PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Freinage magnétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4200
Age : 51
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Freinage magnétique   Lun 17 Sep 2012 - 7:24

La masse des boucliers d'aérofreinage/aérocapture pourrait passer de plusieurs tonnes à ...quelques grammes. Enfin, en exagérant un peu, il y a quand même la masse du générateur de plasma.
De plus, il n'y aurait plus de risques d'échauffement du vaisseau, l'énergie cinétique étant dissipée dans une bulle de plasma de 100 m de diamètre.
L'étude inclut une phase expérimentale et la construction d'un démonstrateur.

Schéma et explications ici :
http://www.nasa.gov/offices/oct/early_stage_innovation/niac/2012_phase_I_fellows_kirtley.html
http://www.nasa.gov/images/content/680349main_Kirtley_Image_2012.jpg

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akwa


avatar

Masculin Nombre de messages : 970
Age : 37
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Freinage magnétique   Lun 17 Sep 2012 - 11:40

lambda0 a écrit:
La masse des boucliers d'aérofreinage/aérocapture pourrait passer de plusieurs tonnes à ...quelques grammes. Enfin, en exagérant un peu, il y a quand même la masse du générateur de plasma.

Le problème vient essentiellement de l'énergie nécessaire, comme souvent.
Dès lors qu'on maîtrisera, ou bien une hypothétique fusion nucléaire "de poche", ou bien le couple "hydrogène/anti-hydrogène", beaucoup de choses deviendront possibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/flyakwa
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4200
Age : 51
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Freinage magnétique   Lun 17 Sep 2012 - 12:20

Akwa a écrit:
lambda0 a écrit:
La masse des boucliers d'aérofreinage/aérocapture pourrait passer de plusieurs tonnes à ...quelques grammes. Enfin, en exagérant un peu, il y a quand même la masse du générateur de plasma.

Le problème vient essentiellement de l'énergie nécessaire, comme souvent.
Dès lors qu'on maîtrisera, ou bien une hypothétique fusion nucléaire "de poche", ou bien le couple "hydrogène/anti-hydrogène", beaucoup de choses deviendront possibles.
L'étude n'est pas encore disponible, mais aurais-tu déjà une idée de la puissance requise par ce dispositif ?

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akwa


avatar

Masculin Nombre de messages : 970
Age : 37
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Freinage magnétique   Lun 17 Sep 2012 - 12:52

lambda0 a écrit:

L'étude n'est pas encore disponible, mais aurais-tu déjà une idée de la puissance requise par ce dispositif ?

Non aucune ! Ma remarque, on va dire, était plus générale, et rebondissait sur ta remarque justement.

Toutefois, pour faire un bouclier de plasma de 100m de diamètre, je présume que l’énergie nécessaire est... assez colossale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/flyakwa
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12230
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Freinage magnétique   Lun 17 Sep 2012 - 13:29

L'énergie dépensée doit être du même ordre que l'énergie cinétique dissipée non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4200
Age : 51
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Freinage magnétique   Lun 17 Sep 2012 - 14:00

Pas évident. D'ailleurs, un bouclier classique n'a pas besoin d'une alimentation en énergie.
Je dirais plutôt que la puissance requise est celle nécessaire pour ioniser le gaz de façon à compenser en permanence les recombinaisons ions-électrons, ce qui doit dépendre de la géométrie du champ, de la densité atmosphérique, etc.
Et un peu plus s'il y a des pertes Joule dans les conducteurs créant le champ.
Pas facile à sentir sans analyse physique.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akwa


avatar

Masculin Nombre de messages : 970
Age : 37
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Freinage magnétique   Lun 17 Sep 2012 - 15:03

Space Opera a écrit:
L'énergie dépensée doit être du même ordre que l'énergie cinétique dissipée non ?

Je ne crois pas : l'énergie est destinée uniquement à alimenter le "bouclier plasmatique", pas à absorber l'énergie cinétique.

Celle-ci est dissipée, comme avec le bouclier thermique, par échauffement, mais à 50m de distance du vaisseau, au lieu d'être contre-lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/flyakwa
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3253
Age : 52
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Freinage magnétique   Lun 17 Sep 2012 - 19:00

Intéressant.
Toutefois, je pense que c'est d'autant plus intéressant que celui qui conçoit le vaisseau propose un véhicule aux formes biscornues difficile à protéger avec un bouclier thermique. Je dis ça parce que c'est le cas du vaisseau habité de la DRA 5.0 cité dans l'article. Actuellement, cet énorme vaisseau a plusieurs excroissances qui compliquent beaucoup l'aérocapture, au point que celle-ci n'est pas suggérée par la NASA. Donc, on perd beaucoup d'énergie de propulsion pour freiner, ce qui justifie qu'on s'intéresse à une technologie qui permettrait tout de même de le faire.
Cela dit, c'est un peu comme si on plaçait un interrupteur à 2 mètres du sol et que quelqu'un proposait un long bâton pour pouvoir appuyer dessus. C'est une bonne idée, mais il faudrait peut-être quand même penser à mettre les boeufs avant la charrue. En l'occurrence, ceux qui sont spécialistes des boucliers thermiques devraient demander aux concepteurs de vaisseau de faire plus petit et aux formes simples.

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Freinage magnétique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Physique et mécanique spatiale-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit