PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
bob bimon




Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Dim 24 Aoû 2014 - 18:51

Citation :
Non, Soyouz a subi un échec en 2005, et deux en 2011.


Oui mais Soyuz "nationale" hors Starsem.
Bravo pour ton site  Super 
http://www.kosmonavtika.com/lancements/2011/23122011/23122011.html

Le lancement de décembre 2011 était une Soyuz 2.1b donc la même version de Guyane, à la coiffe et l'avionique télémétrie/sauvegarde près.

Ca pourrait ressembler à ce que qui s'est passé en mai 2009 sur un tir Soyuz 2.1a depuis Plesetsk (je cite) :
http://www.kosmonavtika.com/lancements/2009/21052009/21052009.html


Citation :
Suite à une mauvaise communication entre ISS Rechetniev (constructeur de Meridian) et NPO Lavotchkine (constructeur du Fregat), les données entrées dans le système de contrôle de l'étage Fregat étaient incorrectes.
Trois allumages du Fregat étaient prévus, mais le deuxième a été interrompu sur bas niveau des réserves d'ergols. Le troisième allumage n'a donc évidemment pas pu avoir lieu non plus. L'énergie fournie a tout de même été suffisante pour placer le satellite Meridian sur une orbite 304km x 36477km x 62,84°. Le satellite a été largué à 00h13 GMT (le 22 mai).
Le périgée est tout de même nettement plus bas que l'attendu (1000km x 39800km x 62,8°), et on ne sait pas exactement si les moteurs du satellite ont finalement pu le ramener sur la bonne orbite.


Dernière édition par bob bimon le Dim 24 Aoû 2014 - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7440
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Dim 24 Aoû 2014 - 19:07

bob bimon a écrit:
Citation :
Non, Soyouz a subi un échec en 2005, et deux en 2011.


Oui mais Soyuz "nationale" hors Starsem.

Ben et alors ? aucun de ces échecs ne concerne STARSEM...  scratch  On se comprend peut-être mal...  surprise 

bob bimon a écrit:
Bravo pour ton site

Merci merci !

bob bimon a écrit:
Le lancement de décembre 2011 était une Soyuz 2.1.b donc la même version de Guyane, à la coiffe et l'avionique télémétrie/sauvegarde près.

Oui mais de toute façon, dans notre cas, le problème ne vient pas du lanceur Soyouz, mais de l'étage supérieur Fregat-MT. Donc peu importe la version...

A noter que, bien que cette mission GALILEO soit le premier échec de l'histoire de Fregat, que cet étage avait déjà eu une anomalie en 2009.

http://www.kosmonavtika.com/lancements/2009/21052009/21052009.html

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
bob bimon




Masculin Nombre de messages : 100
Age : 66
Localisation : Castres
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Dim 24 Aoû 2014 - 19:12

Citation :
Ben et alors ? aucun de ces échecs ne concerne STARSEM...    On se comprend peut-être mal...  
Je voulais juste distinguer les 2 mondes pour ceux qui ne savent pas : le monde russe national qui gère ses lanceurs pour des satellites nationaux, et le monde export (Starsem) dans lequel la Russie livre des Soyuz à Starsem/Arianespace pour des lancements depuis Baîkonur et Kourou.
Les circuits de contrôle qualité ne sont pas identiques, Starsem/Arianespace rajoute des points de contrôle.
Cela étant, dans le cas présent, s'il s'agit d'un problème de réactualisation de la navigation, cela est entièrement entre la main des Russes, Starsem n'a pas le contrôle de toute la chaîne de transmission (confère l'exemple du tir de mai 2011 que tu as décris plus haut dans la citation après le mauvais pilotage de Fregat).
En tout cas, dans le périmètre Starsem, il s'agit du premier échec.


Dernière édition par bob bimon le Dim 24 Aoû 2014 - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7440
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Dim 24 Aoû 2014 - 19:27

bob bimon a écrit:
Les circuits de contrôle qualité ne sont pas identiques, Starsem/Arianespace rajoute des points de contrôle.

Tu es sûr de ça ? J'avais l'info comme quoi ce n'était pas le cas. A ma connaissance, seuls les lanceurs destinés aux vols habités ont des contrôles supplémentaires.

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
bob bimon




Masculin Nombre de messages : 100
Age : 66
Localisation : Castres
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Dim 24 Aoû 2014 - 19:31

Ils sont renforcés d'une couche, mais surtout aux interfaces, pas en profondeur dans la chaîne industrielle russe.
Cela étant, dans le cas présent, s'il s'agit d'un problème de réactualisation de la navigation, cela est entièrement entre la main des Russes, Starsem n'a pas le contrôle de toute la chaîne de transmission (confère l'exemple du tir de mai 2009 que tu décris plus haut dans la citation après le mauvais pilotage de Fregat).


Dernière édition par bob bimon le Dim 24 Aoû 2014 - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Dim 24 Aoû 2014 - 20:33

nikolai39 a écrit:
MarsSurfaceWanderer a écrit:
C'est donc la première défaillance de Soyouz exploité par Arianespace et Starsem, mais aussi la première depuis 2002.

Non, Soyouz a subi un échec en 2005, et deux en 2011.
Je n'évoquais que les lanceurs "unitaires" lancés par Starsem et Arianespace, pas la version dans l'absolu.

Les vols de Starsem son listés (en bleu) dans cette liste, tous sont des succès : http://www.starsem.com/soyuz/log.htm

Mais comme tu le dis, c'est Fregat qui semble être en cause, et il est commun à plusieurs versions...
Revenir en haut Aller en bas
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3552
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 9:28

MarsSurfaceWanderer a écrit:
...
Mais comme tu le dis, c'est Fregat qui semble être en cause, et il est commun à plusieurs versions...
N'est-ce pas aussi à cause d'un défaut d'intégration de cet étage avec la charge utile et de composants défectueux que la sonde Phobos-Grunt n'est jamais partie vers Mars?
A ma connaissance, toutes les leçons de cet échec aux conséquences encore plus graves (pas d'autre exemplaire lancé) n'ont pas été tirées avant que l'on décide de confier les FOCs au même lanceur. mur 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22839
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 9:39

On voit nettement que les échecs se cumulent du coté des lanceurs russes depuis quelques années, et qu'aucune action vraiment concrète ne semble etre mise en place. A chaque fois c'est des têtes de responsables qui sautent, ou on rejète la responsabilité sur un pays (l'Ukraine) ou un service, mais derrière on remet rapidement la production en route, sans qu'il n'y ait vraiment eu de grosses actions et sans nette amélioration. Quand une Ariane 5 échoue elle reste cloué 1 an ou deux, quand un lanceur russes échoue on décale juste de quelques petits mois.
Il faut quand meme avouer que depuis quelques années, les lanceurs occidentaux jouissent d'une très haute fiabilité, meme chez SpaceX jeune société privé, ... alors que coté russe ça s'écroule et les échecs se suivent, chaque année. Est ce le prix à payer pour un tarif très bas ?
L'ESA qui utilise souvent le Soyuz pour ses lancements et qui a connu pas mal d'échec (Phobos grunt puis Galileo 5&6) ne devrait elle pas revenir vers des lanceurs nationaux ?

Quoi qu'il en soit, la Russie devrait vraiment s'inquéter de l'état de son industrie spatiale qui semble se dégrader. L'arriver d'Angara va etre une sorte de "croisée des chemins" pour eux et il s'agira de ne pas louper ce nouveau lanceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8527
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 10:21

Circularisez ; si non, il n'y a plus rien à voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8527
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 10:33



Ma contribution à l'astronautique russe. Je pense que ce composant a fait ses preuves au fil des siècles, il peut être installé sur Fregat sans soucis.

OK  Je sors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22839
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 11:34

Petite question ...
Bon a priori il sera difficile voir impossible de rejoindre les postes initialement prévu car les orbites et l'inclinaison demanderaient trop de carburant.

Cela dit, serait il possible de circulariser l'orbite actuelle, quite à ce qu'elle soit différente de l'orbite initialement prévue, auquel cas il n'y aura qu'à reprogrammer le sat. Idem pour l'inclinaison pourquoi ne pas laisser l'inclinaison actuelle ?
D'après ce que je vois les 30 sat de galileo n'orbiteront pas tous sur la meme orbite et sur la meme inclinaison. Les sat ne sont pas synchro entre eux, c'est une couverture un peu chaotique mais le nombre est suffisant pour avoir une couverture totale, donc en quoi cela generait de laisser un sat sur une orbite circulaire et une inclinaison autre que celle prévu ?

Orbite visée: 23522 km, 55.05°
Orbite actuelle: 13700 x 25900 km, 49.7°

Peut on envisager une orbite circulaire à 20.000 km et 49.7°c ? le plus important étant d'avoir une orbite parfaitement circulaire je présume ?
Pour l'inclinaison, aucun sat n'aura la meme inclinaison donc est ce grave ? c'est juste de la reprogrammation ensuite ?


Autre point, les sites spécialisés parlent tous d'une orbite initialement visée de 23522km, or le communiqué d'Arianespace donne 29900km. Qui dit vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Stikeurz




Masculin Nombre de messages : 739
Age : 19
Localisation : Saint-Quentin, Aisne
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 12:16

Selon 20 minutes:

La raison selon J-F Clervoy:
«Soit le satellite éteint ses moteurs un peu trop tôt en raison d’un mauvais calcul, soit les capteurs qui permettent à la fusée de se localiser et de positionner son objectif ont un défaut.»


ESA a écrit:
«en tirer les conséquences et actions correctrices permettant un retour en vol en toute sécurité et dans les meilleurs délais du lanceur Soyouz depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG)».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zitoun




Masculin Nombre de messages : 19
Age : 36
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête en orbite
Date d'inscription : 12/05/2014

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 15:11

Astro-notes a écrit:
Circularisez ; si non, il n'y a plus rien à voir...

J'adore Super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7440
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 16:53

Kostya a écrit:

N'est-ce pas aussi à cause d'un défaut d'intégration de cet étage avec la charge utile et de composants défectueux que la sonde Phobos-Grunt n'est jamais partie vers Mars?
A ma connaissance, toutes les leçons de cet échec aux conséquences encore plus graves (pas d'autre exemplaire lancé) n'ont pas été tirées avant que l'on décide de confier les FOCs au même lanceur. mur 

Phobos-Grount n'a rien à voir avec ça. Il n'y avait pas d'étage Fregat sur le vol de cette malheureuse sonde. Elle était équipée de son propre bloc de propulsion, le MDU, lointainement dérivé du Fregat. L'échec était dû au système de contrôle de ce MDU, fait par une autre entreprise que celui du Fregat, et qui n'avait aucun rapport avec celui-ci.

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
Elixir




Masculin Nombre de messages : 3928
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 22:00

Est-ce que quelqu'un parle allemand ici?

J'ai un article d'un blog de Jan Wörner qui travaille à DLR apparemment, dans lequel il mentionne que les 2 satellites ne pourraient pas déployer les panneaux solaires. Comme j'ai utilisé Google Translate je ne suis pas certain de la pertinence de la traduction.

http://dlr.de/blogs/de/desktopdefault.aspx/tabid-5896/9578_read-761/

Citation :
Dieses Zitat stammt von Elon Musk, dem Pionier im Bereich der Kommerzialisierung der Raumfahrt und Gründer von SpaceX. Er äußerte es am 23. August 2014 nach einem missglückten Teststart. Raumfahrtgeräte sind aufgrund ihrer komplexen Systeme und der Tatsache, dass die Aufgabe ohne große "Sicherheitsreserven" und relativ wenig Echtzeitkorrekturmöglichkeiten erfüllt werden muss, sehr anspruchsvolle technische Einrichtungen. Zwar wurde die Raketentechnik im Laufe der Zeit kontinuierlich und sehr erfolgreich weiterentwickelt, eine "absolute Sicherheit" kann aber aufgrund oben genannter Aspekte nicht erreicht werden. Das musste auch beim Start der beiden Galileo-Satelliten am 22. August 2014 beobachtet werden.
Der Start der Raketen vom Typ Sojus erfolgte vom europäischen Weltraumbahnhof in Kourou. Zunächst deuteten alle Messergebnisse auf einen perfekten Missionsverlauf hin: Pünktlich hob die Rakete ab, folgte der vorgegebenen Trajektorie und auch die Stufentrennung verlief perfekt. Erste Probleme wurden erkannt, als sich bei beiden an Bord befindlichen Satelliten die Solarpaneele nicht ordnungsgemäß entfalteten. Dann zeigte eine genauere Analyse, dass die erreichte Umlaufbahn weder in Form und Höhe noch in der Neigung gegenüber dem Erdäquator der Vorgabe entsprach und dass offensichtlich die Oberstufe die geplante Rotation um die Längsachse (den sogenannter Barbeque-Mode, um den Wärmehaushalt auch bei Sonneneinstrahlung günstig zu halten) nicht angeregt hatte. Noch ist es zu früh, um endgültige Aussagen über die Ursachen und Konsequenzen zu machen. Zurückkommend auf das Zitat von Elon Musk ist es mir wichtig, dass jetzt nicht das gern geübte Spiel der gegenseitigen Schuldzuweisung erfolgt, sondern die Klärung der Ursache und die sich daraus ergebenden erforderlichen Maßnahmen für die kommenden Starts im Vordergrund stehen.

Galileo ist ein Flaggschiff der europäischen Raumfahrtaktivitäten, das im Zusammenspiel von Europäischer Kommission, Europäischer Raumfahrtagentur ESA, den nationalen Raumfahrtagenturen und der Raumfahrtindustrie realisiert wird. Wir brauchen dieses System nicht aus europäischem Eitelkeitsdenken, sondern insbesondere aus der Notwendigkeit heraus, durch Unabhängigkeit für eine Reihe von sicherheitskritischen Anwendungen, wie zum Beispiel dem navigationsgeführten Endanflug von Flugzeugen bei der Landung, über die Frage der Redundanz das erforderliche Sicherheitsniveau zu garantieren.

Die Ereignisse vom 22. August sind sicherlich ein herber Rückschlag für das Galileo-Programm, das seit seinem Start vor vielen Jahren immer wieder - bisher jedoch mehr unter administrativen als unter technischen Problemen und Verzögerungen - gelitten hat. Gleichwohl ist die Notwendigkeit unter Fachleuten unbestritten und muss nun die Grundlage für das zielgerichtete Entscheiden und Handeln sein. Die Anforderungen hinsichtlich Bahngenauigkeit sind systembedingt hoch und daher eine besondere Herausforderung. Hier gilt es auch auf der technischen Seite eventuelle Konsequenzen, beispielsweise auch bei der Definition der zukünftigen europäischen Trägerrakete zu definieren, um innerhalb der physikalisch gesetzten engen Grenzen die Echtzeitkorrekturmöglichkeiten zu maximieren.

Merci.

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eastpendulum.com
Elixir




Masculin Nombre de messages : 3928
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 22:14

On avait évoqué l’éventuelle mauvaise orientation de Fregat lors du 2ème allumage, on s'oriente de plus en plus vers cette cause me semble-t-il?

The investigation into the Galileo failure begins, focuses on thrusters

http://www.russianspaceweb.com/galileo.html#0824

Citation :
The Moscow-based investigation commission into the Galileo launch accident was expected to convene for the first time on Monday (August 24). As of August 24, all publicly available data from the flight pointed toward a wrong orientation of the Fregat upper stage during its second engine firing, which led to the However whether it was caused by the faulty attitude control system, or by its software or by some failure during the flight remains a mystery. Peculiarly, the telemetry from the flight control system on the Fregat apparently indicated flawless performance of all systems.

By August 25, several reliable posters on the Novosti Kosmonavtiki web forum indicated that the attention had quickly focused on two out of 12 small thrusters that are used to keep the Fregat upper stage in right orientation during unpowered flight and also place it in correct attitude for the firing of the main engine. It seems that the firing of two thrusters was interrupted, even though they had received all the correct commands from the flight control system. As a result, the Fregat started its second main engine firing in the wrong direction, causing the change in the orbital inclination toward the Equator, instead of boosting its altitude.

The role of the flight control system in failing to detect or report this problem to ground control remains unclear.

The Fregat is equipped with 12 thrusters fed from a common hydrazine fuel distribution line. Four such thrusters are used to control the roll of the stage during the powered phase of the flight (when the main engine fires).

On Monday, Arianespace announced the formation of its own ivestigation commission with this statement:

Following the major anomaly that occurred on August 22, 2014, during the Soyuz ST mission carrying two satellites in the Galileo constellation, Arianespace announced today, in conjunction with the European Space Agency
(ESA) and the European Commission, the appointment of an independent inquiry commission.

The commission is chaired by Peter Dubock, former ESA Inspector General. Its mandate is to establish the circumstances of the anomaly, to identify the root causes and associated aggravating factors, and make recommendations to correct the identified defect and to allow for a safe return to flight for all Soyuz launches from the Guiana Space Center (CSG).

The commission will start its work on August 28, 2014, and submit its initial conclusions as early as September 8, 2014.

The inquiry commission comprises the following members:

Peter Dubock, former ESA Inspector General, Chairman;

Professor Guido Colasurdo, University of Roma "Sapienza", full professor
of flight mechanics;

Michel Courtois, former ESA Technical Director;

Paul Flament, European Commission, Head of Unit, Galileo and Egnos
Programmes Management, DG for Entreprise and Industry;

Giuliano Gatti, ESA, Galileo Program Technical Officer;

Professor Wolfgang Kubbat, former head of the Institute of Flight Systems
and Automatic Control at the Technical University of Darmstadt;

Isabelle Rongier, CNES Inspector General;

Toni Tolker Nielsen, ESA Deputy Inspector General.

To maintain links with the Russian partners in the Soyuz at CSG program, the head of the Russian space agency Roscosmos, on request from the head of Arianespace, has designated Alexander Daniliuk, Deputy Director General of TsNIImash, as board liaison.

Arianespace Chairman and CEO Stéphane Israël said: "I would like to thank Peter Dubock for having accepted the chairmanship of this commission, which was appointed in conjunction with ESA and the European Commission and with the support of the space agencies from France (CNES), Germany (DLR) and Italy (ASI), along with a team of high-level European experts. The commission will now be able to carry out its work independently, operating
under a very tight schedule. We sincerely hope that the commission's recommendations will lead to a rapid resumption of missions, while ensuring the high reliability expected of our Soyuz launches from CSG."

Mission background

It was the ninth launch of the Soyuz rocket from French Guiana and the mission is known as VS09 in the flight manifest of Arianespace, that operates the Russian-built rockets based in Guiana along with Europe's own Ariane-5 and Vega rockets. At the time of final preparations for the FOC M1 mission, another launch with Galileo satellites was scheduled for the last quarter of 2014.

The operational Galileo satellites were built by a prime contractor OHB System, while their payloads were supplied by SSTL (Surrey Satellite Technology Ltd), a British subsidiary of Airbus Defence and Space.

On Jan. 26, 2010, Arianespace announced signing of a contract for five Soyuz missions to deliver pairs of Galileo FOC satellites.The first of these launches was previously delayed from December 2012 to the second half of 2013.

The first attempt to launch Galileo FOC M1 mission on August 21, 2014, was scrubbed less than eight hours before the liftoff scheduled for 16:31:14 Moscow Time (8:31 a.m. EST) due to bad weather. The Russian space agency, Roskosmos, then posted a press-release announcing that the mission was rescheduled for Aug. 22, 2014, at 16:27:11 Moscow Time (8:27 a.m. EST, 12:27 GMT). However Arianespace said that "another launch date will be decided depending on the evolution of the weather conditions in Kourou." By the end of the day, Arianespace reported that "a favorable trend in weather conditions is forecasted for tomorrow over the Guiana Space Center, Europe’s Spaceport. Therefore, Arianespace has decided to restart the countdown..."



Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eastpendulum.com
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7440
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 22:21

Elixir a écrit:
J'ai un article d'un blog de Jan Wörner qui travaille à DLR apparemment, dans lequel il mentionne que les 2 satellites ne pourraient pas déployer les panneaux solaires. Comme j'ai utilisé Google Translate je ne suis pas certain de la pertinence de la traduction.

Selon le forum NSF, il n'y a aucun problème avec les satellites (à part qu'ils ne sont pas sur la bonne orbite, évidemment).

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
primus




Masculin Nombre de messages : 1599
Age : 48
Localisation : Terre
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 22:44

Question peut être naïve, voire même de la science fiction, mais a t'on déjà envisagé une mission de sauvetage (je parle d'un point de vue général)?
J'entends par là envoyer un (dans ce cas là 2) petit module ( genre Sylda...Fregat, on va oublier!!!)  qui rejoindrait le satellite, s'arrimerait à celui-ci puis le remettrait sur la bonne orbite. Au prix du Satellite et des délais pour en fabriquer d'autres de remplacement, cela serait il rentable?
J'imagine que pour ces 2 là ce doit être trop tard, mais pour de futur lancement (genre constellation), cela serait il possible et rentable?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elixir




Masculin Nombre de messages : 3928
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 22:46

nikolai39 a écrit:
Elixir a écrit:
J'ai un article d'un blog de Jan Wörner qui travaille à DLR apparemment, dans lequel il mentionne que les 2 satellites ne pourraient pas déployer les panneaux solaires. Comme j'ai utilisé Google Translate je ne suis pas certain de la pertinence de la traduction.

Selon le forum NSF, il n'y a aucun problème avec les satellites (à part qu'ils ne sont pas sur la bonne orbite, évidemment).

J'ai fait une rapide recherche sur Jan Wörner tout à l'heure, il a été le Président de DLR.

http://www.dlr.de/dlr/en/desktopdefault.aspx/tabid-10329/510_read-204

Je voudrais quant même avoir une traduction plus pertinente de l'article de son blog.

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eastpendulum.com
bob bimon




Masculin Nombre de messages : 100
Age : 66
Localisation : Castres
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 23:02

L'allemand est loin derrière moi (depuis le bac Very Happy ), mais rien n'indique dans cet article que les panneaux ne seraient pas déployés. L'article dit plutôt que c'est au moment de déployer les panneaux pour opérer en mode barbecue (panneaux face au Soleil, satellite tournebroche) que l'équipe de contrôle a réalisé l'anomalie orbitale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soa




Masculin Nombre de messages : 644
Age : 96
Localisation : *
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 23:19

Non non, il dit bien que les panneaux ne se sont pas déployés correctement.

Néanmoins je ne vois pas le lien avec la mauvaise orbite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elixir




Masculin Nombre de messages : 3928
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Lun 25 Aoû 2014 - 23:34

soa a écrit:
Non non, il dit bien que les panneaux ne se sont pas déployés correctement.

Néanmoins je ne vois pas le lien avec la mauvaise orbite.

Je crois que c'est quand il disait ça -

Citation :
Dann zeigte eine genauere Analyse, dass die erreichte Umlaufbahn weder in Form und Höhe noch in der Neigung gegenüber dem Erdäquator der Vorgabe entsprach und dass offensichtlich die Oberstufe die geplante Rotation um die Längsachse (den sogenannter Barbeque-Mode, um den Wärmehaushalt auch bei Sonneneinstrahlung günstig zu halten) nicht angeregt hatte.

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eastpendulum.com
bob bimon




Masculin Nombre de messages : 100
Age : 66
Localisation : Castres
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Mar 26 Aoû 2014 - 0:04

Info intéressante, pas confirmée bien sûr... 2 tuyères de contrôle d'attitude coupés ?
http://www.russianspaceweb.com/galileo.html de Anatoly Zak


Citation :
The investigation into the Galileo failure begins, focuses on thrusters
The Moscow-based investigation commission into the Galileo launch accident was expected to convene for the first time on Monday (August 24). As of August 24, all publicly available data from the flight pointed toward a wrong orientation of the Fregat upper stage during its second engine firing, which led to the However whether it was caused by the faulty attitude control system, or by its software or by some failure during the flight remains a mystery. Peculiarly, the telemetry from the flight control system on the Fregat apparently indicated flawless performance of all systems.
By August 25, several reliable posters on the Novosti Kosmonavtiki web forum indicated that the attention had quickly focused on two out of 12 small thrusters that are used to keep the Fregat upper stage in right orientation during unpowered flight and also place it in correct attitude for the firing of the main engine. It seems that the firing of two thrusters was interrupted, even though they had received all the correct commands from the flight control system. As a result, the Fregat started its second main engine firing in the wrong direction, causing the change in the orbital inclination toward the Equator, instead of boosting its altitude.
The role of the flight control system in failing to detect or report this problem to ground control remains unclear.
The Fregat is equipped with 12 thrusters fed from a common hydrazine fuel distribution line. Four such thrusters are used to control the roll of the stage during the powered phase of the flight (when the main engine fires).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3552
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Mar 26 Aoû 2014 - 0:08

nikolai39 a écrit:

Phobos-Grount n'a rien à voir avec ça. Il n'y avait pas d'étage Fregat sur le vol de cette malheureuse sonde. Elle était équipée de son propre bloc de propulsion, le MDU, lointainement dérivé du Fregat. L'échec était dû au système de contrôle de ce MDU, fait par une autre entreprise que celui du Fregat, et qui n'avait aucun rapport avec celui-ci.
Ok. Merci pour la précision, j'avais simplement retenu la [trop] lointaine parenté du MDU avec Frégat mais je ne savais pas qu'il n'était pas fabriqué par les mêmes. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
bob bimon




Masculin Nombre de messages : 100
Age : 66
Localisation : Castres
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Mar 26 Aoû 2014 - 0:13

Et ici, c'est obscur à démêler : le matos a bien fonctionné, mais il y a eu des erreurs d'orbite (??)
http://en.itar-tass.com/non-political/746603


Citation :
MOSCOW, August 25. /ITAR-TASS/. Russia’s Soyuz rocket and Fregat booster worked properly when deploying European Galileo satellites last week when they found to be slightly deviating from the target orbit, the Federal Space Agency (Roscosmos) said on Monday.

“The express analysis of the telemetric data shows that there are no complaints about the work of the onboard equipment of the Soyuz carrier rocket and Fregat booster,” Roscosmos said.
Russia’s Lavochkin aerospace company confirmed on Saturday there were errors in the deployment of European Galileo satellites by its Fregat-MT booster.
“There were orbiting errors,” the company said, following reports that the satellites had deviated from the target orbit.
Russia’s Soyuz rocket with a Fregat-MT upper stage and two Galileo navigation system satellites blasted off from Kourou, French Guiana, on Friday, August 22.
Roscomos has set up an independent emergency commission to investigate the matter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
space reveur




Masculin Nombre de messages : 492
Age : 30
Localisation : la lune
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]   Mar 26 Aoû 2014 - 1:15

primus a écrit:
Question peut être naïve, voire même de la science fiction, mais a t'on déjà envisagé une mission de sauvetage (je parle d'un point de vue général)?
J'entends par là envoyer un (dans ce cas là 2) petit module ( genre Sylda...Fregat, on va oublier!!!)  qui rejoindrait le satellite, s'arrimerait à celui-ci puis le remettrait sur la bonne orbite. Au prix du Satellite et des délais pour en fabriquer d'autres de remplacement, cela serait il rentable?
J'imagine que pour ces 2 là ce doit être trop tard, mais pour de futur lancement (genre constellation), cela serait il possible et rentable?

C'est exactement l'idée qui vient de me traverser. Une espèce de satellite simple constitué d'un moteur , un réservoir et une espèce de grande pince pour s’agripper au sats. Si les sats ne peuvent pas être utilisables a cette orbite alors faudrait y penser. Au mieux on les remet sur orbite au pire ça fait de la recherche et développement.

chaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com