PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Project M

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14645
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Project M   Sam 14 Aoû 2010 - 20:06

M pour 1000
Un projet d'envoyer un humanoïde sur la Lune, dans un délai de 1000 jours (c'est fou non !)
Citation :
The humanoid will travel to the moon on a small lander fueled by green propellants, liquid methane and liquid oxygen. It will perform a precision, autonomous landing, avoiding any hazards or obstacles on the surface. Upon landing the robot will deploy and walk on the surface performing a multitude of tasks focused on demonstrating engineering tasks such as maintenance and construction; performing science of opportunity (i.e. using existing sensors on the robot or small science instruments); and simple student experiments.

http://robonaut.jsc.nasa.gov/future/

Les objectifs sont bel et bien de tester le dépot sur une planète d'une mission entièrement automatique, où le lander déposera le robot qui se chargera alors de multiples tâches.

Citation :
While the project is not fully funded nor vetted at the agency level, much progress has already been made by leveraging and coalescing existing, funded technology work; by forming innovative partnerships; and by a small project team focusing on fast iterative design, test, and execution.

Pas encore approuvé ni financé ....mais on serait au top des applications permettant une coordination de l'état de l'art dans les différents domaines de la robotique.

Espérons que les décisions US accorderont vie à ce qui apparait comme une étape significative dans le développement d'une robotique spatiale de haut niveau et donc très ambitieuse.

Pas négligeable dans ce projet le lander utilisant comme ergols méthane et LOX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Project M   Sam 14 Aoû 2010 - 20:14

Une vidéo que j'avais posté dans le fil d'Armadillo Aerospace, présentant un prototype développé dans le cadre du Project M du Jonhson Space Center, avec des essais d'algorithmes de guidage :

Revenir en haut Aller en bas
Firnas2


avatar

Masculin Nombre de messages : 2382
Age : 66
Localisation : Tunisie
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Project M   Sam 14 Aoû 2010 - 20:29

montmein69 a écrit:

Un projet d'envoyer un humanoïde sur la Lune, dans un délai de 1000 jours (c'est fou non !)
Avant ou après l’humanoïde japonais

http://www.engadget.com/2010/04/29/japan-sending-humanoid-robot-to-the-moon-by-2015/
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Paul CY


avatar

Masculin Nombre de messages : 730
Age : 79
Localisation : La Réunion
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: Project M   Dim 15 Aoû 2010 - 5:08

Je viens de relire Histoires d'Espace de JFC....... Quel serait le but de cette mission ? exploration pure ou mise en chantier d'une exploitation ???? multiples taches .... c'est bien vague !

En droit spatial a t on le droit de poluer inutilement un bien commun ?? Sur notre planéte ce n'est pas encore établi .... alors ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14645
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Project M   Dim 15 Aoû 2010 - 9:53

Jean Paul CY a écrit:
Je viens de relire Histoires d'Espace de JFC....... Quel serait le but de cette mission ? exploration pure ou mise en chantier d'une exploitation ???? multiples taches .... c'est bien vague !

Il me semble que cela entre dans le cadre de "validation de techniques et procédures", donc d'essai de technologies nouvelles (motorisation méthane/LOX, robot humanoïde ...) et de procédures (atterrissage, déplacement du robot avec franchissement d'obstacles, capacité de collectes et de conditionnement d'échantillons, de rapporter des échantillons près du lander etc ...)
Avant de lancer des missions très complexes pour des destinations très lointaines (Mars, Titan, etc ...) il parait raisonnable de tester cela dans un environnement déjà approchant, et sur un astre accessible assez facilement.
La philosophie du projet in extenso : http://robonaut.jsc.nasa.gov/future/HistoryandPhilosophy/#continued

S'il y a des dysfonctionnements, des pannes, on peut envisager que des "dépanneurs/metteurs au point " pourront aller ultérieurement sur place et procéder à des ajustements.
Pour ce qui me concerne, c'est ce qui justifierait le retour de l'homme sur la Lune qui est techniquement faisable et avec un coût raisonnable si on vise des missions assez courtes (la camionnette Darty de l'espace en quelque sorte clown ).

Lorsque matériels et techniques auraient été fiabilisées au mieux, on lancerait alors ces engins en autonomie totale vers les destinations les plus intéressantes (exploration pour ce qui est d'un avenir proche)

Firnas2 a écrit:

Avant ou après l’humanoïde japonais
Je crois que les deux agences développent leur propre programme, mais cela apparait très complémentaire. Evidemment une collaboration serait judicieuse (selon moi), mais d'autres peuvent penser que la concurrence et l'émulation sont préférables

Jean Paul CY a écrit:
En droit spatial a t on le droit de poluer inutilement un bien commun ?? Sur notre planéte ce n'est pas encore établi .... alors ????
Soit on se contente de sondes en orbite pour étudier les astres (proches ou lointains), soit on envisage des missions à la surface.
Mais alors il faut atterrir, déployer des engins, gratter, sonder, collecter, analyser, voire re-décoller pour rapporter des échantillons.
On peut chercher à minimiser les "atteintes à l'environnement" (c'est prévu pour les sondes automatiques pour lesquelles un protocole du COSPAR de stérilisation est adopté au plan international.
http://cosparhq.cnes.fr/Scistr/Pppolicy.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Paul CY


avatar

Masculin Nombre de messages : 730
Age : 79
Localisation : La Réunion
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: Project M   Dim 15 Aoû 2010 - 14:48

Merci pour le lien sur le COSPAR.
Depuis 2002 il n'y a pas eu de modifications . Les juristes ne se sont pas penchés sur les conséquences éventuelles d'une polution chimique ou mécanique du site d'alunissage, seules sont prises en compte les polutions biologiques....si j'ai bien lu ???

Avec le classement de l'île au patrimone de l'unesco on nous gave avec ces obligations ! Le jour où on placera la Lune dans cette catégorie le problèmes du projet M risque de faire long feu .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14645
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Project M   Dim 15 Aoû 2010 - 18:22

Jean Paul CY a écrit:

Depuis 2002 il n'y a pas eu de modifications . Les juristes ne se sont pas penchés sur les conséquences éventuelles d'une polution chimique ou mécanique du site d'alunissage, seules sont prises en compte les polutions biologiques....si j'ai bien lu ???

Honnêtement je ne sais pas si les juristes se sentent vraiment concernés par les problèmes, ils doivent plutôt être sollicités pour la rédaction juridique afin que cela soit clair pour toutes les agences spatiales.
Ce sont les scientifiques qui sont les plus concernés.
Il n'y aura pas de procès prévisible dans un délai de 20 à 30 ans, mais il peut y avoir des effets indésirables sur ce qu'analyseront les missions ultérieures. Des biais d'analyse et ce sont de fausses conclusions Suspect

On s'était posé la question lorsque des landers atterrissaient avec des rétro-fusées, que le site où allaient se faire les analyses (à proximité immédiate du lander) puisse être perturbé par les jets de gaz (chaleur, composés produits par la combustion d'ergols etc ...).
C'est un peu moins gênant avec des rovers qui peuvent s'éloigner.
Et en utilisant un sky-crane (comme c'est prévu pour MSL Curiosity) le sol n'est pas approché de trop près. Cela n'empêche pas l'engin porteur d'aller se crasher un peu plus loin.

Il est clair, qu'on ne peut aller enquêter sur ces mondes sans que des "corps étrangers" y pénètrent. On peut toutefois prendre cela en compte dès la conception et limiter au maximum l'impact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Paul CY


avatar

Masculin Nombre de messages : 730
Age : 79
Localisation : La Réunion
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: Project M   Lun 16 Aoû 2010 - 4:21

Merci d'avoir éclairé ma lanterne.
C'est parfait d'être conscient des perturbations qui sont causées par l'exploration de nouveaux mondes....(cf la conquête coloniale) le problème c'est que, dans le domaine spatial, le pulic n'est pas informé. Je n'ai jamais trouvé d'informations sur la dégradation possible de l'environnement de la Lune ou de Mars, lors des communications grand public , c'est un peu dommage, surtout si cela a été fait, comme tu le dit, où les trouver ?
J'étais curieux sur ce théme,... mais plus encore maintenant avec les contraintes de notre classement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14645
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Project M   Lun 16 Aoû 2010 - 11:07

Jean Paul CY a écrit:
../cut... d'informations sur la dégradation possible de l'environnement de la Lune ou de Mars, lors des communications grand public , c'est un peu dommage, surtout si cela a été fait, comme tu le dit, où les trouver ?

Pour la Lune, on n'a jamais je crois vu beaucoup de littérature sur ce sujet. La Lune est un monde stérile, sans atmosphère, bombardée de rayons. On n'a jamais fait de recherche très pointue au sol sur les sompositions minérales (on a rapporté des échantillons, et on a fait de l'analyse radar depuis l'orbite). Pas de recherche vraiment susceptible de passionner les exo-biologistes jusqu'à présent . La détection de glace d'eau dans des cratères du pôle Nord, remettra peut-être cela sur le tapis.
La Lune est plutôt un petit cimetière d'engins, qu'on prend plaisir à localiser avec les caméras de plus en plus efficaces dont on dispose (voir le FIL Lune notamment LRO). Il y a eu aussi un impact en espérant détecter de l'eau dans l'éjectat. Donc globalement une politique qui jusqu'à présent ne se souciait pas trop de "préservation". Mais pas entendu parler d'une levée de bouclier à ce sujet :?:

C'est tout à fait autre chose pour les planètes et satellites sur lesquels on peut espérer trouver les "clés" de l'apparition de la vie. Là les exo-biologistes sont au créneau et préconisent les bons comportements. Les agences spatiales sont très concernées ... si on découvrait quelque chose de sensationnel ... il ne faudrait pas qu'il y ait de doutes, et il y aurait beaucoup de prestige à la clé.

Pour un avenir plus lointain ..... je serai bien moins optimiste, difficile d'éviter une contamination si on fait débarquer des hommes (eux-mêmes sont des nids de germes, ils générent une masse non négligeable de déchets à gérer, il faut une infrastructure complexe pour leur support vie etc ...). On peut probablement le gérer mais cela représente du payload et donc des gros sous.
Encore plus dans l'avenir, si on se lance dans de la production ISRU, de la culture sous serres, voire même de l'exploitation minière etc .... les mêmes problèmes que sur Terre seront sur le tapis. Pas sûr qu'on fasse vraiment mieux pour gérer les nuisances :?: :?: :?:

Sur ces "visions" les avis peuvent être partagées entre ceux qui pensent qu'il vaut mieux que ce soient des agences spatiales (soumises au contrôle des politiques et par delà sous l'oeil des citoyens qui financent) car cela serait plus garant d'un respect de "règlements" ....
que de laisser cela aux mains du Privé que d'autres appellent de leur voeux, en pensant que cela serait plus "efficace", plus "rapide", plus "rentable" ... mais dont les politiques peuvent être aventureuses, voire complètement irresponsables ..... en tout cas sur Terre, les exemples ne manquent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Paul CY


avatar

Masculin Nombre de messages : 730
Age : 79
Localisation : La Réunion
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: Project M   Lun 16 Aoû 2010 - 15:39

Tout cela semble logique, par nature, l'Homme modifie le lieu où il vit ne serait ce que par sa présence, cela va en s'amplifiant s'il entreprend une activité..... d'accord pour les perspectives d'avenir.....il y a du boulot pour les juristes de l'Espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lune


avatar

Féminin Nombre de messages : 2285
Localisation : Loire atlantique
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Project M   Lun 11 Oct 2010 - 19:17

En animation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surlalune.e-monsite.com
casodex


avatar

Masculin Nombre de messages : 580
Age : 44
Localisation : paris
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Project M   Lun 11 Oct 2010 - 20:58

Sympa ce petit film.
On reve pendant quelques minutes.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya


avatar

Masculin Nombre de messages : 3674
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Project M   Lun 11 Oct 2010 - 22:28

Un petit pas pour un robot mais un bond de géant pour la robotique megalol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6156
Age : 67
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: [USA] Le projet "M" de la NASA: envoyer des robots sur la lune   Mer 10 Nov 2010 - 12:02

La Nasa a annoncé en juillet 2010, un programme qui a pour ambition d’envoyer un robot humanoïde sur la Lune pendant
1000 jours. Des robots éventuellement à l’image de Neil Armstrong pourraient donc évoluer en extérieur sur la surface du satellite pour 2013.
Ce "projet M" se baserait sur l’envoi de robots sur la Lune et sur l’application d’expériences conçues par des étudiants de
la NASA. Le but est d’avancer dans la recherche pour le développement de voyages dans l’espace pour le public américain, et plus particulièrement d’attiser la curiosité des plus jeunes.
L’un des points à retenir de ce programme, hors question robotique, est la construction d’un atterrisseur spécial pour cette future mission stellaire. Ce projet serait peut-être confié à l’Armadillo Aerospace créé par John D. Carmack, connu pour son travail en tant que programmeur de jeux comme Wolfenstein 3D ou Doom.


ce projet ce poursuit avec cette récente information
Un groupe d'ingénieurs de la NASA garde la Lune en ligne de mire
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65010.htm

L'exploration de la Lune reste, pour certains des acteurs du spatial, un objectif autant qu'un rêve. C'est pourquoi, malgré l'abandon complet du programme Constellation par le Président Obama, qui prévoyait le retour d'astronautes américains sur la Lune à l'horizon 2020, un groupe d'ingénieurs de la NASA ne s'avoue pas vaincu.

Dirigé par Stephen Altemus au Jonhson Space Center à Houston, leur projet, intitulé "Project M", a pour ambition d'envoyer un robot humanoïde d'une grande dextérité sur la Lune, en mille jours selon eux, et ce à partir du 1er janvier 2010. Cette alternative, beaucoup moins onéreuse que le projet initial de 150 milliards de dollars, représenterait en l'occurrence moins de 200 millions de dollars.

La différence de coût s'explique en partie par le fait qu'un robot n'a pas besoin pas de tout le système de support à la vie nécessaire aux humains. Mais c'est également grâce au système de "troc" mis ingénieusement en place entre la NASA et divers partenaires. Par exemple, la start-up Boston Power, spécialisée dans la conception et la production de batteries, leur a fourni un prototype de pile au lithium de pointe en échange d'une aide technique sur les questions de gestion de la batterie. De même, Armadillo Aerospace leur a offert un prototype d'atterrisseur lunaire, en échange de quoi la NASA a donné accès à sa technologie des moteurs et à ses installations d'essai, ainsi qu'un million de dollars.

Le Projet M s'appuie également sur d'autres projets de la Nasa déjà en cours, notamment la propulsion à oxygène liquide et méthane, ou encore un système d'atterrissage automatique. Enfin, le Project M entend utiliser le Robonaut 2 (R2), robot humanoïde habile doté d'un buste, de deux bras, et d'une tête, développé par la NASA et General Motors. Celui-ci doit être envoyé jeudi 4 novembre 2010 sur la Station Spatiale Internationale, via la navette Discovery dans le cadre de la mission STS-133, devenant par là même le premier robot humanoïde dans l'espace, et rappelant aussi l'importance de l'avenir robotique.

La détermination de ce groupe d'ingénieurs, qui entend mener un programme davantage éducatif que scientifique, contraste néanmoins avec la position de la NASA, dont l'administrateur, Charles Bolden, semble toujours ignorer le projet. Mais, si les travaux sur le Project M se poursuivent actuellement, le manque de fonds et l'absence de feu-vert ralentissent voire stoppent certaines avancées.


que pensez-vous de ce projet"M"?

pour aller plus loin (en anglais)
http://robonaut.jsc.nasa.gov/future/HistoryandPhilosophy/

PS: je n'ai pas trouvé a priori de FIL déjà ouvert sur ce sujet


[Modo sidjay]: fusion des deux sujets


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14645
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Project M   Mer 10 Nov 2010 - 19:27

On a bien du mal à savoir quelles sont les réelles priorités de la NASA actuellement.
Les équipes qui travaillent dans le domaine robotique ne doivent pas trop s'illusionner sur les crédits qui pourraient leur être affectés. Elles cherchent donc d'autres voies ....
extrait du document cité plus haut :
Citation :
We have nearly reached the end of our cobbled together funding and charge code allocations and I often get asked is the project still alive. I get asked by the team are we really going to do this, especially when nothing about the future seems clear. I know the technologies we are developing are valuable to NASA, I know the mission is compelling to the country. I know this kind of project is the right thing to do. But my honest answer is I don’t know. I don’t know if we will get the resources we need. I don’t know if we’ll be given the chance.

Un autre aspect des choses, c'est que du côté du Japon on a une bonne expertise dans le domaine et des projets qui devraient être soutenus.
Que les japonais arrivent à concrétiser leur projet d'une mini-base automatique sur la Lune avec des robots actifs (même s'ils seront largement perfectibles) serait un gros caillou dans la chaussure américaine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doc


avatar

Masculin Nombre de messages : 1591
Age : 31
Localisation : Basse-normandie
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: Re: Project M   Mar 4 Jan 2011 - 0:13

Qu'est ce qu'un robot humanoïde peut apporter en plus par rapport à un robot classique (avec des roues ou des chenilles) ? quelles sont les avancées techniques d'un point de vue internationale, les asiatiques sont-il plus en avance que les occidentaux (ou vice versa) ?

Quel est le/les défaut(s) d'une mission avec un humanoïde ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3101
Age : 51
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Project M   Mar 4 Jan 2011 - 10:23

le paragraphe cité par tatiana13 a écrit:
Ce "projet M" se baserait sur l’envoi de robots sur la Lune et sur l’application d’expériences conçues par des étudiants de la NASA. Le but est d’avancer dans la recherche pour le développement de voyages dans l’espace pour le public américain, et plus particulièrement d’attiser la curiosité des plus jeunes.
L'application d'expériences conçues par des étudiants de la NASA ??? Attiser la curiosité des plus jeunes ??? Je ne crois pas que les décideurs soient prêts à financer des projets sur la base d'objectifs aussi vagues. La mission Phoenix, par exemple, a été financée sur la base d'objectifs scientifiques précis, atteints grâce à des outils et des instruments obéissant à un cahier des charges strict.
Le projet M est trop vague, il ne me parait pas sérieux en l'état actuel de la proposition. De même pour son analogue japonais.

Cordialement,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Project M
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Robotique-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit