PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 [USA]Une enquête nationale qui en dit long !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Pensez-vous que les Etats-Unis devraient s'appuyer davantage sur le gouvernement pour mettre en œuvre des missions spatiales nationales habitées dans l'avenir ou sur les entreprises privées
- Gouvernement
18%
 18% [ 4 ]
- Compagnies Privées
18%
 18% [ 4 ]
- Les deux
45%
 45% [ 10 ]
- Sans opinion
18%
 18% [ 4 ]
Total des votes : 22
 

AuteurMessage
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: [USA]Une enquête nationale qui en dit long !   Sam 23 Juil 2011 - 14:02

PDF de référence: http://i2.cdn.turner.com/cnn/2011/images/07/21/poll.july21.pdf

Selon une enquête nationale (CNN / ORC) publiée jeudi alors que la dernière navette spatiale se posait, en ressort le fait que la moitié des Américains pensent à présent que la fin de l’épopée-navette spatiale, est une mauvaise opération pour leur pays. Ce serait une mauvaise opération pour le pays, étant donné que l’exploitation en vol des "nouveaux" vaisseaux conçus par des sociétés commerciales n’a pas encore débutée aujourd'hui. Le fait d'attendre 4 ou 5 ans, dérange!

Le CNN / ORC international poll, indique toutefois que la majorité du public américain préférerait voir décoller un vaisseau conçu par une entreprise privée plutôt que celui d'un programme gouvernementale. En effet, seulement 38% des sondés pensent que le gouvernement doit continuer d’exécuter des missions habités à l'avenir, tandis que 54 % déclarent que les entreprises privées devront prendre le relais, preuve que d’un point de vue « opinion de la population » l’effet SLS/MPCV escompté n’est pour le moment, pas encore là.

La population Américaine, lâche-t-elle, la NASA et ses grosses fusées? Rêve-t-elle déjà aux, Dream chaser, CST100, Blue origine et SpaceX and co? J'avoue que je reste confus à la lecture de ces résultats.



Q: Comme vous le savez, avec cette mission finale, ce sera la dernière fois que les Etats-Unis enverront des astronautes dans l'espace en utilisant la navette. Jusqu'à ce que les Etats-Unis puissent développer un remplacement de la navette, tous les vols habités spatiaux américain auront lieu grace à des vaisseaux spatiaux détenus par d'autres pays. Globalement, pensez-vous de la fin du programme de la navette spatiale sera bon pour les Etats-Unis, mauvais pour les Etats-Unis, ou n’aura aucun effet sur les Etats-Unis?

Bon 16%
Pas bon 50%
Aucun effet 33%
Sans opinion 1%


Q: Pensez-vous que les Etats-Unis seront capables ou non de développer un vaisseau de remplacement à la navette pour envoyer des astronautes américains dans l'espace et de les ramener sur Terre?

Capables 87%
Incapables 11%
Sans opinion 2%


Q: Pensez-vous que les Etats-Unis devraient s'appuyer davantage sur le gouvernement pour mettre en œuvre des missions spatiales nationales habitées dans l'avenir ou sur les entreprises privées ?

Gouvernement 38%
Compagnies privée 54%
Les deux 4%
aucunes 2%
Sans opinion 2%


Q: Pensez-vous que ce soit important que les Etats-Unis soient en avance sur la Russie et autres pays, dans l'exploration spatiale?

très important 38%
assez important 26%
pas très important 36%
Sans opinion 1%


Résultats par catégories sociales, partis politiques, âges etc…inclus en dernières pages du fichier PDF. Je vous conseil de vous référer a cela.
PDF de référence: http://i2.cdn.turner.com/cnn/2011/images/07/21/poll.july21.pdf


Un responsable de l’agence russe aurait dit: «A partir d'aujourd'hui, l'ère de la fusée Soyouz a commencé pour les vols spatiaux habités, l'ère de la fiabilité."
Tom Koch de CBS News a interviewé l'ancien Directeur du Centre spatial Johnson George abbaye qui a dit: "Je pense que les Etats-Unis en abandonnant la navette ont fait une grave erreur, car techniquement, il est le véhicule spatial le plus avancé au monde, et vraiment il ya aucune raison de ne pas continuer à le faire voler » visiblement, le fait d'avoir passé la main aux Russes, dérange! Depuis jeudi, refont inévitablement surface les éternelles discussions pro-américaines sur bon nombres de contenus US.

Sur bon nombres d'articles Us, il est mentionné que sans les Américains et donc sans la navette fournissant la logistique à l'ISS, elle n'aurait jamais pris son envol. J'ai pu lire sur le WEB US que l'ingénierie, les matériaux et la construction de cette station, doit beaucoup à l’Amérique, cette Amérique étant aujourd'hui "Obligée" (Oui, c'est le ton employé partout ce matin, dans les quotidiens US) de demander la permission aux russes pour y accéder.....ça expliquerais pourquoi 50% de la population américaine pense et approuve que l’arrêt des vols navette est une mauvaise opération pour leur pays......

(edit: Mise en place du sondage)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13620
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: [USA]Une enquête nationale qui en dit long !   Sam 23 Juil 2011 - 20:46

Comme je ne suis pas américain, j'ai voté sans opinion.

D'autant que d'après ce qu'on peut voir du début des programmes COTS et CCDev, des subventions (publiques) sont versées aux sociétés privées pour les aider à mettre au point leurs engins, des facilités leur seront accordées pour les infrastructures etc ....
Et on peut parier que si elles ont des difficultés à fournir un système opérationnel (et sécuritaire), l'aide que ce soit sous forme de subventions ou d'aide technique directe ira en s'amplifiant : logique le gap ne peut s'éterniser, à la fois pour des raisons financières (de l'argent part chez les russes) et politiques (le mécontentement d'une fraction de l'opinion publique .. la dette .... le risque de "défaut" des USA... et bien sûr le sentiment de leadership qui serait écorné).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlin




Masculin Nombre de messages : 279
Age : 30
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: [USA]Une enquête nationale qui en dit long !   Dim 24 Juil 2011 - 5:35

Personnellement je pense que le gouvernement américain doit financer les entreprises spatiales privées uniquement dans le but de les "mettre en scelle", c'est-à-dire que la NASA permet a ces entreprises de développer des moyens d’accès a l'orbite basse, ensuite a elles de se débrouiller pour être compétitives. Après il serait logique que ces entreprises deviennent des prestataires de services indépendants auquel la NASA (ou tout autre organisme gouvernementale ou non) ferait appel.
Je reste intimement convaincu que la NASA devrait en quelques sorte abandonner l'orbite basse, je m'explique : Plusieurs entreprises sont entrain de développer des moyens d'accès à l'orbite basse (Dragon, CST 100...), il est sérieusement question de mettre des hommes dans ces différentes capsules, et ces dernières sont conçues uniquement pour opérer en LEO.
Alors quel est l’intérêt de développer un lanceur gouvernementale pour l'accès au LEO? Le MPCV, l'Orion castré en preparation va servir a quoi??? il est completement inadapté pour une mission vers Mars, sur-dimensionner pour du LEO et surtout pour des missions vers l'ISS. AMHA il ne sert quasiment à rien sans un programme lunaire.
Quel est aussi l’intérêt de rendre man-rated le futur SLS? les coûts vont exploser à chaque lancements, les performances seront moindres (alourdissement du aux redondances et aux systèmes de secours).

La mission première de la NASA est a mon sens de repousser les limites de l'exploration spatiale, habité ou non. Avec le programme Mercury, le LEO était le défi. Aujourd'hui Space X, une entreprise privé, a réussi a mettre une capsule en orbite et à la ramener en un seul morceau, et bientôt des astronautes voleront dans cette capsule.

Comment je conçois le futur de la NASA?
Dans un premiers temps rendre opérationnel le plus rapidement possible les moyens d'accès habités au LEO par des entreprises privées, pour réduire le gap et poursuivre l'exploitation d'ISS. En parallèle, finaliser l'étude d'un concept pour les voyages vers Mars ou vers des NEO.
Ensuite se concentrer sur le développement du SLS "cargo" avec la désignation d'un objectif clair comme par exemple, une mission habité vers Phobos avant 2025 en vue d'une mission sur Mars pour 2035. Garder le MPCV en version "ultra light", lancé inhabité avec le SLS et prévu uniquement pour la rentré atmosphérique à la 2ème vitesse cosmique, il peut aussi servir de module de stockage pendant une mission longue durée. Mais il reste quand même peu adapté pour une mission vers Mars, un Dragon modifié serai a mon avis plus interessant, notamment en terme de poids.
Les astronautes au départ d'une mission au delà du LEO monteraient alors dans une capsule privée payé par la NASA et rejoindrai un "vaisseau interplanétaire" lancé par le SLS.
Quand l'heure viendra de quitté ISS vers 2025, le SLS conviendra alors parfaitement pour la mise en orbite d'une nouvelle station spatiale internationale et ce en 3 a 4 lancement tout au plus, contrairement a ce gros tas de petits modules qu'est l'ISS (quand je vais au supermarché, si je veux du soda, j’achète directement la grosse bouteille et non 3 a 4 bouteilles de petites contenances, cela coûte beaucoup moins cher et sa m’évite de faire des aller-retour).

Voici ma vision idéale des choses, toute critique constructive est bien sûr accepté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3551
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: [USA]Une enquête nationale qui en dit long !   Dim 24 Juil 2011 - 7:38

Merlin a écrit:
...
Quand l'heure viendra de quitté ISS vers 2025, le SLS conviendra alors parfaitement pour la mise en orbite d'une nouvelle station spatiale internationale et ce en 3 a 4 lancement tout au plus, contrairement a ce gros tas de petits modules qu'est l'ISS (quand je vais au supermarché, si je veux du soda, j’achète directement la grosse bouteille et non 3 a 4 bouteilles de petites contenances, cela coûte beaucoup moins cher et sa m’évite de faire des aller-retour).
...
Certes, le SLS aurait des capacités intéressantes (bien qu'il soit dommage de ne pas envisager d'évolution du RS-25 dont le design a près de 40 ans bientôt: le Vinci a une meilleure Isp par exemple) mais il ne faut pas oublier que le tableau est tout aussi édulcoré que l'était celui de la navette à son démarrage ou Ares V avant que ce projet ne soit abandonné. Avant que toute cela parvienne à la moitié de ce qui est prévu sur le papier, il y aura eu des dizaines de revirements stratégico-politiques aux Etats-Unis et je ne parierais pas un cent sur la disponibilité du SLS à temps pour prévoir le relais de l'ISS mais plutôt comme véritable vecteur d'exploration spatiale pour les missions lointaines. La décision de lancer ce programme a déjà été repoussée à maintes reprises et le sera encore. Même une fois la décision prise, on est encore pas à l'abri d'un scénario type "Constellation" où une nouvelle administration à la Maison Blanche s'empresse de défaire ce que la précédente a décidé et ça, les Américains peuvent le vivre tous les 4 ans, ce qui à l'échelle spatiale est réellement du court terme alors que l'enjeu nécessite justement un effort continu sur le long terme donc "Wait & See" comme ils disent justement....

Quant au sondage, j'avoue être perplexe même si la réponse des Américains à l'avant-dernière question ne me surprend pas compte-tenu de leur libéralisme bien ancrée, je ne comprend pas alors la contradiction avec la réponse à la première question et à la dernière question car la navette a quand même été globalement un effort gouvernemental avec l'argent de leurs impôts et s'il la regrette, ça voudrait dire qu'ils regrettent quand même le désengagement du gouvernement du secteur spatial (la preuve dans la dernière question puisque près de deux américains sur 3 considèrent que les Etats-Unis doivent conserver le leadership dans l'exploration spatiale et ça, pour l'instant, ce n'est pas le privé qui leur apportera).

Ou alors, interprétation toute personnelle (car je doute que les interrogés s'encombrent d'une telle subtilité vu la simplicité des questions), peut-être ne voient-il plus le LEO et ses moyens d'accès comme un instrument de la conquête spatiale et pensent, de ce point de vue, que les efforts gouvernementaux doivent être tournés au-delà en laissant effectivement le LEO au privé et là, ça me semblerait beaucoup plus cohérent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7468
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: [USA]Une enquête nationale qui en dit long !   Dim 24 Juil 2011 - 7:53

J'ai voté pour le Privé.
Pourquoi? Car des entreprises privés ont une vision moins tributaire des alternances politiques .

En effet à chaque alternance politique (Républicains,Démocrates) la direction de la NASA en subit les contre-coups: il faut placer les gens de son obédience en ne tenant guère de leurs compétences réelles dans le spatial tandis qu'un patron privé tient à ce que son entreprise marche et regarde de plus près l'efficacité de son personnel.
Bien sûr le Privé restera tributaire encore pour pas mal de temps des cordons de la bourse publique ...mais ceci a pour conséquence surtout de ralentir ou d'accélérer leurs projets ...pas de changer en permanence la stratégie uniquement pour montrer que l'autre parti c'était Nul et que la Vision des nouveaux politiques est bien meilleur.


Dernière édition par Giwa le Dim 24 Juil 2011 - 10:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3551
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: [USA]Une enquête nationale qui en dit long !   Dim 24 Juil 2011 - 8:17

Giwa a écrit:
J'ai voté pour le Privé.
Pourquoi? Car des entreprises privés ont une vision moins tributaire des alternances politiques .

En effet à chaque alternance politique (Républicains,Démocrates) la direction de la NASA en subit les contre-coups: il faut placer les gens de son obédience en ne tenant guère de leurs compétences réelles dans le spatial tandis qu'un patron privé tient à ce que son entreprise marche et regarde de plus près l'efficacité de son personnel.
Bien sûr le Privé restera tributaire encore pour pas mal de temps des cordons de la bourse publique ...mais ceci a pour conséquence surtout de ralentir ou d'accélérer leurs projets ...pas de changer en permanence la stratégie uniquement pour montrer que l'autre parti s'était Nul et que la Vision des nouveaux politiques est bien meilleur.
Effectivement, on pourrait légitimement se demander ce que deviendraient toutes ces initiatives pseudo-privées (en fait, ce qu'elles ont de privés, c'est justement que le payeur n'est plus le décideur) si, du jour au lendemain, le gouvernement américain décidait de ne plus les subventionner avec les impôts des citoyens US... Je suis sûr que la réponse des Américains à l'avant-dernière question changerait... surtout si après quelque coupes sombres dans les budgets de ses projets imposées par des actionnaires en recherche de rentabilité et donc de dividende, ils venaient à faire suffisamment d'impasses sur la sécurité pour que le transport d'équipage relève de la roulette russe... quoique les transports russes soient pour le moment plus fiables malgré autant de missions Soyouz mortelles que pour la navette (mais bilan en vies plus favorable grâce à une capacité plus faibles).

Ce dont l'exploration spatiale a besoin, c'est d'une indépendance financière (un peu comme un adolescent à qui on donne de l'argent de poche plutôt que de continuer à tout acheter et décider pour lui => le modèle dit "privé" du spatial US actuel n'est rien d'autre, l'argent sort de la même poche mais la décision de comment l'utiliser est maintenant indépendante des pressions politiques, ce qui reste essentiel y compris dans un contexte de spatial institutionnel comme nous le connaissons en Europe) mais pas nécessairement d'une indépendance financière vis à vis des Etats et ça même la structure privée ne lui accordera pas car quand ce n'est pas les politiques qui feront pression à l'économie et décideront de coupes budgétaires, ce sera les actionnaires non moins exigeants en la matière mais certes, changeant moins souvent que la Maison Blanche et surtout moins clientéliste car ils ne voient que leurs intérêts et n'ont aucune voix à acheter puisqu'ils ne sont pas élus (quand aux critères de désignation, je ne m'avancerais pas autant que toi à supposer qu'ils sont toujours basés principalement sur la compétence car sinon, il n'y aurait jamais eu de scandale type "Enron").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [USA]Une enquête nationale qui en dit long !   Dim 24 Juil 2011 - 15:50

Kostya a écrit:

Quant au sondage, j'avoue être perplexe même si la réponse des Américains à l'avant-dernière question ne me surprend pas compte-tenu de leur libéralisme bien ancrée, je ne comprend pas alors la contradiction avec la réponse à la première question et à la dernière

En parcourant les statistiques par catégories de personnes je distingue quelques éléments parfois fortuits…
la contradiction dont tu fais allusion Kostya est peut-être due au facteur (homme/femme), sur la première question de cette enquête.

A la question, "Globalement, pensez-vous que la fin du programme de la navette spatiale est bienfaisant pour les Etats-Unis, néfaste pour les Etats-Unis ou n’aura aucun effet sur les Etats-Unis", ce qui est remarquable est que les « hommes » ont répondu globalement « Bienfaisant pour leur pays » avec 20%, alors que les femmes, elles, n’ont répondues qu’à 12% sur ce point précisément (8 points de différences). A contrario, ces dernières ont votées à 55% que la fin du programme de la navette spatiale était une mauvaise opération pour les Etats-Unis, alors que les hommes eux n’ont votés cela qu'à 45% (diff. De 10 points). Visiblement, ces 55% provenant des femmes interrogées sur ce point précis, pèse sur le pourcentage globale… Sont inclus dans les 50% d’américains globalement réfractaires à l’idée de l’arrêt du programme, des jeunes 18/34ans avec 52%, des 35/49 avec 48%, des 50/64 avec 50% et des 65 ans et + avec 51%

Si l’on se réfère maintenant à la dernière question, a savoir, pensez-vous que ce soit important que les Etats-Unis soient en avance sur la Russie et autres pays, dans l'exploration spatiale, les hommes et les femmes sont potentiellement d’accord à 37 ou 38% sur le fait que ça serait important. Sur le fait que ce ne soit franchement pas très important, il y’aurait une fois de plus, une parité avec 35% et 37% respectivement.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
 
[USA]Une enquête nationale qui en dit long !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Divers :: Autres sujets-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit