PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Vers un leadership européen en astronomie - astrométrie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fabien




Masculin Nombre de messages : 4646
Age : 38
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Vers un leadership européen en astronomie - astrométrie ?   Sam 13 Mai 2006 - 12:38

Dans ce domaine, l'Europe met véritablement les moyens nécessaires pour exploiter les meilleurs intruments jamais utilisés sur Terre comme sur orbite.

Après les magnifiques résultats du VLT, les lancements de telescopes spatiaux tels que Integral, XMM, l'ESA s'apprête à lancer Corot, Herschel, Planck...
Un peu plus tard, GAIA (alors que son homologue américain SIM est repoussé de plusieurs années) et XEUS afin de surclasser XMM d'un facteur 200 en guise de perf.

Les amateurs parlent même, en cosmologie, d'une ère avant SIM/Gaia et d'un ère après SIM/GAIA en terme de rupture des connaissances.

Nous connaissons actuellement la position de 166 exoplanètes. Comment imaginer que le compteur pourrait être de 100 000 après les 3 missions Corot, Kepler et Gaia, donc dans quelques années ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Vers un leadership européen en astronomie - astrométrie ?   Sam 13 Mai 2006 - 12:48

Le VLT est quand même un chouette engin (je connais les gens l'ont conçu!).

Et à un peu plus long terme, on attend avec impatience le projet Darwin...

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Vers un leadership européen en astronomie - astrométrie   Dim 14 Mai 2006 - 9:06

Fabien a écrit:

Un peu plus tard, GAIA (alors que son homologue américain SIM est repoussé de plusieurs années)

Pour GAIA cela prend vraiment forme ... choix du constructeur .... lancement prévu en 2011.

http://www.esa.int/esaSC/SEM9OT8ATME_index_0.html

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Magic




Masculin Nombre de messages : 112
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Vers un leadership européen en astronomie - astrométrie ?   Mar 16 Mai 2006 - 23:58

Je pose une question bete mais qui merite d'etre posée.

Nous privilegions des mission scientifiques aux resultats prestigieux mais que nous partagerons avec l'humanité. Tout ca avec un retour sur investissement technologique important mais aussi tres souvent partagé.

Pendant ce temps, les Americains / Chinois privilegient la conquete humaine de l'espace. Cela, ca ne se partage pas. Les Anglais en ont fait l'amere experience avec la navette.

Alors qui aura le meilleur retour sur investissement ?
Prenons nous un retard irremediable dans les technologies de conquete spatiale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Vers un leadership européen en astronomie - astrométrie ?   Mer 17 Mai 2006 - 10:46

Magic a écrit:
Je pose une question bete mais qui merite d'etre posée.
Il peut y avoir des questions "basiques" mais certainement aucune n'est "bête". La tienne n'est ni l'un ni l'autre car elle n'a pas de réponse facile.
Citation :

Nous privilegions des mission scientifiques aux resultats prestigieux mais que nous partagerons avec l'humanité. Tout ca avec un retour sur investissement technologique important mais aussi tres souvent partagé.

Il n'y a aucune mission automatisée qui n'ait bénéficié des "pionniers" qui ont précédé. Il y a des échanges de technologies, d'expérience, parfois une véritable collaboration (Hubble, Cassini-Huygens, etc ...)
Exemple : Si la mission de forage sur Mars (EXOMARS) de l'ESA se concrétise .. il faudra des generateurs isotopiques russes pour l'alimentation.
Idem vu le coût et la somme de défis technologiques, la mission de retour d'échantillons de Mars (MARS SAMPLE RETURN) se fera sans doute en collaboration internationale (en espérant que l'ESA aura le leadership)
On construit le site ELS pour lancer des Semiorka a Kourou ...

Je trouve cela plutôt positif.


Citation :
Pendant ce temps, les Americains / Chinois privilegient la conquete humaine de l'espace. Cela, ca ne se partage pas.

Vaste débat pour se prononcer sur la question << la présence humaine est-elle la priorité ?>> avis différents des agences spatiales, des décideurs politiques, des participants sur ce forum ....
Pour les chinois, ils réinventent la technologie russe. Pas vraiment de reel objectif commercial ou scientifique perceptible. Cela reste essentiellement du domaine politique et de prestige.

Citation :
Alors qui aura le meilleur retour sur investissement ?
Prenons nous un retard irremediable dans les technologies de conquete spatiale ?

Je suppose que tu parles de l'Europe ? Je crois qu'on tient bien la route et que l'ESA, Arianespace, AEDS etc ... sont dans le peloton de tête.



bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Magic




Masculin Nombre de messages : 112
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Vers un leadership européen en astronomie - astrométrie ?   Lun 22 Mai 2006 - 21:25

montmein69 a écrit:
Magic a écrit:
Je pose une question bete mais qui merite d'etre posée.
Il peut y avoir des questions "basiques" mais certainement aucune n'est "bête". La tienne n'est ni l'un ni l'autre car elle n'a pas de réponse facile.
Citation :

Nous privilegions des mission scientifiques aux resultats prestigieux mais que nous partagerons avec l'humanité. Tout ca avec un retour sur investissement technologique important mais aussi tres souvent partagé.

Il n'y a aucune mission automatisée qui n'ait bénéficié des "pionniers" qui ont précédé. Il y a des échanges de technologies, d'expérience, parfois une véritable collaboration (Hubble, Cassini-Huygens, etc ...)
Exemple : Si la mission de forage sur Mars (EXOMARS) de l'ESA se concrétise .. il faudra des generateurs isotopiques russes pour l'alimentation.
Idem vu le coût et la somme de défis technologiques, la mission de retour d'échantillons de Mars (MARS SAMPLE RETURN) se fera sans doute en collaboration internationale (en espérant que l'ESA aura le leadership)
On construit le site ELS pour lancer des Semiorka a Kourou ...

Je trouve cela plutôt positif.


Citation :
Pendant ce temps, les Americains / Chinois privilegient la conquete humaine de l'espace. Cela, ca ne se partage pas.

Vaste débat pour se prononcer sur la question << la présence humaine est-elle la priorité ?>> avis différents des agences spatiales, des décideurs politiques, des participants sur ce forum ....
Pour les chinois, ils réinventent la technologie russe. Pas vraiment de reel objectif commercial ou scientifique perceptible. Cela reste essentiellement du domaine politique et de prestige.

Citation :
Alors qui aura le meilleur retour sur investissement ?
Prenons nous un retard irremediable dans les technologies de conquete spatiale ?

Je suppose que tu parles de l'Europe ? Je crois qu'on tient bien la route et que l'ESA, Arianespace, AEDS etc ... sont dans le peloton de tête.



bounce

MErci pour ta reponse.
Mon probleme n'est pas tout à fait la.
Ce que je veux dire, c'est que si nous laissons Americiains et Chinois conquerir l'espace nous ne pourrons plus jamais les rattraper.
Ils pourront sans difficulté nous empecher de nous elancer.... vassaux à jamais.

Pour moi la conquete humaine est la priorité des priorités tant que notre planete est le domaine de la competition. Nous revons tous à un ideal facon Starfleet mais tout cela est bien illusoire et les objectifs de nombreux pays aussi demcratiques soient ils, sont bien differents.

La recherche scientifique doit venir en accompagnement.
Je reste qui plus est convaincu qu'il est plus facile d'interesser des gens à aller sur la Lune ou sur Mars que de leur montrer une nebuleuse extraordinaire ou de la matiere noire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Vers un leadership européen en astronomie - astrométrie ?   Mar 23 Mai 2006 - 8:58

Magic a écrit:

...
La recherche scientifique doit venir en accompagnement.
Je reste qui plus est convaincu qu'il est plus facile d'interesser des gens à aller sur la Lune ou sur Mars que de leur montrer une nebuleuse extraordinaire ou de la matiere noire.

Ca dépend, ça dépend... Les images de Hubble sont quand même assez époustouflantes, alors que les EVA vers l'ISS ne semblent pas passionner les foules.
Mais bon, tout est affaire de communication.

Pour ce qui est de la compétition, il semble quand même peu probable qu'on aille un jour gambader sur Mars sans une coopération internationale...

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien




Masculin Nombre de messages : 4646
Age : 38
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Vers un leadership européen en astronomie - astrométrie ?   Dim 4 Juin 2006 - 21:22

Petit audio de serge brunier sur la question :)
... j'ai l'impression qu'il a lu mon post lol! puisque nous savons qu'il connait ce forum ^^


http://www.radiofrance.fr/chaines/france-info/chroniques/etoile/index.php?m=3&chro_diff_id=315000212

Cliquez sur diffusion en haut à droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magic




Masculin Nombre de messages : 112
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Vers un leadership européen en astronomie - astrométrie ?   Jeu 8 Juin 2006 - 14:13

lambda0 a écrit:

Ca dépend, ça dépend... Les images de Hubble sont quand même assez époustouflantes, alors que les EVA vers l'ISS ne semblent pas passionner les foules.
Mais bon, tout est affaire de communication.

Pour ce qui est de la compétition, il semble quand même peu probable qu'on aille un jour gambader sur Mars sans une coopération internationale...

A+

L'ISS est un non sens en matiere de conquete spatiale.
Nous avions Mir et nous maitrisons totalement les stations de ce type.

L'ISS a été clairement pensée pour absorber inutilement les budgets scientifiques des alliés des Americains.

Seul probleme, cela s'est en grande partie retourné contre eux.

1/ Cette station n'innove en rien technologiquement.
2/ Cette station n'est pas placée dans un programme plus vaste.
3/ cette station ne peut etre construite automatiquement sans intervention de la navette.
etc.

Il faudrait qu'on m'explique pourquoi ils ne nous ont pas invité à conquerir la Lune avec eux alors qu'ils ont fait des pieds et des mains diplomatiques pour ISS ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Vers un leadership européen en astronomie - astrométrie ?   Jeu 8 Juin 2006 - 15:20

Fabien a écrit:
Petit audio de serge brunier sur la question :)
... j'ai l'impression qu'il a lu mon post lol! puisque nous savons qu'il connait ce forum ^^
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-info/chroniques/etoile/index.php?m=3&chro_diff_id=315000212
Cliquez sur diffusion en haut à droite.

Effectivement, ses interventions sont toujours aussi nocives par rapport aux vols habités et témoignent d'un manque de clairvoyance assez incroyable de la part de quelqu'un qui suit le spatial depuis longtemps.
Il dit que le projet Américain de retour vers la Lune se fait au détriment de la science, mais c'est une vision très court terme des choses. Sur le long terme, il est évident qu'on gagnera beaucoup d'un point de vue scientifique lorsqu'on disposera de bases spatiales sur d'autres planètes. Qu'on imagine seulement qu'il existera probablement dans 500 ans 10 agences spatiales non terriennes ! Combien de missions scientifiques seraient alors lancées chaque année ? En suivant cette simple logique, on comprend bien que plus on retardera l'arrivée de l'homme sur ces nouveaux territoires, plus on pénalisera la science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien




Masculin Nombre de messages : 4646
Age : 38
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Vers un leadership européen en astronomie - astrométrie ?   Jeu 8 Juin 2006 - 20:04

Très très bonne remarque Argyre, et je partage totalement ton point de vue !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vers un leadership européen en astronomie - astrométrie ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit