PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Séjour d'un an dans l'ISS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Sidjay




Nombre de messages : 17120
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mer 28 Nov 2012 - 12:48

waddlelou a écrit:
l'objectif reste flou je trouve.

Floue parce que tu refuses catégoriquement de penser que les scientifiques Russo-américains ont encore à travailler sur ce genre d’études biologiques. On reparle sans-cesse de la prouesse de Poliakov, OK il était costaud et s’en était sorti après 437 jours passé dans l’espace, aussi je ne suis pas certain que de ne se contenter uniquement de l’expérience de vol d’une seule et unique personne suffise pour dire que « tout vas bien pour l’homme dans l’espace, il est robuste, s’adapte facilement et peut aller voler plus loin dans l'univers ». Poliakov devait être doté d'une très bonne génétique point-barre et chaque être humain n'est pas prédisposé génétiquement de la même manière à sa conception, (regarde rien que les différences significatives que l'on peut observer "musculairement parlant" entre chaque êtres humains...). Je suis désolé Wadledou, nous ne serons peut-être pas d’accord sur ce point, mais pour moi l’homme doit encore en apprendre un peu plus sur sa capacité à s’adapter aux vols de très longue durée. Hier Poliiakov et Alègria, aujourd’hui Kelly et Kononienko, demain (peut-être), des équipages au beyond….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
peronik




Masculin Nombre de messages : 317
Age : 45
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mer 28 Nov 2012 - 13:26

[mode coup de gueule ON]
question bete combien d'equipage de marsonaute 0 (commes les cosmonautes 0 de l'ère soviétique avant gagarine ) devra t on "user" avant que on décide que enfin l'homme peut retourner au delà de l'orbite LEO

ta réflexion , sidjay, me fait penser que les lobby on bien bosser.
a mettre dans nos conceptions du voyage habiter vers mars le réflexe comme quoi parce que c'est habité cela ne peut forcement
que être HYPER cher ; HYPER compliquer ; HYPER dangereux .
Qu'il nous faut Impérativement un mode de propulsion a anti - matière ou a torsion de l'espace/temps .
Quant a l’équipage forcement de près de 100 membres, il faut prévoir jusqu'au kit accouchement (parité oblige)
de la pour mars il faut évidement des vaisseaux de plus de 100 000 Tonne au départ de l'orbite terrestre
tout cela pour pouvoir avoir des programmes de recherche de type décennal et chiffré des centaines de milliard de dollars
(pour rappel la SEI et son rapport des 90jours sur farcis de quintuple a sextuple redondances a 450G$ pour 3 vol terre/mars )
.
.
.
tout cela je ne l'appele pas "l'aventure spatiale" ou la "conquête spatiale"
pour moi tout cela me semble beaucoup trop frileux c'est a croire que la NASA cette brave petite vielle de 50 ans avait peur de traverser la routes alors elle attend que un chevalier servant lui donne le bras .
pour moi les mots aventure et conquête signifie calcul et évaluation des risques (mais pas des dissertation sans fin) puis on se lance et on découvre au fur et a mesure que l'on avance

dans l’aventure pour mi le concept primal c'est que: "on avance! envers et contre tous les obstacles, on avance !"

[mode coup de gueule OFF]
ps: dsl si je me suis un peut emporter mais depuis un certain jour funeste sous l'administration Nixon la grande aventure spatiale a des couleur bizard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mer 28 Nov 2012 - 16:00

Peronik, personne n'est la pour juger quoique ce soit ni qui que ce soit, mais pour partager et commenter une information en mettant en avant une opinion personnelle. Je ne vois pas ou tu t'es emporté, ton argumentaire est respectable. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22837
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Jeu 29 Nov 2012 - 20:24

Suite à une dérive conflictuelle les derniers messages ont été retirés afin que le débat reprenne calmement et sur de bonnes bases.
Je vous demanderais de bien vouloir débattre sereinement, sans vous emporter, en évitant les messages à rallonge avec 50 arguments à l'intérieur rendant difficile toute réponse complète. Pour les messages plus perso ou conflictuels pensez à passer plutôt par les MP (message privé).

Toutes les opinions sont les bienvenues à partir du moment où elles sont exposées calmement et sans s'emporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
CosmoS




Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 48
Localisation : 31
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Jeu 29 Nov 2012 - 23:17

En vue du voyage vers Mars, il me semble qu'il manque dans cette démo de vol long un aspect crucial, qui est celui du séjour spatial en complète autarcie: idéalement, il faudrait qu'il n'y ait aucun ravitaillement (au sens large: consommables, pièces de rechanges, etc.) et que les astronautes rentrent sur Terre avec un véhicule ayant fait tout le séjour lui aussi.
Car pas plus que Mars 500, ce séjour long dans l'ISS ne va pouvoir valider simultanément les 4 points: êtres humains+environnement spatial+longue durée+autonomie complète.
Je ne dis pas que c'est forcément ce scénario de validation qu'il faut suivre (et de toute façon ni l'ISS ni le Soyouz ne sont conçus pour), mais dans l'hypothèse où l'on voudrait le faire, je crois que cela serait déjà un joli challenge, ne serait-ce qu'en orbite terrestre et avec des technos classiques (!)
C'est à dire: sans même les aspects psychologiques (et pratiques) de l'éloignement, ni les "petites difficultés technologiques" que seraient par exemple le stockage longue durée d'ergols cryotechniques ou l'utilisation de l'énergie nucléaire.
Bien sûr, on sait faire maintenant des satellites fiables qui fonctionnent 15 ans ou plus en orbite, mais on n'a pas appris en un jour. Saurait-on "du premier coup" faire fonctionner pendant un an et sans accroc une station orbitale en complète autonomie , avec son "sous-système équipage" et tous les sous-systèmes de support-vie qui vont avec ? Pas sûr. En tout cas, on peut difficilement considérer cela comme "démontré" et un vol long dans l'ISS ne serait qu'un petit pas dans cette voie ... Neutral

Au fait, quelqu'un connaitrait-il la durée du plus long séjour sans ravitaillement qu'ait connu l'occupant d'une station ? (question hors série du concours FCS Wink - je n'ai pas la réponse). Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Jeu 29 Nov 2012 - 23:55

CosmoS a écrit:
En vue du voyage vers Mars, il me semble qu'il manque dans cette démo de vol long un aspect crucial, qui est celui du séjour spatial en complète autarcie: idéalement, il faudrait qu'il n'y ait aucun ravitaillement (au sens large: consommables, pièces de rechanges, etc.) et que les astronautes rentrent sur Terre avec un véhicule ayant fait tout le séjour lui aussi.

Je pense qu’il y’ a très certainement du vrai dans ce que tu affirmes cosmos, et d’ailleurs, j’espère que d’ici quelques années nous pourrons suivre avec intérêt une mission de simulation (version longue durée) en complète autarcie. Seulement pour ce qui est de la future mission de Kelly et Kononienko, je crois qu’il ne faut pas tout confondre. Il ne s’agit pas de simuler une quelconque mission habitée en BEO, mais bien de placer deux hommes sur orbite durant une année, pour observer comment le corps humain réagi à l’apesanteur sur une très longue durée. A mon avis, il faudra réitérer l’opération (tant qu’ISS le permet) pour approfondir les études et avancer médicalement.

Aussi, n’oublions pas qu’au sol, les scientifiques travaillent d’arrache-pied pour mettre au point de nouvelles techniques biomédicales permettant aux futurs membres d’équipage de vivre toujours plus longtemps dans l’espace (et croyez-moi, ça bosse beaucoup à ce niveau là, surtout depuis que le NASA envisage d'aller chatouiller le beyond).

Pour tester cela et en savoir plus sur, l’ostéoporose, le système cardiovasculaire et le phénomène d’atrophie, la décalcification osseuse, la vasoconstriction de certains artères sous-alimenté en sang en raison de la microgravité (cas de l'artère fémoral ou de l'aorte), l’exposition aux rayons, le fonctionnement du système rénal sur une année complète en zeroG, l’exposition aux rayons, la vision, le rythme circadien et j’en passe…il faut utiliser ISS de cette manière et pourquoi pas tirer certaines conclusion après quelques missions de ce type. Kelly et Kononienko ne sont que des cobayes (je sais le mot est moche, mais c’est bien de cela qu’il s’agit). Après eux, j’espère que les agences seront satisfaites des résultats et réitèreront l’opération. Péronik, je ne parle pas au nom des lobbyiste d'ac? je me base simplement sur les expériences aujourd'hui exploitées à bord d'ISS. Crois-moi, ils font vraiment autre chose que de serrer des boulons ou réparer les WC.. (Lire mes résumés réguliers)
Wink (ne prend pas ça mal j'espère)

Au terme de tout cela (c.à.d 1.2.3.4 missions de ce type à scénario pourquoi-pas différents), j’espère voir un jour naitre une réelle mission de simulation en autarcie complète, en prépa directe pour un voyage BEO. Cela signifiera alors, que l’homme est potentiellement prêt à voyager plus loin dans l’espace de façons totalement autonome et que la science a progressé dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
scorpio711




Masculin Nombre de messages : 302
Age : 59
Localisation : Boulogne Billancourt
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Ven 30 Nov 2012 - 0:17

Je suis complètement de l'avis de Sidjay:
On connait finalement extrêmement peu de choses sur les conséquences d'un séjour "longue durée" sur l'être humain - tant physiologiquement que psychologiquement -. L'expérience ponctuelle de Poliakov n'est clairement pas suffisante (et de plus, les techniques de mesures des paramètres physiologiques et psychologiques ont beaucoup évolué depuis, comme je crois ça a été déjà mentionné dans ce fil), et il y a lieu de la reproduire, d'ailleurs non pas une seule fois avec les 2 "cobayes" sélectionnés, mais bien plusieurs fois.
Et ce n'est bien qu'une première étape: Il restera à étudier l'exposition aux "radiations dures" au delà de la ceinture de Van Halen (pour mémoire, seuls les 7 équipages des missions lunaires Apollo sont allés au delà, et ce pendant une poignée de jours seulement.... Il restera aussi à étudier les conséquences de séjours de "très longue durée" (~3ans) dans des conditions et d'apesanteur, et d'habitat à taille et ressources limitées, et à fortes radiations!

Comme quoi, y a encore du taff' ! (sans compter tout ce que Cosmos mentionne en plus côté environnement/technologie/autonomie!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CosmoS




Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 48
Localisation : 31
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Ven 30 Nov 2012 - 0:20

Sidjay a écrit:
Seulement pour ce qui est de la future mission de Kelly et Kononienko, je crois qu’il ne faut pas tout confondre. Il ne s’agit pas de simuler une quelconque mission habitée en BEO, mais bien de placer deux hommes sur orbite durant une année, pour observer comment le corps humain réagi à l’apesanteur sur une très longue durée. A mon avis, il faudra réitérer l’opération (tant qu’ISS le permet) pour approfondir les études et avancer médicalement.
On est bien d'accord, mais je ne vois pas ce qu'il y a à confondre (?) : la NASA affiche clairement le lien avec les missions d'exploration BEO:

Citation :
Data from the 12-month expedition will help inform current assessments of crew performance and health and will determine better and validate countermeasures to reduce the risks associated with future exploration as NASA plans for missions around the moon, an asteroid and ultimately Mars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Ven 30 Nov 2012 - 6:08

Citation :
il me semble qu'il manque dans cette démo de vol long un aspect crucial, qui est celui du séjour spatial en complète autarcie

Absolument, je ne faisais que rebondir sur cette petite phrase, car tu écris " dans cette démo".
Comme je l'ais écris dans mon dernier post, il n'est pas exclu que des futures missions de ce type voient le jours après celle-ci et qu'elles intègrent un scénario différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13628
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Ven 30 Nov 2012 - 9:05

La nécessité de prolonger cette expérimentation (dont plusieurs posts ont souligné les limites), par des séjours plus lointains : ne plus voir la Terre en grand dans la Cupola ... vérifier que les protocoles élaborés conviennent (pour le biologique et le psychique), gérer une isolation réelle etc... me parait être envisageable avec une mini-station en L2 Terre/Lune comme cela a été proposé.
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t14346-des-astronautes-americains-au-point-de-lagrange-l2-dans-un-module-russe#274327

On se rapprocherait aussi des conditions d'exploration (lorsqu'arrivé à destination) en telé-manipulant des éléments robotiques sur la face cachée de la Lune.

Mais tout cela couterait cher .... et je doute qu'une agence seule se lance là-dedans dans un avenir très proche..... sauf si la crise venait à s'évaporer ce qui me parait assez peu crédible.
Rien n'est cependant impossible, des collaborations internationales peuvent se mettre en place, si ce protocole remporte l'adhésion de plusieurs agences spatiales.

Car peut-on raisonnablement s'en passer (sous cette forme ou une autre) ? ... et lancer un équipage "à l'abordage" dans des missions lointaines ?.... pour moi la réponse est non.
Il faut mettre le maximum de chances du côté des hommes et femmes sélectionnés et donc impliqués dans une mission lointaine réelle , pour qu'ils puissent la réaliser et revenir en bonne forme physique et mentale.
On est sûr qu'il y aura de toute façon une part importante de risques et d'aléas non maîtrisables à l'avance et qu'il faudra gérer au mieux pendant le déroulement de la mission ..... pas utile d'en rajouter par une certaine forme de négligence dans la préparation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice




Masculin Nombre de messages : 752
Age : 31
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Ven 30 Nov 2012 - 9:40

Ce n'est pas très important mais au cas ou vous n'auriez pas remarqués, Scott Kelly va grâce à cette mission devenir l’américain ayant séjourné le plus longtemps dans l'espace, et également entrer dans le top 10 mondial ou il sera le seul non Russe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Jeu 6 Déc 2012 - 12:50

SFN explique clairement que les scientifiques seraient impatients de savoir comment le processus d'adaptation à la vie en micro-gravité évoluera. D’ailleurs, la scientifique Julie Robinson a expliqué que les chercheurs américains et russes ne se concentreront que sur sept domaines d'intérêt général, sur cette mission.

• Comment l’apesanteur provoque des problèmes de vision après le vol de certains astronautes
• Évaluer l’efficacité de l'exercice physique et de la nutrition, dans la lutte contre la perte osseuse et l'atrophie musculaire
• Comment le système immunitaire répond l'exposition « longue durée » à la microgravité
• L'évaluation des modifications du système neurovestibulaire, pouvant affecter l'équilibre et la perception chez un membre d’équipage.
• Les changements possibles dans le comportement de l'équipage, la performance et les relations interpersonnelles
• Les effets de l'exposition aux radiations
• Evaluer les procédures de formation des équipages et modifier si necessaire.

http://spaceflightnow.com/news/n1212/05oneyearcrew/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7481
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Jeu 8 Aoû 2013 - 18:36

En tout cas  si Scott Kelly séjourne un an à bord de la SSI , le paradoxe des jumeaux de Langevin

ne sera plus une expérience de pensée, mais une réalité puisque Scott sera plus jeune que Mark  de 10 ms !



Lire la revue New Scientist :Astronaut twins could reveal genetics of space health
En volet cet extrait :
Spoiler:
 

Et Scott en sera donc plus facilement reconnaissable  de Mark … enfin après une ostéodensitométrie osseuse ... et leur popularité s’en trouvera encore  grandie .  N’est-ce pas Sidjay ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Jeu 8 Aoû 2013 - 20:08

Affirmatif mon colonel. Wink
D'ailleurs j'espère que l'on traitera de long en large ce facteur médical lors de la mission de kelly. (que j'attends avec une grande impatience)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7481
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Jeu 8 Aoû 2013 - 22:55

Sidjay a écrit:
Affirmatif mon colonel. Wink
D'ailleurs j'espère que l'on traitera de long en large ce facteur médical lors de la mission de kelly. (que j'attends avec une grande impatience)
 :)  Il se greffera aussi aux problèmes physiologiques, le problème psychologique de leur séparation .
 Ira-t-on jusqu'à ralentir les communications entr'eux comme pour un voyage pour Mars ? Cela serait très dur... et là pas évident pour qui en premier des deux.

En tout cas comme toi, j’attends cette expérience avec beaucoup d'impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Ven 9 Aoû 2013 - 0:48

Giwa a écrit:
Sidjay a écrit:
Affirmatif mon colonel. Wink
D'ailleurs j'espère que l'on traitera de long en large ce facteur médical lors de la mission de kelly. (que j'attends avec une grande impatience)
 :)  Il se greffera aussi aux problèmes physiologiques, le problème psychologique de leur séparation .
 Ira-t-on jusqu'à ralentir les communications entr'eux comme pour un voyage pour Mars ? Cela serait très dur... et là pas évident pour qui en premier des deux.

En tout cas comme toi, j’attends cette expérience avec beaucoup d'impatience.
Sont-ils aussi fusionnels (de part les contraintes de leur métier j'entends) que des jumeaux traditionnels?
Désolé ma question est sommes-toutes très béotienne.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7481
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Ven 9 Aoû 2013 - 9:34

Sidjay a écrit:
Giwa a écrit:
 :)  Il se greffera aussi aux problèmes physiologiques, le problème psychologique de leur séparation .
 Ira-t-on jusqu'à ralentir les communications entr'eux comme pour un voyage pour Mars ? Cela serait très dur... et là pas évident pour qui en premier des deux.

En tout cas comme toi, j’attends cette expérience avec beaucoup d'impatience.
Sont-ils aussi fusionnels (de part les contraintes de leur métier j'entends) que des jumeaux traditionnels?
Désolé ma question est sommes-toutes très béotienne.....
C'est bien la question que l'on peut se poser effectivement ; cela ne m'étonnerait pas d'ailleurs que des psychologues ne se soient pas déjà intéressés à ce cas unique dans leurs annales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Ven 9 Aoû 2013 - 12:32

Giwa a écrit:
Sidjay a écrit:
Giwa a écrit:
 :)  Il se greffera aussi aux problèmes physiologiques, le problème psychologique de leur séparation .
 Ira-t-on jusqu'à ralentir les communications entr'eux comme pour un voyage pour Mars ? Cela serait très dur... et là pas évident pour qui en premier des deux.

En tout cas comme toi, j’attends cette expérience avec beaucoup d'impatience.
Sont-ils aussi fusionnels (de part les contraintes de leur métier j'entends) que des jumeaux traditionnels?
Désolé ma question est sommes-toutes très béotienne.....
C'est bien la question que l'on peut se poser effectivement ; cela ne m'étonnerait pas d'ailleurs que des psychologues ne se soient pas déjà intéressés à ce cas unique dans leurs annales.
Oh oui, AMHA ce type d'études ont déjà dû être pratiquées.
Avis général, y'avait-il eu des études de faites à ce sujet lors des dernières missions des frères Kelly? (STS134 et Exp.25/26)
(...surtout qu'à cette époque, les frères évoluaient en plein drame familialo-Médiatique...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
katalpa




Féminin Nombre de messages : 191
Age : 49
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Sam 10 Aoû 2013 - 9:07

Il faut bien inventer quelque chose pour battre le record de Poliakov (437 jours d'affilée dans l'espace) et penser à des séjours de deux ans ou plus dans l'espace (objectif Mars et autres) ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesabeasis.cabanova.fr
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Sam 29 Mar 2014 - 21:03

Scott Kelly et son collègue Russe ne seraient qu'à tout juste un an de leur mission.
Kelly qui quittera la planète en 2015 pour être le premier astronaute américain à passer une année complète dans l'espace envoi, hier, un message sur son twitter et affirme. "T-365 pour un an dans l'espace". Alors visiblement Scott Kelly a lancé le compte à rebours, mais quid de la mission elle-même? Est-elle véritablement programmée pour la date du 28.03.15?




Citation :
NASA astronaut Scott Kelly has just a year left on Earth. A veteran space station commander and half of history's first pair of twins to fly into orbit, Kelly will leave the planet in 2015 to become the first U.S. astronaut to spend a year in space. "T-365: 1 year to 1 year (in space)," Kelly wrote on Twitter Friday (March 28). "Actually, there are 365.2422 days in a year, but who's counting? Me!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7438
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Sam 29 Mar 2014 - 21:49

Sidjay a écrit:
Est-elle véritablement programmée pour la date du 28.03.15?

Oui. Décollage à bord de Soyouz TMA-16M le 28 mars 2015.

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Sam 29 Mar 2014 - 22:31

nikolai39 a écrit:
Sidjay a écrit:
Est-elle véritablement programmée pour la date du 28.03.15?

Oui. Décollage à bord de Soyouz TMA-16M le 28 mars 2015.

Merci Nikolaï. Wink
D'autre part, et en jetant un œil sur le compte twitter de l’intéressé, il semblerait que celui-ci ait entrepris une sorte de compte à rebours journalier, où il exposerait en quelques lignes, son parcours de préparatifs le conduisant vers le décollage. Cela semble asse passionnant.

Je rappel son compte:
@StationCDRKelly


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Wakka
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 10728
Age : 56
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Mer 24 Déc 2014 - 9:56

Voici le patch de la mission d'un an de kelly et Kornienko. Ils feront partie des équipages 43 à 46.



Et a cette adresse, une animation flash du programme de recherche qui leur sera attribué: "Comment les astronautes sont affectés par la vie dans l'espace".

http://www.nasa.gov/externalflash/HRP_Feature/

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://developpement-orion.over-blog.com/
Wakka
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 10728
Age : 56
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Ven 16 Jan 2015 - 7:48

Petite vidéo de présentation des 2 astro-cosmonautes.


_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://developpement-orion.over-blog.com/
Gergovi




Masculin Nombre de messages : 4130
Age : 60
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 29/03/2014

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Ven 16 Jan 2015 - 9:50

et un joli petit article sur leur fraternité et l'entente à bord de la Station :

http://www.france24.com/fr/20150116-espace-une-mission-an-liss-preparer-vols-vers-mars/



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Séjour d'un an dans l'ISS   Ven 16 Jan 2015 - 12:36

J'ai une question toute "bête", alors que nous nous rapprochons à grands pas du début de leur mission inédite....
Est-ce que Korniencko et Kelly ont un programme de travail différent/Amélioré/inédit, de celui actuellement suivi à bord?
J'imagine qu'une telle mission doit comporter des éléments/études différents, ce qui de ce fait, pourrait rendre cette mission inédite un tantinet plus passionnante que toutes les autres, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
 
Séjour d'un an dans l'ISS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: ISS-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit