PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Interview du président du CNES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Olivier Sanguy




Masculin Nombre de messages : 1535
Age : 50
Localisation : Auriol - France
Date d'inscription : 17/09/2005

MessageSujet: Interview du président du CNES   Sam 25 Fév 2012 - 13:14

Pour Enjoy Space, j'ai interviewé le président du CNES lors d'une conférence de presse en janvier.
Pour le forum, la vidéo en "embed" ci-dessous :



Bon visionage !

L'article sur Enjoy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://oliviersanguy.wordpress.com
Lune




Féminin Nombre de messages : 2278
Localisation : Loire atlantique
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Sam 25 Fév 2012 - 16:04

Tout ce qui est dit ici fait drôlement plaisir.

Merci Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surlalune.e-monsite.com
Spatiobus




Masculin Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Dim 26 Fév 2012 - 13:36

Merci également.
En effet cela fait plaisir. Pensons aux générations futures !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spatiobus-cnes.over-blog.com/
futureal-6




Masculin Nombre de messages : 86
Age : 28
Localisation : Atlanta
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Dim 26 Fév 2012 - 14:32

Je me pose juste une question parce que ce n'est pas la première fois que je l'entends, où est ce que l'on peut trouver (dans un rapport, une publication, une étude...) le chiffre avancé de: "le spatial en Europe à un effet de levier de 1 pour 20", j'aimerais bien connaitre les chiffres investis et les retombées économiques qui amènent à ce résultat ?
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Dim 26 Fév 2012 - 19:30

Moi, ce que je remarque surtout, c'est que dans sa description de l'avenir du spatial, il parle des satellites ou des sondes qui vont explorer très loin et des satellites qui restent autour de la Terre et qui rendent des services.

Et l'homme dans l'espace ? Il n'en parle pas. C'est comme ça depuis quelques années, le CNES est totalement opposé aux missions habitées. Il ne voit pas d'avenir à l'homme dans l'espace. C'est pour moi une catastrophe scientifique et philosophique.

Cordialement,

Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyos




Masculin Nombre de messages : 644
Age : 51
Localisation : Breuillet(91)
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Dim 26 Fév 2012 - 19:55

Argyre a écrit:
Moi, ce que je remarque surtout, c'est que dans sa description de l'avenir du spatial, il parle des satellites ou des sondes qui vont explorer très loin et des satellites qui restent autour de la Terre et qui rendent des services.

Et l'homme dans l'espace ? Il n'en parle pas. C'est comme ça depuis quelques années, le CNES est totalement opposé aux missions habitées. Il ne voit pas d'avenir à l'homme dans l'espace. C'est pour moi une catastrophe scientifique et philosophique.

Cordialement,

Argyre

Tout pareil.. Les sondes doivent étre nos éclaireurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archeovideo.blogspot.com/
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10772
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Dim 26 Fév 2012 - 20:23

Et encore, même pour les sondes c'est une vaste blague. Il suffit de regarder ce qu'ils ont fait dans ce domaine depuis 20 ans, et de voir quels sont leurs projets.
Le CNES qui explore le système solaire ? J'hésite entre rire et pleurer... Neutral

Le CNES sert à observer la Terre et à posséder le territoire du CSG, pour le reste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13630
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Dim 26 Fév 2012 - 20:31

Sur Wikipedia on a ce listage :
Citation :
Exploration du système solaire :


  • Picard lancé en 2010 est un micro-satellite étudie le Soleil
  • Participation à la mission martienne de la NASA Mars Science Laboratory via les instruments embarqués ChemCam et SAM.
  • Participation à la mission conjointe ESA/Japon BepiColombo vers Mercure
  • Participation au projet conjoint ESA/NASA ExoMars
  • Participation au projet ESA Rosetta
  • Satellite Taranis d'étude des phénomènes énergétiques associés aux orages

Evidemment ce n'est pas le Pérou .... d'autant qu'ExoMars ... il faudra s'accrocher pour que cela se concrétise. Mais ce n'est pas non plus le vide abyssal clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10772
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Dim 26 Fév 2012 - 20:42

Mise à part la dernière ligne (un satellite d'observation), il s'agit effectivement d'exploration. Mais leur "participation" sur l'exploration planétaire consiste principalement à faire du consulting, à financer (recevoir de l'argent de l'état et le donner à quelqu'un qui va faire le vrai boulot) et quelques fois à travailler sur un sous-ensemble... travail qui sera de toute façon refait par les industriels en charge de développer le sous-ensemble en question. Je précise bien que je parle de l'exploration planétaire uniquement, leur implication dans l'observation de la Terre étant bien plus réelle et constructive par exemple.

Je note surtout aucune maitrise d’œuvre et aucun projet financé par eux. Les missions d'exploration ESA se font avant tout entre le client (l'ESA, ou l'ESA+CNES quand la France veut du retour géo et que le CNES sert de compte en banque) et l'industriel en charge du développement de la mission.

Depuis que l'ESA et l'UE spatial gagnent du terrain, le CNES ne sait plus vraiment comment se positionner: il cherche à se positionner d'un point de vue technique, alors qu'il n'est que le coordinateur d'un budget que notre pays veut garder ici... et qui concerne ce que les politiques français veulent pour l'Espace: des yeux tournés vers la Terre (sic.).
Alors après, la seule chose qu'on entendra du CNES c'est son histoire (quel rêve pour nos enfants !), et des chimères qui lui restent associés sans grande conviction, avec beaucoup d'autres logos d'agences tout autour: Ariane, ATV, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Dim 26 Fév 2012 - 23:50

et dire que certains me trouvaient trop dur ''à taper'' sur le CNES... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10772
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Lun 27 Fév 2012 - 0:15

Il ne s'agit pas de taper sur le CNES, mais juste de dire que la France investit dans d'autres secteurs du spatial que l'exploration. Le CNES n'y est pour rien, elle le subit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Lun 27 Fév 2012 - 0:41

N'y est pour rien, c'est vite dit... ou alors, le rôle des instances dirigeantes du CNES n'ont pas de poids, et ne servent que de ''faire-valoir'' auprès des véritables décideurs, si le CNES, n'est pas un décideur...
Revenir en haut Aller en bas
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10772
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Lun 27 Fév 2012 - 1:06

Le CNES ne choisit pas ses orientations, ce sont les conseillés ministériels et présidentiels délégués au spatial qui le font, et peu d'entre eux font partie du CNES. Les lobby sont bien plus complexes évidemment, mais disons que les dirigeants du CNES ne sont pas beaucoup plus coupables que toutes les autres personnes de la chaine de décision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Lun 27 Fév 2012 - 1:27

Il y a quand même une différence entre le CNES d'autrefois où les dirigeants avaient quand même leur mot à dire et, hélas, maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8527
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Lun 27 Fév 2012 - 9:11

Non pas que je prète encore le mondre intéret au CNES et à son machin l'ESA, sauf pour le CNES à continuer à organiser l'aventure spatiale franco française s'il en existe encore une ou pas, mais j'ai lu avec attention votre première page de réactions sur le discours du Président du CNES et j'en viens à me dire : " mais finalement le problème du CNES, c'est le CNES lui même" !

Certes petite pirouette facile que l'on peut placer un peu partout dans nos analyses, nos péremptoires déclarations, mais là, je suis content de la formule. Finalement nous avons (vous faites vous même la liste) quelques projets et encore incertains, mais somme toute assez maigres. Mais attention à AMHA, pas de projet de vol humain en perspective, pour raison d'économie (?) ne fait de grands projets de robots. Vieil adage : "on ne prète qu'aux riches".

Que je l'approuve ou pas, lorsque les universités en France auront terminé leur convertion au libéralisme et auront enfin une autonomie économique, pourquoi collaborer avec un intermédiaire comme le CNES pour s'engager dans des projets spatiaux alors que seules elles feront d'aussi bons accords avec d'autres universités (européennes) ?

Après tout en France on a bien prié le CNRS de collaborer très étroitement avec les universités au point de n'en devenir in fine une "agence de conseil", le CNES pourrait devenir un vague "réservoir de réflexions" et les universités décider avec qui et comment collaborer avec d'autres, si besoin, dans le domaine spatial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22839
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Lun 27 Fév 2012 - 9:19

Il faut peut être reconnaitre que depuis la création de l'ESA, c'est cette dernière qui a récupéré les grands projets interplanétaires et d'exploration en centralisant tous les budgets et ingénieurs. Le rôle du Cnes a donc changé et est forcément plus limité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
hcru




Masculin Nombre de messages : 83
Age : 73
Localisation : AUZEVILLE-TOLOSANE 31320
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Lun 27 Fév 2012 - 12:42

Astro-notes a écrit:
... et j'en viens à me dire : " mais finalement le problème du CNES, c'est le CNES lui même" !
.

Après 35 ans de cnes, Rolling Eyes 45 d'aéro-spatial, plein de missions dans le monde et presque 10 de retraite, Embarassed je me pose toujours cette question génialement métaphysique, moteur qui justifie le cnes lui-même!!! Rolling Eyes Le cnes, c'est le centre national d'ETUDES spatiales: Etre ou ne pas être, c'est fait. Reste les questions 'Comment? 'et 'Pour quoi faire?' et 'comment faire?'. Chaque gouvernement français à son tour, selon ses sensibilités et les données du moment, a tenté de répondre à ce questionnement de manière jugée la meilleure. L'Europe a été et reste un vrai challenge/soucis pour 'les cnes'! What a Face

Simplement, voir écrit " mais finalement le problème du CNES, c'est le CNES lui même" ! çà fait un bien fou quelque part. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Lun 27 Fév 2012 - 21:53

Ne pas oublier le rôle du CNES dans le sauvetage de la Terre pour Armaggeddon (actuellement sur TMC) / ''La NASA envoie d'urgence une navette avec la collaboration de l'agence spatiale japonaise, française...'' Wink Wink

Ok, je sors... megalol
Revenir en haut Aller en bas
patoscope




Masculin Nombre de messages : 63
Age : 46
Localisation : spaceland
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Lun 27 Fév 2012 - 22:21

Le CNES (et c'est un défaut) ne communique peu sur tout ce qu'il fait et fait faire!
Certes son rôle a été légèrement modifié mais il garde une part importante sur tous les projets spatiaux européens.
Vous êtes tous loin du compte et il est clair que la politique spatiale française est administré par le CNES (comme le DLR pour l'Allemagne et l'ASI pour l'Italie).
La France faisant partie des gros contributeurs à l'ESA a son mot à dire dans toutes les réflexions et trade-off à faire.
Tous les dossiers présentées lors des ministérielles sont bouclés au stade de l'agence.... et surtout pas du côté de l'industrie.
Penser bien que faire travailler uniquement l'industrie ne mènerait à rien... et n'oubliez pas que les travaux du CNES sont gratuits contrairement aux coûts exhorbitants de l'industrie.

Vol habité, pas vol habité... c'est un problème de volonté Européenne, la France ne peut pousser seule ce projet parmi les projets à l'horizon... beaucoup oublie (par ces temps de crise) que le spatial a un coup et qu'il faut parfois faire des choix.
La France ne semble pas être en mesure de prendre le risque de faire du vol habité, et de prendre sur elle un échec qui serait catastrophique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10772
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Lun 27 Fév 2012 - 22:24

patoscope a écrit:
Penser bien que faire travailler uniquement l'industrie ne mènerait à rien...
Tu as raison, il faut un donneur d'ordre qui tient autant la route que l'industriel. Le CNES semble bien faire sa part du boulot dans les activités qui lui sont confiés, mais on ne lui donne pas beaucoup d'activités du côté de l'exploration par contre. Ca ne fait plus partie de ses priorités, question de choix.

patoscope a écrit:
et n'oubliez pas que les travaux du CNES sont gratuits
Pardon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Mar 28 Fév 2012 - 9:30

patoscope a écrit:
Vol habité, pas vol habité... c'est un problème de volonté Européenne, la France ne peut pousser seule ce projet parmi les projets à l'horizon... beaucoup oublie (par ces temps de crise) que le spatial a un coup et qu'il faut parfois faire des choix.
La France ne semble pas être en mesure de prendre le risque de faire du vol habité, et de prendre sur elle un échec qui serait catastrophique.
Non, non, ce n'est pas un problème lié au coût ou au risque, c'est un problème d'ordre idéologique. Le CNES pourrait par exemple soutenir un projet international d'exploration habitée, mais non, elle ne le fait pas. Pire que ça, l'organisation, ou plutôt ses dirigeants actuels, ne voient aucun avenir au spatial habité. Le plus incroyable, c'est que Pécresse et Fillon, au début du quiquennat de Sarkozy, étaient favorables à une telle entreprise internationale, comme en témoignent les réunions qui ont leu lieu à ce sujet en Europe et le rapprochement avec Griffin. Mais le CNES a toujours freiné des 2 pieds et n'a jamais été force de proposition, alors que c'est normalement son rôle. Lorsque Fillon a demandé au CNES et au CEA ce qu'il fallait faire pour que la France ait un accès autonome à l'espace, le rapport rendu par ces agences traitait le sujet du spatial habité en 2 lignes :
1 : Pour l'accès autonome à l'espace, il faut également envisager un lanceur man rated (super, voyons la suite ...)
2 : Ceci ne peut être fait qu'au niveau international.
Même pas 2 mots sur les spécifications d'un tel lanceur, sur la faisabilité de transformer Ariane 5 ... non, rien de rien.
Pour tout dire, j'ai même envoyé une lettre de protestation au Premier Ministre ! Si, si, je l'ai fait, ne serait-ce que pour voir si on me répondait. Et en retour, j'ai reçu une lettre du cabinet du Ministre. En gros, on me répond totalement à côté, en disant que le rapport a bien présenté l'évolution vers Ariane 6 en tenant compte de l'évolution des besoins commerciaux .... ou l'art et la manière de ne pas répondre à la question posée.
Bref, la direction du CNES a un impact très important sur les décisions ministérielles, il faut bien le comprendre. Mais notez toutefois que cela ne concerne pas le personnel du CNES dans son ensemble, loin de là. Je ne serais d'ailleurs pas étonné que la majorité soit au contraire très favorable au spatial habité. Mais la majorité n'est pas toujours aux commandes ...

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Mar 28 Fév 2012 - 13:40

''... 1 euro investi dans l'espace, c'est 20 euros créés pour le reste de l'économie...''
(extrait du discours de N. Sarkozy pour les 50 ans du CNES)

Si l'espace a ''une telle valeur'', pourquoi cette impression de sur place, de ne rien faire... scratch scratch ? alors qu'avec des chiffres pareils, et dans cette période de crise, cela pourrait être utile (plusieurs économistes assurent que la France est le point faible de l'Europe. L'investissement de l'Allemagne dans l'industrie du spatial est très forte, et même l'Italie, qui est en train de se redresser spectaculairement, mise aussi très fort sur le spatial).

PS : Je ne savais pas où mettre ma question...
Revenir en haut Aller en bas
futureal-6




Masculin Nombre de messages : 86
Age : 28
Localisation : Atlanta
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Mar 28 Fév 2012 - 15:08

Je réitère ma question au sujet de ce rapport "un pour 20" dans l'economie, parce que ce chiffre mis en avant dans le discours de Nicolas Sarkozy provient directement du president du CNES qui lui a appris ce chiffre un peu plus tot dans la journée ... est ce que quelqu'un serait où est ce que l'on peut trouver (dans un rapport, une publication, une étude...) un tel chiffre car j'aimerais bien connaitre les chiffres investis et les retombées économiques qui amènent à ce résultat ?

Ensuite je suis un profond défendeur du vol habité mais je ne suis pas spécialement d'accord avec tout ce qui a été dit:
Citation :
Non, non, ce n'est pas un problème lié au coût ou au risque, c'est un problème d'ordre idéologique.

Alors oui c'est un probleme d'ordre politique, idéologique et de volonté mais pas seulement, le cout et les risques sont également des problèmes, il n'y a qu'a voir comment s'en sorte les américains pour le vol habité ! A l'heure actuelle et depuis qu'ils ont décidé de mettre la navette à la retraite en 2005, on arrete pas de se plaindre d'un sous-financement pour le developpement d'un nouveau lanceur et de moyens d'atteindre l'orbite basse dans un premier temps et le beyond aprés. Pourtant l'administration américaine veut faire voter pour 2013 un budget de 17.7 milliards de dollar dont 3 milliards pour le SLS et Orion et 830 millions pour le Commercial Crew Program.

Relativement le budget du CNES tout compris est de 1.8 milliards d'euros, celui de l'ESA 3.9 milliards (en gros cela correspond a SLS+ Commercial Crew de la NASA.....)
Alors on pourra toujours dire il suffit juste d'augmenter le budget du CNES ou de l'ESA, mais même avec de tel budget la NASA en 10 ans n'a pas reussi (en partie par manque de moyen financier, comme la souligner la Commision Augustine) a disposer d'un seul moyen de faire parvenir ses astronautes à l'ISS et d'aller beyond LEO
Donc si, le cout compte et pas qu'un peu.

Ensuite la sécurité, elle aussi a un impact trés important, comme la souligné encore récemment le Aerospace Safety Advisory Panel, la NASA est loin de maitriser tous les aspects de la sécurité nécéssaires au fonctionnement de l'ISS (ou de son évacuation d'urgence et sa désorbiatation) et de meme ne dispose pas d'un controle suffissant sur les sociétés telles SpaceX ou Orbital sur leur développement de moyen d'acces à l'orbite basse (notamment par un changement de regulation passage sous une regulation de type Space Act Agreement au lieu de Federal Acquisisiton Regulation) Je donne peu cher de l'avenir de SpaceX si un la perte d'un équipage survenait sur Falcon ....

Alors oui je partage l'avis que faire du vol habité est avant tout une décision politique et idéologique, mais une fois cette décision prise tout reste a faire et on a qu'à juste regarder de l'autre coté de l'ocean atlantique pour voir que le cout, la sécurité et le risque sont des éléments majeurs qui dovient etre pris en compte avant une prise de décision.
Alors je préfere que le CNES tant qu'il n'aura pas de budget adéquate se concentre sur l'observation de la Terre (qui est un enjeux égelement trés important) et l'exploration non habité plutot que voir un Hermes bis .... ou bien des coupes dans l'exploration et l'annulation de mission...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Ange Sanguy




Féminin Nombre de messages : 1283
Age : 49
Localisation : Auriol - Sud de la France
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Mar 28 Fév 2012 - 18:09

futureal-6 a écrit:
Je réitère ma question au sujet de ce rapport "un pour 20" dans l'economie, parce que ce chiffre mis en avant dans le discours de Nicolas Sarkozy provient directement du president du CNES qui lui a appris ce chiffre un peu plus tot dans la journée ... est ce que quelqu'un serait où est ce que l'on peut trouver (dans un rapport, une publication, une étude...) un tel chiffre car j'aimerais bien connaitre les chiffres investis et les retombées économiques qui amènent à ce résultat ?

Apparemment ce chiffre a été calculé par les industriels du spatial. Pour ma part, avant de les entendre dans la bouche de D'Escatha, je les ai eus chez Thales Alenia Space Cannes et Turin. Le rendement est de 1 pour 20 pour le "classique" et de 1 pou 30 pour tout ce qui est télécommunications. Alors, y a t-il des documents publiés ? Bonne question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patoscope




Masculin Nombre de messages : 63
Age : 46
Localisation : spaceland
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Interview du président du CNES   Mar 28 Fév 2012 - 21:35

Space Opera a écrit:

patoscope a écrit:
et n'oubliez pas que les travaux du CNES sont gratuits
Pardon ?

Ce que je veux dire par là (hors salaire versé et cout des locaux financé par les ministères dont le CNES dépends), le taux horaire d'un employé travaillant sur un projet Européen ou autre est nul.
Toutes les phases d'avant projet pouvant être faites, suivi de projet, travaux etc etc sont à coûts nul pour les institutions ou organisations demandant support au CNES - ce qui n'est pas le cas de l'industrie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Interview du président du CNES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit