PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Wayne Hale: "Discovery aurait pu finir comme columbia"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sidjay
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages: 15537
Age: 33
Localisation: R.P
Date d'inscription: 05/04/2009

MessageSujet: Wayne Hale: "Discovery aurait pu finir comme columbia"   Jeu 19 Avr 2012 - 0:31

Maintenant que Discovery est en passe d’être livrée au Smithsonian, Wayne Hall (depuis son blog) raconte comment la NASA a failli la perdre en Juillet 2005. Témoignage pertinent….

Après la perte de Columbia, il était convenu très clairement que la perte de mousse isolante pouvait conduire à une situation dramatique. Par conséquent, des dizaines de milliers d'expériences, de tests et d’analyses ont été effectuées afin de découvrir pourquoi la mousse avait été arrachée du réservoir externe durant la phase supersonique du vol et comment prévenir cette avarie. Tous les tests et analyses conduisirent à la conclusion inexorable que des défauts dans la méthodologie d'application de la mousse isolante elle-même pourrait causer l’apparition de ce genre de débris pendant la phase supersonique d’un vol de la navette. Nous en avions informé les techniciens-mousse à l’usine de Michoud.

De nombreuses autres mesures de sécurité ont été incorporés au cours de ces deux ans et demi sans le moindre vol avec notamment la mise au point d’une perche d'inspection dotée d’un système de caméra, construite de telle sorte qu’une inspection complète du bouclier thermique puisse alors être faite avant de faire rentrer une navette. De plus, de nouveaux matériaux conçu pour procéder à une réparation bouclier thermique dans le vide de l'espace si des réparations auraient été nécessaires, ont été testés et validés. Des procédures de refuge à bord de la Station spatiale internationale ont même été formulées pour que l'équipage soit en sécurité, même si le plus extrême des dommages aurait été détecté. Quiconque ayant suivi le programme de la navette à l'époque sait tout cela aujourd’hui.

Ce que vous ne savez probablement pas, c'est qu’une note ayant été reçue lors du dernier briefing précédent le vol de Discovery, a fait remarquer que le gros morceau de mousse qui a causé la perte de columbia aurait pu être libéré du fait d’un défaut interne propre a l’ET. Après 26 mois de travail, personne ne savait comment répondre à cette petite déclaration. Nous, nous avions tout réglé pour le vol. Quoi d'autre pourrait-il y avoir? Que pouvions-nous faire? Nous étions épuisés par tant d’études déjà accomplies que nous avons décidé de voler.

Le lancement semblait tout à fait normal, nous avions d’ailleurs installés de nouvelles caméras dont une sur le réservoir externe lui-même. Nous avions tous poussés un soupir de soulagement lorsque Discovery finit par atteindre son orbite apparemment sans incident notoires. Les membres de l'équipe gestion de la mission eut procédé à l'examen de la vidéo, une vidéo sans incidents, nous sommes rentrés à la maison, ce que cela signifiait pour Hall, vers Houston.

Le lendemain matin, encore une fois rien d'important à signaler, l'équipage a eu une journée bien remplie en orbite, et ma mission du jour ne consistait qu’à aller à la conférence de presse de la MMT où nous avons d’ailleurs transmis aux médias que du positif. Sur le chemin du retour, c’est alors que j'ai reçu un appel. Je pense que cela a dû être le pire appel téléphonique de ma vie. (Auparavant, j'avais reçu un appel identique parce que mon enfant avait été blessé dans un accident de la route et était transporté à l'hôpital dans une ambulance). John Muratore, mon bon ami, un directeur de vol également, m'a informé dans des termes très grave qu'il était présent dans le laboratoire vidéo du JSC venant tout juste de découvrir des preuves d'une grande libération de mousse semblant avoir heurté l'aile gauche de discovery. Tout comme columbia…

J'ai alors réalisé un très illégale demi-tour au milieu de la NASA Road 1 et probablement dépassé la limite de vitesse autorisée sur la route menant au JSC. Après avoir vus la vidéo, en effet, un très gros morceau de mousse se détacha du réservoir et heurta la navette. Je pensais que je ne serais pas capable de respirer à nouveau, car je pensais à Eileen et à son équipage mais surtout à la façon dont nous les aurions tous tués. Je n'avais aucune idée de comment je pourrais annoncer cette terrible information à mon équipe, au monde, à tous ceux qui ont transpirés pour ce programme. A la différence de Columbia, cette fois l'équipage a malgré tout eu les moyens d'inspecter le bouclier thermique. Cette inspection n'a révélé aucun dommage, mais le lendemain, nous avions annoncé cela à l'équipage en leur a envoyant la vidéo, et à la conférence de presse nous avions annoncés officiellement que ce n'était "pas satisfaisant". Un assemblage de mots un peu fade….du fait surtout de la piètre qualité de la vidéo récupérée, les morceaux de mousses étaient parfaitement visibles mais la vidéo n’était pas claire du tout…
Spoiler:
 

En fait, Dieu nous a donné un grand cadeau au cours de l'année précédente. Nous avons eu des problèmes de capteurs ECO lorsque nous avons rempli de carburant cryogénique le réservoir externe devant opérer cette mission. Nous avions alors pris la décision de ne pas utiliser ce réservoir pour ce vol premier vol et l'avions renvoyé à l'usine de michoud pour y faire analyser ses capteurs. A savoir que nous n'avons jamais expédié un réservoir vers michoud. Nous les avions testés sur le site de lancement, effectué des réparations occasionnelles, pris beaucoup de mesures, mais jamais un renvoi à l’usine. Quand nous l'avons renvoyé, l'ouragan Katrina dévastait la Nouvelle Orléans le mois suivant…. Les mois passèrent et juste avant Noël, nous avons reçus des données-rayons X qui provenaient de Michoud et qui indiquaient : « X-ray image showing cracks on foam on external tank ».

Ces dernières indiquaient qu’il y’avait des fissures de relevées dans la mousse d’un de nos futures ET, mousse où d’ailleurs aucun défaut n’avaient été remarqués à l’œil nu, accompagnées de conclusions qui stipulaient que les cycles thermiques associés au remplissage d’un réservoir engendraient une fissuration de la mousse, en particulier dans les zones où il y avait deux ou plusieurs couches de mousse. Ces données signifies également et surtout que la perte de mousse de Columbia et de discovery n’avaient rien à voir avec une mauvaise installation. J'ai alors pris l'avion pour la Nouvelle-Orléans le lendemain, et nous avions mis sur pieds une réunion où j'ai publiquement présenté mes excuses aux techniciens-mousse. Ils n'avaient pas causé la perte de Columbia par de simples malfaçons. Ces gars-là étaient encore sous le choc de la dévastation de l'ouragan et ont subi près de 3 ans de blâme du fait de cette accusation.

Vous voyez, c'est ainsi que j'ai découvert que nous étions jamais vraiment aussi intelligent que nous le pensions.
Wayne Hale


J'en conclus que: si aucuns problèmes de Capteurs ECO n’eurent été dessellés lors des tests-ET anté-STS-114/return to flight et que ce réservoir eut été utilisé sur ce vol, l’équipage aurait été installé sur une véritable bombe volante, au risque de… ! Je m’avance peut-être mais je suppose que lors de ce vol, l’équipage était installé non pas sur une bombe volante mais sur un ET tout simplement bien mieux utilisé/géré. Ainsi l'équipage de Columbia aurait peut-etre pu y échapper.....avis aux experts !

http://waynehale.wordpress.com/2012/04/18/how-we-nearly-lost-discovery/


Dernière édition par Sidjay le Jeu 19 Avr 2012 - 1:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
floriang2




Masculin Nombre de messages: 246
Age: 28
Localisation: suisse
Date d'inscription: 07/02/2011

MessageSujet: Re: Wayne Hale: "Discovery aurait pu finir comme columbia"   Jeu 19 Avr 2012 - 0:57

Bon sang... cette histoire est incroyable. Atlantis n'avait-elle pas aussi connu un problème de mousse lors d'une mission Dod ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdesneiges.easyforumpro.com/
javi.solidsnake




Masculin Nombre de messages: 93
Age: 26
Localisation: Suisse Romande
Date d'inscription: 09/02/2010

MessageSujet: Re: Wayne Hale: "Discovery aurait pu finir comme columbia"   Ven 20 Avr 2012 - 19:00

L'image est mauvaise, mais on peut en effet voir des traces blanches pas du tout habituelles sur les bords d'attaque d'Atlantis sur cette photo d’atterrissage.

http://space.skyrocket.de/doc_sdat/sts-ov.htm

Je ne peux malheureusement pas dire de quelle mission il s'agit, mais effectivement j'avais vu (il y a longtemps) que lors d'une des missions de la fin des années 1980. Des morceaux de l'ET s'étaient détachés et que Atlantis était revenue avec un bouclier fortement tacheté, comme s'il avait été mitraillé...

EDIT:

La mission etait éffectivement STS-27 pour le DoD, et avec une photo plus grande!

http://en.wikipedia.org/wiki/File:Sts-27_Landing.jpg

Et une photo des dégats

http://en.wikipedia.org/wiki/File:STS-27metalmelt.jpg

Pas très beau à voir... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DGFIP




Masculin Nombre de messages: 888
Age: 47
Localisation: La Roche Chalais
Date d'inscription: 11/09/2009

MessageSujet: Re: Wayne Hale: "Discovery aurait pu finir comme columbia"   Ven 20 Avr 2012 - 19:28

floriang2 a écrit:
Bon sang... cette histoire est incroyable. Atlantis n'avait-elle pas aussi connu un problème de mousse lors d'une mission Dod ?

Oui ..., en l’occurrence s'était la mission retentissante STS-27. Grosse divergence d'appréciation entre
l'équipage et les équipes au sol. Sur cette photo et malgré les sourires de circonstance, on voit une partie
des dégâts occasionnés sur le bord d'attaque, lors du décollage.



Des infos sur cet incident:
http://sts-missionnavettespatiale.net/sts27.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sts-missionnavettespatiale.net/
javi.solidsnake




Masculin Nombre de messages: 93
Age: 26
Localisation: Suisse Romande
Date d'inscription: 09/02/2010

MessageSujet: Re: Wayne Hale: "Discovery aurait pu finir comme columbia"   Ven 20 Avr 2012 - 19:34

Bon, il semblerait cependant que ces dégâts n'avaient pas pour origine l'ET, mais le SRB droit!

Néanmoins, l'état de l'Orbiter à l'atterrissage laisse songeur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Wayne Hale: "Discovery aurait pu finir comme columbia"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale ::  :: -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astronomie