PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 La leçon de vocabulaire de tonton Aspic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Giwa
Donateur
Donateur



Nombre de messages : 7478
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: La leçon de vocabulaire de tonton Aspic   Mar 15 Nov 2011 - 0:06

Aspic a écrit:
Giwa a écrit:
nos ancêtres les gaulois...qui habitaient des huttes en bois sur leurs landes
Ben voyons ! Je te conseille la visite immédiate du musée de Bibracte au Mont Beuvray en Bourgogne ou de l'expo sur les Gaulois à la Cité des Sciences à Paris pour réviser ta bien piètre opinion de ces fiers bâtisseurs.

C'était pour rigoler avant que le ciel nous tombe sur la tête ...ou Fobos-Grunt ....Voir Henri Salvador ! Wink

Tout cela évidemment sont des clichés dont il faut se moquer et qui ne sont pas à prendre au premier degré.

Sinon- pour être plus sérieux- bien sûr que les peuples gaulois - comme tous les peuples celtiques - étaient des peuples ingénieux et par exemple côté métallurgie se défendaient pas mal. N'oublions pas que le tonneau par exemple est bien plus ingénieux et pratique que l'amphore pour le transport des liquides.
Le problème est que leur civilisation était plus orale et moins écrite que celle des peuples de la Méditerranée et du Moyen- Orient, et qu'elle a été longtemps sous-estimée pour cela.
Effectivement les recherches archéologiques actuelles permettent de revoir ces peuples sous un autre angle que celle de la Guerre des Gaules de César...il fallait bien humilier les vaincus en les faisant prendre pour des sauvages belliqueux ...donc courageux et difficiles à vaincre pour la gloire du vainqueur ...mais tout de même écervelés pour justifier la colonisation pour leur" bien"et leurs apporter la PAX ROMANA



Dernière édition par Giwa le Mar 15 Nov 2011 - 16:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7478
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: La leçon de vocabulaire de tonton Aspic   Mar 15 Nov 2011 - 11:23

Les néologismes se font et se défont selon la mode à l’exception de quelques-uns qui se pérennisent.

Qu’en sera-t-i l des mots comme alunir, taïkonautes, gaganautes, etc. ?

Après une période d’engouement à cause de l’actualité beaucoup disparaitront et la sélection se fera en fonction de nombreux critères : fréquence d’utilisation, esthétique, sémantique, etc.

Laissons faire la nature - comme on dit- (mais pas trop tout de même pour ne pas dérailler) et soyons pragmatiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3552
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: La leçon de vocabulaire de tonton Aspic   Mar 15 Nov 2011 - 12:36

Giwa a écrit:
...
Laissons faire la nature - comme on dit- (mais pas trop tout de même pour ne pas dérailler) et soyons pragmatiques
Le vivant, en linguistique comme en biologie, saura toujours emprunter le meilleur chemin et obéir à ses propres règles que l'être humain ne peut que prédire et subir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: La leçon de vocabulaire de tonton Aspic   Mar 15 Nov 2011 - 17:42

Bien souvent, hélas, il se contente de suivre la ligne de plus grande pente, pas celle qui préserve la plus grande clarté ni la plus grande subtilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: La leçon de vocabulaire de tonton Aspic   Mar 15 Nov 2011 - 20:48

Aspic a écrit:
Bien souvent, hélas, il se contente de suivre la ligne de plus grande pente, pas celle qui préserve la plus grande clarté ni la plus grande subtilité.

Je te rejoins totalement sur ce point. Le langage évolue parfois pour satisfaire des besoins sémantiques, mais il évolue à mon avis beaucoup plus par erreur ou/et approximation. On se retrouve alors avec des tonnes de mots et expressions dont le sens est multiple ou approximatif, ce qui nuit fortement à la compréhension mutuelle. On peut ainsi "aimer" le chocolat, "aimer" ses enfants ou "aimer" lire les messages du forum. Et ce problème est également présent en sciences et techniques. Ainsi, les matheux utilise le signe "=" à la fois pour affecter une valeur à une variable ou pour tester l'égalité entre 2 expressions, ce que les informaticiens déplorent, car l'affectation et le test booléen n'ont rien à voir.
Plus près des étoiles, rappelons-nous du problème de définition d'une planète qui a fait couler beaucoup d'encre, tout cela à cause d'une approximation initiale qui remonte à la nuit des temps ...
Si la définition des mots était un peu plus formelle et pas laissée à monsieur tout le monde pour que vive la langue, on gagnerait sans aucun doute énormément de temps et d'énergie dans tous les projets humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: La leçon de vocabulaire de tonton Aspic   Mer 16 Nov 2011 - 6:58

Il me semble que c'est assez souvent le cas lorsque c'est vraiment important, le vocabulaire technique est en général assez précis. Tout simplement parce que c'est nécessaire.
Un ingénieur en électronique qui emploie le mot "intensité" là ou il faudrait écrire "tension" peut songer à sa reconversion.
Par contre, je connais des commerciaux qui disent indifféremment "tension", "intensité", "puissance", comme si c'étaient des synonymes.
Inversément, ce n'est pas parce qu'ingénieurs et scientifiques utilisent le vocabulaire de l'économie et de la finance de façon assez libre que les mots n'ont pas une définition précise, parfois aussi précise que des formules mathématiques, que les gens compétents sur ces sujets utilisent sans ambiguités.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3552
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: La leçon de vocabulaire de tonton Aspic   Mer 16 Nov 2011 - 9:20

Beaucoup de disciplines qui veulent rivaliser avec les sciences dures commencent par en adopter la rigueur lexicale avant même d'en adopter les méthodes de travail. Pour avoir tremper dans les deux camps, je dirais que ce n'est pas la rigueur de la terminologie qui fait qu'une science est dure ou molle mais simplement la matière qu'elle étudie. La langue n'est en aucun cas à elle seule quelque chose de déterministe, rigide et hyperstructurée sinon, en étymologie par exemple, il n'y aurait jamais la moindre ambiguïté sur l'origine d'un terme. De même, comme le démontre fort bien l'exemple d'Argyre (e.g. verbe "aimer"), aucune langue n'est assez précise pour empêcher les erreurs de communication (d'où la difficulté des traités internationaux où il faut lire toutes les versions pour se rendre compte que l'on ne s'est parfois pas tous mis d'accord sur la même chose). D'ailleurs, tout le jeu d'une bonne partie de la littérature consiste justement à jouer sur ces ambiguïtés et si on veut tuer une langue et stopper net sa littérature, il suffit justement d'en rigidifier l'usage.
Il existe des sous-ensembles non ambigus du corpus linguistique mais qui, comme le démontrent les exemples donnés, ne sont structurés justement que par le domaine d'usage des termes et non en eux-même. Pour s'en convaincre, il n'y qu'à ouvrir un traité de topologie et voir combien des mots simples et non connotés dans le langage de la rue y revêtent des significations extrêmement précises et non ambigües. Donc, le maître-mot en matière de langue, c'est le contexte, encore le contexte, toujours le contexte et rien que le contexte. Le reste, n'est justement que littérature Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Dominique B.




Masculin Nombre de messages : 444
Age : 48
Localisation : Pantin
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: La leçon de vocabulaire de tonton Aspic   Mer 16 Nov 2011 - 9:37

Antares101 a écrit:
Je pense qu'il est maintenant communément admis que le terme 'atterrir' conçerne toutes les surfaces solides dans le sens du "terrain" justement et non de la "Terre".
Mais ça a toujours été (ou ça aurait toujours dû rester) le cas ! A l'origine "atterrir" est un terme de marine qui signifie "prendre terre. (Littré)", bien avant les premiers aéronefs ou astronefs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique B.




Masculin Nombre de messages : 444
Age : 48
Localisation : Pantin
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: La leçon de vocabulaire de tonton Aspic   Mer 16 Nov 2011 - 9:38

Aspic a écrit:
Giwa a écrit:
nos ancêtres les gaulois...qui habitaient des huttes en bois sur leurs landes
Ben voyons ! Je te conseille la visite immédiate [...] de l'expo sur les Gaulois à la Cité des Sciences à Paris pour réviser ta bien piètre opinion de ces fiers bâtisseurs.
Merci de nous faire de la pub. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7478
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: La leçon de vocabulaire de tonton Aspic   Mer 16 Nov 2011 - 10:34

Dominique B. a écrit:
Aspic a écrit:
Giwa a écrit:
nos ancêtres les gaulois...qui habitaient des huttes en bois sur leurs landes
Ben voyons ! Je te conseille la visite immédiate [...] de l'expo sur les Gaulois à la Cité des Sciences à Paris pour réviser ta bien piètre opinion de ces fiers bâtisseurs.
Merci de nous faire de la pub. cheers

Cela vous permettra – si comme moi - qui fut trompé dans mon adolescence par Henri Salvador et sa chanson – Faut rigoler – de revoir sur un autre angle les Gaulois …
Et voilà d’où vient ma bien piètre opinion ... tout cela à cause de ce refrain :

Nos ancêtres les Gaulois
Habitaient des huttes en bois
Et les druides trois par trois
Sous le gui chantaient à pleine voix

Henri Salvador - Faut rigoler
megalol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: La leçon de vocabulaire de tonton Aspic   Mer 16 Nov 2011 - 11:17

Henri Salvador, faut-il le rappeler, était natif de Sinnamary et donc voisin du spatial...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7478
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: La leçon de vocabulaire de tonton Aspic   Mer 16 Nov 2011 - 11:40

Aspic a écrit:
Henri Salvador, faut-il le rappeler, était natif de Sinnamary et donc voisin du spatial...
:) C’est presque çà puisque d’après sa bibliographie, il serait né à Cayenne le 18 juillet 1917 où certainement il y avait une maternité …tandis qu’à Sinnamary à l’époque y avait-il une maternité ?
En tout cas c’était un signe du Ciel … d’où ce refrain prémonitoire repris de ses ancêtres les Gaulois :

REFRAIN:
Faut rigoler
Faut rigoler
Avant qu' le ciel nous tombe sur la tête
Faut rigoler
Faut rigoler
Pour empêcher le ciel de tomber

Donc aussi bien à Sinnamary qu’à Kourou, il y a intérêt à megalol lors des lancements!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloi




Masculin Nombre de messages : 81
Age : 32
Localisation : Région lyonnaise
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: La leçon de vocabulaire de tonton Aspic   Dim 26 Aoû 2012 - 12:21

Bonjour au Forum,

Je profite de mon premier post pour poser quelques questions de langage.

En anglais, la distinction est assez claire entre :
* RLV = Reusable Launch Vehicle
* ELV = Expandable Launch Vehicule

Mais qu'en est-il du français ? La "traduction assistée par Wikipedia" me donne :
* RLV = Navette spatiale
* ELV = Lanceur

Peut être suis-je le seul, mais "navette spatiale" fait vraiment typée la Navette (programme STS), par ailleurs "traduite" via Wikipedia en "Navette spatiale américaine" (en anglais : Space Shuttle). Du coup "navette spatiale" "donne des ailes" au véhicule, qui devient alors un "avion spatial".
Par ailleurs, dans les diverses définitions de "lanceur", il ne me semble pas qu'on exclue le fait que le véhicule soit réutilisable...

Peut-on tenter la traduction suivante :
* RLV = Lanceur réutilisable
* ELV = Lanceur jetable

Ce n'est pas très heureux pour "lanceur jetable" (d'autant plus qu'il ne me semble pas qu'il soit utilisé où que ce soit), mais plus quand même, je trouve, que "lanceur non réutilisable" . Existe-t-il des termes officiels en français qui ne soient pas les termes américains RLV et ELV ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: La leçon de vocabulaire de tonton Aspic   Lun 27 Aoû 2012 - 8:08

Eloi a écrit:

...
Ce n'est pas très heureux pour "lanceur jetable" (d'autant plus qu'il ne me semble pas qu'il soit utilisé où que ce soit), mais plus quand même, je trouve, que "lanceur non réutilisable" . Existe-t-il des termes officiels en français qui ne soient pas les termes américains RLV et ELV ?
Lanceur consommable ?

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La leçon de vocabulaire de tonton Aspic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Divers :: Autres sujets-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com