PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 [Film] Interstellar (nov 2014)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Eloi




Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Jeu 13 Nov 2014 - 18:55

Kostya a écrit:
Tant qu'on est dans l'interprétation informatique, CASE et TARs sont des instructions ou des commandes assez courantes dans les environnements dérivés d'UNIX.
CASE est aussi une très grande marque U.S. de machines agricoles (ce qui établit le lien entre les machines utilisées par Cooper au début et celles qui le suivent après). C'est aussi le nom du hacker, héros du roman de Gibson, le "Neuromancien", œuvre qui a inspiré le scénario de Matrix.

Je suis juste épaté eek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloi




Masculin Nombre de messages : 81
Age : 32
Localisation : Région lyonnaise
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Jeu 13 Nov 2014 - 18:58

cosmos99 a écrit:
ce que je voulais dire par "mystique" c'est quand il parle de fantômes, de la relation "Amour" comme relation dimensionnelle.

La notion d'Amour comme force physique est évoquée deux fois dans le film et n'a pas vraiment d'impact. J'avoue m'être demandé ce que cela venait faire ici (même la fin n'en a pas vraiment besoin, tout étant a priori explicable par la gravité). On dirait un patch scratch .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloi




Masculin Nombre de messages : 81
Age : 32
Localisation : Région lyonnaise
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Jeu 13 Nov 2014 - 19:12

Pline a écrit:
on nous demande d'échanger une belle boule bleu un peu malade contre un truc morne comme Mars

Ce n'est pas ce que j'ai compris :
* le plan A est de maîtriser la graviter pour envoyer des habitats orbitaux (type le cylindre de O'Neill "Cooper" final) dans l'espace, et accessoirement toute la population mondiale restante, plan impossible avec des moyens comme la grosse Saturn V du début.
* le plan B est de repeupler "Mars bis" (mais en respirable, quand même, y'a du mieux Very Happy ) avec des embryons, et ce plan se trouve activé par erreur, puisque miss Brand est dans l'ignorance de la réussite par ailleurs de Cooper père.

Les deux plans réussissent, au final. (d'ailleurs, la retraite de Cooper sur la planète Edmunds me fait un peu penser au traumatisé Frodon qui part vers les Havres Gris).

Pline a écrit:
On est par ailleurs un peu dans la mythologie américaine avec ce héros ex astronaute et paysan du Middle West (n'est pas dit explicitement mais tornade + tempête de poussière + maïs c'est ce que cela évoquera pour l'américain moyen) incarnation des valeurs de l'otentik américain. C'est effectivement de cette région agricole que venaient souvent les premiers astronautes mais pour des raisons qui n'avaient rien à voir avec l'espace : dans cette "ceinture de la Bible", on croit en Dieu et on sert son pays dans l'Armée et comme les premiers astronautes étaient tous recrutés parmi les pilotes militaires, .... Le drapeau américain flotte haut sur les bases planétaires.

Je ne suis pas vraiment d'accord non plus, désolé, mais le héros me paraît un peu l'antithèse : astronaute déchu, il ne supporte par la réécriture de l'histoire de la conquête de la Lune ; il est bon fermier car bon ingénieur/technicien. Pour les drapeaux US, effectivement, il semble que le reste du monde ne soit que poussière, et ça effectivement c'est bien dommage.

lambda0 a écrit:
Bah, pour parler astronautique, à bien y réfléchir ce SSTO peut bien être poussé par quelque moteur nucléaire (ce qui justifierait au passage  qu'on le lance de la Terre par une fusée conventionnelle, pour éviter de le mettre en marche dans l'atmosphère, au cas où), ça réduirait bien la masse de propulsif nécessaire.
Et d'ailleurs, ce ne sont pas non plus des moteurs chimiques qui permettraient au vaisseau principal d'atteindre Saturne en 2 ans.

Alors ça, lambda0, c'est bien vu le coup du SSTO nucléaire non lançable depuis le sol. Mais comme je suis un peu pénible, je me permets de chipoter : quel réel risque à mettre de la radioactivité dans l'air d'un monde dévasté ? Un SSTO nucléaire lancé depuis un désert un peu lointain est probablement moins nocif pour la santé qu'une bonne belle tempête de poussière. Tant qu'à sauver le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmos99




Masculin Nombre de messages : 1375
Age : 44
Localisation : Normandie, St-Lô
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Jeu 13 Nov 2014 - 19:50

Eloi a écrit:
Pour les drapeaux US, effectivement, il semble que le reste du monde ne soit que poussière
tu exagères un peu, il y a d'autres films où c'est pire.
comme dit plus haut, Nolan est anglais ( mais sa mère est américaine... ) on ne peut pas l'accuser de chauvinisme.
Et si tu te souviens, il n 'y a pas que drapeau US sur les bases, il y a un autre drapeau et je ne sais pas ce qu'il représente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prof_Saesee




Masculin Nombre de messages : 1094
Age : 27
Localisation : Etréchy ( 91)
Date d'inscription : 02/06/2013

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:24

cosmos99 a écrit:
Eloi a écrit:
Pour les drapeaux US, effectivement, il semble que le reste du monde ne soit que poussière
tu exagères un peu, il y a d'autres films où c'est pire.
comme dit plus haut, Nolan est anglais ( mais sa mère est américaine... ) on ne peut pas l'accuser de chauvinisme.
Et si tu te souviens, il n 'y a pas que drapeau US sur les bases, il y a un autre drapeau et je ne sais pas ce qu'il représente.

Je n'ai pas trouvé qu'il y avait un surplu de drapeaux US personnellement.
Pour l'autre drapeau, ce n'est pas le drapeau du projet ... Hummmmm, j'ai oublié le nom ... Le projet de base pour lequel ils ont envoyé les 12 (13 ?) astronautes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloi




Masculin Nombre de messages : 81
Age : 32
Localisation : Région lyonnaise
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:33

@Cosmos99 et Prof_Saese

Oh non, je n'accuse pas spécialement Nolan de chauvinisme, mais le fait est que c'est une mission NASA et qu'on n'entend pas un seul mot de ce qu'il se passe ailleurs dans le monde... Je trouve cela un peu dommage, rien de plus.

Pour le "que poussière" je ne m'attelais qu'à faire un "bon mot" vis-à-vis du film, mais je crois que ce ne fut pas une réussite mur .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stikeurz




Masculin Nombre de messages : 739
Age : 19
Localisation : Saint-Quentin, Aisne
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:40

En même temps, je ne trouve pas dérangeant -dans ce film bien précis- le fait de ne pas entendre parler des autres nations puisque tout le monde est censé avoir abandonné la conquête spatiale. Le projet de la NASA est confidentiel et officieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prof_Saesee




Masculin Nombre de messages : 1094
Age : 27
Localisation : Etréchy ( 91)
Date d'inscription : 02/06/2013

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:40

Je viens d'apprendre une anecdote que je trouve sympa. Les deux robots ont été créer en réel.
Alors ils sont bien sur remplacé par de l'image de synthèse 90% du temps, mais les moments où ils bougent le moins, ce sont de vrai robots =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3551
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Ven 14 Nov 2014 - 0:53

Prof_Saesee a écrit:
...
Je n'ai pas trouvé qu'il y avait un surplu de drapeaux US personnellement.
Pour l'autre drapeau, ce n'est pas le drapeau du projet ... Hummmmm, j'ai oublié le nom ... Le projet de base pour lequel ils ont envoyé les 12 (13 ?) astronautes ?
Tu as raison, c'est le drapeau de Lazarus (anecdote probablement sans rapport: le film de J.P.Glenn "The Lazarus project" se termine quasiment sur une même scène de retrouvailles qu'Interstellar... mais ce n'est pas un film de SF donc peut-on parler de "citation"?).
Stikeurz a écrit:
En même temps, je ne trouve pas dérangeant -dans ce film bien précis- le fait de ne pas entendre parler des autres nations puisque tout le monde est censé avoir abandonné la conquête spatiale. Le projet de la NASA est confidentiel et officieux.
Non, le plus dérangeant, horreur suprême  affraid qui fait allusion aux pires heures des dictatures, c'est de ré-écrire l'histoire. C’est là aussi un parallèle explicite avec ce que tentent de nous faire croire les lobbys industriels (en montant des contre-campagnes aux expertises du GIEC) qui souhaitent continuer à polluer impunément. Evil or Very Mad
Ce qu'il y a de plaisant dans la vision d'Edmund, c'est qu'on a l'impression d'y repartir sur les bases saines d'une économie circulaire qui éviteront de reproduire les catastrophes passées (dont l'"aréoformation" évoquée précédemment). Elle est là l'utopie du film plus que dans la singularité scientifique qui permet enfin la réalisation des cylindres d'O'Neill: désolé pour ma référence erronée précédente aux Tores de Stanford mais je m'en tenais à l'étude scientifique livrée par O'Neill à la NASA plus qu'à la source d'inspiration de la SF (dont RDV avec Rama auquel j'ai aussi immédiatement pensé) qui est antérieure à cette étude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Eloi




Masculin Nombre de messages : 81
Age : 32
Localisation : Région lyonnaise
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Ven 14 Nov 2014 - 19:16

Kostya a écrit:
Ce qu'il y a de plaisant dans la vision d'Edmund, c'est qu'on a l'impression d'y repartir sur les bases saines d'une économie circulaire qui éviteront de reproduire les catastrophes passées (dont l'"aréoformation" évoquée précédemment). Elle est là l'utopie du film plus que dans la singularité scientifique qui permet enfin la réalisation des cylindres d'O'Neill.

Ce n'est peut-etre pas si simple. Les gens intéressés par la civilisation post-singularité pourront rester dans les habitats spatiaux, les autres pourront émigrer sur Edmunds avec une grande facilité technique (oui, puisque par hypothèse post-singularité) pour y trouver leur bonheur. Un habitant d'Edmunds n'aura cependant peut-être pas les moyens d'émigrer dans les habitats orbitaux si cela lui dit. On peut quand même craindre une certaine asymétrie en termes de liberté individuelle (= champ des possibles pour un individu).

D'ailleurs, entourés d'un millier d'enfants influençables, espérons que Brand fille et Cooper père ne dérivent pas dans la folie des grandeurs et n'essayent pas d'en faire une civilisation "à leur image" !

Cela étant dit, dans le meilleur des cas, chacun choisira ce qu'il préfère. Et si aucun ne lui plaît, il ira fonder avec de potes une communauté près d'une comète du nuage de Oort d'Alpha Centauri, pour y faire des concours de sculpture sur glace ! cadeau

Kostya a écrit:
[...] la réalisation des cylindres d'O'Neill: désolé pour ma référence erronée précédente aux Tores de Stanford mais je m'en tenais à l'étude scientifique livrée par O'Neill à la NASA plus qu'à la source d'inspiration de la SF (dont RDV avec Rama auquel j'ai aussi immédiatement pensé) qui est antérieure à cette étude.

Effectivement le Tore de Stanford est postérieur au Cylindre de O'Neill dans la chronologie des études, le Cylindre n'ayant été que l'allumette dans Physics Today ayant permis de débloquer des fonds. A contrario, dans la chronologie de déploiement, le Tore de Stanford était conçu pour être plus "facilement" constructible et devait être donc construit avant le Cylindre. Je suis bien d'accord que le Tore de Stanford est plus scientifique, fouillé et "crédible" que le Cylindre.

De plus, c'est toi qui a raison : l'habitat Cooper d'Interstellar est plus proche de Rama que du Cylindre O'Neill, puisque ce dernier est pourvu de larges fenêtres sur l'espace, a contrario de Rama. Les habitats d'Interstellar sont d'ailleurs probablement dotés d'une propulsion puisque tel est l'objectif, ce qui renforce encore l'analogie avec Rama dont "l'Espace-Moteur" doit être bien proche d'une propulsion gravifique. L'habitat est donc probabablement une Arche, plutôt qu'un habitat fixé sur une orbite, capable de se déplacer périodiquement pour varier les paysages : Triton en hiver, Saturne au printemps, Mercure en été, Mars en automne ?

Peut-être prévoient-ils d'ailleurs de rejoindre Edmunds un jour biere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aRes




Masculin Nombre de messages : 410
Age : 37
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Mer 19 Nov 2014 - 22:45

Bon je ressors de la séance littéralement bouleversé par ce que j'ai vu, ressenti, entendu.
J'ai été absorbé dans le film du début à la fin, les 2h49 passant sans s'en rendre compte.
Tout d'abord les acteurs Matthew Mcconaughey (Cooper) et Mackenzie Foy (Murphy petite) sont excellents dans leurs rôles.
L'image est fabuleuse, des champs poussiéreux d'une Terre à l'agonie aux confins de l'Univers j'ai vraiment voyagé à travers les étoiles et ai pu ressentir ce vide et cette immensité spatiale depuis mon siège. Jouissif! Je garderai toute ma vie cette vision des trous noirs et trous de vers vus comme jamais auparavant. Pour dire ce film en 2D m'a plus visuellement absorbé que le déjà très bon Gravity en 3D.
Un grand coup de chapeau pour le réalisme des scaphandres et vaisseaux spatiaux qui accusent les années en orbite et l'usure: ils sont rayés, un peu sales, un peu brûlés, un peu poussiéreux, bref on est bien loin de Star Wars épisodes 1 2 3 où tout est immaculé.
Concernant l'histoire elle m'a emballée du début à la fin, étant fan d'Inception on reste dans la même veine, passant des rêves infiniment petits à l'infiniment grand.
La musique est une pure merveille, sublime, presque religieuse.
On ne peut parler science-fiction sans comparer à 2001. Nolan s'en est clairement inspiré dans la première partie du film et à la fin. Mais il va plus loin, achève le voyage et la réflexion sur la vie au delà de ce que Kubrick avait mis en scène.

Bon reste un point litigieux: Interstellar vous adorerez ou pas. Il faut plusieurs pré-requis pour y adhérer :
1 - il faut aimer la conquête spatiale (100% des consultants de ce forum)
2 - il faut aimer Nolan, dans Insterstellar il va plus loin que dans tous ses autres films, Inception n'était que l'apéritif, si vous n'aimez pas son genre passez votre chemin
3 - il faut quelques notions de physique : savoir ce que sont les lois de la relativité générale, la physique quantique, ce qu'est un trou noir et un trou de vers

Bref je m'attendait à un grand film malgré quelques craintes après la déception Promeheus, j'ai vu un chef-d'oeuvre qui prend très largement et sans hésitation la place de film préféré. ! A la fin du film je me suis dit : voilà tu as vu le film de ta vie.  Absolu ! Merci Nolan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique B.




Masculin Nombre de messages : 444
Age : 48
Localisation : Pantin
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Mer 19 Nov 2014 - 23:43

Akwa a écrit:
Interstellar ne tient pas du tout la comparaison à côté de Gravity, 2001, Alien, Avatar ou même Mission To Mars (pourtant pas brillant).
Je n'ai pas vu Mission to Mars, mais je suis entièrement d'accord en ce qui concerne les quatre premiers cités.

Sans aller jusqu'à dire que je me suis ennuyé, je ne me suis pas senti pris dans l'histoire, que j'ai trouvé un peu longue à se mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3551
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Jeu 20 Nov 2014 - 15:57

CapMars a écrit:
...
On ne peut parler science-fiction sans comparer à 2001. Nolan s'en est clairement inspiré dans la première partie du film et à la fin. Mais il va plus loin, achève le voyage et la réflexion sur la vie au delà de ce que Kubrick avait mis en scène.
Jamais Kubrick n'a fait de film sur la vie mais dans tous ses films, il pousse la réflexion sur la psychologie humaine, les ressorts de la folie, nos phobies et nos lubies bien au-delà de ce que fait Nolan. Kubrick nous parle de l'humain avant même de nous parler d'Espace (ou d'autre chose car il situe chacune de ses réflexions dans des environnements bien différents, seul 2001 est dans l'Espace) alors que Nolan s'en tient à une réflexion sociétale en ne descendant que très rarement en dessous de l'échelle interpersonnelle (contrairement à ce qu'il a abordé dans la Trilogie des Dark Knight).
CapMars a écrit:
...
Bon reste un point litigieux: Interstellar vous adorerez ou pas. Il faut plusieurs pré-requis pour y adhérer :
1 - il faut aimer la conquête spatiale (100% des consultants de ce forum)
Ca ne fait pas longtemps que tu es là, non?  Wink 100% des forumeurs s'intéressent à l'astronautique mais finalement, une moindre proportion est réellement fascinée par la perspective de conquérir l'Espace. bounce1
CapMars a écrit:
...
2 - il faut aimer Nolan, dans Insterstellar il va plus loin que dans tous ses autres films, Inception n'était que l'apéritif, si vous n'aimez pas son genre passez votre chemin
Dans le genre, jouer avec le temps, Interstellar est un cran au dessus et cela me paraît évident en prenant l'exemple d'autres cinéastes qui m'ennuient que, même s'ils venaient à faire un film se passant dans l'Espace, jamais je n'irai voir leur film. Sleep Avant de se prononcer sur le fond, il faut bien sûr que la forme plaise.
CapMars a écrit:
.3 - il faut quelques notions de physique : savoir ce que sont les lois de la relativité générale, la physique quantique, ce qu'est un trou noir et un trou de vers
Un truc de Geek en somme. What a Face
CapMars a écrit:
Bref je m'attendait à un grand film malgré quelques craintes après la déception Promeheus, j'ai vu un chef-d'oeuvre qui prend très largement et sans hésitation la place de film préféré. ! A la fin du film je me suis dit : voilà tu as vu le film de ta vie.  Absolu ! Merci Nolan
Je ne souhaite pas tempérer ton enthousiasme mais avant d'en faire le film du siècle, surveillons un peu ce qui va se faire dans les 86années à venir clown
Plus objectivement, je retiens que:
1) c'est vrai film de science-fiction (pas toujours évident si l'on choisit l'Espace comme décor c.f. Solaris de Soderbergh ou même celui de Tarkovski) qui en utilise les thématiques et les ressorts et engage de ce fait une vraie réflexion de société (là sont les racines de la science-fiction dès sa création => relisons encore et encore Jules Verne, H.G. Wells, E.Poe ou Lovecraft pour s'en convaincre)
2) il y a des effets spéciaux (mais on est encore loin du niveau d'un Avatar ou plus prêt de nous de Gravity, véritables expériences sensorielles... et pas uniquement grâce à la 3D)
3) bien qu'enraciner dans les théories scientifiques les plus récentes, Nolan s’octroie quelques libertés qui interdisent de parler de vraisemblance sauf justement pour les spectateurs qui n'ont aucune notion d'astrophysique.

Donc, je vais faire mentir en ce qui me concerne Mustard qui parlait très tôt dans ce fil de 2 camps car pour ma part, je ne suis d'accord ni avec les aficionados, ni avec les déçus. C'est un bon film que je reverrai avec plaisir mais comme indiqué plus haut, j'attendrai encore 86 ans de plus (d'où je serai alors, je vous écrirai en remuant la trotteuse de vos smartwatchs megalol ) avant d'en faire le film du siècle. sage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Antares101




Masculin Nombre de messages : 672
Age : 31
Localisation : Liège
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Jeu 20 Nov 2014 - 17:01

Il me semble que CapMars n'a jamais parlé de film du siècle mais bien de film de sa vie donc une des meilleurs expériences cinématographiques qu'il ai vécu personnellement donc aucune jugement objectif de sa part sur l'histoire du cinéma...

Et il est loin d'être nouveau étant inscrit depuis 2005 Wink

Pour ma part je trouve que ce n'est certainement pas un chef d’œuvre mais absolument pas un mauvais film de SF! Le film est très agréable à suivre en tout cas.
Encore une fois la musique est excellente!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3551
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Jeu 20 Nov 2014 - 17:14

Antares101 a écrit:
Il me semble que CapMars n'a jamais parlé de film du siècle mais bien de film de sa vie donc une des meilleurs expériences cinématographiques qu'il ai vécu personnellement donc aucune jugement objectif de sa part sur l'histoire du cinéma...
Ben pour moi (Tsiolkovski est né en 1857), c'est presque pareil mais le cinéma a bien plus d'un siècle d'existence sage
Antares101 a écrit:
...
Et il est loin d'être nouveau étant inscrit depuis 2005 Wink
J'avais aussi usé d'un trait d'humour mais en fréquentant souvent FCS, on se rend compte que le 100% est bien souvent exagéré sauf à étendre le terme de conquête au-delà du sens que lui donne le Littré dans ses diverses utilisations passées => l'invention de l'aéromodélisme par exemple n'est pas considéré comme une étape majeure de la conquête du ciel Je sors
Antares101 a écrit:
Pour ma part je trouve que ce n'est certainement pas un chef d’œuvre mais absolument pas un mauvais film de SF! Le film est très agréable à suivre en tout cas.
Encore une fois la musique est excellente!
Voire envoutante, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Antares101




Masculin Nombre de messages : 672
Age : 31
Localisation : Liège
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Jeu 20 Nov 2014 - 18:09

Citation :
Voire envoutante, non?

Oh oui! Un peu divine presque, il y a beaucoup d'orgues d'ailleurs je crois, sans tomber dans le trop solennelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aRes




Masculin Nombre de messages : 410
Age : 37
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Jeu 20 Nov 2014 - 22:09

Libre à chacun d'avoir son ressenti. Je comprends qu'on puisse le trouver longuet ou difficile à comprendre.
Le mien c'est 02h49 de frissons et d'admiration comme aucun autre film ne m'avait fait éprouver jusque là.
Enfin j'ai ressenti l'immensité de l'espace et ai pu pleinement admirer les confins de l'Univers comme jamais. J'attendait cela depuis tant d'années.
Quand à l'histoire elle est ... quantique, pourvu qu'on la comprenne.
Mes films de science-fiction préférés (et imparfaits) étaient "Contact" et H2G2. Quand à 2001 je l'ai toujours trouvé inachevé et lui ai préféré 2010. Gravity est magnifique mais sans histoire. Chacun son truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10759
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Dim 23 Nov 2014 - 14:41

Je reviens du cinéma. J'ai passé un bon moment, c'est un film très regardable. Sans être un film extraordinaire, c'est un film sympa et c'est déjà bien.
Petit bémol : il ne faut pas être très regardant sur la rigueur physique, énormément de libertés sont prises. On est loin de la hard SF, si on accepte que ce film ne se prend pas au sérieux scientifiquement alors ça va on peut regarder. Si on essaye d'y croire grâce aux aspects techniques... cest mort. Nolan n'a clairement pas pris beaucoup de cours de physique au delà de Wikipedia.
Quant au scénario, il n'est pas bien dur à comprendre, ca se laisse regarder tout seul. Sans grande surprise mais pas mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Stikeurz




Masculin Nombre de messages : 739
Age : 19
Localisation : Saint-Quentin, Aisne
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Dim 23 Nov 2014 - 14:53

Space Opera a écrit:
Si on essaye d'y croire grâce aux aspects techniques... cest mort. Nolan n'a clairement pas pris beaucoup de cours de physique au delà de Wikipedia.

Sur le tournage, il y avait un astrophysicien qui conseillait Nolan dans la réalisation. C'est quand même mieux que Wikipédia :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Dim 23 Nov 2014 - 16:06

Stikeurz a écrit:
Sur le tournage, il y avait un astrophysicien qui conseillait Nolan dans la réalisation. C'est quand même mieux que Wikipédia :)

Gravity a pourtant été développé avec les conseils de l'expert scientifique Dr. Kevin Grazier (JPL-Nasa), et pourtant c'est bourré d'invraissemblances et d'erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Stikeurz




Masculin Nombre de messages : 739
Age : 19
Localisation : Saint-Quentin, Aisne
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Dim 23 Nov 2014 - 16:16

Pas faux, c'est étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojourner




Masculin Nombre de messages : 393
Age : 36
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/10/2014

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Dim 23 Nov 2014 - 17:27

Mustard a écrit:
Stikeurz a écrit:
Sur le tournage, il y avait un astrophysicien qui conseillait Nolan dans la réalisation. C'est quand même mieux que Wikipédia :)

Gravity a pourtant été développé avec les conseils de l'expert scientifique Dr. Kevin Grazier (JPL-Nasa), et pourtant c'est bourré d'invraissemblances et d'erreurs.

Oui mais ça reste du cinéma il faut que le spectateur en prenne plein la tronche au détriment du réalisme. Donc j'imagine que le niveau de conseils reste très superficielle.
L'expert en question donne son avis après la production prend en compte ou pas ou bien le détourne a sa manière pour nourrir le spectacle.


CapMars a écrit:
Libre à chacun d'avoir son ressenti. Je comprends qu'on puisse le trouver longuet ou difficile à comprendre.
Le mien c'est 02h49 de frissons et d'admiration comme aucun autre film ne m'avait fait éprouver jusque là.
Enfin j'ai ressenti l'immensité de l'espace et ai pu pleinement admirer les confins de l'Univers comme jamais. J'attendait cela depuis tant d'années.
Quand à l'histoire elle est ... quantique, pourvu qu'on la comprenne.
Mes films de science-fiction préférés (et imparfaits) étaient "Contact" et H2G2. Quand à 2001 je l'ai toujours trouvé inachevé et lui ai préféré 2010. Gravity est magnifique mais sans histoire. Chacun son truc.

Oh punaise CapMars tu veux m'épouser ?  megalol bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10759
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Dim 23 Nov 2014 - 19:27

Stikeurz a écrit:
Space Opera a écrit:
Si on essaye d'y croire grâce aux aspects techniques... cest mort. Nolan n'a clairement pas pris beaucoup de cours de physique au delà de Wikipedia.

Sur le tournage, il y avait un astrophysicien qui conseillait Nolan dans la réalisation. C'est quand même mieux que Wikipédia :)
Comme dit Mustard, il n'a pas du beaucoup s'en servir. Il ne suffit pas de donner la définition d'un trou noir dans un film pour un faire de la SF physiquement correcte... surtout quand tu fais rentrer des gens dedans megalol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10759
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Dim 23 Nov 2014 - 20:51

Une critique du film que je trouve assez juste: https://www.youtube.com/watch?v=h_CMz9hTJFk

En particulier c'est vrai qu'on se sent vraiment embarrassés quand un "scientifique" explique à un "ingénieur" qui est déjà dans l'espace ce que c'est qu'un trou noir ou le principe de dilatation des durées. Non seulement n'importe lequel d'entre eux/nous est au courant de ça depuis qu'il a 16 ans, mais en plus si c'est leur mission...
On comprend bien qu'il s'adresse au spectateur néophyte, mais la façon dont ils discutent de ça... entre eux, ça crée quand même un malaise dans la salle. lolnasa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
aRes




Masculin Nombre de messages : 410
Age : 37
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Dim 23 Nov 2014 - 22:38

Space Opera a écrit:
Stikeurz a écrit:


Sur le tournage, il y avait un astrophysicien qui conseillait Nolan dans la réalisation. C'est quand même mieux que Wikipédia :)
Comme dit Mustard, il n'a pas du beaucoup s'en servir. Il ne suffit pas de donner la définition d'un trou noir dans un film pour un faire de la SF physiquement correcte... surtout quand tu fais rentrer des gens dedans megalol

Sauf que ......... tu peux rentrer dans un trou noir super-massif sans subir d'effet de marée en passant l'horizon des événements Laughing , contrairement à un trou noir stellaire qui te broiera avant d'en passer l'horizon. D'où Gargantua trou noir super-massif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10759
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: [Film] Interstellar (nov 2014)   Dim 23 Nov 2014 - 22:50

CapMars a écrit:
Space Opera a écrit:

Comme dit Mustard, il n'a pas du beaucoup s'en servir. Il ne suffit pas de donner la définition d'un trou noir dans un film pour un faire de la SF physiquement correcte... surtout quand tu fais rentrer des gens dedans megalol

Sauf que ......... tu peux rentrer dans un trou noir super-massif sans subir d'effet de marée en passant l'horizon des événements Laughing , contrairement à un trou noir stellaire qui te broiera avant d'en passer l'horizon. D'où Gargantua trou noir super-massif.
Un trou noir autour duquel orbite une planète habitable ? Proche de ce trou noir au point d'être à une vitesse relativiste ? Avec une lumière de type solaire ? Et il suffit de se mettre en orbite un peu au-delà de cette planète pour ne plus être affecté par aucun effet notable ? D'où on décolle avec une petite navette alors qu'il fallait une énorme fusée pour mettre cette même petite navette sur orbite terrestre ?
Et à la base si je riais c'était davantage pour décrire ce qui se passe derrière, ou même la façon dont ils comptent communiquer par radio/optique une fois à l'intérieur.

Franchement, je pense que chercher à trouver ce film "crédible" est peine perdue, c'est un peu comme ceux qui veulent voir dans la Bible un livre historique ou rigoureusement descriptif. Le net pullule déjà de sites qui listent les innombrables énormités de ce film. Un bon film oui, qui dissémine quelques descriptions scientifiques exactes à droite à gauche oui, mais qui est correct scientifiquement... non. Et j'ose croire que le réalisateur n'avait pas cette prétention.

C'est comme Gravity: c'est truffé de trucs corrects, mais aussi de trucs incorrects. Et non, Gravity non plus n'est pas crédible. Même pas un peu. Mais ça a un emballage "réaliste", mais ça ne suffit pas. Comme Interstellar, Gravity a été vendu à coups de millions comme un film scientifiquement correct. Mais dans les 2 cas, le résultat est le même. Et disséminer des vérités scientifiques à quelques endroits n'est pas suffisant pour être scientifiquement correct dans l'ensemble.

Sinon à cette heure-ci on serait déjà en train de bavarder dans notre ville-bulle sur une lune d'Uranus :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
 
[Film] Interstellar (nov 2014)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Art et médias :: Films, séries, vidéos et images-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com