PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Acte sexuel et Espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
tatiana13




Nombre de messages : 6223
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mar 8 Fév 2011 - 14:36

montmein69 a écrit:
PS : quelle est la dernière mission où les russes ont envoyé une cosmonaute femme ?

Le 16 juin 1963, Valentina Terechkova fut la première femme à partir dans l'espace. Sa mission spatiale dura deux jours et demi. ...

En 1969, toutes les femmes, sauf Valentina Terechkova, furent exclues du détachement des cosmonautes "en raison de la dissolution du groupe féminin".

...
Les vols de femmes dans l'espace ne recommencèrent en Union soviétique que dans les années 1980 en réponse au programme américain analogue. En 1982, Svetlana Savitskaïa effectua un vol à bord du vaisseau Soyouz et de la station orbitale Saliout-7. Deux ans plus tard, au cours d'un deuxième vol, elle devint la première femme-cosmonaute à effectuer une sortie extravéhiculaire.

Une autre Russe, Elena Kondakova, vola dans l'espace douze ans plus tard: dans un premier temps à bord de Soyouz, ensuite, à bord d'une navette américaine. Elle travailla 169 jours à bord du complexe orbital Mir, battant le record de séjour dans l'espace pour une femme.

A présent, il n'y a plus de représentantes du beau sexe parmi les astronautes russes. Nadejda Koujelnaïa fut la dernière d'entre elles: sans avoir jamais volé, elle quitta le détachement qu'elle avait intégré en 1994.

Au total, dans l'histoire de l'astronautique russe, 17 femmes ont suivi des entraînements en vue de voler dans l'espace, mais seules trois d'entre elles ont effectué des vols spatiaux.


http://fr.rian.ru/analysis/20080616/110746013.html

En Amérique, un premier groupe de femmes-pilotes fut choisi dans ce but dès le début de 1961. Les médecins furent étonnés de constater que les résultats des femmes s'étaient avérés meilleurs que ceux des hommes

quant-à nous français, nous avons seulement notre Claudie qui a volé

actuellement, il y a à peine plus de 10% de femmes ayant eu accès à l'Espace!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mar 8 Fév 2011 - 14:49

La NASA a défini le nombre de 6 astronautes comme étant un bon compromis pour avoir des astronautes spécialisés avec une certaine redondance des compétences relativement aux besoins de la mission et après avoir étudié la liste des tâches à effectuer. Ce nombre est même une hypothèse de travail forte de la mission de référence 5.0 et des précédentes. (Et c'est d'ailleurs parce que c'est une hypothèse de travail et non un paramètre que l'étude de la NASA mériterait d'être approfondie, j'aurais l'occasion d'en reparler).
En ce qui concerne le nombre de personnes de chaque sexe, je ne me souviens pas que la NASA ait abordé le problème, du moins je crois qu'il n'y a rien à ce propos dans le rapport de la DRA (faudrait que je vérifie, mais j'ai relu entièrement ce passage il y a 2 mois et dans mes souvenirs, je ne me rappelle pas avoir lu quelque chose à ce sujet).
Sinon, je pense qu'il est imoortant de rappeler qu'il y a de tout dans ce monde, des gens qui ressentent un fort besoin d'avoir des rapports sexuels, d'autres pour qui c'est moins important, et d'autres encore pour qui un tel acte est inconcevable s'il n'y a pas de motivation pour avoir un enfant. Pour un voyage vers Mars de 3 ans, on peut prendre des hommes et des femmes, que des hommes ou que des femmes, mais il faudra faire attention à ce que l'ensemble soit cohérent. En particulier, une personne qui estime qu'avoir un partenaire sexuel est un "besoin" et qui n'a pas de partenaire assuré pour le voyage ne doit pas être sélectionné !

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dominique M.




Nombre de messages : 1864
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mar 8 Fév 2011 - 16:52

au vu de nombreuses études, il semble quand même qu'un consensus soit admis pour deux critères:

- équipage mixte

- nombre impair de participant

de plus, un leader désigné ("commandant" dans notre cas) est impératif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mar 8 Fév 2011 - 18:32

dominique M. a écrit:
au vu de nombreuses études, il semble quand même qu'un consensus soit admis pour deux critères:

- équipage mixte

- nombre impair de participant

de plus, un leader désigné ("commandant" dans notre cas) est impératif

Hummm ... pour moi, le consensus, s'il y en a un, ce serait plutot "tout est envisageable", mixte ou pas mixte, nombre pair ou impair, leader ou pas, l'essentiel étant de sélectionner les candidats en fonction du groupe qu'on veut former et de leur fournir une préparation adéquate.
L'optimalité serait peut-etre celle que tu suggères, mais l'erreur serait de croire que les choix du nombre, des compétences et des caractéristiques humaines en général sont indépendantes des choix technologiques et de l'organisation d'une mission martienne.
Un exemple pour illustrer mes propos. Supposons que les limites technologiques actuelles nous conduisent à faire atterrir sur Mars des charges de 40 tonnes au maximum (parce que, par exemple, au-delà de cette masse, cela impliquerait l'ouverture de parachutes gigantesque à vitesse hypersonique et qu'on ne sait pas faire ou qu'il y a des risques accrus). Supposons également que pour 40 tonnes, on pourrait envoyer 4 personnes mais pas plus, à moins de réduire le confort et d'obliger les astronautes à se restreindre au niveau des consommables. Si on voulait faire atterrir 5 personnes ou 6 parce que ce nombre serait optimal, on se retrouverait en fait dans l'obligation soit de compliquer fortement la mission en augmentant les risques, soit de diminuer la qualité de vie des astronautes !
Or, précisément, je pense que les contraintes organisationnelles d'une mission martienne sont telles qu'il faut y réfléchir à 2 fois avant de définir les caractéristiques de l'équipage, qui sont a priori bien plus ajustables que les paramètres technologiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mar 8 Fév 2011 - 18:34

Je redonne le conseil que j'avais déjà donné sur un des fils où l'on parlait de ce sujet Wink

Lire la nouvelle de Frederik Brown : Un homme d'expédition Wink
Revenir en haut Aller en bas
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7463
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mar 8 Fév 2011 - 19:08

Argyre a écrit:

Hummm ... pour moi, le consensus, s'il y en a un, ce serait plutot "tout est envisageable", mixte ou pas mixte, nombre pair ou impair, leader ou pas, l'essentiel étant de sélectionner les candidats en fonction du groupe qu'on veut former et de leur fournir une préparation adéquate.

Or, précisément, je pense que les contraintes organisationnelles d'une mission martienne sont telles qu'il faut y réfléchir à 2 fois avant de définir les caractéristiques de l'équipage, qui sont a priori bien plus ajustables que les paramètres technologiques.

La diversité humaine est très grande pour les comportements et finalement c'est sans doute le paramètre le plus ajustable.

De plus on ne doit pas raisonner selon ce que certains s'imaginent être la normalité et en particulier pour ce qui concerne le sexe .
Il existe certainement des personnes capables de réfréner leurs pulsions en mettant en veilleuse leur cerveau reptilien sans pour autant être sans libido : que ce soit une minorité ou pas il suffit de les sélectionner .
Quant à savoir si l'équipage doit être non mixte ou pas, finalement je n'ai plus de certitude... d'ailleurs les problèmes de sexualité ne se posent pas qu'en milieu mixte ...voir le milieu carcéral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SB




Masculin Nombre de messages : 417
Age : 58
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mar 8 Fév 2011 - 20:06

Exclamation

Attention, si je pose la mixité de l'équipage comme une évidence, un postulat, ce n'est pas pour des raisons sexuelles, psychologiques ou opérationnelles, évidemment, c'est pour une raison hautement symbolique. On ne peut pas imaginer une première mission martienne (internationale, probablement) uniquement masculine, c'est impossible.

Sur la Lune, douze hommes blancs ont marché. C'était dans les années "1970".

Imaginez que le programme Apollo ait eu lieu non pas en 1970 mais en 2010. Jamais les USA n'auraient envoyé en 2010 douze hommes blancs sur la Lune, .
Il y aurait eu des femmes et des Noirs, a minima.

C'est pourquoi je ne crois pas une seule seconde qu'un vol habité martien embarquerait 4 ou 6 hommes, c'est impossible.

S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7463
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mar 8 Fév 2011 - 22:44

SB a écrit:
Exclamation

Attention, si je pose la mixité de l'équipage comme une évidence, un postulat, ce n'est pas pour des raisons sexuelles, psychologiques ou opérationnelles, évidemment, c'est pour une raison hautement symbolique. On ne peut pas imaginer une première mission martienne (internationale, probablement) uniquement masculine, c'est impossible.

Sur la Lune, douze hommes blancs ont marché. C'était dans les années "1970".

Imaginez que le programme Apollo ait eu lieu non pas en 1970 mais en 2010. Jamais les USA n'auraient envoyé en 2010 douze hommes blancs sur la Lune, .
Il y aurait eu des femmes et des Noirs, a minima.

C'est pourquoi je ne crois pas une seule seconde qu'un vol habité martien embarquerait 4 ou 6 hommes, c'est impossible.

S

Vous avez raison, la mixité s'impose aussi bien pour le sexe que l'origine . D'ailleurs il se pourrait bien que la diversité soit favorable à une bonne entente, du moins avec des personnes intelligentes ce qui sera certainement le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mer 9 Fév 2011 - 10:52

SB a écrit:
C'est pourquoi je ne crois pas une seule seconde qu'un vol habité martien embarquerait 4 ou 6 hommes, c'est impossible.

"Impossible" me parait un terme excessif. Un équipage composé exclusivement d'hommes serait-il à ce point moins performant qu'un équipage mixte ? J'en doute, et ce pour 2 raisons :
1) Premièrement, d'un point de vue physiologique, il y a des avantages à n'avoir que des hommes à bord, ou de ne pas avoir de femme (ou inversement). Je ne dis pas que ces différences physiologiques aient un impact important, mais malgré tout, c'est un aspect qui mérite d'être discuté, en tenant compte également de l'âge (problème des règles et plus tard d'ostéoporose notamment).
2) Pami les candidats, il y aura peut-être 90% d'hommes et 10% de femmes. Si on veut avoir la parité, on va être obligé de sélectionner les candidates avec un choix restreint, alors que des hommes auraient peut-être été plus compétents relativement aux domaines de compétence demandés. En fait, je pense que la sélection doit avant tout prendre en compte le caractère et les compétences du candidat, indépendamment de son sexe. Et donc, si ça conduit à 6 hommes ou à 6 femmes, 6 blancs ou 6 noirs, peu importe, c'est eux qu'il faut prendre.
On revient finalement à l'idée que c'est la technologie qui prime et donc l'aptitude des candidats à comprendre et à résoudre des problèmes dans des domaines scientifiques particuliers. Imposer une répartition sexuelle équitable est peut-être politiquement correct, mais elle ne me parait pas scientifiquement et organisationnellement souhaitable.

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mer 9 Fév 2011 - 11:22

C'est un peu plus compliqué que cela, on va sélectionner une équipe de personnes qui auront déjà travaillé ensemble deux ou trois ans avant de partir, ça laisse de la place pour former un groupe soudé à partir de critères psychologiques dûment observés. Les missions comme Mars500 aident grandement à comprendre les facteurs psychologiques à prendre en compte.

Pour les relations hommes-femmes durant un vol de plusieurs mois (voire plusieurs années), je conseille l'excellent roman de Poul Anderson "Tau Zero" qui raconte les mésaventures de l'équipage d'une vaisseau relativiste dont le système de décélération est en panne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer




Masculin Nombre de messages : 1167
Age : 45
Localisation : L'Océan des Tempêtes
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mer 9 Fév 2011 - 22:51

Aspic a écrit:


Pour les relations hommes-femmes durant un vol de plusieurs mois (voire plusieurs années), je conseille l'excellent roman de Poul Anderson "Tau Zero" qui raconte les mésaventures de l'équipage d'une vaisseau relativiste dont le système de décélération est en panne.

Il est dispo en français ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachroniquespatiale.over-blog.fr
cosmochris




Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 51
Localisation : 31
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mer 9 Fév 2011 - 23:56

Argyre a écrit:
On revient finalement à l'idée que c'est la technologie qui prime et donc l'aptitude des candidats à comprendre et à résoudre des problèmes dans des domaines scientifiques particuliers. Imposer une répartition sexuelle équitable est peut-être politiquement correct, mais elle ne me parait pas scientifiquement et organisationnellement souhaitable.

Ce n'est pas un problème de politiquement correct : pourquoi répartir 6:0, 5:1 ou 4:2 quand il est si simple de faire 3:3 ? (un équipage 5:1 en tout cas parait impensable).

Ce n'est pas non plus scientifique ou organisationnel : on doit bien trouver 3 hommes et 3 femmes compétents sur Terre (allez 6 et 6, avec l'équipage réserve Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat




Masculin Nombre de messages : 14
Age : 34
Localisation : -
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Jeu 10 Fév 2011 - 1:09

tatiana13 a écrit:
montmein69 a écrit:
PS : quelle est la dernière mission où les russes ont envoyé une cosmonaute femme ?

Le 16 juin 1963, Valentina Terechkova fut la première femme à partir dans l'espace. Sa mission spatiale dura deux jours et demi. ...

En 1969, toutes les femmes, sauf Valentina Terechkova, furent exclues du détachement des cosmonautes "en raison de la dissolution du groupe féminin".

...
Les vols de femmes dans l'espace ne recommencèrent en Union soviétique que dans les années 1980 en réponse au programme américain analogue. En 1982, Svetlana Savitskaïa effectua un vol à bord du vaisseau Soyouz et de la station orbitale Saliout-7. Deux ans plus tard, au cours d'un deuxième vol, elle devint la première femme-cosmonaute à effectuer une sortie extravéhiculaire.

Une autre Russe, Elena Kondakova, vola dans l'espace douze ans plus tard: dans un premier temps à bord de Soyouz, ensuite, à bord d'une navette américaine. Elle travailla 169 jours à bord du complexe orbital Mir, battant le record de séjour dans l'espace pour une femme.

A présent, il n'y a plus de représentantes du beau sexe parmi les astronautes russes. Nadejda Koujelnaïa fut la dernière d'entre elles: sans avoir jamais volé, elle quitta le détachement qu'elle avait intégré en 1994.

Au total, dans l'histoire de l'astronautique russe, 17 femmes ont suivi des entraînements en vue de voler dans l'espace, mais seules trois d'entre elles ont effectué des vols spatiaux.


http://fr.rian.ru/analysis/20080616/110746013.html

En Amérique, un premier groupe de femmes-pilotes fut choisi dans ce but dès le début de 1961. Les médecins furent étonnés de constater que les résultats des femmes s'étaient avérés meilleurs que ceux des hommes

quant-à nous français, nous avons seulement notre Claudie qui a volé

actuellement, il y a à peine plus de 10% de femmes ayant eu accès à l'Espace!!!

Comme l'explique très bien Stephen Baxter dans son roman "Voyage" qui décrit un passé alternatif dans lequel trois américains - dont une femme - se sont posés sur Mars en 1986, nous visons encore dans un monde largement dominé par la culture occidentale chrétienne. Dès lors, il n'est pas étonnant que l'accès à l'espace ait été assez largement monopolisé par des hommes blancs, militaires et souvent issus de familles à forte tradition religieuse. Heureusement, les traditions et les modèles rétrogrades de conformisme social s'effacent aujourd'hui au profit d'une plus grande égalité des sexe et des mœurs et j'espère également que cela se reflètera aussi chez les astronautes qui iront sur Mars. D'ailleurs, je constate au passage que, sauf erreur de ma part personne ici n'a évoqué la possibilité de relations sexuelles entre membres d'un équipage entièrement féminin ou entièrement masculin...
Pour avoir un bref aperçu de l'état des recherches actuelles concernant la composition de l'équipage "martien" idéal et de ses enjeux, je vous conseille l'excellent livre du géologue Charles Frankel intitulé "L'homme sur Mars, science ou fiction?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6223
Age : 66
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Jeu 10 Fév 2011 - 1:26

une petite synthèse sur le site de CAPCom
http://www.capcomespace.net/dossiers/sexe.htm


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Jeu 10 Fév 2011 - 9:13

Paul Gillon célèbre auteur de BD avait déjà découvert que la solution serait issue de la robotique :

image tirée de la Survivante http://www.bedetheque.com/album-122099-BD-L-integrale.html
Donc équipage idéal avec 3 humains + 3 robots de sexe opposé megalol

Un peu plus osé .... mais en rapport avec le titre de ce FIL :
http://www.bedecouverte.com/erotique/1877-affiche-poster-bd-gillon---erotique-2.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Jeu 10 Fév 2011 - 11:05

Bonjour,

cosmochris a écrit:
Argyre a écrit:
On revient finalement à l'idée que c'est la technologie qui prime et donc l'aptitude des candidats à comprendre et à résoudre des problèmes dans des domaines scientifiques particuliers. Imposer une répartition sexuelle équitable est peut-être politiquement correct, mais elle ne me parait pas scientifiquement et organisationnellement souhaitable.
Ce n'est pas un problème de politiquement correct : pourquoi répartir 6:0, 5:1 ou 4:2 quand il est si simple de faire 3:3 ? (un équipage 5:1 en tout cas parait impensable).
Ben, il est tout aussi simple de faire 6:0 !
cosmochris a écrit:

Ce n'est pas non plus scientifique ou organisationnel : on doit bien trouver 3 hommes et 3 femmes compétents sur Terre (allez 6 et 6, avec l'équipage réserve Very Happy )
Attention, tu me prêtes des propos que je n'ai pas écrit ! Je n'ai pas écrit qu'il y avait des raisons scientifiques ou organisationnelles pour avoir 6 hommes, relis-bien, j'ai écrit qu'il n'y avait aucune raison scientifique ou organisationnelle pour qu'il y ait 3 hommes et 3 femmes, nuance. Ce n'est pas à moi de montrer que 6 hommes c'est mieux, puisque pour moi 3:3 ou 6:0 ce n'est pas le problème, c'est bien à toi (et à tous ceux qui sont éventuellement d'accord avec toi) de montrer que 3:3 est mieux que 6:0. Je n'ai rien contre la mixité, mais pourquoi vouloir l'imposer, c'est ce que je ne comprends pas. C'est un peu comme si on décidait dans l'armée qu'une section de 8 soldats devait être composée autant que possible de 4 hommes et de 4 femmes. Cela parait inapproprié pour le cas de l'armée et je ne vois pas vraiment en quoi cela serait différent dans le cas d'une mission aller-retour vers Mars.
En tout cas, je trouverai anormal et injuste qu'une femme soit sélectionnée à la place d'un homme non pas pour sa compétence et l'adéquation de son caractère au groupe mais uniquement pour obtenir la parité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spaceX




Masculin Nombre de messages : 410
Age : 57
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Jeu 10 Fév 2011 - 11:37

Il me semblait avoir lu qu'un nombre impair (dans la composition de l'equipage) etait toujours preferable (genre 7) en raison des possibilités de departager ainsi les choix corneliens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7463
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Jeu 10 Fév 2011 - 11:38

Mat a écrit:

...
D'ailleurs, je constate au passage que, sauf erreur de ma part personne ici n'a évoqué la possibilité de relations sexuelles entre membres d'un équipage entièrement féminin ou entièrement masculin...

Si,si ...du moins je l'avais suggéré ...par ce biais du milieu carcéral
Giwa a écrit:

Quant à savoir si l'équipage doit être non mixte ou pas, finalement je n'ai plus de certitude... d'ailleurs les problèmes de sexualité ne se posent pas qu'en milieu mixte ...voir le milieu carcéral.

cosmochris a écrit:

(un équipage 5:1 en tout cas parait impensable).


Pourquoi pas ? Bon , d'accord je connais la réponse ...

Évitons les a priori et je soutiens qu'avec une très bonne sélection de l'ensemble de l'équipage on n'adopterait pas pour autant le modèle tibétain polyandre ( il faut préciser que dans ce cas les partenaires masculins sont des frères)

En tout cas ce n'est pas au nom de la morale que je suis contre les relations sexuelles entre les membres de l'équipage ...mais par soucis d'efficacité et afin d'éviter toute embrouille entr'eux.
On peut compenser ce manque par des relations érotiques à distance avec des partenaires restées sur Terre .
Je sais très bien que tous ne peuvent se satisfaire de cela , mais rien ne les oblige à être du premier voyage vers Mars .

D'ailleurs l'équipage 5:1 serait très intéressant pour choisir la personne qui poserait en premier son pied sur Mars...devinez ?

PS : Ah,il y a aussi les solutions ( X, Y, Z) que proposent montmein69 pour X : gente féminine, Y: gente masculine et Z : gente robotique que je propose hermaphrodite pour réduire la masse à emporter



Dernière édition par Giwa le Jeu 10 Fév 2011 - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antares101




Masculin Nombre de messages : 672
Age : 31
Localisation : Liège
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Jeu 10 Fév 2011 - 13:31

Concernant les agences, je pense qu'elles imaginent et tolèrent le fait que, comme dans les bases polaires, les astronautes pourrai avoir des sentiments et des relations inopinées, car elles obligent leurs astronautes a utiliser des moyens de contraceptions durant leurs missions dans le but de protéger une éventuelle grossesse des rayons cosmiques ainsi que les désagréments lié a cet état.

Je crois qu'aucune sélection ne peut prévenir un besoin inhérent a tout les humains, c'est sûr que la sélection de l'équipage (psychologique et autres) retiendra des personnes stables, capables de maitriser leurs désirs et non des obsédés pathologiques.
C'est tout simplement un phénomène de relations qui se déclenche spontanément quand un groupe d'humains est ensemble dans un environnement restreint pendant une longue durée et c'est la que la sélection prouvera qu'elle a choisi des personnes capable de gérer ce type de "crise" sinon....envoyer plutôt des robots, non des humains fait de chair.
Il parait qu'ils font mieux et se gèrent mieux que des humains Wink

troll


EDIT : bon c'est un film mais on peut voir dans "Mission to Mars" des couples d'astronautes qui n'ont pas l'air de se priver mais alors cela peu générer des problèmes plus personnels.
Quand Buzz, le commandant, est "fichu" au beau milieu de l'orbite martienne, sa compagne hésite avant de se ressaisir de mourir avec lui plutôt que de l'abandonner et cela au détriment de la mission.
Donc envoyer des couples, déjà ensemble dans l'espace (ils ont donc un partenaire "disponible") n'est pas forcément une meilleure idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Jeu 10 Fév 2011 - 18:03

spaceX a écrit:
Il me semblait avoir lu qu'un nombre impair (dans la composition de l'equipage) etait toujours preferable (genre 7) en raison des possibilités de departager ainsi les choix corneliens...

En fait, pour éviter ce genre de problème dans le cas d'un équipage pair, il suffit de décider d'un "responsable de mission" dont la voix compte double. De plus, il ne faut pas oublier que dans la plupart des situations où le choix est difficile, de nombreuses personnes ne souhaitent pas prendre partie. Il faut donc s'attendre à ce qu'il y ait des abstentions ou des votes blancs. Par conséquent, l'équipage en nombre impair n'est pas non plus à l'abri des choix cornéliens ! Et puis, il ne faut pas oublier qu'il y aura un contact quasi-permanent avec la Terre. La décision peut donc venir du comité de pilotage de la mission.
En fait, personnellement, je n'ai jamais lu nulle part (dans une revue scientifique j'entend) qu'il était préférable d'avoir un nombre impair de personnes dans un équipage. Si quelqu'un a quelque chose sur le sujet je suis preneur. Il s'agit peut-être d'une intuition répandue mais je ne suis pas sûr qu'elle ait une quelconque justification scientifique.

Cordialement,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Jeu 10 Fév 2011 - 20:33

Giwa a écrit:

PS : Ah,il y a aussi les solutions ( X, Y, Z) que proposent montmein69 pour X : gente féminine, Y: gente masculine et Z : gente robotique que je propose hermaphrodite pour réduire la masse à emporter


Je me rends compte que ma proposition d'un équipage unisexe ..... mais complété par des robots de compagnie (donc équipage X + Z ou Y + Z) rend plus concret la proposition énoncée ainsi par Giwa
Citation :
On peut compenser ce manque par des relations érotiques à distance avec des partenaires restées sur Terre .
Avec un avatar ... c'est plus tactile clown
Cela permettrait (peut-être seulement car le psychisme humain est si versatile surtout dans des conditions d'éloignement de la planète mère, et de confinement prolongé)) d'éviter des situations compliquées qui peuvent se nouer et tourner en eau de boudin lorsque les partenaires des deux sexes doivent cohabiter. Mais évidemment en cas d'attirance homosexuelle ... on est rendu à la case départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmochris




Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 51
Localisation : 31
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Jeu 10 Fév 2011 - 21:32

Argyre a écrit:
cosmochris a écrit:
Argyre a écrit:
On revient finalement à l'idée que c'est la technologie qui prime et donc l'aptitude des candidats à comprendre et à résoudre des problèmes dans des domaines scientifiques particuliers. Imposer une répartition sexuelle équitable est peut-être politiquement correct, mais elle ne me parait pas scientifiquement et organisationnellement souhaitable.
Ce n'est pas un problème de politiquement correct : pourquoi répartir 6:0, 5:1 ou 4:2 quand il est si simple de faire 3:3 ? (un équipage 5:1 en tout cas parait impensable).
Ben, il est tout aussi simple de faire 6:0 !
Certes.

Argyre a écrit:
On revient finalement à l'idée que c'est la technologie qui prime et donc l'aptitude des candidats à comprendre et à résoudre des problèmes dans des domaines scientifiques particuliers. Imposer une répartition sexuelle équitable est peut-être politiquement correct, mais elle ne me parait pas scientifiquement et organisationnellement souhaitable.
Argyre a écrit:
Attention, tu me prêtes des propos que je n'ai pas écrit ! Je n'ai pas écrit qu'il y avait des raisons scientifiques ou organisationnelles pour avoir 6 hommes, relis-bien, j'ai écrit qu'il n'y avait aucune raison scientifique ou organisationnelle pour qu'il y ait 3 hommes et 3 femmes, nuance.
Tu avais écris "pas souhaitable", mais je crois comprendre que tu veux dire "pas nécessaire", là je suis d'accord.

Argyre a écrit:
Ce n'est pas à moi de montrer que 6 hommes c'est mieux, puisque pour moi 3:3 ou 6:0 ce n'est pas le problème, c'est bien à toi (et à tous ceux qui sont éventuellement d'accord avec toi) de montrer que 3:3 est mieux que 6:0. Je n'ai rien contre la mixité, mais pourquoi vouloir l'imposer, c'est ce que je ne comprends pas. C'est un peu comme si on décidait dans l'armée qu'une section de 8 soldats devait être composée autant que possible de 4 hommes et de 4 femmes. Cela parait inapproprié pour le cas de l'armée et je ne vois pas vraiment en quoi cela serait différent dans le cas d'une mission aller-retour vers Mars.
La comparaison n'est pas valide, c'est différent pour la raison suivante AMHA : on compare une situation banale, où effectivement rien ne justifie d'imposer la parité, à un événement d'une portée symbolique universelle, qui mérite pleinement le qualificatif d'historique et où il s'agit de rester enfermé à 6 pendant des années.

Argyre a écrit:
En tout cas, je trouverai anormal et injuste qu'une femme soit sélectionnée à la place d'un homme non pas pour sa compétence et l'adéquation de son caractère au groupe mais uniquement pour obtenir la parité.
Tu aurais raison s'il s'agissait de la sélection "politique" d'une catégorie minoritaire, qui n'aurait pas d'espoir réel de participer sur ses compétences.
Mais les femmes ne sont pas une minorité : on trouvera autant de femmes qualifiées que d'hommes. Nous ne sommes plus en 1959 où il fallait des pilotes d'essais et où le vivier était uniquement masculin, blanc, etc.

Bref, pour cet événement, le premier vol habité vers Mars, il me semble logique (naturel, je ne sais pas trop comment le dire) que l'équipage soit mixte, et il me semble alors plus raisonnable qu'il soit à parité pour éviter de possibles tensions qui pourraient générer des problèmes opérationnels. Techniquement, ce n'est pas "mieux", c'est pareil.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SB




Masculin Nombre de messages : 417
Age : 58
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Jeu 10 Fév 2011 - 22:17


Voilà.

C'est pour cela que j'écrivais plus haut :

"Attention, si je pose la mixité de l'équipage comme une évidence, un postulat, ce n'est pas pour des raisons sexuelles, psychologiques ou opérationnelles, évidemment, c'est pour une raison hautement symbolique. On ne peut pas imaginer une première mission martienne (internationale, probablement) uniquement masculine, c'est impossible."

Symboliquement, je crois qu'effectivement, les promoteurs, quels qu'ils soient (USA, Russie, ESA, Chine, Inde, Japon, Brésil, Iran, un mixte de tout çà) d'un voyage humain vers Mars ne pourraient pas envoyer là-haut un équipage masculin, en 2010 (2030, 2040, peu importe) c'est impossible.

Cela dit, c'est vrai que le sexe des équipages, en l'occurence, n'est que l'un des nombreux éléments de la problématique d'un hypothétique voyage martien...

S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Ven 11 Fév 2011 - 0:25

SB a écrit:

Symboliquement, je crois qu'effectivement, les promoteurs, quels qu'ils soient (USA, Russie, ESA, Chine, Inde, Japon, Brésil, Iran, un mixte de tout çà) d'un voyage humain vers Mars ne pourraient pas envoyer là-haut un équipage masculin, en 2010 (2030, 2040, peu importe) c'est impossible.
Nous sommes effectivement dans une période où la symbolique prime souvent sur les autres critères. Néanmoins, concernant les premiers voyages habités vers Mars, je ne parirai pas mon chapeau sur une parité imposée. Pas plus d'ailleurs que sur l'internationnalisation de l'équipage ou la présence de plusieurs couleurs de peau. Si ce sont les Américains qui arrivent en premier, peut-être, mais il y a d'autres peuples qui pourraient y parvenir avant eux, et la symbolique n'est pas nécessairement leur tasse de thé ... ou leur bol de riz Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmochris




Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 51
Localisation : 31
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Ven 11 Fév 2011 - 0:32

Argyre a écrit:
mais il y a d'autres peuples qui pourraient y parvenir avant eux, et la symbolique n'est pas nécessairement leur tasse de thé ... ou leur bol de riz Wink

C'est sûr que s'il fallait la parité bruns/blonds ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7463
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Ven 11 Fév 2011 - 9:51

La symbolique fait parti de la nature humaine et cela depuis les ères préhistoriques et quelque soit les peuples. Si par exemple ce sont les chinois ou les indiens - le critère tasse de thé ou bol de riz laissant planer une indétermination Wink - il y a de fortes chances que là aussi le symbolisme intervienne ...par exemple pour la Chine un tibétain bon teint ...là évidemment pas la couleur de la peau ...mais celle politique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Acte sexuel et Espace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Autres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Sciences et Savoirs | Astronomie