PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Budget spatial japonais en 2011-12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6223
Age : 66
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Budget spatial japonais en 2011-12   Ven 21 Jan 2011 - 17:20

Le secrétariat du Centre Stratégique de Politique Spatiale a publié le 14 janvier les chiffres du budget spatial public pour les activités de l'année fiscale 2011 (allant du 1er avril 2011 au 31 mars 2012). L'analyse du budget 2001 est cette fois plus complexe que les autres années, car le gouvernement a accordé au mois de juin 2010 un budget complémentaire, utilisé en 2010, mais qui compte cependant pour une dépense de l'année 2011. Les ministères concernés ont ainsi reçu 339 milliards de yens (3,02 milliards d'euros, au taux de change de 1 euro = 112 yens, appliqué dans ce document) en 2010, plus un complément de 39 milliards de yens (350 millions d'euros). Ils recevront en 2011 une somme de 310 milliards de yens (2,77 milliards d'euros). Suivant que l'on impute ou non ce budget complémentaire dans l'année 2011, le budget spatial montre une hausse de 3% ou une baisse de 9%. La demande budgétaire de cette année était aussi rendue complexe par la présence d'un appel à proposition compétitif (appelé "Cadre spécial pour un Japon dynamique") qui concernait 53 milliards de yens (470 millions d'euros) au titre du budget spatial 2011.

Le MEXT (Ministère de l'éducation, de la culture, du sport, de la science et de la technologie) consacrera à la JAXA en 2011 la somme de 177 milliards de yens (1,58 milliard d'euros), contre 185 milliards de yens (1,65 milliard d'euros) en 2010. La JAXA avait cependant reçu un budget complémentaire de 14 milliards de yens (125 millions d'euros) en 2010. Le budget administratif de la JAXA baissera de 6% alors que les programmes d'observation de la Terre à vocation scientifique, comme le projet GCOM (5,4 milliards de yens, 48 millions d'euros) pour l'étude du changement climatique ou le projet GPM (1,2 milliard de yens, 11 millions d'euros) pour l'observation des précipitations, bénéficient au total d'une subvention en hausse de 75%. Le projet ALOS-2, un satellite d'observation radar, reçoit un budget de 6,1 milliards de yens (54 millions d'euros).

Parmi les nouveaux projets qui vont réellement débuter en 2011 on note le projet d'exploration d'astéroïde Hayabusa-2, le télescope dans le domaine X ASTRO-H, et la mission nippo-européenne mercurienne Bepi-Colombo qui reçoivent chacune un budget de 3 milliards de yens (27 millions d'euros). Le futur lanceur léger Epsilon recevra 3,8 milliards de yens (34 millions d'euros). La JAXA dépensera l'année prochaine 35 milliards de yens (312 millions d'euros) pour sa contribution à la Station Spatiale Internationale. D'autre part, des études préliminaires sur le cargo récupérable HTV-R seront financées à hauteur de 50 millions de yens (450.000 euros). La JAXA investira aussi beaucoup plus dans la fiabilité de ses lanceurs et satellites, avec 12 milliards de yens (107 millions d'euros) consacrés à ce domaine. Enfin, la contribution aux travaux aéronautiques reste toujours relativement faible, mais stable, aux alentours de 3,5 milliards de yens (31 millions d'euros). La JAXA consacrera comme l'an dernier 757 millions de yens (6,6 millions d'euros) afin de promouvoir les coopérations internationales. Ces derniers travaux concernent essentiellement la région de l'Asie du Sud-est, qui reste la zone d'investissement prioritaire dans la stratégie internationale de l'agence.

Les autres projets qui bénéficient d'un accroissement budgétaire concernent la continuation du programme de renseignement IGS (67 milliards de yens en 2011, soit 600 millions d'euros) et le développement par le METI de son projet de satellite commercial d'observation de la terre ASNARO (8 milliards de yens, soit 71 millions d'euros). Le budget spatial du Ministère de la Défense est en baisse, avec 41 milliards de yens (366 millions d'euros) contre 61 milliards de yens (544 millions d'euros) l'année passée, et présente une forte baisse des dépenses dans le développement de la partie spatiale du programme de défense anti-missile du Japon. Ce ministère consacrera 1 milliard de yens (9 millions d'euros) dans des études préliminaires sur l'utilisation du segment spatial.

Enfin, le jour même où ce budget était rendu public le Premier Ministre Naoto KAN procédait à un remaniement ministériel. Le nouveau ministre en charge du développement spatial est désormais M. Koichiro GENBA, ministre en charge de la stratégie nationale et dont le portefeuille inclut aussi la politique scientifique et technologique


http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65640.htm
nonobstant l'ambiguité du bubget (en hausse ou en baisse selon les indicateurs, on peut noter des projets trés prometteurs
comme l'HTV-R ou la mission Hayabusa-2 et Bepi Colombo (dont les FILs dédiés sont déjà ouverts sur le FCS)

on évoque guère les lanceurs hormis l'aspect investissement fiabilité et EPSILON:!: (dont vous pourrez trouver ce FIL http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t9345-japon-epsilon-futur-lanceur-leger-tout-solide?highlight=epsilon)

en matière d'investissement des japonais dans le spatial, il y avait récemment aussi cette info
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/065/65530.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Budget spatial japonais en 2011-12
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Autres pays-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astronomie