PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Future fusée super lourde russe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Future fusée super lourde russe   Mar 9 Avr 2013 - 19:15

Selon Lopota la décision de développement d'une fusée super lourde (70T) pourrait être prise dans quelques jours par Roscosmos.

Lopota a plaidé pour une solution héritée de la fusée Energia modernisée, quu'Energia est prêt a développer avec le TsSKB Progress et Energomash.

Citation :
09/04/2013 Lopota: Decision on the establishment of a new missile will take in the coming days

The decision to create a new Russian super-heavy booster rocket like "Energy" can be taken in the coming days, the president-general designer of "RSC" Energia "Vitaly Lopota.

"Booster" Energy "- the pinnacle of the intellectual heritage that we have inherited (from the USSR). We need to develop the technology evolution. We are ready to do it, "- said Lopota at a news conference in Moscow.

According to him, "RKK Energia" can accomplish this task in cooperation with the NGO "Energomash" and "TsSKB Progress" for three to five years.

"Hopefully, in the next few days will be (relevant) solutions (Roskosmos)," - said Lopota, RIA Novosti reported.
http://www.novosti-kosmonavtiki.ru/news/7365/


Dernière édition par patchfree le Sam 16 Nov 2013 - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13617
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Mar 9 Avr 2013 - 21:22

Ce serait une bonne nouvelle clown
A la fois parce que j'ai toujours eu la nostalgie de ce lanceur qui avait un bel avenir mais comme on dit "s'est retrouvé là au mauvais moment", et parce que cela augure de missions ambitieuses nécessitant une telle puissance.
Je ne sais pas trop ce qu'ils ont derrière la tête ... vu qu'il y a eu tant et tant de déclarations ..... mais en décidant de re-développer un tel lanceur en version modernisée, on serait alors sur le cheminement d'un programme au delà de l'orbite terrestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spaceman




Nombre de messages : 1421
Age : 50
Localisation : Genève
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Mar 9 Avr 2013 - 22:35

Comme pour les Américains, une grosse fusée pour faire quoi? En général, on décide de ce que l'on veut faire et ensuite on développe les outils nécessaires, pas le contraire. Mais bon, venant des Russes et leurs annonces sans suite.... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Mar 9 Avr 2013 - 22:49

Ls déclarations se multiplient... en perspective 2 pads de lancements pour fusées lourdes donc, un pour la fusée Amour (Angara version PTS) au tournant de la décennie et un pad pour une fusée super lourde plus tard. C'est très raisonnable tout ça... et surtout c'est bien de programmer sur le long terme. Bon en même temps ça a le temps de changer avec les conditions économiques.

Citation :
MOSCOU, 4 avril - RIA Novosti

Le nouveau cosmodrome Vostotchny que la Russie construit dans la région de l'Amour (Extrême-Orient russe) disposera de deux pas de tirs pour lanceurs lourds, a annoncé jeudi Vladimir Popovkine, directeur de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

"Nous envisageons de construire deux pas de tir pour lanceurs lourds, parce que nous comptons utiliser le lanceur Angara pour lancer le futur vaisseau spatial habité. Nous avons également l'intention de créer un pas de tir pour lanceurs super-lourds, de 70 à 130 tonnes", a indiqué M.Popovkine cité par le journal Rossiïskaïa Gazeta.

La société de construction spatiale russe RKK Energuia a déjà achevé l'élaboration d'un projet technique du nouveau vaisseau spatial habité russe. Ce vaisseau sera mis en orbite par le lanceur Amour, qui sera créé sur la base des lanceurs Angara.

Le directeur de RKK Energuia, Vitali Lopota, a antérieurement noté la nécessité de concevoir des lanceurs super-lourds qui placeraient en orbite des engins spatiaux destinés à intercepter les astéroïdes dangereux à l'approche de la Terre. Selon M.Lopota, la Russie pourrait créer un lanceur capable d'emporter une charge de 70 t d'ici 2020 et un autre lanceur capable d'emporter une charge de 150 t d'ici 2025 ou 2030.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13617
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Mer 10 Avr 2013 - 11:27

Citation :
Le directeur de RKK Energuia, Vitali Lopota, a antérieurement noté la nécessité de concevoir des lanceurs super-lourds qui placeraient en orbite des engins spatiaux destinés à intercepter les astéroïdes dangereux à l'approche de la Terre.

Cela donne une orientation possible - côté russe - de projet d'accès au beyond : Capacité d'intercepter un astéroïde dangereux.
A voir bien sûr si au-delà des déclarations, cela prend tournure.
Cela montre en tout cas que ne serait pas prévisible une participation passive au projet NASA (voir FIL dédié) .
SI la Russie s'engage dans cette direction (capture, déviation d'un petit astéroïde) ce sera avec ses propres moyens et cela aurait plutôt un parfum de projet concurrent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Mer 10 Avr 2013 - 20:40

montmein69 a écrit:
Citation :
Le directeur de RKK Energuia, Vitali Lopota, a antérieurement noté la nécessité de concevoir des lanceurs super-lourds qui placeraient en orbite des engins spatiaux destinés à intercepter les astéroïdes dangereux à l'approche de la Terre.

Cela donne une orientation possible - côté russe - de projet d'accès au beyond : Capacité d'intercepter un astéroïde dangereux.
A voir bien sûr si au-delà des déclarations, cela prend tournure.
Cela montre en tout cas que ne serait pas prévisible une participation passive au projet NASA (voir FIL dédié) .
SI la Russie s'engage dans cette direction (capture, déviation d'un petit astéroïde) ce sera avec ses propres moyens et cela aurait plutôt un parfum de projet concurrent.

Cependant toutes les déclarations russes indiquent que de tels projets doivent être développé sur une base internationale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlin




Masculin Nombre de messages : 279
Age : 30
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Ven 12 Avr 2013 - 11:28

Apparement Vladimir Poutine, en visite aujourd'hui à Vostochny, annonce qu'il veut investir l'equivalent de 40 miliards d'euros d'ici 2020 dans le programme spatial Russe! Bonne nouvelle en somme

Source ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13617
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Ven 12 Avr 2013 - 12:09

patchfree a écrit:

Cependant toutes les déclarations russes indiquent que de tels projets doivent être développé sur une base internationale.

Côté américain on tient aussi ce discours.
Mais à partir du moment où deux agences spatiales majeures développent leur lanceur, leur capsule, les moyens co-existent.
Ce serait probablement aussi le cas pour les moyens spécifiques à la "protection contre les astéroïdes" .... à moins que l'un se spécialise dans la capture des "petits", l'autre dans la déviation des plus gros. On aurait alors une complémentarité.
Mais ce n'est qu'une appréciation .... Wait and see.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13617
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Ven 27 Sep 2013 - 20:49

patchfree a écrit:
en avril 2013 : Selon Lopota la décision de développement d'une fusée super lourde (70T) pourrait être prise dans quelques jours par Roscosmos.
Je remonte ce FIL pour savoir s'il y a eu du nouveau concernant cette décision ? Est-ce que c'est suspendu à l'éventuelle orientation vers de la motorisation méthane /LOX ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13617
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Dim 20 Oct 2013 - 20:08

Sans grande surprise .... les délais sont plus longs que les annonces.

Déjà annoncé dans un autre FIL ...
- le nouveau directeur de Roscosmos Oleg Ostapenko veut faire avancer le projet et s'appuyer sur l'expérience acquise avec Energia.
- le Secrétaire d'Etat, administrateur général de Roskosmos Denis Lyskov, envisage une décision d'ici la fin de l'année.

Traduction par Bing Translator

Citation :
Le chef de Roskosmos a encouragé l'utilisation de la fusée « énergie »

L'expérience de la fusée soviétique « Energia », qui, en 1988, lançait la navette « Buran », devrait être utilisé  aujourd'hui, a déclaré dimanche le chef de Roskosmos Oleg Ostapenko.

« L'Energia » est une fusée unique. Rejeter l'expérience et les capacités serait extrêmement erronées. Je pense que cette expérience et les possibilités, nous allons les utiliser. Dans quelle mesure, et comment cela fait l'objet de nouvelles discussions, » dit Ostapenko.

Plus tôt, le Secrétaire d'État, administrateur général de Roskosmos Denis Lyskov a déclaré que la décision sur la mise en place de la classe RF "fusée lourde" pourrait être faite avant la fin de l'année, RIA Novosti rapporte.
source : http://novosti-kosmonavtiki.ru/news/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katalpa




Féminin Nombre de messages : 191
Age : 49
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Lun 21 Oct 2013 - 7:12

Une fusée "super-lourde" permettrait-elle d'envoyer des éléments d'une base spatiale ou des cosmonautes sur la Lune ? Sur Mars ?
*
Il va bien falloir essayer de faire mieux et moins cher qu'Apollo un de ces quatre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesabeasis.cabanova.fr
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13617
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Lun 21 Oct 2013 - 12:11

katalpa a écrit:
Une fusée "super-lourde" permettrait-elle d'envoyer des éléments d'une base spatiale ou des cosmonautes sur la Lune ? Sur Mars ?
Restons circonspects sur la terminologie (d'autant qu'il y a aussi les traductions qui peuvent biaiser ce qui était dit dans le texte original).
Et entre les américains, les russes, les chinois etc .... ce qui est lourd pour certains (Delta IV Heavy (23 t) , Falcon 9 Heavy (50 t ?) ) et tourne dans la gamme 25/50 t en orbite basse, ne rentre pas dans les même qualificatifs pour d'autres.
Et cela nécessite rapidement d'autres superlatifs (super-lourde) pour la gamme 70/80 t .... et probablement de piocher dans le vocabulaire de Salvador Dali pour les gammes supérieures (hyper lourde et au delà ....) .

Jusqu'à présent les russes ont envisagé un lanceur de la gamme Energia soit, pour l'originale aux alentours de 100 t. Mais je crois plus probablement qu'ils viseront 80 t pour avoir un engin polyvalent et d'un prix de lancement qui resterait raisonnable. cela devrait être précisé bientôt.

Mais il est vrai qu'on attend aussi les perspectives d'utilisation ... pour faire quoi ? pour aller où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Lun 21 Oct 2013 - 12:35

katalpa a écrit:
Il va bien falloir essayer de faire mieux et moins cher qu'Apollo un de ces quatre.
Mieux, ça devrait être possible ; moins cher, je ne le pense pas ! Trop d'inertie et de lourdeurs diverses pour faire mieux que cette glorieuse époque.
Revenir en haut Aller en bas
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Sam 16 Nov 2013 - 18:28

La future fusée russe super-lourde devrait être définie (dans ses grandes caractéristiques) d'ici quelques mois puisque Ostapenko va diriger un groupe de travail spécial destiné à cette tâche.

Citation :
15.11.2013 In the Russian Space Agency set up a group to draft a super-heavy rockets

In the Russian Space Agency, a working group led by the head of department Oleg Ostapenko, which should be within a few weeks to find a solution and the basis for the future design and development in RF booster super-heavy, said Friday a member of the working group, Oleg Baklanov, RIA Novosti reported.

"Under the leadership of a new head of the Russian Federal Space Agency meeting was held the day before yesterday, which was attended by the leaders of our businesses. A working group, headed by Oleg (Ostapenko.) It shall, within just a few weeks to find a way how to get to that bar, which we demonstrated to the the world (in 1988 at the launch of the "Energy-Buran"), and we have determined that there is (moving) 100 tons of the reference orbit, "- said Baklanov, Minister of General Machine Building of the USSR in 1983-1988, at a solemn meeting dedicated to the 25th anniversary of the launch of "Energy-Buran".

In turn, Ostapenko said that there is confidence in the possibility of realization of tasks, but it must be tough, specific link between generations.

According to the head of Roscosmos, there is a lovely young generation and followers who are able to implement all the tasks.

"The potential in this country is huge. Should just let people who know how to do business and do it well and efficiently, be realized. I think it will be done. There are a lot of support from the leadership of the country, there is an understanding of the challenges that face in front of us, "- said the head of the department.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13617
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Sam 16 Nov 2013 - 20:25

Toujours de belles déclarations ... notamment lorsqu'on fête l'anniversaire d'Energia/bourane. Il ne peut en être autrement.
Et les décisions "du tonnerre de feu de la steppe" .... c'est toujours pour dans quelques semaines .... promis, juré ! (voir le premier message de ce FIL clown )

A voir l'arrivée réelle des nouveaux lanceurs de la gamme Angara .... je ne crois pas qu'il faille trop se formaliser de cette annonce d'un design de lanceur hyper-lourd.

D'autant qu'on n'a guère d'information sur le "pour faire quoi ?"
Rien ne filtre sur la position qu'aura la Russie si les USA posent la question de prolonger l'ISS au-delà de 2020. Pas plus que sur une décision de construire une station russe (quand ? et toujours ... pour faire quoi ?)
Idem pour un éventuel accès à la Lune ou à d'autres destinations du beyond.

AMHA rien n'est décidé, et rien ne le sera avant que les nouveaux "hommes forts" de Roscosmos n'aient réellement pris leurs marques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goldmoon




Masculin Nombre de messages : 229
Age : 61
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Sam 16 Nov 2013 - 20:30

montmein69 a écrit:
Citation :
Restons circonspects sur la terminologie (d'autant qu'il y a aussi les traductions qui peuvent biaiser ce qui était dit dans le texte original).
Et entre les américains, les russes, les chinois etc .... ce qui est lourd pour certains (Delta IV Heavy (23 t) , Falcon 9 Heavy (50 t ?) ) et tourne dans la gamme 25/50 t en orbite basse, ne rentre pas dans les même qualificatifs pour d'autres.
Et cela nécessite rapidement d'autres superlatifs (super-lourde) pour la gamme 70/80 t .... et probablement de piocher dans le vocabulaire de Salvador Dali pour les gammes supérieures (hyper lourde et au delà ....) .

Jusqu'à présent les russes ont envisagé un lanceur de la gamme Energia soit, pour l'originale aux alentours de 100 t. Mais je crois plus probablement qu'ils viseront 80 t pour avoir un engin polyvalent et d'un prix de lancement qui resterait raisonnable. cela devrait être précisé bientôt.

Mais il est vrai qu'on attend aussi les perspectives d'utilisation ... pour faire quoi ? pour aller où ?
Bonsoir,
Effectivement. Qu'appelle-t-on aujourd'hui, en 2013, un futur lanceur dénommé "super-lourd" ? Du 100 T grand maximum ?
Souvenons-nous des années Saturn V, il y a plus de 40 ans... 130 T et équipage de trois hommes au sommet... Un lanceur qui pourrait en regard et avec le recul être qualifié "d'hyper-lourd"... Un ancêtre jamais égalé à ce jour... Record à battre ?
Ou bien ce qui est prévu en "lourd" et autres qualificatifs serait-il revu à la baisse ?...
Mais tout ceci n'est qu'une question soulevée : pour que faire et à quel prix ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
hector 45
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 70
Age : 64
Localisation : rebrechien sur terre
Date d'inscription : 30/08/2013

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Dim 17 Nov 2013 - 9:17

Salut à tous.
La question une fusée super lourde pourquoi faire évoque pour moi deux façons de voir les choses totalement opposées.
Premier cas: On pose la question que voulons nous faire? Ensuite l'on détermine et l'on construit le materiel nécessaire.
C'est toujours plus long que prévu et le cout est souvent le double de ce qui  était budgeté mais on arrive à presque 100 % de l'objectif. Si bien sur on abandonne pas en route.....
Deuxieme cas: on pose la question suivante. De quoi disposons nous et que pouvons nous faire avec? 
Ce n'est pas spectaculaire mais beaucoup moins cher et souvent bien plus rapide si l'on accepte de n'atteindre que 80 % de L'objectif de la première solution.
Pour le moment il n'y a pas de lançeur de la classe 50 voire 70 tonnes mais le jour ou il apparaitra les utilisations possibles se multiplirons natuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13617
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Dim 17 Nov 2013 - 10:09

Sauf que des missions spatiales ..... nécessitent d'autres équipements qu'un lanceur.
Même si on se cantonne à des missions automatiques, il faut concevoir la sonde et ses appareillages suivant l'objectif. On peut décider de seulement orbiter la destination, on peut décider d'un atterrisseur, on peut rajouter un rover, on peut vouloir percer le sol, flotter sur des "mares d'hydrocarbures", recueillir et analyser des échantillons, voire décider de rapporter des échantillons sur Terre.
Cela représente des investissements dont le coût peut être multiplié par 2, 3, 10 ....
Une agence spatiale doit budgéter cela ... et faire accepter sa mission dont tous les équipements seront développés en 5, 10 ans ... au moins. (et si possible en respectant l'enveloppe budgétaire initiale).
Et ce qui est vrai pour ce type de missions .... l'est encore plus si on envisage de rajouter un support vie complet pour des missions habitées plus ou moins longues et lointaines

La Russie a actuellement (avec la Chine) le programme de développement de lanceurs le plus ambitieux. Ils ne sont pourtant pas hyper-pressés de sortit l'Angara 3 qui permettrait de lancer la capsule PTK en orbite basse terrestre (vu que la Soyouz fait cela très bien et qu'ils vendent des sièges au moins jusqu'en 2017), l'Angara 5 ..... pour lancer la capsule vers le beyond, qui peut dire quand elle sera opérationnelle ?

Je ne suis pas devin -  et j'avance donc sur des oeufs en matière de supputation - , mais les annonces d'un lanceur super-lourd (classe 80 t) ... me paraissent pour ce qu'elles sont : des annonces. Cela n'empêche pas de mettre des ingénieurs de conception au boulot (d'autant qu'ils ont aussi parlé de propulsion au gaz) .... mais je ne pense pas qu'on usinera des copeaux avant longtemps. Et quand cela sera lancé, c'est qu'une destination sera visée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunarjojo




Masculin Nombre de messages : 1986
Age : 63
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Dim 17 Nov 2013 - 14:53

montmein69 a écrit:
mais je ne pense pas qu'on usinera des copeaux avant longtemps. Et quand cela sera lancé, c'est qu'une destination sera visée.
Ça, c'est dans une logique toute rationnelle. Mais quand la politique s'en mêle.....Aux USA, on construit actuellement une fusée super(hyper?)lourde, sans qu'aucun objectif ne soit pour l'instant dévoilé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Mar 28 Jan 2014 - 20:30

Le projet d'une fusée lourde (et super lourde) se confirme en Russie. Jusque là seulement "évoquée" par des officiels, Roscosmos par la voix de son Directeur O Ostapenko, a confirmé que ce projet allait être proposé au gouvernement dans un proche avenir. D'abord, dans une première étape, un véhicule de 80 tonnes puis de 160 ou plus. Cette déclaration a été faite à l'ouverture des 38èmes Lectures Korolev à l'Institut Bauman. Y assistent V Lopota (Energia), A Leonov (NPO Mashinostroiena), V Hartov (Lavotchkine)...

Citation :
XXXVIII «Royal reading" began its work
28/01/2014 16:07 ::

January 28 in Moscow, began work XXXVIII academic readings on space dedicated to the memory of Academician Sergei Korolev and other prominent Russian scientists - pioneers of space exploration.
In readings attended by the head of the Federal Space Agency Oleg Ostapenko, General Designer of RSC "Energia", Head of the MSTU. Vitaly Lapot Bauman, CEO of "Military Industrial Corporation" NPO Machine Building ", Head of the MSTU. Bauman Alexander Leonov, Director General of FSUE "NPO. SA Lavochkin "Victor Hart.
Addressing the participants of "Royal readings" Head of the Federal Space Agency O.N.Ostapenko noted that Russia is the pioneer and recognized leader in manned space flight, an active participant in many international programs for research and space exploration. But you can not rest on our laurels. In the near future Roskosmos plans to submit to the Government a proposal to establish a booster heavy class - the first stage of carrying up to 80 tons, and in the future - 160 tons or more. With the help of this support will be new prospects space launches of new generation in high-Earth orbit to the Moon, Mars, Jupiter and other objects of the solar system. Continue to actively study and exploration of the Moon. With rovers planned not only the delivery of soil from the surface of the Earth, but also conduct various experiments. Not possible establishment of lunar bases and stations with the possibility of their visit. By 2020, the plan to create domestic space observatories to study astrophysical objects in the ultraviolet, X-ray and millimeter ultra-high sensitivity and resolution.
Naturally, to solve these problems scale space industry will require highly skilled scientific staff. To do this, Roskosmos plans to sign cooperation agreements with leading universities in the country.

Citation :
28/01/2014 Roskosmos to March will propose the creation of a super-heavy rockets

Roscosmos will soon submit to the Military Industrial Commission (MIC) at the Russian government its proposals for the creation of super-heavy carrier rocket, said Tuesday the head of Roscosmos Oleg Ostapenko.

Speaking at the Royal readings Bauman, Ostapenko said that now is the development of a booster. He noted that the missile will be put into orbit loads weighing up to 80 tons in the future on the basis of this support can develop missiles that can be displayed in the space cargo weighing 160 tons.

"I think in the near future - this month - we will make suggestions to the Military-Industrial Commission," - said the head of the Russian Space Agency.

Et Lopota a dit que sans ce type de fusée rien n'était possible comme mission lointaine.

Citation :
28/01/2014 Lopota: an expedition to the moon is impossible without superheavy missiles

Sending expeditions to the moon is impossible without creation of superheavy rockets carrying capacity 74-140 tons, despite the fact that the most powerful Russian rocket "Proton" into orbit 23 tons, said the head of the RSC "Energia" Vitaly Lopota.

"To fly to the moon and back, you dvuhpuskovoe elimination - two missiles carrying capacity of 75 tons, odnopuskovaya scheme flight to the moon and back without landing - is 130-140 tons. If we take as a base of 75-ton rocket, the practical mission to the Moon (with landing) - vosmipuskovaya scheme. If the rocket payload will be less than 75 tons, as suggested - 25-30 tons, the development of even the moon become an absurdity, "- said Lopota, speaking at the" Royal readings "in Bauman.

"Today's media are not suitable for development of deep space," - he said, RIA Novosti reported.

et comme il y a des mots non traduit dans le paragraphe du milieu de la dernière citation je mets le texte en russe, que peut-être un russophone nous traduira correctement...

Citation :
"Чтобы улететь к Луне и вернуться обратно, нужно двухпусковое выведение — две ракеты грузоподъемностью 75 тонн, однопусковая схема полета к Луне и обратно без посадки — это 130-140 тонн. Если мы возьмем за базу 75-тонную ракету, то практическая миссия к Луне (с посадкой) — восьмипусковая схема. Если ракета будет грузоподъемностью меньше 75 тонн, как предлагают — 25-30 тонн, то освоение даже Луны превращается в абсурд", — сказал Лопота, выступая на "Королевских чтениях" в МГТУ имени Баумана.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Ven 15 Aoû 2014 - 22:59

On sait qu'à long terme les russes souhaitent développer une fusée super lourde leur permettant des missions lunaires et au-delà.
En gros ils prévoient une première phase de développement pour une fusée d'une capacité de 70-80 T en orbite basse, puis dans une seconde phase cette capacité serait doublée.
La première phase devrait prmettre la mise-au-point d'une fusée opérationnelle pour 2025.

Selon des informations Roscosmos va demander à l'Etat des fonds dès 2016. Il s'agirait de demander 214 billions de roubles.

Difficile de dire si le gouvernement accédera à cette demande, tant les projets russes sont nombreux au regard des possibilités de l'économie russe: dans les prochaines années il s'agit quand même de financer le nouveau cosmodrome de Vostochny, son pad soyouz en construction, dès la fin de l'année le début de la construction du pad Angara à ce même cosmodrome, le développement du PTS le futur vaisseau habité russe, la mise à jour de l'Angara pour la qualifier pour des lancements habités, les missions lunaires russes, de nouveaux satellites scientifiques, et surtout de nouveaux satellites d'observation de la terre et de communications, très chers aux yeux des dirigeants russes qui veulent que l'espace serve la société et son économie...

Le développement d'une fusée super lourde exigera des développements dans les domaines suivants:
- un moteur oxygène/méthane pour le premier étage
- un moteur oxygène/hydrogène pour l'étage d'injection.
Si les russes ne partent pas de rien dans le second cas (moteur RD-0120?), la technologie méthane/oxygène est nouvelle et les ingénieurs russes n'en sont qu'au stade expérimental.

Citation :
Roskosmos asked for 214 billion rubles for the super-heavy launch

It is expected that the first phase of the carrier will be able to output to the lunar orbit 80-100 tons of various cargoes
Roskosmos asked for 214 billion rubles for the super-heavy launch

Roscosmos offers start creating rocket superheavy for missions to the Moon as early as 2016, to self defense system was ready by about 2030, and when the planned expedition to the Moon. At the first stage of the Federal Space Agency requesting $ 214.6 billion rubles, this amount is spelled out in the draft Federal Space Program (FCP) in the 2016-2025 period. According to a senior source in the Russian Space Agency, the total cost of the creation of the missile complex super-heavy class at the Baikonur East is close to $ 500 billion as at 2025-2030 years, ie the period following the PCF already account for the complex phase of the "iron" and flight tests .

As stated in the draft of the PCF on the 2016-2025 years, 214.6 billion rubles requested Roscosmos, will go to the creation of oxygen-hydrocarbon (ie, natural gas), the main engines for the first stage of the launch vehicle; the creation of an oxygen-hydrogen engine for the second stage of the rocket; the creation of an oxygen-hydrogen multiengine installation of bulky booster, as well as most of the block.

Missile system superheavy Roskosmos plans to develop in two phases: in 2028-2030 he created a vehicle carrying capacity of 80-100 tons into low Earth orbit. Rocket with these parameters will give an opportunity to send a crew to a new manned transport spacecraft (PTC, its creation has already engaged in RSC "Energia"), to the moon, but without landing on the Moon itself. This is an intermediate goal, as recently voiced by the leaders of the state is much more ambitious: until the construction of the landfill on the moon for mining. The expedition to the Moon with the landing of man on its surface has been planned for after 2030 - it needs to send to the moon not only PTC, but the lunar runway complex, the creation of which is also spelled out in the draft of the PCF. Take-off weight of the lunar takeoff and landing complex will be approximately the same as that of the PTC - about 20-25 m. To send them to the moon in a bundle, you need to be a rocket carrying capacity of 160-180 tons, according to the authors of the project of the PCF.

Missiles such carrying capacity humanity has not yet created. For comparison, an American corporation created now Boeing newest missile system superheavy SLS focused on output of 70 tonnes in the future design of the carrier will increase the load capacity of up to 130 m (the cost of creating SLS about $ 35 billion).

The most powerful rocket in history is still Saturn-5 Wernher von Braun, which could lead to low-Earth orbit 141 tons of cargo. Saturn-5 was created specifically for the implementation of the American lunar missions.

Interlocutor "Izvestia" Roskosmos admits that in the present circumstances of the budget items are the most ambitious project of PCF on the years 2016-2025 can be deleted at the insistence of the Ministry of Finance and Economic Development. But then lose their meaning and all the other ambitious projects of Russian space exploration, one way or another connected with the moon: new PTC, a lunar base (ground), the lunar runway complex.

- If all this is just to strike, citing lack of money, then the question arises, why did we build a new spaceport East? - Says the source. - The idea of creating a new cosmodrome was submitted to the president is in the context of an ambitious space plan. And it was about the Moon, Mars and about. The logic was that for the next steps in space, we need to create a huge amount of infrastructure. And the best - on its territory, rather than in Kazakhstan. If the creation of this infrastructure will be delayed, then the solution of current problems, we quite enough Baikonur. East in this case - a pointless luxury.

According to a member of the Russian Academy of Cosmonautics named after Tsiolkovsky Andrew Ioannina, lunar project can be realized only within the framework of an international consortium and with the involvement of private capital.

- Such projects should be aimed at solving problems clear, and there are not. Neither Russia nor the United States today there are no problems on the moon. In the last century impetus to solving the conquest of the moon was the desire of the superpowers to outdo each other. The entire lunar program will cost $ 200-300 billion, and I do not think that now any country can not afford such expenses alone. We can only talk about the formation of a broad international consortium.

Читайте далее: http://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&ie=UTF8&rurl=translate.google.com&tl=en&u=http://izvestia.ru/news/575302&usg=ALkJrhjEpFvEXepUWf6Jubrh6LZ3wHRxFg#ixzz3AUlmqUYz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lionel




Masculin Nombre de messages : 2150
Age : 30
Localisation : Herault
Date d'inscription : 11/11/2009

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Ven 15 Aoû 2014 - 23:34

C'est juste une réponse d’orgueil aux fusée lourdes chinoise et américaine qui vont arriver dans quelques années ou ya un réel intérêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13617
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Sam 16 Aoû 2014 - 10:38

Puisqu'il semble qu'un projet lunaire prenne de plus en plus corps (bien que les formes en soient encore floues) disposer d'un lanceur de classe 80 t serait indispensable.
Cela dit on ne peut se voiler les yeux, le nombre de projets déjà en chantier est tel, et le contexte économique devenu si fragile, qu'il serait prématuré de parier que celui-là ira au bout dans un délai de dix ans.
Dans un an, le contexte géo-politique sera soit apaisé, avec une reprise des échanges normalisés et on aura une perspective redevenue favorable. Ou bien cela ne s'arrange pas et la Russie devra serrer les boulons dans pas mal de secteurs, ne serait-ce que pour se maintenir à flots.

D'ailleurs même dans le meilleur des cas, l'avis de ce membre de l'académie de cosmonautique me parait assez clairvoyant - en substance : "aucun pays n'aura les moyens de se lancer seul dans un gros programme lunaire complet de 200 à 300 milliards de $, il faudra un consortium (une entente/collaboration internationale)"


Citation :
. In the last century impetus to solving the conquest of the moon was the desire of the superpowers to outdo each other. The entire lunar program will cost $ 200-300 billion, and I do not think that now any country can not afford such expenses alone. We can only talk about the formation of a broad international consortium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmiste




Masculin Nombre de messages : 601
Age : 44
Localisation : lyon
Date d'inscription : 21/09/2011

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Mar 2 Sep 2014 - 21:01

"La Russie créera un lanceur spatial superlourd" 
déclaration de Rogozine ce jour en visite à Vostochny.

Citation :
"Le président a donné son feu vert au lancement de ces travaux.
Cela signifie qu'avoir avoir terminé la création de la famille des lanceurs légers,
moyens et lourds Angara, nous entamerons la conception d'une fusée-porteuse
foncièrement nouvelle qui n'emportera pas une charge utile de 7, 15 ou 25 tonnes,
mais de 120 à 150 tonnes"

http://fr.ria.ru/science/20140902/202320129.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7431
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Future fusée super lourde russe   Mar 2 Sep 2014 - 21:21

Attendons de voir le budget affecté au programme avant de crier victoire...

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
 
Future fusée super lourde russe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Russie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit