PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Nouvelles du module russe NEM-1 pour l'ISS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Pline




Nombre de messages : 688
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles du module russe NEM-1 pour l'ISS   Sam 7 Oct 2017 - 20:14

nikolai39 a écrit:
Je ne vois pas pourquoi tu dis ça. La Russie exploite un parc de satellites plus grand que le nôtre et, dans certains cas, de meilleure technologie. Leur industrie est capable de produire sept vaisseaux par an pour l'ISS, avec une fiabilité de 100%. Le module Pritchal est prêt à être lancé, le module NEM est en phase de finition. Le lanceur Proton semble de nouveau fiabilisé (douze succès d'affilée, certes ce n'est pas encore Ariane 5). Ils ont plusieurs satellites scientifiques, comme Lomonossov ou Spektr-R, qui fonctionnent à merveille, même si c'est dans l'indifférence médiatique la plus totale. Le développement de Federatsia, qui est de la même classe qu'Orion, avance bien.
On peut pas dire que le développement du lanceur Angara soit foudroyant tout comme celui de Federatsia. Le calendrier du programme d'exploration du système solaire continue à glisser dans les grandes largeurs (le lancement de Luna-Glob est par exemple passé de 2012 à 2025 entre 2008 et maintenant). Les télescopes spatiaux malgré des contributions étrangères ont des cycles de développement qui se comptent maintenant en décennies malgré des objectifs plutot modestes par rapport à ce que réalise l'Europe et la NASA (par exemple le lancement de Spektr-RG dont le développement a débuté 1995 était prévu en 2013 à date de 2011 et est maintenant programmé en 2018, Spektr-UV qui devait être initialement lancé en 2007 est désormais programmé en 2021). Les satellites de télécommunications ont des charges utiles étrangères. Les satellites de renseignement accusent un retard technique croissant au point ai je cru lire que des emprunts technologiques étrangers seraient envisagés. Le du cosmodrome Vostotchny est un éléphant blanc de belle taille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14513
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles du module russe NEM-1 pour l'ISS   Dim 8 Oct 2017 - 9:35

Assurment on ne serait pas avisé de peindre tout en noir du côté russe (qui ne l'oublions pas sont dans un contexte économique très contraint) puisque les retards dans certains domaines, se panachent avec des réussites et même des coups de pouce accordés aux occidentaux dans certains domaines (la béquille du transport d'astronautes vers l'ISS pour les américains, le rattrapage des missions ExoMars de l'ESA suite au désistement -cavalier- de la NASA, par exemple).
Et quant aux "glissements" .... ils n'en ont pas le monopole, Orion et les capsules Dragon-2 et Starliner connaissent aussi de tels imprévus. On ne reviendra pas sur les annonces avec délais à géométrie ultra-élastiques - réelles ou prévisibles - concernant la F-H ou le BFR clown .

Ce qui est frappant côté russe, c'est qu'alors que des chantiers ouverts (donc en train de se concrétiser) peinent à aller au bout (Angara, Vostochnyi pour ne citer que ces deux-là) on multiplie des annonces pharamineuses (Fenix et lanceur lourd STK, participation à une station lunaire), avec aussi des financements à la "mode de calcul Maddof" et des délais fantaisistes, projets qui n'ont que de maigres chances de devenir réalité.
Mais finalement, c'est peut-être cela la "culture du spatial" inhérente à l'humanité vagissante dans son berceau lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10208
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles du module russe NEM-1 pour l'ISS   Dim 8 Oct 2017 - 9:58

C'est vrai que cette activité astronautique Russe peut-être lue de plusieurs manières, raisonnablement optimiste façon nikolai39, ou raisonnablement pessimiste façon Pline. Si je n'ai pas d'opinion bien affirmée pour Federastia aux vues des vaisseaux concurrents comme Orion, Dragon crew par exemple ; je reste beaucoup plus critique pour Angara et Vostochny. Encore que pour Vostochny on puisse me faire croire que les travaux avancent en posant qqs fenêtres à des bâtiments érigés depuis longtemps et en déplaçant qqs tas de terre d'un point A vers un point B, mais Angara ! Que raconter devant cette incroyable histoire Angara, on a tout dit et son contraire, mais il n'en reste pas moins vrai qu'il s'agit bien pour le moment d'un scénario de type Arlésienne. Heureusement quelques fiascos américains (Ares) et qqs déprimants progrès européens (Galileo) tempèrent la critique sur l'astronautique Russe. J'attendrai donc MLM pour accrocher Pritchal qui accrochera NEM (si j'ai vaguement compris qq chose à cette affaire au long cours). Mais c'est vrai, pourquoi parler d'une fin pour l'ISS alors qu'elle est inenvisageable pour le moment par la Russie, et que l’existence de l'ISS oblitère tous ses projets "beyond" à venir. L'astronautique Russe reste encore à décrypter dans le marc de café...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8096
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles du module russe NEM-1 pour l'ISS   Dim 8 Oct 2017 - 12:31

Certes la cosmonautique russe semble un peu stagner, mais nikolai39 nous fait remarquer que son bilan reste conséquent et que l’on aurait tord de croire qu’il n’y a plus rien en attendre de grand .
En effet suite aux bouleversements que ce pays a subi dans les dernières décennies , c’est déjà assez formidable que son spatial n’est pas été englouti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10208
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles du module russe NEM-1 pour l'ISS   Dim 8 Oct 2017 - 20:10

Oui, Giwa c'est un point de vue qui se défend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
nikolai39
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 8325
Age : 32
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles du module russe NEM-1 pour l'ISS   Dim 8 Oct 2017 - 21:19

Pline a écrit:
On peut pas dire que le développement du lanceur Angara soit foudroyant tout comme celui de Federatsia.

Angara a été développée assez rapidement... C'est son pas de tir qui a retardé de moult années son premier vol. Et c'est la construction de son usine qui retarde le second vol. Encore une fois, si on compare avec ce qui se fait chez nous, il a fallu trois ans et demi entre le premier vol d'AR5 (501) et son premier vol opérationnel (504).

Pline a écrit:
Le  calendrier du programme d'exploration du système solaire continue à glisser dans les grandes largeurs (le lancement de Luna-Glob est par exemple passé de 2012 à 2025 entre 2008 et maintenant). Les télescopes spatiaux malgré des contributions étrangères ont des cycles de développement qui se comptent maintenant en décennies malgré des objectifs plutot modestes par rapport à ce que réalise l'Europe et la NASA (par exemple le lancement de Spektr-RG dont le développement a débuté 1995 était prévu en 2013 à date de 2011 et est maintenant programmé en 2018, Spektr-UV qui devait être initialement lancé en 2007 est désormais programmé en 2021).

Ha ça ! On est bien d'accord, ils ont une vraie faiblesse ici. La science spatiale a explicitement été déclarée comme non prioritaire dans le FKP-2025 (tout comme dans le FKP-2015), donc les $$$ n'arrivent pas. Et comme les sondes interplanétaires sont encore plus chers que les satellites scientifiques, il y en a encore moins.

Juste une remarque : Luna-Glob décolle en 2019, et non en 2025.

Pline a écrit:
Les satellites de télécommunications ont des charges utiles étrangères.  Les satellites de renseignement accusent un retard technique croissant au point ai je cru lire que des emprunts technologiques étrangers seraient envisagés. Le  du cosmodrome Vostotchny est un éléphant blanc de belle taille.

Oui, ils ont une faiblesse sur les CU de télécoms. Faiblesse qu'ils sont en train de rattraper, à grand coup de rétro-engineering des transpondeurs made in Thales. Le nouveau satellite militaire (Blagovest) est 100% russe. Mais on pourrait que les satcoms occidentaux, quant à eux, volent pour la plupart avec des moteurs ioniques russes.

Je n'ai jamais entendu parler de problèmes technologiques avec les satellites d'observation de la Terre, qui sont au top niveau en Russie. Leurs Ressource-P dépassent largement nos Pléiades.

Concernant ta remarque sur Vostotchnyi, je ne peux pas y répondre car j'ignore ce que signifie l'expression "éléphant blanc" Very Happy

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.kosmonavtika.com
 
Nouvelles du module russe NEM-1 pour l'ISS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Russie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit