PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Futur programme spatial américain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 22 ... 43  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Futur programme spatial américain   Mar 15 Juin 2010 - 18:42

Ouverture du fil destiné à discuter du projet spatial américain, avancé par la nouvelle administration, destiné à remplacer (ou modifier) le programme Constellation.

En espérant que celui-ci se focalise sur cette thématique, et ne dérive pas sur une discussion trop éloignée comme le précédent sujet sur le même thème.


Dernière édition par Steph le Mar 15 Juin 2010 - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mar 15 Juin 2010 - 18:43

Le sénateur démocrate et ancien astronaute Bill Nelson, soutien d'Obama mais déçu du nouveau projet, a envoyé une lettre faisant part de son projet de soumettre l'orientation suivante au Parlement US :

  • Soutien au projet d'Obama sur la prolongation de l'ISS jusqu'en 2020 et concernant les investissements dans les nouvelles technologies.

  • Identifier Mars comme la destination du futur programme.

  • Approuver le vol STS-135 Atlantis, après une revue concernant la sécurité de ce vol.

  • Soutenir le secteur privé concernant le transport de cargo puis d'équipage, mais dans une mesure moindre que celle actuellement prévue.

  • Demander à la NASA de débuter le développement d'un lanceur lourd dès 2011 (contre 2015 actuellement), qui sera capable d'aller au delà de l'orbite basse et servira de capacité de secours vers l'ISS.

  • Proposer que ce nouveau lanceur, et le futur vaisseau, réutilisent au maximum les ressources mises en oeuvre sur les programmes Navette, Ares 1 et Orion.

Nelson déclare que cette orientation est compatible avec les nouvelles priorités spatiales avancées par le Président Obama.

http://blogs.orlandosentinel.com/news_space_thewritestuff/2010/06/nelson-maps-a-road-forward-on-space-without-constellation.html
Revenir en haut Aller en bas
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14507
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mar 15 Juin 2010 - 19:41

Steph a écrit:

[*]Soutenir le secteur privé concernant le transport de cargo puis d'équipage, mais dans une mesure moindre que celle actuellement prévue.

Aurait-il des doutes sur leur capacité à parvenir au but ? (notamment en terme de sécurité assurée pour les équipages)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mar 15 Juin 2010 - 19:45

Dans l'esprit de Nelson je pense qu'il s'agit plus de rééquilibrer, rappelons que la sommes allouée est de 6 milliards étalés sur 5 ans ce qui est assez important.
Revenir en haut Aller en bas
cosmos99


avatar

Masculin Nombre de messages : 1384
Age : 45
Localisation : Normandie, St-Lô
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mar 15 Juin 2010 - 20:20

oui, mais derrière il dit :
“I am proposing that we take a ‘walk before you run’ approach to commercial crew services... I require NASA to complete “a number of studies, assessments, and milestones” to ensure that private companies maintain astronaut safety as a “core component”
en clair, il propose de se "promener un peu" avant de courir vers un service commercial.
et comme le dit montmein69, je crois qu'il veut des garanties au niveau sécurité des astronautes...
... qu'il n'estime pas suffisante jusqu'ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mar 15 Juin 2010 - 20:32

Concernant la sécurité, et les jalons, c'était déjà ce qui était envisagé (et discuté comme tel lors des auditions publiques). Nelson ne fait que formaliser.
Cette démarche incrémentale existe déjà pour le programme COTS (et les vols de démo).
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Houde




Masculin Nombre de messages : 66
Age : 37
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mar 15 Juin 2010 - 20:38

Steph a écrit:

[*]Proposer que ce nouveau lanceur, et le futur vaisseau, réutilisent au maximum les ressources mises en oeuvre sur les programmes Navette, Ares 1 et Orion.[/list]

Qu'est-ce que les pro pense du développement du moteur 5 segments. J'ai lu dans le fil sur le programme constellation (les derniers post) que ATK avait démantelé ces installations pour les booster actuel, et que le moteur 5 segments était plus un nouveau moteur qu'une version amélioré des booster de navette. Bref, il était dit qu'avec l'annulation d'Ares 1 et le principe d'Ares 5 remis en question, ces installations seraient inutile, surtout si l'avenir centrait ces projet sur les moteurs liquides.

Question:

Que peut-on espérer du booster 5 segments?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vonfeld
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 2570
Age : 50
Localisation : Achern ( Allemagne )
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mar 15 Juin 2010 - 21:32

Je ne pense pas qu'il a en tête la réutilisation du booster d'ATK, mais plutot des ressources de type infrastructure ( tour de lancement recemment achevée, pad de tir, VAB, etc... ) ainsi que tout le savoir faire ?
VONFELD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14507
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mer 16 Juin 2010 - 8:34

Je ne sais pas si ATK va en être de sa poche pour la mise au point du booster et l'évolution de ses installations, puisque la NASA avait versé (à plusieurs reprises) des subventions pour mener cela à bien. En plus ils vont probablement percevoir un "dédommagement" pour la rupture du contrat Constellation.
Ce qui est plus problématique pour eux c'est que si ils perdent ce client ... le booster 5 segments n'est pas prêt d'équiper un nouveau lanceur donc d'être produit en série.
Cela serait un sévère retour de baton après la phase de lobbying d'il y a quelques années, qui avait justement abouti à un lanceur l'utilisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6197
Age : 67
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Ven 25 Juin 2010 - 17:55

suppression suite trop de post émis jugés sans valeur ajoutée


Dernière édition par tatiana13 le Mer 16 Mar 2011 - 1:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6197
Age : 67
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mar 29 Juin 2010 - 22:55

suppression.........


Dernière édition par tatiana13 le Mer 16 Mar 2011 - 1:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6197
Age : 67
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mar 29 Juin 2010 - 23:05

suppression...............


Dernière édition par tatiana13 le Mer 16 Mar 2011 - 1:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime Puteaux


avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 27
Localisation : Montréal, Québec
Date d'inscription : 16/12/2009

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mer 30 Juin 2010 - 9:22

D'accord avec toi Tatiana13, Enjoyspace résume bien le document (Olivier Sanguy fait un travail excellent)

Ensuite, fondamentalement le document ne fait que préciser sans toutefois être assez claire pour esquiver les critiques :

- Ce qui est intéressant c'est que l'offre publique n'est mis en oeuvre que lorsque l'offre du secteur privé sera mise en défaut, de tout ça on peut penser que les espoirs fondés sur SpaceX et les autres firmes de COTS vont s'accentuer. D'autant plus qu'il y a sûrement une bonne partie des détracteurs qui attendent le moindre incident dans ces programmes pour appeler à un retour au paradigme classique (commande publique / fabriquant privé).

- L'annonce d'une mission vers un astéroide pour 2020 apparaît comme un objectif assez lointain mais à la portée de la NASA mais également assez proche pour éviter le "gap" que tous redoutent.

- Cependant, si la mission martienne type Apollo 8 semble davantage à notre portée qu'un débarquement, cet objectif est trop lointain d'autant plus que planification qu'elle nécessite fait aujourd'hui défaut.

- En ce qui concerne le successeur à Ares V (que l'on retrouve sous l'appelation Heavy Lift Launch Vehicule) il fait quand même figure d'abonné absent dans le document alors qu'il doit littéralement propulser les futures missions. Deux explications soit la NASA est en train de consulter les industriels et le travail de lobbying bat son plein (un vehicule dérivé de la Navette est même envisagé) et celle-ci attend pour rendre ses conclusions. Soit, la capsule Orion Lite et son lanceur focalise toutes les attentions et phagocyte le HLLV. Ironie du sort, la NASA possédera un Ares I et un Ares V de fait : l'un via COTS, l'autre via HLLV!

- Le point le plus anecdotique est à propos des débris car c'est un domaine du spatial qui souffre d'une faible visibilité par rapport à d'autres domaines sauf collision importante qui fait les gros titres. L'annonce va à mon avis inciter les états majors souvent réticents à collaborer pour cataloguer les débris pour le plus grand bonheur des ingénieurs responsables de leur référencement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mankind-in-space.com/
Wakka
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 12865
Age : 57
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mer 30 Juin 2010 - 12:27

j'aimerais bien que quelqu'un eclaire un peu ma lanterne sur l 'utilité d 'envoyer des hommes sur un asteroide ainsi que le faire tourner des astronautes autour de Mars sans s' y poser ...
je ne vois pas vraiment les avantages que l'on pourait en tirer surprise

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://developpement-orion.over-blog.com/ En ligne
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4129
Age : 50
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mer 30 Juin 2010 - 12:49

wakka a écrit:
j'aimerais bien que quelqu'un eclaire un peu ma lanterne sur l 'utilité d 'envoyer des hommes sur un asteroide ainsi que le faire tourner des astronautes autour de Mars sans s' y poser ...
je ne vois pas vraiment les avantages que l'on pourait en tirer surprise

Pour Mars, depuis l'orbite :
télécommande en temps réel de drones largués sur des sites répartis sur toute la planète, peut-être même récupération de capsules d'échantillons, visite de Phobos et Deimos, et bien sûr validation de toutes les technologies nécessaires au transport Terre-Mars.
Ce serait déjà un programme bien plus riche que Apollo 8 contournant la Lune, et il y aurait évidemment peu d'intérêt pour un simple survol de Mars sans satellisation.
Etape tout à fait pertinente (à mon avis), avant une mission avec atterrissage, bien plus difficile.
Par contre, dans cette éventualité, je vois un peu moins d'intérêt pour une mission vers un astéroïde.

A+




_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3070
Age : 51
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mer 30 Juin 2010 - 15:07

lambda0 a écrit:
wakka a écrit:
j'aimerais bien que quelqu'un eclaire un peu ma lanterne sur l 'utilité d 'envoyer des hommes sur un asteroide ainsi que le faire tourner des astronautes autour de Mars sans s' y poser ...
je ne vois pas vraiment les avantages que l'on pourait en tirer surprise

Pour Mars, depuis l'orbite :
télécommande en temps réel de drones largués sur des sites répartis sur toute la planète, peut-être même récupération de capsules d'échantillons, visite de Phobos et Deimos, et bien sûr validation de toutes les technologies nécessaires au transport Terre-Mars.
Ce serait déjà un programme bien plus riche que Apollo 8 contournant la Lune, et il y aurait évidemment peu d'intérêt pour un simple survol de Mars sans satellisation.
Etape tout à fait pertinente (à mon avis), avant une mission avec atterrissage, bien plus difficile.
Par contre, dans cette éventualité, je vois un peu moins d'intérêt pour une mission vers un astéroïde.

A+

Je me trompe peut-être mais je ne vois pas trop l'intérêt d'avoir des drones volant dans l'atmosphère martienne. A t-on besoin de cartographier Mars de façon encore plus précise ? En ce qui concerne la robotique au sol télécommandée depuis l'orbite, le gain de temps me parait inutile car depuis la Terre, même si la commande est plus lente, la robustesse des rovers n'étant plus à démontrer, il y a le temps de faire beaucoup de choses.
Mais la plus grande difficulté, à mon avis, réside dans le fait qu'en orbite autour de Mars, on reçoit bien plus de radiations que sur Mars. Il y a donc un certain paradoxe à préférer rester en orbite que d'atterrir. Et c'est pareil pour une mission vers un astéroïde si la durée de la mission est du même ordre de grandeur.
Personnellement, si l'objectif est d'aller vers Mars, voici AMHA ce que les Américains devraient planifier :

1) Le jour où les Américains disposeront d'un lanceur lourd et d'un module habité standardisé pour des missions longue durée, je pense que le mieux sera de faire un test de 3 ans en orbite terrestre basse dans les conditions d'un aller retour vers Mars. Il s'agira typiquement de tester l'autonomie et la robustesse des systèmes en apportant des consommables et autres pièces de rechange pour 3 ans dès le départ, éventuellement en faisant tourner les équipages, mais sans aucun réapprovisionnement. Il faudra également tester la réentrée dans l'atmosphère terrestre après le séjour de 3 ans grâce à une capsule dédiée.

2) Il faudra tester l'atterrissage sur Mars du module habité. On sait faire avec des petits vaisseaux embarquant des rovers, mais si la charge utile dépasse 10 tonnes, voire 30 tonnes, là on ne sait plus faire. Il faudra donc faire des tests ... sans astronaute ! Ce test pourra être réalisé en même temps que le test précédent (1). Par la même occasion, on pourra tester la production de carburant en exploitant le CO2 de l'atmosphère martienne et le redécollage.

3) Si les phases 1) et 2) sont validées, je ne vois aucune raison de ne pas tenter directement un voyage habité vers Mars. Eventuellement, il pourrait y avoir d'autres systèmes à valider selon le scénario retenu (propulsion avancée, protection contre les radiations, ...), mais cela ne devrait pas avoir d'impact sur la planification proposée. Par exemple, si on veut tester un nouveau système de propulsion pour aller vers Mars, il faut le faire dans la phase 2.

Cordialement
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wakka
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 12865
Age : 57
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mer 30 Juin 2010 - 15:48

AMHA, tout cela a bien l' air d 'un effet d' annonce qui vise a calmer les detracteurs d 'Obama a la NASA...

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://developpement-orion.over-blog.com/ En ligne
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4129
Age : 50
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mer 30 Juin 2010 - 16:14

Argyre:
Euh... je suis un peu surpris que tu considères la télécommande en temps réel comme inutile pour la productivité des missions. Je pensais même que c'était le rêve de tout pilote de rover.
Mais bon, je laisse parler les spécialistes.

Pour le reste, l'idée d'une première mission sans débarquement paraît quand même bien gagner du terrain dans le futur programme spatial américain. Et j'y vois bien un chemin à risque minimum menant à un débarquement ultérieur.
Même avec la pression des années 60, les américains n'ont pas essayé de débarquer du premier coup, il y a eu Apollo 8 pour valider l'architecture.
Pourquoi prendre plus de risques maintenant, alors même qu'une première mission avec satellisation sans atterrissage serait déjà intéressante d'un point de vue scientifique ?
Enfin, c'est une possibilité intéressante à étudier en tout cas.
(je reste assez général pour ne pas trop m'éloigner du thème initial de cette discussion, pour descendre dans les détails techniques, il vaut mieux ouvrir un nouveau fil)

A+


_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rémi-astronome


avatar

Masculin Nombre de messages : 639
Age : 20
Localisation : Quimper, 29 000
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mer 30 Juin 2010 - 19:24

Oui, mais si on veux faire comme le programme Apollo pour Mars, il y aura une grade différence : Les programmes Apollo, pour la mission Apollo 8, la mission durait une semaine. Pour Mars, il faudrait 3 ans... Alors avec Apollo 8, 9, 10, et 11 pour Mars... ça ferait : 3+3+3+3+3... si il n'y a pas de retard et si les missions s'enchainent rapidement...donc je rajoute 1 ans, on arrive à : 16 ans affraid , contre un peu plus d'un ans pour les missions Apollo 8, 9, 10 et 11...
Bon, bien sur, le programme ne se passera pas pareil...
A moins qu'on envoie la première mission (Apollo 8), qui a pour but de se mettre en orbite autour de Mars. Deux mois après le lancement de cette mission, on envoi Apollo 9, et deux mois après on envoi Apollo 10, et deux mois après Apollo 11...Et dès qu'il y a un problème sur une mission, les autres retournent sur Terre...
Si vous avez réussi à me comprendre... j'avoue que c'est un peu farfelue... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aRes


avatar

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 38
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mer 30 Juin 2010 - 22:14

Il ne faut pas oublier le facteur "audimat".
Si la NASA s'avère prête à lancer une mission vers un astéroïde en 2020-2022, on peut estimer qu'elle puisse faire un survol à vide pour Mars vers 2028, puis un atterrissage sur Mars toujours à vide vers 2035 avant le grand pas humain sur 2039. Reste la dedans à contenter le public contribuable et ne pas passer 20 ans à se tourner les pouces. Le survol (ou plutôt la satellisation) habitée vers 2030 reste donc une étape indispensable afin de justifier des coûts et de se lancer une fois pour toute vers Mars. Imaginez des photos et vidéos d'astronautes orbitant à quelques centaines de kilomètres autour de la planète rouge, on pourront presque la toucher! Une vision de rêve dix ans avant le grand pas sur le sol martien !!!!!!!!! j'ai hâte !



Pour Rémi-astronome: question "survol" de Mars la NASA peut très bien opter pour une mission courte soit 6 mois aller - 1 mois autour de Mars - 14 mois retour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rémi-astronome


avatar

Masculin Nombre de messages : 639
Age : 20
Localisation : Quimper, 29 000
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Mer 30 Juin 2010 - 22:25

Je suis pas sur que les astronautes soient d'accord... imaginez : vous avez passez 1.5 ans dans un petit espace, et vous vous trouver à 100 kilomètres de Mars mais vous ne pouvez aller dessus...
Vous allez me citer Apollo 8, 9, et surtout 10 : 15 kilomètres de la surface... mais dans ce cas le voyage ne durait pas 3 ans et le communications étaient plus simple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14507
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Jeu 1 Juil 2010 - 12:17

..../couic/......


Dernière édition par montmein69 le Jeu 1 Juil 2010 - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6197
Age : 67
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Jeu 1 Juil 2010 - 12:23

suppression..........


Dernière édition par tatiana13 le Mer 16 Mar 2011 - 1:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Jeu 1 Juil 2010 - 13:01

Il ne s'agit pas ici de discuter de vos concepts personnels de missions martiennes, mais de l'orientation actuelle du programme US.
Comme je l'avais expressément demandé, je ne souhaite pas que ce fil dérive vers un fil fourre-tout, où l'on discute de tout et de rien, comme le sujet précédent clôturé depuis.

Bénéfice du doute aidant, je laisse tout de même les messages HS plus haut, si les auteurs souhaitent les reprendre pour discuter ailleurs de leurs concepts de missions martiennes (il existe déjà un certain nombre de fil à ce sujet). Néanmoins les messages HS qui suivront seront retirés.

-> retour au sujet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Futur programme spatial américain   Ven 2 Juil 2010 - 21:53

Le Comité du Sénat qui gère le programme spatial, sous l'impulsion de Bill Nelson, soumettra le 15 juillet au Président Obama un projet qui inclura un vol supplémentaire de navette l'an prochain suivi immédiatement du développement du lanceur lourd et du nouveau vaisseau.

http://www.msnbc.msn.com/id/38058920/ns/technology_and_science/
Revenir en haut Aller en bas
 
Futur programme spatial américain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 43Aller à la page : 1, 2, 3 ... 22 ... 43  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: NASA et programmes gouvernementaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit