PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Fission cohérente et génération d'ondes gravitationnelles HF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4193
Age : 51
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Fission cohérente et génération d'ondes gravitationnelles HF   Sam 13 Mai 2006 - 11:29

Où comment créer une singularité en faisant danser les atomes en cadence :
http://www.gravwave.com/docs/Am%5B1%5D.%20Inst.%20of%20Phys.%20160.pdf

D'autres articles du même auteur, sur des sujets connexes :
http://www.gravwave.com/index_2.htm

Je n'ai pas encore lu tous les articles et je ne sais pas ce que ça vaut, mais l'idée du premier article est assez surprenante, et il y aurait quelques applications à la propulsion...

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4552
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Fission cohérente et génération d'ondes gravitationnelles HF   Sam 13 Mai 2006 - 17:18

J'ai un peu survolé.
Mon avis :
Ou on reste dans le cadre de la RG "pur sucre" (seule la concentration de masse-énergie permet d'avoir une déformation de l'espace-temps, et seuls des mouvements à symétries non-radiales de masses permettent de moduler cette déformation afin de permettre une propagation (émission quadripolaire) et dans ce cas aucun des niveaux de densité de matière-énergie que nous savons atteindre ne permet d'émettre quelque chose de mesurable, là il faudrait vérifier les calculs pour voir si les effets ne sont pas "exagérés" pour "vendre" le concept…
Ou bien on induit que le conflit entre M.Q. et R.G. permet des entorses à ce principe (de seule la concentration de masse-énergie permet d'avoir une déformation de l'espace-temps, et seuls des mouvements à symétries non-radiales de masses permettent de moduler cette déformation afin de permettre une propagation) via notamment l’intrusion possible d’effets de dimensionnalités supérieurs lorsque de la matière cohérente à l’échelle macroscopique entre en jeu.
Je pencherais pour la deuxième voie personnellement.

PS : va voir tes messages persos...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4193
Age : 51
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Fission cohérente et génération d'ondes gravitationnelles HF   Dim 14 Mai 2006 - 15:24

J'ai l'impression que celà reste bien dans le cadre des théories physiques admises. Etant donné que les noyaux se déforment et fissionnent de façon cohérente, il me semble que la densité à prendre en compte n'est pas celle de la matière macroscopique mais celle de la matière nucléaire, et pour la même raison, ce ne sont pas les paramètres cinématiques (vitesse, accélération, etc.) macroscopiques mais les paramètres microscopiques qui sont pertinents : donc la vitesse de rotation énorme de chaque noyau, et la variation d'accélération également énorme qui engendrerait cet effet.
Par contre, je ne suis pas très convaincu par la façon dont il compte s'y prendre pour faire fissionner les noyaux de façon parfaitement synchrone, et surtout pour que les axes de déformation soient parfaitement alignés.

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4552
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Fission cohérente et génération d'ondes gravitationnelles HF   Dim 14 Mai 2006 - 16:32

lambda0 a écrit:
J'ai l'impression que celà reste bien dans le cadre des théories physiques admises. Etant donné que les noyaux se déforment et fissionnent de façon cohérente, il me semble que la densité à prendre en compte n'est pas celle de la matière macroscopique mais celle de la matière nucléaire, et pour la même raison, ce ne sont pas les paramètres cinématiques (vitesse, accélération, etc.) macroscopiques mais les paramètres microscopiques qui sont pertinents : donc la vitesse de rotation énorme de chaque noyau, et la variation d'accélération également énorme qui engendrerait cet effet.
Par contre, je ne suis pas très convaincu par la façon dont il compte s'y prendre pour faire fissionner les noyaux de façon parfaitement synchrone, et surtout pour que les axes de déformation soient parfaitement alignés.

A+
C'est vrai qu'un noyau prêt à fissionner se sépare en deux gouttes liées par un filet de matière nucléaire. Les masses volumiques sont comparables à celles des étoiles à neutron, mais en RG classique la masse totale si l'on peut dire "pèse" plus que la masse volumique. Pour émettre des ondes gravitationnelles en labo avec des dispositifs en rotation de quelques RPM il faudrait des masses volumiques de type micro-trou noir pour compenser la faiblesse des masses totales des petits objets que nous utilisons ! Maintenant, et c'est là qu'il faudrait vérifier leurs calculs, est il possible que l'extrême rapidité de la rotation des noyaux déformés et prêt à fissionner compense leurs faibles masses, j'ai des doutes...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4552
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Fission cohérente et génération d'ondes gravitationnelles HF   Lun 15 Mai 2006 - 1:07

Bon, déjà après vérification à :
http://www.drrobertbaker.com/docs/Astronomische%20Nachrichten%202006.pdf
et à :
http://www.obs-hp.fr/www/theses/node15.html
leur équation
P = 2G(M^2)(L^4)(ω^6)/(45(c^5)) = 1.76×(10^–52) (2rΔf/Δt)^2
en page 1353 semble tenir la route à un emberlificotage cgs-mksa près.
Un autre document de baker à :
http://www.drrobertbaker.com/docs/European%20Lecture%202002.pdf
et Fontana avait publié le préprint suivant sur arxiv.org en 2004 :
http://arxiv.org/ftp/physics/papers/0410/0410022.pdf
qui est nettement plus orienté "matère cohérente".
Maintenant, autant leurs spéculations antérieures tablant sur des mécanismes de l'ordre de l'eV pour exciter des structures nucléaires me semblent illusoires, une onde de fission cohérente pourrait parvenir au résultat (atteindre des pulsations ω suffisamment importantes, compte tenu du terme en ω^6).
A noter que là aussi il est question d'isomères nucléaires à trigger, mais pour déclencher une onde de fission cohérente et non pas une désexcitation cohérente (GWASER versus GRASER)
GWASER = Gravitationnel Wave Amplified by Stimulated Emission of Radiation
GRASER = Gamma Ray Amplified by Stimulated Emission of Radiation

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4193
Age : 51
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Fission cohérente et génération d'ondes gravitationnelles HF   Lun 15 Mai 2006 - 8:00

J'étais bien tombé là dessus par hasard en faisant une recherche sur les isomères nucléaires pour la discussion précédente...

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4552
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Fission cohérente et génération d'ondes gravitationnelles HF   Lun 15 Mai 2006 - 19:21

La vérification expérimentale nécessiterait un joli boum nucléaire... les écolos vont raller... blbl

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4552
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Fission cohérente et génération d'ondes gravitationnelles HF   Ven 16 Fév 2007 - 14:15

Un autre papier de Giorgio Fontana ; un peu plus ancien, mais plus théorique et général sur le sujet :
"Gravitational Radiation and its Application to Space Travel, principles and required scientific developments"
http://arxiv.org/pdf/physics/0110042

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
 
Fission cohérente et génération d'ondes gravitationnelles HF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Physique et mécanique spatiale-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit