PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 STS 121, date de lancement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
capcom
Invité




MessageSujet: Re: STS 121, date de lancement   Jeu 6 Juil 2006 - 10:42

Après l'accident de Challenger, on a dit que l'Amérique aurait du mal à se relever, et pourtant elle l'a fait. Certes, elle a laissé des plumes dans son programme spatial. Le Shuttle arrêtait d'être ce vaisseau bon à tout faire qu'on avait essayé de vendre à tout prix.
90 vols environ ont été réalisé sans problèmes majeurs. Plusieurs fois, les Orbiters ont été interdits de vol pour des fuites de moteurs, de vannes récalcitrantes, mais les vols ont toujours eu lieu. Alors on s'est habitué au succès et la pression s'est relaché peu à peu. Prudent, les techniciens ont éloigné certains problèmes liés à la conception même du véhicule.

Et puis il a fallu STS 107 pour leur rappeler leurs négligences. Est ce le hasard qui a voulu que ce soit cette mission particulière qui se termine en catastrophe ?
Si le Shuttle avait été lancé vers ISS, on aurait sans doute vue lors de l'approche finale le trou dans le bord d'attaque de l'aile. Certe, on aurait peut être pas pu ramener l'Orbiter au sol, mais au moins l'équipage aurait été sauvé.

La chutte de débris au lancement est un problème récurant pour la NASA. En premier lieu la chute de glace qui se forme sur les parois des réservoirs. Regardez un Saturn 5 décoller et vous verrez la tonne de glace qui en tombe. Que cela ne tienne, de part la forme géométrique du lanceur, elle ne risque pas d'heurter un organe vital. pour le Shuttle, c'est tout autrement. le véhicule est attaché sur le coté avec tout le danger que représente les connections sur le coté. Dès le premier essai de remplissage du réservoir externe au printemps 1981 aavant le premier vol, la protection thermqiue se détaché sur le pad. La preuve, lors des essais des moteurs SSME sur le pad en février (FRF 1), un filet entoure une partie du réservoir. Que redoutait la NASA ? La chutte de glace sur les tuiles au moment du décollage.

A cela ajouter les éléments extérieurs succeptible de venir heurter le véhicule au lancement. Lors du vol 114, un vautour a percuté le sommet du réservoir avant d'être carbonisé par le jet des moteurs. Le même oiseau permcutant le bord d'attaque aurait pu avoir les mêmes résultats qu'un morceau de FOAM en février 2003.

C'est la conception même du STS qui lui cause tous ses problèmes depuis le début. Un choix politique qui a été pris peut être en dépit du bon sens, à un moment où le spatial était en effervescense sans mesurer les conséquences pour les génératiuons futures.

Espérons que les choix d'aujourd'hui ne tueront pas le CEV dans 20 ou 30 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Aragatz


avatar

Féminin Nombre de messages : 3107
Age : 40
Localisation : Côte Atlantique
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: STS 121, date de lancement   Jeu 6 Juil 2006 - 10:44

Ca me fait le même effet aussi, en sachant que 2 navettes sur 5 en 17 ans ont été perdues, et que même sans ça, la complexité de l'engin et la dangerosité du milieu spatial (pas d'air etc...) reste effrayant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.welcomeintospace.com/
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12208
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: STS 121, date de lancement   Jeu 6 Juil 2006 - 11:25

capcom a écrit:
Regardez un Saturn 5 décoller et vous verrez la tonne de glace qui en tombe.
D'ailleurs, je n'ai jamais entendu parler des dérives au bas du lanceur qui ont été durement touchées par un bloc de glace.

Sinon il me semble que pour Hermes déjà la philo était différente et la navette était bien au-dessus du lanceur et non accrochée dessus. Cela est bien sur possible car Hermès, contrairement au Shuttle, n'aurait pas eu à se propulser elle-même.

Quant au CEV, vu les coupes budgétaires actuelles, ça ne semble pas forcément être un pari sur l'avenir. Déjà il y a eu un gros choc après l'abandon du méthane, puis finallement ça se rapproche de plus en plus d'un module lunaire que d'un atterrisseur pré-martien. Il est à parier que le jour où on voudra réellement aller sur Mars, il faille entièrement repenser un vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15153
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: STS 121, date de lancement   Jeu 6 Juil 2006 - 12:08

Citation :

["capcom"]Regardez un Saturn 5 décoller et vous verrez la tonne de glace qui en tombe.

Citation :
["Astrogreg"]
D'ailleurs, je n'ai jamais entendu parler des dérives au bas du lanceur qui ont été durement touchées par un bloc de glace.

Sinon il me semble que pour Hermes déjà la philo était différente et la navette était bien au-dessus du lanceur et non accrochée dessus. Cela est bien sur possible car Hermès, contrairement au Shuttle, n'aurait pas eu à se propulser elle-même.

Le seul élément de comparaison des problèmes de débris pour la navette, pour une géométrie comparable c'était le couple Energya/Bourane (à ceci prêt que Energya était un lanceur à part entière et qu'il n'y avait pas de canalisation d'ergols cryogéniques entre le lanceur et le véhicule Bourane)
Vu le nombre de décollage très réduit, je ne sais pas si ce problème de débris (glace ou isolant) a été évoqué à l'époque ?

surprise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8624
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: vitesse relative   Jeu 6 Juil 2006 - 12:39

Il me semble que les risques d'impacts les plus violents avec les débris ont lieu, ni au décollage, ni lorsque la navette se trouve dans l'atmosphère très raréfiée des très hautes altitudes, mais aux moyennes altitudes...là où la vitesse de la navette est déjà assez grande et où la résistance de l'air freine fortement les morceaux qui se détachent avant d'heurter avec une grande vitesse relative les parois de la navette.
Giwa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capcom
Invité




MessageSujet: Re: STS 121, date de lancement   Jeu 6 Juil 2006 - 12:43

L'étage central d'Enregia comme les étages du Saturn avaient leur protection thermqiue collé à l'intérieur des parois non à l'extérieur comme sur le ET.
Et cela change beaucoup les choses !!
Revenir en haut Aller en bas
ddmicrolog


avatar

Masculin Nombre de messages : 445
Age : 35
Localisation : Arcueil (94)
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: STS 121, date de lancement   Jeu 6 Juil 2006 - 13:20

capcom a écrit:
L'étage central d'Enregia comme les étages du Saturn avaient leur protection thermqiue collé à l'intérieur des parois non à l'extérieur comme sur le ET.
Et cela change beaucoup les choses !!

Quelqu'un connait-il le choix de la solution technologique américaine pour l'isolation du ET ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ddphoto.fr
 
STS 121, date de lancement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: NASA et programmes gouvernementaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit