PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 [ISS] {Colorimetric Water Quality Monitor Kit}, purificateur d'eau potable sur ISS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: [ISS] {Colorimetric Water Quality Monitor Kit}, purificateur d'eau potable sur ISS.   Mer 28 Sep 2011 - 21:32



.PDF: http://www.qualicont.ru/news/2/NASA.pdf

Un mot, sur la purification de l'eau potable à bord D'ISS.
Une équipe de scientifiques de l'ISU ont vraisemblablement inventés une nouvelle façon de détecter les contaminants de l'eau, dans l'eau potable des astronautes.
C’est un processus de recherche qui a été financée par la NASA, depuis de longues années. L'idée initiale visait à fournir à bord de la station spatiale un moyen de contrôle sur l’eau potable produite, de sortes à ce que les astronautes évoluant à bord, puissent s'assurer que l’eau qu’ils sont/seront amenés à boire est pleinement sécuritaire, selon Robert Lipert un des chercheurs de l'Institut IPRT en Iowa. Après une longue période de développement, l'instrument a finalement été lancé pour tests il y a deux ans et a été récemment approuvé pour une utilisation en situation réelle. Après des années de dépenses en développement et en perfectionnement tournées vers les méthodes de fabrication du matériel, il était vraiment stressant d'attendre la mise en action de cette première utilisation aurait à son tour déclaré Daniel Gazda, le chercheur principal du laboratoire d'analyse d'eau et d’alimentation spatiale du Johnson Space Center.

La plupart de l'eau potable sur le segment américain de la Station spatiale internationale est récupéré dans la condensation et l'urine.
En clair, la nécessité d'y ajouter un agent purificateur est fondamentale. Pour la sécurité de leurs astronautes, la NASA à toujours ajoutée de l'iode à l'eau disponible pour aider à ce que les microbes nuisibles ne puissent se développer dedans. Cependant, si la concentration d'iode est trop élevée, la consommation d’eau potable devient alors dangereuse pour l'astronaute.

L'iode présente un défi unique d’un point de vue « surveillance de la qualité de l'eau », car elle doit être maintenue à des niveaux suffisants pour inhiber la croissance microbienne pendant la période de stockage, mais doit être supprimée avant consommation car peut affecter la fonction thyroïdienne. Le dispositif qui a été développé est appelé, « Colorimetric Water Quality Monitor Kit ». Il s'agit d'une membrane conçu pour changer de couleur quand l'iode moléculaire, ou I2, la traverse. La membrane est blanche au début, mais brunit progressivement vers une couleur jaunâtre (si faible niveaux d'iode), vers une couleur rouge-orangé-rouille (si concentrations plus élevées). Cela permet d'assurer aux astronautes que l’eau qu’ils vont boires est potable, sans iode et donc non-nuisible pour leur santé.

La membrane une fois disposée dans le système, est imprégné d'un polymère appelé « polyvinylpyrrolidone » qui à pour principe de se mélanger à l'iode sur la membrane, afin qu'elle puisse être mesurée, même si il n'y en a pas assez dans l'eau pour être vus à l'œil nu. Si vous êtes familier avec l'iode, il s’agit d’un matériau de couleur foncée, ce polymère lie cet iode fortement, du fait de sa grande capacité de liaison et permet la prise de mesures, selon Lipert. Néanmoins, pour obtenir une bonne image de la quantité d'iode présente dans l'eau potable, il faut obligatoirement surveiller toutes les formes d'iode et pas seulement l'iode moléculaire, a déclaré Lipert. Pour résoudre ce problème, une deuxième membrane a donc été développée pour justement convertir l'ensemble de l'iode contenu dans l'eau, en iode moléculaire.

Il existe actuellement moultes idées sur d'éventuelles façons d'appliquer cette technique pour détecter d'autres contaminants de l'eau, tels que des métaux lourds comme notamment le plomb et le cadmium, mais ces nouveaux tests seront utilisés en conjonction avec les tests actuels comme contrepartie plus commode. Les scientifiques espèrent toutefois que cette recherche permettra de bons retours en vue d’applications nouvelles concernant la détection de contaminants encore plus nuisibles à l'avenir, mais de loin, cette avancée prouve que la technologie est utilisée pour aider à assurer un approvisionnement sûr en eau potable à l'équipage de l'ISS, a terminée Gazda.

http://www.iowastatedaily.com/news/article_ab870996-e961-11e0-b69f-001cc4c002e0.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
 
[ISS] {Colorimetric Water Quality Monitor Kit}, purificateur d'eau potable sur ISS.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: ISS-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit