PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Mars One

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Argyre




Nombre de messages : 2992
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Mars One   Mer 2 Juil 2014 - 15:56

lambda0 a écrit:
Je remarque aussi qu'avec 100 G$, les américains n'ont pas pu retourner sur la Lune...

D'où sors-tu ces chiffres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Mars One   Mer 2 Juil 2014 - 15:57

el_slapper a écrit:
Argyre : même si tu as raison sur les 30MM, prétendre amasser autant d'argent en si peu de temps reste pure folie.

Je n'ai jamais dit que je croyais à la réussite de Mars One ...
Effectivement, pour le privé, une telle somme est colossale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Mer 2 Juil 2014 - 16:20

Argyre a écrit:
lambda0 a écrit:
Je remarque aussi qu'avec 100 G$, les américains n'ont pas pu retourner sur la Lune...

D'où sors-tu ces chiffres ?

C'était à peu près le budget du programme Constellation.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Mars One   Mer 2 Juil 2014 - 17:01

lambda0 a écrit:
Argyre a écrit:


D'où sors-tu ces chiffres ?

C'était à peu près le budget du programme Constellation.

Effectivement :
On trouve les infos ici :
http://www.gao.gov/new.items/d09844.pdf

A noter cependant ceci :
NASA report a écrit:
Technical and design challenges within the Constellation are proving difficult, costly, and time intensive to resolve.
Autrement dit, les choix faits pour Orion et Ares I à l'époque étaient risqués et coûteux en terme de développement pour résoudre tous les problèmes techniques. Et d'ailleurs, au bout du compte, ces choix se sont avérés catastrophiques, avec des surcoûts importants et l'arrêt d'Ares I. Ares I et Orion avaient été estimés à 49 G$ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10764
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Mer 2 Juil 2014 - 21:16

Argyre a écrit:
Enfin, concernant Mars sample return, je pense qu'on approche la complexité de la mission Mars one, car on ajoute le retour !
C'est assez simplifié quand même.
Quand je dis qu'on rajoute un zéro dès qu'on pense à mettre un humain à bord, ce n'est pas parce que la mission est différente d'une autre, mais parce que les phases de design & qualification sont incomparables.
Envoyer 10 tonnes sur Mars avec des rats à bord coutera X. Envoyer la même chose avec des humains à bord coutera plus que 10X. C'est ce qu'on constate sur ATV par exemple, ou le "man-rated" a été beaucoup plus un driver du coût que la mission en elle-même. Réaliser un rendez-vous coopératif avec 2 engins de même poids inhabités aurait coûté au moins 10 fois moins cher.
Et plus on rajoute des phases dans une mission, plus ce coût de qualif explose. Pour avoir pu voir de près ce qui se passait sur ATV, c'est bien ce cahier des charges monstrueux de man-rated qui a impliqué plus de 90% des coûts.
Donc quand on doit compter les coûts d'une mission habitée vers Mars:
- Soit on change le cahier des charges, et on peut estimer ce que ça va coûter à partir de programmes existants.
- Soit on garde les mêmes consignes de sécurité, qui vont bien, bien au-delà de "99.9% de garantie de fonctionnement", auquel cas on peut être certain que les coûts seront largement supérieurs à ce qu'on peut calculer sans considérer l'aspect exponentiel du man-rated dans une mission complexe.
Les dollars d'une mission habitée ne vont pas partir dans l'invention du système de landing, la fusée ou les boucliers anti-radiations. 90% du budget partira dans le fait de le rendre suffisamment sur pour que, couplés avec tous les autres systèmes, on puisse y envoyer un homme à bord.
D'ailleurs pour ceux qui aiment les chiffres ronds, il se dit que pour rajouter un "9" après 90% de fiabilité à une mission simple, il faut rajouter (au moins) un zéro dans le prix. Pour passer 99% à 99,9%, on passe ainsi d'une mission à 100M$ à une mission de l'ordre du G$. Quand on a un système aussi complexe qu'une mission d'exploration habitée, c'est plus 2 zéros qu'il faut ajouter pour chaque nouveau "9". L'ISS n'aurait pas coûté ce prix là s'il n'avait pas fallu mettre des hommes à bord...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Outan




Masculin Nombre de messages : 721
Age : 33
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mars One   Mer 2 Juil 2014 - 21:46

Dans le concept de Mars One la fiabilité à 99,99%... c'est "du pipot". Ils annoncent quand même qu'il faut que les colons soient prét à prendre "des risques".

De plus la fiabilité se paye. On peut payer en papier, en faisant en sorte que toute les analyses soient faites en avance; comme sur l'ATV ou la première misson fut habité. Ou l'on peut payer en "missons", ou un certains nombres de missions, plus ou moins similaires, sont lancées avant; comme avec les attérisseurs chinois lunaires CE, qui bien que surdimensionnés valide un bon nombre de techno pour le future.

La deuxième option étant biensur celle de MARS ONE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10764
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Mer 2 Juil 2014 - 22:05

A noter que les écoles de démonstrateurs technos vs qualif au sol n'ont pas de frontière nette, et qu'aucune des 2 technique c'est vraiment réputée moins onéreuse que l'autre pour arriver à un niveau de fiabilité donnée à la première mission. Par contre la philo qui consiste à envoyer des étapes intermédiaires en vol coute souvent plus cher au final, mais non sans avoir ouvert des portes à d'autres choses ou permis d'atteindre un niveau de fiabilité très difficile à avoir en testant tout au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Mars One   Jeu 3 Juil 2014 - 10:12

Outan a écrit:
Dans le concept de Mars One la fiabilité à 99,99%... c'est "du pipot". Ils annoncent quand même qu'il faut que les colons soient prét à prendre "des risques".

Tout à fait. D'ailleurs, même pour une mission martienne habitée NASA, je n'ai vu nulle part la recherche de 99,9% de fiabilité. 99%, je l'ai lu dans un rapport, mais de manière générale, le seuil qui sera imposé n'a pas encore été défini. En tout cas, il n'y a aucun seuil à atteindre dans le gros rapport décrivant la mission de référence de la NASA (à moins de l'avoir lu trop vite ou de l'avoir lu puis oublié, ce qui est possible, mais j'en doute).
Quant à Mars One, il est clair qu'ils n'envisagent pas une fiabilité aussi forte que pour les vols habités NASA. Et par conséquent, cela réduit d'autant les coûts liés aux tests et à la qualification.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pline




Masculin Nombre de messages : 609
Age : 61
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Mars One   Jeu 3 Juil 2014 - 17:06

Quand on parle de mission habitée à propos du cargo spatial ATV (qui par définition n'a pas d'équipage) .. il faut comprendre que au cours des manœuvres effectuées de manière semi automatique a proximité de la station spatiale, l'ATV peut éventuellement créer une brèche dans l'enceinte pressurisée de celle-ci (bug logiciel, anomalie propulseur,...). L'ATV fait donc courir un risque à l'équipage permanent de la station et on a exigé durant son développement que ce risque soit écarté avec un probabilité très forte. Un événement qui s'est déjà produit avec la station Mir..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bed31fr




Masculin Nombre de messages : 389
Age : 39
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Mars One   Sam 12 Juil 2014 - 10:39

Je viens de (re) découvrir ce projet et je m'interroge sur le financement
même à supposer que cela ne coute "que" 6 milliards (en utilisant uniquement des technologies existantes et des fusées/modules achetés à la NASA ou à spaceX), savez-vous comment ils espèrent atteindre une telle somme d'ici 2024 ??
- on sait maintenant que la sélection des astronautes fin 2014 sera diffusée sur TF1 mais est-ce que les droits de diffusion dans chaque pays rapportera tant que ça ? Ca doit quand même pas approcher les montants des droits pour la coupe du monde de foot par exemple. Il y aura aussi les droits de diffusions de l'entrainement sur terre, ça doit pas monter bien haut tout ça.
- on peut imaginer qu'ils feront appels aux dons (leur premier crowfunding a rapporté quand même 300 millions) mais quel montant peuvent-ils raisonnablement espérer tant que le sérieux du projet ne sera pas prouvé ?
- peut-on imaginer des participations étatique ? (NASA?) Sous quelle condition ?
- de la publicité ?

je ne vois pas quelle source de financement peut apporter ne serai-ce que le millième de ces milliards

Du coup c'est peu crédible, dommage car ça reste une aventure passionnante mais qui risque au final de ne pas dépasser le plancher des vaches Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bed31fr




Masculin Nombre de messages : 389
Age : 39
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Mars One   Sam 12 Juil 2014 - 11:10

une partie de "leur" réponse à ma question se trouve dans la description du projet de lander prévu pour 2018 : http://www.mars-one.com/news/press-releases/mars-one-announces-request-for-proposals-for-2018-mars-lander-payloads
visiblement 2 emplacements du lander sont à vendre, cela leur permettra une participation aux frais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13619
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Sam 12 Juil 2014 - 12:28

Si j'ai bien compris, leur projet de faire précéder la première mission habitée de plusieurs missions automatiques se confirme :

Citation :
The payloads will be part of the Mars One lander that will be launched in August 2018.

Il y aurait donc une première mission préalable non habitée lancée en 2018.
Parmi les chargements déjà prévus (donc hors des deux emplacements à vendre soumis à sélection) on trouve :
Citation :
- A soil acquisition experiment that will collect soil for water production;
- A water extraction experiment that will extract water from the Martian soil;

Ce qui est un challenge assez costaud, puisque devant se satisfaire d'une mise en route automatique.
On ne sait pas si c'est tout à fait expérimental pour valider la technologie .... ou si l'équipe - en supposant que tout fonctionne correctement - envisage de "stocker" l'eau produite pour disposer d'une réserve lors de l'arrivée du premier équipage annoncé pour 2025.

Autre question ... pour lancer tout cet équipement en 2018 .... quel lanceur ont-ils en tête - qui puisse correspondre à leur chiffrage ??? - ? La Falcon 9 Heavy qui n'existe pas encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bed31fr




Masculin Nombre de messages : 389
Age : 39
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Mars One   Dim 13 Juil 2014 - 8:23

ariane 5 est aussi une possibilité non ? Ont-ils précisé le tonnage à expédier ?

pour l'eau, d'après ce que j'ai compris à la lecture du site, la mission de 2018 n'est là que pour valider la techno (fabrication d'eau à partir de sol martien), les modules cargos envoyés en 2022 seront les extracteurs d'eau qui serviront pour la mission habitée. Le sol martien à traiter leur sera apporté par des rovers (automatiques ou contrôlés depuis la terre c'est pas précisé), si j'ai bien saisi, la méthode de récupération de sol martien est également l'objet d'une validation dans la mission de 2018.
d'ailleurs ils disent qu'ils ont choisi un site atterrissage pas trop loin des pôles pour avoir plus de facilité à récupérer de l'eau

pour l'instant ils jouent le jeu à fond, il faudra bien qu'à un moment donné ils passent du rêves aux actes (et donc trouver les pépettes  scratch )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lionel




Masculin Nombre de messages : 2150
Age : 30
Localisation : Herault
Date d'inscription : 11/11/2009

MessageSujet: Re: Mars One   Dim 13 Juil 2014 - 9:06

AU final ils ne devaient pas faire une émission de TV ? Elle sera diffusé quand et sur quelle chaîne ? merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bed31fr




Masculin Nombre de messages : 389
Age : 39
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Mars One   Dim 13 Juil 2014 - 10:15

TF1, les sélections débuteront cet automne :) (pour l'instant 705 candidats, au final il en faut 4)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13619
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Dim 13 Juil 2014 - 11:20

Voici à quoi pourrait ressembler le premier lander qui doit "valider" des technologies.



source : http://www.space.com/24052-incredible-tech-mining-mars-water.html
Il visera probablement un site d'atterrissage à une latitude de 40 à 45 °.
Compromis difficile entre l'ensoleillement (donc l'énergie indispensable) la teneur en eau du régolite, et la rigueur du climat. Cela ne porte pas trop à conséquence pour une mission automatique. Mais le compromis peut devenir impossible si on vise à terme une présence d'équipage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lhommealacigarette




Masculin Nombre de messages : 40
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: Mars One   Dim 13 Juil 2014 - 13:54

Bonjour, en ce dimanche pluvieux avez vous lu cet article sur cette coiffeuse française sélectionnée pour Mars one ?

Coiffeuse à Rieux-Minervois, Christine s'est portée volontaire pour la mission Mars One, à partir de 2022. Elle a passé avec succès la première pré-sélection.


Christine assume. "Ma seule faiblesse, c'est que j'ai le vertige !". D'ailleurs sur L'ISS avec quels outils se rasent t'ils la barbe ou les cheveux ? Une coiffeuse sur Mars c'est original, je dis sa sans me moquer sa peut toujours servir :)






http://www.lindependant.fr/2014/01/17/une-coiffeuse-audoise-candidate-pour-aller-vivre-sur-mars,1836312.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Lun 14 Juil 2014 - 9:45

Hum... les radiations, ça fait plutôt tomber les cheveux. Si tout le monde a la boule à z au bout de 6 mois, elle va s'ennuyer notre coiffeuse. scratch

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8493
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Mars One   Lun 14 Juil 2014 - 9:53

Je ne sais pas vous, mais lambda0, je ne le sens pas enthousiaste sur ce coup de Mars One !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Lun 14 Juil 2014 - 10:03

D'un autre côté, quelques mutations peuvent aussi se manifester par le  développement d'un abondant système pileux (ce qui serait d'ailleurs bien utile pour les longs et glacials hivers martiens, quand il faudra économiser l'énergie du chauffage).   :drunken:

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8493
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Mars One   Lun 14 Juil 2014 - 10:06

Oui lambda0 on a déjà vu ça chez les "Dupont & Dupond" dans la BD Tintin "on a marché sur la Lune" et autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Lun 14 Juil 2014 - 10:11

megalol 

Ils ont pas l'air heureux après une petite coupe ?


_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunarjojo




Masculin Nombre de messages : 1986
Age : 63
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Mars One   Mar 14 Oct 2014 - 23:04

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scorpio711




Masculin Nombre de messages : 302
Age : 59
Localisation : Boulogne Billancourt
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Mars One   Mar 14 Oct 2014 - 23:54

Je recommande de lire directement le rapport du MIT à l'origine des articles parus dans la presse:
[url=http://web.mit.edu/sydneydo/Public/Mars One Feasibility Analysis IAC14.pdf]http://web.mit.edu/sydneydo/Public/Mars%20One%20Feasibility%20Analysis%20IAC14.pdf[/url]

C'est un PDF en anglais de 35 pages (dont 10 de références et d'annexes), aisément lisible pour les lecteurs habitués à lire l'anglais...

Sa conclusion souligne que la production de nourriture, suffisante, produira trop d'oxygène, mais surtout que la problématique globale des pièces détachées a été drastiquement sous-estimée... dans un sce,ario optimiste, il faudrait 15 vols de Falcon Heavy pour supporter simplement le premier équipage !

J'attends la réponse (scientifiquement argumentée) de Bas Lansdorp.... surprise scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurice




Masculin Nombre de messages : 752
Age : 31
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Mars One   Mer 15 Oct 2014 - 9:23

Citation :
La mort du premier pionnier « arrivera approximativement au bout de 68 jours de mission, par asphyxie »,

A quoi on en est réduit de nos jours pour se faire de la pub ... L'histoire de la conquête spatiale (et l'histoire tout court d'ailleurs) est parsemée d'imprévus catastrophiques et le MIT essaye de nous faire croire que eux sont capables de deviner au bas mot 10 ans à l'avance quand aura lieu quelle panne sur un projet fantôme qui relève plus d'une campagne de communication que d'un projet concret ...
L'étape suivante c'est de faire sortir un lapin du chapeau ou de découper une assistante en deux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13619
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Mer 15 Oct 2014 - 10:57

Une erreur s'est glissée dans l'Url du rapport du MIT :
la bonne :
http://web.mit.edu/sydneydo/Public/Mars%20One%20Feasibility%20Analysis%20IAC14.pdf
Citation :

While this program has been received with great fanfare, very little has been published in the technical literature on this mission architecture. As the Mars One mission plan represents a dramatic departure from more conservative exploration approaches, there are many uncertainties in the mission design. The establishment of a colony on Mars will rely on in- situ resource utilization (ISRU) and life support technologies that are more capable than the current state of the art.

Le mérite d'un rapport de ce type, c'est qu'il y a des références et une analyse proposée.
Donc on peut contrer les arguments .... mais c'est par contre peu convaincant de balayer le document d'un revers de main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mars One
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Mars et ses lunes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit