PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Mer 27 Juin 2012 - 19:32

Donald L. Gilleland (un ancien des affaires publiques de General Dynamics Corp) se pose la question. (Peut-être que finalement, nous devrions nous la poser aussi). Donald L. Gilleland admet que bien des personnes aujourd’hui semblent excitées par le succès de la capsule Dragon de SpaceX. Pour lui également, Dragon serait un moyen fiable permettant le transfert de fret et d’astronautes à bord de la Station spatiale internationale. Toutefois, il trouve qu’un retour en vol via ce véhicule est une option légèrement anti-progressive.

Pour cet homme voler en Dragon-crew sera un peu comme voler sur de très anciennes capsules spatiales. En Dragon-crew, rien de neuf, rien d’innovant. Pour se permettre d’affirmer ce genre de propos, il regarde dans le rétro et apperçoit le premier vol spatial habité (Freedom 7), avec à bord de la capsule, l'astronaute américain Alan Shepard en 1961. Puis il appeçoit cinq autres vols spatiaux habités et enfin (vingt ans plus tard, en 1981), le premier vol d’une navette spatiale. Pour lui la navette restera un symbole de fierté nationale, car elle était le seul vaisseau spatial habité ayant la capacité de se poser comme un avion après sa mission orbitale.

Malheureusement (dit-il), leur retraite prématurée a laissé les USA sans aucun moyen de pouvoir se rendre à bord la Station spatiale internationale, sans l’aide des capsules russes Soyouz. La NASA a dû louer des sièges à bord de ces vénérables véhicules russes, pour près de 63 millions de dollars par siège. Il n'y avait de toute façon pas d'autre moyen pour y aller.

Gilleland se pose donc plusieurs questions :
1) -Pourquoi ne pas avoir développé une méthode alternative pour se rendre à la station spatiale, bien avant le retrait des navettes spatiales?
2) -Pourquoi ne pas avoir continué d’utiliser ces magnifiques machines jusqu'à ce que la NASA ait développé la capsule de remplacements, ce qui aurait du coup sauvé beaucoup d'emplois.
3) -Pourquoi ne pas avoir commencé à construire des véhicules de remplacement il ya 10 ans?
4) -Qu'est-il arrivé à la fameuse fierté nationale dans le programme spatial habité? Où étaient les scientifiques fiers d’une vision d’avenir ?
Bref…

La mise en retraite des navettes spatiales a ouvert la voie au développement de capsules spatiales commercial telles que la capsule Dragon de SpaceX qui à prouvé bien des choses en mai dernier. Le succès de sa mission de ravitaillement à bord de la Station spatiale internationale ouvre indubitablement la porte au développement d'un système de transport pour astronautes, mais, à l’examiner de plus près à la capsule Dragon n’est rien autres qu’un simple retour en arrière. Gilleland se pose la question, (N'y a-t’il pas une ressemblance flagrante avec l'ère des capsules spatiales ne pouvant qu’amerrir dans l'océan Pacifique?) Alors certes, la capsule Dragon possèdera une technologie digne des progrès technologiques réalisés depuis ces quelques dernières années, mais serait vraisemblablement décevante à ses yeux, puisqu’elle ne propose/permet rien d’autre qu’un retour d’astronautes dans l'océan.

Nous en avions parlé ici, une éventuelle "Dragon 2.0" serait censé jouir d’une propulsion lui permettant de réaliser des atterrissages en douceur, mais ce n'est qu'un rêve lointain selon cet homme. Gilleland est évidemment très heureux que l’Amérique trouve en Space-x, en Chaser ou encore en CST100 un second souffle lui permettant de se démarquer de nouveau des autres dans l’espace, mais s'attendais à quelque chose d'un peu plus novateur qu’une capsule parachutée dans l'océan Pacifique à la fin de sa mission. Il espérait pouvoir admirer le vol d’un autre type de vaisseau spatial, tel que l’élégante Columbia.

Maintenant je me pose la question :
1) - Est-ce que finalement, et malgré son digne succès, SpaceX ne pourrait pas se voir voler la vedette par un lifting body dénommé Dream-chaser, concernant les vols habités opérés par des vaisseaux du secteur privé ?
2) - Dragon-Crew est elle réellement l’éventuelle remplaçante des navettes spatiales ?
3) - Dream-Chaser n’inclurait’il pas dans la philosophie de son concept, tout ce que les USA ont perdus avec l’arrêt des navettes, et du coup, aurait des chances de s’imposer?
L'opinion de Guilleland (eng.)


Dernière édition par Sidjay le Jeu 28 Juin 2012 - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Vonfeld
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 2564
Age : 49
Localisation : Achern ( Allemagne )
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Mer 27 Juin 2012 - 20:49

Rien de neuf dans ce genre de critique ou tout du moins d'analyse. Est ce que ce monsieur avait anticipé dix ans auparavant la situation que s'est établi aujourd'hui ?
Il y a dix ans, c'était avant Columbia, et c'est bien cette catastrophe qui a entrainé l'annonce officielle par Bush junior de mettre fin au programme STS et de se tourner vers le beyond. Avec tous les aléas techniques et politiques qui ont suivis...

Pour Dragon, ce que commande la Nasa, c'est un service de livraison Cargo vers l'ISS et peut être demain le transport d'équipage. Pas de gagner le concours du vaisseau le plus avancé, le plus futuriste, le plus rapide ou que sais je. Les fonds sont limités...
Donc Space X répondant par la simplicité, y est arrivé la première.
Pour le transport d'équipage on verra.

A 1 milliards $ par vol, on pouvait en fabriquer des engins innovant (et dangereux en passant)

Aujourd'hui l'innovation doit servir à abaisser les coûts, mais il faut des fonds en terme de recherche et développement pour passer une autre étape, alors je pense qu'il va se passer du temps pour que ca arrive coté space X ou même Dream chaser, qui n'a rien inventé puisqu'elle a repiqué une innovation Nasa.

Donc je prédis que l’innovation restera étatique pour un moment (donc Nasa ou autre agence spatiale, tant qu'elle perçoit son budget).

Et à propos des projets Nasa, ce n'est pas tant l'engin de transport que la mission - dans son ensemble, ou tout du moins sa destination - sur laquelle il faudrait maintenant braquer les projecteurs.

Vonfeld
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Mer 27 Juin 2012 - 21:23

*General Dynamics est une société fondée en 1952, constructeur d'avions militaires travaillant principalement pour le compte du gouvernement américain. (On lui doit la construction du F-16 Fighting Falcon et du F-111 Raven).

Ce que je ne comprends pas dans les propos de Guilleland réside dans le fait qu’il affirme « haut et fort » (évidemment). « Why couldn't we have continued using these magnificent machines until we developed suitable 21st century replacements “ Pourquoi ne pas avoir continué d’utiliser ces magnifiques machines (les navettes) jusqu'à ce que la NASA ait développé la capsule de remplacements, ce qui aurait du coup sauvé beaucoup d'emplois."

Concernant les emplois, certes, une masse incommensurable d’emploi a été stoppé nette dés juillet 2011, mais en contrepartie, bon nombres d’entres-eux (pas tous hélas…) ont été réattribué dans diverses entreprises « privées » dont Space-X notamment, SNC, Boeing et j’en passe vu la manne de projets (+/- en rapports avec l’espace, la NASA et ISS), qui fleurissent de façon exponentielle ces derniers temps en Floride.
Concernant la navette, c’est du réchauffé un peu facile, car quiconque ici (comme ailleurs) sait pertinemment que ce si extraordinaire vaisseau spatial avait de sérieux points faibles. (Sécurité/ finances). Ou alors il voit en chaser un renouveau, mais bon...Une opinion comme une autres dirons-nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Mer 27 Juin 2012 - 21:42

Vonfeld a écrit:

Pour Dragon, ce que commande la Nasa, c'est un service de livraison Cargo vers l'ISS et peut être demain le transport d'équipage. Pas de gagner le concours du vaisseau le plus avancé, le plus futuriste, le plus rapide ou que sais je. Les fonds sont limités...
Donc Space X répondant par la simplicité, y est arrivé la première.
Pour le transport d'équipage on verra.

En gros, et en très très raccourci, ce que dis cet employé de "General Dynamics" est que les navettes était un meilleurs concept de par son côté unique "Avion/camion de l'espace" et que les petites nouvelles (qui ne sont autres que des capsule, hormis bien évidemment le Dream chaser) lui semblent un brin "banales" puisqu'elles n'apportent rien en terme d’innovation (les astronautes plongeant toujours en plein pacifique, comme à l'époque, à la fin d'une mission spatiale). Vonfeld à très bien répondu sur ce point là! Pour ma part, je n'y connait fichtrement rien en termes de sécurité concernant les capsules historiques Américaines, mais Dragon (même en version cargo) ne me semble pas si mal équipée, bien au contraire même. Je pense que derrière tout ça, il y'a un profond désir "Américain" de conquête spatiale. Cet homme déplore dans cette interview que beaucoup se mettent à croire au capacités de Dragon et qu'il était dommage ne pas avoir agit avant, jusqu'à passer par "Les Russes" pour voler vers ISS. Bof finalement...c'est un discours très américain déjà lu à maintes et maintes reprises...rien de novateur là-dedans non plus...


Dernière édition par Sidjay le Mer 27 Juin 2012 - 21:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Apolloman
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 11393
Age : 40
Localisation : Lédignan (30 Gard) France
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Mer 27 Juin 2012 - 21:42

Sidjay a écrit:

4) -Qu'est-il arrivé à la fameuse fierté nationale dans le programme spatial habité? Où étaient les scientifiques fiers d’une vision d’avenir ?

La fierté nationale s'est éteinte... Quant aux scientifiques fiers d'une vision d'avenir, ils sont en quelque sorte "morts" depuis que Wernher von Braun s'en est aller Sad

Mais se reposer sur ses lauriers n'a jamais mener bien loin!

_________________
Paul Cultrera/Apolloman
Webmaster du site http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
consacré au programme Apollo.
Modérateur du forum de la conquète spatiale http://www.forum-conquete-spatiale.fr/portal.htm
Journaliste collaborateur d'Espace et Exploration le magazine de l'aventure spatiale
http://www.espace-exploration.com/

Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde...
Knowledge is a treasure to share with everyone .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
Spaceman




Nombre de messages : 1423
Age : 50
Localisation : Genève
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Mer 27 Juin 2012 - 22:00

Sidjay a écrit:
Gilleland se pose donc plusieurs questions :

1) -Pourquoi ne pas avoir développé une méthode alternative pour se rendre à la station spatiale, bien avant le retrait des navettes spatiales?

Parce que les deux ne font qu'un. Pas de station sans navette et sans navette pas de station (du moins une qui ressemblerait à l'ISS).

Sidjay a écrit:
2) -Pourquoi ne pas avoir continué d’utiliser ces magnifiques machines jusqu'à ce que la NASA ait développé la capsule de remplacements, ce qui aurait du coup sauvé beaucoup d'emplois.

$500 millions + pour envoyer des slips et des sandwichs, le tout avec un équipage qui risque d'y rester à l'aller comme au retour, cela fait cher le slip.

Sidjay a écrit:
3) -Pourquoi ne pas avoir commencé à construire des véhicules de remplacement il ya 10 ans?

Parce que tout le monde s'en fout. Le SLS aurait dû être mis en chantier de même qu'une mini-shuttle après l'explosion de Challenger.

Sidjay a écrit:
4) -Qu'est-il arrivé à la fameuse fierté nationale dans le programme spatial habité? Où étaient les scientifiques fiers d’une vision d’avenir ?


Ben euh, l'avenir n'est pas rose, d'une part. Si avenir il y a....Le secteur aérospatial n'est pas suffisemment attrayant par rapport à d'autres secteurs. Quand à la fierté nationale...cela éxiste quelque part? Et ne me dites pas en Chine- ceux qui ont faim doivent bien s'en fiche qu'il y ait une femme chinoise dans l'espace..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Mer 27 Juin 2012 - 23:49

Gilleland a écrit:
Gilleland se pose donc plusieurs questions :
1) -Pourquoi ne pas avoir développé une méthode alternative pour se rendre à la station spatiale, bien avant le retrait des navettes spatiales?


Ben, les études concernant Ares I et Orion ont commencé il y a à peu près 7 ans, donc on ne peut pas dire que cela n'avait pas été développé, au contraire cela avait été largement anticipé. Ensuite, il y a eu des problèmes, des surcoûts, du retard et le programme Constellation a été arrêté par Obama, y compris le fameux lanceur habité.

Gilleland a écrit:

2) -Pourquoi ne pas avoir continué d’utiliser ces magnifiques machines jusqu'à ce que la NASA ait développé la capsule de remplacements, ce qui aurait du coup sauvé beaucoup d'emplois.


Il débarque dans le domaine spatial ou quoi ? Cela a fait l'objet de débats très compliqués au congrès, tous ces arguments ont été archi-débattus.

Gilleland a écrit:

3) -Pourquoi ne pas avoir commencé à construire des véhicules de remplacement il y a 10 ans?


Parce que la NASA pensait s'en sortir en 7 ans.

Gilleland a écrit:

4) -Qu'est-il arrivé à la fameuse fierté nationale dans le programme spatial habité? Où étaient les scientifiques fiers d’une vision d’avenir ?

Et lui, il était où pendant toutes ces années ? Il n'avait pas de télé, pas de radio, pas Internet et il ne lisait jamais les journaux ? La NASA devrait s'intéresser à lui, parce qu'il se pourrait bien qu'il vienne de la Planète Mars. Je suis un peu sarcastique, pardonnez-moi, sa dernière question est pertinente, mais pour le reste, il me paraît un peu déconnecté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Jeu 28 Juin 2012 - 0:02

Argyre a écrit:

Il débarque dans le domaine spatial ou quoi ? Cela a fait l'objet de débats très compliqués au congrès, tous ces arguments ont été archi-débattus.

Il est clair que de telles affirmations sont étranges de la part d'une personne ayant œuvré (ou œuvrant toujours d'ailleurs), à la PAO d'une grosse boite dédié à la construction d’aéronefs militaires. La navette était un formidable concept, le problème est qu'il coutait très chère à chaque vols et que malgré toutes les procédures ultra-sécuritaire que prenait la NASA avant chaque vol, elle restait (Et restera) hautement dangereuse (au décollage principalement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13628
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Jeu 28 Juin 2012 - 8:50

Il n'est pas utile de revenir sur le destin de la navette. Il a été scellé, et aucune agence spatiale n'a envisagé de remettre en piste ce concept.

Là où je partage un peu la réaction de ce M. Donald L. Gilleland c'est que la presse américaine a été dithyrambique sur le succès de la mission de la Dragon. Il est vrai que cela permettait d'envisager de pousser un "ouf" de soulagement concernant le vide abyssal (en matière de moyen spatial) au fond duquel se trouvaient plongés les USA (et la claque infligée à leur rêve tenace d'hégémonie dans le domaine spatial).
Il tempère ce qui pu s'apparenter à du triomphalisme journalitique, d'abord parce que transporter du fret .... ce n'est pas encore être capable de faire voyager un équipage. Il y a encore du délai où il faudra acheter des sièges aux russes.
D'autre part parce que le nouveau moyen ... sera une capsule de conception classique .... et surtout qu'elle ne sera pas capable de ramener l'équipage sur la terre ferme.
N'oublions pas que les russes et maintenant les chinois en sont capables.
Donc ... le constat c'est qu'on a certes ré-inventé un moyen de transport ... mais qu'il n'apporte rien de plus que ceux qui existaient au début du vol habité.

Et je serai un peu de l'avis de Sidjay, que la capacité du Dream Chaser pourrait lui valoir un bonus de la part de la NASA lorsqu'elle fera le choix des deux projets qu'elle continuera à subventionner dans le cadre de CCDev.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Jeu 28 Juin 2012 - 9:55

montmein69 a écrit:

Et je serai un peu de l'avis de Sidjay, que la capacité du Dream Chaser pourrait lui valoir un bonus de la part de la NASA lorsqu'elle fera le choix des deux projets qu'elle continuera à subventionner dans le cadre de CCDev.

Il est clair que dans le cas où la NASA choisisse un ou deux prestataires en définitives, dont l'option "lifting body", elle renouera indirectement avec un concept "qui au départ" était novateur (admettons-le) et qui a passionné des générations entières, en faisant travailler beaucoup de personnes aux USA. Maintenant Dragon semble être un des dignes successeurs de la navette pour tout ce qui concerne le transport de fret et d'équipages à destination d'ISS, mais le côté "vaisseau pratique" du DC pourrait peser dans la balance. Bien que DC possèderait certaines capacités importantes et un certain côté "pratique", quid du tarif le plus attirant (ou disons-le "le + raisonnable") entre une mission-ISS via DC et une mission-ISS via Dragon-crew? SpaceX propose à la NASA un lanceur+une capsule, alors que SNC ne propose qu'un véhicule (aussi sympa soit-il), laissant la NASA financer (en plus) une ATLAS5 en config 402, pour le faire voler. Je n'y connait rien en termes de tarification/lanceurs, mais AMHA, je doute que les prix baissent, ce qui fera que la NASA ira au moins cher. (Attention, moins cher pour la même chose, c.a.d. des vols à destination d'ISS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
hcru




Masculin Nombre de messages : 83
Age : 73
Localisation : AUZEVILLE-TOLOSANE 31320
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Jeu 28 Juin 2012 - 10:52

Sidjay a écrit:

... constructeur d'avions militaires travaillant principalement pour le compte du gouvernement américain.


Je ne comprends pas cette phrase ;-p

Après Skylab, le lobby de l'USAF a imposé le STS avec les vues que l'on sait et dont nous avons déjà longuement débattu. Mais les références aux faits historiques de stratégies politico-militaires comparées, à la fois dans le milieu américain et dans le milieu soviétique puis entre USA et CCCP nous avaient valu un rappel énergique d'un administrateur. Lequel précisait que toute allusion politique était passible de radiation. Dont acte. La discussion concernant l'opportunité des choix, ici et là, de tel ou tel programme est donc exclue.

Il n'en reste pas moins que ce travail d'historien, qui pourrait, par exemple, faire ressortir la pertinence d'avis d'experts de l'époque (Patrick Baudry et le vol habité, etc.) serait également très intéressant.

La libre discussion et la libre expression -dans les limites du respect de l'autre- sont les bases de notre société, ma semble t-il.

Tout çà un peu sérieux, c'est vrai. Mais je n'ai pas encore pris mes gouttes !!! clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Jeu 28 Juin 2012 - 11:24

hcru a écrit:

Je ne comprends pas cette phrase ;-p
On la retrouve ICI
Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Jeu 28 Juin 2012 - 11:35

montmein69 a écrit:
Donc ... le constat c'est qu'on a certes ré-inventé un moyen de transport ... mais qu'il n'apporte rien de plus que ceux qui existaient au début du vol habité.

Ben justement, que demander de plus ? C'est fiable, léger, pas cher, c'est ce qu'on veut non ?

Remarques :

1) Sur une capsule, on peut aisément placer un système de secours pour une éjection rapide en cas de catastrophe au décollage ou dans les première secondes. Ca ne peut marcher que si c'est petit et léger, ou alors on perd beaucoup en charge utile.

2) Une capsule s'oriente mécaniquement dans la bonne direction lors de la rentrée atmosphérique. Un vaisseau qui utilise la portance a un contrôle d'attitude beaucoup plus complexe. Et dans ce domaine, contrairement à ce qui se passe avec un avion, la moindre erreur peut être fatale, car les pressions et les températures sont énormes.

Entre parenthèses, les 2 accidents de navettes ont eu lieu au décollage et lors de la réentrée atmosphérique ...

Il faut se rendre à l'évidence, il y a de gros avantages à faire des petites capsules plutôt qu'un vaisseau plus gros capable de planer, notamment en termes de risques.

A+,

Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Jeu 28 Juin 2012 - 11:40

Argyre a écrit:

Un vaisseau qui utilise la portance a un contrôle d'attitude beaucoup plus complexe. Et dans ce domaine, contrairement à ce qui se passe avec un avion, la moindre erreur peut être fatale, car les pressions et les températures sont énormes.

N'est-ce pas en quelques sortes maitrisé aujourd'hui? (après 30 ans de vols en navettes?)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
hcru




Masculin Nombre de messages : 83
Age : 73
Localisation : AUZEVILLE-TOLOSANE 31320
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Jeu 28 Juin 2012 - 13:31

Sidjay a écrit:
hcru a écrit:

Je ne comprends pas cette phrase ;-p
On la retrouve ICI
Wink


Wikipedia a encore frappé! Un avion militaire à usage gouvernemental... peu d'avions militaires sont à usage civil. Ceux qui le sont -Lockheed TR2, etc.- étaient étudiés à usage... militaire d'état. Un pléonasme, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Jeu 28 Juin 2012 - 14:35

Sidjay a écrit:
Argyre a écrit:

Un vaisseau qui utilise la portance a un contrôle d'attitude beaucoup plus complexe. Et dans ce domaine, contrairement à ce qui se passe avec un avion, la moindre erreur peut être fatale, car les pressions et les températures sont énormes.

N'est-ce pas en quelques sortes maitrisé aujourd'hui? (après 30 ans de vols en navettes?)


Certes, maîtriser une technologie implique une réduction significative des risques de panne ou d'accident lié à son exploitation, mais le risque n'est pas nul et dans ce cas particulier, il n'y a aucun scénario de backup. Il faudrait voir à quel niveau on estime que les risques ont été réduits dans le cas des navettes, je n'en sais rien. Une chose est ure, il est toujours moins risqué de ne pas exploiter cette technologie du tout ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13628
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Jeu 28 Juin 2012 - 20:02

Argyre a écrit:
montmein69 a écrit:
Donc ... le constat c'est qu'on a certes ré-inventé un moyen de transport ... mais qu'il n'apporte rien de plus que ceux qui existaient au début du vol habité.

Ben justement, que demander de plus ? C'est fiable, léger, pas cher, c'est ce qu'on veut non ?
.../cut/...

Il faut se rendre à l'évidence, il y a de gros avantages à faire des petites capsules plutôt qu'un vaisseau plus gros capable de planer, notamment en termes de risques.

Dans une discussion, où on commente .... les commentaires d'un américain sur la politique américaine ..... je ne vois pas -à titre personnel - l'intérêt d'exprimer ce qui me plairait ou pas. Je n'ai aucune espèce d'influence sur les choix US.
Je suis d'accord avec l'argumentation d'Argyre sur les capsules.
Mais le problème dans ce FIL .... c'est la position de M. Gilleland. Ou bien on balaye ses arguments d'un revers et on le renvoie à ses études ou à son lobbying, ou bien on essaye de comprendre sa logique.

Les capsules américaines, que ce soient les versions légères du "privé" ou la plus lourde de la NASA (Orion) ... vont faire revenir leurs passagers dans l'océan. D'autres agences maitrisent -et depuis longtemps - le retour terrestre et sans que cela pénalise les capacités .... Gilleland, le relève. Et moi je constate qu'il le fait.
Le Dream Chaser ... apporte aux passagers un certain confort .... Les inconvénients, les risques sont connus. mais il y a une expérience acquise avec la navette (et le X 37). La NASA peut - à tort ou à raison ... mais c'est leur problème - être séduite par ce concept et décider de le soutenir. Jamais la NASA n'a déclaré "vous devez proposer une capsule, sinon remballez vos billes". Je le constate.
Le prix de revient de la mission sera-t'il le juge de paix au niveau du choix pour les développements ? Possible mais pas sûr ..... la subvention de la NASA peut sponsoriser un projet qu'elle juge plus innovant et donc prometteur pour l'avenir. Le coût du lanceur au niveau des intérêts stratégiques US n'est pas non plus rédhibitoire. Entre tout faire reposer sur la Falcon 9, et disposer en parallèle d'un autre lanceur man-rated même s'il est plus cher (mais avec une fiabilité déjà acquise) .... c'est eux qui vont soupeser les avantages et inconvénients et finalement décider.
Ce serait à la limite possible que la NASA choisisse ensuite de payer pour 6 missions avec capsule-crew et seulement 2 missions avec Dream Chaser si l'écart de prix est significatif.

On devrait avoir des indications sur les choix vers fin août ... Wait and see.

PS : SI je joue à Mme Irma et donne ma prédiction ... je verrai un panaché de solutions où la NASA arrose large et ne met pas tous ses oeufs dans le même panier :

Fret : Falcon 9/Dragon_cargo et Cygnus/Antares
équipage : CST-100 / Atlas 5 et Dream Chaser / Atlas 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exocet




Masculin Nombre de messages : 623
Age : 44
Localisation : Fra/De/FL/TX
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Jeu 28 Juin 2012 - 20:49

Sidjay a écrit:
Gilleland se pose donc plusieurs questions :
1) -Pourquoi ne pas avoir développé une méthode alternative pour se rendre à la station spatiale, bien avant le retrait des navettes spatiales?
Ces développements existaient (programme Orbital Space Planes), et ont été remplacés par le CEV/Orion et le stick.

Sidjay a écrit:
2) -Pourquoi ne pas avoir continué d’utiliser ces magnifiques machines jusqu'à ce que la NASA ait développé la capsule de remplacements, ce qui aurait du coup sauvé beaucoup d'emplois.
Trop cher, trop dangereux, obsolètes, etc ...

Sidjay a écrit:
3) -Pourquoi ne pas avoir commencé à construire des véhicules de remplacement il ya 10 ans?
Réponse 1 + parce que "on" pensait que le CEV serait terminé avant la fin des navettes.

Sidjay a écrit:
4) -Qu'est-il arrivé à la fameuse fierté nationale dans le programme spatial habité? Où étaient les scientifiques fiers d’une vision d’avenir ?
?

Sidjay a écrit:
Maintenant je me pose la question :
1) - Est-ce que finalement, et malgré son digne succès, SpaceX ne pourrait pas se voir voler la vedette par un lifting body dénommé Dream-chaser, concernant les vols habités opérés par des vaisseaux du secteur privé ?
Le Dream-chaser est sexy, mais un lifting body ne répond pas aux mêmes exigences qu'une capsule. Les deux se complètent.

Sidjay a écrit:
2) - Dragon-Crew est elle réellement l’éventuelle remplaçante des navettes spatiales ?
Il remplace une partie des fonctionnalités perdues avec l'arrêt de la navette.

Sidjay a écrit:
3) - Dream-Chaser n’inclurait’il pas dans la philosophie de son concept, tout ce que les USA ont perdus avec l’arrêt des navettes, et du coup, aurait des chances de s’imposer?
Cf. point plus haut, la NASA ne semble plus prête à mettre les oeufs dans le même panier et pourrait sélectionner les deux concepts. "Dissimilar redundancy" comme on dit, deux concepts si différents ont peu de chance d'être affecté par les mêmes écueils au même moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Jeu 28 Juin 2012 - 20:52

montmein69 a écrit:
la subvention de la NASA peut sponsoriser un projet qu'elle juge plus innovant et donc prometteur pour l'avenir.

C'est à dire, un projet (systeme) capable de servir à "autre chose" que ISS? à la maintenance d'Hubble entre autre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Akwa




Masculin Nombre de messages : 924
Age : 36
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Ven 29 Juin 2012 - 0:12

montmein69 a écrit:


Les capsules américaines, que ce soient les versions légères du "privé" ou la plus lourde de la NASA (Orion) ... vont faire revenir leurs passagers dans l'océan. D'autres agences maitrisent -et depuis longtemps - le retour terrestre et sans que cela pénalise les capacités .... Gilleland, le relève. Et moi je constate qu'il le fait.

Nan nan nan : la CST-100 de Boeing se pose sur la Terre ferme, grâce à un système d'airbags qui rappelle Mars Pathfinder.

montmein69 a écrit:

Le Dream Chaser ... apporte aux passagers un certain confort .... Les inconvénients, les risques sont connus.

Contrairement à la navette, et conformément aux capsules, le DreamChaser possède un système d'éjection, via des fusées "pousseuses", de la même manière que la Dragon habitée et la CST-100 de Boeing (aucune n'a repris le principe de la tour d'éjection).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/flyakwa
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Ven 29 Juin 2012 - 0:16

Akwa a écrit:

Contrairement à la navette, et conformément aux capsules, le DreamChaser possède un système d'éjection, via des fusées "pousseuses", de la même manière que la Dragon habitée et la CST-100 de Boeing (aucune n'a repris le principe de la tour d'éjection).




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13628
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Ven 29 Juin 2012 - 7:10

Sidjay a écrit:
montmein69 a écrit:
la subvention de la NASA peut sponsoriser un projet qu'elle juge plus innovant et donc prometteur pour l'avenir.

C'est à dire, un projet (systeme) capable de servir à "autre chose" que ISS? à la maintenance d'Hubble entre autre?

Le futur .... cad le post ISS .... est un domaine difficile à appréhender ... surtout dans le contexte économique qui pourrait s'avérer délètère pour des projets ambitieux ... et peut-être même pour le vol habité.
Je ne pense pas que Hubble sera une nouvelle fois dépanné. On y a déjà consacré un budget conséquent, Il va à présent finir tranquillement sa vie. Il sera bien plus productif de mettre en orbite une nouvelle génération de télescopes (avec notamment le positionnement aux points de Lagrange).

Si on veut faire de la prévision (hautement ?) spéculative Suspect, on peut imaginer qu'après les missions qualificatives de la capsule Orion utilisée comme vaisseau spatial à moyen rayon d'action, et utilisée pour aller par exemple sur un astéroïde proche, il y aura un "plan Mars" et la nécessité d'assembler en orbite basse un vaisseau spatial de taille compatible avec un voyage long.
On aurait alors besoin d'équipes de spécialistes pour aller sur ce chantier,avec une mini-station servant d'atelier et de lieu de vie. Il faudra la desservir probablement en partie avec des capsules ... mais aussi avec le Dream Chaser qui faciliterait le voyage spatial en LEO à des personnels (du genre ingénieurs spécialistes en propulsion nucléaire) moins aguerris pour de tels vols.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
space reveur




Masculin Nombre de messages : 492
Age : 30
Localisation : la lune
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"   Ven 29 Juin 2012 - 16:20

Vonfeld a écrit:

Aujourd'hui l'innovation doit servir à abaisser les coûts.


Vonfeld

exactement !

Spaceman a écrit:



Sidjay a écrit:
2) -Pourquoi ne pas avoir continué d’utiliser ces magnifiques machines jusqu'à ce que la NASA ait développé la capsule de remplacements, ce qui aurait du coup sauvé beaucoup d'emplois.

$500 millions + pour envoyer des slips et des sandwichs, le tout avec un équipage qui risque d'y rester à l'aller comme au retour, cela fait cher le slip.


excellent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gilleland déplore "Le retour vers le futur de la NASA"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astronomie