PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 L'avenir de la conquête spatiale mondiale : une redistribution des cartes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sidjay




Nombre de messages : 17120
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: L'avenir de la conquête spatiale mondiale : une redistribution des cartes ?    Mer 8 Juin 2011 - 21:58

Merci, je viens de modifier le mot en question ce qui de ce fait, ferme ce HS.Wink
Autrement, aurais-tu peut être un avis autre, par rapport à ce que j'avais écrit? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: L'avenir de la conquête spatiale mondiale : une redistribution des cartes ?    Mer 8 Juin 2011 - 22:32

montmein69 a écrit:
Message totalement [HS] ... mais vu l'ambiance un peu plombée sur ce FIL dans les circonstances actuelles .....

Après réflexion, et aussi après avoir visité quelques forums américains, je commence à être assez inquiet pour le spatial habité made in USA. Dans un contexte économique difficile, qui pourrait même se dégrader encore plus pour eux, il est tentant de faire quelques coupes franches sur ce qui ne rapporte rien à court terme et la NASA pourrait en faire les frais.
En vérité je ne vous apprends rien, je ne fais que confirmer les impressions générales déjà postées dans ce forum.

Portons donc notre regard là où il ne se pose que rarement : je voudrais qu'on parle un peu plus du spatial habité européen ! Maigre, très maigne me diriez-vous. Cependant, cette maigreur a tout de même de gros avantages dans le contexte actuel. En particulier, en Europe, personne ne demande de coupe franche dans le spatial habité ! L'autre point positif, que je qualifierais même de stratégique, c'est la somme des compétences disponibles dans le domaine du spatial et j'ajouterais même du spatial habité. Si on fait le tour des technologies et compétences nécessaires pour un voyage vers la lune ou Mars, on s'aperçoit qu'au jour d'aujourd'hui l'ESA est pratiquement au même niveau que les Etats-Unis ou la Russie. Evidemment, il y a tout de même de grosses différences. Mais quand je dis au même niveau, je veux exprimer le fait qu'en termes de R&D, le chemin à parcourir me paraît à peu près aussi long et difficile. Autrement dit, si la NASA et l'ESA démarraient immédiatement une compétition pour le premier voyage vers Mars, à budget égal, sans doute qu'elles arriveraient à peu près en même temps. Cette remarque est d'importance, parce que dans le contexte actuel, la NASA part avec le double handicap d'une restructuration à mener et de coupes budgétaires menaçantes. Ce que j'essaye en fait de montrer, c'est que l'ESA me parait finalement mieux placée aujourd'hui pour prendre la relève de la conquête spatiale.
Bien entendu, il n'aura échappé à personne que la volonté politique européenne pour une mission lunaire ou martienne habitée est actuellement nulle. Mais cela pourrait changer. Cela pourrait changer pour plusieurs raisons. La première raison, c'est l'existence du programme Aurora qui vise à terme un voyage habité vers Mars. La deuxième raison, c'est le contenu de la première étude publiée par l'ESA en 2004 concernant une mission martienne habitée (voir mon site par exemple http://salotti.pagesperso-orange.fr/ESAmission.htm ). Cette étude est préliminaire et doit théoriquement être poursuivie par un nouveau cycle de conception, c'est écrit noir sur blanc dans le rapport. On n'a rien vu venir depuis. Mais il suffirait sans doute de peu de choses pour que ce nouveau cycle de conception voit le jour. La 3ème raison, c'est le contenu détaillé de cette étude. A la lumière de ce qui est écrit, on peut penser que s'il y avait une nouvelle étude, un nombre réduit d'astronautes serait choisi et l'exploitation des ressources locales serait envisagée. Potentiellement, le gain massique serait énorme et on approcherait de la faisabilité (point de vue que je défends depuis longtemps !). Ensuite, il faudrait que l'ESA ponde un programme de développement cohérent et ce ne serait qu'une question de communication. Si l'ESA sort une étude qui montre qu'on peut aller vers Mars en 2030 pour 40 milliards sur 20 ans, je pense que la volonté politique pourrait se débloquer rapidement.

Si quelqu'un voulait bien décrocher son téléphone pour appeler l'ESA et leur demander de poursuivre leur boulot commencé en 2004 .... Very Happy

J'espère avoir ravivé quelques flammes .... chaud

Spatialement vôtre,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'avenir de la conquête spatiale mondiale : une redistribution des cartes ?    Mer 8 Juin 2011 - 23:33

Il est clair, que le problème, n'est pas l'ESA, mais bien les politiques... ou la Politique. L'ESA, et particulièrement son directeur Jean-Jacques Dordain (quoiqu'en pensent certains Wink ) ont mené une politique volontariste. Son diorecteur est plein d'optimiste et il a fait bouger les choses, ou du moins maintenir l'ESA, a un niveau d'excellence malgré la désaffection politique pour le spatial. Il suffit de regarder ses discours officiels (suffisament relatés dans différents posts du Forum) pour voir à quel point, il croit en un avenir spatial habité européen. Wink
Revenir en haut Aller en bas
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13623
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: L'avenir de la conquête spatiale mondiale : une redistribution des cartes ?    Jeu 9 Juin 2011 - 12:22

Sidjay a écrit:
Faire d'abord travailler les experts en robotique spatiale mais également les scientifiques, de sorte a donner plus de temps à l'homme {présent à bord d'iss jusqu'en 2020}, d'être physiologiquement prêt pour prendre le relais?

Bref.... L'homme plus loin dans l'espace c'est encore flou, mais pour tout le monde! Je ne pense pas que ça ne soit spécifiquement qu'une problématique américaine!


Pour qu'une collaboration internationale puisse se mettre en place ... il faudrait qu'un certain consensus (on y revient clown ) puisse se manifester sur la faisabilité d'une telle mission, sur les techniques à mettre en oeuvre (déjà existantes ou à inventer) et sur une estimation à peu près cohérente du coût de tout cela.
Je crois qu'on en est très loin .... et que dans le contexte économique actuel où les états dits "riches" sont endettés jusqu'au cou , on n'est pas prêt de voir les politiques donner un tel "feu vert".
Il n'y a pas non plus de "banquier" ou de "mécène visionnaire" prêt à miser sur cela.

Bref je pense que pour le beyond ... maintenir un certain niveau de financement des missions automatiques parait le seul moyen d'y mettre un orteil dans les 20 ans à venir (même si c'est par instruments ou robots interposés). Malheureusement je ne sais même pas si ce "service minimum" sera possible. Pourtant je croise les doigts très fort bounce1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'avenir de la conquête spatiale mondiale : une redistribution des cartes ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Divers :: Autres sujets-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit