PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Rentrée du satellite (débris) UARS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
CosmoS




Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 48
Localisation : 31
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Rentrée du satellite (débris) UARS   Sam 10 Sep 2011 - 10:53

Un relativement gros débris va faire prochainement une rentrée non controllée dans l'atmosphère: le satellite UARS (Upper Atmosphere Research Satellite).
Lancé par la navette en 1991 (STS-48), UARS devrait rentrer fin Septembre/début Octobre.
Comme toujours, le risque de faire des victimes est faible, mais la masse d'UARS est suffisamment élevée (5,7 tonnes) pour que la NASA accorde une attention particulière à ce débris:

UARS reentry overview

Quelques chiffres clé extraits du pdf donné dans le lien:
- 532 kg et 26 objets potentiellement dangereux devraient survivre à la rentrée.
- risque de faire une victime: ~1 chance sur 3200

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4207
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Sam 10 Sep 2011 - 15:02

CosmoS a écrit:

- 532 kg et 26 objets potentiellement dangereux devraient survivre à la rentrée.
Extraordinaire précision... J'aimerais connaitre les marges d'incertitudes de cette évaluation et la méthodologie utilisée... À noter l'utilisation du terme "Expected" qu'il vaudrait mieux dans ce contexte traduire par un pourraient plutôt que par un devraient... (Même si formellement il s'agit d'attendus.)
CosmoS a écrit:

- risque de faire une victime: ~1 chance sur 3200
Même remarque que précédemment, avec simplement le fait qu'à ce jour aucune des milliers de ré-entrées atmosphériques n'a couté la vie à un habitant au sol à ma connaissance (c'est ce que reconnait le document PDF vers sa fin)...

PS : Ce qui me parait le moins sérieux c'est cette manie de donner des chiffres significatifs non pertinents (532, 3200) qui devraient au minimum être arrondis en 500 et 3000 si ce n'est à 1000 et 5000 pour correspondre aux incertitudes que je subodore être très supérieures aux valeurs...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
CosmoS




Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 48
Localisation : 31
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Sam 10 Sep 2011 - 18:28

Henri a écrit:
PS : Ce qui me parait le moins sérieux c'est cette manie de donner des chiffres significatifs non pertinents (532, 3200) qui devraient au minimum être arrondis en 500 et 3000 si ce n'est à 1000 et 5000 pour correspondre aux incertitudes que je subodore être très supérieures aux valeurs...
"devraient" ou "pourraient" ? Wink

Cet UARS est décidément un trouble-fête: une de ses "pièces détachées" (on ne sais pas comment, du reste) à obligé l'ISS à faire une manoeuvre d'évitement l'année dernière:

International Space Station Avoids Debris from Old NASA Satellite

L'article indique que le débris en question (le débris du débris, donc, suivez moi bien clown) a été éjecté du satellite UARS "avec une certaine force" , et qu'une précédente fragmentation avait déjà généré 4 autres débris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4207
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Sam 10 Sep 2011 - 21:51

Ça ressemble plus à un satellite qui est en train de partir en quenouilles...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8481
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Dim 11 Sep 2011 - 16:57

Sur le même sujet, j'ai traduit ici avec une URL :

5.7 Metric Ton Satellite Uncontrolled Re-Entry Expected Soon

Leonard David nous informe que dans les colonnes du Space Insider
Space.com, sous le titre : "Huge Defunct Satellite to Plunge to
Earth Soon", la NASA nous dit qu'un gros satellite de 5.7 tones va
retomber sur Terre sous peu. Ce satellite retombera dans une
zone terrestre et non en mer. On attend d'en savoir plus. A
noter que les risques de toucher qqun sont extrèmement faibles.
La NASA espère tout de même que qqs débris seront retrouvés.
Voyez cet article en anglais à cette URL :

http://www.space.com/12859-nasa-satellite-falling-space-debris-uars.html

[ANS thanks Space.com for the above information]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
CosmoS




Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 48
Localisation : 31
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Dim 11 Sep 2011 - 18:40

Astro-notes a écrit:
Leonard David nous informe que (...). Ce satellite retombera dans une zone terrestre et non en mer. On attend d'en savoir plus.
Tiens, Paco Rabanne s'est remis au travail sous couvert d'anonymat ? clown
En fait, il est malheureusement impossible de prévoir la zone de retombée aussi tôt pour une telle rentrée non contrôlée (peut-être un problème de traduction sur "ground", qui est à prendre au sens large, par opposition à la désintégration dans l'atmosphère ?).
Merci en tout cas pour le lien space.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8481
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Lun 12 Sep 2011 - 8:48

Oui, à un an de la chute je pense comme Cosmos qu'il est prématuré de parler d'une zone de chute envisageable, mais ce qui interpelle la NASA dans cette affaire c'est que le satellite est gros, massif, et que puisque rien n'interdit de penser qu'il a une chance de tomber sur le sol, peut être pourra-t-on récupérer des morceaux (?). En général la NASA ne commente pas trop sur ce genre d'incident histoire de ne pas donner du blé à moudre aux anti activités spatiales. Pour le reste de cette affaire voyez côté probabilité les chances qu'a ce gros débris de tomber en mer ou sur terre, et sur ma tête plutôt que dans mon prés carré vert. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3551
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Lun 12 Sep 2011 - 15:16

Astro-notes a écrit:
Oui, à un an de la chute je pense comme Cosmos qu'il est prématuré de parler d'une zone de chute envisageable, mais ce qui interpelle la NASA dans cette affaire c'est que le satellite est gros, massif, et que puisque rien n'interdit de penser qu'il a une chance de tomber sur le sol, peut être pourra-t-on récupérer des morceaux (?). En général la NASA ne commente pas trop sur ce genre d'incident histoire de ne pas donner du blé à moudre aux anti activités spatiales.
Oui, ils préfèrent certainement en recevoir qu'en donner Vite du blé pour l'Espace !
Astro-notes a écrit:

Pour le reste de cette affaire voyez côté probabilité les chances qu'a ce gros débris de tomber en mer ou sur terre, et sur ma tête plutôt que dans mon prés carré vert. Laughing
A chaque ré-entrée non contrôlée, cette probabilité augmente d'autant plus que toutes les ré-entrées précédentes se seront passé sans victimes. C'est de la loi des grands nombres à 2 balles mais ça vaut bien la loi des séries qu'on nous assène de temps en temps et qui doit plus à Kammerer qu'à Murphy Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8481
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Lun 12 Sep 2011 - 15:36

Kostya a écrit:

Pour le reste de cette affaire voyez côté probabilité les chances qu'a ce gros débris de tomber en mer ou sur terre, et sur ma tête plutôt que dans mon prés carré vert. Laughing
A chaque ré-entrée non contrôlée, cette probabilité augmente d'autant plus que toutes les ré-entrées précédentes se seront passé sans victimes. C'est de la loi des grands nombres à 2 balles mais ça vaut bien la loi des séries qu'on nous assène de temps en temps et qui doit plus à Kammerer qu'à Murphy Wink[/quote]

Je n'y avait pas pensé ! megalol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4207
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Mar 13 Sep 2011 - 11:05

Je me demande tout de même ce qu'a la NASA à monter en épingle cette affaire... À croire qu'elle cherche à donner aux anti-espace le bâton pour se faire frapper. (Ou bien que le vers est déjà dans le fruit...)

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Mar 13 Sep 2011 - 12:31

Peut-être le souhait de montrer qu'ils sont "responsables" et anticipent les possibles dégats qu'une telle rentrée pourrait occasionner.
L'occasion aussi de prévenir les traqueurs d'astéroïdes, que ce n'est pas un "tueur" qui fonce sur la Terre (on avait eu des alertes suite à une sonde qui venait faire un fly-by de la Terre)

Ce serait peut-être l'occasion d'expliquer au grand public que depuis la date de lancement de cet engin, des règles de bonne conduite ont été adoptées et que ce type de problème devient impossible ? Ceci afin de contre-balancer les opinions anti-espace que ce genre de péripétie peut susciter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4207
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Mar 13 Sep 2011 - 13:33

montmein69 a écrit:
Peut-être le souhait de montrer qu'ils sont "responsables" et anticipent les possibles dégats qu'une telle rentrée pourrait occasionner.
Vu la réalité microscopique de la probabilité de dégâts, cette anticipation qui est à mon avis de nature à susciter des réactions du style "S'ils essayent de nous rassurer c'est parce qu'ils nous cachent quelque chose..." et de susciter une psychose à la Paco Rabanne, est plus préjudiciable que de s'abstenir...
montmein69 a écrit:
L'occasion aussi de prévenir les traqueurs d'astéroïdes, que ce n'est pas un "tueur" qui fonce sur la Terre (on avait eu des alertes suite à une sonde qui venait faire un fly-by de la Terre)
On n'est pas du tout dans ce cas de figure... Aucune confusion avec un objet lointain en approche n'est possible ici...

montmein69 a écrit:
Ce serait peut-être l'occasion d'expliquer au grand public que depuis la date de lancement de cet engin, des règles de bonne conduite ont été adoptées et que ce type de problème devient impossible ? Ceci afin de contre-balancer les opinions anti-espace que ce genre de péripétie peut susciter.
Opération de com ? Possible (si on est optimiste)... Je me demandais aussi si le vers n'était pas dans le fruit (promotion des idéologies anti-espace depuis l'intérieur de l'institution en liaison avec la nouvelle direction de la NASA). On peut se poser ce genre de question quand on connait les positions de certains journaux économiques US et de certains secteurs de l'administration présidentielle au sujet des activités spatiales non-lucratives.

Enfin bon, "Wait & See" on verra si ce genre d'interventions se répète et si elles dérivent dans le sens que je subodorais, ou bien si je suis parano... (Désolé, mais depuis que j'ai lu Machiavel à l'âge de 14 ans, je ne crois plus que nous vivons dans un monde de bisounours...)

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Mar 13 Sep 2011 - 17:02

Henri a écrit:
Je me demandais aussi si le vers n'était pas dans le fruit (promotion des idéologies anti-espace depuis l'intérieur de l'institution en liaison avec la nouvelle direction de la NASA).
Le noyautage de l'intérieur de la NASA par des "anti-espace" ..... Tu pousses peut-être le bouchon un peu loin ? Et envisager de voir la direction de la NASA, diriger en sous-marin une campagne sub-liminale anti-espace à partir de la chute d'un vieux satellite .... on passerait de la lecture des Bisounours à celle des "complots" à la Dan Brown affraid

Que certains envisagent de remettre en cause le vol habité en LEO, ou des missions de sondes d'exploration ou des télescopes très coûteux, pas impossible.
Mais renoncer à l'espace ... c'est couper non seulement toutes les branches sur lesquels ils sont assis, mais carrément l'arbre . Et pour reconvertir leur boulot en quoi ?

Citation :
On peut se poser ce genre de question quand on connait les positions de certains journaux économiques US et de certains secteurs de l'administration présidentielle au sujet des activités spatiales non-lucratives.
Effectivement du côté des politiques, il peut y avoir ce genre de tentation, mais la NASA est une institution qu'on voit mal être dépecée et reléguée sans perspective. Abandonner le leadership US sur l'espace est aussi une option stratégique qu'ils ne s'autoriseront pas sans grincements de dents .
On verra bien dans les mois à venir s'il y a des ré-orientations (notamment des budgets) et sur quelles "missions" ils continuent à porter leurs efforts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CosmoS




Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 48
Localisation : 31
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Mar 13 Sep 2011 - 17:38

Kostya a écrit:
Vite du blé pour l'Espace !
Voilà une affirmation claire, percutante et consensuelle sur ce forum. Wink

Kostya a écrit:
A chaque ré-entrée non contrôlée, cette probabilité augmente d'autant plus que toutes les ré-entrées précédentes se seront passé sans victimes. C'est de la loi des grands nombres à 2 balles (...)
Je ne sais pas dans quelle mesure il y a du 2d degré là dedans, mais dans tous les cas je crois qu'il y a le risque de contribuer à la propagation d'une idée fausse assez classique. Car c'est bien une loi "à deux balles", de la même manière qu'on n'a pas plus de chance de gagner au prochain tirage du loto parce qu'on a joué et perdu avant (!)
Comme les rentrées de deux débris distincts sont des événements indépendants (dans le cas général, en tout cas), la probabilité de faire des victimes reste ce qu'elle est à chacun de ces événements, indépendamment de ce qui s'est passé lors de rentrées précédentes. En revanche, quand on se place avant une série de n rentrées, la probabilité de faire des victimes au moins une fois dans cette série de rentrées futures croît avec n.


Dernière édition par CosmoS le Mar 13 Sep 2011 - 23:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Mar 13 Sep 2011 - 18:22

Upper Atmosphere Research Satellite (UARS), devrait rentrer dans l’atmosphère terrestre au cours de la dernière semaine du mois de Septembre, selon ce que déclarent aujourd’hui les responsables de la NASA. Hier lundi (12 septembre), une mise à jour de la NASA mentionnait que le satellite est maintenant attendu pour chuter vers la Terre au cours de la dernière semaine de Septembre, contrairement à ce que prédisaient les estimations précédentes réalisées par la NASA et l'armée américaine, qui indiquaient un plongeon final pour fin de Septembre ou début Octobre.

Les responsables de la NASA disent qu'il y aurait une proba de 1 à 3 risques sur 200, pour qu'un morceau de débris provenant de ce satellite puisse frapper et blesser une personne sur terre (ce qui n'est jamais arrivé me semble-t-il..). Le scénario le plus probable serait qu’il s’écrase quelque part sur un océan. À ce stade, la NASA ne peut évidemment pas confirmer la trajectoire exacte ni même l’heure de sa rentrée, qui dépendent de la météo solaire, des variations du champ gravitationnel de la Terre, et de l'orientation du satellite lui même. Cependant, comme la ré-rentrée de UARS s'approche chronologiquement parlant du terme estimé par les inégnieurs, la NASA devrait prochainement être en mesure de nous offrir des prévisions plus précises. Le satellite aurait la taille d’un bus, c'est-à-dire, environ 10,7 mètres de long et 4,5 m de largeur et bien qu’il soit trop tôt pour savoir exactement où les morceaux (non consumés par l'atmosphère) tomberont, une analyse NASA mentionne qu'ils se disperseront probablement sur une zone de 500 miles (environs 800 kilomètres) de longueur.

http://www.space.com/12928-falling-satellite-crash-late-september-nasa.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4207
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Mar 13 Sep 2011 - 18:49

montmein69 a écrit:
...la NASA est une institution qu'on voit mal être dépecée et reléguée sans perspective...
Chose tout de même proposée par toute une série de commentateurs états-uniens imbibés de l'idée que des sociétés privés doivent remplacer une NASA "défaillante et bureaucratisée" à leurs yeux. Je lis très souvent ce genre de chose sur les forums et sites web US consacrés à l'espace...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4207
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Mar 13 Sep 2011 - 18:53

Les débris d'UARS qui auront résisté à la rentrée atmosphérique ont déjà 70% de chance d'être engloutis dans un océan, on peut commencer à prendre les paris...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3551
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Mer 14 Sep 2011 - 9:11

CosmoS a écrit:
...
Je ne sais pas dans quelle mesure il y a du 2d degré là dedans, mais dans tous les cas je crois qu'il y a le risque de contribuer à la propagation d'une idée fausse assez classique....
Je ne situais pas du tout ma réflexion dans un espace 2d mais dans un espace 4d à 2.5degrés de liberté (vu la linéarité de la dimension temporelle en première approximation, je pense qu'on doit pouvoir aboutir à une simplification car on est loin des vitesses relativistes et la population concernée évoluant grosso-modo à la surface d'une sphère...) où plus la densité des évènements augmentent, plus leur probabilité de collision augmente aussi. Pour être plus précis: la population mondiale augmente donc la densité moyenne de population sur le globe augmente aussi. De plus, comme on nous l'assène assez régulièrement, les débris spatiaux sont en constante augmentation donc la densité des évènements de ré-entrée de tels débris augmente elle aussi avec le temps (c'est là qu'on élimine le temps dans l'équation simplement la dérivée de ces densités n'est évidemment pas la même). En combinant l'augmentation de la densité de probabilité des évènements (cela dit, même sans combiner, les calculs prouvent déjà aujourd'hui que la probabilité de collision dans l'Espace augmente elle aussi indépendamment des aspects ré-entrée donc l'idée est peut-être classique mais loin d'être fausse) de ré-entrée avec la densité des possibles positions d'un être humain sur la surface du globe dans le même espace de référence en 4d (et non en 2d), on obtient une fonction de corrélation qui bien que portant sur des variables indépendantes (comme tu le soulignes) est éminemment convergente. Si mes souvenirs (malgré tout, plus éloignés que les tiens ) des cours sur les espaces de Banach sont exacts, la démonstration (là, il faut pas m'en demander trop) de ce genre de résultat fait appel à l'intégrale de Lebesque impliquant la fonction de répartition de la population à la surface du globe. scratch Il faut que je replonge dans mes livres pour en retrouver le principe study Mais ça risque de me coûter plus que 2 balles dans ce là Wink On est pas sur Numb3rs ici et je ne suis pas Charlie Eppes

Sidjay a écrit:
....
Le satellite aurait la taille d’un bus, c'est-à-dire, environ 10,7 mètres de long et 4,5 m de largeur
...
Aïe, Caramba ! Comme on dit au Mexique clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Dim 18 Sep 2011 - 16:43

La NASA s'attend à ce que "UARS" effectue une rentrée "non contrôlée" dans l'atmosphère autour du 24 septembre, selon ses dernières mises à jours.
Cette dernière s’attend vraisemblablement à ce que des débris du feu satellite, retombent sur n'importe quelle partie du gobe. Elle rappelle d'ailleurs, que le risques d’accident mortel sur personnes, resteraient toujours évalués à 1/3200. (Pour certains scientifiques, il retomberait en partie sur la suède du fait de son emplacement géographique.) La dernière altitude du satellite varierait entre 225 km X 250 km.

L'hypothèse suédoise (eng.): ici
Site NASA avec MAJ régulières d'UARS: ici
NSf: ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4207
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Dim 18 Sep 2011 - 17:25

Citation :
Update #3
Fri, 16 Sep 2011 09:12:40 PM GMT+0200

As of Sept. 16, 2011, the orbit of UARS was 140 mi by 155 mi (225 km by 250 km). Re-entry is expected Sept. 23, plus or minus a day. The re-entry of UARS is advancing because of a sharp increase in solar activity since the beginning of this week.
Quand on voit que 7 jours avant la réentrée, la date de cette dernière est connue avec un incertitude de +/- 1 jour, les précisions annoncées pour les autres données laissent rêveur...
En fait la zone arrosée de débris ne sera certainement connue que quelques heures avant qu'elle ne se produise...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4207
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Dim 18 Sep 2011 - 17:30

Accessoirement ce satellite avait été lancé en son temps pour étudier l'influence des CFC sur la couche d'ozone, sujet dont plus personne ne parle aujourd'hui... Rolling Eyes

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4207
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Dim 18 Sep 2011 - 17:45

Pour Kostya (afin d'éviter une trop longue citation)
Ton raisonnement serait parfaitement juste si la croissance de la population mondiale était suffisamment rapide pour qu'à l'échelle de temps des activités spatiale passées et présentes la population avait fortement augmenté, et surtout si la Terre n'avait pas d'atmosphère... Heureusement, les petits débris -issus de collisions entre gros débris- ne parviennent jamais au sol, il y a tout de même quelques paramètres critiques (taille, masse, coefficient balistique) pour qu'un objet sans bouclier thermique survive à une rentrée atmosphérique, sinon on aurait tous les jours des boulons, des tôles, des marteaux (perdu par un astronaute, si si c'est arrivé...) et autre quincaillerie qui nous tomberaient sur la tête... Par Toutatis et par Bénélos... !

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Jean Paul CY




Masculin Nombre de messages : 719
Age : 78
Localisation : La Réunion
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Lun 19 Sep 2011 - 5:41

Supputation très intéressante. Où pourrait on avoir les elements kléperiens de ce satellite ?

J'aimerais pouvoir le "suivre" sur un logiciel de poursuite.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3551
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Lun 19 Sep 2011 - 9:02

Henri a écrit:
Pour Kostya (afin d'éviter une trop longue citation)
Ton raisonnement serait parfaitement juste si la croissance de la population mondiale était suffisamment rapide pour qu'à l'échelle de temps des activités spatiale passées et présentes la population avait fortement augmenté, et surtout si la Terre n'avait pas d'atmosphère...
Heu... Ce qui compte réellement dans les dernières décennies (typiquement depuis 1990), c'est que justement la taille des satellites a considérablement augmenté donc, les gros débris qui risquent d'arriver jusqu'au sol sont de plus en plus nombreux là-haut (pas toujours certes sur des orbites convergentes avec l'atmosphère mais la densité y compris sur les orbites concernées par le freinage atmosphérique augmente). L'atmosphère favorise le phénomène même si elle élimine les plus petit débris, elle est bien la cause de la ré-entrée de satellites qui sinon ne demanderaient rien d'autre qu'à continuer de tourner éternellement.

Henri a écrit:
Heureusement, les petits débris -issus de collisions entre gros débris- ne parviennent jamais au sol, il y a tout de même quelques paramètres critiques (taille, masse, coefficient balistique) pour qu'un objet sans bouclier thermique survive à une rentrée atmosphérique, sinon on aurait tous les jours des boulons, des tôles, des marteaux (perdu par un astronaute, si si c'est arrivé...) et autre quincaillerie qui nous tomberaient sur la tête... Par Toutatis et par Bénélos... !
et justement, le nombre de satellites remplissant ces paramètres critiques augmente lui aussi mais là n'est pas l'essentiel: en se consumant dans l'atmosphère, ces débris la polluent aussi (certes bien moins que le pot d'échappement d'une voiture) donc la menace si elle n'est pas toujours directe est de toute manière indirecte. Il faut à moyen terme faire évoluer les concepts de satellites pour qu'on évite la saturation des orbites cimetière et les ré-entrées non contrôlées (si tout le monde faisait comme l'ATV, personne, sauf les poissons, ne se plaindrait) mais c'est aux exploitants (les constructeurs ont suffisamment de mal à vivre pour qu'on leur ajoute pas un boulet supplémentaire) d'en payer le prix une fois qu'une législation internationale sur les débris spatiaux (prolongeant le principe un peu trop basique de responsabilité de l'Etat de lancement sur les etombées) imposent à chaque acheteur de satellites d'y faire installer des dispositifs réduisant la pollution orbitale. C'est une simple question de survie de l'activité à plus long terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Rentrée du satellite (débris) UARS   Lun 19 Sep 2011 - 22:50

Citation :
Predicted Reentry Time: 23 SEP 2011 @ 16:10 UTC ± 1 day

Predicted Reentry Time:	23 SEP 2011 @ 16:10 UTC ± 1 day<br />(plot... on Twitpic
http://twitpic.com/6nidqg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
 
Rentrée du satellite (débris) UARS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Autres pays-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit