PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Un plaidoyer pour accorder du sursis au programme STS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Un plaidoyer pour accorder du sursis au programme STS   Lun 4 Juil 2011 - 17:52

Les glorieux de l’histoire de la conquête spatiale américaine ont applaudi les Etats-Unis qui mettent actuellement fin au programme de la navette spatiale, mais on avertit (par le biais d’une lettre ouverte) que sa perte engendrera de façons inévitable je cite, "un risque inacceptable» pour les hommes a bord de la Station spatiale internationale et pour l'ISS elle même. C’est donc dans une lettre ouverte envoyée à la tête de la Nasa, que les pionniers de l’ère navette et de l’ère Apollo ont appelés à l’élaboration d’une loi, ayant pour objectif de faire maintenir opérationnelle la dite « dernière navette » (Atlantis) dans le cas où une mission d’urgence sur ISS, s’avère être plus que fondamental dans le futur.

Selon les plans actuels, l'ISS, qui reposait uniquement sur des missions navette pour tout ce qui concerne des réparations dite « critiques » en orbite, n'aura plus le soutiens du camion de l’espace après la dernière mission, qui sera lancée le 8 juillet. C’est inévitable, chaque mission de la navette avait jusqu'à présent besoin d'un nouveau réservoir de carburant externe pour chaque vols vers l'espace, il n’en resterait qu’un seul. (Là il faut m’aider, car je ne sais pas si vraiment, il en reste encore un dans les stocks de michoud, comme le mentionne l’article source). L’incident de la semaine dernière dans lequel un débris spatial s’était approché dangereusement de la station, procure un certain poids au contenu de cette lettre, puisque le débris en question, aurait très bien pu potentiellement la détruire…

Selon cette lettre envoyée à Bolden mais aussi aux hautes sphères de Washington, la navette pourrait bien être la seule à pouvoir fournir l'unique espoir d'éviter un désastre humain en orbite, soit en procurant une possibilité de réparation, soit en ramenant des gens sur Terre dans le cas où des véhicules soyouz soient eux même abîmés par un ou plusieurs débris. Co-écrit par Chris Kraft (éminente personnalité de l’ère Apollo), la lettre à été signée par Neil Armstrong et Gene Cernan, le premier et le dernier des hommes à être allé sur la Lune.

Bob Crippen lui, qui a piloté le premier vol de la navette en 1981, a également signé le plaidoyer.
La lettre se lit ainsi: «Dans le cas où un incident ou une panne sur l’un des systèmes de soutien de la vie, rendent inhabitables la station spatiale internationale et impossible les sorties extravéhiculaires pour réparations, les opérations de restauration ne serait tout simplement pas possible sur la station spatiale. Dans le pire des cas, la détérioration et la perte de systèmes de contrôles d’ISS, pourraient entraîner une perte de contrôle, engendrant évidement une re-entrée catastrophique avec des risques pour les zones peuplées du monde entier".

En clair, la lettre mentionne le désire de maintenir en activité la navette Atlantis dans l’unique cas où il faudrait que des astronautes remontent là-haut pour de lourdes réparations (via des EVA depuis la navette) ou pour rapatrier des gens sur terre en urgence. Cette lettre a été envoyée a Washington et à Bolden et représente l’ultime chance de sauver une navette du programme STS.
http://news.scotsman.com/world/First-man-on-the-moon.6795314.jp


Dernière édition par Sidjay le Mar 5 Juil 2011 - 0:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
cosmochris




Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 51
Localisation : 31
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Un plaidoyer pour accorder du sursis au programme STS   Lun 4 Juil 2011 - 23:12

Le texte original est là : http://www.spaceref.com/news/viewsr.html?pid=37583

La lettre est signée par : Christopher C. Kraft (Former Director of NASA Manned Spaceflight Center, Houston, Texas) et Scott R. Spencer (Transportation Management Consultant , Wilmington, Delaware)

et soutenue (endorsed) par :

Robert L. Crippen, Pilot STS-1, Commander (STS-7, STS-41C & STS-41G)
Frederick H. Hauck, Pilot STS-7, Commander (STS-51A & STS-26)
Walter Cunningham, LM Pilot, Apollo 7
Neil A. Armstrong, Commander, Apollo 11
James A. Lovell, Jr., Commander, Apollo 13
Eugene A. Cernan, Commander, Apollo 17
Gene Kranz, Director of Mission Operations - Flight Director
Tom Moser, NASA Space Station Program Director
John W. Robinson, Chairman, Space Propulsion Synergy Team


Ce n'est pas vraiment pour garder la navette seulement pour une mission d'urgence (la navette n'est vraiment pas faite pour l'urgence) mais plutôt une dernière tentative pour stopper l'arrêt du programme, et ni plus ni moins relancer la production des réservoirs et d'autres pièces, et garder un programme navette avec des vols réguliers :

Citation :
We believe the Space Shuttle fleet should be kept in service to provide the capability of independent repair spacewalks in the event that the International Space Station is crippled by a systems failure or accident. The Space Shuttles would also be available to support one or two logistics and science missions per year ...

Citation :
Congress, NASA and the ISS partners should evaluate the option of postponing the launch of STS - 135 until more external fuel tanks and other parts can be built to support additional shuttle flights in 2012.

Il y a un argument très particulier :

Citation :
Keeping the shuttle fleet in service would also comply with a new, internationally accepted flight criteria that we believe should be established: Any object placed in orbit that is too large for an uncontrolled reentry must have a spacecraft available to support independent EVA repairs.

En gros, ils inventent un nouveau critère de vol, demandent à ce qu'il soit internationalement accepté, et donc il serait alors obligatoire de garder la navette opérationnelle !


J'admire leur carrière et leur succès, je comprends leur logique mais on sait que ce moment va arriver depuis 2004, c'était prévu pour 2010, que n'ont-ils agi beaucoup plus tôt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Un plaidoyer pour accorder du sursis au programme STS   Lun 4 Juil 2011 - 23:22

Citation :
Congress, NASA and the ISS partners should evaluate the option of postponing the launch of STS - 135 until more external fuel tanks and other parts can be built to support additional shuttle flights in 2012.
Le congrès, la NASA et les partenaires de l'ISS devraient évaluer la possibilité de reporter le lancement de la mission STS-135 jusqu'à ce que plusieurs réservoirs de carburant externes ne soient construits et ce pour soutenir des vols navettes supplémentaires pour 2012. Non mais laissez moi rire…les gars sont sur place, le chrono commence demain…

Le fait de préserver un orbiteur une fois cette mission 135 achevée à AMHA bien plus de sens, non?
C'est vrai (et merci à cosmochris de le rappeler) en cas de besoins, une capacité-cargo immédiate, est digne de bon sens...sans oublier qu'en cas d’accident et donc en cas de lourdes réparations, la navette Atlantis (puisque que concrètement il n'y plus qu'elle soyons clairs) grâce à la disponibilité de son sas airlock est le seul véhicule actuellement opérationnel, pour décoller, pratiquer une EVA et donc pour réparer ISS ou pour ramener du monde sur terre...Tout stopper a quelques heures du début du chrono relève à mon sens de l'énormité, non?

Cette lettre ultime est basée sur du "Si" du "Dans le cas où", du "si toutefois"....Ils ont trouvés avec notamment les facteurs "réparations, sécurité, danger, débris, accident, disponibilité, efficacité et j'en passe...une argumentation de poids! Questions débris-accident et rapatriement d’équipage, nous l'avons bel et biens vus la semaine dernière avec ISS, le risque 0 n'existe pas....alors pourquoi pas, je trouve cette idée assez saine et lucide, tant que les véhicules du CCDEV, ne sont pas EUX utilisés sur du vol régulier, (puisque conçus en définitive pour opérer ce type de taches, dont celles se révélant être des taches urgentes). Des EVA's, seront probablement possibles avec ces "nouveaux" véhicules si besoins est, telles qu'imaginées et rédigées sur cette lettre avec Atlantis.....En revanche, le principe de préserver une capacité-cargo avec un soupçon du programme STS, ne me déplaît pas....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Yantar




Masculin Nombre de messages : 2624
Age : 41
Localisation : Liège
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Un plaidoyer pour accorder du sursis au programme STS   Mar 5 Juil 2011 - 8:02

Je voudrais intervenir sur le sujet. Je pense, tout comme c'est le cas depuis quelques années déjà, que le programme habité américain est mené de façon totalement incohérente sans trop de réflexion... Ou alors les personnes qui décident (que ce soit politique ou autre) ne sont pas assez compétentes.

Je prends déjà la station spatiale en elle même. Si la partie russe est totalement indépendante de la navette américaine. Une fusée de puissance suffisante (Ariane 5ES, Delta IV Heavy en lieu et place de Proton) suffit pour lancer également les modules russes. Quant à la partie occidentale, elle est totalement dépendante de la navette. Et je pense que c'est là le noeud du problème de l'ISS. L'ISS n'a pas été conçue pour être polyvalente en matière de véhicule de lancement mais être totalement dépendant de la navette. Nous l'avons vu avec Columbia, les navettes clouées au sol empêchaient la poursuite du chantier.

Que se passerait-il s'il fallait remplacer un élément de la poutre sur laquelle repose les radiateurs et panneaux solaires? Sans la navette, impossible de se dire, on va ressortir les plans de cette pièce et on va la reconstruire. Si quand bien même on le faisait, avec quoi on la lancerait? Parce qu'aucune pièce lancée par la navette n'est dotée d'un système de propulsion. La placer sur orbite c'est bien, mais si elle est incapable de rejoindre l'orbite de l'ISS, c'est totalement inutile. A moins que de procéder à de lourdes modifications afin de permettre l'ajout d'un système de propulsion et de guidage. Personnellement, si un segment de la poutre serait endommagé au point de rendre la 1/2 des panneaux solaires inutilisables, je ne vois pas la Nasa prendre 2-3 ans minimum pour trouver une solution pour remplacer cette pièce sans l'aide de la navette. Le temps qu'ils la refassent, l'ISS sera à la retraite. Il en va de même pour toutes les grosses pièces qui ne peuvent ni être transportée à bord d'une fusée faute de moteurs, ni à bord d'un cargo de ravitaillement.

Je pense que dès le départ faire en sorte que l'ISS dépendent totalement de la navette a été une grossière erreur. S'ils avaient conçu l'ISS d'une façon moins dépendante, elle serait terminée depuis bien des années. Non seulement ils font en sorte que l'ISS dépende de la navette, mais en plus ils mettent cette navette à la retraite avant même que l'ISS ne soit en fin de vie.

L'air de rien, je suis sûr que personne n'y a encore vraiment songé. Mais comment vont-ils faire pour désintégrer ce monstre dans les couches denses de l'atmosphère? Parce qu'il faudra bien qu'un jour ça arrive. Ils vont l'envoyer toute entière au bonheur la chance si elle se désintègre rapidement avant d'atteindre les continents? Oubien faudra t'il la démonter pour l'envoyer par petits bouts dans le Pacifique? Je pense que cette dernière est LA seule solution pour ne pas prendre trop de risque dans la désorbitation... Mais sans la navette, comment vont-ils faire?

Personnellement, je pense que tant que l'ISS est "en vie", la navette est nécessaire. Mais à quel prix? Tant que la navette vole, la Nasa est plombée budgétairement. Elle a décidé d'arrêter la navette... Il faudra faire sans. Et je pense que l'idée de maintenir Atlantis en service actif ne servira à rien. Parce que les cas de force majeure ne sont pas si élevé que ça... Voire même inexistant... Les équipages ont les Soyuz pour évacuer. Prendre Atlantis pour faire ce boulot ne changerait absolument rien du tout. Je vois juste qu'il manquera cette navette pour démonter l'ISS avant de la désorbiter. Elle n'aurait plus eu que cet intérêt là dans la vie de l'ISS selon moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.destination-orbite.net
yoann




Masculin Nombre de messages : 5187
Age : 31
Localisation : indre et loire
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Un plaidoyer pour accorder du sursis au programme STS   Mar 5 Juil 2011 - 10:32

En tout cas, toute tentative pour "sauver" la navette d'une triste fin n'est pas pour me deplaire. Au diable les musées, vive l'espace !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Un plaidoyer pour accorder du sursis au programme STS   Mar 5 Juil 2011 - 10:39

Yantar a écrit:
Je voudrais intervenir sur le sujet. Je pense, tout comme c'est le cas depuis quelques années déjà, que le programme habité américain est mené de façon totalement incohérente sans trop de réflexion... Ou alors les personnes qui décident (que ce soit politique ou autre) ne sont pas assez compétentes.
Les Américains ont toujours été très forts pour se compliquer la vie. Il y a souvent des grandes gueules haut placées qui sont plus fortes en communication qu'en astronautique, ensuite ce n'est qu'une question de bras long, de lobbying et de lutte de clans.

Yantar a écrit:
Mais comment vont-ils faire pour désintégrer ce monstre dans les couches denses de l'atmosphère? Parce qu'il faudra bien qu'un jour ça arrive. Ils vont l'envoyer toute entière au bonheur la chance si elle se désintègre rapidement avant d'atteindre les continents? Oubien faudra t'il la démonter pour l'envoyer par petits bouts dans le Pacifique? Je pense que cette dernière est LA seule solution pour ne pas prendre trop de risque dans la désorbitation... Mais sans la navette, comment vont-ils faire?
Les réacteurs nucléaires, les porte-avions plein d'amiante, les immeubles de 300 mètres, les sites industriels, la liste est longue des belles constructions humaines dont la fin de vie n'a pas été sérieusement prise en compte.
Pour l'ISS, cependant, il faudrait vérifier, je pense qu'il doit y avoir une procédure de prévu. Connaissant un peu la façon de travailler de l'ESA, le contraire me surprendrait. En fait, on pourrait envisager de faire monter quelques bâtons de dynamite pour séparer les modules les uns des autres (après que tout le monde soit rentré sur Terre, bien entendu), mais ce faisant, on risquerait de placer en orbite un grand nombre de débris supplémentaires .... La solution, peut-être, serait de déclencher les explosions alors que l'ISS serait en phase terminale, typiquement quelques minutes avant son entrée dans l'atmopshère, par exemple à 100 km d'altitude. Je pense que les débris retomberaient tous sur Terre, à vérifier.
Malgré tout, ce qui me chagrine un peu, c'est qu'il y ait beaucoup de choses récupérables. Par exemple les panneaux solaires pourraient être récupérés pour une belle mission automatique en propulsion électrique. A moins que les panneaux aient trop perdu de leur efficacité au bout de 15 ans ?

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmos99




Masculin Nombre de messages : 1376
Age : 44
Localisation : Normandie, St-Lô
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Un plaidoyer pour accorder du sursis au programme STS   Mar 5 Juil 2011 - 11:04

Yantar a écrit:
Je voudrais intervenir sur le sujet. Je pense, tout comme c'est le cas depuis quelques années déjà, que le programme habité américain est mené de façon totalement incohérente sans trop de réflexion... Ou alors les personnes qui décident (que ce soit politique ou autre) ne sont pas assez compétentes.
Argyre a écrit:
Les Américains ont toujours été très forts pour se compliquer la vie. Il y a souvent des grandes gueules haut placées qui sont plus fortes en communication qu'en astronautique, ensuite ce n'est qu'une question de bras long, de lobbying et de lutte de clans.
Oui, tout est très compliqué. Donc, pas la peine de trainer une énième épine dans le pied en maintenant opérationnelle la navette. surtout que les instruments ont parfois 30 ans. Neutral
S'il arrive un gros souci coté US, on va compter sur l'ingéniosité des russes pour contourner le problème. et là, je crois les américains vont peu à peu laisser la main.
mais j'ai peur que que les cosmonautes, à l'instar de Mir, passent leur temps à maintenir la station en "vie".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Un plaidoyer pour accorder du sursis au programme STS   Mar 5 Juil 2011 - 12:02

Argyre a écrit:
Pour l'ISS, cependant, il faudrait vérifier, je pense qu'il doit y avoir une procédure de prévu.

http://www.nap.edu/openbook.php?record_id=9794&page=28

Pas brillant brillant ces études de fin de vie.
En gros, il faut faire réentrer l'ISS au-dessus du Pacifique, mais ce n'est pas totalement sûr ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Un plaidoyer pour accorder du sursis au programme STS   Mar 5 Juil 2011 - 12:18


Si le Vasimr est monté sur l'ISS, à la fin ça peut aussi bien servir à monter tranquillement la station sur une orbite assez haute pour qu'elle ne retombe pas avant des siècles, voire
des millénaires, sans nécessiter une quantité de propulsif excessive.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4209
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Un plaidoyer pour accorder du sursis au programme STS   Mar 5 Juil 2011 - 12:29

Franchement, l'Océan Pacifique est suffisamment vaste et inhabité pour qu'une rentrée atmosphérique -même avec une marge d'erreur de quelques centaines de kilomètres- puisse se faire sans dégâts et largement à l'écart des routes maritimes...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Un plaidoyer pour accorder du sursis au programme STS   Mar 5 Juil 2011 - 12:51

Le désorbite de fin de vie pour ISS est un sujet intéressant, mais AMHA semble être « hors-sujet » avec le désorbite de la lettre en question.
Ce plaidoyer fait allusion à une potentielle désorbitation accidentelle de la station dans le cas où il y’ai eut une collision engendrant une perte de contrôle générale de la station. Effectivement, l’iss privée de contrôle, serait susceptible de tomber n’importe-ou et de ce fait engendrerait un danger potentiel pour les populations du monde entier.

Concernant le fait de préserver OV105, les « Glorieux » de la nasa on simplement signés cette lettre, dans l’objectif de faire maintenir un orbiteur en activité, stopper la fin du programme, leur carrière aidant ils espèrent faire évoluer les choses dans la bonne direction. OV-105 maintenu en activité permettrait à des astronautes d’aller réparer cette station dans le cas où il y’en aurait besoin (EVA depuis Airlock OV105)…pourquoi pas même transporter un module adapté de nouveau pour de la longue durée, au cas ou un autre fut touché dans son intégrité physique par un débris orbitale...

Ne soyez pas trop enthousiastes, cette navette ne revolera peut-être jamais et heureusement....cela voudra dire que tout vas bien la-haut et que la sécurité des hommes et des machine est pleinement assurée. Les infos s’entremêlent, les journalistes s’affolent et spéculent un max.... l’objectif de cette lettre, n’est pas de faire voler cette dernière navette au cours des années à venir, mais de la préserver au cas où elle serait susceptible de le faire de nouveau au nom de la survie des hommes et du programme ISS !! Une fois le « dream chaser » ou autres capsules issues du CCDEV en vol reg. vers ISS, alors oui, garder en état de fonctionnement Atlantis ne servirait a rien puisque la relève serait théoriquement assurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Dirk De Winne




Masculin Nombre de messages : 1274
Age : 33
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Un plaidoyer pour accorder du sursis au programme STS   Mar 5 Juil 2011 - 19:02

Je suis grand fan de la navette, mais il faut savoir dire "stop"!

Je trouve ça ridicule ces arguments de dernière minute avec des tonnes de "si"...

Rien que pour les EVA déjà, l'ISS dispose de 2 (voir 3) sas de sortie. D'un bras robotique (bientôt deux)

Pour la désorbitation, je pense que l'ATV a entre autre été prévu pour ça. Les vaisseaux russes et européens ont des systèmes de propulsion, de navigation et amarrage au point.

Enfin bref, la navette est magnifique, mais au point où on en est, faut vraiment l'arrêter et laisser la place aux vaisseaux suivants. On va mobiliser des millions et d'énormes infrastructure pour des "et si"???? down

Avec leurs scénario catastrophe, l'ISS sera réparable avec les moyens actuels ou imaginés à ce moment là ou simplement condamnée, voilà tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un plaidoyer pour accorder du sursis au programme STS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Divers :: Autres sujets-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit