PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Observation du méthane martien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
montmein69




Nombre de messages : 15697
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Observation du méthane martien   Ven 3 Avr 2009 - 19:53

Quelle est la taille approximative de ce dôme de boue ?
Si cela résulte d'une émission à caractère volcanique ... le méthane peut avoir une origine profonde.
Evidemment si ces émanations sont en continue et jusqu'à maintenant (alors que la structure est ancienne) , la synthèse de ce méthane doit être élucidé.
Mais je penche pour un processus géologique ... qui, cela est aussi intéressant nécessite je crois la présence d'eau en profondeur.
Or l'eau on la recherche dans toutes les missions ... et si elle existe à une telle latitude ... c'est intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antares101


avatar

Masculin Nombre de messages : 692
Age : 33
Localisation : Liège
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Observation du méthane martien   Ven 3 Avr 2009 - 20:12

Citation :
Quelle est la taille approximative de ce dôme de boue ?
Environ 100m de diamètre pour celui de la photo mais celui décrit dans le pdf de mon message précedent est bien plus grand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15697
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Observation du méthane martien   Ven 3 Avr 2009 - 20:24

Un autre article sur le sujet :

http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/7966437.stm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15697
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Observation du méthane martien   Sam 4 Avr 2009 - 9:10

J'ai aussi trouvé quelque explications sur les processus chimiques qui décrivent ces transformations minérales avec émission de méthane.

Citation :
Most notable in regard to the methane detection in Nili Fossae is that one of the alternative explanations for the deposits is serpentine.
Interestingly, serpentine can arise from aqueous alteration of olivine, and olivine was also seen in Nili Fossae in close proximity to these deposits:

Serpentinite.
"In the presence of carbon dioxide, however, serpentinitization may form either magnesite (MgCO3) or generate methane (CH4). It is thought that some hydrocarbon gases may be produced by serpentinite reactions
within the oceanic crust, and the serpentinite reaction is a key argument for the theory of abiogenic petroleum origin.

Reaction 2a:
Olivine + Water + Carbonic acid → Serpentine + Magnetite + Methane
(Fe,Mg)_2SiO_4 + nH_2O + CO_2 → Mg_3Si_2O_5(OH)_4 + Fe_3O_4 + CH_4

or, in balanced form: 18Mg2SiO4 + 6Fe2SiO4 + 26H2O + CO2 → 12Mg3Si2O5(OH)4 + 4Fe3O4 + CH4

source : http://groups.google.com/group/sci.geo.mineralogy/browse_thread/thread/6068143ecc8af609
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8934
Age : 75
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Observation du méthane martien   Sam 21 Sep 2013 - 16:49

Attention, ce sujet ne doit pas alimenter de débats sur l'éventualité de traces de Vie ou d’éléments prébiotiques présents ou passés sur Mars , mais uniquement se préoccuper des détections contradictoires sur la présence ou l'absence du méthane sur Mars ou pour être plus rigoureux sur la répartition des concentrations en ppb du méthane ... car une concentration absolument nulle n'a pas de sens.

Rappel: La sonde Mars Express détecte 10 ppb : http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/Mars_Express/Mars_Express_confirms_methane_in_the_Martian_atmosphere

The measurements confirm so far that the amount of methane is very small – about 10 parts in a thousand million, so its production process is probably small. However, the exciting question remains: “Where does this methane come from?”

Des mesures avec le télescope Keck d'Hawaï confirment : http://www.nasa.gov/mission_pages/mars/news/marsmethane.html

The team found methane in the atmosphere of Mars by carefully observing the planet over several Mars years (and all Martian seasons) with NASA's Infrared Telescope Facility, run by the University of Hawaii, and the W. M. Keck telescope, both at Mauna Kea, Hawaii.

On établit  même une cartographie :

Et puis : http://www.nasa.gov/press/2013/september/nasa-curiosity-rover-detects-no-methane-on-mars/

Previous reports of localized methane concentrations up to 45 parts per billion on Mars, which sparked interest in the possibility of a biological source on Mars, were based on observations from Earth and from orbit around Mars. However, the measurements from Curiosity are not consistent with such concentrations, even if the methane had dispersed globally.

Un article intéressant de Ciel et Espace à ce sujet ou seule l'interrogation finale n'est pas la mienne:" Faut-il sauver à tout prix la vie martienne ? " ... que je remplacerais plutôt par celle-ci : "Faut-il se poser sur le Soleil pour l'analyser ? "... et attendre les voyages interstellaires pour connaitre la composition des étoiles ?

[mod]Fusion des sujets sur le méthane martien.
David L.[/mod]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15697
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Observation du méthane martien   Sam 21 Sep 2013 - 20:25

Giwa a écrit:
Attention, ce sujet ne doit pas alimenter de débats sur l'éventualité de traces de Vie ou d’éléments prébiotiques présents ou passés sur Mars , mais uniquement se préoccuper des détections contradictoires sur la présence ou l'absence du méthane sur Mars ou pour être plus rigoureux sur la répartition des concentrations en ppb du méthane ... car une concentration absolument nulle n'a pas de sens.
Je comprends le souci de Giwa de tenter de circonscrire la discussion à un bilan dépassionné de données recueillies par différentes méthodes.

Cela dit, ce n'est pas parce que certains peuvent avoir des opinions bien tranchées et laissent peu de place pour la contradiction ... que l'intérêt de telles mesures puissent être dissociées de l'interrogation sur : qu'est ce que cela peut nous apprendre sur Mars (que ce soit en géologie ou en éventuelle exo-biologie)

Avec la carte ci-dessus, et le fait que le méthane s'échappe de l'atmosphère martienne assez rapidement (il ne peut pas se cumuler longtemps), il parait établi qu'il y en a des émanations depuis le sol, et toujours aujourd'hui.
Le méthane peut être émis par des réactions inorganiques entre des roches et l'eau ..... et il sera intéressant de savoir pourquoi c'est localisé à certaines zones et à des périodes semble-t'il saisonnières.
Mais on ne peut non plus écarter d'office, que cela puisse être du méthane d'une autre origine (je ne dis pas quoi ..... mais .... suivez mon regard blbl )

Et dans ce cas cela aurait son importance pour de futures missions .... afin de sélectionner des sites d'atterrissages dans des zones émettrices (si elles se confirment) pour aller y effectuer des analyses de plus près.
On aura alors plus de données permettant d'étayer telle ou telle hypothèse et ainsi  répondre aux questionnements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8934
Age : 75
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Observation du méthane martien   Sam 21 Sep 2013 - 23:56

montmein69 a écrit:
Giwa a écrit:
Attention, ce sujet ne doit pas alimenter de débats sur l'éventualité de traces de Vie ou d’éléments prébiotiques présents ou passés sur Mars , mais uniquement se préoccuper des détections contradictoires sur la présence ou l'absence du méthane sur Mars ou pour être plus rigoureux sur la répartition des concentrations en ppb du méthane ... car une concentration absolument nulle n'a pas de sens.
Je comprends le souci de Giwa de tenter de circonscrire la discussion à un bilan dépassionné de données recueillies par différentes méthodes.

Cela dit, ce n'est pas parce que certains peuvent avoir des opinions bien tranchées et laissent peu de place pour la contradiction ... que l'intérêt de telles mesures puissent être dissociées de l'interrogation sur : qu'est ce que cela peut nous apprendre sur Mars (que ce soit en géologie ou en éventuelle exo-biologie)
Je suis toutà fait d'accord avec çà , mais quand je vois la presse uniquement faire leurs scoops : pas de méthane donc pas de vie  ... en ne précisant pas que c'est local et que si cela s'étend à tout Mars , c'est plutôt grave pour la spectroscopie (bon d'accord, ce n'est pas très médiatique ) et aussi pour les scientifiques et leur rigueur qui devrait être la règle pour tous . C'est pour çà que j'ai voulu circonscrire au début à ce fait car cela devrait tous nous  interpeller  quelque soit nos convictions par ailleurs.

Mais effectivement comme tu le fais comprendre si on trouve du méthane, il faut savoir quelles en sont la répartition et l'évolution des concentrations  et rechercher ensuite la ou les causes qui peuvent très bien être de nature purement géologique et chimique, sans processus biochimique ou biologique.
Mais amha mieux vaut s'attaquer à çà en second
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15697
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Observation du méthane martien   Dim 22 Sep 2013 - 10:55

Une autre hypothèse estime que le méthane (ou au moins une partie, car il peut y avoir plusieurs origines) peut venir de la réaction entre certain type de météorites carbonées et des UV.

http://www.nature.com/nature/journal/v486/n7401/full/nature11203.html

Ultraviolet-radiation-induced methane emissions from meteorites and the Martian atmosphere
Frank Keppler, Ivan Vigano, Andy McLeod, Ulrich Ott, Marion Früchtl & Thomas Röckmann

Almost a decade after methane was first reported in the atmosphere of Mars there is an intensive discussion about both the reliability of the observations—particularly the suggested seasonal and latitudinal variations—and the sources of methane on Mars. Given that the lifetime of methane in the Martian atmosphere is limited, a process on or below the planet’s surface would need to be continuously producing methane. A biological source would provide support for the potential existence of life on Mars, whereas a chemical origin would imply that there are unexpected geological processes7. Methane release from carbonaceous meteorites associated with ablation during atmospheric entry is considered negligible. Here we show that methane is produced in much larger quantities from the Murchison meteorite (a type CM2 carbonaceous chondrite) when exposed to ultraviolet radiation under conditions similar to those expected at the Martian surface. Meteorites containing several per cent of intact organic matter reach the Martian surface at high rates, and our experiments suggest that a significant fraction of the organic matter accessible to ultraviolet radiation is converted to methane. Ultraviolet-radiation-induced methane formation from meteorites could explain a substantial fraction of the most recently estimated atmospheric methane mixing ratios. Stable hydrogen isotope analysis unambiguously confirms that the methane released from Murchison is of extraterrestrial origin. The stable carbon isotope composition, in contrast, is similar to that of terrestrial microbial origin; hence, measurements of this signature in future Mars missions may not enable an unambiguous identification of biogenic methane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8934
Age : 75
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Observation du méthane martien   Dim 22 Sep 2013 - 23:51

montmein69 a écrit:
Une autre hypothèse estime que le méthane (ou au moins une partie, car il peut y avoir plusieurs origines) peut venir de la réaction entre certain type de météorites carbonées et des UV.
Hypothèse intéressante qui conduirait en partie à une distribution aléatoire de la production de méthane  et Curiosity n'aurait pas eu la chance d'en rencontrer ... quoique si cela avait été le cas , cela aurait pu nous envoyer vers une fausse piste.

En tout cas j'en retiens que si on trouve du méthane - un sol - Wink  il faudra en faire une analyse isotopique ... d'où la nécessite d'un spectrographe de masse pour en savoir plus sur l'origine ou les origines de ce méthane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12828
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Observation du méthane martien   Sam 6 Jan 2018 - 5:53

Le rover Curiosity a détecté une variation saisonnière de la concentration en méthane dans l'atmosphère martienne.

Cette concentration varie de 0,3 à 0,7 ppb selon les saisons et a été constatée sur deux années martiennes. Cette variabilité était attendue pour une atmosphère riche en CO2, mais l'amplitude des variations est trop importante pour être explicable par la seule condensation du CO2 aux pôles.

http://www.sciencemag.org/news/2018/01/mars-atmospheric-methane-sign-life-earth-changes-mysteriously-seasons
https://agu.confex.com/agu/fm17/meetingapp.cgi/Paper/213285
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15697
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Observation du méthane martien   Sam 6 Jan 2018 - 11:12

Mesurer de telles infimes modifications de concentration est très difficile.
L'article cité indique que l'orbiteur TGO (de la mission ESA ExoMars 2016) sera bientôt opérationnel sur son orbite de travail .... et pourrait apporter du nouveau à ces mesures

http://www.sciencemag.org/news/2018/01/mars-atmospheric-methane-sign-life-earth-changes-mysteriously-seasons a écrit:
In April, the European Space Agency's ExoMars Trace Gas Orbiter (TGO) will settle into its final orbit and begin science observations, mapping concentrations of methane across the planet. Atmospheric dust will probably prevent the orbiter from reaching its originally advertised sensitivity of several tens of parts per trillion, says Geronimo Villanueva, a science team member at Goddard. But he expects the TGO to approach Curiosity's sensitivity—and its ability to hunt for methane sources in space and time will be unrivaled. The "TGO will allow us to search for this molecule with new eyes," he says.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Observation du méthane martien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Mars et ses lunes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit