PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Contrôle d'attitude des missions Apollo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tyfire




Masculin Nombre de messages : 13
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Dim 11 Aoû 2013 - 20:44

Bonsoir, 

En regardant pour la 129ème fois le film Apollo 13 hier soir, je me posai la question suivante :

Comment est-il possible dans un vaisseau spatial comme le CM Apollo, d'être sur de sa position dans l'espace (au sens géométrique du terme), en effet on voit dans le film que le Commandant de bord se référe à une sphère de type horison artificiel aviation, mais sur quoi est basé cette sphère vu qu'elle est en apesenteur ?

J'espère que ma question est claire et que vous m'éclairer siouplé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 25851
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Dim 11 Aoû 2013 - 23:40

Ca s'est une bonne question. Est ce que l'instrument de Latitude d'un vaisseau est actif une fois sorti de l'orbite terrestre ?

Les experts te diront ici ce qu'il en est, et je n'ai pas la réponse.
Cela dit, de mon humble avis, et ce n'est qu'une supposition, je dirais que oui et je pense qu'ils utilise la voute célestre. L'étoile polaire servant de référence pour le nord.
Il me semble que comme pour tout vaisseau, Apollo utilisait un positionnement stellaire, donc la voute célestre et des étoiles repères ont du servir pour le positionnement d'attitude de vaisseau, et la sphère du tableau de bord représentait la voute célestre.
Bref c'est un peu la meme chose, que l'on utilise cette sphère comme la planète terre (vers le sol) ou la voute célestre (vers le ciel) c'est pareil.
Mais ce n'est que ma vision perso. D'autres auront peut etre une autre explication confirmée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Akwa


avatar

Masculin Nombre de messages : 970
Age : 37
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Dim 11 Aoû 2013 - 23:45

Tyfire a écrit:
Bonsoir, 

En regardant pour la 129ème fois le film Apollo 13 hier soir, je me posai la question suivante :

Comment est-il possible dans un vaisseau spatial comme le CM Apollo, d'être sur de sa position dans l'espace (au sens géométrique du terme), en effet on voit dans le film que le Commandant de bord se référe à une sphère de type horison artificiel aviation, mais sur quoi est basé cette sphère vu qu'elle est en apesenteur ?

J'espère que ma question est claire et que vous m'éclairer siouplé.
La sphère rotative donne l'attitude de la capsule. Elle est reliée à des gyroscopes, qui fait qu'elle garde toujours exactement la même position.
Maintenant, des gyroscopes, il faut les réaligner régulièrement : j'imagine que ça se faisait par rapport aux étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/flyakwa
Akwa


avatar

Masculin Nombre de messages : 970
Age : 37
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Dim 11 Aoû 2013 - 23:50

Tiens bah voilà des infos :
Apollo PGNCS sur Wikipedia
Citation :

The IMU was gimbaled on three axes. The innermost stable member, a 6 inch beryllium cube, had three gyroscopes and three accelerometers mounted in it. Feedback loops including the resolvers used signals from the gyroscopes to control motors at each axis. This servo system kept the stable member fixed with respect to inertial space. The IMU was derived from the guidance system developed by Draper for the Polaris missile.

Inertial guidance systems are not perfect and Apollo system drifted about one milliradian per hour. Thus it was necessary to "realign" the inertial platform periodically by sighting on stars.
DOnc 3 gyroscopes et 3 accéléromètres, réalignés régulièrement sur des étoiles cibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/flyakwa
Akwa


avatar

Masculin Nombre de messages : 970
Age : 37
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Dim 11 Aoû 2013 - 23:51

Mustard a écrit:
Ca s'est une bonne question. Est ce que l'instrument de Latitude d'un vaisseau est actif une fois sorti de l'orbite terrestre ?
Il semblerait que oui : c'est le même groupe (qui comprend ordinateur, contrôle des moteurs, centrale inertielle, etc) qui semble contrôler cette sphère et l'ensemble de l'attitude du vaisseau pendant tout le voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/flyakwa
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 25851
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Dim 11 Aoû 2013 - 23:53

Cet instrument s'appelle le FDAI sur Apollo, tout est expliqué ici, en Français, sur le site de notre ami apolloman
http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/apollo.php?page=technos_cm_guidage_et_navigation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
krys




Masculin Nombre de messages : 65
Age : 18
Localisation : Quelque part
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Mar 20 Aoû 2013 - 0:39

Akwa a écrit:
DOnc 3 gyroscopes et 3 accéléromètres, réalignés régulièrement sur des étoiles cibles.
Les IMUs étaient recalées en utilisant le sextant et 2 étoiles (puisqu'une étoile ne fournit que 2 degrés de liberté). A l'époque, ils arrivaient à recaler les gyros des IMUs avec une précision d'en gros une minute d'arc.

Pour la navigation, ils utilisaient une mesure entre une étoile et l'horizon de la Terre/Lune. De manière simpliste, en répétant cette mesure avec plusieurs étoiles et en connaissant la trajectoire de référence, on peut restituer la position/vitesse (ce fut la 1ère application du filtre de Kalman).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12220
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Mar 20 Aoû 2013 - 1:17

Le Kalman était nourri principalement par des observations de sites remarquables sur le sol de la Lune, la mesure d'horizon étant généralement rejetée à cause d'une innovation trop grande. La mesure d'horizon fut même abandonnée durant les phases orbitales lunaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
krys




Masculin Nombre de messages : 65
Age : 18
Localisation : Quelque part
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Mar 20 Aoû 2013 - 9:25

Je parlais pour ma part du problème de navigation pour les corrections à mi-course: c'était une des nouveautés d'Apollo de quitter l'orbite terrestre.
A proximité de la Terre/Lune, les techniques plus classiques d'OD étaient utilisées donc je ne me suis pas étendu dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
casodex
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 580
Age : 45
Localisation : paris
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Mar 20 Aoû 2013 - 14:23

Akwa a écrit:
Tyfire a écrit:
Bonsoir, 

En regardant pour la 129ème fois le film Apollo 13 hier soir, je me posai la question suivante :

Comment est-il possible dans un vaisseau spatial comme le CM Apollo, d'être sur de sa position dans l'espace (au sens géométrique du terme), en effet on voit dans le film que le Commandant de bord se référe à une sphère de type horison artificiel aviation, mais sur quoi est basé cette sphère vu qu'elle est en apesenteur ?

J'espère que ma question est claire et que vous m'éclairer siouplé.
La sphère rotative donne l'attitude de la capsule. Elle est reliée à des gyroscopes, qui fait qu'elle garde toujours exactement la même position.
Maintenant, des gyroscopes, il faut les réaligner régulièrement : j'imagine que ça se faisait par rapport aux étoiles.
C'est absolument vrai. D'ailleurs j'ai souvenir en lisant le livre de Lowell sur AXIII qu'il disait bien qu'une de leur angoisse (en plus de tout le reste) était la perte des gyroscopes par les mouvements intempestifs à l'isue de l'explosion. J'irai regarder le texte des que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
javi.solidsnake




Masculin Nombre de messages : 96
Age : 29
Localisation : Suisse Romande
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Mar 20 Aoû 2013 - 14:29

Dans mes souvenirs, cette perte de gyroscope était une sorte de "position interdite" figurée sur la boule de billard par un petit cercle rouge grand comme une pièce de monnaie. Si cette position était atteinte, il aurait fallu recalibrer manuellement les gyroscopes ce qui, dans le cadre d'une mission Apollo, était impensable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12220
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Mar 20 Aoû 2013 - 21:09

Aaaah l'époque d'Apollo, c'est un peu la préhistoire des gyros. Ils avaient les mêmes problèmes que les angles d'Euler, et ils avaient sacrément tendance à saturer ou à atteindre des singularités. On a beau dire qu'on n'a pas beaucoup avancé depuis dans les domaines de la propulsion, force est de constater que niveau mesure et instruments, on a fait des pas de géants. Les FOG n'ont plus grand chose à voir par rapport à ces gyros là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
DeepThroat


avatar

Nombre de messages : 437
Age : 57
Localisation : France
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Mer 9 Oct 2013 - 22:02

N'y aurait il pas une légère confusion entre Gyromètre (les FOG) qui donnent une vitesse angulaire et Gyroscope qui sont censés être inertiels par rapport à l'espace...et qui idéalement donnent un angle. On peut dériver ou intégrer (mieux vaut intégrer d'ailleurs pour le bruit...)  mais ce n'est pas exactement la même chose. 

Bons Vols
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12220
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Mer 9 Oct 2013 - 23:19

Je comparais évidemment les gyromètres de l'époque avec les FOG... et c'est le jour et la nuit.
Mais tu fais bien de rappeler qu'un gyro, soit ça mesure (auquel cas c'est un -mètre), soit ça fait tourner ( -scope).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Proteus


avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Jeu 10 Oct 2013 - 1:23

DeepThroat a écrit:
N'y aurait il pas une légère confusion entre Gyromètre (les FOG) qui donnent une vitesse angulaire et Gyroscope qui sont censés être inertiels par rapport à l'espace...et qui idéalement donnent un angle. On peut dériver ou intégrer (mieux vaut intégrer d'ailleurs pour le bruit...)  mais ce n'est pas exactement la même chose. 

Bons Vols
A ma connaissance, les gyromètres donnent généralement un incrément d'angle, il faut dériver pour obtenir la vitesse angulaire instantanée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepThroat


avatar

Nombre de messages : 437
Age : 57
Localisation : France
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Jeu 10 Oct 2013 - 20:35

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gyromètre

Non, non, le gyromètre mesure une vitesse (voir principe physique...). Les incréments d'angle ne sont qu'une facilité de transmission de l'info et de calcul de la position angulaire par sommation des dits incréments. En règle plus que générale il est hautement recommandé de ne pas dériver un signal à cause du bruit de mesure. En dérivant on amplifie le bruit. Dériver est équivalent à appliquer un filtre du premier ordre ce qui amplifie les hautes fréquences où se situe le bruit. Si vraiment on veut obtenir une dérivée il vaut mieux utiliser un observateur d'état.

Bons Vols.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Proteus


avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Contrôle d'attitude des missions Apollo   Ven 11 Oct 2013 - 0:07

DeepThroat a écrit:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gyromètre

Non, non, le gyromètre mesure une vitesse (voir principe physique...).
Je ne parlais pas de la mesure mais de l'interface. Pour le reste, on est d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Contrôle d'attitude des missions Apollo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Physique et mécanique spatiale-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit