PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mustard
Admin
Admin



Nombre de messages : 23973
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Ven 11 Mar 2011 - 18:46

SB a écrit:

Oui,
Voici les coûts calculés pour les grands programmes par Jacques Villain, en milliards de dollars 2008.
- Apollo : 165
- Navette : 185
- ISS : 115
- ISS + vols nécessaires à la construction : 165

Il faut relativiser aussi.
Apollo on avait tout à découvrir, ça a donc couté cher. Aujourd'hui on part déja avec de sacrés connaissances.
A noter également qu'il a fallu faire vite et dans ces cas la pour compenser on donne plus d'argent.
Cela dit Apollo a couté cher mais quel réussite, quelle fierté pour l'humanité.

Navette: programme couteux mais qui a tenu plus de 30 ans et fait plus de 133 vols. Certe avec le recul ce fut une erreur stratégique mais ça reste un beau programme qui n'a pas pu s'exprimer pleinement.

ISS: programme couteux qui s'étalent sur une dizaine d'années également. On peut contester son utilité mais elle a permis de faire jouer la coopération internationale à un haut niveau, elle a permis d'en apprendre beaucoup sur la façon de vivre dans l'espace et la preuve est qu'elle va etre maintenu au moins jusqu'en 2020. La déception est sur les expériences scientfiques, on en attendait plus de la part d'un si grand labo.

Et puis, honnetement si nous n'avions pas fait les navettes et ISS qu'aurions nous fait vu qu'ils n'était plus question de revenir sur la Lune. Il ne restait plus que l'option travail en orbite et améliorer nos connaissances techniques du vol spatial habité. Il aurait été stupide d'arreter les vols habités et perdre le savoir faire après tout les efforts des années 50-60.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Ven 11 Mar 2011 - 19:25

nikolai39 a écrit:
Il ne suffit pas d'un visionnaire pour changer l'Histoire, il faut un contexte. Et là, je constate à mon plus grand regret que le contexte ne s'y prête pas.
Aujourd'hui, rien ne justifie de faire du voyage vers Mars une priorité absolue.
Essaye un instant d'imaginer Sarkozy en train d'annoncer à la population qu'il allait engager une part significative de notre PIB dans ce projet. Franchement, personne ne comprendrait, tout le monde dirait qu'il a perdu la boule !

Pas besoin d'annoncer un voyage vers Mars pour cela megalol megalol

OK, je sors ...
Revenir en haut Aller en bas
SB


avatar

Masculin Nombre de messages : 417
Age : 58
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Ven 11 Mar 2011 - 20:18

Exclamation

Mustard, ces chiffres (Villain) ne sont pas un jugement de valeurs, ce sont des faits.

Je les rappelais par rapport aux 100 milliards proposés par Argyre pour Mars.
Quand on sait que Constellation coûtait en gros le prix d'Apollo, on se dit que Mars, ce serait plutôt 500 milliards...

A mon avis, l'humanité n'est pas prête de s'offrir un drapeau sur la planète rouge...

D'autant, je me répète, que la planète en question a été arpentée en long en large et en travers, par les robots.

Les missions Apollo avaient quelque chose de radical, les images de mauvaise qualité des premières sondes n'avaient pas défloré la Lune.
Armstrong et Aldrin ont réellement, dans notre imaginaire à tous, découvert un nouveau monde.

Mars, c'est trop tard.

S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmochris




Masculin Nombre de messages : 1230
Age : 52
Localisation : 31
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Ven 11 Mar 2011 - 20:35

nikolai39 a écrit:
Il ne suffit pas d'un visionnaire pour changer l'Histoire, il faut un contexte. Et là, je constate à mon plus grand regret que le contexte ne s'y prête pas.
Aujourd'hui, rien ne justifie de faire du voyage vers Mars une priorité absolue.
Tout à fait d'accord, il n'y a que le contexte qui compte (voir discussion dans le fil Budget NASA 2012), c'est-à-dire une situation qui fixe un but qui permet de dégager un quasi consensus sur l'attribution de financements.
Il pourrait y voir deux contextes favorables à l'avenir pour fixer un but qui fixera un moyen de l'atteindre (j'ai l'impression que la distinction but/moyen a du mal à passer :) ):

1/ domination du monde (comme dans les années 50-60) => but = être le premier => moyen = aller sur Mars (type Apollo en plus long).
Acteur majeur : la Chine, acteurs par réaction : les autres.

2/ menace de destruction de la Terre (collision) => but = sauver expèce humaine => moyen = aller sur Mars pour y rester.

Quoi d'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 23973
Age : 48
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Ven 11 Mar 2011 - 20:55

SB a écrit:
Exclamation
Mustard, ces chiffres (Villain) ne sont pas un jugement de valeurs, ce sont des faits.

Merci mais j'ai passé l'âge d'être bête.

Citation :

Quand on sait que Constellation coûtait en gros le prix d'Apollo, on se dit que Mars, ce serait plutôt 500 milliards...
Comme je te le disais il est difficile de comparer avec Apollo où l'on partait de zéro puisque Apollo a été déçidé après le vol de Sheppard. Il a fallu dépenser beaucoup d'argent pour développer de nouvelles technologies et materiaux. Tout s'est fait dans l'urgence, dans la priorité nationale, et il y a surement eu beaucoup d'argent gaspillé.

Citation :

A mon avis, l'humanité n'est pas prête de s'offrir un drapeau sur la planète rouge...

L'humanité sera très fiere de planter un drapeau sur Mars, tout comme elle est fiere de l'avoir planté sur la Lune. Ce qui dérangerai le public c'est de dépenser beaucoup d'argent alors que le monde est en crise.
Je te met ma main à couper que si on trouve un moyen d'aller rapidement sur Mars (et pas trop cher) tous les pays se jeteront sur cette opportunité, et particulièrement des pays comme la Chine.

Citation :
D'autant, je me répète, que la planète en question a été arpentée en long en large et en travers, par les robots.

Alors ça c'est le ponpon. Parceque tu crois qu'une observation en orbite suffit à découvrir un monde ? Meme sur Terre on découvre encore des endroits, des choses, des formes de vies. Il ne suffit pas de photographier toute la planète à 100km d'altitude pour la connaitre. Pas plus que d'envoyer des robots faire 20km pourne ramener que des photos ou infos limités sur quelques roches. On en apprendra largement plus en quelqus jours de présence de l'homme sur Mars que tous les robots. L'homme pourra creuser, escalader, identifier, s'adapter, analyser sur place, chercher, etc.
Par pitié éviter de nous ramener l'éternel conflit pro robot vs pro vol habité, tu sais qu eça m'agace et que ça ne va pas le faire longtemps.

Citation :
Les missions Apollo avaient quelque chose de radical, les images de mauvaise qualité des premières sondes n'avaient pas défloré la Lune.
Armstrong et Aldrin ont réellement, dans notre imaginaire à tous, découvert un nouveau monde.
Mars, c'est trop tard.
S

Mars c'est trop tard pour toi, mais la génération suivante n'a peut etre pas la meme vision que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Goro


avatar

Masculin Nombre de messages : 228
Age : 33
Localisation : Lausanne, Suisse
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Ven 11 Mar 2011 - 21:58

On parle de plus en plus de l'épuisement des ressources minérales de notre planète (et en particulier certains métaux rares), or nous sommes entouré d'astéroïdes qui regorge littéralement de ces ressources. Peut-êtres que d'ici quelques dizaines d'années la nécessite ou même l'appât du gain nous pousseront à développer une véritable industrie spatial et à ce moment là le voyage vers Mars sera envisageable :?:
Mais bon je suis peut-être un peut trop naïf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3034
Age : 51
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Ven 11 Mar 2011 - 22:06

Nicolai39 a écrit:
Argyre a écrit:
sur le papier, il ne semble pas y avoir d'obstacle technologique impossible à surmonter (voir les missions de référence de la NASA)

Je ne comprends pas comment tu peux dire ça : le voyage vers Mars est, à l'heure actuelle, totalement hors de portée sur le plan technologique.

Attention, je ne parle pas d'impressions personnelles, je me base sur des références sérieuses, celles de la NASA, qui a pondu plusieurs rapports techniques, dont le dernier fait plus de 400 pages et qui présente un scénario pour aller vers Mars :
S. J. Hoffman and D. I. Kaplan, eds., Human Exploration of Mars: The Reference Mission of the NASA Mars Exploration Study Team - NASA SP-6107 - NASA Johnson Space Center, July 1997. (DRM 1.0)

B. G. Drake, ed., Reference Mission Version 3.0 Addendum to the Human Exploration of Mars: The Reference Mission of the NASA Mars Exploration Study Team - EX13-98-036 - Exploration Office, NASA Johnson Space Center, June, 1998. (DRM 3.0)

B.G. Drake ed., Mars Architecture Steering Group, Human Exploration of Mars, Design Reference Architecture 5.0 (and addendum), NASA Johnson Space Center, 2009. (DRA 5.0)

Dans le dernier rapport, tous les sujets sont abordés, des radiations aux problèmes de compétences des astronautes en passant par la masse de chaque élément, moteur, carburant, système de support vie, bouclier de protection, véhicule rover, consommables, systèmes énergétiques, système de communication, etc etc. Et puis, il y a également une analyse des risques, excessifs pour le moment, mais avec beaucoup d'incertitudes, et qui doivent normalement baisser moyennant des études approfondies et d'importants tests dans plusieurs domaines.
As-tu lu ce rapport ? Chacun peut donner son impression personnelle et prétendre qu'il y a des obstacles technologiques impossibles à surmonter, mais la moindre des choses est de commencer par lire les études les plus sérieuses sur le sujet (donc ces fameux rapports). Et ensuite, on reparle de faisabilité et d'optimisation !

Nicolai39 a écrit:

Argyre a écrit:
le coût est de l'ordre de 40 à 100 milliards de dollars, ce qui fait qu'au rythme actuel de financement de la NASA, ça nous mène à une vingtaine d'années s'il y a efficacité et à une cinquantaine d'années si elle n'y est pas.
Je ne suis pas économiste, mais il me semble que tu simplifies à l'extrême. Si la NASA a 10Md$ chaque année, ça ne veut pas dire qu'en dix ans on aura 100Md$. Tout est beaucoup plus compliqué. Sinon, on aurait pu créer entièrement Ariane 5 en un an (du premier schéma jusqu'au vol inaugural).

Ok, je simplifie, mais l'ordre de grandeur reste le même. Par ailleurs, je ne sors pas ces chiffres de mon chapeau. Il y a eu des études très sérieuses de la NASA pour estimer le coût d'une mission martienne, notamment dans le rapport de la DRM 1.0 : 55 milliards de dollars en 1994, soit environ 80 milliards d'aujourd'hui. On peut là encore prétendre que c'est largement sousestimé, mais sans avoir fait soi-même une étude sérieuse le sujet, et sachant que la NASA dispose d'outils sérieux permettant de faire des estimations de coûts, je ne vois pas pourquoi on refuserait de tels chiffres. De toute façon, c'est l'ordre de grandeur qui compte : 100 milliards en l'état actuel du scénario, beaucoup moins si on est d'avis comme moi qu'on peut faire mieux et moins cher.

Nicolai39 a écrit:

Argyre a écrit:
Le peu de choses, ça pourrait être la nomination à la direction de la NASA d'un vrai visionnaire.
Il ne suffit pas d'un visionnaire pour changer l'Histoire, il faut un contexte. Et là, je constate à mon plus grand regret que le contexte ne s'y prête pas.
Le contexte, il est balayé chaque jour d'un revers de la main par celui qui tient les manettes. Au jour d'aujourd'hui, on décide d'abord, on fait un plan de communication ensuite et on passe à la mise en oeuvre.

Nicolai39 a écrit:

Aujourd'hui, rien ne justifie de faire du voyage vers Mars une priorité absolue.
Essaye un instant d'imaginer Sarkozy en train d'annoncer à la population qu'il allait engager une part significative de notre PIB dans ce projet. Franchement, personne ne comprendrait, tout le monde dirait qu'il a perdu la boule !

Une part significative, non. Une priorité absolue non plus. Tout est dans la com. Il suffit d'annoncer qu'un projet (quelconque, pas nécessairement dans le spatial) permettra de créer des emplois, de relancer l'économie, de dynamiser la science etc etc, et le tour est joué. C'est de la com, les gouvernants savent y faire, personne ne criera au fou et personne n'ira faire la révolution pour demander un abandon du programme.

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer


avatar

Masculin Nombre de messages : 1167
Age : 45
Localisation : L'Océan des Tempêtes
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Ven 11 Mar 2011 - 23:02

SB a écrit:
. La question "Pourquoi envoyer des hommes sur Mars ?" va, avec le temps qui passe et les progrès extraordinaires des sondes automatiques, devenir de plus en plus difficile à écarter...

S

Mode hors de mes gonds ON : Je viens de lire la plupart des posts de ce fil mais là je suis un peu embêté ce qui n'est pas dans mes habitudes. Parce je ressens un cruel manque d'audace, un cruel manque d'imagination.

1- Les sondes automatiques du début de la Conquête spatiale n'ont strictement plus rien à voir avec celles des années 2010, c'est vrai. Leur degré d'autonomie s'est perfectionnée par rapport à celui de leurs consœurs des années, disons des années 70. Mettons qu'un ensablement survienne pour un rover arpentant la planète Mars en début de mission, c'est la mission qui risque de passer à la trappe. Si je n'abuse, C'est Jean-Yves Legall qui a récemment déclaré que le spatial est une activité ou "on a pas droit à l'erreur". Donc l'envoi de sondes automatisés seuls me paraît une déclaration bien péremptoire. La machine est et restera un complément de l'homme.
A ma connaissance, le temps de réaction d'un homme en situation est toujours meilleur que celui d'une machine dont l'intelligence reste programmée.

2- Maintenant je vais schématiser à l'extrême. Supposons que l'on découvre le vaccin contre le cancer sur Mars. Dans les dix (ou quinze) ans qui suivent, un programme martien de débarquement humain pourrait être mis sur pied. Pourquoi ? Parce qu'il s'agit d'une problématique concernant la planète entière. (Bon, là je viens de me faire choper une idée...). De cette manière, le vol humain vers Mars se réalisera.
Les problèmes inhérents aux vols habités ne sont pas dus aux vols habités mais à un manque de volonté politique sur le long terme. Pourtant, comme tu le soulignes, si Apollo a coûté 25 mds de dollars de l'époque, j'aimerai rappeler que ce fut un aussi un formidable générateur d'emplois pour l'époque 400 000 personnes à temps plein. Quel accélérateur ce serait si l'Europe parlait d'une voix dans ce domaine aujourd'hui (on peut toujours rêver, je sais...!)

3- J'évoque le long terme : L'ISS en est une preuve

Mode hors de mes gonds OFF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachroniquespatiale.over-blog.fr
SB


avatar

Masculin Nombre de messages : 417
Age : 58
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Ven 11 Mar 2011 - 23:10

:)

Argyre :

"Par ailleurs, je ne sors pas ces chiffres de mon chapeau. Il y a eu des études très sérieuses de la NASA pour estimer le coût d'une mission martienne, notamment dans le rapport de la DRM 1.0 : 55 milliards de dollars en 1994, soit environ 80 milliards d'aujourd'hui. On peut là encore prétendre que c'est largement sousestimé, mais sans avoir fait soi-même une étude sérieuse le sujet, et sachant que la NASA dispose d'outils sérieux permettant de faire des estimations de coûts, je ne vois pas pourquoi on refuserait de tels chiffres. "

C'est une plaisanterie, c'est du second degré ?
Wink

Tu connais le rapport entre le coût estimé par la Nasa et le coût réel des vol de la navette ? 30

Tu connais le rapport entre le coût réel estimé par la Nasa et le coût réel de l'ISS ?

Explorer : l'échec d'un engin sur Mars n'a rigoureusement aucune importance, çà coûte entre 100 millions et 1 milliard, il n'y a pas mort d'homme, on construit un autre robot, c'est tout.

S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SB


avatar

Masculin Nombre de messages : 417
Age : 58
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Ven 11 Mar 2011 - 23:14


Mustard :

" Comme je te le disais il est difficile de comparer avec Apollo où l'on partait de zéro puisque Apollo a été déçidé après le vol de Sheppard. Il a fallu dépenser beaucoup d'argent pour développer de nouvelles technologies et materiaux. Tout s'est fait dans l'urgence, dans la priorité nationale, et il y a surement eu beaucoup d'argent gaspillé."

Tu n'as pas lu ma réponse : je te faisais remarquer que le prix de Constellation était quasiment identique à celui d'Apollo, cinquante ans plus tard, aucune économie en vue. Donc Mars...

S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer


avatar

Masculin Nombre de messages : 1167
Age : 45
Localisation : L'Océan des Tempêtes
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Ven 11 Mar 2011 - 23:25

SB a écrit:
:)



Explorer : l'échec d'un engin sur Mars n'a rigoureusement aucune importance, çà coûte entre 100 millions et 1 milliard, il n'y a pas mort d'homme, on construit un autre robot, c'est tout.

S


Ah bon ! On a construit un successeur à Beagle 2 après l'avoir perdu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachroniquespatiale.over-blog.fr
Spirit


avatar

Masculin Nombre de messages : 315
Age : 70
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?   Sam 12 Mar 2011 - 0:59

Argyre a écrit:
Citation :
Tout est dans la com. Il suffit d'annoncer qu'un projet (quelconque, pas nécessairement dans le spatial) permettra de créer des emplois, de relancer l'économie, de dynamiser la science etc etc, et le tour est joué. C'est de la com, les gouvernants savent y faire, personne ne criera au fou et personne n'ira faire la révolution pour demander un abandon du programme.
Je crois que la NASA est très douée pour faire de la com. Rappelons-nous la navette, l’ISS. Tout semblait idyllique à l’époque. Tout le monde y croyait à fond.
Rappelons-nous aussi de tous les projets annoncés à grand renfort de publicité… puis abandonnés.
J’en arrive à croire que seul un état avec un régime très autoritaire (type Corée du Nord) a cette capacité mobilisatrice pour entreprendre de grands projets spatiaux. Propagande, absence de libertés, économie de guerre, sacrifice du niveau de vie, et celui de la vie des astronautes, permettent d’éliminer tous les obstacles décisionnels… mais encore faut-il que cet état ait les moyens de ses ambitions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14322
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Sam 12 Mar 2011 - 7:41

Hou, la, la ... ce FIL que je découvre a pris du volume en quelques heures.
J'aurais osé dire il y a quelques jours "comme un tsunami" ... mais l'actualité incite à remballer cette comparaison ... et à se rendre compte des difficultés réellement palpables auxquelles l'humanité reste confrontée et largement impuissante malgré toute sa technologie qui avoue ses limites .... alors même qu'on se préoccupe seulement du sol de notre planète ... qui n'a rien d'une terre ferme.

Première remarque .... le FIl est consacré à l'annonce de conférences (ce qu'a fait Tatiana) ... et le sujet "chaud-brûlant" est à nouveau le siège de l'affrontement (amical ... bien que pouvant tourner au pugilat assez facilement) où les chevaliers en armure rouge (les martio-confiants) se retrouvent à argumenter face aux chevaliers en armure verte (les martio-sceptiques).... et vice versa. Bon apparemment on a le feu vert pour rester dans cette partie du forum.

Je vais d'abord prendre le temps de lire les trois pages ... bien que les arguments des uns et des autres aient été exposés antérieurement dans de nombreux FILs comparables au fil des années sur le FCS. Mais le FCS a aussi des soubresauts .... et s'enflamme de façon imprévisible.

L'évolution dans laréflexion sur la conquête martienne c'est probablement ce livre de J Villain où on dénoterait une évolution notable de sa réflexion sur le sujet.
Au temps de Mao on aurait parlé de "révisionniste traitre à sa cause" et on l'aurait jeté en camp de rééducation en brûlant son livre en place publique . Heureusement que le FCS ce n'est pas cela et que chacun peut avancer ses arguments en conservant le respect des autres protagonistes.

Bon je vais aussi essayer de lire ce livre ... histoire de savoir de quoi il parle.
Je ne résisterai probablement pas cependant à mettre mon grain de sel dans ce débat d'ici peu clown


Dernière édition par montmein69 le Sam 12 Mar 2011 - 8:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apolloman
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11413
Age : 41
Localisation : Lédignan (30 Gard) France
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Sam 12 Mar 2011 - 8:02

montmein69 a écrit:

Première remarque .... le FIl est consacré à l'annonce de conférences (ce qu'a fait Tatiana) ... et le sujet "chaud-brûlant" est à nouveau le siège de l'affrontement (amical ... bien que pouvant tourner au pugilat assez facilement) où les chevaliers en armure rouge (les martio-confiants) se retrouvent à argumenter face aux chevaliers en armure verte (les martio-sceptiques).... et vice versa. Bon apparemment on a le feu vert pour rester dans cette partie du forum.

...

Au temps de Mao on aurait parlé de "révisionniste traitre à sa cause" et on l'aurait jeté en camp de rééducation en brûlant son livre en place publique . Heureusement que le FCS ce n'est pas cela et que chacun peut avancer ses arguments en conservant le respect des autres protagonistes.

J'espère bien... Mais néanmoins, n'oubliez pas que l'on vous surveille de près Suspect

_________________
Paul Cultrera/Apolloman
Webmaster du site http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
consacré au programme Apollo.
Modérateur du forum de la conquète spatiale http://www.forum-conquete-spatiale.fr/portal.htm
Journaliste collaborateur d'Espace et Exploration le magazine de l'aventure spatiale
http://www.espace-exploration.com/

Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde...
Knowledge is a treasure to share with everyone .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14322
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Sam 12 Mar 2011 - 8:48

Mustard a écrit:


L'humanité sera très fiere de planter un drapeau sur Mars, tout comme elle est fiere de l'avoir planté sur la Lune. Ce qui dérangerai le public c'est de dépenser beaucoup d'argent alors que le monde est en crise.
Je te met ma main à couper que si on trouve un moyen d'aller rapidement sur Mars (et pas trop cher) tous les pays se jeteront sur cette opportunité, et particulièrement des pays comme la Chine.

Je suis assez d'accord avec cela. Mais justement le problème c'est :
- quand disposera-t'on d'une telle technologie ?
- quel est le plan de R&D prévu pour atteindre cet objectif ?
- quel budget lui est consacré à ce plan ? sur quelle durée ?

Chercher à répondre à ces questions donne déjà les limites du "quand pourrons-nous raisonnablement aller sur Mars". Car ce qui apparait comme "la solution" ... on ne peut que constater que personne ne se jette dessus (et Obama sous la pression a expurgé du plan proposé par Augustine cette priorité).
Donc cette technologie .... pour laquelle personne ne parait prêt à prendre le départ en terme de R&D sérieuse ... bien malin qui peut pronostiquer quand elle sera disponible et utilisable. D'autant qu'il faudra l'intégrer dans un vaisseau de grande taille à assembler en orbite ..... alors 2050 parait envisageable ... si on démarre sans tarder. Mais comme ce ne sera pas ce calendrier ... disons 2100.


Mustard a écrit:

SB a écrit:
D'autant, je me répète, que la planète en question a été arpentée en long en large et en travers, par les robots.

Alors ça c'est le ponpon. Parceque tu crois qu'une observation en orbite suffit à découvrir un monde ? Meme sur Terre on découvre encore des endroits, des choses, des formes de vies. Il ne suffit pas de photographier toute la planète à 100km d'altitude pour la connaitre. Pas plus que d'envoyer des robots faire 20km pourne ramener que des photos ou infos limités sur quelques roches. On en apprendra largement plus en quelqus jours de présence de l'homme sur Mars que tous les robots. L'homme pourra creuser, escalader, identifier, s'adapter, analyser sur place, chercher, etc.
Par pitié éviter de nous ramener l'éternel conflit pro robot vs pro vol habité, tu sais qu eça m'agace et que ça ne va pas le faire longtemps.

Je vais donc avancer sur des oeufs .... en poursuivant le raisonnement entamé supra (héritage Tatiana clown).
Si une mission martienne habitée tarde, celan'empêchera pas de poursuivre l'exploration martienne par des sondes en orbite, et par des rovers au sol. Sans préjuger de la possibilité de machines robotiques plus élaborées (dans ce domaine il y a de la recherche et des progrès).
Bien sûr la planète est immense, et on sera loin de "tout connaitre" ... mais il y aura des progrès.

Je vais pousser le bouchon un peu plus loin (pas taper sur ma tête) . Supposons qu'on progresse dans l'interfaçage homme-robot ainsi que dans les techniques de réalité virtuelles. On en est aux balbutiements, mais on peut déjà avec de telles techniques s'immerger dans un environnement qui recrée par exemple des temples égyptiens, une abbatiale sur les chemins de St Jacques de Compostelle etc ...
Sans parler de la SF ... et du concept d'avatar,on peut envisager une déconnection de la présence physique de l'homme sur place. Mais qu'il puisse diriger,ressentir, etc au travers d'une machine robotique. A quelle distance ? difficile de répondre ..... peut-être en restant en orbite ou sur une Lune comme Phobos (mais on retrouve les difficultés du voyage).

Pourrait-il s'installer plus loin de Mars ? à un point de Lagrange Terre-Mars ? Rester sur Terre ? je ne m'aventure pas là-dessus .... mais c'est une piste qu'on ne peut balayer d'un revers de la main. Elle fait partie des options, et avec des investissements et des obstacles techniques à résoudre qui restent dans un calendrier plausible de quelques décennies.

Si cette technique d'exploration démarre ..... si l'intelligence et l'adaptabilité de l'homme s'expriment par le truchement d'une machine robotique qui le met en situation virtuellement .... la nécessité de sa présence sur le sol martien diminue (cela ne veut pas dire disparait ... mais la balance difficultés, risques etc .... n'est plus la même).

Envisager cela est-il un renoncement diabolique et sacrilège ? Ou seulement envisager que l'intelligence de l'homme lui permette d'arriver à ses fins par d'autres techniques que mettre ses fesses là où c'est très dangereux d'aller ? Je ne sais pas mais je ne refuse pas de l'envisager par principe.

Tout en sachant qu'à l'échéance de quelques siècles ou millénaires l'homme aura peut-être surmonté toutes les difficultés technologiques pour se rendre où il veut dans le système solaire en quelques heures et qu'il se lancera à la découverte des exo-planètes tournant autour d'autres étoiles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SB


avatar

Masculin Nombre de messages : 417
Age : 58
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Sam 12 Mar 2011 - 10:05

Crying or Very sad

Mustard, je suis un peu surpris par ta dernière remarque à mon égard...

Je n'ai fait ni provocation ni critique du vol habité.

Je n'ai fait que mettre le doigt sur l'histoire de la conquête spatiale, sur un point qui me semble décisif et qui, à mon avis à tort, ne fait réagir personne ici : le fait que Mars ait déjà été visitée par l'homme, de façon automatique. Les images des Viking, Phoenix, Spirit et Opportunity et j'en oublie, nous ont montré des paysages martiens photographiés "comme si" c'était des astronautes. On a des couchers de soleil, des traces de roues dans le désert, etc. Je voulais vous faire réagir sur çà, quand l'homme ira sur place, se sera peut-être extraordinaire, mais (à mon avis), après des décennies d'exploration automatisée, il n'y aura pas, il ne pourra pas y avoir, le choc d'Apollo...

S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 23973
Age : 48
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Dim 13 Mar 2011 - 12:07

réouverture du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6213
Age : 67
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Dim 13 Mar 2011 - 13:02

Mustard a écrit:
réouverture du sujet.

puisque le sujet est réouvert, je relance la discussion

- tout d'abord, au travers des différents posts rédigés par les forumeurs du FCS, on peut voir que cette problématique n'est pas seulement technique, ou géopolitique ou encore une question d'ambition et de financement mais peut-être aussi d'enseignements historiques et de la perception de ceux-ci en fonction de notre culture et nos connaissances intrinsèques

- AMHA c'est sûr que les hommes iront un jour fouler le sol martien, tout est comme vous l'avez souligné quand? après avoir expliquer le pourquoi?

- il serait sans doute intéressant que l'auteur de l'ouvrage JV qui devrait dédicacer son livre lors de cette conférence ait connaissance de notre débat et puisse à alimenter la dynamique de sa conférence eu égard ses propres réflexions; mais des forumeurs y assiteront sans doute et lui poseront alors les questions idoines

à vos réactions :mag:


Dernière édition par tatiana13 le Dim 13 Mar 2011 - 18:24, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldebarande


avatar

Féminin Nombre de messages : 240
Age : 49
Localisation : Terre
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Dim 13 Mar 2011 - 14:25

J’ajoute juste la référence de ton post : Planète Mars, Juin 2002, école de M. Louche (école de Montanay) Wink
http://www.commune-montanay.fr/ecole/laplanetemars.htm#voyage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astronautique3.blogspot.com/
Spirit


avatar

Masculin Nombre de messages : 315
Age : 70
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?    Dim 13 Mar 2011 - 14:59

http://www.commune-montanay.fr/ecole/laplanetemars.htm#voyage
J'ai vérifié. La référence du post est datée de juin 2002 et, à l'époque, la date envisagée pour aller sur Mars était 2020. Nous en sommes très loin actuellement. Ceci dit les problèmes pour une telle mission sont très bien analysés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Conférence: Irons-nous vraiment un jour sur Mars?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Divers :: Conférences, expo, activités clubs, stages, formations-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit