PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Venus express et Cryosat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Venus express et Cryosat   Sam 1 Oct 2005 - 10:48

Pour info, lancement dans quelques heures de Cryosat depuis la base de Plesetsk, pour une orbite polaire de 800km. Sa mission sera de mesurer la couche de glace des pôle avec une énorme précision et de controler la variation au fil des années




Ensuite, à la fin du mois, lancement de la sonde Venus Express, copie de Mars Express. Sa mission sera de faire un topo des température de Vénus, mesurer la température des nuages en couche basse, et peut être du sol. Ceci se fera avec une camera infrarouge spcéiale.

[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Yantar




Masculin Nombre de messages : 2624
Age : 41
Localisation : Liège
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Venus express et Cryosat   Sam 1 Oct 2005 - 23:32

Bonsoir,

Apparement, il sera possible de suivre le lancement de Cryosat via Esa Television

http://television.esa.int/default.cfm#

Quant à Venus Express, son lancement sera diffusé sur le site d'Arianespace et je me demande même si Euronews ne pourrait pas également le suivre...

http://www.videocorner.tv/index.php?langue=fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.destination-orbite.net
Blink / Pamplemousse




Masculin Nombre de messages : 1154
Age : 32
Localisation : Nevers (58)
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Venus express et Cryosat   Dim 2 Oct 2005 - 11:54

Mustard a écrit:

Ensuite, à la fin du mois, lancement de la sonde Venus Express, copie de Mars Express. Sa mission sera de faire un topo des température de Vénus, mesurer la température des nuages en couche basse, et peut être du sol. Ceci se fera avec une camera infrarouge spcéiale.

Vous allez encore dire que je suis chiant à me plaindre tout le temps, mais il serait souhaitable que l'ESA ne prenne pas trop l'habitude de bricoler des vaisseaux avec des morceaux récupérés sur d'autres. C'est très bien d'envoyer une sonde sur Venus (c'est une planète que j'aime beaucoup), mais les soviétiques (ça date de cette époque) l'on beaucoup étudiés, et sans prétendre que l'on connaît tout sur elle, il me semble qu'il y a quand même plus pressé. J'entends par là, Uranus et Neptune. S'il y a deux planètes laissées pour compte et sur lesquelles on ignore pratiquement tout, c'est bien ces deux là. C'est pas la même distance, me direz-vous. Certes, mais est-on une puissance spatiale digne de ce nom, ou pas ? On a un système de communication dans l'espace lointain a peu près correct (et au besoin on peut utiliser le DSN), je ne pense pas que l'expérience et la technologie nous manque, et quelle prodigieuse "publicité" se serait après Huyghens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Venus express et Cryosat   Dim 2 Oct 2005 - 15:02

Blink a écrit:
Vous allez encore dire que je suis chiant à me plaindre tout le temps, mais il serait souhaitable que l'ESA ne prenne pas trop l'habitude de bricoler des vaisseaux avec des morceaux récupérés sur d'autres.
Je ne suis pas trop d'accord.
L'ESA a décidé de monter Venus Express car l'occasion se présenter de pouvoir utiliser la même structure et les mêmes compétences pour un coût raisonnable. Ca n'a rien d'un "bricolage" ni de morceaux "récupérés".
Si on n'avait pas saisi cette occasion, les équipes se seraient sûrement dispatchées à droite à gauche.
Concernant Neptune et Uranus, bien sûr qu'il serait très intéressant de les étudier de plus près, mais je ne crois pas que la comparaison avec Venus Express soit très objective car les techno à employer seraient complètement différentes et les coûts bien plus élevés.
Disons que pour Venus Express, une belle occasion s'est présentée et l'ESA l'a saisie.

http://www.esa.int/SPECIALS/Venus_Express/
Voir ici pour notamment la liste des "premières" qui seront réalisées par Venus Express :
http://www.esa.int/SPECIALS/Venus_Express/SEMBD3808BE_0.html
Revenir en haut Aller en bas
Blink / Pamplemousse




Masculin Nombre de messages : 1154
Age : 32
Localisation : Nevers (58)
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Venus express et Cryosat   Dim 2 Oct 2005 - 16:48

Je sais que c'est une belle opportunité, et il fallait la saisir, mais ça me gonfle que l'on fasse ce qui a déjà été fait. Je veux bien que les Vega, ça date un peu, mais j'aurais préféré qu'au lieu de dépenser de l'argent pour Venus Express, Bepi-Colombo et les futures mission vers Mars (déja couvert par les américains), on inverstisse cet argent dans le développement d'un vaisseau pour Uranus, quitte à le partager. Je ne parle pas d'un monstre comme Cassini, mais d'un vaisseau genre Mars Express. Au moins, ce serait quelquechose que l'on serait les premiers à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SBrunier
Invité




MessageSujet: Re: Venus express et Cryosat   Dim 2 Oct 2005 - 16:49

Je suis à 100 % d'accord avec Steph : Venus Express (si la mission est une réussite, bien sûr) est un cas d'école de ce qu'il faut faire.

Lorsque l'on voit la moisson d'informations enregistrées, dans tous les domaines, par Mars Express, pour quelques centaines de millions d'euros, on à envie de plébisciter ce genre de mission, par ailleurs totalement inadaptées aux planètes lointaines.

S
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Venus express et Cryosat   Dim 2 Oct 2005 - 18:23

Il est vrai que le support existant déja (Mars Express), cela permet d'avoir une sonde pour un prix bien moins cher.
Maintenant la question est de savoir si ce qu'on va faire autour de vénus n'a pas été déja fait par Magellan. Parceque j'ai aussi l'impression que Mars Express n'a rien apporté de nouveau sur notre connaissance de Mars. La seule vraie nouveauté était le radar Marsis mais il n'a été ouvert que 18 mois après, presque en fin de vie, avec l'assurance qu'il ne pourra pas scanné toute la surface.

L'autre question c'est aussi de savoir quel interet d'explorer Vénus ? cette planète est un enfer où on ne pourra jamais rien y faire, et les sondes qui sont descendu n'ont jamais résisté plus de quelques heures. Alors je vois déja le public dire "pourquoi dépenser de l'argent pour savoir quelle température il faire sur vénus ?" et franchement je ne saurai pas quoi y répondre.
Bon, moi je suis pour ce genre de mission, je ne crache sur rien du moment que c'est de l'astronautique mais je comprend que des gens comme Blink se pose la question, tout comme S. se pose la question de l'interet des vols habités. Maintenant l'ESA, dans son maigre budget, a surement pesé les pour et les contre de ce qui était bon ou moins bon et a fait ce choix en tout connaissance de cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Olivier Sanguy




Masculin Nombre de messages : 1532
Age : 50
Localisation : Auriol - France
Date d'inscription : 17/09/2005

MessageSujet: Re: Venus express et Cryosat   Lun 3 Oct 2005 - 18:17

Mustard a écrit:
L'autre question c'est aussi de savoir quel interet d'explorer Vénus ? cette planète est un enfer où on ne pourra jamais rien y faire, et les sondes qui sont descendu n'ont jamais résisté plus de quelques heures.

Vénus, il est vrai pose des questions un peu pointues, mais diablement intéressantes. 2 au hasard : pourquoi son atmosphère est-elle en "superrotation" (tourne beaucoup plus vite que la planète) et comment résiste-t-elle au flux solaire sans champ magnétique ?
Il s'agit de planétologie comparée. On ne va pas directement mieux comprendre la Terre avec Vénus, mais en étudiant d'autres planètes, on comprend mieux la notre par comparaison.
Plus généralement, Vénus est aussi un "labo" de la taille d'une planète où se déroulent des phénomènes extrèmes. Toujours bon à prendre pour les physiciens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://oliviersanguy.wordpress.com
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Venus express et Cryosat   Lun 3 Oct 2005 - 18:41

Rep blink

L'ESA ne dispose pas des technologies requises pour envoyer une sonde au delà de Mars. Il manque même presque le principal : la source d'énergie. La NASA utilise des générateurs nucléaires depuis les années 1960, mais l'Europe n'en a jamais développé, et les panneaux solaires ne fonctionnent plus à ces distances. Huygens était alimenté par le RTG de Cassini...
On pourrait bien sûr le développer, mais c'est politiquement assez hasardeux, avec de puissantes oppositions à l'utilisation de l'énergie nucléaire dans l'espace. A mon avis, l'Europe n'est pas prête d'envoyer des sondes vers le système solaire extérieur par ses propres moyens, on sera toujours dépendant de la NASA pour rééditer des missions de type Cassini-Huygens.

Fin reponse


Pour en revenir à Vénus, il faudrait voir quelle est l'instrumentation embarquée et les objectifs pour apprécier la pertinence de cette mission, par rapport à ce qu'on sait déjà.
Mais rien que l'étude de l'effet de serre, et comprendre quand et comment celui-ci s'est emballé peut présenter un intérêt qui n'est pas uniquement académique...

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Venus express et Cryosat   Lun 3 Oct 2005 - 22:10

Effectivement, ce genre d'étude peut être interessante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Venus express et Cryosat   Jeu 6 Oct 2005 - 19:59

jeudi 6 octobre 2005, 17h52

Le satellite d'étude des glaces Cryosat prêt au lancement

PARIS (AFP) - Un satellite européen d'étude du climat et de l’environnement, Cryosat, doit être lancé samedi en Russie afin de suivre les variations d'épaisseur des calottes glaciaires et de la banquise dues au réchauffement climatique, a indiqué jeudi l'Agence spatiale européenne (Esa).
Développé et construit par EADS Astrium pour le compte de l'Esa, Cryosat, dont le décollage à bord d'une fusée Rockot tirée du cosmodrome de Plessetsk (nord de la Russie) est prévu à 15H00 GMT (17H00 à Paris), fournira aux climatologues des données nouvelles sur ces régions polaires d'accès extrêmement difficile.

Le programme Cryosat entre dans le cadre des études du réchauffement du climat qui, pour la majorité des scientifiques, est une réalité. Les modèles actuellement disponibles prévoient un réchauffement entre 1,4°C et 5,8°C pour les cent prochaines années. En conséquence, les experts s'attendent à la fonte de la glace polaire et des glaciers, ce qui provoquerait une élévation du niveau des océans supérieure à un mètre.

Tout comme l'océan, soulignent les experts, les glaciers et la banquise doivent donc être surveillés car ils jouent un rôle déterminant dans les processus climatiques, d'où l'importance du satellite d'observation de la cryosphère (glaciers et sol gelé). Cryosat doit permettre de déterminer au centimètre près la hauteur et l'épaisseur des glaces.
Revenir en haut Aller en bas
 
Venus express et Cryosat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit