PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Séjour d'un an dans l'ISS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Maurice




Nombre de messages : 752
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Lun 8 Oct 2012 - 17:18

Sans même parler des effets sur la santé, il s'agit quand même de passer 1 an 24/24 et 7/7 au travail, dans un espace réduit partagé avec des collègues, peu de temps de repos et de loisirs, sans voir ni sa famille ni ses amis, en mangeant de la nourriture tout juste passable et dans des conditions d'hygiène qui doivent tout de même être très moyenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13630
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Lun 8 Oct 2012 - 18:26

Hum ! Tu vas t'attirer les foudres de certains si tu suggères que les contraintes que tu cites puissent faire hésiter "nos héros de la conquête spatiale" dont on voudrait qu'il partent explorer la Galaxie lolnasa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10772
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Lun 8 Oct 2012 - 20:21

Pour moi la question ne se pose pas: ça a déjà été fait, et Poliakov n'est pas sorti de MIR avec de graves troubles psychologiques. Donc la question ne se pose pas de façon théorique ou philosophique, on a déjà la réponse: c'est possible et on s'en sort bien. Et encore, il y est resté un an et demi.
Trouver des gens pour le faire, ça a déjà été fait, donc il n'y plus qu'à trouver un autre Poliakov. Et à savoir, ce dernier n'était pas fou (bien au contraire), donc aucune raison de ne pas en trouver un autre aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Lun 8 Oct 2012 - 22:12

Je veux conseille alors, après Cosmopif, le livre d'Hugo Boris...

http://www.cosmopif.com/invites/invit_boris_h.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice




Masculin Nombre de messages : 752
Age : 31
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mar 9 Oct 2012 - 9:55

Tout de suite les grands mots, il n'est pas question de juger si il faut être fou ou non pour accepter ce type de mission.
Oui c'est faisable physiquement et psychologiquement, mais il faut quand même une grosse dose d'esprit de sacrifice pour accepter ce type de mission, sans compter qu'à l'inverse par exemple d'une mission Martienne, premièrement il n'y a pas le petit plaisir du "ahah j'ai le pied sur une autre planète !", mais en plus c'est du déjà vu en mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wakka
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 10736
Age : 56
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Lun 26 Nov 2012 - 14:06

on apprend sur le site http://www.nasa.gov/home/hqnews/2012/nov/HQ_12-406_ISS_1-Year_Crew.html que la NASA, l'Agence spatiale fédérale russe (Roscosmos), et leurs partenaires internationaux ont sélectionné deux astronautes vétérans pour une mission d'un an à bord de la Station spatiale internationale en 2015.

La NASA a choisi Scott Kelly et Roscosmos, Mikhail Kornienko.

Kelly et Kornienko s'envoleront à bord d'un vaisseau russe Soyouz depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, au printemps 2015 et se reviendront au printemps 2016.




_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion


Dernière édition par wakka le Lun 26 Nov 2012 - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://developpement-orion.over-blog.com/
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7440
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Lun 26 Nov 2012 - 15:14

Une très bonne nouvelle !! Super

Kornienko a eu une carrière surprenante : après son service dans les paras, il est devenu flic à Moscou, et c'est en suivant des cours du soir qu'il a pu devenir ingénieur, pour finalement se hisser jusqu'au poste de cosmonaute !

http://www.kosmonavtika.com/cosmoperso/cosmonautes/rkke/rkke14/kornienko/kornienko.html

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Lun 26 Nov 2012 - 18:34

Je suis heureux de savoir que Scott Kelly revolera à bord d'ISS!
D'autre part, je pense que ce choix n'est pas un choix fait à la va-vite tant côté Us que russe, ces deux hommes sont de véritables valeurs sûres, deux types bourrés d’expérience et de métier. Désolé mais pour moi c'est quelques part, un petit évènement. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mar 27 Nov 2012 - 12:33

nikolai39 a écrit:
Une très bonne nouvelle !! Super

Kornienko a eu une carrière surprenante : après son service dans les paras, il est devenu flic à Moscou, et c'est en suivant des cours du soir qu'il a pu devenir ingénieur, pour finalement se hisser jusqu'au poste de cosmonaute !

http://www.kosmonavtika.com/cosmoperso/cosmonautes/rkke/rkke14/kornienko/kornienko.html

Sidjay a écrit:
Je suis heureux de savoir que Scott Kelly revolera à bord d'ISS!
D'autre part, je pense que ce choix n'est pas un choix fait à la va-vite tant côté Us que russe, ces deux hommes sont de véritables valeurs sûres, deux types bourrés d’expérience et de métier. Désolé mais pour moi c'est quelques part, un petit évènement. Wink

Kononienko et Kelly seront à bord d'ISS sur une durée d'un an en 2015, mais je me demande bien sur quels critères spécifiques ils ont été sélectionnés, parmi le nombre d'astros/cosmo-nautes en attente de vol (ou de re-vol). Est-ce principalement qu'une question d'aptitude physique, d’expérience à bord, de nombre de vols effectués? A contrario, n'était-est-ce basé que sur du volontariat uniquement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Wakka
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 10736
Age : 56
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mar 27 Nov 2012 - 13:19

Citation :
«Leurs compétences et l'expérience précédente à bord de la station spatiale sont en harmonie avec les exigences de la mission. "

«Nous avons choisi les plus responsables, qualifiés et enthousiastes pour etendre l'exploration spatiale, et nous avons pleinement confiance en eux."

http://www.nasa.gov/home/hqnews/2012/nov/HQ_12-406_ISS_1-Year_Crew.html

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://developpement-orion.over-blog.com/
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7440
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mar 27 Nov 2012 - 14:52

wakka a écrit:
Citation :
«Leurs compétences et l'expérience précédente à bord de la station spatiale sont en harmonie avec les exigences de la mission. "

«Nous avons choisi les plus responsables, qualifiés et enthousiastes pour etendre l'exploration spatiale, et nous avons pleinement confiance en eux."

http://www.nasa.gov/home/hqnews/2012/nov/HQ_12-406_ISS_1-Year_Crew.html

Je pense franchement que les vraies raisons sont un peu moins nobles et un peu moins politiquement correctes.
Je ne doute pas de l'extrême niveau de compétence de Kornienko et Kelly, mais comment pourrait-on juger qu'ils sont meilleurs que d'autres ?
Déjà, à ce que j'en crois des infos disponibles sur NSF L2, ils ont eu énormément de mal à trouver des volontaires, ça a dû pas mal réduire la liste des prétendants.

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mar 27 Nov 2012 - 16:10

Je me posais la même question ce midi nikolai. Wink
Bien que ce type de mission s'annonce théoriquement plus difficile (d'un point de vue "résistance physique") qu'une plus courte, ce qui pourrait faire reculer certains, j'ai quand-même du mal à croire que personne à la NASA n'ai envie de voler une seconde fois à bord d'iss et de tenter de relever un challenge encore jamais réalisé. J'espère seulement que pour le cas Kelly, il ne sera jamais question de correler sa présence à bord, avec de la politique...(puisque tout le monde sait sur ce forum qui est sa belle soeur...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
waddlelou




Masculin Nombre de messages : 542
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mar 27 Nov 2012 - 17:18

A croire que la NASA n'a que Kelly dans son rayon :). Tant mieux pour lui mais dommage pour les autres.
Ils décident, maintenant, de faire de longs séjours dans une ISS qui sera bientôt à la retraite. Je dis bravo les têtes pensantes !
A mon avis c'est la situation financière qui a fait changer d'avis les acteurs politiques. Je peux me tromper mais deux types dans l'espace sur 1 ans, c'est moins cher que d'envoyer 4 autres sur la même période. Après le côté scientifique me semble être la couche superficielle de cette mise au point puisque Poliakov, l'a déjà fait et on eu Mars 500.
De plus à quoi ça sert de faire ce genre d'expérience si il n'y a pas de réel projet humain dans le système solaire. Les gouvernements et agences préfèrent envoyer des robots pour pas mal de temps. C'est assez contradictoire. Soit on fait les choses dans le bon sens et on décide d'aller jusqu'au bout de la démarche c'est-à-dire envoyer des hommes sur la Lune ou sur Mars, soit on reste dans l'ISS sur 6 mois, voir moins, ou pas du tout et bye bye l'ISS.
Franchement cette idée n'est pas novatrice et n'est pas extraordinaire même scientifiquement parlant, surtout si on les ravitaille et si ils restent en contact avec d'autres astronautes qui subiront une rotation à bord de l'ISS.
Bref, tant mieux pour ces 2 astronautes, on aura sans doute d'autres indices supplémentaires sur l'effet de l'apesanteur sur l'homme, mais ça ne reste selon moi qu'un choix politique et pas scientifique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7440
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mar 27 Nov 2012 - 17:29

waddlelou a écrit:
Je peux me tromper mais deux types dans l'espace sur 1 ans, c'est moins cher que d'envoyer 4 autres sur la même période.

Effectivement, tu te trompes ! Very Happy
Ca coûtera exactement le même prix, puisqu'il faudra quand même envoyer quatre Soyouz par an (et la quantité de fret, bien sûr, ne change pas non plus).
Seuls les Russes ont une légère plus-value financière, puisque cette mission libèrera une place dans un Soyouz, qu'ils pourront vendre environ 40M$ à un éventuel touriste...

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
waddlelou




Masculin Nombre de messages : 542
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mar 27 Nov 2012 - 18:33

Pourquoi ça serait le même prix ? Puisque rien ne dit qu'ils vont vendre les deux autres places à deux touristes. Et si ils vendent ces places aux touristes ils seront plus de 6 dans l'ISS au final. Comment vont-ils faire ?
Si un ricain est présent en permanence dans l'ISS pourquoi envoyer d'autres ricains au moment où les budgets sont de plus en plus serrés à cause de la conjoncture économique que nous vivons ?
Côté russe, si ils vendent leur place à un touriste ça leur coûte eux aussi moins cher.
Donc je comprends pas pourquoi ça serait le même prix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13630
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mar 27 Nov 2012 - 20:22

Un an .... c'est long .... même si on peut faire des vidéo-conférences avec sa famille et ses amis.
En plus les conséquences physiques ne sont pas négligeables (même si tout est fait pour préserver la santé), la perte de masse musculaire, le risque d'ostéoporose, la quantité de rayons reçue, etc ...
Et pendant toute cette période il faut être opérationnel ... dans la station et peut-être en EVA. (rien à voir avec la simulation Mars 500)
C'est un challenge de taille que peu d'astro/cosmonautes ont réalisé à ce jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mar 27 Nov 2012 - 21:04

Côté sélections US, les décideurs ont peut-etre favorisé les personnes ayant déjà assumées le rôle de "commandant d'ISS", en plus des critères habituels de sélection, à savoir disponibilité, expérience à bord, expérience en EVA (Point important en effet), qualifications scientifiques et robustesse...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
waddlelou




Masculin Nombre de messages : 542
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mar 27 Nov 2012 - 21:41

Je comprends le challenge intéressant, mais la politique actuelle des USA et de la Russie, et désolé de le rappeler n'est pas de faire des voyages à long terme vers d'autres terres. Donc c'est peut-être une bonne approche scientifique d'envoyer nos deux compères là-haut même si ça déjà était fait il y a quelques années déjà (Poliakov), mais à court et moyen terme ce genre de voyage amènera quoi de concret sachant que lorsque les 2 astronautes redescendront sur terre on ira pas plus loin que notre bon vieux LEO.
C'est précisément ici que je trouve qu'il y a un soucis de méthodologie. Lorsque les ricains ont lancé le programme Apollo c'était pour aller sur la lune pas pour faire du LEO.
Ce long voyage ne justifie pas les politiques actuelles des 2 agences.
Que vont être les répercutions ou les réponses de cette expérience, le médical ? Mais l'ISS est un labo qui existe depuis plusieurs années et ont y analyse déjà le côté médical des astronautes (même si il y a pleins d'autres expériences non médicale), Mir de même.
Il faudrait un peu passer le seconde et penser à autre chose que le médical et arrêter de justifier qu'il faut faire ce genre de vol pour mieux préparer les futurs voyages, mais quels voyages ? On tourne en rond depuis des lustres.
AMHA, Les deux agences se cherchent et ne savent pas où elles vont et nous pondent de temps en temps des projets intéressants mais inadéquats avec les projets politiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mar 27 Nov 2012 - 23:15

waddlelou a écrit:
Je comprends le challenge intéressant, mais la politique actuelle des USA et de la Russie, et désolé de le rappeler n'est pas de faire des voyages à long terme vers d'autres terres. Donc c'est peut-être une bonne approche scientifique d'envoyer nos deux compères là-haut même si ça déjà était fait il y a quelques années déjà (Poliakov), mais à court et moyen terme ce genre de voyage amènera quoi de concret sachant que lorsque les 2 astronautes redescendront sur terre on ira pas plus loin que notre bon vieux LEO.
C'est précisément ici que je trouve qu'il y a un soucis de méthodologie. Lorsque les ricains ont lancé le programme Apollo c'était pour aller sur la lune pas pour faire du LEO.
Ce long voyage ne justifie pas les politiques actuelles des 2 agences.
Que vont être les répercutions ou les réponses de cette expérience, le médical ? Mais l'ISS est un labo qui existe depuis plusieurs années et ont y analyse déjà le côté médical des astronautes (même si il y a pleins d'autres expériences non médicale), Mir de même.
Il faudrait un peu passer le seconde et penser à autre chose que le médical et arrêter de justifier qu'il faut faire ce genre de vol pour mieux préparer les futurs voyages, mais quels voyages ? On tourne en rond depuis des lustres.
AMHA, Les deux agences se cherchent et ne savent pas où elles vont et nous pondent de temps en temps des projets intéressants mais inadéquats avec les projets politiques.
C'est drôle ça, on se permet de parler de cette mission d'un an sur orbite comme si c'était fastoche...de la routine..que finalement ça ne servira à rien, la science ayant visiblement déjà prouvé la bonne robustesse de l'homme dans l'espace au jour d'aujourd'hui...scratch

En supposant que l'un des deux cobaye souffre d'un problème médicale important (problème cardiaque ou AVC) au sortir d'un an passé à bord d'ISS (ce qui reste probable), qu'est-ce que l'on fait on repart pour 20 ans de LEO? On prend la décision de poursuivre malgré-tout l'exploitation de l'homme plus loin dans l'univers? AMHA, au moindre soucis médical important relevé sur ces deux "cobayes", je crains reprendre au moins 10 ans d'études biologique en LEO....m'enfin bon, ça sera au moins pour la bonne cause. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
waddlelou




Masculin Nombre de messages : 542
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mar 27 Nov 2012 - 23:59

Et comment on a fait pour aller sur la lune ? On a mis à 40 ans pour se préparer même si on savait qu'il pouvait y avoir des problèmes lors du voyage ? On a mis moins de 10 ans. Et le risque de perdre l'équipe en direction de la lune sans mission de secours, ça c'était un vrai challenge.
Tu déformes ce que je dis, j'ai jamais dit que c'était facile une mission d'un an, mais ça nous amène à quoi finalement ? On le fait depuis des années, et en plus les russes l'ont déjà expérimenté, et le comble du comble c'est que de rester 1 an est à l'opposé de l'objectif des agences qui ne veulent pas envoyer un homme sur une autre corps céleste (dans les papiers oui mais pas dans les faits)?

Citation :
En supposant que l'un des deux cobaye souffre d'un problème médicale important (problème cardiaque ou AVC)
au sortir d'un an passé à bord d'ISS, qu'est-ce que l'on fait on repart
pour 20 ans de LEO? On prend la décision de poursuivre l'exploitation
de l'homme plus loin dans l'univers?

Poliakov n'est pas mort que je sache, et même si savait été le cas, à bord de Mir, ça mort nous aurait appris quoi, que l'espace est dangereux et qu'il ne faut plus y retourner ?
Virgil Grissom, Edward White et Roger Chaffee sont mort sur terre dans Apollo 1. Si on c'était arrêté leur mort aurait servit à quoi ?
C'est pas le fait de savoir qu'ils vont tourner en rond dans l'espace qu'on va apprendre à mieux connaitre notre corps et donner le feu vert pour aller plus loin. Si demain les USA se réveillent d'une humeur spatiale patriotique comme à l'époque des années 60 (poussés par une guerre froide), là on ira plus loin.
Astronaute est un métier ultra dangereux, avant d'aller dans l'ISS le type peut mourir carbonisé par la fusée, donc les effets d’apesanteur qui doivent nous mettre en garde pour un long voyage c'est un peu de la langue de bois. Avant de savoir si Kelly pourra avoir des effets il faut qu'il décolle sain et sauf, ça c'est plus dangereux que le voyage d'1 an en lui-même...
Faut pas confondre les effets dangereux et la volonté politique. Lequel des deux peut nous empêcher d'aller plus loin ?
Les problèmes quels qu'ils soient dans l'espace peuvent se résoudre par l'ingénierie, la technique, l'informatique, les mathématiques,...mais pour les résoudre faut une seule chose, l'argent du contribuable.

Citation :
AMHA, au moindre soucis médical important relevé
sur ces deux "cobayes", je crains reprendre au moins 10 ans d'études
biologique en LEO....m'enfin bon, ça sera au moins pour la bonne cause. Wink

Et ben on est pas près de la quitter notre bonne vieille terre. Un enfant tombe par terre se relève et retombera jusqu’à qu'il apprenne à ne plus tomber.
Il ne va pas rester assis à essayer de comprendre comment fait-il pour tomber et qu'elle position doit-il prendre pour rester debout.
On aura pas toutes nos réponses au effets secondaires que le vide spatial et l'absence de gravité peut engendrer sur notre corps. Ce genre de vol d'1 an amènera sans doutes quelques réponses, et même si on a des réponses bien concluantes on l'aura quand notre réacteur nucléaire pour ce futur vaisseau pour aller vers mars, car le but de ce genre d’expérience doit servir à comprendre les effets sur le long long terme.
Mais si c'est pour avoir le vaisseau dans 50 ans au minimum (selon certains spécialistes enthousiastes), penses-tu que cette expérience datée de 50 ans, servira-telle au moment d'aller vers mars ? Elle sera sans doute obsolète et nos futurs ingénieurs feront un autre expérience juste quelques années avant de faire le grand voyage, comme le vol d'Apollo 10 pour mieux préparer Apollo 11. Et encore si le réacteur est assez puissant il se passeront de ce genre d'expérience de laboratoire.
Désolé mais faut être réaliste, ça sert pas à grand chose d'acheter un ampli de guitare à 2000 € une guitare à 5000 € et ne ne pas se donner la peine d'apprendre à jouer. On peut très bien apprendre à jouer de la gratte avec une première guitare pas chère, donc aller sur mars ou sur la lune avec nos connaissances et notre technique actuelle même si le voyage est long et même si c'est dangereux, Neil et Buzz l'ont fait alors pourquoi ne pas recommencer et avoir de vrais challenges qui pourraient relancer le spatial dans le cœur des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mer 28 Nov 2012 - 1:09

D'accord, donc en synthétisant quelques peu tes propos tu estime que de par le passé la prise de risques était payante et que malgré les échecs (cas appolo1), les USA ont réussi une prouesse technologique inédite. Bon évidemment, en cela je suis absolument d'accord wadledou, c'est absolument incontestable, mais dans ce cas de figure il ne s'agira plus "à termes" de technologies mais bien de médecine et de sciences. J'explique. Certes cette mission numéro 1 pourra connaître le succès à son issues, du moins je l'espère, tant la seconde pourra s'avérer plus critique pour les organismes. Pour moi les USA et les Russes se sont engagés dans un processus qu'il faudra absolument pérenniser pour progresser (sinon pourquoi se lancer). De fait, il me semble tout à fait logique qu'une seconde mission "plus longue" soit mise en place l'année suivante, avec des contraintes physiques beaucoup beaucoup plus importantes (normal, il faut progresser). La il s'agira bien de sciences, et ça ne serà qu'à ce terme là que les deux agences pourront envisager un départ vers plus loin...après, est-ce que les corps suivront...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
peronik




Masculin Nombre de messages : 319
Age : 45
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mer 28 Nov 2012 - 9:48

Sur ce vol de 1 an qui serait une étude préalable au vol vers mars, je me pose une question qui peu paraître stupide .

Pourquoi tous le monde semble croire que il ne peut se faire que sous microgravité. Est t il totalement impossible de concevoir un système simulant la gravité ???

Pour le voyage terre/mars on parle de 6/8 mois de transit allé et la même chose au moins pour le retour
Des câble de ~100m de long reliant la charge utile d'un coté et le dernier étage du lanceur vide.
Avec de petite pousser de micro moteurs on doit pouvoir avoir 2-3 tours/minute pour obtenir une force centrifuge équivalente a 1G.
Voir même la baisser progressivement a la gravité a la surface de mars (0.38G) en réduisant la vitesse de rotation

Les seul moments de micro pesanteur serais aux début et a la fin du transit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waddlelou




Masculin Nombre de messages : 542
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mer 28 Nov 2012 - 11:27

En effet si on décide d'utiliser des câbles, l'expérience n'a pas de réel fondement. De toute manière et on l'a vu par le passé que les projets spatiaux ne durent pas dans le temps. Avec Bush on devait retourner sur la Lune. C'est pas dit que cette expérience se renouvelle. Avoir un avis médical est une bonne chose mais certainement pas une obligation d'en passer par là afin d'aller plus loin. Cette histoire est sans doute plus histoire de sous qu'un réel besoin d'aller en avant permettant un futur voyage. Pourquoi ce projet arrive-t-il si tard ? L'ISS ronronne bien depuis des années et les agences décident maintenant d'utiliser l'ISS à cet effet. De plus le voyage vers mars ne dure pas plus de 8 mois pour l'aller idem pour le retour. Si on arrive à faire le voyage en 6 mois pour l'aller, c'est la même durée actuelle d'un astronaute dans l'ISS. Enfin il existe une gravité sur mars proche de la notre et les types doivent y rester 1 an ce qui devrait les fortifier musculairement et réparer leurs os. Donc pourquoi faire cette expérience d'un an ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
peronik




Masculin Nombre de messages : 319
Age : 45
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mer 28 Nov 2012 - 12:06

le choix d'une durée de 1 an vient du fait que le choix du mode de mission n'est pas encore defini entre mission d'opposition et mission de conjonction
le bilan de ce qu'apporterais les 2 type de mission me semble pourtant évident

pour la mission d'opposition ( terre et mars sont au plus proche au moment du départ )
le vaisseau n'a plus que a rattraper mars en 180 jours de vol
une fois en orbite autour mars le vaisseau a un temp a poste de 30 à 45 jours avant que la fenêtre de depart ne se referme pour 26 mois.
mais la terre es loin devant il faut la rattraper via un detour "fry-bay" par venus ce qui met le voyage retour a 410 jours
bilan :
allée 180 jours
sur place 30 jours
retour 410 jours

pour la mission de conjonction ( mars et la terre sont de part et d'autre du soleil au depart de la terre )
pour l'allée pas de changement 180 jours
par contre la fenetre de depard n'est pas attendu avant 500 jours ( on peut en faire des choses en 500jours )
pour le retour 180 jours comme a l'allée

au vu de tous cela faite vous votre avis
pour plus de détail je vous suggère un site web intéressant
http://salotti.pagesperso-orange.fr/conjonctionopposition.htm*
je crois que l'auteur est deja conu par ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waddlelou




Masculin Nombre de messages : 542
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mer 28 Nov 2012 - 12:41

Pour une mission de type conjonction (6 mois aller, 500 jours sur mars et 6 mois retour) qui présente plus d'avantage (voir le lien que tu as mentionné) on resterait sur des vols identiques à ceux de l'ISS. Il faudrait à mon avis choisir le type de mission avant, tout en changeant de politique spatiale avant d'envoyer ces deux hommes. Ils ne vont pas se plaindre ils retournent dans l'espace mais l'objectif reste flou je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mer 28 Nov 2012 - 12:48

waddlelou a écrit:
l'objectif reste flou je trouve.

Floue parce que tu refuses catégoriquement de penser que les scientifiques Russo-américains ont encore à travailler sur ce genre d’études biologiques. On reparle sans-cesse de la prouesse de Poliakov, OK il était costaud et s’en était sorti après 437 jours passé dans l’espace, aussi je ne suis pas certain que de ne se contenter uniquement de l’expérience de vol d’une seule et unique personne suffise pour dire que « tout vas bien pour l’homme dans l’espace, il est robuste, s’adapte facilement et peut aller voler plus loin dans l'univers ». Poliakov devait être doté d'une très bonne génétique point-barre et chaque être humain n'est pas prédisposé génétiquement de la même manière à sa conception, (regarde rien que les différences significatives que l'on peut observer "musculairement parlant" entre chaque êtres humains...). Je suis désolé Wadledou, nous ne serons peut-être pas d’accord sur ce point, mais pour moi l’homme doit encore en apprendre un peu plus sur sa capacité à s’adapter aux vols de très longue durée. Hier Poliiakov et Alègria, aujourd’hui Kelly et Kononienko, demain (peut-être), des équipages au beyond….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
 
Séjour d'un an dans l'ISS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: ISS-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit