PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Développement du Space Launch System

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
pioneer6014




Nombre de messages : 839
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 28 Juil 2011, 13:56

En changeant de programme et en redémarrant de ce fait pratiquement de zéro, on ne pouvait pas s'attendre à un retour sur la Lune plus tôt qu'avec Constellation. On ne peut pas refaire l'histoire, peut-être Constellation aurait pris cinq ans, dix ans ou cent ans de retard, on ne le saura jamais.

Ce que je trouve étonnant avec ce planning, ce sont les multiples changements de configuration du lanceur, tantôt les boosters, tantôt les moteurs, tantôt l'étage supérieur. Tout ceci ne peut que retarder l'arrivée dans la phase opérationnelle... Les gaps entre les vols sont ahurissants, et on n'ose imaginer ce que ce sera en cas d'échec. Et cette absence d'objectif clair devient vraiment pesante. Envoyer un Orion autour de la Lune en 2017 et 2021 pour ne pas se poser ensuite n'a aucun intérêt, la seule chose pouvant faire avancer la science lunaire étant l'analyse in situ et le retour d'échantillons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pioneer-astro.fr/
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14299
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 28 Juil 2011, 19:50

On ne peut isoler cette planification à longue échéance du contexte politique et économique général aux USA, et du bras de fer actuel entre les deux grands partis autour du budget, de la dette etc ...
L'introduction de l'article dit :
Citation :

A new schedule, created by NASA, has provided a “preliminary, budget restricted” manifest which places the first flight of the fully evolved Space Launch System (SLS) in the year 2032
En clair , avec le budget prévisionnel que vous prévoyez de nous accorder .... on ne peut faire mieux que çà.

Avec de tels délais ... il est clair que ce projet a du plomb dans l'aile. Aucun parti à un an des élections ne voudra s'engager sur un budget inflationniste pour le SLS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14299
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 28 Juil 2011, 19:54

pioneer6014 a écrit:
Envoyer un Orion autour de la Lune en 2017 et 2021 pour ne pas se poser ensuite n'a aucun intérêt, la seule chose pouvant faire avancer la science lunaire étant l'analyse in situ et le retour d'échantillons.

L'abandon de Constellation et de son objectif lunaire ne peut être remis en cause.
Ces deux vols SLS-1 et SLS-2 sont des vols de qualification du lanceur et de la capsule Orion-MPCV.
C'est le NEO qui est le premier but visé pour le beyond. Pas exclu forcément d'ailleurs, qu'une fois un système d'atterrissage développé, ils décident de faire un test lunaire ???? (la mission habitée SLS- 6 n'a pas de destination précisée)
Citation :
SLS-6 – August 2025 – would return to the manned configuration, although no mission other than “exploration” – possibly as part of a Near Earth Object (NEO) mission – has been cited by the information.

La fin de l'article revient - donc insiste lourdement- sur la contrainte budgétaire qui sous-tend ce scénario :
Citation :
As noted at the start of the article, sources have noted this schedule is preliminary, based on a poor funding forecast – a “worst case scenario” manifest, although no one was able to provide even a draft version of an improved schedule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akwa


avatar

Masculin Nombre de messages : 928
Age : 36
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 28 Juil 2011, 22:19

montmein69 a écrit:
C'est le NEO qui est le premier but visé pour le beyond.

Je pense que le NEO est un mot en l'air lancé à l'intention des politiques et des médias, qui, dès qu'on parle de la Lune, disent qu'on y a déjà été.
Le NEO ne présente, à mon avis, strictement aucun intérêt pour une mission habitée, les hommes n'ayant aucun moyen de s'y déplacer commodément, et le vol présentant des dangers rédhibitoires (impossibilité de retour par fronde en cas de problème, risque d’éruption solaire, etc).

Et je pense que les ingénieurs de la NASA le savent. Alors plutôt que de dire qu'ils vont retourner sur la Lune, ils ne disent plus rien.

montmein69 a écrit:
L'abandon de Constellation et de son objectif lunaire ne peut être remis en cause..

C'est bien pourtant ce qui semble se passer, plus ou moins, en douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/flyakwa
patchfree


avatar

Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 62
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 28 Juil 2011, 23:51

Avec un programme comme ça (peut-on appeler ça un programme?) la NASA va tuer le vol habité! Curieuse vision...

Je ne peux pas croire que les USA se détournent du vol habité à ce point, laissant la Russie et la Chine prendre les premiers rôles... A moins de réellement penser que le vol habité n'a qu'un rôle marginal dans la science du futur, point de vue que je ne partage absolument pas.

Ou encore de penser que le vol habité n'est en rien bénéfique "aux marchés" financiers, ce qui serait alors la dernière action néfaste du libéralisme aveugle... Il est vrai que jusqu'au développement de la navette, la finance et l'armée ont toujours trouvé des raisons de soutenir la conquête spatiale. Mais une fois que l'on s'éloigne de la Terre, pour se rapprocher de la recherche fondamentale, de l'exploration "pour la connaissance" et l'aventure, toutes choses qui ne peuvent être rapidement rentabilisées, les partenaires d'avant (finances et armée) ne sont plus... partant!

Désespérant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspic


avatar

Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 52
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Ven 29 Juil 2011, 10:55

patchfree a écrit:
A moins de réellement penser que le vol habité n'a qu'un rôle marginal dans la science du futur, point de vue que je ne partage absolument pas.

Le vol habité n'a pas de justification scientifique, pas la peine de se leurrer. L'exploration automatique permet de plus en plus de collecter des résultats sur de plus longues périodes pour une fraction du coût et sans risque. Continuer à défendre l'exploration "pour la science" est intellectuellement malhonnête et c'est prêter le flanc à une critique argumentée qui n'aura aucun mal à envoyer les partisans du vol habité au tapis.

De plus, vouloir explorer pour la science, ça implique de mettre les missions habitées et automatiques sur le même budget... et à se faire beaucoup d'ennemis chez les scientifiques, alors qu'en réalité le vol habité a toujours été financé avec de l'argent qui de toutes façons avait peu de chance de se retrouver dans la poche des scientifiques (à part pour la navette qui a siphonné la NASA pendant 30 ans), mais plutôt sous forme de porte-avions, de sous-marins nucléaires ou de jeux olympiques... bref autant de moyens d'augmenter le rayonnement d'une nation.

L'intérêt technologique au service de l'intérêt politique, en revanche, reste entier.

Pour l'aspect économique, il faut bien se rappeler que l'espace habité n'est pas rentable car il ne crée pas de richesse monnayable et ne rapporte aux industries que tant que le gouvernement est prêt à payer. Aujourd'hui, avec un budget du Pentagone qui a doublé en 10 ans, le complexe militaro-industriel américain peut faire son beurre sur des programmes dont il a moins à justifier le coût (ou les résultats). Ça c'est rentable.

L'absence de concurrent crédible (ça ne durera pas) a fait sortir l'espace habité du domaine des secteurs stratégiques où une présence forte s'impose, à tel point qu'on externalise son accès.

Nous entrons dans une période de veille, où il va falloir maintenir les compétences et progresser à pas comptés, à ne pas promettre la Lune si on ne peut pas la décrocher dans les budgets impartis. Ça n'a rien de bien folichon, mais c'est la triste réalité économique du monde et il y a des priorités bien plus importantes à gérer immédiatement (comme financer GMES par exemple). Oui, le réalisme est rarement vendeur, mais donner des arguments à ceux qui pensent que nous jetons l'argent par les fenêtres en se battant pour des éléphants blancs qui s'avèreront boîteux avant même d'avoir quitté la planche à dessin est excessivement contre-productif.

Evidemment quand les Chinois quitteront l'orbite basse, les Américains se réveilleront. Et c'est triste à dire, mais quand les Indiens lanceront leurs propres astronautes, on peut compter sur une certaine droite européenne pour se réveiller aussi et s'offusquer du fait qu'on se fasse tailler des croupières par un "pays sous-développé" (parce qu'ils n'oseront pas évoquer directement le fait qu'ils sont bronzés).

L'espace vend du rêve, mais il se finance sur des peurs. "Je ne veux pas avoir à me coucher sous une Lune communiste" avait dit Johnson... et il a financé Apollo. L'ISS n'aurait jamais été construite si on n'avait pas dit qu'il fallait occuper les ingénieurs russes de peur qu'ils offrent leurs talents en Iran ou ailleurs...

Vivement le premier vol habité iranien !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akwa


avatar

Masculin Nombre de messages : 928
Age : 36
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mar 02 Aoû 2011, 12:46

Il semblerait, après la diffusion du "planning" du SLS (lien) et, d'après d'autres articles (lien) que la NASA ne veut pas du SLS, et traine des pieds ostensiblement.

Si je comprends bien, l'administration Obama n'a pas demandé ce lanceur, c'est le congrès qui l'impose.

Mais pourquoi la NASA n'en veut-elle pas ? Que veut-elle à la place ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/flyakwa
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1114
Age : 69
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mar 02 Aoû 2011, 20:59

La NASA de Bolden (nommé par Obama) voulait développer de nouvelles technologies avant de repartir à la conquête de l'espace (c'est du moins ce que l'on pouvait espérer). Or le Congrès lui impose un lanceur pratiquement semblable, par ses composants, à Ares. Pas étonnant qu'elle traîne les pieds... En revanche, je ne suis pas sûr qu'elle soit fâchée de conserver Orion (MPCV). Après tout, quand la cabine Apollo a été définie, entre 1958 et 1962, personne ne savait comment elle pourrait atteindre la Lune, pas plus du côté lanceur (Saturn ? laquelle ? Nova ?) que du côté méthode d'alunissage (direct ascent, EOR, LOR...)..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akwa


avatar

Masculin Nombre de messages : 928
Age : 36
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mar 02 Aoû 2011, 21:59

BBspace a écrit:
La NASA de Bolden (nommé par Obama) voulait développer de nouvelles technologies avant de repartir à la conquête de l'espace (c'est du moins ce que l'on pouvait espérer). Or le Congrès lui impose un lanceur pratiquement semblable, par ses composants, à Ares. Pas étonnant qu'elle traîne les pieds...
Ah d'accord, je comprends mieux.

Dans un sens, je comprends le congrès alors : "développer de nouvelles technologies", c'est un peu le truc de De Gaulle visitant le CNRS : il avait vu des chercheur, et souhaitait maintenant voir des trouveurs.
"Développer des nouvelles technologies", c'est pas vraiment un objectif, c'est plutôt un vœu pieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/flyakwa
Airazor




Masculin Nombre de messages : 275
Age : 26
Localisation : St-Foy(Québec) Canada
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 03 Aoû 2011, 05:13

Je pense que la NASA ne veut pas de ce lanceur parce que d'une part elle se trouve avec un lanceur qui est démesurément trop puissant et inadapté pour une capsule de 25,000kg, alors que la capacité en LEO est de 65 000kg, et d'une autre part elle doit se contenter d'un lanceur beaucoup trop maigre pour effectuer ses futurs missions d'exploration habitée avec une capacité de 130 000kg en LEO contre 188 000kg pour Ares V. En fusionnant Ares I et Ares V, la NASA se retrouve avec un lanceur qui n'a rien de nouveau, à 90% identique à Ares V, mais en plus, qui ne répond absolument pas à ses besoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14299
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 03 Aoû 2011, 10:32

Akwa a écrit:

Dans un sens, je comprends le congrès alors : "développer de nouvelles technologies", c'est un peu le truc de De Gaulle visitant le CNRS : il avait vu des chercheur, et souhaitait maintenant voir des trouveurs.
"Développer des nouvelles technologies", c'est pas vraiment un objectif, c'est plutôt un vœu pieux.

Il parait assez bien établi maintenant que les vols longs et lointains posent des problèmes insolubles avec les techniques actuellement disponibles.
C'est ce constat qui a fait annuler Constellation (du moins parmi d'autres raisons) ... et c'est ce qui avait fait proposer par la commission Augustine cette période de R&D (notamment sur la propulsion pour réccourcir les durées des voyages).
Le Congrès lui ... n'a cure de ce genre de considération, il a comme principaux ressorts : le maintien du leadership -il faut que ce soit visible donc incompatible avec une période de recherche -, et aussi le maintien de l'emploi - il faut du travail pour les électeurs-.
Du coup on veut des plans, un design, un début de fabrication ... très vite (d'où les injonctions pour que la NASA remette ses plans) pour un lanceur dont les objectifs sont à peine esquissés et qui ne pourra probablement pas les atteindre (NEO peut-être, Mars non).
Finalement le Congrès se fiche un peu si dans 4 ou 10 ans on constate qu'on a fait fausse route et que le lanceur ne répond pas aux besoins (comme le fiasco de Constellation) ... on refera l'opération.
Aux USA pour l'instant on assiste plus à une partie de crocs en jambe des différentes factions qu'à un plan un tant soit peu cohérent ... pas de raison que l'espace échappe à la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14299
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 03 Aoû 2011, 10:38

Airazor a écrit:
Je pense que la NASA ne veut pas de ce lanceur parce que d'une part elle se trouve avec un lanceur qui est démesurément trop puissant et inadapté pour une capsule de 25,000kg, alors que la capacité en LEO est de 65 000kg, et d'une autre part elle doit se contenter d'un lanceur beaucoup trop maigre pour effectuer ses futurs missions d'exploration habitée avec une capacité de 130 000kg en LEO contre 188 000kg pour Ares V.

Il doit y avoir une erreur ? Le même lanceur avec une capacité LEO variable ? A moins qu'on ne parle d'évolution ?
Le premier étant déjà hypothétique .... son évolution serait pour les calendes ... martiennes clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exocet


avatar

Masculin Nombre de messages : 623
Age : 44
Localisation : Fra/De/FL/TX
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 03 Aoû 2011, 11:16

Parce que c'est le syndrome Griffin qui frappe à nouveau.
La NASA avait pour mandat de développer un lanceur de 70 tons pouvant évoluer vers 130 tons. On parle bien de "short tons" aux sens impérial, c'est à dire 65 et 118 tonnes "métriques". Cet objectif était parfaitement envisageable avec les équipements actuels pour des investissements raisonnables. 130 tonnes, comme l'a décidé unilatéralement la NASA, nécessite à nouveau des investissements majeurs.
A moins qu'il ne s'agisse d'une tentative délibérée de Bolden de présenter un projet inacceptable pour qu'il soit annulé dans la foulée, lui qui n'était pas fan des SD-HLV.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Airazor




Masculin Nombre de messages : 275
Age : 26
Localisation : St-Foy(Québec) Canada
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 03 Aoû 2011, 16:49

montmein69 a écrit:
Airazor a écrit:
Je pense que la NASA ne veut pas de ce lanceur parce que d'une part elle se trouve avec un lanceur qui est démesurément trop puissant et inadapté pour une capsule de 25,000kg, alors que la capacité en LEO est de 65 000kg, et d'une autre part elle doit se contenter d'un lanceur beaucoup trop maigre pour effectuer ses futurs missions d'exploration habitée avec une capacité de 130 000kg en LEO contre 188 000kg pour Ares V.

Il doit y avoir une erreur ? Le même lanceur avec une capacité LEO variable ? A moins qu'on ne parle d'évolution ?
Le premier étant déjà hypothétique .... son évolution serait pour les calendes ... martiennes clown


La version initiale, pour 2017, est de 65 000kg en LEO alors que la version qui doit voir le jour en 2032 aura une capacité de 120 000kg en LEO. La version de 65 000kg nécessite pas trop de développement puisque les SRBs à 5 segment ont déjà été développé pour Ares 1-X. La première version servira à envoyer le MPCV en orbite, potentiellement vers ISS. Or, la capacité de ce lanceur pour ce genre de mission est totalement inappropriée. La NASA envisage d'envoyer le MPCV pour un vol circumlunaire habité en 2021. Mais, quelle est l'utilité d'une telle mission? La version Cargo a une capacité de 120 000kg, ce qui est similaire au performances initiales de Ares V avant que ce dernier prenne du poids.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14299
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 03 Aoû 2011, 20:34

Merci d'avoir clarifié.
De toute façon, il coulera de l'eau sous les ponts avant que l'une ou l'autre version décolle, puisque les dates annoncées sont rarement respectées.

Si j'ai bien compris, la version 65 t (je ne mettrai pas ma main au feu que pour cette mesure de capacité la NASA n'utilise pas la "metric ton" *) qui utilisera assez largement l'héritage de la navette ... est finalement prévue pour concurrencer les vols privés en envoyant la capsule MPCV vers l'ISS, avec un coût de mission cependant bien plus élevé.
On pourrait concevoir de telles missions comme étant destinées à qualifier et parfaire le lanceur. Mais comme la version suivante n'utilisera pas les mêmes moteurs, ni les mêmes boosters (s'ils décident de passer aux ergols liquides) ... donc ce sera un nouveau lanceur ... et donc la mise au point sera largement à refaire.

* dans plusieurs articles d'origine US on lit ce genre de valeurs:
Citation :
The space agency is finishing trade studies to settle on a design for the SLS, which Congress mandated must be able to lift up to 130 metric tons of payload into low Earth orbit.
source : http://spaceflightnow.com/shuttle/sts134/110519boosters/
Citation :
The “evolved” SLS, with a capacity of 130 metric tons to LEO, would not debut until 2032.
source : http://www.spacepolitics.com/2011/07/28/sls-report-and-another-poll/
Citation :
The reauthorization legislation essentially called for a shift of funds from the open-ended technology-development program NASA wants to fast-track development of a heavy-lift rocket able to launch 130 metric tons.
source : http://web02.aviationweek.com/aw/mstory.do?id=news/awst/2011/07/18/AW_07_18_2011_p68-000001.xml&channel=space&headline=What%20Next%20For%20U.S.%20Human%20Spaceflight?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14299
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 03 Aoû 2011, 21:04

Les toujours possibles confusion d'unités viennent de ce que l'authorization act du Congrès parlait de "tons" sans préciser, et de ce que Bolden et la NASA semblent vouloir évoluer vers le système métrique et précisent "metric tons"
Citation :
(As an aside, it’s worth noting that the NASA authorization act refers to payload capacity in “tons”, while Bolden’s comments, and some previous NASA documents, make use of “metric tons”, which are about 10 percent heavier (2,205 versus 2,000 pounds). It’s a minor point in the grander scheme of things, but you would think that an agency that lost a spacecraft because of a mismatch in metric versus English units would be more attuned to that.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Airazor




Masculin Nombre de messages : 275
Age : 26
Localisation : St-Foy(Québec) Canada
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 03 Aoû 2011, 21:11

scratch

Si les Américains eux-mêmes confondent leur "metric tons" et leur "short tons", on est pas très avancé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antares101


avatar

Masculin Nombre de messages : 690
Age : 31
Localisation : Liège
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Modo en cours   Mar 23 Aoû 2011, 09:21

Le retour d'Ares-1 ?
C'est ce que propose Scott Pace, un expert du spatial américain de Washington (Space Policy Institute), il estime que ce serait un bon compromis entre la Maison Blanche qui voudrait déléguer les vols habités au secteur privé et le Sénat qui s'y oppose. Cette proposition intervient alors que le chantier pour le futur lanceur lourd de la NASA peine à démarrer.

http://www.huntsvillespaceprofessionals.com/urgent-work/2011/8/22/space-policy-institute-director-bring-the-ares-1-back-1.html

(sidjay: fusion).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14299
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 24 Aoû 2011, 11:28

On ne peut jurer de rien en matière de décision dans le domaine du spatial américain (surtout en ces temps si cahotiques).
Mais la reprise du développement de l'Ares 1 serait un sacré coup de tonnerre.
Surtout que le SLS est un lanceur qui se veut "heavy-lift" ... donc bien plus que l'Ares 1 - le stick - dont on se rappelle que pour lui, monter l'Orion en LEO était déjà une mission problématique.

Mais tant que le programme dé développement du SLS n'est pas concrètement engagé et que ses missions ne prennent pas plus de consistance .... qui sait où on va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 36
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 31 Aoû 2011, 10:52

La NASA pourrait intégrer la totalité du système principal de propulsion-navette (MPS), sur le futur lanceur lourd (SLS).
Le travail visant à supprimer l'ensemble du système alloué a la propulsion des navettes, se traduirait inévitablement par un retard de six à neuf mois quand à leur arrivée prévue dans leurs musées respectifs. La décision d'entreprendre ou non ces travaux, devrait être prise avant la fin de l'année.
http://www.nasaspaceflight.com/2011/08/shuttle-donate-entire-mps-to-sls/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14299
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 31 Aoû 2011, 12:17

Quel intérêt pour le SLS de procéder ainsi ? (un sujet au moins aussi important que celui de la date d'arrivée des navettes au musée, me semble-t'il)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 36
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 31 Aoû 2011, 12:35

montmein69 a écrit:
Quel intérêt pour le SLS de procéder ainsi ? (un sujet au moins aussi important que celui de la date d'arrivée des navettes au musée, me semble-t'il)

Je ne comprends pas le sens de ta question montmein!
Cette décision rendrait caduc l'hypothèse de faire revivre le concept Ares1x par définition. Évidemment ça engendrait un travail supplémentaire à réaliser sur les navettes, d'où le délais de 6 a 9 mois évoqué par NSF, dans cet article consacré a cette adaptation moteurs principalement et non sur les
OPS de t&r (transition&retirement) des shuttles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14299
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 31 Aoû 2011, 12:48

Sidjay a écrit:
montmein69 a écrit:
Quel intérêt pour le SLS de procéder ainsi ?

Je ne comprends pas ta question montmein!

Je voulais dire parmi les "plans de développement" du SLS quels avantages et inconvénients de reprendre ce système ?
Je crois comprendre qu'il y a 4 jeux de 3 moteurs principaux SME en stock et de la plomberie, des vannes, système de pressurisation à l'hélium ...
Il va falloir de toute façon "ré_ajuster" tout cela car les reservoirs des fluides cryo alimentant ces moteurs seront au-dessus dans la configuration en ligne.
Alors va t'on réellement gagner du temps ? Peut-être pour le premier vol d'essai .... et à la limite pour 3 ou 4 vols * (vu que les moteurs seront détruits en vol, c'est un lanceur consommable).

Après il faudra reprendre la copie ... car on change de moteurs.
Cela sent la volonté de réduire le gap .... mais avec une perspective assez limitée (souhait d'économies ? si tant est que cela se vérifie car on a parfois des surprises)
Bon, il est vrai que le nombre de missions prévues ne sera pas gigantesque. Ils auront du temps pour mettre au point le SLS version bis.

* je ne sais pas trop combien le core du premier étage comportera de moteurs SME ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 36
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 14 Sep 2011, 12:18

Chris Bergin de NSF a écrit:
NEWSFLASH: Major movement with the Space Launch System (SLS). Multiple sources saying announcements are imminent. More during the day.

La NASA devrait aujourd'hui lever officiellement le rideau sur la conception/design (longtemps attendu) de sa future fusée lourde (SLS) qui propulserait - à termes évidemment- des astronautes américains vers un astéroïde (pourquoi pas dans les premiers temps) en 2025, mais aussi vers mars dans un second temps. L'administrateur de la NASA Charles Bolden détaillera l'intégralité des plans - à présents verrouillés - lors d’une conférence d’informations prévue pour 16 heures (de notre heure) depuis Capitol Hill. Il sera d'ailleurs accompagné par les sénateurs américains Bill Nelson et Kay Bailey Hutchison

Ce qui devrait être confirmé sous peu: L’étage principal du lanceur sera une version rallongée d’un réservoir externe (External tank) de navettes spatiale. Il devrait alimenter d'abord 5 moteurs SSME et une version améliorée du moteur sera développé pour une utilisation ultérieure. Le deuxième étage de la fusée sera propulsé par un moteur J2X, qui est déjà en couts de développement. Le véhicule sera également équipé soit de SRB à propergols solides , soit de booster à propergols liquides.

[spoiler="cliquez ici:086c][quote:086c="todd Hadvorson de FL today"]NASA will raise the curtain today on the long-awaited design of a super-sized rocket that will propel U.S. astronauts to an asteroid by 2025 and then missions to Mars
NASA will raise the curtain today on the long-awaited design of a super-sized rocket that will propel U.S. astronauts to an asteroid by 2025 and then missions to Mars in the following decade, senior Obama administration officials told FLORIDA TODAY.

More than 30 stories tall, the Space Launch System will be the most powerful American rocket since the Saturn V that thundered aloft with Apollo astronauts destined for moon landings in the late 1960s and early 1970s.

NASA’s Orion crew capsule is designed to ride atop it.

An initial unmanned test flight is slated for 2017. A first piloted shakedown cruise would follow in 2021.

U.S. astronauts then would make preparatory voyages about once a year before setting sail on an expedition to an asteroid in 2025.

Senior administration officials say the heavy-lift development program will cost $3 billion per year. That’s about the same amount that NASA spent to run the space shuttle program in 2009.

“We are trying to make this as affordable and sustainable as possible,” an administration official said. “That’s a large part of what we’ve been doing over the last year.”

NASA Administrator Charles Bolden will detail the plan in a 10 a.m. news conference on Capitol Hill with U.S. Sens. Bill Nelson, D-Fl., and Kay Bailey Hutchison, R-Texas, two big backers of the project.

The heavy-lift rocket, which will launch from Kennedy Space Center, will be about 34 stories tall. Its development will leverage billions of dollars of investments already made in the shuttle program and the cancelled Project Constellation return-to-the-moon initiative.

The major components of the rocket:

++ The vehicle’s core stage will be a stretched version of the shuttle’s bullet-shaped external tank. It will be powered at first by five space shuttle main engines; an upgraded version of the engine will be developed for use later on.

++ The second stage of the rocket will be powered by a J2X engine, which already is in development. An advanced version of a Saturn V second-stage engine, the J2X would have been the second stage of Project Constellation’s Ares I and Ares V rockets.

++ The vehicle also will be equipped with either shuttle-derived solid rocket boosters or liquid-fueled boosters.

There will be a booster contract competition that will be based on cost and performance requirements. Administration officials envision potential cost savings and improved performance.

“We thought we could get both cost and performance savings by doing the competition,” a senor administration official said.

The Obama White House considers the heavy-lift rocket and Orion crew capsule programs crucial parts of an affordable program that calls for:

++ Extending International Space Station operations to at least 2020.

++ Investing in the development of commercial spacecraft to ferry astronauts to and from the International Space Station and other low Earth orbit destinations.

“It really is critical that we pair this with the commercial crew program. That is the way that NASA is going to have sustainable resources in the long run to be able to focus on deep space,” a senior administration official said.

“And so we really see this all as being linked. Commercial crew will be our transportation to and from the International Space Station and low Earth orbit, and then to go farther, we really need to focus on building the larger rocket and (Orion) crew vehicle.”

The new initiative is important to Florida’s Space Coast, where thousands of jobs have been lost in the wake of the completion of International Space Station assembly and shuttle fleet retirement.

A senior administration official said the heavy-lift development program would provide a “stable future” from KSC, Johnson Space Center in Houston, Marshall Space Flight Center in Huntsville, Ala., and Stennis Space Center in Bay St. Louis, Miss. – NASA’s four major human space flight facilities.

“I think we’re preserving high-tech jobs here that will be producing innovation over the coming decade that will be useful to the space program,” the official said.

The plan for a heavy-lift rocket emerged in Congress last year with the bipartisan NASA Authorization Act of 2010. It called on NASA to develop a heavy-lift rocket that initially could carry at least 70 to 100 metric tons into orbit – about three to four times the capacity of the retired space shuttle.

The vehicle would evolve into a rocket that could haul 130 metric tons – roughly five times the capability of the shuttle and about the equivalent of the Saturn V moon rocket.

The legislation was signed by President Obama last fall and required NASA to report back within 90 days on its design for the rocket.

The agency did so in January, sending a report that said the job could not be done with $11 billion by 2016 – the funding limit and deadline date set by key congressional leaders.

At $3 billion per year, the new plan would cost $18 billion through an initial test flight in 2017, and about $30 billion through the first piloted mission in 2021.

The heavy-lift rocket and Orion spacecraft then would become the workhorses of inner solar system exploration -- the vehicles enabling mankind once again to explore beyond the grasp of Earth’s gravity.

So why did it take until September for NASA to nail down a design?

“We think the timetable is appropriate for the level of investment that we’re asking the American taxpayers to make here,” a senior administration official said.

“It’s the most important (space program) decision we will make for at least the next decade. We wanted to take the time to get it right.”
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Spaceman




Nombre de messages : 1503
Age : 51
Localisation : Genève
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 14 Sep 2011, 14:56

Sidjay a écrit:
L'administrateur de la NASA Charles Bolden détaillera l'intégralité des plans - à présents verrouillés - lors d’une conférence d’informations prévue pour 16 heures (de notre heure) depuis Capitol Hill.

mouais. Verrouillés, verrouillés. Disons que c'est que la NASA aimerait faire. Ce qu'elle va pouvoir faire dans les prochaines années, sous différentes administrations, c'est une autre paire de manches (en gros, je n'y crois pas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 36
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Mer 14 Sep 2011, 16:29







La conférence est en cours! (ici: http://spaceflightnow.com/live/)
une vidéo intéressante de ce que sera le SLS (5 SSME, 2SRB a propergols solides/liquides, un J2X): http://www.nasa.gov/exploration/systems/sls/sls1.html








Dernière édition par Sidjay le Mer 14 Sep 2011, 17:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
 
Développement du Space Launch System
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: NASA et programmes gouvernementaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit