PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Mars One

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
montmein69




Nombre de messages : 13633
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Ven 17 Jan 2014 - 19:51

Chacun sa façon d'apprécier s'il y a du positif ou si ce n'est qu'une vaste entreprise d'arnaque à l'échelon galactique.

Je rappelle simplement que Mars One a au début été uniquement un projet caractérisé par le "voyage sans retour" et qu'on a émis des avis là-dessus assez incendiaires (relire le début du FIL)
Force est de reconnaitre, que le projet s'affine et qu'il y a une tentative de proposer des étapes, pour que cela paraisse un peu plus crédible et pas seulement un projet ouvert à des candidats au suicide. Mais personne sur ce forum n'a -à ma connaissance - propagé l'idée que c'était un projet facilement réalisable et qui irait jusqu'au bout.
Pour ma part j'estime qu'on peut discuter de cela, sans pour autant penser que la mission va se faire à coup sûr et surtout pas dans les délais indiqués.
On discute bien des projets de la Mars Society, ou de celui d'Elon Musk, sans les qualifier d'arnaque du siècle. Et si la NASA publie un scénario de mission martienne, on donne de même des avis sur ce qui parait solide ou moins crédible.

PS 1: question entourloupe, je pense que la vente de billets par Virgin Galactic pour un vol de SS2 ...alors que l'engin est -en l'état - tout à fait incapable de monter à 100 km contrairement aux propos lénifiant de M Bronson .... vaut son pesant de cacahuètes.

PS 2 : j'ai répondu à l'argument technique relatif au Saint Esprit et au bouclier thermique ...... sereinement. J'espère qu'on peut continuer sur ce ton sans se retrouver avec la casquette du "vilain pas beau agissant en sous main pour le compte de Mars One"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13633
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Ven 17 Jan 2014 - 20:15

skinsy a écrit:

Avons nous des informations sur le lanceur prévue ? Une création ? Ou un assemblage de composants déjà existants ?

Le "train spatial martien" proposé aurait cette configuration :


D'après le texte explicatif .... son assemblage nécessiterait déjà plusieurs lancements depuis le sol terrestre (deux ou trois ? ) avec un équipage de techniciens chargé de l'assemblage (qui redescendrait sur Terre une fois le travail technique réalisé) et permuterait avec le premier contingent de colons martien.
Le plus lourd, à monter en LEO seront probablement les deux "Propellant stages" qui assureront la propulsion du vaisseau martien. (donc comprenant moteurs et réservoirs pleins d'ergols)
Le lanceur pour monter ces éléments en LEO n'a pas besoin de caractéristiques très élaborées. AMHA Il doit avoir la capacité de payload d'une Ariane 5 ou d'une Proton ?  Il faut que les éléments puissent assurer leur assemblage en automatique.

PS : on retrouve bien entendu (mais apparemment il n'est pas inutile de repréciser qu'il n'est pas question d'occulter cela) toute la problématique d'un voyage de plusieurs mois dans un espace restreint et confiné, celui de la protection contre les rayonnements, de la perte de masse musculaire, osseuse etc .... ce qui pour l'instant n'a été testé que très approximativement par l'expérience russe Mars 500 et les séjours dans l'ISS. Il faudra que cet équipage arrive en pleine forme physique et mentale pour assurer toutes les tâches qu'ils auront à faire dès leur arrivée (déjà rejoindre "la base" depuis leur site d'atterrissage)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atlantis




Masculin Nombre de messages : 755
Age : 47
Localisation : Ourém-Portugal
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Mars One   Ven 17 Jan 2014 - 20:49

Sils veulent faire cela le plus abordable possible, notre Ariane V est un lanceur trop chère pour lancer ces éléments, tout comme la Delta Heavy et encore plus la futur SLS (si elle finit par exister). Oui, la Proton serait la mieux indiquer, a part si la Falcon Heavy de chez SpaceX arrive à remplir ses promesses. D'ailleurs, j'ai l'impression que c'est une capsule Dragon qui semble attaché à cet ensemble en partance pour Mars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10772
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Ven 17 Jan 2014 - 21:21

J'attends quand même le nom des équipes (des industriels) de centaines/milliers d'ingénieurs qui bossent là-dessus pour parler de crédibilité. Écouter une "équipe" de 5 personnes discourir des architectures de missions pour aller sur Mars, ça s'appelle au mieux de l'amateurisme, au pire de la tromperie.

Quoiqu'en disent les légendes urbaines sur Apollo et les films Hollywoodiens, ça n'est pas en dessinant sur un coin de table qu'on définit les grandes lignes d'une telle mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Aldebarande




Féminin Nombre de messages : 240
Age : 48
Localisation : Terre
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Mars One   Ven 17 Jan 2014 - 21:28

Mars One n'est pas un programme spatial. C'est un programme de télé-réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astronautique3.blogspot.com/
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13633
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Sam 18 Jan 2014 - 11:11

Citation :
ça s'appelle au mieux de l'amateurisme, au pire de la tromperie.
Citation :
Mars One n'est pas un programme spatial. C'est un programme de télé-réalité.

Des termes très forts -mais chacun sa perception et son avis - qui peuvent alors induire une mise au rencart du sujet.  Suspect 

Ce sera aux modérateurs de décider si ce FIL doit rester ouvert  et permettre de discuter sereinement de ce qui est proposé par l'équipe qui pilote ce projet (qui pour moi n'est pas plus farfelu que bien d'autres en matière de missions spatiales humaines) ou s'il doit être déplacé vers les sujets divers ou le salon ..... ou même fermé car nuisant à la crédibilité de ce forum.   scratch 

Atlantis a écrit:
j'ai l'impression que c'est une capsule Dragon qui semble attaché à cet ensemble en partance pour Mars.
Pour ce qui est de l'engin qui sera l'atterrisseur, le commentaire dit :
Mars One a écrit:

The Lander is exactly the same as those used for previous unmanned missions. This ensures the human crew land in a system that has been tested eight times.


Donc ce module sera le même que ceux utilisés comme "briques" de la base. Ils auront donc procédé à un atterrissage à huit reprises avant de transporter un équipage (bien peu d'autres projets envisagent une telle redondance de test).
Par contre ce module Lander ne sera pas à priori "transporté" du site d'atterrissage vers la base comme les précédents. Le transfert des hommes en scaphandre sera effectué par le rover.
Mars One a écrit:
the crew takes up to 48 hours to recover from experiencing gravity again after spending a long time in space. In their Marssuits they leave the Lander and are picked up by the Rover.

Ils vont inaugurer la première ligne de bus martienne  clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10772
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Sam 18 Jan 2014 - 14:48

Ce sujet a toute sa place sur le forum, mais je pense aussi qu'il faut garder la tête froide et bien prendre Mars One pour ce que c'est: (très) peu d'ingénierie et beaucoup de communication. Leurs travaux sur les aspects techniques peuvent bien sur être discutés, mais ces travaux ne devraient pas être beaucoup plus exposés que ceux d'autres équipes à la réputation autrement plus sérieuse.

Les personnes qui se cachent derrière Mars One ont un bagage spatial assez réduit: http://www.mars-one.com/about-mars-one/team

L'avis de Francis Rocard sur le sujet: http://www.francetvinfo.fr/sciences/mars-curiosity/le-projet-mars-one-est-il-realisable_503957.html

Sans cracher dessus, ce qui est peu acceptable, il convient quand même de considérer ce qui est proposé techniquement avec toute la retenue qui va bien. Ce qui n'empêche pas d'en discuter ici :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7489
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Mars One   Sam 18 Jan 2014 - 18:19

Space Opera a écrit:
Ce sujet a toute sa place sur le forum, mais je pense aussi qu'il faut garder la tête froide et bien prendre Mars One pour ce que c'est: (très) peu d'ingénierie et beaucoup de communication. Leurs travaux sur les aspects techniques peuvent bien sur être discutés, mais ces travaux ne devraient pas être beaucoup plus exposés que ceux d'autres équipes à la réputation autrement plus sérieuse.

Les personnes qui se cachent derrière Mars One ont un bagage spatial assez réduit: http://www.mars-one.com/about-mars-one/team

L'avis de Francis Rocard sur le sujet: http://www.francetvinfo.fr/sciences/mars-curiosity/le-projet-mars-one-est-il-realisable_503957.html

Sans cracher dessus, ce qui est peu acceptable, il convient quand même de considérer ce qui est proposé techniquement avec toute la retenue qui va bien. Ce qui n'empêche pas d'en discuter ici :)
Bien sûr !   :) 

Intéressant cet avis de Francis Rocard  . En particulier,  il y a donc des lieux sur Mars où existe un champ magnétique qui pourrait protéger - je suppose partiellement - nos colons martiens.

Citation :
Mais il existe, en certaines régions de Mars, un champ magnétique qui émane de la croûte, et qui pourrait protéger les hommes des radiations. Si une base habitée devait s'établir sur la planète, c'est dans une de ces zones qu'il faudrait l'implanter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pline




Masculin Nombre de messages : 610
Age : 61
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Mars One   Sam 18 Jan 2014 - 20:00

montmein69 :
tromper 10 rêveurs n'est pas bien grave,  tromper des centaines de milliers de gens c'est mal

nous sommes à une triste époque où les sachant ont extrêmement de mal  à faire entendre leur voix lorsque les des c... les plus monumentales (climat, programme Apollo, ..., Mars One) sont proférées par un bateleur de qualité. Ne les encourageons pas sur ce forum.

il y a un discours ultralibéral et antiscience consistant à dire que tout peut se résoudre par le biais d'entreprises privées et qu'on peut finalement se passer de ces zinzins couteux que sont les agences spatiales, les centres de recherche qui ne savent pondre que des projets ultracouteux aux échéances lointaines. SpaceX recycle en les optimisant des technologies mises au point il y a 60 ans, SpaceShipOne n'existe que parce que son créateur a travaillé pendant 30 ans à concevoir des avions à l'aérodynamique zarbie pour le gouvernement américain qui lui a payé son outillage, ses logiciels , la propulsion à hydrogène et la propulsion ionique ont été largement mises au point dans les laboratoires de la NASA parce que celle-ci a bénéficié de susbsides dans la durée. Aller sur Mars relève d'un effort de recherche intense (ISRU, atterrissage sur Mars, habitat, scaphandre, redondance). Tu peux parcourir l'histoire spatiale de long en large le privé n'a jamais su que profiter de ce qui avait été mis au point avant par des labos de recherche ou des agences spatiales. Faire croire en cautionnant Mars One que la NASA se plante lorsqu'elle annonce que le voyage vers Mars est une affaire qui coutera chaud et qui nécessitera la maturation de techniques inexistantes fait reculer la cause spatiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13633
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Sam 18 Jan 2014 - 20:12

Petite erreur dans l'exposé de M Francis Rocard.
cela concerne les modalités d'atterrissage de l'équipage et comment ils rejoindront la "base" préalablement installée.
Citation :

Aujourd’hui, on ne sait pas se poser avec précision sur Mars. Le robot Curiosity a touché le sol à 2,5 kilomètres du point visé. La statistique d’erreur était de 20 kilomètres, le mieux que l'on puisse faire actuellement. Or, les participants ne pourront pas parcourir une telle distance à pieds et en scaphandre. Cela pose des problèmes de sécurité importants.

Le scénario de Mars One prévoit que leur rover viendra chercher les astronautes pour les convoyer.
Pratique déjà utilisée pour faire converger les modules après atterrissage vers la zone sélectionnée pour installer la base. Cela tient donc compte de la précision envisagée pour les atterrissages.
Certes .... pour concevoir un tel rover ... il y a du pain sur la planche. Mais peut-on envisager une mission martienne sans une assistance robotique performante ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10772
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Sam 18 Jan 2014 - 23:07

Pline a écrit:
Tu peux parcourir l'histoire spatiale de long en large le privé n'a jamais su que profiter de ce qui avait été mis au point avant par des labos de recherche ou des agences spatiales.
Petit bémol: par des labos et/ou l'argent des agences spatiales... puisque ce sont pour finir souvent les entreprises privées qui "font" et développent réellement les choses. Surtout en Europe, ou les quelques ingénieurs de l'ESA n'ont souvent pour rôle que de vérifier que l'argent qu'ils distribuent est bien dépensé par les industriels qui développent les technologies de demain. L'ESA et le CNES ne développent pas grand chose en interne par rapport à ce qu'ils délèguent aux industriels (ce sont avant tout des donneurs d'ordre), c'est un peu moins vrai pour la NASA (et la JAXA a une structure universitaire un peu particulière).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Outan




Masculin Nombre de messages : 721
Age : 33
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mars One   Sam 18 Jan 2014 - 23:25

Pline a écrit:
montmein69 :
Tu peux parcourir l'histoire spatiale de long en large le privé n'a jamais su que profiter de ce qui avait été mis au point avant par des labos de recherche ou des agences spatiales.

Oui et Non, j'ai envie de dire. Certes les centres de recherche et les agences spatiales mettent au point des choses extraordinaires et font de la recherche. Mais dans le monde d'aujourd'hui je pense que ces centres de cherche seraient incapables de faire une mission sans la maitrise d'oeuvres du privée... mais c'est un débat pour un autre sujet!

Pour en revenir à Mars One. Déja je ne pense pas que leur études soient plus "comiques" ou plus "réalistes" que les études de certaines sociétés et confédération qui font des études pour des vaisseaux interstéllaire pour aller sur Alpha Centaury...
Téchniquement leur projet est plus réaliste qu'une colonie de 80 000 personnes (Cf E. Musk) ou bien une mission de 4 ou 8 personnes aller-retour proposé par les grandes agences spaciales.

Je pense que leur plus gros problème est le manque d'argent. D'ou leur tendance a faire de la surenchère pour récolter des fonds. Avec quelques millions, ils pourraient peut être faire des études plus poussées.
Je trouve par contre ignoble leur campagne de crowdfunding ou ils nous vendent des "Mars selfies" alors qu'ils n'ont quasiment aucune chance de pouvoir tenir leur promesse!

Finalment, quand on relit les premiers posts sur SpaceX et quand on regarde ou en est arrivée cette start-up... On peut tjs réver! affraid  affraid  affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13633
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Dim 19 Jan 2014 - 11:52

Pline a écrit:
Faire croire en cautionnant Mars One que la NASA se plante lorsqu'elle annonce que le voyage vers Mars est une affaire qui coutera chaud et qui nécessitera la maturation de techniques inexistantes fait reculer la cause spatiale.

La discussion reste difficile .... puisque si on trouve des aspects positifs dans une partie du scénario (je me suis personnellement intéressé à la phase précédant l'arrivée du premier équipage) on prend le risque d'être considéré comme cautionnant "Mars One" (globalement et sans recul) .... ou même de possiblement "faire reculer la cause spatiale"
Alors que ce timing, et les opérations qui seraient réalisées, me paraissent mériter d'être étudiées dans une réflexion globale, donc au-delà de Mars One et de ce qu'ils seront capables ou pas de concrétiser. Rien n'interdit de penser que préparer une mission longue (donc sans se focaliser sur l'aspect colonisation, base permanente, mission sans retour) que ce soit par une agence spatiale, par plusieurs en collaboration, ou une initiative privée pourrait reprendre les idées :
- envoyer du matériel avant avec plusieurs atterrissages
- rassembler les différents "colis" en tenant compte des précisions d'atterrissage et du lieu optimal d'implantation.
- utiliser un rover intelligent ... capable de faire cela
- robotique permettant la mise en route d'unités de collecte de matière première et d'ISRU pour la transformation/synthèse. Gestion du stockage des produits fabriqués qui seront à la disposition du premier équipage à son arrivée.
etc ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7489
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Mars One   Dim 19 Jan 2014 - 15:07

montmein69 a écrit:

Alors que ce timing, et les opérations qui seraient réalisées, me paraissent mériter d'être étudiées dans une réflexion globale, donc au-delà de Mars One et de ce qu'ils seront capables ou pas de concrétiser.
On peut prendre effectivement ce sujet - non pour cautionner ses objectifs- mais pour l'analyser en tant que mission de longue durée, ou si le retour se trouve  différé  dans l'attente par exemple d'une mission de secours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Mars One   Lun 20 Jan 2014 - 15:16

montmein69 a écrit:
Petite erreur dans l'exposé de M Francis Rocard.
cela concerne les modalités d'atterrissage de l'équipage et comment ils rejoindront la "base" préalablement installée.
Citation :

Aujourd’hui, on ne sait pas se poser avec précision sur Mars. Le robot Curiosity a touché le sol à 2,5 kilomètres du point visé. La statistique d’erreur était de 20 kilomètres, le mieux que l'on puisse faire actuellement. Or, les participants ne pourront pas parcourir une telle distance à pieds et en scaphandre. Cela pose des problèmes de sécurité importants.

D'où sortent ces chiffres ? F. Rocard ferait bien de les vérifier !
Selon l'article http://web.mit.edu/larsb/www/BlackmoreEtAlJGCD10.pdf
Minimum-Landing-Error Powered-Descent Guidance for Mars Landing Using Convex Optimization, Lars Blackmore et al
Le grand axe de l'ellipse d'incertitude faisait 10 km pour MSL. Il y a donc une double erreur :
1) Ce n'est pas 20 km, c'est 10.
2) Si le grand axe fait 10 km, cela veut dire qu'on est à 5 km du centre. Donc, la distance maximale de marche est bien de 5 km.
Et on arrive par conséquent à la conclusion inverse : les participants pourront parcourir la distance à pied .... si tant est que le véhicule qui doit les y amener est en panne !

A+,
Argyre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Mars One   Lun 20 Jan 2014 - 15:29

Pline a écrit:
Faire croire en cautionnant Mars One que la NASA se plante lorsqu'elle annonce que le voyage vers Mars est une affaire qui coutera chaud et qui nécessitera la maturation de techniques inexistantes fait reculer la cause spatiale.

Il y a sans doute un juste milieu : Mars one est un projet qui manque d'expertise scientifique et technologique, mais la NASA n'a pas bonne réputation non plus concernant ses choix. Il suffit de prendre l'exemple de la navette spatiale : ce devait être le meilleur moyen de faire des économies pour les vols habités et ça s'est révélé être tout le contraire. De plus, concernant les vols habités vers Mars, nous sommes nombreux à penser que les choix de la NASA dans son scénario de référence sont inappropriés pour un premier vol et qu'ils conduisent, comme pour la navette, à des coûts et des développements injustifiés : équipage trop nombreux, vaisseaux trop gros, aérocapture insuffisante, atterrisseurs trop gros, propulsion thermique nucléaire qui va coûter un bras, 20 ans de développement techno. sans savoir exactement ce qui va servir etc.
Je te rejoins néanmoins sur le fait qu'il faut des technologies "mature" pour le voyage vers Mars, avec une gestion rigoureuse des risques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10772
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Lun 20 Jan 2014 - 15:32

Le site officiel de la mission indique:

NASA a écrit:
Curiosity landed within a landing ellipse approximately 4 miles wide and 12 miles long (7 kilometers by 20 kilometers).

Certaines sources (comme le site de ChemCam) indiquent même 25km.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7489
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Mars One   Mar 21 Jan 2014 - 16:31

orlan72 a écrit:
Interview d'un candidat Mars One



source: mediapart,marsonefans

Space Opera a écrit:
Le site officiel de la mission indique:

NASA a écrit:
Curiosity landed within a landing ellipse approximately 4 miles wide and 12 miles long (7 kilometers by 20 kilometers).

Certaines sources (comme le site de ChemCam) indiquent même 25km.
Comment va-t-on aligner ces habitacles si ceux-ci sont dispersés à l'arrivée ? Ils devront être mobiles pour se rapprocher .

Sinon, il y aurait intérêt de prévoir une "jeep" martienne pour chaque lander comme ceux du programme Apollo  Rover lunaire
pour rejoindre la Base de vie sans problème . On doit pouvoir pour 300 kg à vide , fabriquer un tel engin ayant une autonomie de 50 km pour une vitesse de croisière de 10 km/h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques R.




Masculin Nombre de messages : 85
Age : 56
Localisation : Castries
Date d'inscription : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Mars One   Mar 21 Jan 2014 - 17:22

Giwa a écrit:
Comment va-t-on aligner ces habitacles si ceux-ci sont dispersés à l'arrivée ? Ils devront être mobiles pour se rapprocher .

Sinon, il y aurait intérêt de prévoir une "jeep" martienne pour chaque lander comme ceux du programme Apollo  Rover lunaire
pour rejoindre la Base de vie sans problème . On doit pouvoir pour 300 kg à vide , fabriquer un tel engin ayant une autonomie de 50 km pour une vitesse de croisière de 10 km/h

Pourquoi ne pas prévoir un seul rover ou deux (pour la redondance), capable de tracter les habitacles sur le lieu de regroupement, et qui rejoindre le site d'arrivée de chaque équipage pour les emmener sur le site final ?
Un peu comme un taxi qui attend son client..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Outan




Masculin Nombre de messages : 721
Age : 33
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Mars One   Mar 21 Jan 2014 - 18:20

Jacques R. a écrit:
Giwa a écrit:
Comment va-t-on aligner ces habitacles si ceux-ci sont dispersés à l'arrivée ? Ils devront être mobiles pour se rapprocher .

Sinon, il y aurait intérêt de prévoir une "jeep" martienne pour chaque lander comme ceux du programme Apollo  Rover lunaire
pour rejoindre la Base de vie sans problème . On doit pouvoir pour 300 kg à vide , fabriquer un tel engin ayant une autonomie de 50 km pour une vitesse de croisière de 10 km/h

Pourquoi ne pas prévoir un seul rover ou deux (pour la redondance), capable de tracter les habitacles sur le lieu de regroupement, et qui rejoindre le site d'arrivée de chaque équipage pour les emmener sur le site final ?
Un peu comme un taxi qui attend son client..

C'est exactement le plan!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7489
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Mars One   Mar 21 Jan 2014 - 19:08

Outan a écrit:
Jacques R. a écrit:
Giwa a écrit:
Comment va-t-on aligner ces habitacles si ceux-ci sont dispersés à l'arrivée ? Ils devront être mobiles pour se rapprocher .

Sinon, il y aurait intérêt de prévoir une "jeep" martienne pour chaque lander comme ceux du programme Apollo  Rover lunaire
pour rejoindre la Base de vie sans problème . On doit pouvoir pour 300 kg à vide , fabriquer un tel engin ayant une autonomie de 50 km pour une vitesse de croisière de 10 km/h

Pourquoi ne pas prévoir un seul rover ou deux (pour la redondance), capable de tracter les habitacles sur le lieu de regroupement, et qui rejoindre le site d'arrivée de chaque équipage pour les emmener sur le site final ?
Un peu comme un taxi qui attend son client..

C'est exactement le plan!
D'accord !
 Mais pour les premiers colons, je suppose tout de même que des installations automatisées pour la production d'oxygène et d'eau  et des serres devront déjà être sur place et prêtes à fonctionner, ainsi d'ailleurs que des stocks de secours.
A voir la lenteur avec laquelle progressent les rovers actuels sur Mars - bien sûr ( mais en partie seulement)  à cause aussi du délai de transmission entre la Terre et Mars, j'ai des doutes, même si ce sont ces premiers colons qui télécommandent sur place le "rover-camion " que celui-ci puisse les rejoindre rapidement : rien ne vaut des pilotes à bord!
D'ailleurs ces petites "jeep"s  électriques rechargeables ne serviront pas qu'une fois et pourront être ensuite fort utiles pour les déplacements à travers la base et ses alentours.

PS: Nous pouvons à ce sujet voir la différence  entre les jeeps conduites par les astronautes d'Apollo  et les rovers téléguidés sur la Lune !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13633
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Mar 21 Jan 2014 - 20:57

Le plan c'est bien d'envoyer un rover suffisamment "intelligent" pour aller chercher les modules chacun sur leur point d'atterrissage et de les rapporter et connecter sur le site de la "base".
Il est même question d'une remorque :
Citation :
One intelligent Rover and one Trailer are launched. The Rover can use the Trailer to transport the Landers to the outpost location.
Il tiendra plus du camion que de la jeep électrique, à la fois pour avoir la capacité de transporter les modules, et aussi pour préparer le terrain de la "base" (enlever des roches, araser ...)
Citation :
When the settlement location is determined, the Rover prepares the surface for arrival of the Cargo missions. It also clears large areas where solar panels will lie.
Ce travail est à réaliser AVANT l'arrivée du premier contingent d'astronautes. Afin qu'ils trouvent à la fois un bâtiment d'habitation prêt et aussi des réserves (eau, oxygène ...) fabriquées par les unités ISRU (là aussi mise en fonctionnement en automatique)
Un challenge très ambitieux ... qui suppose que la robotique progresse sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Mars One   Mer 22 Jan 2014 - 12:58

Giwa a écrit:

Comment va-t-on aligner ces habitacles si ceux-ci sont dispersés à l'arrivée ? Ils devront être mobiles pour se rapprocher .

Il ne faudrait pas extrapoler directement à partir de Curiosity, mais bien à partir des technos envisagées pour le futur, surtout que dans la mission de Curiosity, on se fichait pas mal d'atterrir à 5 km du centre de la cible et donc on ne s'est pas donné les moyens d'avoir plus de précisions !
D'après les articles que j'ai lus, il est possible d'avoir plus de précision au niveau du contrôle d'attitude mais il resterait dans tous les cas des incertitudes dues essentiellement au vent en altitude dans la dernière phase de descente (de l'ordre de 8 km). Pour arriver à moins de 500 mètres d'incertitude, il est proposé d'agir avec des rétrofusées pour obtenir un déplacement latéral pendant cette dernière phase. Evidemment, cela consomme des ergols, mais pour un vol habité, il faut de toute façon avoir des marges suffisantes pour pallier d'éventuelles difficultés de dernière minute.
En conclusion, on peut considérer que ce problème peut être résolu pour peu qu'on veuille s'en donner les moyens.

En revanche, ce qui m'inquiète le plus, c'est le déplacement à la surface de Mars d'un gros module. La surface de Mars n'est pas un terrain plat comme un stade de football. On y rencontre des rochers, des crevasses, des pentes, des dunes, du sable mou (souvenez-vous de l'enlisement de Spirit) et je vois mal comment on pourrait araser tout ça.  C'est dans cette phase de transport (même pour 500 mètres) que se situent à mon sens les plus grandes incertitudes. Autre point délicat, il ne faudrait pas que le bouclier thermique éjecté en altitude retombe trop près des modules déjà présents ...

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10772
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Mars One   Mer 22 Jan 2014 - 21:54

Argyre a écrit:
D'après les articles que j'ai lus, il est possible d'avoir plus de précision au niveau du contrôle d'attitude mais il resterait dans tous les cas des incertitudes dues essentiellement au vent en altitude dans la dernière phase de descente (de l'ordre de 8 km). Pour arriver à moins de 500 mètres d'incertitude, il est proposé d'agir avec des rétrofusées pour obtenir un déplacement latéral pendant cette dernière phase. Evidemment, cela consomme des ergols, mais pour un vol habité, il faut de toute façon avoir des marges suffisantes pour pallier d'éventuelles difficultés de dernière minute.
L'erreur de navigation impacte aussi beaucoup la précision d'atterrissage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Pline




Masculin Nombre de messages : 610
Age : 61
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Mars One   Jeu 23 Jan 2014 - 22:33

Argyre a écrit:
Il y a sans doute un juste milieu : Mars one est un projet qui manque d'expertise scientifique et technologique, mais la NASA n'a pas bonne réputation non plus concernant ses choix. Il suffit de prendre l'exemple de la navette spatiale : ce devait être le meilleur moyen de faire des économies pour les vols habités et ça s'est révélé être tout le contraire. De plus, concernant les vols habités vers Mars, nous sommes nombreux à penser que les choix de la NASA dans son scénario de référence sont inappropriés pour un premier vol et qu'ils conduisent, comme pour la navette, à des coûts et des développements injustifiés : équipage trop nombreux, vaisseaux trop gros, aérocapture insuffisante, atterrisseurs trop gros, propulsion thermique nucléaire qui va coûter un bras, 20 ans de développement techno. sans savoir exactement ce qui va servir etc.
Je te rejoins néanmoins sur le fait qu'il faut des technologies "mature" pour le voyage vers Mars, avec une gestion rigoureuse des risques.

On juge toujours la NASA sur son programme spatial habité. Mais celui-ci ne représente qu'une fraction de son activité qui ne peut pas refléter les qualités de gestion de l'agence. Le programme habité est soumis  à des contraintes politiques et industrielles qui ne permettent pas à l'agence de s'inscrire dans la durée et la cohérence. Comment veux tu monter un programme ambitieux et couteux dans ce domaine avec des responsables politiques  qui te fixent des objectifs en fonction de leur but à court terme en recherchant le maximum de paillettes. Tu rajoutes les enjeux industriels qui se traduisent par des pressions supplémentaires et si tu n'as pas une guerre froide en cours c'est mission impossible pour l'agence spatiale (comme pour une entreprise privée placée dans le meme genre de conditions). Si tu enlèves le spatial habité le bilan de l'agence est très correct. Les dépassements sont le résultat des recherches d'avancées technologiques confrontées à des politiques budgétaires manquant de réalisme. A ce propos en complétant l'article wiki sur le télescope James Webb j'ai découvert que c'était l'administrateur de la NASA Daniel Goldin, très orienté court terme (=  à l'écoute des   dirigeants ) et instigateur du "Faster, Better, Cheaper"  qui a encourage la communauté des astronomes à faire des choix audacieux et à retenir un miroir de 8 mètres (alors que les astronomes proposaient 4 m). Les astronomes ont évidemment obtempéré.
En ce qui concerne Mars je pense que la NASA sort des plans en se disant qu'elle devra peut-être les mettre en oeuvre et engager la vie d'équipages alors que ses challengers ont surtout comme ambition de démontrer que la NASA est pessimiste.


Dernière édition par Pline le Jeu 23 Jan 2014 - 22:34, édité 1 fois (Raison : formulation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grysor




Masculin Nombre de messages : 3059
Age : 44
Localisation : bretagne rennes
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Mars One   Sam 25 Jan 2014 - 15:48

Un "aller simple" pour coloniser la planète Mars un article de la libre.be
lien http://www.lalibre.be/actu/planete/un-aller-simple-pour-coloniser-la-planete-mars-52dea977357029ad9fcb4465
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mars One
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Mars et ses lunes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit