PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 PRIDE-ISV : un "X37B" Européen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
LuckySan




Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 05/02/2015

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Jeu 12 Fév 2015 - 13:16

soa a écrit:
Ca serait surtout intéressant de savoir à quoi elle va servir :O

A occuper des ingénieurs et chercheurs spécialisés dans la rentrée atmosphérique, alors que l’Europe a officiellement laissé ca de coté...

Il faudrait pas que ces cerveaux s'ennuient et pensent à aller s'expatrier...

Je pense que c'est la seule et unique fonction de l'IXV.... Comment ça je suis désabusé!......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Jeu 12 Fév 2015 - 18:05

Maurice a écrit:
@Sidjay : Ailes ou pas ailes n'est-ce pas un choix de conception plus que de lanceur? Les aéronefs à corps portant ont sur le papier énormément d'avantages par rapport aux planeurs lors d'une rentrée atmosphérique.

Absolument, et d'ailleurs je savais de quoi je parlais en posant la question?
En supposant que les concepteurs du projet, optent plutôt pour une version ailée plus grosse telle que le pendant Américain, est-ce que le lanceur VEGA serait toujours l'unique option-lanceur pour ce vaisseau lifting-body? AR5 est-elle vraiment trop "grosse" pour un si petit vaisseau? (petit oui, X37 n'est pas non plus démesuré hein...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
soa




Masculin Nombre de messages : 644
Age : 96
Localisation : *
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Jeu 12 Fév 2015 - 18:35

Elle est surtout beaucoup trop cher l'A5/A6 comparé à Vega.

Franchement vaudrait alors mieux mettre en orbite un module de type Colombus non habité et l'approvisionner en expériences scientifiques avec l'IXV lancé à pas cher avec Vega.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vador59




Masculin Nombre de messages : 501
Age : 39
Localisation : Etoile Noire
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Jeu 12 Fév 2015 - 18:52

Citation :
Franchement vaudrait alors mieux mettre en orbite un module de type Colombus non habité et l'approvisionner en expériences scientifiques avec l'IXV lancé à pas cher avec Vega.

[mode UTOPIE ON]Comparé aux caractéristiques de la capsule Mercury, l'IXV (et donc son successeur ISV) a des dimensions supérieures, suffisamment sans doute pour permettre l'emport d'un spationaute au moins...[mode UTOPIE OFF]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7431
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Jeu 12 Fév 2015 - 20:16

vador59 a écrit:
Citation :
Franchement vaudrait alors mieux mettre en orbite un module de type Colombus non habité et l'approvisionner en expériences scientifiques avec l'IXV lancé à pas cher avec Vega.

[mode UTOPIE ON]Comparé aux caractéristiques de la capsule Mercury, l'IXV (et donc son successeur ISV) a des dimensions supérieures, suffisamment sans doute pour permettre l'emport d'un spationaute au moins...[mode UTOPIE OFF]

Je ne vois pas vraiment l'intérêt qu'on aurait à mettre un homme dans un IXV...

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
ndiver




Masculin Nombre de messages : 125
Age : 31
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Jeu 12 Fév 2015 - 20:45

Sidjay a écrit:
Absolument, et d'ailleurs je savais de quoi je parlais en posant la question?
En supposant que les concepteurs du projet, optent plutôt pour une version ailée plus grosse telle que le pendant Américain, est-ce que le lanceur VEGA serait toujours l'unique option-lanceur pour ce vaisseau lifting-body? AR5 est-elle vraiment trop "grosse" pour un si petit vaisseau? (petit oui, X37 n'est pas non plus démesuré hein...)
Avec la future Vega C équipée du premier étage à poudre P120 ? Son vol de qualification est prévu pour 2018.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice




Masculin Nombre de messages : 752
Age : 31
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Ven 13 Fév 2015 - 10:07

@Sidjay : Désolé, je n'avais manifestement pas bien compris votre question. Wink

Pour revenir sur le PRIDE-ISV qui avait été annoncé comme une suite du IXV, est-ce que dans ce genre de projet on peut vraiment parler d'une évolution ou X% des composants seraient repris et permettraient de réduire les coûts entre deux versions, ou alors la complexité de ce genre de prototypes oblige à reprendre la conception à 0?
En gros est-ce que le programme IXV nous apporte uniquement des connaissances dans les domaines ou nous avons des lacunes ou y a-t-il un gain sur des technologies? Pour les matériaux du bouclier j'imagine intuitivement que c'est le cas, mais pour le reste genre le système de manœuvre en vol hypersonique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pataxoux




Masculin Nombre de messages : 2
Age : 30
Localisation : france
Date d'inscription : 13/02/2015

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Ven 13 Fév 2015 - 21:52

1er But de l'opération : Avoir la connaissance d'envoyer l'Homme dans l'espace et faire revenir des charges sur Terre, avec le plus petit budget possible. L'Europe n'a pas la prétention de vouloir faire et mettre autant que les Américains, les russes et les chinois, car elle n'a pas l'envie de dépenser des milliards dans des projets qui en demanderaient toujours plus, pour une simple gloire et pour une question de prestige. 
Cependant, l'envoie d'homme dans l'espace a "petit prix" peu avoir son intérêt et c'est sans doute pourquoi un financement (certes minime) à été alloué au développement du IXV, en parallèle au développement de l'Ariane ou du VEGA. Le développement du vaisseau Hermes (européen)  n'avait malheureusement pas été bien loin, car le coup été bien trop élevé, pour un projet bien trop ambitieux.
IXV n'est qu'une partie d'un tout; tout comme l'ATV est une partie de ce tout. Toutes ces technologies, bien que déjà développe par la NASA ou ROSKOMOS , ne l'avaient pas été par l'ESA et il est primordial de ne pas dépendre en totalité à un de nos partenaires, car nous ne connaissons pas le futur, et nous savons se que le passé nous à appris ( l'utilité d'Ariane afin de nous permettre l'accès à l'Espace, que nous n'avions pas auparavant ).
Envoyer l'Homme dans l'Espace et rapporter des charges sur notre planète sont les deux limites de l'Europe. Nous dépendons aujourd'hui des Russes (SOYOUZ pour l'envoie de cosmonaute ) et des américains ( spacex Dragon pour le retour de charges ).


Je me pose quelques questions après le succès de l'IXV. 

1/ La technologie développer pour l'IXV permettraient telle un retour de l'ATV sur terre ? Aurions-nous donc la possibilité de faire revenir des charges sur Terre avec un Cargo Européen ? L'ATV qui d'ailleurs est notre seul Cargo européen, qui prend fin dans quelques heures.
2/ Nous savons qu'envoyer l'Homme dans l'Espace est en plus d'être très coûteux, très dangereux. Le faite de développer l'IXV,de petite taille, dans un but de réduire les coûts en le lançant grâce à VEGA, permet-il de réduire drastiquement les coûts et le danger ? Dans l'hypothèse ou l'on veut faire un vaisseau ou cargo européen, serait-il plus logique en terme d’efficacité dans avoir 2 de petite taille, plutôt qu'1 de plus grosse taille ?
3/ le financement des projets et le budget de l'ESA restent limité et des choix doivent-être fait. Durant plusieurs années, Le CNES, puis l'ESA a développé ARIANE, jusqu'à l'ARIANE 5. A la suite de cela et parallèlement à d'autres projets, il a développé l'ATV, puis VEGA initié par l'ASI (italie). Aujourd'hui, nous sommes à une nouvelle phase du développement spatial de l'UE avec la "fin de l'air ARIANE 5", la fin de l'ATV. l'ARIANE 6 est aujourd'hui dans le début de son développement et va engendrer plusieurs millions d'Euros, à juste cause. Le projet PRIDE qui doit succéder au projet IXV qui a pour but de développer un vaisseau spatial européen n'est il pas en concurrence avec un possible développement de l'ATV ? L'Europe qui ne sait pas forcément se donner toujours des objectifs ou prendre des décisions dans ce domaine, ne développe t-elle pas plusieurs engins spatial, sans les terminer et permettre l'accès de L'Homme ou le retour de charges ? Car il ne faut pas se voiler la face, le projet PRIDE a pour but atterrissage d'une mini-navette. Nous sommes pas encore à parler de X37B européen, même d'ici 2020 ou 2025. Ok, l'Europe n'a pas forcément comme but de se passer de ces partenaires, mais pourquoi avoir développer l'ATV sans le terminer ? Vont-ils allez jusqu'au bout du projet PRIDE, afin que l'Europe est son X37B européen. Et après, quelle en sera ces applications ? Dans quel environnement ? Et avec qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuckySan




Masculin Nombre de messages : 249
Age : 38
Localisation : dans les etoiles
Date d'inscription : 05/02/2015

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Ven 13 Fév 2015 - 22:12

pataxoux a écrit:
1/ La technologie développer pour l'IXV permettraient telle un retour de l'ATV sur terre ? Aurions-nous donc la possibilité de faire revenir des charges sur Terre avec un Cargo Européen ? L'ATV qui d'ailleurs est notre seul Cargo européen, qui prend fin dans quelques heures.

Effectivement, toutes les connaissances acquises en rendez-vous automatique vont mourir avec l'ATV. Le fait que l’Europe construisent plus tard le module de service d'Orion ne remplacera pas cette expertise que l'on avait en la matière. C'est un os à ronger!


pataxoux a écrit:
2/ Nous savons qu'envoyer l'Homme dans l'Espace est en plus d'être très coûteux, très dangereux. Le faite de développer l'IXV,de petite taille, dans un but de réduire les coûts en le lançant grâce à VEGA, permet-il de réduire drastiquement les coûts et le danger ? Dans l'hypothèse ou l'on veut faire un vaisseau ou cargo européen, serait-il plus logique en terme d’efficacité dans avoir 2 de petite taille, plutôt qu'1 de plus grosse taille ?

le poids et le volume sont importants! il ne faut pas oublier qu'il y a une charge incompressible (moteurs, contrôle d'altitude, etc...). Je regretterais l'ATV, même s'il l'on développerais 2 moitiés d'ATV.

pataxoux a écrit:
3/ le financement des projets et le budget de l'ESA restent limité et des choix doivent-être fait. Durant plusieurs années, Le CNES, puis l'ESA a développé ARIANE, jusqu'à l'ARIANE 5. A la suite de cela et parallèlement à d'autres projets, il a développé l'ATV, puis VEGA initié par l'ASI (italie). Aujourd'hui, nous sommes à une nouvelle phase du développement spatial de l'UE avec la "fin de l'air ARIANE 5", la fin de l'ATV. l'ARIANE 6 est aujourd'hui dans le début de son développement et va engendrer plusieurs millions d'Euros, à juste cause. Le projet PRIDE qui doit succéder au projet IXV qui a pour but de développer un vaisseau spatial européen n'est il pas en concurrence avec un possible développement de l'ATV ? L'Europe qui ne sait pas forcément se donner toujours des objectifs ou prendre des décisions dans ce domaine, ne développe t-elle pas plusieurs engins spatial, sans les terminer et permettre l'accès de L'Homme ou le retour de charges ? Car il ne faut pas se voiler la face, le projet PRIDE a pour but atterrissage d'une mini-navette. Nous sommes pas encore à parler de X37B européen, même d'ici 2020 ou 2025. Ok, l'Europe n'a pas forcément comme but de se passer de ces partenaires, mais pourquoi avoir développer l'ATV sans le terminer ? Vont-ils allez jusqu'au bout du projet PRIDE, afin que l'Europe est son X37B européen. Et après, quelle en sera ces applications ? Dans quel environnement ? Et avec qui ?

Questions difficiles... sur lesquelles je passerais mon tour... non

Juste un avis personnel: je préférais une Europe qui fait le choix d'abandonner le spatial habité et qui réussit, qu'une Europe qui se disperse et qui rate tout.
ensuite, l’Europe dans son ensemble est plus riche que les US ou que la chine... On devrait pouvoir augmenter le budget... mais c'est pas moi qui décide... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Sam 14 Fév 2015 - 11:12

LuckySan a écrit:


pataxoux a écrit:
L'Europe qui ne sait pas forcément se donner toujours des objectifs ou prendre des décisions dans ce domaine, ne développe t-elle pas plusieurs engins spatial, sans les terminer et permettre l'accès de L'Homme ou le retour de charges ?

Questions difficiles... sur lesquelles je passerais mon tour... non

Juste un avis personnel: je préférais une Europe qui fait le choix d'abandonner le spatial habité et qui réussit, qu'une Europe qui se disperse et qui rate tout.

Dommage de "passer son tour". Même si nous n'avons pas de vértitable pouvoir décisionnel (il est délégué à des élus et à des "experts" plus ou moins technocrates), il est intéressant de balayer le champ des possibles ... et de donner des avis possiblement antagonistes, ou complémentaires ou (c'est plus rare) identiques.
Confronter les arguments .... est un des attraits du forum. On peut y conforter son opinion, se confronter à des aspects auxquels on n'avait pas pensé, et parfois changer d'avis clown

[Petit aparté], un jugement qui serait très critique sur l'Europe spatiale, serait AMHA excessif. L'Europe (avec des tâtonnements certes) a su se doter des moyens d'accès indépendants à l'espace. Elle a de belles réussites notamment dans le domaine de l'exploration (télescopes, sondes ...) et a un programme habité, certes en coopération mais en adéquation avec ce qu'elle peut y consacrer ... le troc basé sur ses compétences technologiques étant un des moyens de payer sa participation. [fin aparté]

L'ISV pourrait emporter dans sa soute des expérimentations (de quelle sorte ? et qui n'ont pas déjà été faites dans Colombus ?). Et pourrait rapporter ce contenu pour des analyses poussées avec les moyens des laboratoires terrestres.
L'engin pourrait récupérer des "objets" en utilisant sa capacité à changer d'orbite. Lesquels ?
- des micro ou mini satellites ? quel intérêt ?
- des déchets qui encombrent les orbites les plus utilisées ?
- des "containers" contenant des échantillons rapportés d'exploration planétaire ? en gérant un retour moins cahotique donc respect des règles COSPAR ?

Ce qui n'est pas exclu, c'est qu'il y ait des intentions militaires ?

Pour une adaptation au vol habité, je n'y crois pas trop. Sauf changement complet de la politique européenne sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuckySan




Masculin Nombre de messages : 249
Age : 38
Localisation : dans les etoiles
Date d'inscription : 05/02/2015

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Sam 14 Fév 2015 - 12:37

montmein69 a écrit:

Dommage de "passer son tour".

J'avoue que c'est plutôt par flemme étant donné le nombre de questions (et le fait que chacune demande à être développée). J'y reviendrais peut-etre à l'occasion... Wink

montmein69 a écrit:
[Petit aparté], un jugement qui serait très critique sur l'Europe spatiale, serait AMHA excessif. L'Europe (avec des tâtonnements certes) a su se doter des moyens d'accès indépendants à l'espace. Elle a de belles réussites notamment dans le domaine de l'exploration (télescopes, sondes ...) et a un programme habité, certes en coopération mais en adéquation avec ce qu'elle peut y consacrer ... le troc basé sur ses compétences technologiques étant un des moyens de payer sa participation. [fin aparté]

Personnellement, je trouve que l’Europe spatial s'en sort très bien.
Au regard du budget alloué, je soutiens le choix d'abandonner des moyens d'accès indépendant pour le spatial habité au profit de sondes automatisées telles que Rosetta/philae, Huygens sur titan, JUICE, Planck, LISA, etc... (le haut du gratin)
je regrette juste qu'elle n'ait pas plus car l’Europe pourrait se payer plus!

P-S: je ne voulais pas trop insisté sur ce soutien à l'abandon du spatial habité autonome dans ce fil... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bds973




Masculin Nombre de messages : 570
Age : 40
Localisation : kourou
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Dim 15 Fév 2015 - 10:11

.
pataxoux a écrit:
1er But de l'opération : Avoir la connaissance d'envoyer l'Homme dans l'espace et faire revenir des charges sur Terre, avec le plus petit budget possible. L'Europe n'a pas la prétention de vouloir faire et mettre autant que les Américains, les russes et les chinois, car elle n'a pas l'envie de dépenser des milliards dans des projets qui en demanderaient toujours plus, pour une simple gloire et pour une question de prestige. 
Cependant, l'envoie d'homme dans l'espace a "petit prix" peu avoir son intérêt et c'est sans doute pourquoi un financement (certes minime) à été alloué au développement du IXV, en parallèle au développement de l'Ariane ou du VEGA. Le développement du vaisseau Hermes (européen)  n'avait malheureusement pas été bien loin, car le coup été bien trop élevé, pour un projet bien trop ambitieux.
IXV n'est qu'une partie d'un tout; tout comme l'ATV est une partie de ce tout. Toutes ces technologies, bien que déjà développe par la NASA ou ROSKOMOS , ne l'avaient pas été par l'ESA et il est primordial de ne pas dépendre en totalité à un de nos partenaires, car nous ne connaissons pas le futur, et nous savons se que le passé nous à appris ( l'utilité d'Ariane afin de nous permettre l'accès à l'Espace, que nous n'avions pas auparavant ).
Envoyer l'Homme dans l'Espace et rapporter des charges sur notre planète sont les deux limites de l'Europe. Nous dépendons aujourd'hui des Russes (SOYOUZ pour l'envoie de cosmonaute ) et des américains ( spacex Dragon pour le retour de charges ).


Je me pose quelques questions après le succès de l'IXV. 

1/ La technologie développer pour l'IXV permettraient telle un retour de l'ATV sur terre ? Aurions-nous donc la possibilité de faire revenir des charges sur Terre avec un Cargo Européen ? L'ATV qui d'ailleurs est notre seul Cargo européen, qui prend fin dans quelques heures.
2/ Nous savons qu'envoyer l'Homme dans l'Espace est en plus d'être très coûteux, très dangereux. Le faite de développer l'IXV,de petite taille, dans un but de réduire les coûts en le lançant grâce à VEGA, permet-il de réduire drastiquement les coûts et le danger ? Dans l'hypothèse ou l'on veut faire un vaisseau ou cargo européen, serait-il plus logique en terme d’efficacité dans avoir 2 de petite taille, plutôt qu'1 de plus grosse taille ?
3/ le financement des projets et le budget de l'ESA restent limité et des choix doivent-être fait. Durant plusieurs années, Le CNES, puis l'ESA a développé ARIANE, jusqu'à l'ARIANE 5. A la suite de cela et parallèlement à d'autres projets, il a développé l'ATV, puis VEGA initié par l'ASI (italie). Aujourd'hui, nous sommes à une nouvelle phase du développement spatial de l'UE avec la "fin de l'air ARIANE 5", la fin de l'ATV. l'ARIANE 6 est aujourd'hui dans le début de son développement et va engendrer plusieurs millions d'Euros, à juste cause. Le projet PRIDE qui doit succéder au projet IXV qui a pour but de développer un vaisseau spatial européen n'est il pas en concurrence avec un possible développement de l'ATV ? L'Europe qui ne sait pas forcément se donner toujours des objectifs ou prendre des décisions dans ce domaine, ne développe t-elle pas plusieurs engins spatial, sans les terminer et permettre l'accès de L'Homme ou le retour de charges ? Car il ne faut pas se voiler la face, le projet PRIDE a pour but atterrissage d'une mini-navette. Nous sommes pas encore à parler de X37B européen, même d'ici 2020 ou 2025. Ok, l'Europe n'a pas forcément comme but de se passer de ces partenaires, mais pourquoi avoir développer l'ATV sans le terminer ? Vont-ils allez jusqu'au bout du projet PRIDE, afin que l'Europe est son X37B européen. Et après, quelle en sera ces applications ? Dans quel environnement ? Et avec qui ?
Au fait, il y a vraiment une navette "a la Otv" en développement en Europe : c'est S3 a Payerne en Suisse

Et ils font l'impasse sur un financement Esa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syl35




Masculin Nombre de messages : 335
Age : 34
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 02/08/2012

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Dim 15 Fév 2015 - 11:06

bds973 a écrit:
Au fait, il y a vraiment une navette "a la Otv" en développement en Europe : c'est S3 a Payerne en Suisse

Et ils font l'impasse sur un financement Esa

Plus ou moins, car la "navette" de S3 est un véhicule suborbital. Ca fait une bonne grosse différence à un certain nombre de niveaux (systèmes, propulsion, bouclier, etc...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisjx2011




Masculin Nombre de messages : 114
Age : 58
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Dim 15 Fév 2015 - 13:59

Il a l'article de Futura qui donne quelques infos complémentaires sur le sujet : en particulier l'intérêt des militaires.

http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/ixv-ixv-apres-succes-vol-esa-travaille-son-successeur-57148/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS



Masculin Nombre de messages : 845
Age : 68
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Dim 15 Fév 2015 - 14:18

Je pense que la bonne ambition pour l'Europe serait le couple petite station visitable (optimisée pour les expériences en microgravité), et justement visitée par un véhicule post-IXV capable de rendez-vous automatiques, pour ne pas perdre la maîtrise de ce qui a été élaboré avec l'ATV. Et un jour peut-être y mettra-t-on enfin un gars ou deux. Une version light de ce qui était prévu avec le couple Hermès/MTFF il y a déjà longtemps…
Je crois inévitable d'y venir un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Dim 15 Fév 2015 - 14:24

chrisjx2011 a écrit:
Il a l'article de Futura qui donne quelques infos complémentaires sur le sujet : en particulier l'intérêt des militaires.

http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/ixv-ixv-apres-succes-vol-esa-travaille-son-successeur-57148/
Je pense que l'intérêt et donc leur participation sera négligeable, car il n'y a pas d'armée européenne comme il y a une armée fédérale aux USA. Jamais les États européens ne verseront d'argent pour qu'un autre pays dispose d'un moyen opérationnel performant. C'est la même chose que la vision britannique vis-à-vis d'Hermès "nous n'allons pas donner notre argent pour envoyer un Français dans l'espace, qu'ils disaient").

Je dirais même que ce serait un bon moyen de faire capoter ce projet car, d'une part, l'ESA est censée développer des programmes civils (et pacifiques ?), et d'autre part, la participation d'une armée pourrait entraîner le ressentiment d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Mar 24 Fév 2015 - 10:41

Fin des ATV, ISS plutôt en fin de vie, plus guère de projets dans le domaine du vol habité sauf peut-être la fourniture de SM pour Orion (loin d'être pérenne)
Ce nouvel engin n'est-il pas un moyen de maintenir en activité les équipes qui, à l'ESA travaillent sur le vol habité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pline




Masculin Nombre de messages : 609
Age : 61
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Mar 24 Fév 2015 - 19:59



L'agence spatiale européenne n'a que 371 petits millions € a dépenser par an pour le spatial habité donc les rêves de grandeur sont exclus. Il serait préférable d'étoffer les 508 millions € des missions scientifiques (exploration du système solaire, observatoires spatiaux) que doivent se partager :
- 2 sondes spatiales en cours d'opération (Mars Express et Rosetta) + 5 en développement (BepiColombo, Juice, Exomars Trace Gaz Orbiter, Rover Exomars, Exomars EDM)
-4 observatoires en opération (Integral, Gaia, XMM-Newton, SoHo) + 4 en développement (Platon, Euclid, Lisa Pathfinder, Solar Orbiter) + participations à JWST et Hubble


Dernière édition par Pline le Mar 24 Fév 2015 - 20:08, édité 1 fois (Raison : +)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7431
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Mar 24 Fév 2015 - 20:11

Pline a écrit:
L'agence spatiale européenne n'a que 371 petits millions € a dépenser par an pour le spatial habité donc les rêves de grandeur sont exclus. Il serait préférable d'étoffer les 508 millions € des missions scientifiques (exploration du système solaire, observatoires spatiaux) que doivent se partager :
- 2 sondes spatiales en cours d'opération (Mars Express et Rosetta) + 5 en développement (BepiColombo, Juice, Exomars Trace Gaz Orbiter, Rover Exomars, Exomars EDM)
-4 observatoires en opération (Integral, Gaia, XMM-Newton, SoHo) + 4 en développement (Platon, Euclid, Lisa Pathfinder, Solar Orbiter) + participations à JWST et Hubble

Les applications, c'est quand même pas mal... Il est quand même bon que ces investissements soient mis au service du citoyen.
Après, l'idéal, ce serait de pouvoir faire les deux (applications + Grande Astronautique).

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
Invité
Invité




MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Mar 24 Fév 2015 - 21:44

Faut arrêter avec l'après-IXV et la direction "vol habité" que pourrait prendre l'ISV ou d'autres véhicules du programme PRIDE (s'il y en a !).

Au mieux, on pourra ramener au sol des charges de LEO ou d'une autre orbite.

Pourquoi pas un autre programme, certes, mais PRIDE ne semble clairement pas engagé dans cette voie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Mar 24 Fév 2015 - 21:50

Tiens, à ce propos, cet article me laisse circonspect :
http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/acces-espace-atv-ne-volera-plus-mais-laisse-bel-heritage-57259

Comment peut-on à ce point rapprocher les programmes post-ATV et PRIDE ? Je ne vois là aucun rapport !

Les constructeurs sont différents, les compétences sont différentes, l'un était un solide programme qui s'est terminé, l'autre n'est qu'une petite enveloppe budgétaire pour un hypothétique engin aux modestes dimensions et capacités.


Dernière édition par MarsSurfaceWanderer le Mar 24 Fév 2015 - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10753
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Mar 24 Fév 2015 - 22:41

Pline a écrit:


Il serait préférable d'étoffer les 508 millions € des missions scientifiques (exploration du système solaire, observatoires spatiaux) que doivent se partager:
Et encore, l'exploration du système solaire est à part et a un budget encore plus dérisoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
grysor




Masculin Nombre de messages : 3059
Age : 44
Localisation : bretagne rennes
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Mer 25 Fév 2015 - 7:20

pourrait on avoir une comparaison avec le budget de la Nasa parce qu je trouve que les graphiques camembert ou autre c'est plus simple pour comprendre et comparer les budget ?
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pline




Masculin Nombre de messages : 609
Age : 61
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Mer 25 Fév 2015 - 21:11



La structure du budget de la NASA (budget total 15,4 mds € contre 4,4 mds € pour l'ESA) est assez différente :
- Le programme  spatial habité américain plus de 6 milliards € ! Un gouffre (j'ai lu dans un article sérieux mais référence perdue qu'il s'agissait plutot de 8 milliards en incluant les couts des centres spatiaux concernés)
- Les programmes scientifiques sont proportionnellement mieux lotis qu'à L'ESA (presque 20% du total contre 12% à l'ESA)
- Pas de budget de recherche sur les télécommunications, ni navigation par satellites (USA ==> Budget spatial militaire)
- Ligne budgétaire pour la recherche aéronautique (en Europe pris en charge par plusieurs organismes dont l'ONERA en France)
- Budget Observation de la Terre quasi équivalent reflétant l'importance en Europe du sujet


Dernière édition par Pline le Sam 28 Fév 2015 - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grysor




Masculin Nombre de messages : 3059
Age : 44
Localisation : bretagne rennes
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Ven 27 Fév 2015 - 12:29

est ce que la partie exploration spatiale est indépendante comme a l'esa ou fait elle partie de la part "programme scientifiques 2818 " ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olarthym




Masculin Nombre de messages : 188
Age : 26
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 06/01/2015

MessageSujet: Re: PRIDE-ISV : un "X37B" Européen   Ven 27 Fév 2015 - 13:51

Pline a écrit:


La structure du budget de la NASA (budget total 15,4 mds € contre 4,4 mds € pour l'ESA) est assez différente :
- Le programme  spatial habité américain plus de 6 milliards € ! Un gouffre
- Les programmes scientifiques sont proportionnellement mieux lotis qu'à L'ESA (presque 20% du total contre 12% à l'ESA)
- Pas de budget de recherche sur les télécommunications, ni navigation par satellites (USA ==> Budget spatial militaire)
- Ligne budgétaire pour la recherche aéronautique (en Europe pris en charge par plusieurs organismes dont l'ONERA en France)
- Budget Observation de la Terre quasi équivalent reflétant l'importance en Europe du sujet
Pour se rendre vraiment compte de ce qu'investissent les USA dans la recherche et le développement aéro-spatiale ne faudrait-il pas aussi prendre en compte une partie (non négligeable) de budgets de l'USAF, du DARPA et même les nombreux contrats R&D confiés à Boeing, Lockheed ou encore Northrop grumman ? ça se chiffre en dizaines de milliards annuel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
PRIDE-ISV : un "X37B" Européen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit