PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Planet Killer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Goldorak




Nombre de messages : 81
Localisation : Québec
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Planet Killer   Sam 8 Oct 2005 - 21:12

Alors comme le beau Bruce Willis ne pourra veiller sur la planète éternellement, il faudra trouver bientôt des réponses rapides pur éviter l'extinction du genre humain. Grâce aux technologies modernes on peut enfin faire une surveillance accrue du ciel, mais encore plusieurs objets reste à découvrir et qui pourraient être potententiellement dangereux. On a déjà fait un bout en envoyant des sondes vers des comètes et des astéroides pour en savoir plus sur eux principalement leur composition. Alors est-ce qu'on doit s'alarmer et dévelloper rapidement de nouveaux types de technologie pour ce prémunir d'un tel événement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://martinotis.blogspot.com/
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Planet Killer   Lun 10 Oct 2005 - 9:15

A mon avis, oui, il faut s'en inquiéter.
Pas des "killers" de 10 km provoquant des extinctions massives, il doit en tomber un tous les 50 ou 100 millions d'années, et on les voit aussi venir longtemps à l'avance : apparemment, pas de danger pour les deux siècles qui viennent, on peut se fier à la mécanique céleste.
Plutôt des objets de quelques dizaines à quelques centaines de mètres, bien plus fréquents. Comme celui qui est tombé en Sibérie en 1908 et qui a ravagé des milliers de km² de taiga.
Si un objet comme celui-là tombait sur une région peuplée, une probabilité non négligeable sur une période d'un siècle, les dégats humains et matériels seraient sans commune mesure avec les quelques G$ nécessaires à l'étude de moyens de défense.
Mais on semble en avoir conscience, puisqu'il y a des études en cours aussi bien en Europe qu'aux Etat-Unis, et peut-être même en Chine.

Voici le programme :
www.harvard.edu/iau/lists/PHACloseApp.html" target="_blank" rel="nofollow">http://cfa-www.harvard.edu/iau/lists/PHACloseApp.html
A vos téléscopes pour le 13 avril 2029 ! affraid

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Planet Killer   Mer 22 Fév 2006 - 18:14

lambda0 a écrit:
A mon avis, oui, il faut s'en inquiéter.
Pas des "killers" de 10 km provoquant des extinctions massives, il doit en tomber un tous les 50 ou 100 millions d'années, et on les voit aussi venir longtemps à l'avance : apparemment, pas de danger pour les deux siècles qui viennent, on peut se fier à la mécanique céleste.
L'inquiétude dépend des critères utilisés. Certes, les killers sont très rares, mais leur impact est bien plus grand, donc difficile de faire la part des choses. Fondamentalement, la vie et l'humanité peuvent-ils dispraître ? A priori oui, en tout cas je le pense et c'est donc un sujet d'une grande inquiétude, même si la probabilité est très faible.
Est-on sûr de pouvoir prévoir longtemps à l'avance les "killers" ?
Non, hélas non. En simplifiant, il existe 3 sortes de killers :
1) Les NEO (Near Earth Objects).
Leur trajectoire orbitale est déjà relativement proche de celle de la Terre. Sauf mauvaise surprise toujours possible (albédo très très faible par exemple expliquant sa non détection) tous les astéroïdes de ce type qui sont de grande taille ont déjà été répertoriés et aucun n'est sur une trajectoire de collision pour les 100 prochaines années. Sur ce point, tu as donc raison, il n'y a pas trop d'inquiétude.
2) Les comètes à longue période.
Là c'est un véritable problème, car ces comètes viennent de très très loin et n'ont parfois jamais été observées auparavant, leur période étant de quelques centaines d'années. Si une telle comète est sur une trajectoire de collision, on s'en apercevra probablement quelques mois ou au mieux quelques années (se comptant sur les doigst de la main) avant impact, typiquement lorsque la queue de la comète commence à poindre. Si un tel cas se présente, il n'y a pas le temps de monter une mission de déviation, il faut simplement évacuer la zone d'impact ...
3) Le killer transneptunien
Il existe de nombreux astéroïdes naviguant entre uranus et pluton. Certains font plusieurs centaines de km de diamètre (oui, vous avez bien lu, c'est bien le chiffre cent !). Or, selon les formules de l'astronautique, plus un objet est loin du soleil, plus il se déplace lentement et plus l'orbite est instable. Autrement dit, un astéroïde passant à proximité d'une planète géante telle que neptune pourrait subir une petite déviation susceptible de l'envoyer vers le système intérieur, c'est à dire les planètes telluriques !
C'est le pire des scénarios et s'il survient, là encore, il n'y aurait pas de délai suffisant pour une quelconque intervention. Mais pire que tout, autant un astéroïde de 10 km pourrait provoquer des disparitions massives sans pour autant éradiquer l'humanité et la vie, autant un astéroïde de 100 km ne nous laisserait probablement aucune chance. Heureusement, si on peut dire, un tel scénario est très peu probable.

Avec tout ça, il conviendrait quand même que nous commencions à nous préoccuper de la colonisation d'autres planètes, histoire de ne pas mettre tout nos oeufs dans le même panier comme on dit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Planet Killer   Mer 22 Fév 2006 - 18:40

Un site intéressant à ce sujet : http://neo.jpl.nasa.gov/
Revenir en haut Aller en bas
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Planet Killer   Jeu 23 Fév 2006 - 9:28

Rep DanSteph
C'est vrai qu'une mission officieuse de Deep Impact était d'évaluer la faisabilité d'une interception pour impact destructif...


Rep Argyre
Oui, c'est vrai, il y a ces comètes à longue période.
Sinon, même un objet de 50m de diamètre tombant sur une région assez peuplée ferait d'importants dégats, et il n'est pas sûr qu'on puisse le détecter très longtemps à l'avance.
Voilà un argument que les détracteurs de la conquête spatiale n'ont pas (encore?) songé à démonter : si un jour toutes les techniques développées pour aller dans l'espace permettent d'intercepter et de détruire un gros caillou avant qu'il ne tombe sur une ville, nul doute que les recherches et les sommes engagées depuis le début de la conquête spatiale auront été largement justifiées par rapport aux dégats potentiels d'un tel événement. Si l'objet tombé à Toungouska en 1908 était tombé sur une zone urbaine, il y aurait eu des millions de morts. Or, depuis cette date, la population mondiale a fortement augmenté, ce qui accroit encore les risques, et même si un tel objet tombait dans l'océan (ce qui est le plus probable en fait), on peut s'attendre à des raz de marée et à des dégâts importants.

C'est déjà une bonne chose qu'il y ait un dispositif de surveillance des astéroides.
Reste à développer le dispositif d'interception.
La question est : pour détruire un objet de l'ordre de 50m détecté quelques jours avant impact, est-il possible d'avoir une fusée porteuse d'une bombe, toujours prête à décoller dans ce laps de temps ?
Il pourrait aussi s'agir d'intercepteurs prépositionnés en orbite terrestre, et mobilisables encore plus rapidement.
Si on considère tout ce qu'on était prêt à faire pendant la guerre froide, du point de vue station orbitale militaire équipée de missiles, ce n'est peut-être pas si utopique.
Tout celà s'appliquerait à des objets de quelques dizaines de mètres.
Pour des objets kilométriques, la stratégie serait probablement très différentes : impossible à détruire par une explosion, mais étant détectés plus tôt, possibilité de les dévier légèrement plusieurs années à l'avance.

Pour ce qui est de la colonisation d'autres planètes : pas sûr que l'argument soit très convainquant, car trop spéculatif et éloigné dans l'avenir. Et de toute façon, celà ne concernerait au mieux que quelques milliers de personnes... Mettons que c'est un argument parmi d'autres, plutôt mineur.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Planet Killer   Jeu 23 Fév 2006 - 10:37

lambda0 a écrit:
Rep DanSteph
La question est : pour détruire un objet de l'ordre de 50m détecté quelques jours avant impact, est-il possible d'avoir une fusée porteuse d'une bombe, toujours prête à décoller dans ce laps de temps ?
Bonjour Lambda0,

A priori, sauf exception, un objet de 50 mètres n'est effectivement détectable que quelques jours (ou heures) avant impact, en raison de la résolution angulaire.
Pour ce genre d'objets, il est trop tard pour construire une fusée, mais on doit pouvoir utiliser des missiles longue portée intercontinentaux.
Mais attention, le remède pourrait être pire que le mal, car il ne faut pas manquer la cible et une fracturation de l'astéroïde en 3 ou 4 morceaux n'est pas nécessairement une meilleure solution ! Ne serait-il pas plus simple d'évacuer la zone d'impact ? Le problème c'est qu'on ne doit pas pouvoir localiser l'impact avec une précision de moins de 20 km (précision d'atterrissage des capsules Apollo) auxquels il faut ajouter une zone de protection conséquente. Bref, il doit falloir évacuer une zone de 100 à 200 km de rayon minimum (à confirmer) et si dans cette zone est située une ville comme Paris ou New York, c'est pas gagné !

lambda0 a écrit:

Il pourrait aussi s'agir d'intercepteurs prépositionnés en orbite terrestre, et mobilisables encore plus rapidement.
J'ai quelques doutes ou alors il faudrait de nombreux intercepteurs couvrant tout un tas d'orbites, un peu à la Galileo. En effet, si un intercepteur n'est pas placé dans le bon plan orbital, il faut une énergie colossale pour l'y amener et il aurait été plus simple de partir de la Terre.
Tout ça aurait un coût assez pharaonique, avec de plus aucune assurance de réussite pour la destruction ou le détournement de l'astéroïde (à la vitesse où ils arrivent, c'est comme si on essayait de tirer une balle de fusil sur une autre balle de fusil pour l'empêcher de toucher sa cible ...).

[QUOTE=lambda0]
Pour ce qui est de la colonisation d'autres planètes : pas sûr que l'argument soit très convainquant, car trop spéculatif et éloigné dans l'avenir. [/quote]
Tu as raison, c'est assez spéculatif, mais c'est un argument suffisant pour un certain nombre de personnes dont je fais partie ! De façon assez surprenante, j'ai cité dans un forum une phrase de Mars la Rouge où un des héros justifie la colonisation (et terraformation) de Mars par la peur qu'un cataclysme quelconque balaie toute vie à la surface de la Terre. Et bien cette même phrase, je l'ai retrouvée dans un article scientifique d'une revue, où l'auteur exposait les mêmes arguments !!!
Quoi qu'il en soit, tu ne peux pas dire "trop éloigné dans l'avenir", car ça peut arriver dans 1 an ou dans 10 ans, ou jamais mais on n'en sait fichtre rien.
Mais si jamais ça arrivait dans 100 ans et qu'il n'y ait toujours aucune base habitée et permanente sur Mars à ce moment la, il y aurait de quoi avoir quelques regrets, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Planet Killer   Jeu 23 Fév 2006 - 10:57

Argyre a écrit:

lambda0 a écrit:

Il pourrait aussi s'agir d'intercepteurs prépositionnés en orbite terrestre, et mobilisables encore plus rapidement.
J'ai quelques doutes ou alors il faudrait de nombreux intercepteurs couvrant tout un tas d'orbites, un peu à la Galileo. En effet, si un intercepteur n'est pas placé dans le bon plan orbital, il faut une énergie colossale pour l'y amener et il aurait été plus simple de partir de la Terre.
Oui, effectivement, celà peut demander des acrobaties orbitales assez coûteuses.
Mais le problème ne se pose-t-il pas de la même façon quand il s'agit d'une fusée lancée depuis la surface terrestre ?
Cependant, ces astéroides ne sont-ils quand même pas majoritairement au voisinage du plan de l'écliptique, à quelques degrés près ?


Argyre a écrit:

...
Quoi qu'il en soit, tu ne peux pas dire "trop éloigné dans l'avenir", car ça peut arriver dans 1 an ou dans 10 ans, ou jamais mais on n'en sait fichtre rien.
Mais si jamais ça arrivait dans 100 ans et qu'il n'y ait toujours aucune base habitée et permanente sur Mars à ce moment la, il y aurait de quoi avoir quelques regrets, non ?

Euh, c'est la colonisation qui me semblait très éloignée dans l'avenir...
Et quand bien même on arriverait à construire une base permanente sur Mars avant la fin du siècle, elle ne subsisterait pas très longtemps après la disparition de la civilisation terrestre : on a déjà un peu évoqué l'impossibilité d'une autonomie totale dans un tel délai.
Mais c'est un autre débat...
Et celà n'empêche évidemment pas d'y réfléchir quand même.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Planet Killer   Jeu 23 Fév 2006 - 15:48

lambda0 a écrit:
Et quand bien même on arriverait à construire une base permanente sur Mars avant la fin du siècle, elle ne subsisterait pas très longtemps après la disparition de la civilisation terrestre : on a déjà un peu évoqué l'impossibilité d'une autonomie totale dans un tel délai.
Ah ?
Quand je parlais d'autonomie, je parlais d'une autonomie décente, c'est à dire sans avoir de restriction alimentaire particulière et dans des conditions de travail, d'hygiène et de sécurité correctes, sans en revenir à l'âge de pierre quoi.
Mais s'il s'agit de survie, ça change tout ! Un tracteur n'est pas un appareil essentiel à la survie, s'il le faut, on peut prendre une pelle et une pioche. Un scaphandre permettant une survie en extérieur de seulement 1 heure, avec par exemple aucune climatisation interne et un refroidissement rapide serait inacceptable pour des conditions de travail normales, mais s'il faut survivre ...
Enfin, c'est sans doute plus mon coeur qui parle que ma raison, mais sérieusement, qu'est-ce qui finirait par faire mourir les colons (en considérant plusieurs bases déjà construites, une petite usine chimique, une petite usine métallurgique, des routes et des vélos ( Very Happy ))?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Planet Killer   Jeu 23 Fév 2006 - 16:54

Pour éviter le hors sujet, suite de la discussion ici :
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/viewtopic.forum?p=8083#8083
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Planet Killer   Jeu 28 Déc 2006 - 11:34

Le 31 octobre 2041, vers 18h, l'astéroide 2006XG1 passerait à moins de 5000 km de la Terre, à la vitesse de 18 km/s... affraid
http://www.universetoday.com/2006/12/27/close-call-with-asteroid-2006-xg1-in-2041/
http://neo.jpl.nasa.gov/risk/2006xg1.html

Autres impacts potentiels :
http://neo.jpl.nasa.gov/risk/

La liste des cailloux qui viendront trainer par chez nous en 2007 :
http://neo.jpl.nasa.gov/ca/
2006AM4 passera à 5 fois la distance Terre-Lune le 1er février.

Ouf : on devrait encore passer l'année 2007 Cool

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Planet Killer   Jeu 28 Déc 2006 - 11:41

Tiens ça faisait longtemps que j'étais pas allé sur le site NEO, je me rappelle des sueurs froides y'a 2 ans quand 2004 MN4 avait atteint 4/10 sur l'échelle de Torino ...
Revenir en haut Aller en bas
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Planet Killer   Jeu 28 Déc 2006 - 11:59

Steph a écrit:
Tiens ça faisait longtemps que j'étais pas allé sur le site NEO, je me rappelle des sueurs froides y'a 2 ans quand 2004 MN4 avait atteint 4/10 sur l'échelle de Torino ...

La découverte de 2006XG1 est récente, et l'orbite calculée sur 15 jours d'observation seulement, je pense que sa classification peut encore varier, dans un sens ou dans l'autre.
Mais bon, 5000 km, c'est vraiment pas beaucoup, moins d'un rayon terrestre : même 2004MN4-Apophis était censé passer à plus de 30000 km avant que son orbite soit recalculée plus précisément...

EDIT:
Vérification faites, la probabilité d'impact de 2004MN4 reste supérieure et l'astéroide repasse 2 fois au voisinage de la Terre (en 2036-2037). Par contre, il est plus petit que 2006XG1, ce qui doit expliquer la différence de classification.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4124
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Planet Killer   Lun 26 Fév 2007 - 13:01

De l'humour US un peu épais, par l'inenarrable Taylor Dinerman :
http://www.thespacereview.com/article/815/1

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Planet Killer   Mer 23 Mai 2007 - 20:49

NasaWatch nous signale la sortie du dernier rapport d'étude de la problématique des NEO.
Détection, suivi, caractérisation et enfin étude des méthodes de déviation :

http://www.hq.nasa.gov/pao/FOIA/NEO_Analysis_Doc.pdf
Revenir en haut Aller en bas
 
Planet Killer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Autres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astronomie