PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 les premiers hommes sur Mars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
yoann




Nombre de messages : 5190
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Dim 02 Juin 2013, 15:35

Mouai... moi je n'en serai pas si sur, je ne croit pas du tout a l'homme sur mars, (voir même en dehors du système terrien) de mon vivant.

L'analyse des résultats des doses de radiations recu par MSL lors de son trajet se sont révélée très fortes (trop pour pour que l’être humain en sorte indemne )

http://www.generation-nt.com/curiosity-radiations-pourraient-finalement-empecher-tout-vol-habite-vers-mars-robot-actualite-1740142.html
http://www.engadget.com/2013/05/31/curiosity-finds-high-levels-radiation-mars-transit/?utm_medium=feed&utm_source=Feed_Classic&utm_campaign=Engadget
http://www.nasa.gov/mission_pages/msl/news/msl20130530.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Akwa




Masculin Nombre de messages : 924
Age : 36
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Dim 02 Juin 2013, 16:49

yoann a écrit:
[...]
L'analyse des résultats des doses de radiations recu par MSL lors de son trajet se sont révélée très fortes (trop pour pour que l’être humain en sorte indemne )

... avec la protection de la capsule de voyage de MSL, qui n'est pas destinée à protéger des rayonnements.
Avec une capsule mieux blindée, il est possible de diviser considérablement les doses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/flyakwa
katalpa




Féminin Nombre de messages : 193
Age : 49
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Dim 02 Juin 2013, 17:01

Pareil pour moi, la question n'est pas là !
*
Mars n'est pas pour nous et quelques bâtiments sur la Lune sont tout ce que je verrais au mieux et peut-être quelques hôtels de grand luxe dans l'espace (aux points de Lagrange ou ailleurs) ;
C'est bien décevant pour quelqu'un qui est né avec la publication de "2001, l'odyssée de l'espace", mais Jupiter et les autres géantes sont bien trop loin de nous (au moins dix ans de voyage) sans même parler des autres systèmes solaires dans la galaxie ; nous ne sommes malheureusement que des terriens !
*
Mais si dans les années à venir dix milliards de terriens peuvent se permettre de dire ça en toute décontraction et en toute liberté, je serais heureux de la tournure qu'on pris les évènements spatiaux. Par exemple, le développement des satellites a été remarquable ces trois dernières décennies, même si la guerre froide continue d'une façon très généralisée entre les divers gouvernements des diverses nations de l'espace, ou plutôt entre les peuples et leurs religions : le Graal n'existe peut-être pas, finalement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesabeasis.cabanova.fr
Lunarjojo




Masculin Nombre de messages : 1986
Age : 63
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Dim 02 Juin 2013, 18:45

xapon a écrit:
Citation :
Quand on pense que le premier homme à marcher sur Mars est peut etre déja né ...

Mustard,
Et bien moi, j'enlèverais le peut-être !

Je me souviens qu'en 1969, année d'Apollo 11, on voyait l'homme sur Mars dans les années 1980. On a certainement dit à l'époque que les bébés qui étaient nés dans la décennie 1960 iraient certainement sur Mars, du moins certains d'entre eux. Ces bébés ont aujourd'hui entre 50 et 60 ans, et ne sont pas encore partis....

Citation :
Si le public (organismes d'état) laisse tomber,c'est le privé qui prendra la relève. Elon Musk,pour ne citer que lui, crève d'envie de poser des hommes sur mars et il en a déjà pratiquement les moyens.

Encore une fois, il y a privé et privé. Des entreprises qui financent sur leurs propres deniers une chaine complète d'engins spatiaux, qui vont de la fusée à la capsule, ça n'existe pas. Space X, comme les autres, bénéficie d'argent public. Et ça m'étonnerait fort que Musk ait les moyens d'un voyage martien: on parle de dizaines de milliards de dollars.

Citation :
Un organisme comme la Mars Society et ses avatars locaux comme Planète Mars pourrait très bien se transformer en fondation et financer le voyage. Il y a suffisamment de passionnés dans le monde prêts à mettre la main au porte monnaie. Plus j'y pense et plus je me dis que c'est la bonne (meilleur ?) solution.
je m'étonne même que personne ne soit encore passé à l'acte.
Pour ma part, je mettrais bien 10 000 € dans l'aventure. Avec un minimum de garanties, bien sûr !

Encore une fois, il s'agit de plusieurs milliards de dollars. De plus, les organismes qui poussent aux vols spatiaux aiment bien généralement faire payer le contribuable....

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xapon




Masculin Nombre de messages : 111
Age : 50
Localisation : Jargeau
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: En face d'un Chalenge, deux modes de pensée.   Dim 02 Juin 2013, 18:50

Citation :
L'analyse des résultats des doses de radiations reçues par MSL lors de son trajet se sont révélée très fortes (trop pour pour que l’être humain en sorte indemne )


Dans toute entreprises un peu risquée, il y a deux modes de pensée qui s'opposent :
Le premier se concentre sur l'objectif et sur le bénéfice en cas de succès.
Le second se focalise sur les difficultés et sur le préjudice en cas d'échec.

Si nous ne nous concentrons que sur les risques encourus par les astronautes, nous n'arriverons jamais à dépasser l'orbite lunaire.
Avec de moyens de protection adaptés, un astronaute n'a probablement pas plus de risque de mourir d'un cancer qu'un mineur, de la silicose ou un explorateur d'une maladie inconnue, au début du siècle dernier.
Les volontaires compétents prêts à risquer leur vie dans l'aventure ne manquerons pas. Ce n'est pas aux Cassandre de décider à leur place.

Même par personne interposées, cette aventure me fait b..... rêver. Je pense que nous devons nous y engager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xapon




Masculin Nombre de messages : 111
Age : 50
Localisation : Jargeau
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Dim 02 Juin 2013, 19:12

Quelques précisions :

Quand je dis qu'Elon Musk a les moyens de poser homme sur Mars, je ne parle pas que de de ses fonds propres. Il a suffisamment de charisme pour entraîner d'autres riches mécènes dans l'aventure.

Citation :
Les organismes qui poussent aux vols spatiaux aiment bien généralement faire payer le contribuable

C'est exactement ce que je dis. Il faut mettre toute les ressources disponibles à contribution, nous particuliers,entreprises et autres personnes morales.
Les contributions peuvent être financières, matérielles ou intellectuelles.

Pour la fondation chargée de gérer le projet, soit un des acteurs actuels se charge de la fonder, soit nous, passionnés de conquête spatiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13630
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Dim 02 Juin 2013, 19:55

On ne peut évidemment empêcher personne de souloir vivre ses rêves (plus ou moins b... clown) avec la peau des explorateurs.

Il parait clair que les agences spatiales ne se lanceront pas dans ce genre d'aventure. Les risques seront expertisés, les solutions techniques développées ... et mises en oeuvre (sous réserve bien sûr que les fonds alloués le permette). On peut pester contre ceux qui ne savent pas lire les dosimètres, les biologistes et les ingénieurs qui prévoient des marges trop grandes, les politiques qui sont frileux, sans envergure et sans réelle vision d'avenir ..... mais c'est un état de fait. Et rien n'indique que cela changera dans la décennie à venir.

Pour le privé ... on ne peut répondre à ce jour, puisque certains passionnés et mécènes seraient (disent-ils) prêts à faire don de leur corps à la conquête spatiale. Cela dit je crois qu'ils y regarderont à deux fois avant de trop risquer en minorant les risques encourus. Ils souhaitent que l'expédition donne une image positive d'investissement personnel, de courage et surtout de réussite, pas de suicide (fut-il postérieur à l'exploit) ... le cancer, la silicose ou ebola ne sont pas des fins reluisantes pour un explorateur pas plus que pour un salarié qui perd sa vie en essayant de la gagner).
De ce fait ... je crois que les solutions techniques à mettre en oeuvre ne seront pas forcément très différentes si une société privée voulait se lancer. Et les investissements itou.
Les affirmations qu'on peut faire cela rapidement et pour pas cher .... c'est de la com. sans suite pour ne pas dire qu'on frise la rodomontade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Taurus-Littrow




Masculin Nombre de messages : 465
Age : 53
Localisation : ANNECY
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Sam 08 Juin 2013, 00:13

On parle souvent d'un vol vers Mars en allé simple... et bien voilà une femme qui n'a rien perdu de son enthousiasme et qui fait preuve d'un très grand courage. Cette personne n'est autre que la légendaire Valentina Terechkova qui récemment a déclaré être partante pour une telle aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Sam 08 Juin 2013, 01:04

montmein69 a écrit:
;;;On peut pester contre ceux qui ne savent pas lire les dosimètres, les biologistes et les ingénieurs qui prévoient des marges trop grandes, les politiques qui sont frileux, sans envergure et sans réelle vision d'avenir ..... mais c'est un état de fait. Et rien n'indique que cela changera dans la décennie à venir.
Tu te méprends au moins sur un point je pense, c'est la frilosité des politiques. Le frein ne vient pas des radiations, mais de la complexité et donc du coût du scénario envisagé. D'ailleurs, contrairement à ce que tu écris, il y a des signes qui indiquent que cela pourrait changer dans la décennie à venir. Par exemple, la NASA vient d'autoriser récemment les séjours d'1 an dans l'ISS, alors que les médecins préconisaient 6 mois maximum ...
Personnellement, je ne serai pas étonné que les agences spatiales relèvent les doses maximales acceptables pour le voyage vers Mars, car ce serait une décision parfaitement rationnelle. Tout d'abord, les doses resteraient tout de même très faibles, avec des risques pratiquement négligeables lors de la mission. Mais surtout, comme je l'ai déjà expliqué par ailleurs, le risque majeur de perte de l'équipage est lié à un dysfonctionnement moteur avec un seuil d'acceptabilité fixé classiquement à 1%. Le risque de développer une tumeur est lui beaucoup plus faible lors de la mission et il augmente ensuite lentement en fonction du temps, grosso modo comme les risques liés au tabagisme, activité qui est autorisée à condition qu'elle soit volontaire.
Donc si on est cohérent, il faut s'assurer que le risque lors de la mission n'excède pas 1%, risque dû aux radiations inclus, et que celle-ci soit effectuée sur la base du volontariat.
Voilà pourquoi on peut s'attendre, logiquement, à une augmentation du seuil d'acceptabilité dans le cas spécifique d'une mission martienne.

Cordialement,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13630
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: les premiers hommes sur Mars    Sam 08 Juin 2013, 10:41

Argyre a écrit:

Tu te méprends au moins sur un point je pense, c'est la frilosité des politiques. Le frein ne vient pas des radiations, mais de la complexité et donc du coût du scénario envisagé.

Les deux sont intriqués. Si le risque des radiations est avéré, du moins si on veut prendre des dispositions. Alors cela influe sur le coût de la mission.

Von Braun avait donné crédit au concept de créer un champ magnétique protecteur autour du vaisseau. En s'assurant que la zone habitable ne serait pas trop impactée (éviter que l'équipage subisse le champ protecteur).
Cela aboutissait à une forme "doughnut shape". D'autres études plus récentes ont travaillé sur ces concepts.


On peut bien sûr envisager de relever les "doses autorisées" .... c'est une autre approche.
Si cela ne me parait pas incongru ... pour les "missions privées" qui commencent à publier des scénarios. J'ai comme un doute que les agences spatiales prennent cette voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
les premiers hommes sur Mars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Mars et ses lunes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com