PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Le corps humain face au vide spatial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lunarjojo




Masculin Nombre de messages : 1986
Age : 63
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 10:34

Citation extraite de "l'encyclopédie de l'espace", édité par Gallimard jeunesse (2013)

"Une personne qui sort dans l'espace sans combinaison protectrice ne peut pas respirer. Elle dispose de 10 secondes avant de rentrer en lieu sûr avant de s'évanouir"

Je pensais que la mort était dans ce cas instantanée.

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vador59




Masculin Nombre de messages : 501
Age : 39
Localisation : Etoile Noire
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 11:18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7485
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 11:27

Plutôt dubitatif ! D'ailleurs est-ce réaliste d'imaginer une exposition instantanée au vide de l'espace sans autre accident brutal par ailleurs: brisure d'un habitacle? Déchirure ? Dans ce cas ce n'est pas une " sortie " ?
En tout cas entre retenir sa respiration et expulser son air , mieux vaut retenir la seconde solution même si on perd quelques secondes de survie :
Moins de souffrance en évitant la surpression pulmonaire, accident que l'on rencontre chez des plongeurs avec bouteilles qui s'affolent lors d'une remontée en catastrophe
La pression hydrostatique www.enseignons.be/…/secondaire/physique/pression... a écrit:
Le plongeur est remonté sans expirer ou a bloqué sa respiration. L’air présent dans les poumons, en remontant, s’est détendu (prend plus de place dans les poumons), causant des lésions à l’intérieur des poumons, voire un éclatement des poumons.  Par exemple : poumons pleins (~ 5 litres) à 10 mètres, si la respiration est bloquée jusqu'à la surface, le volume d'air a augmenté jusqu'à 10 litres, ce qui correspond à un éclatement des poumons.



Si par miracle on vous récupère les lésions ne seront peut-être pas irréversibles.


Dernière édition par Giwa le Dim 22 Déc 2013 - 12:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22839
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 11:43

Lunarjojo a écrit:
Citation extraite de "l'encyclopédie de l'espace", édité par Gallimard jeunesse (2013)
"Une personne qui sort dans l'espace sans combinaison protectrice ne peut pas respirer. Elle dispose de 10 secondes avant de rentrer en lieu sûr avant de s'évanouir"
Je pensais que la mort était dans ce cas instantanée.
Qu'en pensez-vous?
Je pense qu'il faut déja faire la part des choses entre vide et vide spatial.

Tu parles d'une sortie spatiale sans combinaison. Or il faut savoir que le vide spatial est encore plus agressif, puisqu'en plus un corps devra subir la chaleur (+120°c) pour les parties exposées au soleil et le froid (-180°c) pour les zones à l'ombre. Je ne parle pas du rayonnement cosmique qui n'aurait pas d'effet aussi rapide.
Pour le vide, il semble effectivement qu'il y ait un temps de conscience, et cela est un peu variable selon le fait que tu retiennes ta respiration (ce qui semble etre pire) ou pas, selon que tu possèdes une combinaison comprimante ou pas.
Mais d'après ce qu'on peut lire, dans le vide, ce serait de l'ordre de 10s pour s'évanouir, ensuite les dommages commencent et la mort intervient au bout de 20 à 30 sec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Lunarjojo




Masculin Nombre de messages : 1986
Age : 63
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 12:00

Mustard a écrit:
Je pense qu'il faut déja faire la part des choses entre vide et vide spatial.

Il s'agit évidement du vide spatial, l'article parlant d'une "sortie" dans l'espace

N'existe t-il pas, sans protection, un effet de déchirure du corps du à la pression interne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7485
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 12:08

Giwa a écrit:
Plutôt dubitatif ! D'ailleurs est-ce réaliste d'imaginer une exposition instantanée au vide de l'espace sans autre accident brutal par ailleurs: brisure d'un habitacle? Déchirure ? Dans ce cas ce n'est pas une " sortie " ?
En tout cas entre retenir sa respiration et expulser son air , mieux vaut retenir la seconde solution même si on perd quelques secondes de survie :
Moins de souffrance en évitant la surpression pulmonaire, accident que l'on rencontre chez des plongeurs avec bouteilles qui s'affolent lors d'une remontée en catastrophe
La pression hydrostatique www.enseignons.be/…/secondaire/physique/pression... a écrit:
Le plongeur est remonté sans expirer ou a bloqué sa respiration. L’air présent dans les poumons, en remontant, s’est détendu (prend plus de place dans les poumons), causant des lésions à l’intérieur des poumons, voire un éclatement des poumons.  Par exemple : poumons pleins (~ 5 litres) à 10 mètres, si la respiration est bloquée jusqu'à la surface, le volume d'air a augmenté jusqu'à 10 litres, ce qui correspond à un éclatement des poumons.


Si par miracle on vous récupère les lésions ne seront peut-être pas irréversibles.

Lunarjojo a écrit:
Mustard a écrit:
Je pense qu'il faut déja faire la part des choses entre vide et vide spatial.
J'avais justement modifié mon post avec cet additif sur la surpression pulmonaire

Il s'agit évidement du vide spatial, l'article parlant d'une "sortie" dans l'espace

N'existe t-il pas, sans protection, un effet de déchirure du corps du à la pression interne?

J'avais justement modifié mon post avec cet additif sur la surpression pulmonaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunarjojo




Masculin Nombre de messages : 1986
Age : 63
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 12:48

Et que devient la pression sanguine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narount




Masculin Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 13:14

N'y avait-il pas eu des essais avec des singes chez les américains ?
J'avais lu que pour 2001 l'Odyssée de l'Espace, Kubrick s'était renseigné pour la scène avec la rentrée dans le vaisseau du héros ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus022




Féminin Nombre de messages : 32
Age : 29
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 13/11/2010

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 13:56

Voici un image qui montre assez bien ce qui arriverait à quelqu'un qui sort dans le vide spatiale sans combinaison. Dans le film Total Recal(1990), le méchant Vilos Cohaagen est exposé au soleil, aux radiations et au manque de pression atmosphérique. On voit bien son visage brulé et ses yeux exorbités. C'est à peu près ça qui arriverait! Je pense que le manque d'oxygène n'est qu'un problème parmi d'autre. C'est franchement une mort vraiment cracra mais, effectivement, ça ne durera pas très longtemps.



Il y a un vieux film qui montre la mort d'un astronaute qui a eu sa visière brisée. C'est vraiment "bien fait". Mais impossible de le retrouver.  Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://born4space.wordpress.com/
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10770
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 14:49

Ce qui se passe dans Total Recall est une caricature Hollywoodienne. En réalité, points d'yeux qui sortent ni de corps qui gonflent comme une baudruche, mais juste les poumons qui se vident et le système ORL qui se fissure de partout. Pour le reste, les températures auront vite fait de momifier le corps.
Une image plus réaliste (le film dont tu parles je pense) est Mission to Mars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
spaceX




Masculin Nombre de messages : 410
Age : 57
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 14:59

Dans le même genre, il y a "Gravity", non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22839
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 15:02

Space Opera a écrit:
Ce qui se passe dans Total Recall est une caricature Hollywoodienne. En réalité, points d'yeux qui sortent ni de corps qui gonflent comme une baudruche, mais juste les poumons qui se vident et le système ORL qui se fissure de partout. Pour le reste, les températures auront vite fait de momifier le corps.
Une image plus réaliste (le film dont tu parles je pense) est Mission to Mars.
J'avais pensé exactement la meme chose en voyant le message de Venus. Misson to Mars me semble etre bien plus proche de la réalité.


On n'explose pas dan sle vide comme un ballon le ferait, c'est une vielle idée reçue basée justement sur l'expérience du ballon mais qui est trompeuse.
en fait ce sont nos organes dont les poumons et nos vaisseaux sanguins qui explosent dans le corps, qui d'ailleurs se glace très rapidement


Dernière édition par Mustard le Dim 22 Déc 2013 - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22839
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 15:03

spaceX a écrit:
Dans le même genre, il y a "Gravity", non?
Là c'est l'autre extrême, c'est limite si dans ce film une simple apnée a suffit à tenir quelques secondes, mais bon, on n'est pas à une erreur près dans ce film tellement on les ramasse à la pelle.
Bon dans Gravity c'est un rêve, mais dans la réalité l'exposition au vide si brutalement aurait déja pour conséquence immédiate d'exploser les tympans, ce qui serait gênant pour un astronaute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
spaceX




Masculin Nombre de messages : 410
Age : 57
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 15:08

Mustard a écrit:"Bon dans Gravity c'est un rêve,... "
Je ne parlais pas de cette scéne là.
Moi je voulais parler des corps devastés par les débris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22839
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 15:10


Code:
http://www.geoffreylandis.com/vacuum.html
 
Un certain degré de conscience sera probablement maintenu pendant 9 à 11 secondes. En séquence rapide pour ce qui suit, la paralysie sera suivie de convulsions généralisées puis de paralysie à nouveau. Pendant ce
temps, la vapeur d'eau se forme rapidement dans la les tissus mous, un peu moins rapidement dans le sang veineux. Cette évolution de la vapeur d'eau provoque un gonflement marqué de l'organisme peut-être à deux fois
 son volume normal si le corps n'est pas contenu par un vêtement. (Il a été démontré qu'un vêtement bien ajusté élastique peut prévenir tout ebullisme à des pressions aussi faibles que 15 mm Hg absolus [Webb,
1969, 1970].) Le rythme cardiaque augmente dans un premier temps, mais chute rapidement par la suite. La pression artérielle chute également sur une période de 30 à 60 secondes, tandis que la pression veineuse
augmente en raison de la distension du système veineux par le gaz et les vapeurs. La pression peut atteindre ou dépasser la pression artérielle en moins d'une minute. Il n'y a alors pratiquement plus de circulation
du sang. Après un premier afflux de gaz dans les poumons lors de la décompression, les gaz et la vapeur d'eau vont continuer de s'écouler vers l'extérieur par les voies respiratoires. Cette évaporation
continuelle de l'eau réfrigère la bouche et le nez jusqu'au quasi-gel.
Le reste de l'organisme sera également refroidi, mais plus lentement.
(...)

source: http://forums.futura-sciences.com/astronomie-astrophysique/209087-vide-spatial.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
krys




Masculin Nombre de messages : 64
Age : 42
Localisation : [p,ex,ey,hx,hy,lv]
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 15:12

En plus des embolies diverses et d'une chute de la pression artérielle dûe à l'augmentation de taille des vaisseaux sanguins, il y aurait aussi l'eau du corps qui se vaporiserait, entrainant un gel de la peau, des yeux, etc etc etc...
Bref, sans matériel adéquat, ce n'est pas un milieu pour nous autres! ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spaceX




Masculin Nombre de messages : 410
Age : 57
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 15:20

"ce n'est pas un milieu pour nous autres"
Ce n'est pas un milieu pour quoi de soit de "vivant" je pense...
Enfn, tout dépend de la définition du vivant mais là est un autre débat (voir les bacteries qui ont fait le voyage jusqu'à la lune avec Apollo)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lionel




Masculin Nombre de messages : 2150
Age : 30
Localisation : Herault
Date d'inscription : 11/11/2009

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 15:54

Un astronaute devrait en faire l'expérience pour faire avancer la science moi je dis  Je sors 
Non c'est jamais arrivé des accident de décompression ? Le résultat est un peu le même j'imagine mais en plus important juste.
Et pour le froid , non le corps n'est pas congelé en 30 secondes. Les sportifs de haut niveau vont dans des chambre froide à -110 durant 3 minutes sans aucun problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akwa




Masculin Nombre de messages : 924
Age : 36
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 16:17

Contrairement à ce que montrent la plupart des films (sauf 2001 bien sûr), il ne se passe rien, visuellement, sur un corps exposé au vide.

Il va, en fait, très lentement gonfler, et se refroidir lentement par rayonnement infrarouge (s'il n'est pas exposé au Soleil).

Il y a eu des accidents de dépressurisation : l'un une fois lors d'un test de combinaison spatiale (en chambre à vide, au début de l'ère spatiale). L'astronaute a senti sa salive se mettre à bouillir sur sa langue, puis a perdu connaissance au bout d'une dizaine de seconde.
La pression a été rétabli en moins d'une minute, et l'astronaute a repris connaissance, sans aucune séquelle.

Dans le cas d'une dépressurisation, il ne faut jamais tenter de garder de l'air dans ses poumons, sinon les conséquences peuvent être catastrophiques au niveau de la gorge ou des poumons (ces organes ne sont pas conçu pour résister à la pression de 1bar à l'intérieur contre 0bar à l'extérieur).

La pression assurée par la tension de la peau sur le corps, malgré la température de 37°C, empêche le sang de bouillir (contrairement à ce qu'on dit souvent).

NB: A bah le temps que je poste, Mustard avait déjà donné l'essentiel des infos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/flyakwa
Venus022




Féminin Nombre de messages : 32
Age : 29
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 13/11/2010

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 16:32

Space Opera a écrit:
Ce qui se passe dans Total Recall est une caricature Hollywoodienne. En réalité, points d'yeux qui sortent ni de corps qui gonflent comme une baudruche, mais juste les poumons qui se vident et le système ORL qui se fissure de partout. Pour le reste, les températures auront vite fait de momifier le corps.
Une image plus réaliste (le film dont tu parles je pense) est Mission to Mars.

Oui effectivement l'image de Mission to Mars semble bien mieux mais c'est un film encore plus vieux que je cherchais.  Ca me reviendra plus tard.
Cependant, je pense tout de même qu'il y aura un effet sur les yeux (en plus du reste).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://born4space.wordpress.com/
Akwa




Masculin Nombre de messages : 924
Age : 36
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 16:47

Venus022 a écrit:

Oui effectivement l'image de Mission to Mars semble bien mieux mais c'est un film encore plus vieux que je cherchais.  Ca me reviendra plus tard.
Cependant, je pense tout de même qu'il y aura un effet sur les yeux (en plus du reste).

Non, ça ne ressemble ni à l'un ni à l'autre. Le corps va gonfler dans un délai relativement long, et ne va pas geler comme ça (comme on voit dans Mission to Mars).
Dans les cas de dépressurisation brutale, généralement on voit apparaitre un nuage de vapeur, qui correspond à l'humidité de l'air qui devient alors excessive par rapport à la pression de l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/flyakwa
Lunarjojo




Masculin Nombre de messages : 1986
Age : 63
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 17:51

Venus022 a écrit:
Citation :
Oui effectivement l'image de Mission to Mars semble bien mieux mais c'est un film encore plus vieux que je cherchais.  Ca me reviendra plus tard. 


Outland, peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8527
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Le corps humain face au vide spatial   Dim 22 Déc 2013 - 18:41

Je n'ai pas sous la main le film de la tentative de réanimation des trois cosmonaute du Soyouz 11 tués lors d'une dépressurisation de leur habitacle pendant les phases
de la rentrée atmosphérique. Mais j'ai le souvenir de visages certes tuméfiés mais sans plus. La qualité du film était médiocre mais c'est tout ce que l'on pouvait en dire.
Dans le cas de Soyouz 11 la dépressurisation n'a pas été explosive car le système de support vie du vaisseau a tenté de compenser la dépressurisation avant d'être
submergé par le vide spatial. La dépressurisation a dû commencer à la séparation du module d'habitation et du module de commande vers 120 km (?)
Le fait qu'elle n'ait pas été instantanée ne rentre pas totalement dans le sujet que vous traitez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
 
Le corps humain face au vide spatial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Autres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Sciences et Savoirs | Astronomie