PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Sigmund Jähn: «Le capitalisme règne désormais dans l'espace»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Sigmund Jähn: «Le capitalisme règne désormais dans l'espace»   Mer 13 Avr 2011 - 19:50



Mardi est un jour qui à célébré le 50e anniversaire du premier vol spatial habité.
A cette occasion, le cosmonaute allemand Sigmund Jähn à exprimé publiquement son opinions dans une petite interview publiée sur le site du Der SPIEGEL, d’une façon plus ou moins pessimiste-réaliste (A vous de juger) concernant l’utilisation «touristique» de l’espace. Clairement il dénonce, non pas le tourisme spatial, mais bien le capitalisme spatiale, voir le capitalisme issu du tourisme spatiale. L’espace ne sera réservé qu’aux riches, selon lui et il le dénonce. Sigmund jahn est clair dans ces propos, et reste lié a de nombreuse interrogations quand à l’avenir des futurs concepts composant le voyage spatial humain. Ce monsieur est clair, Mars, ce sera du suicide ou de l’inutilité pure.

Il déclare dans cette interview, que pour beaucoup de gens le spatial russe avait été réduit en miettes après l'effondrement du communisme. Mais il reconnait cependant que les fusées Soyouz ont décollées presque toujours à temps, et c'est encore vrai aujourd'hui. Quand on lui demande s’il faudrait remplacer les vieilles Soyouz de 1960 dans le but de renouveler le lanceur, il s’éructe. Il dit n’y avoir aujourd’hui, aucune raisons valables pour mener les ingénieurs Russes à remplacer les fusées Soyouz. Pour lui se sont-elles les plus fiables au monde. Cela dit, il reconnait que les ingénieurs russes sont en train de développer un nouveau vaisseau spatial de type Soyouz, qui contiendrait un équipage de six personnes.

Selon Jahn, ce « nouveau Soyouz » serait également destiné à embarquer de riches touristes pour les mener vers l'espace, (ce serait ce qui le dérange visiblement), ainsi, ils pourront aller passer leurs vacances dans des stations orbitales gonflables. (ton ironique employé, bien évidemment, il est visiblement contre). Il dénonce le fait que ces vacances orbitales via Soyouz, ne seront réservées que pour les populations humaines, très fortunées. Ainsi, il dénonce le capitalisme, qui selon lui, règne désormais même dans l'espace.

Lorsque l’on lui parle d’un hypothétique tourisme martien, il répond, raisonnablement que bien évidemment, il y’aura certainement des vols à destination de Mars à un moment donné. Selon lui, ce seront des missions suicide. Sigmund jahn est formel dans ces propos…pour lui l'humanité ne sera jamais capable un jour d’établir des colonies sur des planètes lointaines, il n’y croit pas. Pour lui l'homme ne pourra émigrer un jour dans l'espace. Jahn insiste, selon lui l’évolution a liée l’être humain à la Terre. Jahn dit préférer marcher à travers les bois dans sa région de Vogtland où il est né que de flotter dans des tubes étroits d'un vaisseau spatial pour toujours…

Étonnant propos de la part d’un cosmonaute, même s'il n'a volé que 7 jours?.
http://www.spiegel.de/international/zeitgeist/0,1518,756497,00.html


wikkipedia a écrit:
Sigmund Werner Paul Jähn (né le 13 février 1937) fut le premier cosmonaute allemand (soit 7 ans avant Ulf Merbold, participant à la mission Columbia STS-9 pour la RFA). En 2001, l'astéroïde 17737 a été baptisé Sigmund Jähn en son honneur.
Il rejoint en 1955 les forces aéronavales est-allemandes, où il devient pilote et scientifique militaire. Entre 1966 et 1970, il étudie à l'Académie des forces aéronavales de Monino en Union soviétique puis travaille dans l'administration de l'aviation militaire est-allemande, en tant que responsable de l'entraînement des pilotes et de la sécurité de vol.
En 1976, il est sélectionné avec Eberhard Köllner pour s'entraîner pour devenir le premier cosmonaute du programme Intercosmos. Il s'entraîne à la Cité des étoiles près de Moscou pendant les deux années qui suivent, et finalement s'envole à bord du véhicule Soyouz 31 pour la station spatiale soviétique Saliout 6, et revient à bord de Soyouz 29. En tout il passe 7 jours, 20 heures, et 49 minutes dans l'espace. Rapidement après son retour en RDA, il se rend à la base militaire de Prenzlau où se trouvait le centre de cartographie de la NVA pour y livrer d'importantes données glanées durant la mission.
En 1983 il reçoit un doctorat de physique au « Zentralinstitut für Physik der Erde » à Potsdam, en se spécialisant dans la télédétection des phénomènes terrestres.
À partir de 1990, (après la réunification de l'Allemagne) il travaille en freelance en tant que consultant pour l'Agence spatiale allemande (anciennement ouest-allemande) DLR, et à partir de 1993 également pour l'ESA pour la préparation des missions Euromir. En 2002 il cesse de travailler.



Dernière édition par Sidjay le Ven 15 Avr 2011 - 17:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
spacemansan




Masculin Nombre de messages : 93
Age : 57
Localisation : Canada
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Sigmund Jähn: «Le capitalisme règne désormais dans l'espace»   Mer 13 Avr 2011 - 21:56

Euh si le tourisme spatial prend de l'expansion c'est tout simplement parce que cela rapporte et aussi parce que pour certaines nations en décrépitudes cela permet de financer des programmes spatiaux plus sérieux. De toutes manière le spatial ben ça toujours été un sport de riche non ! Le tourisme permettra de ramener les pendules à l'heure et d'ouvrir c'est immensité à plus en plus de gens car pour servir ces richissimes voyageurs il faudra bien des serviteurs non pas nécessairement riches qui pourront ainsi profiter de l'espace aussi... Le capitalisme motive et c'est aussi vrai pour le spatial et c'est la marque, le signe qu'il y à des gens qui comprennent que l'espace peut être profitable pour tout le monde.

edition : J'ai modifier pour ne pas déplaire ce qui ne sera pas le cas de ce personnage de foire ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Sigmund Jähn: «Le capitalisme règne désormais dans l'espace»   Mer 13 Avr 2011 - 22:54

spacemansan a écrit:
Euh si le tourisme spatial prend de l'expansion c'est tout simplement parce que cela rapporte et aussi parce que pour certaines nations en décrépitudes cela permet de financer des programmes spatiaux plus sérieux. De toutes manière le spatial ben ça toujours été un sport de riche non ! Le tourisme permettra de ramener les pendules à l'heure et d'ouvrir c'est immensité à plus en plus de gens car pour servir ces richissimes voyageurs il faudra bien des serviteurs non pas nécessairement riches qui pourront ainsi profiter de l'espace aussi... Le capitalisme motive et c'est aussi vrai pour le spatial et c'est la marque, le signe qu'il y à des gens qui comprennent que l'espace peut être profitable pour tout le monde.

edition : J'ai modifier pour ne pas déplaire ce qui ne sera pas le cas de ce personnage de foire ... !

Mouais…
Très franchement, je pense que ce qu’il dit là est considérable tel un avis parmi tant d’autres, relatif à ce qui va se passer dans nos cieux d’ici les 30 prochaines années. Evidement, tous les avis ne peuvent et ne pourront pas être « pour », tout ce qui se trame à l’horizon, mais la première des choses à faire, cependant, est je pense de respecter ces avis. Ensuite les prendre en considération est une chose annexe.

Cet homme est un cosmonaute allemand. Certes il n’a passé que 07 jours et quelques heures dans l’espace durant saliout6, mais j’en conçoit qu’il doit bien connaître ce qu’il dépeint, surtout lorsque un article est diffusé au jour anniversaire du premier cinquantenaire du vol habité humain.

Il est visiblement contre…bon…certes
On ne va pas ouvrir un fil dédié au pour ou contre, le tourisme spatial, a chaque fois qu’une personne de la profession exprime son propre point de vue. Certes il est quelques peu direct, dans cet interview….mais le ton assez direct de cet interview est dû au fait, qu’il doit faire partie d’une partie de personnes fatiguées de distinguer les discriminations qu’il y a entre les différentes populations mondiales, causées principalement par l’argent, ou par le capitalisme, d’un autre côté…alors lui faire avaler que des « riches clients/touristes vont partir dans l’espace en Soyouz »….le font sourire.. Surtout si on lui parle de Mars…la terre, il l’a vue depuis l’espace et je persiste à penser qu’un homme revient de l’espace toujours changé dans sa vision globale des choses….

Pour rappel, il rejoint en 1955 les forces aéronavales est-allemandes, où il devient pilote et scientifique militaire. Entre 1966 et 1970, il étudie à l'Académie des forces aéronavales de Monino en Union soviétique puis travaille dans l'administration de l'aviation militaire est-allemande, en tant que responsable de l'entraînement des pilotes et de la sécurité de vol. en 1976, il fut sélectionné pour s'entraîner pour devenir le premier cosmonaute du programme Intercosmos. Il s'entraîne alors à la Cité des étoiles près de Moscou pendant les deux années qui suivirent, et s'envole finalement à bord du véhicule Soyouz 31 pour la station spatiale soviétique Saliout 6, et revient à bord de Soyouz 29. En tout il passa 7 jours, 20 heures, et 49 minutes dans l'espace.

Vu le CV, du monsieur, je pense qu’il puisse argumenter a raison….
Globalement il aurait préféré laisser l'espace aux agences nationales plutôt qu'aux entreprise du privé (spaceX and co..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
spacemansan




Masculin Nombre de messages : 93
Age : 57
Localisation : Canada
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Sigmund Jähn: «Le capitalisme règne désormais dans l'espace»   Mer 13 Avr 2011 - 23:44

Sidjay a écrit:
Globalement il aurait préféré laisser l'espace aux agences nationales plutôt qu'aux entreprise du privé (spaceX and co..)
Une telle affirmation à pour moi une saveur toute communiste je dirais hein !

Sidjay a écrit:
Vu le CV, du monsieur, je pense qu’il puisse argumenter a raison….
Je connais des gens avec des CV plus charger encore mais qui ce contente de faire le job pour lequel il manifeste professionnalisme et diligence et surtout discernement puisque sa position ne lui permet surement pas d'abaisser le travail accomplis par d'autre.., même si celui-ci sort du cadre nationaliste, patriotique,... Dans le fond il n'est pas contre du tout mais voudrais que ce soit réservé à cette thèse d'une soit disant élite sous la gouverne étatique qui fabrique des héros de paille ...

L'espace c'est à tout le monde pour tout le monde n'en déplaise...
Cela dit c'est une opinion bien personnel hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13621
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Sigmund Jähn: «Le capitalisme règne désormais dans l'espace»   Ven 15 Avr 2011 - 20:22

Sidjay a écrit:

Selon Jahn, ce « nouveau Soyouz » serait également destiné à embarquer de riches touristes pour les mener vers l'espace, (ce serait ce qui le dérange visiblement), ainsi, ils pourront aller passer leurs vacances dans des stations orbitales gonflables. (ton ironique employé, bien évidemment, il est visiblement contre). Il dénonce le fait que ces vacances orbitales via Soyouz, ne seront réservées que pour les populations humaines, très fortunées. Ainsi, il dénonce le capitalisme, qui selon lui, règne désormais même dans l'espace.

Spacemansan réagit très épidermiquement à ce que dit cet ancien spationaute (fut-il citoyen de la RDA lors de son vol)... un peu trop épidermiquement peut-être ??? Le mur de Berlin est tombé, les allemagnes se sont réunifiées et ce monsieur Sigmund Jähn a ensuite travaillé pour l'agence spatiale allemande DLR et l'ESA. On peut dire qu'il y a prescription non ?

A son époque (deuxième moitié du XXième siècle) l'espace était du domaine des agences spatiales étatiques (pas besoin d'être communiste ou autre pour savoir et dire cela), et même si pas mal de choses se sont faites sur un arrière plan de guerre froide, on attachait à ces missions, et au corps très restreint des astronautes/cosmonautes une aura de "pionniers" d'une nouvelle aventure pour l'humanité. Ces programmes n'existaient que parce que les Etats y consacraient de l'argent public (beaucoup pour les américains et les russes en concurrence sur l'échiquier mondial, plus modestement pour les autres agences spatiales)

Ensuite sont apparus les 'touristes" ... de façon périphérique et un peu anecdotique (un siège libre sur les vaisseaux Soyouz avant les équipages à 6) ... et déjà pour ces "multi-miilionnaires" de l'espace, il y avait des avis divisés sur le sujet.
Depuis une dizaine d'années, ce "tourisme" de l'espace prend corps ... avec la perspective de vols suborbitaux, et peut-être quelques vols de Soyouz spécifiques ... en attendant SPace X ou Bigelow si leurs projets dépassent le stade de la plaquette publicitaire.
Là il faut reconnaitre qu'on entrerait dans une nouvelle ère. Cela aura -t'il un rôle moteur pour la conquête spatiale ? Ou bien les investisseurs se contenteront-ils de ramasser les fruits des recherches et mises au point payées par les agences spatiales étatiques (donc financés par les contribuables ) ? Chacun peut avoir son opinion, et toutes ces opinions méritent d'être entendues si on continue à être partisan de la démocratie et de la liberté d'opinion ...... mais indéniablement on n'est plus dans la "saga" de la conquête spatiale des débuts. On est - du moins pour le moment - dans la "marchandisation" de l'espace pour des visées touristiques accessibles à une petite frange de personnes fortunées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
curie




Masculin Nombre de messages : 11
Age : 53
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 14/04/2011

MessageSujet: Re: Sigmund Jähn: «Le capitalisme règne désormais dans l'espace»   Lun 25 Avr 2011 - 17:26

J’ai peut-être mal traduit, mais les propos du Genosse Wink Jähn concernant le voyage vers et sur Mars sont ambivalents ou dialectiques : « Nous allons certainement faire des vols à destination de Mars à un moment donné. C'est une mission suicide - mais l'homme, tôt ou tard fera tout ce qu'il est physiquement capable de faire. »
Sa défense du programme spatial -et lunaire- soviétiques, son aversion pour le « capitalisme spatial » prouvent que l’homme ne renie pas son passé est-allemand même s’il est assez intelligent pour accepter la « Nouvelle Allemagne ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sigmund Jähn: «Le capitalisme règne désormais dans l'espace»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Divers :: Autres sujets-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit