PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Sam 17 Juin 2006 - 20:02

SpaceNut a écrit:
Moi aussi, il faut que j'allume le feu ! bon appétit !

Nous sommes que deux, alors le repas est plus rapide mais assez long quand même pour laisser le temps à la dégustation.

En fait, c'était un magret de canard, certes, mais entourant du foie gras, le tout ficelé et accompagné d'une sauce Périgueux. A déguster légèrement tiède avec une salade.

C'était bon mais, hélas, je n'avais plus de Pacherenc ...

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Fabien




Masculin Nombre de messages : 4646
Age : 38
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Sam 17 Juin 2006 - 20:04

Mais non Papy, tu n'es pas rathée :) :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Sam 17 Juin 2006 - 20:12

Fabien a écrit:
Mais non Papy, tu n'es pas rathée :) :)

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
SpaceNut




Masculin Nombre de messages : 3764
Age : 50
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Dim 18 Juin 2006 - 10:44

Patrick R2 a écrit:
Nous sommes que deux, alors le repas est plus rapide mais assez long quand même pour laisser le temps à la dégustation.

En fait, c'était un magret de canard, certes, mais entourant du foie gras, le tout ficelé et accompagné d'une sauce Périgueux. A déguster légèrement tiède avec une salade.

C'était bon mais, hélas, je n'avais plus de Pacherenc ...

Wink

La survie de l'espèce passe avant tout par une bonne alimentation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Dim 18 Juin 2006 - 10:53

Patrick R2 a écrit:
Nous sommes que deux, alors le repas est plus rapide mais assez long quand même pour laisser le temps à la dégustation.

En fait, c'était un magret de canard, certes, mais entourant du foie gras, le tout ficelé et accompagné d'une sauce Périgueux. A déguster légèrement tiède avec une salade.

C'était bon mais, hélas, je n'avais plus de Pacherenc ...

Wink

SpaceNut a écrit:
La survie de l'espèce passe avant tout par une bonne alimentation !

Ce qui, hélas, n'est pas vrai pour les 3/4 de l'humanité
Revenir en haut Aller en bas
SpaceNut




Masculin Nombre de messages : 3764
Age : 50
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Dim 18 Juin 2006 - 11:01

Ma remarque était une boutade, effectivement des pays connaissent encore la famine alors que nous avons l'image de nos agriculteurs et producteurs de lait balançant une partie de leur production sur la chaussée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Dim 18 Juin 2006 - 11:15

SpaceNut a écrit:
Ma remarque était une boutade ...

Pas de pb, j'avais bien compris
:)
Revenir en haut Aller en bas
Alpha




Masculin Nombre de messages : 731
Age : 58
Localisation : Canada
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Dim 18 Juin 2006 - 16:01

Vous avez frolé le dérapage de sujet en vous approchant de Dieux. Laissé moi en ajouté encore un peu, je refuse de croire que nous ne somme qu'un morceau de viande muni d'un gros cerveau. L'esprit de l'homme (pas son cerveau, ni son caratère) survit à la mort de son corps. OUI je suis réincarnationiste, et bien que toute proportion gardé face a l'univers, la vie (le morceau de viande) soit aussi éphémère que l'écrair d'une luciole dans la nuit, toute les lucioles de la terre pourraient disparaitre (ce serait dommage), il y auras toujours une nuit quelque part dans l'univers propice a la réincarnation des lucioles.

Dailleur, il est évident que seul les plus choyé de cette planète ont la capacité de fabriqué une arche de Noé qui serat utilisé par les plus choyé également. La question est: Le méritent ils? Ont ils mit leur énorme moyen au service de l'humanité ? Ont ils fait en sorte que les plus démuni de cette terre deviennent autonome et en sécurité ?

Nous ne méritons pas de construire une arche de Noé, mais le développement de la technologie spatial est obligatoire plus le mieux être de l'humanité, et l'Inde là comprit, car ses satellites météo et géologique servent a l'amérioration de l'agriculture du pays.

Bref ! Sauvons nos voisins en difficulté avant de se sauvé sois même d'une extinction certaine mais probablement très, très lointaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut




Masculin Nombre de messages : 3764
Age : 50
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Dim 18 Juin 2006 - 16:52

Moi qui pensais que nous avions dérapé lorsque nous avons évoqué nos barbecues respectifs ! lol

C’est le propre de l’homme de se bercer de douces illusions au lieu de reconnaître la cruelle vérité !
En ce qui concerne la réincarnation j’ai l’intuition que seuls les atomes qui nous constituent nous survivrons ! Mais c’est juste une intuition !

Alpha tu mets le doigt sur ce paradoxe qui veut que ce sont justement les peuples qui polluent et qui « détruisent » le plus qui ont la capacité de construire l’arche dont tu parles…

Je ne discute pas sur les technologies spatiales qui sont vitales !
Je discute sur la capacité de l’homme à enrayer un processus de destruction systématique des écosystèmes terrestres.
Le réchauffement de la planète (en autre) est une réalité, et les conséquences sur certains écosystèmes sont déjà et seront dramatiques !
Le problème c’est que nous raisonnons toujours avec le « mythe » de la pyramide qui voudrait que de tous les êtres vivants, nous soyons tout en haut… Tans que l’Homme continuera à penser de la sorte, je ne donne pas cher de notre espèce…
Lorsqu’il aura compris que le vivant est un cercle et que nous sommes quelque part sur ce cercle à égalité avec tous les êtres vivants, alors peut être ! Mais n’est-il déjà pas trop tard ?

Tu noteras que le bureau du PDG est toujours au sommet du building ! Et pourtant sans les personnes qui bossent dans les étages les plus bas, il n’est rien du tout ! A tous les niveaux, il faut remplacer la pyramide par le cercle !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Dim 18 Juin 2006 - 18:01

SpaceNut a écrit:
... Tu noteras que le bureau du PDG est toujours au sommet du building ! Et pourtant sans les personnes qui bossent dans les étages les plus bas, il n’est rien du tout ! ...

Oui, mais il a des ... "stock-options"
Bon, là je dérape

Wink
Revenir en haut Aller en bas
SpaceNut




Masculin Nombre de messages : 3764
Age : 50
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Dim 18 Juin 2006 - 18:15

Patrick R2 a écrit:
Oui, mais il a des ... "stock-options"
Bon, là je dérape

Wink

Certes ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13621
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Dim 18 Juin 2006 - 18:30

Citation :
[quote="SpaceNut"]Ma remarque était une boutade, effectivement des pays connaissent encore la famine alors que nous avons l'image de nos agriculteurs et producteurs de lait balançant une partie de leur production sur la chaussée !

Un pur produit du génie de l'espèce humaine : pénurie et famine d'un côté, ... surproduction et mévente de l'autre avec parfois rachat officiel .... pour destruction et maintien des cours, prime à l'arrachage ou à la jachère ....

Et on voudrait exporter cela dans une autre galaxie ..... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut




Masculin Nombre de messages : 3764
Age : 50
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Dim 18 Juin 2006 - 19:29

Lorsque l'espèce humaine aura les facultés technologiques d'essaimer elle aura acquis une énorme expérience et saura déterminer les erreurs à ne plus commettre.
Ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui…
Si les choses continuent ainsi, l'espèce humaine ou du moins la civilisation telle que nous la connaissons actuellement sera amené à disparaître…
Le problème vient justement du fait qu’on n’a aucune expérience, aucun repère, nous venons juste d’entrer en scène !
Il existe plusieurs métaphores pour comparer ce que représente la présence humaine depuis la création de l’univers (dans la mesure où la cosmologie scientifique actuelle est vraie, ce qui est loin d’être une certitude !). On peut ramener toute l’histoire de l’univers à une année, nous apparaissons dans les toutes dernières secondes du 31 décembre… Ou si l’on prend l’Obélisque de la Place de la Concorde et que l’on pose sur son sommet une feuille de papier à cigarette, cette dernière représente l’histoire de l’espèce humaine !
L’univers a commencé sans l’Homme et il peut continuer sans lui !

Stephen Hawking tire la sonnette d'alarme ! Ce qu'il dit n'est pas nouveau, mais que lui le dise !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha




Masculin Nombre de messages : 731
Age : 58
Localisation : Canada
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Lun 19 Juin 2006 - 2:57

Tu sais SpaceNut, les auteurs de science fiction sont d'excellents devin, et l'auteur de star-trek prévoyait l'union des peuples de la terre dans une forme très proche de l'union européenne. La gestion serait planétaire et la suppression de l'argent et une distribution des richesse mieux répartis dans la population. Oui, la civilisation tel que nous connaissons serait révolu.

Oui l'humanité progresse a petit pas, en regardant en arrière, le siècle dernier fût rempli d'horreurs et de boulversements, mais nous en avons tiré des leçons et mit en place des moyens d'évité les drames du passé. Non le monde n'est pas encore parfait, mais il sera surement mieux à la fin de ce siècle qui sera également rempli de boulversements.

Le yin et le yan est de détruire ce qui nous a servis a apprendre pour construire quelque chose de mieux en fonction de ce que nous avons apprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Lun 19 Juin 2006 - 8:08

SpaceNut a écrit:
Lorsque l'espèce humaine aura les facultés technologiques d'essaimer elle aura acquis une énorme expérience et saura déterminer les erreurs à ne plus commettre.
Ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui…
Si les choses continuent ainsi, l'espèce humaine ou du moins la civilisation telle que nous la connaissons actuellement sera amené à disparaître…
...
Stephen Hawking tire la sonnette d'alarme ! Ce qu'il dit n'est pas nouveau, mais que lui le dise !!!!!

Je conseille la lecture de "Effondrement : comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie",de Jared Diamond
http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2070776727/171-7777468-3216223
Un gros pavé de 600 pages, passionnant.
L'auteur analyse les causes d'effondrements parfois assez spectaculaires, comme la société de l'île de Pâques ou la civilisation Maya. Mais aussi comment les Vikings d'Islande ont pu comprendre et arrêter le processus à temps, tandis que la colonie du Groenland disparaissait vers 1420. Il décrit également des exemples plus récents, et présente le génocide du Rwanda, par exemple, sous un éclairage un peu inhabituel.

Quel rapport avec la colonisation de l'espace ?
Eh bien, il est hautement improbable que dans un futur imaginable une colonie martienne (par exemple), de quelques centaines ou milliers de personnes, puisse acquérir l'autonomie lui permettant de survivre à un effondrement de la civilisation sur Terre entraînant la fin des voyages interplanétaires. Il faut se représenter qu'une telle colonie dispose de moins de ressources naturelles utilisables que le plus pauvre des villages du Mali, tout en devant affronter un environnement plus hostile. Une hypothétique colonie martienne devrait rester "sous perfusion" jusqu'à croître suffisamment pour reconstituer l'environnement technologique de la civilisation d'origine lui permettant de fabriquer tous les artefacts technologiques nécessaire à sa survie, et il est très improbable qu'un tel niveau soit atteint d'ici un siècle, ou même deux.
La colonie Viking sur Groenland, fondée en 980, qui comptait environ 5000 personnes à son apogée, a survécu quelques dizaines d'années après la rupture des communications avec la Norvège et un refroidissement climatique vers 1400...

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13621
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Lun 19 Juin 2006 - 8:36

Citation :
Il existe plusieurs métaphores pour comparer ce que représente la présence humaine depuis la création de l’univers (dans la mesure où la cosmologie scientifique actuelle est vraie, ce qui est loin d’être une certitude !). On peut ramener toute l’histoire de l’univers à une année, nous apparaissons dans les toutes dernières secondes du 31 décembre… Ou si l’on prend l’Obélisque de la Place de la Concorde et que l’on pose sur son sommet une feuille de papier à cigarette, cette dernière représente l’histoire de l’espèce humaine !

Et ce qui est vraiment inquiétant c'est qu'en si peu de temps (on peut dire depuis les "grands voyages" fin du XVe Siecle ... debut de la colonisation à grande echelle) -soit un nanomètre de l'épaisseur de la feuille de papier cigarette -l'espèce devenue dominante par sa technicité a profondement modifié les équilibres (ou déséquilibres) et beaucoup plus que dans les millions d'années qui ont précédé. Et rien ne dit que cela puisse être reversible .... certains leviers de décision restant réfractaires à la "prise de conscience".


Citation :

Lorsque l'espèce humaine aura les facultés technologiques d'essaimer elle aura acquis une énorme expérience et saura déterminer les erreurs à ne plus commettre.
Ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui…

On ne peut exclure des scénarios à la Haldous Huxley (le Meilleur des Mondes)où la maitrise des "gènes" permet de créer des sous-hommes adaptés à leur esclavage et heureux de l'être (on supprime l'envie de changer les choses)

http://www.syti.net/MeilleurDesMondes.html
(je n'indique ce site que pour le résumé du livre de Huxley au début)
Citation :


Si les choses continuent ainsi, l'espèce humaine ou du moins la civilisation telle que nous la connaissons actuellement sera amené à disparaître…

Mais il n'y aucune "pré-détermination" pour que la nouvelle société soit égalitaire et fraternelle ... la pyramidisation peut s'accroitre.
Il y a déjà longtemps Rabelais disait "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme"

Citation :
L’univers a commencé sans l’Homme et il peut continuer sans lui !

Dans ce cas, nous aurons été une voie sans issue de l'évolution ....

Citation :
Stephen Hawking tire la sonnette d'alarme ! Ce qu'il dit n'est pas nouveau, mais que lui le dise !!!!!

Oui .. il n'y a pas tant que çà de grands scientifiques qui prennent position et donnent publiquement leur point de vue. Contrats et subventions pour les labos ... sont souvent des tétaniseurs de langue Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Lun 19 Juin 2006 - 10:49

Bonjour,

Une petite remarque pour commencer concernant les "300 ans sans risque d'impact par un astéroïde de 15 km". C'est une grave erreur. Certes, le risque est très faible, mais 99% des comètes longues périodes sont inconnues et il n'y a à vue de nez dans le meilleur des cas que 3 ou 4 ans entre leur détection et leur arrivée au périhélion. De plus, une collision entre astéroïdes, ou le simple détournement par une planète géante, par exemple Neptune pour le cas des astéroïdes transneptuniens peut suffire à placer immédiatement un gros astéroïde (inconnu) sur une trajectoire de collision.
Et dans le cas des transneptuniens, la taille peut être de l'ordre de la centaine de km ....


lambda0 a écrit:
Quel rapport avec la colonisation de l'espace ?
Eh bien, il est hautement improbable que dans un futur imaginable une colonie martienne (par exemple), de quelques centaines ou milliers de personnes, puisse acquérir l'autonomie lui permettant de survivre à un effondrement de la civilisation sur Terre entraînant la fin des voyages interplanétaires. Il faut se représenter qu'une telle colonie dispose de moins de ressources naturelles utilisables que le plus pauvre des villages du Mali, tout en devant affronter un environnement plus hostile.

Je ne suis pas d'accord avec ton analyse. En premier lieu, il existe de nombreuses régions du tiers-monde particulièrement propices au développement d'une civilisation, mais qui n'ont pas connu de fort développement technologique (les rives de l'Indus par exemple). Inversement, de nombreuses régions ont réussi un tel développement alors que le climat est défavorable (exemple : les pays nordiques comme la Suède). Les ressources initiales et les conditions de vie ne sont donc ni totalement nécessaires ni totalement suffisantes pour un développement technologique.
Bien entendu, il faut quand même des ressources, mais la technologie permet justement de les obtenir ces ressources. Aux Pays-Bas, une grande partie de la production agricole est réalisée sous serre. On doit donc pouvoir faire pareil sur Mars.
En fait, le maillon faible, on en a déjà parlé, c'est probablement l'énergie.
En revanche, il ne faut pas négliger le maillon fort : l'éducation et la maitrise technologique. A équipement égal, est-il plus facile d'aboutir à l'autonomie sur Mars avec 10000 ingénieurs bien formés, ou sur Terre près d'un fleuve avec 10000 maliens pris au hasard ?
Soyons clair, la question est en réalité très complexe. Mais c'est précisément parce que cette question est complexe que je ne comprends pas que ton opinion puisse être tranchée de façon aussi négative "hautement improbable".

Dans un autre fil, nous avons abordé par exemple le problème de l'énergie nécessaire au fonctionnement d'une serre martienne et nous n'avons même pas pu conclure sur la possibilité de réguler la température de façon automatique grâce à l'effet de serre.

Cordialement,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Lun 19 Juin 2006 - 11:20

Argyre a écrit:

...
En fait, le maillon faible, on en a déjà parlé, c'est probablement l'énergie.
En revanche, il ne faut pas négliger le maillon fort : l'éducation et la maitrise technologique. A équipement égal, est-il plus facile d'aboutir à l'autonomie sur Mars avec 10000 ingénieurs bien formés, ou sur Terre près d'un fleuve avec 10000 maliens pris au hasard ?
Soyons clair, la question est en réalité très complexe. Mais c'est précisément parce que cette question est complexe que je ne comprends pas que ton opinion puisse être tranchée de façon aussi négative "hautement improbable".

Dans un autre fil, nous avons abordé par exemple le problème de l'énergie nécessaire au fonctionnement d'une serre martienne et nous n'avons même pas pu conclure sur la possibilité de réguler la température de façon automatique grâce à l'effet de serre.

Salut

Le "hautement improbable" se réfère à une colonie de quelques centaines de personnes, et je ne dis pas "impossible" Wink

On est resté bloqué sur cette question de l'énergie disponible, qui conditionne pas mal de choses quand même : pas de pétrole, charbon, etc, pas d'éolien utilisable, pas d'hydraulique, pas question de brûler de la biomasse, deux fois moins d'énergie solaire. Une colonie martienne dispose donc de moins d'énergie que n'importe quelle collectivité terrienne, tout en se trouvant face à un environnement plus hostile.
Reste l'énergie nucléaire, mais pour être maîtrisée de façon durable, cette énergie requiert toute une infrastructure industrielle derrière, et on ne sait même pas s'il y a des gisements d'uranium exploitables sur Mars.

Attention: je ne dis pas que c'est impossible, seulement que je ne crois pas beaucoup à la survie à long terme d'une colonie de quelques centaines de personnes en cas de rupture définitive de communication avec la Terre.
En fait, on est coincé entre deux paramètres :
- La faible densité de population admissible, étant donné la rareté de certaines ressources et l'hostilité de l'environnement
- Un seuil minimal de population pour faire fonctionner une civilisation technologique permettant de survivre dans cet environnement

Je suis bien un fervent partisan des vols spatiaux et de la colonisation, mais je ne crois pas être borné en essayant de confronter les rêves à la physique et à la technique. Je pense que la colonisation autonome est possible, mais je suis incapable de le prouver, pour l'instant, parce qu'il y a des arguments crédibles qui suggèrent le contraire, au moins dans l'état actuel de la technique.

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7470
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: un petit risque pour l'Homme mais un grand pour l'Humanité !   Lun 19 Juin 2006 - 12:19

Argyre a écrit:
Bonjour,

Une petite remarque pour commencer concernant les "300 ans sans risque d'impact par un astéroïde de 15 km". C'est une grave erreur. Certes, le risque est très faible, mais 99% des comètes longues périodes sont inconnues et il n'y a à vue de nez dans le meilleur des cas que 3 ou 4 ans entre leur détection et leur arrivée au périhélion. De plus, une collision entre astéroïdes, ou le simple détournement par une planète géante, par exemple Neptune pour le cas des astéroïdes transneptuniens peut suffire à placer immédiatement un gros astéroïde (inconnu) sur une trajectoire de collision.
Et dans le cas des transneptuniens, la taille peut être de l'ordre de la centaine de km ....

Les ressources initiales et les conditions de vie ne sont donc ni totalement nécessaires ni totalement suffisantes pour un développement technologique.
Bien entendu, il faut quand même des ressources, mais la technologie permet justement de les obtenir ces ressources. Aux Pays-Bas, une grande partie de la production agricole est réalisée sous serre. On doit donc pouvoir faire pareil sur Mars.
En fait, le maillon faible, on en a déjà parlé, c'est probablement l'énergie.
En revanche, il ne faut pas négliger le maillon fort : l'éducation et la maitrise technologique.
Argyre

En effet si le risque pour une personne de recevoir un météorite sur la figure ...au cours de sa vie "hyper" brève...est infime à l'échelle cosmique...ce n'est pas le cas à l'échelle de vie d'une espèce vivante...certains dinosaures en savent quelque chose.
Faisons une estimation grossière pour se fixer un ordre de grandeur: supposons que dix milliards d'individus soient victimes d'un astéroïde tous les dix millions d'années...on obtient 1000 victimes par an...du même ordre de grandeur que les catastrophes aériennes...mais le problème...c'est que l'holocauste (pardon pour l'emploi de ce terme...si chargé par l'Histoire) est global et irréversible!
Je ne suis pas anthropocentrique ...et qui sait une espèce de Dinosaures auraient mieux fait que nous...si ...on leur avait laissé le temps...et si l'Homme est actuellement le pire des prédateurs...il peut devenir son meilleur protecteur en prenant conscience que tous les êtres vivants de notre planète ont une origine commune il y a 4 milliards d'année.

Peut-être qu'essaimer sur Mars ou ailleurs n'est pas chose facile...mais il en fut de même quand la vie quitta les océans pour la Terre ferme...et puis si le seul critère de réussite est le nombre...les méduses ou le plancton sont mieux placés que nous! Même en raisonnant froidement et à la Darwin, il faut essaimer...l'expérience de plusieurs millions d'années des abeilles et des fourmis nous le prouvent.

Il y a de fortes probablités qu'une population martienne ne puisse jamais atteindre celle de la Terre vu la plus faible énergie qu'elle reçoit du Soleil et de sa plus petite taille...mais une population de l'ordre du million me parait raisonnable à "long" terme de quelques siècles et suffisante pour assurer une totale autonomie...ce qui reste très bref par rapport aux 4 milliards d'ans de la vie sur la Terre.
Giwa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4209
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Lun 19 Juin 2006 - 16:05

Parmi les dangers de l'Univers pour la vie, et notamment la vie intelligente, n'oublions pas les sursauts gamma. Ces derniers sont capables d'éradiquer toute forme vie multicellulaire dans un rayon de 14 kparsec... Leur fréquence décroit avec l'âge des galaxies, mais le dernier à s'être produit dans notre galaxie pourrait bien remonter à 500 millions d'années.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Lun 19 Juin 2006 - 17:18

Henri a écrit:
Parmi les dangers de l'Univers pour la vie, et notamment la vie intelligente, n'oublions pas les sursauts gamma. Ces derniers sont capables d'éradiquer toute forme vie multicellulaire dans un rayon de 14 kparsec... Leur fréquence décroit avec l'âge des galaxies, mais le dernier à s'être produit dans notre galaxie pourrait bien remonter à 500 millions d'années.

Comment, notre galaxie n'a pas ses ceintures de sécurité Van Allen ?
Revenir en haut Aller en bas
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Lun 19 Juin 2006 - 17:34

Henri a écrit:
Parmi les dangers de l'Univers pour la vie, et notamment la vie intelligente, n'oublions pas les sursauts gamma.
Effectivement.
Cependant, le plus grand danger, c'est notre incompréhension de l'univers et notre inaptitude à prévoir les catastrophes. C'est toujours après le désastre qu'on déplore la bêtise humaine, rarement avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut




Masculin Nombre de messages : 3764
Age : 50
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Lun 19 Juin 2006 - 19:01

Alpha a écrit:
Tu sais SpaceNut, les auteurs de science fiction sont d'excellents devin, et l'auteur de star-trek prévoyait l'union des peuples de la terre dans une forme très proche de l'union européenne. La gestion serait planétaire et la suppression de l'argent et une distribution des richesse mieux répartis dans la population. Oui, la civilisation tel que nous connaissons serait révolu.

Oui l'humanité progresse a petit pas, en regardant en arrière, le siècle dernier fût rempli d'horreurs et de boulversements, mais nous en avons tiré des leçons et mit en place des moyens d'évité les drames du passé. Non le monde n'est pas encore parfait, mais il sera surement mieux à la fin de ce siècle qui sera également rempli de boulversements.

Le yin et le yan est de détruire ce qui nous a servis a apprendre pour construire quelque chose de mieux en fonction de ce que nous avons apprit.

Après la famille, le clan, la tribu, la cité, l'empire, le royaume, le pays, la fédération de pays etc... On arrivera bien dans un très très lointain avenir à une fédération planétaire... Cela ne changera pas la nature profonde de l'Homme.
Je doute fortement que "l'argent" puisse disparaitre du système économique, il faudra bien aller chez son boulanger ou son équivalent du futur pour aller lui échanger quelque chose contre son travail...

"L'humanité progresse à petit pas..." Technologiquement parlant certainement... Mais l'Homme lui, a t-il changé ? Sûrement pas ! Or son pouvoir de destruction est de plus en plus important !
Il suffit d'ouvrir un livre d'histoire pour s'en convaincre ou de regarder les actualités !
Tout le problème est là !


Dernière édition par le Mar 20 Juin 2006 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7470
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Les sursauts gamma   Mar 20 Juin 2006 - 8:54

Argyre a écrit:
Henri a écrit:
Parmi les dangers de l'Univers pour la vie, et notamment la vie intelligente, n'oublions pas les sursauts gamma.
Effectivement.
Cependant, le plus grand danger, c'est notre incompréhension de l'univers et notre inaptitude à prévoir les catastrophes. C'est toujours après le désastre qu'on déplore la bêtise humaine, rarement avant.

Les sursauts Gamma

Re...effectivement, voilà une autre cause possible d’extinction de la Vie sur la Terre …ou ailleurs !
Peut-être que la recherche de la Vie dans l’Univers nous conduira à la conclusion que ce n’est pas son apparition qui est très improbable…mais plutôt son extinction qui est très probable…du moins sur des échelles de temps très grandes…mais là , je m’aventure un peu car la conclusion peut être toute autre…et d’une manière qu’on n’imagine pas encore !

Mais là encore , n’acceptons pas la fatalité…si à l’échelle de l’Homme , il n’y a pas grand chose à faire…à l’échelle de l’Humanité…et surtout de la Vie…on peut tout de même réagir.

D’abord étudions bien leur(s) cause(s) et origine(s) pour mieux les prévoir : il semble que l’on soit sur des pistes intéressantes comme l’effondrement d’hyper novæ en rotation avec formation d’un trou noir au centre et éjection de rayons gamma selon l’axe des pôles qui tel un phare balise l’Espace. Il faudra ensuite comme pour les géocroiseurs en faire l’inventaire…mais pas dans le Système Solaire… dans notre Galaxie…et au moins dans un rayon de mille années de lumière !…Du boulot en perspective pour nos cousins …les astronomes.

Et au cas où nos cousins déclenchent l’alerte générale…à l’échelle individuelle on peut toujours prier selon ses convictions ! Mais à l’échelle de la Vie que faire ?

D’abord ,il faut savoir que nos cousins les Astronomes seront assez malins pour prévoir ce flash gamma quelques siècles à l’avance…c’est vrai que c’est un délai très court…à l’échelle cosmique !
Alors inspirons nous de nos cousines les fourmis qui rentrent sous terre pour l’hiver .
Bien d’accord…mais sous terre on ne peut descendre qu’à quelques centaines de mètres avec des galeries et çà risque de ne pas suffire ( même si avec des forages, on se rapproche de 10 km).En effet la pesanteur terrestre est trop forte et les contraintes sur les voûtes des galeries deviennent considérables…et puis il y a toujours ce magma en dessous qui va nous chauffer un peu trop !…Mais la Lune est là…et elle peut encore nous sauver…comme elle l’a peut-être déjà fait en stabilisant notre toupie : la Terre.
Au lieu de creuser …sous terre…creusons sous lune…on peut descendre beaucoup plus profond vu la faible pesanteur…et l’absence…ou la quasi absence d’un magma interne.

Voilà le scénario d’un super film de Sciences-Fiction et d’Horreur…à suivre !

Giwa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4209
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Mar 20 Juin 2006 - 9:51

En fait la baisse de la fréquence des sursauts gamma (GRB : Gamma Ray Burst ou Burster) avec le vieillissement de l'Univers pourrais être une piste de solution au paradoxe de Fermi.
La baisse de la fréquence des GRB pourrait aussi expliquer l'énorme écart de temps entre l'apparition de la vie sur Terre (-2 Ga) et sa prolifération sous la forme d'organismes multicellulaires il y a seulement 500 millions d'années. Certains scientifiques se posent même la question si les grandes extinctions les plus tardives ne sont pas elles aussi dues à des GRB.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)


Dernière édition par le Mar 20 Juin 2006 - 9:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace   Mar 20 Juin 2006 - 9:52

Henri a écrit:
Parmi les dangers de l'Univers pour la vie, et notamment la vie intelligente, n'oublions pas les sursauts gamma.
Argyre a écrit:
Effectivement.
Cependant, le plus grand danger, c'est notre incompréhension de l'univers et notre inaptitude à prévoir les catastrophes. C'est toujours après le désastre qu'on déplore la bêtise humaine ...

Et qu'on ne parle pas assez des actes intelligent comme celui de cette gamine anglaise qui s'est souvenu de son cours de géo et qui a reconnu les signes précurseurs du tsunami ; elle a pu sauver qq dizaines de personnes.

Tout passe par l'éducation et de bonnes bases d'enseignement général
Revenir en haut Aller en bas
 
Hawking : survie de l'homme et colonisation de l'espace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Autres pays-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit