PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 les premiers hommes sur Mars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Argyre




Nombre de messages : 2992
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Jeu 30 Aoû 2012 - 21:52

waddlelou a écrit:
Je ne vois pas trop l'intérêt de doubler l'équipage, de doubler tous les modules. Ça sera sans doute plus cher. Il est préférable de laisser un équipage de 4 côte à côte que de les splitter en vol.


Il y a 2 excellentes raisons pour tout doubler. Comme dit dans le message précédent, en cas de problème important dans un vaisseau, il est possible de transférer l'équipage dans le second. Cela peut d'ailleurs être provisoire, le temps de réparer. Mais sans deuxième vaisseau, on perd de nombreuses options de secours. Dans le domaine du spatial habité, la redondance est un principe fondamental. Aucun système n'est infaillible, il faut donc penser à toutes sortes de situations dégradées et limiter au maximum l'impact de la panne sur la sécurité des astronautes.

waddlelou a écrit:

Le câble est bien pour essayer de reproduire la gravité, je suppose, mais c'est dangereux car si le câble vient à lâcher ou l'embase qui tient le câble, adieu les deux capsules, ou tout simplement la mission car si ils arrivent à faire revenir les deux capsules face à face et réparer la casse ils auront perdu pas mal d’ergols.


Les véhicules habitats ont suffisamment d'ergols pour la phase d'atterrissage. Si un problème important survient pendant l'aller, il est toujours possible d'annuler l'atterrissage et de se contenter d'une mise en orbite autour de Mars, d'un rendez-vous avec le véhicule de retour ... et de retourner vers la Terre 500 jours plus tard.

waddlelou a écrit:

Pourquoi ne pas envoyer un module d’habitation et un module pour produire de l'ergol 2 ans avant que les astronautes débarquent sur mars, et la même année ou voir un an avant envoyer un module de retour qui restera en orbite martienne constitué d'un module d'habitation, de propulsion et d'une capsule terrestre (protégée dans une coiffe). Ce vaisseau pourra donc mettre 3 ans au maximum pour y arriver en utilisant très peu d'ergols afin d'en avoir assez pour le retour.


J'ai envisagé 3 configurations différentes qui sont décrites dans l'article que je viens de publier. Celle que je décris sur mon site est celle qui m'est apparue la plus pertinente. Le problème du véhicule de retour stationnant en orbite martienne et constitué d'un habitat complet et d'un système de propulsion, c'est qu'il est trop lourd pour pouvoir être envoyé vers Mars directement à partir d'un seul lancement lourd (> 150 tonnes en LEO d'après mes calculs). L'option que je propose, avec remontée de l'habitat principal depuis la surface de Mars permet donc d'éviter l'assemblage en LEO et de limiter le véhicule de retour au strict minimum, à savoir un système de propulsion et une petite capsule.

Cordialement,

Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamadou




Masculin Nombre de messages : 132
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Ven 31 Aoû 2012 - 8:26

Citation :
éventuellement les nettoyer s'il y a une tempête de poussière
Est ce si dur que cela? http://www.youtube.com/watch?v=M-gl0ea4Te8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadrouille




Masculin Nombre de messages : 659
Age : 21
Localisation : Reims
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Ven 31 Aoû 2012 - 12:41

Oui, mais lancer les astronautes sans avoir le carburant pour le retour, ce n'est pas génial. Imaginons qu'il y a un problème et que l'on n'arrive pas à produire les ergols sur Mars... Ils ne pourrons jamais repartir ! La robotique fait aujourd'hui des choses fabuleuses, et elle progressera d'ici le temps que l'on ira vers Mars. C'est un point essentiel. Certes, la commander à distance depuis la Terre ne sera pas chose aisée (compte tenu du délais d'attente), mais je crois que l'on devra passer par là si on veux envoyer des hommes sur Mars.

Pour l'histoire de la capsule de retour je crois qu'on est tous à peu près d'accord pour faire quelque chose de simple et indépendant de celle de l'aller (afin d'économiser les ergols). Il faudrait simplement prévoir au cas où un problème se passerai durant l'aller le moyen de faire un retour directement dans la capsule de l'aller, quitte à ne pas descendre sur Mars. (profiter de la fronde gravitationnelle comme l'a fait Rosetta). On peut, si on en a l'argent construire un deuxième véhicule de retour mais je préfère tout de même garder les astronautes ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
peronik




Masculin Nombre de messages : 319
Age : 45
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Ven 31 Aoû 2012 - 17:16

petite suggestion en ces temps d'hommage suite a la perte du grand homme

le site de la première marche sur mars pourrais être appelé la " Neil-Amstrong base"

ou les véhicules de la 1ere expédition soit nommé les : AAC (Amstrong-Aldrin-Collins)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut




Masculin Nombre de messages : 3764
Age : 50
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Sam 1 Sep 2012 - 10:38

peronik a écrit:
petite suggestion en ces temps d'hommage suite a la perte du grand homme

le site de la première marche sur mars pourrais être appelé la " Neil-Amstrong base"

ou les véhicules de la 1ere expédition soit nommé les : AAC (Amstrong-Aldrin-Collins)


Pour une base lunaire, certainement !

Pour une base martienne je pencherais plutôt pour : Wernher Von Braun Mars Base


Mais nous en sommes encore très loin !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadrouille




Masculin Nombre de messages : 659
Age : 21
Localisation : Reims
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Sam 1 Sep 2012 - 11:37

Von Braun ? Le même qui collaborait avec les nazis ? Dans l'opinion publique cela ne passera certainement pas ! Il y aura toujours un détracteur pour ressortir ces mêmes affaires et à ce moment là les communiquants déciderons de trouver un autre nom.

Mais attendez, pour trouver le nom, on verra bien quel sera le pays qui l'enverra. Et si c'est une coopération, nul doute que cela sera un nom plus "consensuel" pour ne pas attiser les ressentis nationaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut




Masculin Nombre de messages : 3764
Age : 50
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Sam 1 Sep 2012 - 12:37

Vadrouille a écrit:
Von Braun ? Le même qui collaborait avec les nazis ? Dans l'opinion publique cela ne passera certainement pas ! Il y aura toujours un détracteur pour ressortir ces mêmes affaires et à ce moment là les communiquants déciderons de trouver un autre nom.

Mais attendez, pour trouver le nom, on verra bien quel sera le pays qui l'enverra. Et si c'est une coopération, nul doute que cela sera un nom plus "consensuel" pour ne pas attiser les ressentis nationaux.


Oui, très probablement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waddlelou




Masculin Nombre de messages : 542
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Sam 1 Sep 2012 - 16:20

Pour revenir aux 2 capsules reliées par un câble :
Je suis d'accord sur le fait que d'avoir 2 capsules au lieu d'une est un très bonne idée pour la sécurité. Malgré tout vivre à 2 dans une capsule (de 6) est assez hard niveau psychologique. Et avoir un sérieux problème de câble pourrait éjecter les capsules très loin. Je doute qu'ils réussissent à se sauver mutuellement au final.
Rien n'empêche de faire un vaisseau aller équipé de deux capsules. Une pour la descente et l'autre de secours qui au final peut être la capsule retour et garder celle qui remonte de mars comme capsule de secours (et donc agrandir le module d'habitation retour et qui serait identique à celui de l'aller). Je sais pas si je me suis bien exprimé :)...
Si on garde cette idée, on pourrait, avant l'envol des astronautes en direction de mars, envoyer un module de retour mais uniquement composé d'ergol et récupérer les deux capsules (celle qui descent et qui remonte de mars, plus la capsule de secours) et le module habitable du vaisseau aller pour les intégrer au vaisseau retour en orbite (sorte de camion citerne). A l'heure actuelle on s'est maitriser le docking automatique avec l'ATV, donc pourquoi ne pas le faire mars au-dessus de mars.
J'aimerais savoir, Argyre, si c'était faisable, de combien diminuerait dans ce cas là, le vaisseau retour (le camion citerne) à nu car complet il pèserait 150 T apparemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Sam 1 Sep 2012 - 16:45

waddlelou a écrit:
On n'est pas encore sur mars parce qu’on a pas la carotte devant le nez des politiques, voilà tout. Si Curisoty trouve de l'eau (des preuves indirectes ou directes) ou des bacteries ou voir un fossile d'E.T., les scientifiquent sauteront de joies, etc... et les politiques feront, "boff tout ça pour ça". Par contre si il trouve des sédiments contenant de l'or, des vaines de diamants, etc...les scientifiques feront "bof tout ça pour ça" et les politiques sauteront de joies.

Revenir en haut Aller en bas
Lunarjojo




Masculin Nombre de messages : 1986
Age : 63
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Sam 1 Sep 2012 - 21:30

MarsSurfaceWanderer a écrit:
waddlelou a écrit:
On n'est pas encore sur mars parce qu’on a pas la carotte devant le nez des politiques, voilà tout. Si Curisoty trouve de l'eau (des preuves indirectes ou directes) ou des bacteries ou voir un fossile d'E.T., les scientifiquent sauteront de joies, etc... et les politiques feront, "boff tout ça pour ça". Par contre si il trouve des sédiments contenant de l'or, des vaines de diamants, etc...les scientifiques feront "bof tout ça pour ça" et les politiques sauteront de joies.


De l'eau, on sait qu'elle existe sur Mars. La vie, par contre, ça reste un rêve de scientifique. Mais si on trouve de l'or à l'endroit ou s'est posé Curiosity (ce qui suppose qu'il s'en trouve partout, sauf coup de chance extraordinaire ), voire des veines de diamants (comme le charbon ici-bas), eh bien...Inutile d'aller les chercher: ils ne vaudront plus rien clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Dim 2 Sep 2012 - 11:10

waddlelou a écrit:
Pour revenir aux 2 capsules reliées par un câble :
Je suis d'accord sur le fait que d'avoir 2 capsules au lieu d'une est un très bonne idée pour la sécurité. Malgré tout vivre à 2 dans une capsule (de 6) est assez hard niveau psychologique. Et avoir un sérieux problème de câble pourrait éjecter les capsules très loin. Je doute qu'ils réussissent à se sauver mutuellement au final.
En fait de capsule, il s'agit d'un véritable vaisseau spatial avec notamment le moteur et les ergols permettant l'atterrissage en douceur à la surface de Mars. Si le câble cède, il faudrait que je fasse le calcul, mais la correction de trajectoire n'est pas très importante. D'ailleurs les calculs sont simples : somme des forces = ma=mv2/R, avec a = 0,3g par exemple. Donc avec un câble de 24 mètres R=12m, ce qui donne comme vitesse à corriger v = 6 m/s si le câble cède. A l'échelle humaine, c'est significatif, mais pas à l'échelle astronautique où les manœuvres importantes comme l'atterrissage se comptent en km/s. Par ailleurs, je ne suis pas un inconditionnel du câble. Une petite centrifugeuse utilisée 1h par jour pourrait faire l'affaire et pourrait être plus appropriée, la question reste ouverte.

waddlelou a écrit:
Rien n'empêche de faire un vaisseau aller équipé de deux capsules. Une pour la descente et l'autre de secours qui au final peut être la capsule retour et garder celle qui remonte de mars comme capsule de secours (et donc agrandir le module d'habitation retour et qui serait identique à celui de l'aller). Je sais pas si je me suis bien exprimé :)...
J'ai du mal à suivre, effectivement. Le problème, c'est qu'il n'y a que des capsules dans ce scénario, des très grosses pour l'habitat principal et des toutes petites pour l'atterrissage final sur Terre. Si je comprends bien, tu suggères 2 gros modules habités pour constituer le vaisseau aller, le 1er module descendant sur Mars et le second restant en orbite. La difficulté immédiate que je perçois est la manœuvre d'aérocapture. Le scénario NASA prévoit précisément d'envoyer de gros vaisseaux vers Mars, mais il perd beaucoup de son efficacité à cause de l'obligation d'avoir une protection thermique complexe et lourde en ce qui concerne les vaisseaux cargos et l'abandon pur et simple de l'idée d'aérocapture en ce qui concerne le vaisseau habité. Quoi qu'il en soit, on peut envisager une séparation en 2 vaisseaux plus petits seulement à l'approche de Mars, donc pourquoi pas. Ensuite, il faut aussi penser à la redondance au sol. 2 vaisseaux sur la surface martienne sont préférables à 1 seul. Difficile d'en dire plus, il faudrait faire une analyse approfondie. En vérité, il y a de nombreuses configurations possibles et acceptables, cela me paraît une évidence, c'est pourquoi mon "combat" actuel est de convaincre les responsables qu'il faut relancer les études du voyage habité vers Mars et parvenir à un scénario à partir duquel on pourra élaborer un programme de préparation, avec des missions préparatoires bien sûr, et in fine ... fixer une date pour le premier pas de l'homme sur Mars !

Cordialement,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waddlelou




Masculin Nombre de messages : 542
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Dim 2 Sep 2012 - 12:43

C'est sur, des scénarios, il en existe plein. Dommage que ça reste que sur le papier. J'ai regardé via ton site les différents scénarios de la Nasa suggérés ces dernières années que l'on voit souvent à la TV ou sur des vidéo youtube voir des films, le soucis c'est que c'est ultra compliqué à mettre en œuvre et surtout long lorsqu'on compare avec la construction de l'ISS.
Il faudrait réfléchir à faire un scénario avec des technologies d'aujourd'hui et assez simple. L'idée du câble est assez simple aussi et intéressante mais j'avais lu qu’un centrifugeuse interne reproduirait un peu la même chose si on y passé 1 à 2 h (comme tu viens de le ire plus haut).
Le scénario de l'ESA est pas mal non plus mais faudrait 50 ans au minimum pour le réaliser.
J'entends souvent que l'on peut aller sur mars avec nos moyens actuel mais le voyage sera long. Je voulais savoir, car je suis pas ingénieur en aéronautique, si on peut envoyer, en orbite et à l'heure actuelle, un étage d'une fusée plein d'ergols, genre saturne V ou le réservoir de la navette spatiale, en attente d'être accompagné par un autre étage d'ergols afin d'assembler un vaisseau ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13630
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Dim 2 Sep 2012 - 18:47

waddlelou a écrit:
Je voulais savoir, car je suis pas ingénieur en aéronautique, si on peut envoyer, en orbite et à l'heure actuelle, un étage d'une fusée plein d'ergols, genre saturne V ou le réservoir de la navette spatiale, en attente d'être accompagné par un autre étage d'ergols afin d'assembler un vaisseau ?

Une des difficultés dans les scénarios d'assemblage (pour le véhicule de départ) .... et/ou d'attente en orbite (selon les modalités choisies pour le retour), c'est de pouvoir conserver les ergols pendant une durée assez longue sans perte. Il faut en effet prendre en compte les expositions au Soleil, la tenue dans le temps des joints, des vannes etc .... Cela conduit à se poser la question du choix d'ergols stockables les mieux adaptés.

Si on peut "comprimer" les délais pour le départ ... si on choisit d'emporter les ergols utiles pour le retour, il y aura toute la durée du voyage, plus celle de l'attente en orbite martienne pendant le séjour au sol.
Si on envisage la production sur Mars (ISRU) .... et d'une c'est complexe de réaliser cette production, et ensuite il faut faire décoller toute cette masse du sol... en consommant des ergols.
On comprend que le "yakafokon" n'est pas de mise dans tous ces scénarios, et que cela implique inévitablement qu'une mission habitée sécurisée (et donc permettant le retour en bonne santé des astronautes), ce sera compliqué et cher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7485
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Lun 3 Sep 2012 - 10:15

Ce débat fort intéressant est double : Les motivations et les problèmes techniques à résoudre . J'ai retenu deux posts pour illustrer cela

lionel a écrit:
Si on a déjà pleins de robot sur Mars, des photos et des échantillons alors le public va dire "pourquoi y envoyer des hommes ?"

D'un point de vue scientifique en 69 avec la Lune ça se tenait. Avec Mars difficile de justifier cela quand des robots font mieux.

J'ai envie que l'homme aille sur Mars mais pour le défis et l'exploration.

Alors l'homme ira sur Mars quand une nation se lancera ce défis. Chine ou USA.

Il faut une guerre froide en gros. Chose qui n'arrivera pas (ou pas autant que la guerre avec l'URSS) puisque les USA ont besoin de la chine et inversement.


D'accord, il n'ya plus de guerre froide, mais les relations entre la Chine, la Russie et les USA ne sont pas aussi amicales pour cela . Surprenant dans le cas des USA et de la Russie puisqu'il n'y a plus guerre idéologique ... pas tant que cela, car la géopolitique ne se résume pas qu'à cela, mais aussi à des intérêts très concrets Wink

Plus de guerre froide, mais des conflits masqués !
On ne se lance plus de défit ouvertement, mais montrer sa force et impressionner les autres c'est toujours utile : la dissuasion Wink

waddlelou a écrit:
Si tu envoies au préalable les modules sur mars et que les hommes y débarquent après, pas besoin de gros bouclier.
De plus si tu veux que ça soit un tout en un, rien n'empêche de les faire entrer dans l’atmosphère l'un après l'autre avec chacun leur bouclier.
Un module d'habitation (qui peut-être lié à la capsule), un module scientifique, un module retour (moyen d'avoir du carburant), un module transport (peut-être), et une capsule de descente. J'ai parlé de ces modules mais ils peuvent être combinés ou on peut en supprimer un. Bref ça c'est le choix des ingénieurs et de ceux qui payent derrière.
A ce sujet pour le module d'habitation autant que ce soit un "camping-car" qui soit d'ailleurs le module d’habitation pour le voyage aller et déposer par un sky-crane comme Curiosity... ce qui résout le problème de la dispersion des modules à l'amarsissage ... pardon à l'atterrissage sur Mars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadrouille




Masculin Nombre de messages : 659
Age : 21
Localisation : Reims
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Lun 3 Sep 2012 - 10:57

J'ai tout de même la vague impression d'un accord tacite entre Américains, Russes et Chinois pour ne pas toucher à Mars tout de suite, le but recherché par chacun étant bien sûr de ne pas dépenser de l'argent sans pour autant perdre la face face aux autres.

Aujourd'hui les projets les plus ambitieux vont à peine jusqu'à la Lune, et encore, alors j'ai vraiment la sensation que personne ne s'intéresse à l'homme sur Mars dans les agences spatiales.

Pour l'aérocapture, c'est tout de même LE domaine où nous avons fait de gros progrès ces dernières années, avec l'automatisation des systèmes et la construction du gros légo qu'est la station spatiale internationale. Si celle a bien servie à une chose, c'est bien à ces rendez vous orbitaux. Les progrès se font rapidement dans ce domaine et le taux d'accident est quasi nul (la dernière fois c'était le Progress dans Mir en 1997 alors les technologies ont évoluées...). Je ne pense pas que cela soit un défi important, même en orbite martienne puisque désormais tout est programmable et faisable automatiquement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Lun 3 Sep 2012 - 11:10

Giwa a écrit:

A ce sujet pour le module d'habitation autant que ce soit un "camping-car" qui soit d'ailleurs le module d’habitation pour le voyage aller et déposer par un sky-crane comme Curiosity... ce qui résout le problème de la dispersion des modules à l'amarsissage ... pardon à l'atterrissage sur Mars.
C'est effectivement une possibilité qui a été envisagée dans plusieurs scénarios, dont celui de la NASA de 1997. Mais le concept idéaliste de "camping-car" ne doit pas voiler certaines difficultés. Le déplacement d'un véhicule de 20 tonnes ou plus, sur un terrain plus ou moins rocailleux, voire sableux, et parfois en pente, pourrait s'avérer extrêmement difficile. On peut envisager un véhicule relativement petit, mais dans ce cas il ne peut raisonnablement constituer l'habitat principal. Cette idée a d'ailleurs été développée par SpaceWorks Engineering, dont j'ai fait un résumé il y a quelques temps :
http://salotti.pagesperso-orange.fr/spaceworks.htm
Je sais bien que les camping-caristes ont l'habitude de vivre dans un volume réduit, mais en vérité ils sortent de leur véhicule très souvent. Or, à la surface de Mars, sortir à l'extérieur ne sera pas aussi simple et il faut se préparer à y vivre plus d'un an !
Point important, si la mission MSL a inauguré une nouvelle façon de se poser sur Mars, elle a aussi permis de tester avec succès le contrôle de la descente avec une précision inégalée sur la zone visée pour l'atterrissage. La probabilité de se poser à moins de 10 km d'un vaisseau cargo déjà atterri sera désormais très grande et donc, mine de rien, cela permet de valider l'hypothèse retenue par un grand nombre de scénarios qu'il sera possible d'effectuer une jonction avec un autre vaisseau à l'aide d'un véhicule de surface, même non pressurisé.

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadrouille




Masculin Nombre de messages : 659
Age : 21
Localisation : Reims
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Lun 3 Sep 2012 - 11:13

Argyre a écrit:
Le déplacement d'un véhicule de 20 tonnes ou plus, sur un terrain plus ou moins rocailleux, voire sableux, et parfois en pente, pourrait s'avérer extrêmement difficile.

Et si on ressortait le concept du char ? lolnasa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waddlelou




Masculin Nombre de messages : 542
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Lun 3 Sep 2012 - 12:56

A mon avis pour se déplacer sur mars, et éviter de s’enfoncer avec un 20 T comme tu dis, s'est d'avoir une sorte de quad, car c'est léger, facile à réparer, c'est non pressurisé, et pour aller d'un point A à un point B pour y travailler et dormir, il faut remorquer une base gonflable à la Bigelow aerospace (Il peut y avoir 1 ou 2 personnes sur 1 quad en fonction du moteur électrique). Deux quads qui travaillent ensemble avec soit une remorque-habitation-gonflable soit deux remorques-idem qui se dockent entre-elles afin d'agrandir l'espace. Les scientifiques utilisent le principe d'habitation démontable lorsqu'ils vont dans les milieux extrêmes (Pôle nord, Everest,...)
Donc la capsule d'atterrissage sert de base durable et les quads permettent d'aller bien plus loin avec des bases secondaires sur la zone de recherche. Si on envoies 4 hommes, deux peuvent aller à droite et les deux autres à gauches. Un seul rover-camion ne peut pas faire cela, à moins d équiper le camion de deux rovers mais c'est encore plus lourd.



Dernière édition par waddlelou le Lun 3 Sep 2012 - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Lun 3 Sep 2012 - 14:54

waddlelou a écrit:
A mon avis pour se déplacer sur mars, et éviter de s’enfoncer avec un 20 T comme tu dis, s'est d'avoir 2 sortes de quads, car c'est léger, facile à réparer, c'est non pressurisé, et pour aller d'un point A à un point B pour y travailler et dormir, il faut remorquer une base gonflable à la Bigelow aerospace (Il peut y avoir 1 ou 2 personnes sur 1 quad en fonction du moteur électrique).
Tu prêches un convaincu !
Sauf que, paradoxalement, cette idée n'a jamais été étudiée sérieusement, je crois même qu'elle n'a jamais été évoquée comme possibilité par la NASA. De manière plus générale, dans l'étude de ses scénarios de référence, la NASA a manifestement sous-estimé l'importance des interactions hommes systèmes, en négligeant ou en traitant de façon très superficielle de nombreuses options intéressantes. En particulier :
- Elle n'a pas envisagé la coopération hommes robots pour le déploiement des systèmes ISRU et des systèmes énergétiques associés, alors qu'elle conclut que l'automatisation de ces tâches est trop complexe dans certaines configurations.
- Elle n'a pas envisagé de dédoubler les équipages et les atterrisseurs, alors qu'elle conclut que la faisabilité de faire atterrir de grands vaisseaux n'est pas démontrée.
- Elle n'a pas envisagé l'utilisation de petits quads et d'un habitat gonflable transportable, alors qu'elle a envisagé un habitat gonflable fixé au vaisseau.
En fait, c'est une erreur classique de gestion de projet. Une question importante est sous-traitée à des spécialistes (par exemple le nombre optimal d'astronautes ou le meilleur moyen d'explorer la surface) et une seule solution est retenue, sans considération de l'impact de celle-ci sur le reste de la mission. On obtient finalement un optimum local pour certains paramètres, mais une configuration globale loin de l'optimum global, au point que la mission est considérée comme très risquée et donc inacceptable.

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waddlelou




Masculin Nombre de messages : 542
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Lun 3 Sep 2012 - 15:09

Quand on regarde les hypothèses de la nasa, l'esa, ... ou les résumés de ces dernières (c'est plus simple à lire Very Happy), j'ai l'impression qu'ils essayent toujours de faire compliqué et cher. Pourquoi ne pas voir les choses simples dès le début en sachant ce que l'on a actuellement dans nos mains et pas dans nos idées futures. Ces idées sont belles mais ne sont pas compatibles avec la réalité financière actuelle ou même depuis 30 ans. L'ISS a coûté extrêmement chère, 115 milliards, et son but est de tourner autour de la terre. Elle fait 400 m3 (habitable) pour 6 personnes. Certes on y fait des tests en tout genre, mais pour aller sur mars, ne peut pas envoyer des hommes dans une sorte de Tiangong 1 munie d'une capsule de descente le tout par un propulseur actuel. Je trouve que les prix sont disproportionnés et sans doute pas justifiés si on cherche bien dans les dépenses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13630
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Sam 1 Juin 2013 - 20:17

Il ne manque pas de FIL pour poster cette info et ré-aborder un sujet à la fois complexe à quantifier, et aussi un défi technologique à relever. La question avait été abordée très tôt dans ce FIL ...
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t13852-les-premiers-hommes-sur-mars#271518

Cela concerne les doses de rayonnement pendant un voyage vers Mars.
Il y a eu une expérience NASA à bord de MSL (instrument RAD) afin de collecter ce type de données.
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/science/2013/05/31/001-mars-radiations-nasa.shtml

L'article annonce que des mesures sont aussi collectées au sol pour mieux cerner le phénomène.

article NASA : http://www.nasa.gov/mission_pages/msl/news/msl20130530.html
Citation :
Curiosity's Radiation Assessment Detector (RAD) is the first instrument to measure the radiation environment during a Mars cruise mission from inside a spacecraft that is similar to potential human exploration spacecraft.

Cela montre en tout cas que l'on n'a encore aucune certitude sur ce que représente ces doses et par là l'effet possible sur les organismes.

Y aura-t'il de nouvelles expériences RAD à bord des prochaines sondes prenant le chemin de Mars ? Cela serait bien utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4213
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Dim 2 Juin 2013 - 0:59

À ma connaissance les mesures en question confirment les extrapolations qui avaient été faites jusqu'à présent, avec des doses cumulées de l'ordre du Sievert menant à 3 à 5 % de proba de tumeur mortelle pour une mission, soit au moins autant que la limite de 3 % acceptée par la NASA pour une carrière complète d'astronaute. Malheureusement je ne retrouve plus mes sources d'il y a quelques jours et les news sur le sujet sont assez approximatives...
L'option du voyage rapide (propulsion électro-nucléaire, nucléo-thermique à cœur gazeux ou à fusion magnéto-inertielle) et du séjour court (si nécessaire protégé sous relief hors sorties en missions) semblent nécessaires pour limiter le nombre de coups de poings reçus lors de la traversée d'une foule hostile... Wink

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22839
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Dim 2 Juin 2013 - 9:22

Quand on pense que le premier homme à marcher sur Mars est peut etre déja né ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13630
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Dim 2 Juin 2013 - 9:59

Article de SFN sur l'expérience RAD :
http://spaceflightnow.com/mars/msl/130530rad/#.Uar6m8quolA


Point de vue de Semones (spaceflight radiation health officer at NASA's Johnson Space Center in Houston ) qui souligne que cela préoccupe :
Citation :
Over the course of a 500-day Mars mission, Semones said most astronauts would exceed NASA's health standard, which limits an individual's radiation exposure to levels that would cause no more than a 3 percent increase in the risk of fatal cancer.

Il va donc falloir cogiter sérieusement avant d'envoyer le "bébé nouveau né et potentiel premier martionaute" (qui se porte bien) en mission martienne, afin qu'il puisse encore couler des jours paisibles en fin de carrière scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xapon




Masculin Nombre de messages : 111
Age : 50
Localisation : Jargeau
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Dim 2 Juin 2013 - 10:29

Citation :
Quand on pense que le premier homme à marcher sur Mars est peut etre déja né ...

Mustard,
Et bien moi, j'enlèverais le peut-être !

Je pense sincèrement que l'homme foulera le sol de Mars aux alentours de 2030, 2040 au plus tard.
Si le public (organismes d'état) laisse tomber,c'est le privé qui prendra la relève. Elon Musk,pour ne citer que lui, crève d'envie de poser des hommes sur mars et il en a déjà pratiquement les moyens.
Un organisme comme la Mars Society et ses avatars locaux comme Planète Mars pourrait très bien se transformer en fondation et financer le voyage.
Il y a suffisamment de passionnés dans le monde prêts à mettre la main au porte monnaie.
Plus j'y pense et plus je me dis que c'est la bonne (meilleur ?) solution. je m'étonne même que personne ne soit encore passé à l'acte.
Pour ma part, je mettrais bien 10 000 € dans l'aventure. Avec un minimum de garanties, bien sûr !

Pour détailler un peu mon idée :
Deux type de financement me viennent à l'esprit.
1) La récompense au gagnant, CF X-PRIZE ou "les enfants de Mars".
2) La maîtrise d’œuvre, appel d'offre et financement au fur et à mesure.
Le principal écueil à éviter.
Ce ne sont pas les problèmes techniques mais les frais de fonctionnement.
Dès qu'une manne financière se présente quelque part, les escrocs et autres parasites rappliquent !

Allez ! Qui se lancerait dans l'aventure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoann




Masculin Nombre de messages : 5190
Age : 31
Localisation : indre et loire
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Dim 2 Juin 2013 - 15:35

Mouai... moi je n'en serai pas si sur, je ne croit pas du tout a l'homme sur mars, (voir même en dehors du système terrien) de mon vivant.

L'analyse des résultats des doses de radiations recu par MSL lors de son trajet se sont révélée très fortes (trop pour pour que l’être humain en sorte indemne )

http://www.generation-nt.com/curiosity-radiations-pourraient-finalement-empecher-tout-vol-habite-vers-mars-robot-actualite-1740142.html
http://www.engadget.com/2013/05/31/curiosity-finds-high-levels-radiation-mars-transit/?utm_medium=feed&utm_source=Feed_Classic&utm_campaign=Engadget
http://www.nasa.gov/mission_pages/msl/news/msl20130530.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
les premiers hommes sur Mars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Mars et ses lunes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit