PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Mission Phobos-Grunt [Echec]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25
AuteurMessage
DeepThroat




Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Mission Phobos-Grunt [Echec]   Sam 4 Fév 2012 - 21:37

Citation :
On ne peut non plus évacuer le possibilité d'un manque de chance (un
effet réel des particules) et que l'explication des russes soit valable,
qui d'ailleurs n'exclue pas l'erreur de programmation ou là mauvaise
programmation du traitement des erreurs MAIS qui ne la nomme pas
explicitement!!

Certes, mais dans le monde spatial, le 'pas de chance' se calcule en probabilité et autant que faire se peut on essaie d'être encore là après 'pas de chance'. Ironie à part, on peut admettre que des ions lourds (pas des radiations...) saturent le code correcteur d'une mémoire ou plantent un processeur, mais au pire, dans ce cas la on (la boite magique ad'hoc) coupe simplement l'alimentation du calculo et on reboote si tant est qu'un calculo redondant n'est pas pris la main dans l'intervalle. Et si vraiment on est maudit il y a reboot des deux. Ceci dit, j'ai vu des cas où l'on est passé très près de la grosse connerie même de ce côté ci de l'ex rideau de fer. Il y a un site, où les problèmes d'intégration et de soft chez Lavoshkin sont très clairement mentionnés.
http://www.russianspaceweb.com/phobos_grunt_origin.html#bku et aussi: http://www.russianspaceweb.com/phobos_grunt_aftermath.html
Citation :
Following the initial failure to initiate the flight sequence, the mission simply lacked any available scenario to communicate with the spacecraft in the low Earth orbit or to reboot its computers by a remote control.
En français: "Après l'échec initial du démarrage de la séquence de vol, la mission manquait simplement d'un quelconque scénario pour communiquer avec le vaisseau en orbite basse ou pour rebooter ses calculateurs par une télécommande"

Citation :
afin d'attirer les jeunes pour qui les sanctions seraient
contre-productives. Je partage cette démarche car le problème du manque
de jeunes qui fassent carrière dans l'industrie spatiale est la VRAIE
question à long terme pour améliorer la qualité (1ère faiblesse).
Ca c'est un vrai sujet, mais le problème nous guette aussi. Ca fait 25ans qu'on explique au jeunes que les métiers nobles sont dans la finance et le business. Ce qui, d'un point de vue des salaires est tout à fait exact. Voyez l'image d'un ingénieur dans les médias (quand il y en a une) et celle d'un banquier ou d'un avocat...Donc dès lors qu'on n'a pas affaire a un idiot absolu ou à un mystique, tant qu'à se taper bac + 5 à 10 autant aller gaspiller sa jeunesse dans une business school. En plus les filles y sont mieux, et dans les diners en ville on comprend ce que tu fais. Alors que quand t'expliques les subtilités du filtre de Kalman ou la convergence du H infini t'as un grand moment de solitude. Juste pour l'anecdote, il n'y a pas si longtemps, dans une honorable école d'ingénieurs où je faisais remarquer que les étudiants que je voyais en maths appliqués n'étaient pas extraordinaire, on m'a répondu d'aller voir en math financières où étaient les bons. Si on continue à ce rythme dans quelques années, ingénieur rythmera avec looser. En plus comme on embauche de plus en plus d'intérimaires payés au lance pierre de compétition la tendance n'est pas géniale. On n'est pas dans l'état des Russes mais on en reparle dans 15 ans...La position de Popovkin est des plus sensée, non content de les payer mal si en plus on les envoie au goulag, vas pas y avoir grand monde...

Citation :
la faiblesse (2ème faiblesse) de l'électronique russe qui les condamne à utiliser des composants étrangers dont ils ont du mal à garantir la qualité.
Là aussi, pas de quoi frimer de notre côté, on a de plus en plus de mal à maintenir un fabricant de composants Européen, qui a d'ailleurs un yeld à faire frémir, et on continue de bricoler depuis des années. Tout le monde sait qu'il faudrait que cela soit pris en compte au niveau Européen, mais bon, le spatial....Y a que quand ça retombe que ça émeut nos élus...

Bref, tout ça pour dire qu'on n'est pas si loin de nos copains Cosaques. Pour l'instant ça tient encore....

Bons vols


Dernière édition par DeepThroat le Sam 4 Fév 2012 - 23:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8513
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Mission Phobos-Grunt [Echec]   Sam 4 Fév 2012 - 21:48

Vision inquiétante Deep Throat,, pourvus que ta vue soit faussée ; mais je crains que ta vision soit correcte ou alors pour ma part il va me falloir revoir mon oculiste clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Anubis




Masculin Nombre de messages : 961
Age : 29
Localisation : canada
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Mission Phobos-Grunt [Echec]   Dim 5 Fév 2012 - 0:13

Astro-notes a écrit:
Vision inquiétante Deep Throat,, pourvus que ta vue soit faussée ; mais je crains que ta vision soit correcte ou alors pour ma part il va me falloir revoir mon oculiste clown

Si les indiens sont capables d'envoyer une sonde autour de la lune sans que son système électronique soit détruit en orbite terrestre par les méchants rayons cosmiques comme sur Phobos-Grunt je ne voit pas en quoi l'Europe doit s'inquiéter dans 15 ans. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8513
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Mission Phobos-Grunt [Echec]   Dim 5 Fév 2012 - 10:40

Ce que je comprends de l'avis de Deep Throat, c'est que les russes étaient excellents dans les années soixante, voyez ce qu'ils sont devenus au début du XXIe siècle. Cela peut arriver à tout le monde. Un changement de régime politique, un changement climatique, un changement économique, un changement démographique, un changement d'intérêt sociétal, et tout ce que je ne peux pas imaginer peut bouleverser l'avenir de l'aventure spatiale. Point besoin de penser à l'accident type Chernobyl, la météorite géante, les "Big One" sans compter les grippes exotiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
DeepThroat




Nombre de messages : 403
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Mission Phobos-Grunt [Echec]   Dim 5 Fév 2012 - 12:31

Citation :
Si les indiens sont capables d'envoyer une sonde
autour de la lune sans que son système électronique soit détruit en
orbite terrestre par les méchants rayons cosmiques comme sur
Phobos-Grunt je ne voit pas en quoi l'Europe doit s'inquiéter dans 15
ans.

Il semble qu'il y ait un petit amalgame dans ce commentaire. Le délai de 15 ans fait référence à la pénurie d'ingénieurs dans le domaine du spatial. Je ne suis pas devin, mais je ne vois rien dans la situation actuelle qui me pousse à être optimiste. On commence déjà à avoir des difficultés pour recruter dans certains domaines, justement, comme ceux de l'électronique embarquée. Même en jouant Gagarine dans toutes les écoles on ne fait pas recette...Pour être très concret, un Sup' de Co pas trop manche à autant de perspectives salariales dans la banque qu'un X ou un Piston dans le spatial (tous les X ne finissent pas PDG....les Pistons nonplus d'ailleurs....). Alors pourquoi se prendre le chou sur des problèmes à la con pour des clopinettes (tout est relatif, surtout les clopinettes, je sais...)

Quant au problème des composants, on peut en débattre pendant des heures. Si on admet que l'on peut dépendre de composants US (et pour aller faire un tour autour de la Lune, on en obtiendra) tout va bien. Si par contre on veut faire du télécom qui vit quinze ans ou de l'observation sur sept ou dix ans, il faudra être gentil...Les anciens se souviendront de Symphonie qui pour avoir été tiré sur un lanceur US n'avait pas le droit de faire du commercial.
Pour faire une mission à risque, on peut prendre des composants disons militaires et les trier. Avec un peu de bol on y arrivera. Par contre démontrer à un client que le dixième satellite de la série aura la même probabilité de bon fonctionnement que le premier, c'est un autre sport. Les contrats commerciaux comprennent une clause de disponibilité en orbite dont les sondes lunaires indiennes se tapent gaillardement. Ceci dit, si quelqu'un sait comment faire avec des composants achetés au vendeur du coin, ça va intéresser du monde.

Bons Vols
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7473
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Mission Phobos-Grunt [Echec]   Dim 5 Fév 2012 - 19:29

Encore un peu d'eau à l'hydrolienne ( il faut actualiser) de DeepThroat:
http://leblogdeleducation.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/03/15/temp-1f8fc4d7740df2db03d494222fdd10b1.html
COMMENT HEC A ENFONCE POLYTECHNIQUE ET L'ENA

D'accord il ya un petit couac pour les préliminaires qui fondent cette argumentation ...A vous devinez pourquoi ou plutôt à cause de qui . Wink

Mais comme on dit personne n'est irremplaçable et globalement la démonstration se tient toujours .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepThroat




Nombre de messages : 403
Age : 55
Localisation : France
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Mission Phobos-Grunt [Echec]   Dim 5 Fév 2012 - 20:38

L'article est intéressant, bien qu'il nous éloigne quelque peu de Phobos-Grunt. Il y a un côté pitoyable à cette course entre écoles en terme de nombre de PDG. Peut être que si l'on faisait des statistiques sur ceux qui ont fait marcher leur boite, cela serait plus représentatif.
Bien sur que pour que la boite tourne il faut des techniciens et des gestionnaires, c'est une évidence. Le vrai sujet est la méthode de sélection des individus pour les postes. Il me semble que Boeing, après quelques brillants succès, a récemment changé sa stratégie sur ce point...
Je ne peux m'empécher de sourire au commentaire de l'article cité qui dit en substance que le PDG n'a pas besoin d'être un super cador en technique puisqu'il doit définir la stratégie de l'entreprise. Mais bien sur, et il la définit comment le cher homme s'il n'y connait rien? En jouant aux dés? C'est l'antienne du gestionnaire polyvalent opposée à l'ingénieur ultra spécialisé (sont cons ces ingénieurs quand même....).
Quoi qu'il en soit, cela confirme le fait que les études d'ingénieurs perdent de leur attraît au regard des perspectives quelles offrent. Je ne doute pas que la tendance continue, mais j'ai bien peur qu'on se ramasse à la fin. Pour finir de se péter le moral, combien d'ingénieurs forme t'on annuellement en Europe (et peut être même en ajoutant les US) par rapport aux Chinois?

Bons Vols
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7473
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Mission Phobos-Grunt [Echec]   Dim 5 Fév 2012 - 23:25

DeepThroat a écrit:
L'article est intéressant, bien qu'il nous éloigne quelque peu de Phobos-Grunt. Il y a un côté pitoyable à cette course entre écoles en terme de nombre de PDG. Peut être que si l'on faisait des statistiques sur ceux qui ont fait marcher leur boite, cela serait plus représentatif.
Bien sur que pour que la boite tourne il faut des techniciens et des gestionnaires, c'est une évidence. Le vrai sujet est la méthode de sélection des individus pour les postes. Il me semble que Boeing, après quelques brillants succès, a récemment changé sa stratégie sur ce point...
Je ne peux m'empécher de sourire au commentaire de l'article cité qui dit en substance que le PDG n'a pas besoin d'être un super cador en technique puisqu'il doit définir la stratégie de l'entreprise. Mais bien sur, et il la définit comment le cher homme s'il n'y connait rien? En jouant aux dés? C'est l'antienne du gestionnaire polyvalent opposée à l'ingénieur ultra spécialisé (sont cons ces ingénieurs quand même....).
Quoi qu'il en soit, cela confirme le fait que les études d'ingénieurs perdent de leur attraît au regard des perspectives quelles offrent. Je ne doute pas que la tendance continue, mais j'ai bien peur qu'on se ramasse à la fin. Pour finir de se péter le moral, combien d'ingénieurs forme t'on annuellement en Europe (et peut être même en ajoutant les US) par rapport aux Chinois?

Bons Vols

Pour finir ce semi -HS, j'aurai du compléter ma dernière phrase: " globalement la démonstration se tient toujours par "sur le cours - terme " Wink


Dernière édition par Giwa le Lun 6 Fév 2012 - 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pline




Masculin Nombre de messages : 609
Age : 61
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Mission Phobos-Grunt [Echec]   Dim 5 Fév 2012 - 23:48

Giwa a écrit:

COMMENT HEC A ENFONCE POLYTECHNIQUE ET L'ENA .
Publi information ou nullité du journaliste ?
Cette montée en puissance d'HEC n'a évidemment strictement rien à voir avec celles des directions commerciale et financière dans les entreprises ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8513
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Mission Phobos-Grunt [Echec]   Lun 6 Fév 2012 - 8:31

Pline a écrit:
Giwa a écrit:

COMMENT HEC A ENFONCE POLYTECHNIQUE ET L'ENA .
Publi information ou nullité du journaliste ?
Cette montée en puissance d'HEC n'a évidemment strictement rien à voir avec celles des directions commerciale et financière dans les entreprises ?

AMHA oui, les techniciens, fussent-ils de brillants 'ingénieur de recherche', ne sont que des petites mains. Pour le moment la mode est au commercial pour parvenir aux grands postes de direction. Donc toujours AMHA pour l'X, il vaut mieux la branche commerciale que scientifique pour parvenir aux postes lucratifs et de responsabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7434
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Mission Phobos-Grunt [Echec]   Lun 6 Fév 2012 - 11:35

[Admin Nikolai39 : Merci de recentrer la conversation, les problèmes de compétition entre Grandes Écoles ne nous concernent que très indirectement.]

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
aRes




Masculin Nombre de messages : 410
Age : 37
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Mission Phobos-Grunt [Echec]   Lun 18 Nov 2013 - 9:58

Phobos-Grunt 2 serait dans les cartons pour la période 2022-2025 (après une proposition initiale pour 2018 reportée pour cause de participation à ExoMars) avait annoncé en Juin 2013 Vladimir Popovkin désormais ex-patron de Roskosmos .
Son financement devrait être discuté à partir de 2014.
Reste à savoir si le nouveau patron de Roskosmos Oleg Ostapenko suivra la même ligne.

http://www.russianspaceweb.com/phobos_grunt2.html



Dernière édition par CapMars le Lun 18 Nov 2013 - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13621
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Mission Phobos-Grunt [Echec]   Lun 18 Nov 2013 - 11:10

Si d'ici là, d'autres agences annoncent qu'elles vont tenter le retour d'échantillons martiens, pas exclu que les russes relèvent le challenge et tentent la planète rouge plutôt que Phobos.

D'un autre côté vu leur bilan martien pour l'instant peu glorieux, ils auront peut-être la sagesse de garder cette destination intermédiaire vers Phobos qui tout en permettant de valider des techniques, reste quand même moins compliquée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aRes




Masculin Nombre de messages : 410
Age : 37
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Mission Phobos-Grunt [Echec]   Lun 18 Nov 2013 - 12:50

L'avantage est de récupérer une grande partie de ce qui avait été développé pour Phobos Grunt, tout en revoyant tout le processus de qualité, en faisant de nombreux tests, et en revoyant complètement la partie informatique qui a vraisemblablement fait défaut sur PG. D'où une meilleur maîtrise des coûts qui seront ainsi centrés sur la qualité et les tests.
L'étage Fregat n'était pas en cause dans l'échec car c'est la sonde elle-même qui pilotait Fregat (avec un nouveau logiciel clairement pas au point) contrairement à d'habitude où les deux sont indépendants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mission Phobos-Grunt [Echec]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 25 sur 25Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Russie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit