PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 KSC complexe spatial du 21e Siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Sidjay




Nombre de messages : 17118
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Ven 15 Juil 2011 - 0:30

La MLP3 à quittée le pas de tir 39A pour la dernière fois du programme STS aujourd’hui, certes.
Toutefois, je ne pense pas que tout s'arrête là pour cette structure mobile de lancement, bien au contraire…
Elle devra être modifiée en vue des futurs programmes spatiaux tant privés que publiques avec notamment celui du futur nouveau véhicule lourd. Les pas de tir 39 A et B seront (c'est presque une certitude aujourd'hui) réutilisés pour ce nouveau lanceur entre autres, qu’il faudra transférer du VAB vers le pas de tir. D’autant plus qu’avec la politique de « pluri-utilisation des infrastructures » ou de « partage Public-Privé » clairement désirée par la NASA, ces deux pas de tir devrons êtres compatibles avec les différents lanceurs man-rated « privés », ce qui en toute logique forcera la NASA mais également les privés, a retrouver l’utilisation de ces plates formes mobiles de lancement, mais également des deux crawlers.

Sur l’article NSF du jour, on peut observer les diverses véhicules « man-rated », qui devront utiliser les deux pas de tir du complexe 39.
L'utilisation de ces deux pas de tir pour des vol habités, est simplement dû au fait que pour le moment, le KSC ne dispose que de deux pad qualifiés « man-rated ». Le SLS, mais aussi la Delta IV heavy équipée vol habité, le dream-chaser assemblé sur une Atlas5, une falcon 9+dragon (crew véhicule) (le SLC 40 étant réservé pour des falcon9 en mode cargo), la capsule CST-100 assemblée sur Atlas5 etc, devront être lancés depuis le complexe39…cf. Visuel ci-dessous. En toute évidence, ces futurs véhicules, devront êtres assemblés au VAB et transférés sur les pad du SLC39 en vue de leur lancement.


(Modo sidjay) : j’ai préféré sortir ces deux derniers « post » du sujet consacré au lancement de STS135, pour les rapatrier ici même
.
ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Dim 31 Juil 2011 - 19:05



La NASA désire se doter d'un complexe de lancement digne du 21 siècle certes, mais admet qu’il ne sera pas facile d’éliminer toutes les traces toxiques du passé…
La NASA a depuis des décennies envoyée des hommes sur la Lune ainsi que des navettes spatiales en orbite, pour construire un laboratoire spatial. Aujourd’hui, des études démontrent qu’il faudra au moins un siècle pour nettoyer les dégâts chimiques laissés pour compte. Restent désespérément pérennes dans le sol, certaines molécules toxiques issues de certains produits chimiques cancérigènes, ayants étés inévitablement utilisées dans les diverses lancement. Ces molécules se sont depuis infiltrées en profondeur dans les sols sableux, sous les rampes de lancement du centre spatial Kennedy et de Cap Canaveral Air Force Station.

Est déjà estimé à près d'un milliard de dollars, les coûts relatifs aux taches de nettoyage.
Un nettoyage qui est étalé sur plusieurs décennies depuis son début et qui pourrait faire enliser les coût (financièrement parlant) avec la prochaine génération de véhicules spatiaux de la NASA mais aussi des privés, qui auront accès aux installations. La NASA estime qu’elle devra dépenser près de 96 millions de dollars dans les 30 prochaines années pour la dépollution partielle du KSC, dont 6 millions de dollars à compter de cette année. L'Air Force elle, dit qu'il lui faudra 50 millions de dollars pour obtenir le reste du nettoyage en 2017.

Aujourd’hui, sur les 267 sites contaminés et connus ou sous le contrôle de la NASA, 141 d’entre-eux sont d’ores et déjà nettoyés.
Les autres sites sont soit sous la coupe d’une enquête en cours, soit en cours de traitement voir même laissés tels quels, puisque le nettoyage devrais se faire naturellement. De loin, le contaminant le plus commun est un solvant appelé chimiquement « trichloréthylène chlorés », ou plus familièrement «trike». Ses substances sont susceptibles de causer des malformations congénitales ainsi que des cancers. De 1959 à 1968, au cours de l’ère Apollo, la NASA a estimée que 88 000 livres soit 39 tonnes du solvant se sont infiltrés dans les sols et les eaux souterraines du KSC. A cette époque, les chimistes pensaient que les sables et les sols alcalins du KSC avaient la capacité de neutraliser la plupart des métaux et autres contaminants avant qu'ils ne deviennent un problème pour la chaîne alimentaire. Mais le trichloréthylène à toujours eut la vie dure et nous le fait savoir encore aujourd’hui. Les chimistes de l’époque savaient pourtant que ce « trike » pourraient contaminer les eaux souterraines sur du long terme.

Toutefois, la NASA n’a jamais été négligente avec l’environnent et a dépensé en moyenne près de 8 à 10 millions de dollars par an pour le traitement du « trike » au KSC, au moins jusqu'en 2009. L'année dernière, le financement alloué au nettoyage est tombé à 4 millions de dollars, puis a de nouveau augmenté, en dépassant la barre des 6 millions de dollars pour cette année. Depuis 1989, la NASA a dépensé près de 128 millions de dollars pour l’environnement au KSC. Sur Cap Canaveral « Air Force Station », l'armée a dépensée environ tout autant, c'est à dire près de 175 millions de dollars depuis 1985, pour le nettoyage de 94 127 sites présentant une contamination.

Aujourd’hui, la NASA est incapable de dire si les déversements de polluants les plus importants relevés sur sites, sont issus de l’ère-navette ou d'autres programmes tels que Apollo. C’est simple, rien que le pad 39B par exemple, à aidé à lancer 52 vols de la navette, trois missions Skylab et le vol d'essai Apollo-Soyouz. Son sous-sol est souillé. Aujourd’hui, le trichloréthylène s’est toute de même arrêté de progresser au KSC et sur l’Air Force station. Sans cette protection naturelle qu’offre une couche d’argile naturelle épaisse de 40 mètres il aurait pu atteindre des aquifères biens plus profonds. Quand je parle d’aquifères biens plus profonds, je fais évidemment référence aux nappes phréatiques, là où de l'eau potable pourrait être disposée, ce qui serait un danger potentiel pour la population. Toutefois, sachez que dans certaines zones, les solvants toxiques ont atteints des profondeurs telles que 180 mètre environs. Au complexe de lancement 34 (SLC34) par exemple, il faudrait 300 ans pour que les molécules toxiques s’éliminent naturellement. Les responsables de la NASA déclarent justement à ce propos, que la dépollution du site ne pourra être satisfaisante que grâce à une intervention humaine, mais ils ne gagneraient que 200 ans sur les 300 de rémanence estimées

Couramment, les nettoyages de solvants toxiques se font par pompage de l'eau souterraine contaminée suivi par son traitement.
Il faut savoir que c’est un processus long, coûteux et pas-toujours garanti de succès. Les solvants liquides sont denses et donc difficiles à pomper. Cependant, un chercheur de la NASA aurait mis en place des solutions prometteuses et moins coûteuses, en utilisant des ingrédients dit « de table » tels que l'huile de maïs. Dans un petit laboratoire du bâtiment des opérations au KSC, ce chercheur aurait mélangé de la poudre de fer et l'huile de maïs en question, engendrant une substance visqueuse grise. La méthode, appelée (EZVI), consiste à injecter du mélange (huile de mais/fer) dans les endroits les plus exposés aux solvants, les rendant inoffensifs. En fait si j’ai bien tout compris, les particules de fer évolueront dans des bulles huileuses qui enfermeront-elles même, les solvants en questions et les décomposeront naturellement. Les sels non toxiques et les gaz, auront fort a faire face aux bactéries d'origine naturelle qui consommeront les restes de l'huile végétale, composant les fameuses bulles. La technique fonctionne bien, selon ce chercheur, mais au KSC, la route vers un complexe spatial « propre » est encore bien longue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Dim 14 Aoû 2011 - 19:10



Élaborer un complexe spatiale pensé comme "novateur, révolutionnaire, multi-lanceurs..", passe évidemment par la problématique (emplois).
néanmoins là..on lirais presque un extrait de discours politique de campagne électorale...

Citation :
Nulle part ailleurs sur la planète ne réside une plus grande collection de scientifiques et d’ingénieurs expérimentés qu’en Floride. Notre effectif est expérimenté et prêt à relever les nouveaux défis des vols spatiaux commerciaux pour les deux partenaires nationaux et internationaux
faut pas exagérer non plus... Neutral

« Lettre au Floridiens » de Jennifer Carroll, Ltd gouverneur général de Floride.

« Bien que le programme de la navette spatiale soit terminé, je reste persuadée que la Floride restera un acteur majeur des vols spatiaux, avec l'objectif de devenir l'une des capitales mondiales de la haute technologie et de la science.

Les Floridiens devraient savoir que nous avons un très bon plan de travail, agressif et actif pour combler l'écart concret qu’il y’a entre la fin du programme de la navette spatiale et le début des applications commercial du 21siecle. Etant donné que la Floride émerge dans cette ère nouvelle, il y’aura à construire non seulement de nouvelles installations plus modernes, mais à continuer à développer la prochaine génération de travailleurs qualifiés pour relever ce défi. Nous croyons que la Floride est bien positionnée pour être n ° 1, non seulement dans le spatial, mais dans les technologies de l'aérospatiale, des sciences et deviendra un jour une partie importante de notre économie, ici dans le Sunshine State.

Nulle part ailleurs sur la planète ne réside une plus grande collection de scientifiques et d’ingénieurs expérimentés qu’en Floride. Notre effectif est expérimenté et prêt à relever les nouveaux défis des vols spatiaux commerciaux pour les deux partenaires nationaux et internationaux. Capital humain de Floride et installations de la Space Coast sont deux des raisons principales pour de nombreuses entreprises qui se tournent désormais vers la Floride pour amorcer l'expansion de leurs activités. J'ai été nommé par le gouverneur Rick Scott à la présidence de Space Florida, un quartier spécial indépendant de l'état de Floride. Sous ma direction, le conseil crée des chambres uniques pour un partenariat public-privé, pour accroître les possibilités d'affaires et d'emplois dans l'état.

Une liste impressionnante de projets que Space Florida a récemment menés à terme comprend, les travaux de SpaceX qui est une entreprise qui devient rapidement synonyme de lancement spatial commercialisé. SpaceX lance actuellement un vaisseau en orbite depuis Cap Canaveral , et en raison de sa charpente financière/lancement, très compétitive (SpaceX 690 millions de dollars par rapport à la NASA 4 milliards de dollars pour un lancement), les sociétés du monde entier sont fortement captivées pour s’associer à SpaceX pour lancer leurs satellites. En fait, SpaceX a pour le moment 30 manifestes de lancement, dont 24 de ces lancements auront lieu dans ses installations de Cap Canaveral. La société à projetée ouvertement pouvoir augmenter a raison de 1.000 emplois supplémentaires, la force de travail en Floride.

SpaceX a ramené aux Etats-Unis, les activités relatives à un lancement commercial, qui auparavant allaient vers l'Europe , la Russie et la Chine. Les entreprises sont maintenant en train de revenir vers la Floride en utilisant SpaceX, comme entrepreneur prioritaire pour lancer leurs satellites. Ceci et d'autres protocoles internationaux sont attendus pour ajouter un autre flux de 300 nouveaux emplois en Space Coast pour 2014.

Les Floridiens devraient également savoir que la NASA est toujours notre partenaire principal. D’ailleurs, certains des projets que la collaboration Space Florida / NASA, à réussis a mettre au clairs sont perceptibles chez Lockheed Martin, où 450 nouveaux emplois ont été créés dans le cadre du programme Orion. Sierra Nevada Space Systems à signé un accord avec le Centre Kennedy de sortes à ce que l'accès à l’emploi soit facilité suite à l’arrêt du programme navette, notamment en termes d’accès à la main-d'œuvre unique et très prisé du Centre spatial Kennedy. Cet accord permettra aux ex-travailleurs/navette d’être immédiatement réembauchés.

Nous sommes désormais concentrés sur la préparation de nos futurs ingénieurs, en industrie aéronautique, en technologie et en main-d'œuvre scientifique… le gouverneur Scott et moi-même sommes engagé à apporter des mesures de responsabilisation dans toutes les écoles publiques de Floride avec un accent posé sur la participation des étudiants dans ces domaines. Le gouverneur et moi-même croyons que, une meilleure assistance sur l’éducation, sur la responsabilisation en Floride, peut mieux préparer les dirigeants de demain à la concurrence dans le monde de la technologie mondiale du 21ème siècle. L'avenir est prometteur. Et ce n’est qu’avec notre relation particulière avec la NASA et les nombreux partenaires du secteur privé, qu’en Floride, se poursuivra la bonne voie qui la conduira à être le leader de mondial de l'exploration spatiale".


Jennifer Carroll est le lieutenant-gouverneur de Floride.
http://www.sun-sentinel.com/news/outlook/sfl-outlook-shuttle-20110814,0,4972821.story

Carroll est née à "Port of Spain", sur l'ile de la Trinité "French West Indies/FWI", et a émigré aux Etats-Unis alors qu'elle n'était qu'une jeune enfant.
Carroll a servi son pays avec honneur et a intégrée avec distinction la NAVY depuis plus de 20 ans. Carroll a travaillé dans les rangs NAVY et se retira comme "lieutenant commandant officer" en maintenance aéronautique. Durant sa période NAVY elle reçu la Médaille du mérite ainsi que d'autres distinctions, notamment la médaille d'expert en balistique.

Carroll est diplômée de l'Université du Nouveau-Mexique avec un baccalauréat en sciences politiques et a reçu son MBA de l'Université Saint-Léon. Carroll a déménagé en Floride en 1986 et depuis vie dans l'état où elle à lancée son entreprise, la « 3N. JC & Corp », où elle y est toujours la présidente directeur Général. Elle entra à la Chambre des Représentants de Floride en 2003 et devenue la première femme afro-américaine dans l'histoire républicaine de l'Assemblée législative de Floride. En tant que législateur, elle a été nommée chef de la majorité par le Président adjoint Johnnie Byrd en 2003. Carroll partage avec Rick Scott une vision future de la Floride, de part ses valeurs conservatrices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Sam 20 Aoû 2011 - 23:03

Ça discute Foncier au KSC depuis le 18 août!
En Janvier dernier on s'en souviens assez bien, la NASA et le Kennedy space center avait émis certaines propositions d’ordre foncières aux entreprises privées.
Le but de cette démarche foncière devrait permettre à la NASA de s’assurer que ses infrastructures dites « de soutien au lancement pour navettes » (sur Kennedy) puissent subsister à l’arrêt du programme (qui d’ailleurs prendra officiellement fin le 31.08.2011). Allard Beutel un des portes paroles du KSC avait d’ailleurs clairement exprimé cela d’une façon plutôt légère je dois dire, notamment par le biais de cette phrase « Nous avons des installations, nous avons une force de travail, il y’a ici toute l'infrastructure nécessaire pour soutenir le travail de l'aérospatiale ... qui seraient intéressés par cela? ", lors d’une entrevue avec les médias en janvier dernier, ce qui avait permis de lancer publiquement l’information.

Évidemment plusieurs dizaines de réponses viables ou non ont de suites été envoyées à la NASA…mais tous ne l'était pas forcement aux yeux de Beutel ni à ceux de la NASA elle même. Le 18 août Allard Beutel, le porte-paroles du KSC, a fait savoir à la presse que l’agence serait désormais en passe d’avoir choisis « qui » occuperait potentiellement les infrastructures laissées pour compte par les navettes et devrait d’ailleurs annoncer les propositions choisis dans les prochaines semaines (A suivre..). Une fois que la NASA aura clairement exprimée les identités des sélectionnés, cette dernière devra alors aborder une phase juridique, assez longue. Quand je parle de juridique…ça ira (parait-il) jusqu’au nombre ou jusqu'au type des véhicules qui seront utilisés pour permettre aux entreprises privées de se déplacer dans les bâtiments du Centre spatial Kennedy…Beutel en dit beaucoup, mais n'a pas voulu commenter sur les entités qui avaient manifesté leur intérêt pour occuper les anciens bâtiments-navette.

Note intéressante, «Nous pouvons désormais discerner une grande variété de chats et de chiens dans la liste » selon Dale Ketcham, le directeur de research & Spaceport Technology Institute au KSC…(n’extrapolons pas sur les différents qu’il peut y avoir lors d’une cohabitation Chat/chiens…c’est bien connu en général, ça fait du bruit, mais dans ce cas précis, ça n'aura rien à voir avec cela, il n'y aurait simplement que plusieurs genre de locataires). En effet, certaines des entités privé souhaitant s'installer sur Kennedy, sont et seront fortement impliqués dans le vol spatial habité ou dans les opérations de lancement (logique), mais il est à noter que la NASA choisira également un ou plusieurs autres prétendants ayants pour objectifs de participer principalement au développement de la technologie et non à des opérations de lancement pur. Avec ce paramètre précis, il est clair que le KSC (du 21eme siècle) commencera à prendre forme!

Certaines sources auraient même déclarées (le 8 août dernier) que Boeing Space Exploration serait tout proches d'un accord définitif avec la NASA, pour utiliser l’OPF-3, qui était autrefois utilisé pour les opérations post-landing d’une navette. Néanmoins, pas de fausses joies, a ce jour ni Boeing ni la NASA ne confirment ces dires. Nous savons juste que Boeing aurait approuvé qu’il y’a bien eut certaines discussions avec la NASA, notamment sur les lieux où pourraient se retrouver leur bureaux, voir où seraient fabriquées et testée la CST-100.

C'est tout...pour le moment!
http://www.spacenews.com/venture_space/110819-fla-spaceports-commercial-operators.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Lun 19 Sep 2011 - 18:54

Une nouvelle vidéo (NASA) sur ce que pourrait être le futur désormais proche du Kennedy Space Center, vient d'être mise à la disposition du publique. (HD 720p)


https://www.youtube.com/watch?v=quISTvkwo-s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11133
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Mar 20 Sep 2011 - 22:30

montmein69 a écrit:
Eyetam a écrit:

Les pads du KSC reviendront à l'approche du "clean pad" de l'ère Apollo, autrement dit le pad ne sera qu'un "socle" pour le différents ML (mobile launcher) ou MLP (mobile launch platform). Ce qui fera du KSC un centre de lancement unique en son genre.

Bon .... on verra bien comment cela évolue.

Si chaque "privé" à sa plate-forme mobile de lancement adaptée à son lanceur, il va falloir à chaque fois refaire les connexions avec les "distributions" de fluide qui seront fixes.
Cela nous promet un feuilleton sur les fuites. Assurer l'étanchéité des fluides cryo, ce n'est pas comme un branchement de tuyau d'arrosage.

S'ils arrivent à gérer tout cela, le pad sera effectivement une nouveauté unique en son genre.

Tu me rassures montmein69, car les embouts @Gardena ne sont pas terribles de ce point de vue megalol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15592
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Ven 23 Sep 2011 - 18:15

Il serait intéressant de savoir s'il y a eu un "cahier des charges" élaboré par la NASA pour que ces lanceurs différents aient des connecteurs de fluides cryo standardisés et situés à une hauteur très proche. Sinon effectivement cela s'annonce compliqué pour le "pompiste" chargé de ravitailler
Pour du kérosène cela doit être moins problématique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Jeu 29 Sep 2011 - 23:04

montmein69 a écrit:
Il serait intéressant de savoir s'il y a eu un "cahier des charges" élaboré par la NASA pour que ces lanceurs différents aient des connecteurs de fluides cryo standardisés et situés à une hauteur très proche. Sinon effectivement cela s'annonce compliqué pour le "pompiste" chargé de ravitailler
Pour du kérosène cela doit être moins problématique.


Voila qui pourrait éclairer tes lumières Montmein.
Regina Spellman, la chef adjointe du projet de rénovation du pad nous éclaire sur le nouvel ère de ce pas de tir. La NASA aurait décidée d'utiliser un lanceur mobile, ou "Mobil Launcher", pour conduire les « nouvelles » générations de fusées vers leur pas de tir. A priori, ces dernières (SLS ou Liberty notamment et évidemment si le projet arrive à termes) devraient utiliser l'une des plate-forme de lancement mobile, ou MLP du KSC, puisque selon Spellman, tous les systèmes du Pad sont/seront conçus pour soutenir à la fois un ML et une MLP.

La reconstruction débutera bientôt, avec notamment la construction de deux ascenseurs électriques au niveau du pas de tir.
Les nouveaux seront dimensionnés pour atteindre tous les niveaux du ML (cas SLS). La MLP devrait quand à elle être utilisée pour toute fusée commerciale nécessitant un décollage depuis ce pas de tir précis. Spellman affirme qu’il existe un certain nombre de scénarios où notamment des sociétés commerciales utiliseraient éventuellement une MLP. Le but de la démarche est de rendre polyvalent le pad, tout comme le ML ou la MLP. C'est en tout cas, l'optique voulue concernant ce désir de KSC du 21eme siècle.

Malgré cette optique asse optimiste quand à l’intérêt des privés pour le 39B, une quantité considérable de travaux de rénovation sont déjà en cours à l'intérieur du périmètre de tir.
Effectivement, une quantité phénoménale de câbles à déjà été enlevée, tout comme les réservoirs liés au stockage de combustibles hypergoliques. L’instrumentation qui surveille et contrôle diverses installations au sol ainsi que les systèmes de communication ont été remplacés par de nouveaux systèmes de pointe. D’ailleurs à ce propos, un nouveau système météorologique à été installé au niveau du pad et devrait surveiller les conditions météorologiques, tout en détectant toute présence de foudre. Les sphères blanches qui renfermaient l'hydrogène liquide et l'oxygène liquide ont été vidées elles aussi. Elles seront repeintes, mais pas démontées..

http://www.nasa.gov/exploration/padBtransformation.html


Dernière édition par Sidjay le Sam 1 Oct 2011 - 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Energia24


avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 21
Localisation : Monbazillac
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Sam 1 Oct 2011 - 10:57

Est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer la différence entre les ML et MLP s'il vous plait ?
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yantar


avatar

Masculin Nombre de messages : 2782
Age : 43
Localisation : Liège
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Sam 1 Oct 2011 - 11:05

Energia24 a écrit:
Est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer la différence entre les ML et MLP s'il vous plait ?
Very Happy

Le ML c'est la tour de lancement et le MPL c'est la table de lancement sur laquelle le lanceur est posé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-orbite.net
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Mar 4 Oct 2011 - 16:50

En bref : United Space Alliance (USA) a aujourd'hui reçu une prolongation de contrat d’une durée d’un an, ce qui lui permettrait notamment de continuer à fournir des opérations de soutien au sol au Centre spatial Kennedy jusqu'au 30 septembre 2012. Le contrat d’extension signé serait évalué à une valeur de 49,4 millions de dollars. En vertu de ce contrat, le personnel de soutien technique et d'ingénierie serait préservé jusqu'à la date butoir, tout comme les capacités de lancement-NASA. USA devrait superviser les travaux de reconstruction du complexe de lancement 39, avec entre autres des projets précis (tournés vers des adaptations pour lanceurs commerciale) sur les deux rampes de lancement de feu la navette (A&B). Ce contrat permet également de maintenir en fonctionnement, les « Crawler 1&2 », la cryogénie, les systèmes hydrauliques et hypergoliques, les grues fixes et mobiles, le Centre de contrôle de lancement, les navires de récupération SRB, les rampes de lancement, et le VAB.

Citation :
United Space Alliance has been awarded a one-year extension to the Space Program Operations Contract to continue providing ground operations support at Kennedy Space Center through Sept. 30, 2012. The contract is valued at $49.4 million.

Under the contract, USA, which has 1,600 employees at KSC, will provide engineering and technical support personnel to preserve the NASA’s launch capability. USA will oversee work at Launch Complex 39 to extend the service life of the two shuttle launch pads for commercial operations and other KSC contractors.

Other assets to be maintained include giant crawler transporters, the cryogenic, hydraulic and hypergolic fluid systems, the fixed and mobile cranes, the Launch Control Center, the booster retrieval ships, the launch pads, and the Vehicle Assembly Building.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15592
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Mar 4 Oct 2011 - 17:56

Un sacré coup de pouce pour les sociétés "privées" de voir toute l'infrastructure des lancements financée par la NASA (ce sera AMHA reconduit au-delà de 2012).
Un peu normal vu que cette "reconquête" de l'accès au LEO est devenu stratégique.
Mais cela relativise (peut-être) l'enthousiasme de certains qui voient dans ces sociétés privées le nec plus ultra du "faire mieux et pour moins cher". Quand la NASA fournit l'appartement, paye les charges, l'eau, l'électricité et le chauffage ... les réparations et le remplacement de la toiture .....cela devient plus facile clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Jeu 6 Oct 2011 - 0:27



Citation :
A project aimed a ensuring Kennedy Space Center's historic crawlerway will be able to support heavy-lift rockets won an award this week from the American Society of Civil Engineers.

Topped by river rock, the 130-foot-wide roadway stretches between the KSC Vehicle Assembly Building and launch pads 39A and 39B. Originally built for the Apollo moon-landing project, the crawlerway also was heavily travelled during the 30-year NASA space shuttle program.

With the shuttle program winding to an end, NASA in 2009 put together a team to evaluate the crawlerway and determine whether it will be able to support the weight of a heavy-lift launch vehicle the agency is developing for missions beyond Earth orbit. Potential commercial use of the crawlerway also was evaluated.

The two-year evaluation confirmed the crawlerway could do the job in either case
.

Une enquête réalisée sur deux années, révèle aujourd'hui que l'historique "crawlerway" utilisée notamment par les programmes spatiaux (apollo & shuttle) serait conforme, pour soutenir de futures utilisations (SLS/lanceurs privés) à l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
grysor


avatar

Masculin Nombre de messages : 3058
Age : 45
Localisation : bretagne rennes
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Dim 16 Oct 2011 - 17:29

vidéo de la visite de Charlie Bolden du KSC en 3 parties


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Mer 26 Oct 2011 - 16:54

Changement de propriétaire plus ou moins annoncé pour l'OPF-3!
La semaine prochaine, Boeing devrait confirmer publiquement que la capsule spatiale commerciale CST-100, sera assemblée dans un des anciens hangars de la navette, au Centre spatial Kennedy en Floride. (Il s’agit comme chacun sait de l’OPF3). Cela pourrait créer plus de 500 emplois, selon le journal-web FLToday. Tout à en fait commencé hier Mardi, lorsqu'il à été annoncé que la société Boeing aurait envoyée des cartons d'invitations VIP à certains invités, pour un événement devant avoir lieu prochainement dans un hangar qui abritait un des trois orbiteurs de la flotte. FLToday à enquêté et s’avance un petit peu plus. Ce dernier révèle que sur le carton d’invitation envoyé par John Elbon, (chef de la division exploration spatiale chez Boeing), il était inscrit que Boeing promettait de « fêter » un «événement marquant pour le spatial commercial. »

Pour rappel, Elbon nous avait fait savoir, en Juillet dernier, que son entreprise était en pleine discussions avec la NASA et SpaceFlorida, au sujet de l’obtention d’une installation appropriée pour la fabrication de sa future CST-100. Les plans relatifs au développement du projet "KSC du 21eme siècles" mentionnent, que la NASA devrait soumettre ce hangar officiellement baptisé (orbiteur processing facility 3 ou OPF3) à Space Florida, qui le louera à Boeing, selon une source bien informée au sujet de la transaction. Aucuns autres détails ne sont encore disponibles, mais Boeing et SpaceFlorida ont tous deux confirmés qu'un accord avait été conclu pour l'utilisation des installations de la NASA au Centre spatial Kennedy.
http://www.floridatoday.com/article/20111026/NEWS02/310260005/Boeing-s-spaceship-prepared-Brevard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Lun 31 Oct 2011 - 12:27

Sidjay a écrit:
Changement de propriétaire plus ou moins annoncé pour l'OPF-3!
La semaine prochaine, Boeing devrait confirmer publiquement que la capsule spatiale commerciale CST-100, sera assemblée dans un des anciens hangars de la navette, au Centre spatial Kennedy en Floride. (Il s’agit comme chacun sait de l’OPF3). Cela pourrait créer plus de 500 emplois, selon le journal-web FLToday. Tout à en fait commencé hier Mardi, lorsqu'il à été annoncé que la société Boeing aurait envoyée des cartons d'invitations VIP à certains invités, pour un événement devant avoir lieu prochainement dans un hangar qui abritait un des trois orbiteurs de la flotte. FLToday à enquêté et s’avance un petit peu plus. Ce dernier révèle que sur le carton d’invitation envoyé par John Elbon, (chef de la division exploration spatiale chez Boeing), il était inscrit que Boeing promettait de « fêter » un «événement marquant pour le spatial commercial. »

Pour rappel, Elbon nous avait fait savoir, en Juillet dernier, que son entreprise était en pleine discussions avec la NASA et SpaceFlorida, au sujet de l’obtention d’une installation appropriée pour la fabrication de sa future CST-100. Les plans relatifs au développement du projet "KSC du 21eme siècles" mentionnent, que la NASA devrait soumettre ce hangar officiellement baptisé (orbiteur processing facility 3 ou OPF3) à Space Florida, qui le louera à Boeing, selon une source bien informée au sujet de la transaction. Aucuns autres détails ne sont encore disponibles, mais Boeing et SpaceFlorida ont tous deux confirmés qu'un accord avait été conclu pour l'utilisation des installations de la NASA au Centre spatial Kennedy.
http://www.floridatoday.com/article/20111026/NEWS02/310260005/Boeing-s-spaceship-prepared-Brevard

C'est donc aujourd'hui et que Boeing devrait confirmer publiquement (Puisque nasaTV retransmettra l’événement en direct) son intention d’assembler la capsule spatiale CST100 dans un ex-hangar de navette spatiale, au Centre spatial Kennedy. Le sénateur Bill Nelson ainsi que Sandy Adams et Bill Posey font partie des dignitaires attendus pour l'annonce officielle, qui devrait être faite à compter de 15 heures (heure de paris) devant ou depuis l'OPF-3.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Mar 1 Nov 2011 - 11:13


C’est officiel depuis hier, Boeing s’installera prochainement en Floride.
"Kennedy va de l'avant", a déclaré fièrement Bob Cabana, le directeur actuel du centre spatial kennedy qui souligne entre autre, pendant ses allocutions publiques, que «Les partenariats vont êtres essentiels à l’avenir." La Maison Blanche a également salué l'accord rendu publique hier dans un communiqué officiel, envoyé à la NASA et a Boeing. La cérémonie ayant eut lieu au KSC pourrait paraître asse démesurée à certains égards, car des propos enthousiastes et ambitieux ont étés déclarés par des personnes importantes tout au long de cette dernière et de grosses maquettes de capsules CST-100, ainsi que grandes bannières signées Boeing enrichissaient ce vieil hangar appartenant encore récemment à la navette Discovery.

Seulement l’installation de Boeing au KSC est surtout un des premiers exemples manifestes de coopération entre entreprises publiques et privées, ce qui entre pleinement dans le cadre du futur programme CCDEV, mais aussi et surtout dans le cadre du projet de restructuration du Kennedy space Center "Complèxe de lancement du 21eme siècle". Selon l'accord en vigueur, la NASA a aujourd’hui remis les clefs de l’OPF-3 à SpaceFlorida, qui à son tour, a accepté de laisser Boeing s'en servir. Pour ce qui en est de l’OPF-3, l'avenir immédiat consistera surtout en la suppression intégrale de l'infrastructure navette et des systèmes au sol. Cela devrait prendre environ un an, a déclaré John Mulholland un responsable de Boeing. Peu après, l’accessoirie adaptés à la construction de capsules CST-100 sera installée sur les quelques 29.000 mètres carrés que proposera l’OPF-3. Boeing prévoit d’embaucher 550 personnes jusqu’en 2015. Boeing n’est évidemment pas propriétaire de ce hangar mais en détient néanmoins les clefs durant 15 ans (cinq années supplémentaires seraient déjà en pourparlers).


Dernière édition par Sidjay le Mar 1 Nov 2011 - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15592
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Mar 1 Nov 2011 - 13:53

On voit que même si les sociétés émergentes du privé (notamment Space X) ont réalisé des choses intéressantes, les gros du spatial sont dans le coup (pouvait-il en être autrement ?)
Ils vont aussi bénéficier d'une aide substantielle de l'Etat qui met à leur disposition des infrastructures gigantesques, et qui probablement mettra significativement la main à la poche pour reconstruire et adapter tout cela. Disposer d'un centre spatial avec toutes ses infrastructures ce n'est pas un petit cadeau.

Il est vrai que retrouver le potentiel d'accès au LEO .. deveint urgent et finalement sans trop se soucier du prix que cela coute..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Mar 1 Nov 2011 - 16:18

montmein69 a écrit:
On voit que même si les sociétés émergentes du privé (notamment Space X) ont réalisé des choses intéressantes, les gros du spatial sont dans le coup (pouvait-il en être autrement ?)
Ils vont aussi bénéficier d'une aide substantielle de l'Etat qui met à leur disposition des infrastructures gigantesques, et qui probablement mettra significativement la main à la poche pour reconstruire et adapter tout cela. Disposer d'un centre spatial avec toutes ses infrastructures ce n'est pas un petit cadeau.

Il est vrai que retrouver le potentiel d'accès au LEO .. devient urgent et finalement sans trop se soucier du prix que cela coute..

Certes montmein, d'ailleurs l’objectif de tout cela est très clair depuis longtemps!
Nous le savions, suite à l’arrêt du programme navette spatiale, le KSC se devait de trouver un moyen viable pour pérenniser ses infrastructures, notamment celles allouées autrefois aux navettes, afin d’éviter leur probable démolition (Rappelons nous que certaines infrastructures historiques ont déjà été démolies au KSC, puisque non-utilisées). Aujourd’hui « le privé à posé ses bagages et Boeing détient un trousseau de clefs », voyez comme en quelques mois, la situation à évoluée, d'autant que d’ici une année, ce hangar sera complètement transformé.
Boeing a déclaré que le fonctionnement futur de l’OPF-3 nécessiterait un total de 550 personnes au moment où la nouvelle capsule sera prête à entreprendre des vols réguliers. L’annonce faite hier par Boeing, aidera certainement à faciliter la digestion des quelques 4.000 pertes d’emplois recensées à la fin au programme navette en juillet 2011. (550, c'est déjà cela) Boeing dit avoir choisi le Centre spatial Kennedy en raison de ses excellentes installations spatiales et serait un accès rapide pour l'obtention d'une force de travail hautement qualifiée (il est clair qu'il reste 3450 à réembaucher clown). Ce sont justement ces derniers arguments qui pourraient attirer d'autres entreprises partenaires à venir s'installer en Floride.

D’ailleurs, je ne sais plus sur quel sujet, je vous disais que Space-X désirait obtenir un hangar en Floride, pour procéder à l’assemblage de ces lanceur flacon9, à une dimension beaucoup plus soutenu qu’actuellement. (je ne sais plus….il me semble qu’il était question d’assembler deux à quatre falcon quasiment en même temps et au même endroit…).
Neanmoins là encore c’est d’un gros du spatial US dont il s’agit et en admettant que ce dernier (SPACE-X en l’occurrence) puisse augmenter sa surface industrielle en Floride, l'accès au LEO n'en sera hélas pas plus rapide pour autant! Tout comme l’estiment actuellement et à juste titre ces mêmes grosses sociétés privés américaines (Boeing ou SpaceX), je pense fortement que le prochain équipage d'astronautes US, ne pourra partir de Cape Canaveral qu'en 2015/16, mais certainement pas avant. Toutefois, le KSC commence à changer de visage et l'on ne peut que s'en réjouir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Dim 20 Nov 2011 - 10:59

Suite à un nouvel accord passé avec la NASA, on parlerait maintenant d’une très probable mise en location pour l’ex-hangar navette OPF-1 pour l'été 2012, en revanche le nom du futur locataire reste indisponible/incertain…va falloir patienter un peu..
En fait, une des porte-paroles du KSC (Candrea Thomas) aurait indiquée dan un communiqué que "la NASA envisage maintenant de mettre en location un second hangar au Centre spatial Kennedy, d’ici l'été prochain afin qu'un utilisateur commercial puisse l’utiliser pour le développement et la conception de son véhicule….
Les gestionnaires du programme de T&R (Transition & Retierment) auraient acceptés que toutes navettes puissent quitter les lieux pour au plus tard le 1er août 2012, avec environ six mois d'avance, selon la porte-parole du KSC. Ce hangar est situé en face de celui où Boeing a récemment localisé la fabrication et l'assemblage de ses capsules pour les futurs vols commerciaux pour astronautes, ce qui pourrait créer jusqu'à 550 emplois d'ici 2015.
Pour spéculer un peu sur l’identité du futur probable locataire revenons en arrière. Nous en avions déjà parlés sur le forum, lors de la mise en place du projet de restructuration du KSC (KSC 21th century launch Complex), la société Sierra Nevada (SNC. Corp.) avait activement fait part d'un intérêt tout particulier quand à l'utilisation d'un ex-hangar de navette afin d'y traiter diverses taches de travail sur son véhicule Dream Chaser… ça pourrait donc être l'OPF-1...affaire à suivre…


Citation :
NASA plans to move out of a second shuttle hangar at Kennedy Space Center by next summer so an undisclosed commercial user can move in.
The program readying retired shuttle orbiters for museum display has agreed to vacate Orbiter Processing Facility-1 by Aug. 1, about six months ahead of schedule, said Candrea Thomas, KSC spokeswoman.
The hangar is located across the street from one where The Boeing Co. recently announced it would locate manufacturing and assembly of a capsule for commercial astronauts flights, work that could create 550 jobs by 2015.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Mer 7 Déc 2011 - 20:47

Une CST-100 au KSC certes, voilà que Hunstville prend également sa part du gâteau…
The Boeing Company à récemment annoncée qu'elle devrait utiliser les services de techniciens résidents sur/aux alentours de Huntsville, pour aider au développement de la future capsule CST-100. Cela pourrait développer un nombre encore indéterminé de nouveaux emplois "locaux", liés directement au processus de développement de la capsule. Keith Reilly, directeur adjoint du programme CCDEV au sein de la société Boeing a déclaré que cette dernière commencerait déjà à mettre en place du personnel sur Huntsville, pour un travail sur la CST-100.
Reilly a déclaré que si la plupart des travaux de conception serait effectués à Houston ou en Floride (KSC/OPF3), la conception et le développement des contrôleurs de puissance électrique seraient en grande partie, voir même totalement, effectués par les employés de Huntsville. Reilly a rappelé que Boeing possède une partie importante du financement attribué à la NASA dans le cadre du programme CCdev2 (soit 406 millions de dollars pour l'exercice 2012), mais que sa société reste « en attente » de décisions-NASA, quand au futur de ce programme commercial, pour en déterminer ses propres besoins futurs.
Dans un récent communiqué de Boeing Space Exploration, il est mentionné que l'effectif total d’employés alloués à cette capsule pourrait s'élever à plus de 550 employés en Décembre 2015, évidemment dans le cas au Boeing se trouve pleinement impliqué dans le transfère d’astronautes vers ISS, et donc dans ce contrat…..
ici


Dernière édition par Sidjay le Mer 7 Déc 2011 - 20:59, édité 3 fois (Raison : relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15592
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Jeu 8 Déc 2011 - 11:24

Sidjay a écrit:
Reilly a rappelé que Boeing possède une partie importante du financement attribué à la NASA dans le cadre du programme CCdev2 (soit 406 millions de dollars pour l'exercice 2012), mais que sa société reste « en attente » de décisions-NASA, quand au futur de ce programme commercial, pour en déterminer ses propres besoins futurs.
i

Je ne saisis pas trop ? Ils attendent un nombre de commandes fermes de la NASA, afin de dimensionner leur capacité de production (pour honorer ces commandes ainsi que celles d'éventuels autres clients ?)
Il est vrai que la NASA met en concurrence au moins deux fabricants (Space X et Boeing) ... peut-être plus, et qu'il n'y aura qu'un nombre fini de missions (avec en plus la probable échéance de 2020 qui est la fin annoncée de l'ISS). Ce sera certes un marché assuré mais le gâteau sera partagé.
Et on reste très interrogatif sur les besoins d'autres clients (qui ? pour quoi faire ? à quel prix ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Jeu 8 Déc 2011 - 12:09

montmein69 a écrit:
Sidjay a écrit:
Reilly a rappelé que Boeing possède une partie importante du financement attribué à la NASA dans le cadre du programme CCdev2 (soit 406 millions de dollars pour l'exercice 2012), mais que sa société reste « en attente » de décisions-NASA, quand au futur de ce programme commercial, pour en déterminer ses propres besoins futurs.
i

Je ne saisis pas trop ? Ils attendent un nombre de commandes fermes de la NASA, afin de dimensionner leur capacité de production (pour honorer ces commandes ainsi que celles d'éventuels autres clients ?)
Il est vrai que la NASA met en concurrence au moins deux fabricants (Space X et Boeing) ... peut-être plus, et qu'il n'y aura qu'un nombre fini de missions (avec en plus la probable échéance de 2020 qui est la fin annoncée de l'ISS). Ce sera certes un marché assuré mais le gâteau sera partagé.
Et on reste très interrogatif sur les besoins d'autres clients (qui ? pour quoi faire ? à quel prix ?)

Oui, en fait (et évidemment si j'ai moi même tout compris), Boeing prévois d'étendre sa capacité-production directement liée à la future CST-100, ailleurs qu'au KSC...Sauf que Ccdev2 n'a obtenu, on le sait, que 406Mds pour 2012 et que Cabana n'a toujours pas exprimé quoique ce soit sur "Les conséquences directes d'un budget réduit" pour ce programme...Cette annonce Boeing n'est peut-être que simplement ce qui pourrait arriver au meilleurs des cas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Jeu 5 Jan 2012 - 18:23

Aller, un petit « up » pour ce sujet, suite à la publication « ce matin » d’un très intéressant article rédigé par l'équipe du site nasaspaceflight/NSF, au sujet du Kennedy Space Center et de son programme de reconfiguration intégrale, en voici une transcription.
La plupart des bâtiments et infrastructures spatiales du KSC, sont aujourd’hui sujets à améliorations, les travaux devant se poursuivre jusqu'à au moins 2013. La plupart des travaux devraient avoir lieu non loin du « Turning bassin », de la crawlerway, mais également au niveau des pad 39A et 39B, un 39B qui d’ailleurs continue de recevoir des modifications spécifiques en vue d’une utilisation future, pour le SLS.

Bien que la NASA soit à la merci d’un climat politique en constante évolution, les plans concernant l'avenir de ce port spatial, sont déjà en place et certains travaux ont/devraient débuter sous peu. Un des grands chantiers, englobé dans le cadre de ce programme de reconfiguration, implique notamment un gros travail axé sur le traitement des eaux usées, principalement au niveau de toutes infrastructure ayant étés mises en place et en exploitation depuis la construction initiale du centre spatial.

Ce très gros boulot a maintenant été divisé en trois phases divisées elles même en plusieurs étapes, devant permettre notamment d’améliorer la qualité de l'eau, réduire sa consommation et améliorer sa récupération. Pour cela, des sociétés privées devront remplacer ou réparer bon nombre de canalisations vieillissantes, bien trop sensibles aux ruptures ou autres petites fuites. (Souvenez vous de la dernière grosse fuite relevée au KSC, nous l’avions commentée sur le fil des préparatifs à la mission STS133, elle avait nécessitée des travaux conséquents, reportant de 24/48H le Roll-over de Discovery…).

Le réseau de récupération des eaux usées est un facteur important, sinon vitale, pour bon nombre d’opérations dispatchées dans tout le centre…En effet, des toilettes, à la préparation des aliments, en passant par la protection incendie et autre systèmes d'atténuation sonore installés aux diverses rampes de lancement, ce réseau s'étant également sur toute la longueur de la Crawlerway jusqu'aux pas de tir 39A et 39B.
Il y' aura quand même plusieurs gênes occasionnées par ces travaux, dont la mise en place de chaussée secondaire et temporaires, des fermetures d’installation spatiale ou pas, des coupures d'eau temporaire ou même encore une réduction importante de la pression de l’eau dans certaines installations, encore, certains trottoirs ou autres parking seront rendus interdit au stationnement-véhicule…

Actuellement, le pas de tir 39B se prépare à accueillir le prochain système de transport spatial (SLS), après une période de conversion, déjà en cours actuellement. Le pas de tir 39A, lui, est actuellement mis en attente (stand-by), et il serait fort probable que ce pad soit loué à un prétendant commercial, qui pourra à son tour convertir ce dernier aux besoins.
Certaines anciennes infrastructures du 39B - tels que la réserve d’eau géantes situé non loin du pas de tir lui même - resteront en place, seront légèrement améliorées/adaptées et joueront un rôle direct dans le programme SLS. Pour infos, NSF mentionne à juste titre qu’un contrat pour construction a récemment été décerné à « RUSH Construction, Inc » pour y effectuer des travaux de réparation ainsi que sur le Système d'insonorisation du pad.
Dans les plans-travaux évoqués aujourd'hui pour ce réservoir d'eau, sont également inclus certains travaux au niveau de son intérieur (Ce réservoir fut construit dans le années 70). D'autres travaux ont été évoqués au niveau de son réseau-tuyauterie, ainsi que sur son revêtement exterieur. Un échafaudage serait d’ailleurs en cours de construction autour de ce dernier, permettant ainsi l’accès aux ouvriers pour cette remise en état générale.

Les lacunes en termes de protection incendie dans diverses installations du KSC seront également corrigées et améliorées, ce qui impliquera notamment l'installation de nouveaux systèmes d'extinction incendie à l'intérieur ainsi qu’a l’extérieur des installations. En effet, diverses nouvelles conduites d'eau souterraines et diverses modifications portée sur certaines déjà existantes, permettront de soutenir ces nouveaux systèmes d'extinction d'incendie.

Pour les astronautes et autre personnels de bureaux, la rénovation du KSC prend également en compte l’amélioration du (O&C building). Ce bâtiment dédié aux opérations des équipages sera doté de nouveaux bureaux agencés d'un un mobilier modulaire, de nouvelles salles de conférence plus modernes, ainsi que des surface-bureaux plus centralisés, incluant également des salles de repos. Des améliorations importantes seront également apportées sur l'infrastructure générale de certaines de ces installations, y compris l’installation de nouveaux appareils d'éclairage « éconergétiques », de nouveaux systèmes de communications, une mise à niveau des divers lieux de stockage, des ascenseurs, des escaliers et même des salles de bain sont également inclus dans les plans.
En plus du travail réalisé à l'intérieur du O&C building, à son exterieur tous les espaces de stationnement seront repensés et reconfigurés pour y améliorer la circulation automobile. Le stationnement situé au nord serait déjà terminée. (Les travaux auraient débutés en Novembre dernier).

L'article de NSF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17118
Age : 37
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Lun 13 Fév 2012 - 12:49

sidjay a écrit:
Actuellement, le pas de tir 39B se prépare à accueillir le prochain système de transport spatial (SLS), après une période de conversion, déjà en cours actuellement. Le pas de tir 39A, lui, est actuellement mis en attente (stand-by), et il serait fort probable que ce pad soit loué à un prétendant commercial, qui pourra à son tour convertir ce dernier aux besoins.
Certaines anciennes infrastructures du 39B - tels que la réserve d’eau géantes situé non loin du pas de tir lui même - resteront en place, seront légèrement améliorées/adaptées et joueront un rôle direct dans le programme SLS. Pour infos, NSF mentionne à juste titre qu’un contrat pour construction a récemment été décerné à « RUSH Construction, Inc » pour y effectuer des travaux de réparation ainsi que sur le Système d'insonorisation du pad.
Dans les plans-travaux évoqués aujourd'hui pour ce réservoir d'eau, sont également inclus certains travaux au niveau de son intérieur (Ce réservoir fut construit dans le années 70). D'autres travaux ont été évoqués au niveau de son réseau-tuyauterie, ainsi que sur son revêtement exterieur. Un échafaudage serait d’ailleurs en cours de construction autour de ce dernier, permettant ainsi l’accès aux ouvriers pour cette remise en état générale.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
floriang2


avatar

Masculin Nombre de messages : 310
Age : 31
Localisation : suisse
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: KSC complexe spatial du 21e Siècle    Jeu 23 Fév 2012 - 20:19

la NASA publie ce lien ce jour, malheureusement mon anglais limité ne me permet pas de le traduire.

http://www.nasa.gov/centers/kennedy/about/history/history-visitorcenter.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-ski.blogspot.ch/
 
KSC complexe spatial du 21e Siècle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: NASA et programmes gouvernementaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit