PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 EMDrive - Propulsion du futur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Bip




Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Mer 4 Nov 2015 - 19:14

Voila un résumé à jour de la situation :

http://nextbigfuture.com/2015/11/nasa-eagleworks-has-tested-upgraded.html?m=1

Ce petit labo Eagleworks ne communique pas son rapport détaillé car il est en ce moment soumis à un comité de lecture avant publication (qui pourrait avoir lieu au printemps 2016)
Ils organisent aussi une contre-expérience par un labo différent

Encourageant, car si c'était un bide ils ne demanderaient pas une contre-expérience, je suppose ?
Ils ont pris encore plus de précautions au banc de mesure.
Une électronique ajuste la fréquence en permanence suivant la dilatation thermique de la cavité résonnante.

Mais la part de poussée "miraculeuse" est maintenant beaucoup faible que ce que clamait Shawyer voici quelques années.

Ils arrivent à faire le distinguo d'avec les effets de l'air réchauffé et de l'allongement causé par la dilatation thermique du banc.

De plus  on parle d'une installation du banc d'essai sur un plateau tournant (à frottement réduit) qui aurait subi une mise en rotation spectaculaire sous la lente poussée de l'EMdrive :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nick




Masculin Nombre de messages : 11
Age : 37
Localisation : Lille
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Lun 16 Nov 2015 - 13:10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bip




Nombre de messages : 195
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Lun 16 Nov 2015 - 19:48

Je ne vois ni image ni message !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pline




Masculin Nombre de messages : 693
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Mar 17 Nov 2015 - 22:49

L'EM Drive a été annoncé par son inventeur en 2001. En dehors de ses "inventeurs" (au pluriel car il y a eu une variante) on ne cite généralement que 3 équipes de chercheurs  ayant tenté officiellement de reproduire  les résultats annoncés :
- Une équipe de chercheurs chinois (2008-2010) qui a annoncé avoir généré des poussées significatives mais sans rien publier
- Une équipe d'un petit laboratoire de la NASA spécialisé dans les propulsions exotiques (2014-2015) qui a également  annoncé  des résultats positifs mais dans des conditions d'expérimentation largement contestées (vide partiel, défaillance rapide de l'expérience). Encore une fois pas de publication ayant fait l'objet d'une revue par des paires
- Une équipe allemande à Dresde (2015) avec des résultats non concluants.

Avec des résultats aussi pauvres en 15 ans sur un mode de propulsion qui ouvre la porte des étoiles, il n'y a pas besoin de polémiquer en long et en large pour trancher sur la viabilité de la solution.

La médiatisation de l'EM Drive a débuté avec un article publié en 2006 dans une revue de vulgarisation scientifique américaine (souvent présenté par les fans comme une revue scientifique alors qu'il s'agit d'un équivalent de Science & Vie)  sur ce type de propulsion qui a fait l'objet de violentes critiques de la part de la communauté scientifique puis plus récemment en 2015 d'un article sur le principal site en anglais fréquenté par la communauté des amateurs de vol spatial Nasaspaceflight.com.

Ce qui suit est polémique :

Comme pour Mars One et les rêves martiens de SpaceX on a une proposition technico-scientifique manquant de rigueur mais sur un thème qui fait rêver qui est reprise et amplifiée grâce à internet par une communauté d'amateurs éblouis mais disposant d'un bagage scientifique insuffisant pour détecter les failles de nos charlatans.


Dernière édition par Pline le Mar 17 Nov 2015 - 23:01, édité 1 fois (Raison : typo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bip




Nombre de messages : 195
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Mer 18 Nov 2015 - 0:53

Bonjour,
Je suis assez d'accord, sauf pour le dernier mot.
Ces américains disent que leurs résultats sont pour l'instant en cours de relecture par des pairs (pas paires !) avant publication en 2016. Si dans un an je ne vois toujours rien venir je passerai évidemment à autre chose.
L'expérimentation de Dresde (Dr Tajmar) était simplifiée afin de ne pas avoir à retoucher l'accord de la cavité : le coeff Q de résonance était donc minuscule et il ne faut pas s'étonner que le résultat en ai été cafouilleux.
Les tentatives d'explication de Shawyer par addition relativiste des vitesses de groupe des ondes à l'intérieur ne me semblent pas stupides à priori. Les équations de Maxwell cachent quelques trésors insoupçonnés des débutants.
Une autre équipe, celle du CANNAE Drive, un truc différent mais de même inspiration a repris ses expériences cryogéniques.
On verra bien.
( 100% des éventuels gagnants auront tenté leur chance  :)   )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4134
Age : 50
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Mer 18 Nov 2015 - 8:31

On est pas très croyant par ici, seulement 6 pages sur le sujet, avec d'affreux sceptiques, alors que sur NSF, ils en sont à 1000 pages de commentaires enthousiastes. (Je viens de voir qu'ils ont même créé une section spéciale "New physics for propulsion").
Pour le truc qui tourne : un peu compliqué pour une boussole Wink

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pline




Masculin Nombre de messages : 693
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Ven 20 Nov 2015 - 20:00

Bip a écrit:
Bonjour,
Je suis assez d'accord, sauf pour le dernier mot.
Oui il était de trop, il visait uniquement Musk et Mars One.


Dernière édition par Pline le Ven 20 Nov 2015 - 20:00, édité 1 fois (Raison : formulation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4457
Age : 61
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Ven 20 Nov 2015 - 21:00

lambda0 a écrit:
...Pour le truc qui tourne : un peu compliqué pour une boussole Wink
Faudrait voir s'il fait un tour complet ou pas... Very Happy

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
davastro




Masculin Nombre de messages : 9
Age : 49
Localisation : St Martin de Bernegoue
Date d'inscription : 13/10/2011

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Jeu 28 Jan 2016 - 11:30

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakitess




Masculin Nombre de messages : 70
Age : 27
Localisation : Laythe
Date d'inscription : 03/02/2016

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Jeu 4 Fév 2016 - 9:44

Ce sujet est vraiment fascinant :)

Mais très sincèrement, qu'Est-ce qui retient les organismes qui en sont capables, de tester la chose en orbite ? C'est désormais la question que je me pose, plutôt que de comprendre ce qui se trame là dessous (qui a son importance capitale, certes) : franchement, le dispositif n'est clairement pas imposant ni lourd, et constituerait sans mal une charge utile d'appoint sur un lancement prévu !

Est-ce vraiment "trop cher" ? Sérieusement ? Pour un au potentiel relativement inouï ? J'ai un mal fou à comprendre. Et l'explication pourrait être celle d'une réponse définitive dans les milieux fermés : négatif, ça fonctionne pas et on a trouvé le pourquoi des erreurs expérimentales. Je ne vois que ça, un absolu démenti interne, parce que même à 1/1000 de probla qu'il y ait quelque chose d'exploitable, quelle chose ! Même, d'ailleurs, en cas d'impossibilité pratique pour la conquête spatiale (puissance strictement dérisoire ou un truc du genre) : les physiciens seraient ravis de plancher dessus.

Bref, ça intéresse énormément de monde et le démêlage "concret" est à portée de fusée, c'est terriblement frustrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCom3bROrMgEt0BW8H4sUzyw
Antares101


avatar

Masculin Nombre de messages : 690
Age : 32
Localisation : Liège
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Jeu 4 Fév 2016 - 14:28

Même question....aucun test "in space" n'est encore programmé ou envisagé par une agence avec un modèle réduit??
C'est vrai que cela fait le buzz, ce fameux EMDrive, mais ça reste assez intriguant quand même!
Ils doivent encore sûrement s'assurer d'avoir éliminé toutes les influences des conditions environnementales terrestres qui pourraient influencer le test labo avant de financer une mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmiste


avatar

Masculin Nombre de messages : 753
Age : 45
Localisation : lyon
Date d'inscription : 21/09/2011

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Ven 22 Avr 2016 - 7:47

Mike McCulloch un scientifique anglais vient de publier un papier avec une nouvelle explication théorique du phénomène d'EMDrive.
Cette nouvelle théorie a le mérite d'être assez crédible pour expliquer l'apparente violation de la conservation du mouvement.

Si j'ai bien compris, la loi classique d'inertie découlerait en fait d'un effet prédit par la relativité générale : les radiations de Unruh. En gros, un objet en accélération se comporte comme un corps noir rayonnant.
Or ces radiations sont difficiles à détecter pour les accélérations normalement constatées sur terre qui sont (relativement) fortes. 
Par contre dans le cas d'EMDrive, avec de très faibles poussée, les longueur d'ondes des radiations deviennent très grandes et suivent alors une espèce de "saut quantique" dans les valeurs possibles. Cela explique le pourquoi de la poussée de l'EMDrive dans certaines conditions, voire l'inversement de la poussée dans d'autres.

Outre l'EMDrive, cela pourrait aussi expliquer les étranges sautes d'inertie observées sur des sondes (lesquelles ? ce n'est pas précisé) au passage de la terre lors de trajectoire d'effet de fronde gravitationnelle.

Reste que les radiations d'Unruh ne font pas 100% d'unanimité parmi les théoriciens et qu'elles impliquent aussi que les photons ont des masses ce qui est loin d'être admis par tous.

https://www.technologyreview.com/s/601299/the-curious-link-between-the-fly-by-anomaly-and-the-impossible-emdrive-thruster/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AG4D




Masculin Nombre de messages : 5
Age : 50
Localisation : limousin
Date d'inscription : 13/05/2016

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Ven 13 Mai 2016 - 12:26

Bonjour à tous,

J'ai fait un petit programme qui calcul quand un EMdrive a plus d'énergie cinétique que d'énergie consommée pour sa propulsion. (Si seulement l'EMdrive est une réalité). A l'origine, j'ai voulu le poster sur NASA Spaceflight , mais la modération a effacé mon post.

Le programme, qui est peut-être faux, est basé sur des équations simples non relativiste tel que:

distance d=1/2*a*t^2
d=distance en m
a=accélération en m/s^2
t=temps en s

vitesse v=a*t
v=vitesse en m/s
a=accélération en m/s^2
t=temps en s

accélération a=f/m
a=accélération en m/s^2
f=force en newton
m=masse en kg

Énergie cinétique Eci=1/2*m*v^2
Eci=énergie cinétique en joule
m=masse en kg
v=vitesse en m/s

Énergie total consommée Et=Eco*t
Et=énergie total consommée dans le temps en joule
Eco=puissance en watt
t=temps en s

Code:
//kinetic energie vs imput power for emdrive

//By AG4D
//13 mai 2016

//***************
//*** TYPEDEF ***
//***************

typedef unsigned char cop;
typedef signed char co;

typedef unsigned short m2op;
typedef signed short m2o;

typedef unsigned long lm4op;
typedef signed long lm4o;

typedef unsigned long long llm8op;
typedef signed long long llm8o;

typedef float flo4;
typedef double flo8;
typedef long double flo12;

typedef flo8 floxo;

//****************
//*** INCLUDES ***
//****************

#include<string.h>
#include<iostream>
#include<stdlib.h>
#include<math.h>

using namespace std;

//************
//*** ENUM ***
//************

enum type_reponse{OK_BON,PAS_BON,OUI,NON};

//*********************
//*** class_emdrive ***
//*********************

class class_emdrive
{
public:

  //*** CONSTRUCTEUR ***
  class_emdrive();

  //*** DONNEES MEMBRES ***

  flo8 temps;
  flo8 vitesse;
  flo8 distance;
  flo8 energie_cinetique;
  flo8 energie_consommee;

private:

  //*** DONNEES MEMBRES ***

  flo8 mas_EMd;//masse de l'EMdrive en kg
  flo8 ene_EMd;//consommation énérgétique de l'emdrive en Watt
  flo8 pou_EMd;//poussée générée par l'emdrive en Newtown

public:

  //*** FONCTIONS MEMBRES ***

  void masse();
  void power();
  void pouss();
  void calcul();
};

class_emdrive::class_emdrive()
{
  //*** EMdrive par defaut ***
  mas_EMd=100.00;//masse de 100 kg
  ene_EMd=300.00;//puissance de 300 watt
  pou_EMd=0.01;//Poussee de 0.01 Newton
}

//**********************
//*** Fonction masse ***
//**********************

void class_emdrive::masse()
{
  type_reponse reponse;
  reponse=OK_BON;

  do
  {
    cout <<"\n"<<"Masse de l'emdrive en kg [1;1000] => ";
    cin >> mas_EMd;

    if((mas_EMd<1)||(mas_EMd>1000))
    {
      cout <<"\n"<<"ATTENTION";
      cout <<"\n"<<"La masse doit etre entre [1 et 1000] kg";
      reponse=PAS_BON;
    }
    else
    {
      reponse=OK_BON;
    }
  }
  while(reponse==PAS_BON);
}

//**********************
//*** Fonction power ***
//**********************

void class_emdrive::power()
{
  type_reponse reponse;
  reponse=OK_BON;

  do
  {
    cout <<"\n"<<"Puissance de l'emdrive en watt [10;10000] => ";
    cin >> ene_EMd;

    if((ene_EMd<10)||(ene_EMd>10000))
    {
      cout <<"\n"<<"ATTENTION";
      cout <<"\n"<<"la puissance doit etre entre [10 et 10000] watt";
      reponse=PAS_BON;
    }
    else
    {
      reponse=OK_BON;
    }
  }
  while(reponse==PAS_BON);
}

//**********************
//*** Fonction pouss ***
//**********************

void class_emdrive::pouss()
{
  type_reponse reponse;
  reponse=OK_BON;

  do
  {
    cout <<"\n"<<"Poussee de l'emdrive en newton [0.000001;100] => ";
    cin >> pou_EMd;

    if((pou_EMd<0.000001)||(pou_EMd>100))
    {
      cout <<"\n"<<"ATTENTION";
      cout <<"\n"<<"La poussee doit etre entre [0.000001 et 100] newton";
      reponse=PAS_BON;
    }
    else
    {
      reponse=OK_BON;
    }
  }
  while(reponse==PAS_BON);
}

//***********************
//*** Fonction calcul ***
//***********************

void class_emdrive::calcul()
{
  //*** Ensemble des calculs ***
  temps=(2*mas_EMd*ene_EMd)/(pou_EMd*pou_EMd);
  vitesse=(pou_EMd/mas_EMd)*temps;
  distance=0.50*(pou_EMd/mas_EMd)*temps*temps;

  energie_cinetique=0.5*(pou_EMd*temps*pou_EMd*temps)/mas_EMd;
  energie_consommee=ene_EMd*temps;

  cout <<"\n"<<"--------------------------------------------------------------";
  cout <<"\n"<<"*** Au-dela de ce temps, E. cinetique > E. consommee ***";
  cout <<"\n"<<"Temps en seconde  = "<<temps;
  cout <<"\n"<<"Temps en minute   = "<<temps/60.0;
  cout <<"\n"<<"Temps en heure    = "<<temps/3600.0;
  cout <<"\n"<<"Temps en jour     = "<<temps/86400.0;
  cout <<"\n"<<"Temps en annee    = "<<temps/31536000.0;
  cout <<"\n";
  cout <<"\n"<<"Vitesse en m/s    = "<<vitesse;
  cout <<"\n"<<"Vitesse en km/s   = "<<vitesse/1000.0;
  cout <<"\n";
  cout <<"\n"<<"Distance en m     = "<<distance;
  cout <<"\n"<<"Distance en km    = "<<distance/1000.0;
  cout <<"\n"<<"Distance en s.Lu  = "<<distance/299792458.0;
  cout <<"\n";
  cout <<"\n"<<"Energie cinetique en joule   = "<<energie_cinetique;
  cout <<"\n"<<"Energie cinetique en K.joule = "<<energie_cinetique/1000.0;
  cout <<"\n"<<"Energie cinetique en M.joule = "<<energie_cinetique/1000000.0;
  cout <<"\n"<<"Energie cinetique en G.joule = "<<energie_cinetique/1000000000.0;
  cout <<"\n";
  cout <<"\n"<<"Energie consommee en joule   = "<<energie_consommee;
  cout <<"\n"<<"Energie consommee en K.joule = "<<energie_consommee/1000.0;
  cout <<"\n"<<"Energie consommee en M.joule = "<<energie_consommee/1000000.0;
  cout <<"\n"<<"Energie consommee en G.joule = "<<energie_consommee/1000000000.0;
  cout <<"\n"<<"--------------------------------------------------------------";  
}

//*********************
//*** FONCTION MAIN ***
//*********************

int main()
{
  //*** EMdrive object ***
  class_emdrive ob_emdrive;

  type_reponse reponse;
  reponse=OUI;
  m2op rep;

  do
  {
    ob_emdrive.masse();
    ob_emdrive.power();
    ob_emdrive.pouss();
    ob_emdrive.calcul();

    cout <<"\n"<<"Voulez-vouz recommencer (0 c'est non, autre c'est oui) => ";
    cin >> rep;
    if(rep==0)
    {
      reponse=NON;
    }
  }
  while(reponse==OUI);

  return 0;
}

Voila c'est simple mais pensez-vous qu'il soit juste ?
C'est quand même étrange de voir que l'on peu obtenir très facilement avec l'EMdrive, plus d'énergie cinétique que d'énergie totale consommée pour sa propulsion! C'est totalement contraire aux lois physiques.

D'ailleurs, il me semble que le moteur VASMIR avait également été attaqué à cause de cela. C'est à ce demander aussi si une fusée utilisant la fusion nucléaire ne pourrait-elle pas produire plus d'énergie cinétique qu'elle en a consommé.

Où est mon erreur?
Peut-on prouver qu'une fusée nucléaire ne sera jamais sur-unitaire ?

a+


Dernière édition par AG4D le Ven 13 Mai 2016 - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AG4D




Masculin Nombre de messages : 5
Age : 50
Localisation : limousin
Date d'inscription : 13/05/2016

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Ven 13 Mai 2016 - 12:40

Pour donner un ordre de grandeur pour l'énergie, une batterie solaire de 12.50v avec 120 ah contient:

12.50*120*0.80=1200 wh = 1.2 kwh=4320000 joule=4320 k.joule=4.32 m.joule


Dernière édition par AG4D le Ven 13 Mai 2016 - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitu


avatar

Masculin Nombre de messages : 994
Age : 19
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2014

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Ven 13 Mai 2016 - 12:42

L'équation pour la distance ne doit elle pas avoir son temps au carré ? 
d=1/2at^2 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afcavf.org/index/page/id/accueil
AG4D




Masculin Nombre de messages : 5
Age : 50
Localisation : limousin
Date d'inscription : 13/05/2016

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Ven 13 Mai 2016 - 12:53

Oui, petite erreur mais elle ne l'est pas dans le programme.
Il y a peut-être d'autres erreurs ?


Pour info, le programme calcul le temps t (en partant de t0=0) au delà duquel l'EMdrive devient sur-unitaire avec une consommation constante, une masse constante et une accélération constante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4134
Age : 50
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Ven 13 Mai 2016 - 15:00

AG4D a écrit:
Oui, petite erreur mais elle ne l'est pas dans le programme.
Il y a peut-être d'autres erreurs ?

Il y a peut-être des bonnes raisons pour que NSF ait effacé tes messages.
Les confusions entre puissance et énergie, et les unités fantaisistes, donc des notions basiques normalement connues au lycée, ne donnent pas vraiment envie d'aller examiner le programme.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AG4D




Masculin Nombre de messages : 5
Age : 50
Localisation : limousin
Date d'inscription : 13/05/2016

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Ven 13 Mai 2016 - 15:26

...et là c'est mieux ou c'est toujours aussi catastrophique !?

Code:
//kinetic energie vs imput power for emdrive

//By AG4D
//13 mai 2016

//***************
//*** TYPEDEF ***
//***************

typedef unsigned char cop;
typedef signed char co;

typedef unsigned short m2op;
typedef signed short m2o;

typedef unsigned long lm4op;
typedef signed long lm4o;

typedef unsigned long long llm8op;
typedef signed long long llm8o;

typedef float flo4;
typedef double flo8;
typedef long double flo12;

typedef flo8 floxo;

//****************
//*** INCLUDES ***
//****************

#include<string.h>
#include<iostream>
#include<stdlib.h>
#include<math.h>

using namespace std;

//************
//*** ENUM ***
//************

enum type_reponse{OK_BON,PAS_BON,OUI,NON};

//*********************
//*** class_emdrive ***
//*********************

class class_emdrive
{
public:

  //*** CONSTRUCTEUR ***
  class_emdrive();

  //*** DONNEES MEMBRES ***

  flo8 temps;
  flo8 vitesse;
  flo8 distance;
  flo8 energie_cinetique;
  flo8 energie_consommee;

private:

  //*** DONNEES MEMBRES ***

  flo8 mas_EMd;//masse de l'EMdrive en kg
  flo8 ene_EMd;//consommation énérgétique de l'emdrive en Watt
  flo8 pou_EMd;//poussée générée par l'emdrive en Newtown

public:

  //*** FONCTIONS MEMBRES ***

  void masse();
  void power();
  void pouss();
  void calcul();
};

class_emdrive::class_emdrive()
{
  //*** EMdrive par defaut ***
  mas_EMd=100.00;//masse de 100 kg
  ene_EMd=300.00;//consommation de 300 watt
  pou_EMd=0.01;//Poussee de 0.01 Newton
}

//**********************
//*** Fonction masse ***
//**********************

void class_emdrive::masse()
{
  type_reponse reponse;
  reponse=OK_BON;

  do
  {
    cout <<"\n"<<"Masse de l'emdrive en kg [1;1000] => ";
    cin >> mas_EMd;

    if((mas_EMd<1)||(mas_EMd>1000))
    {
      cout <<"\n"<<"ATTENTION";
      cout <<"\n"<<"La masse doit etre entre [1 et 1000] kg";
      reponse=PAS_BON;
    }
    else
    {
      reponse=OK_BON;
    }
  }
  while(reponse==PAS_BON);
}

//**********************
//*** Fonction power ***
//**********************

void class_emdrive::power()
{
  type_reponse reponse;
  reponse=OK_BON;

  do
  {
    cout <<"\n"<<"Puissance de l'emdrive en watt [10;10000] => ";
    cin >> ene_EMd;

    if((ene_EMd<10)||(ene_EMd>10000))
    {
      cout <<"\n"<<"ATTENTION";
      cout <<"\n"<<"la puissance doit etre entre [10 et 10000] watt";
      reponse=PAS_BON;
    }
    else
    {
      reponse=OK_BON;
    }
  }
  while(reponse==PAS_BON);
}

//**********************
//*** Fonction pouss ***
//**********************

void class_emdrive::pouss()
{
  type_reponse reponse;
  reponse=OK_BON;

  do
  {
    cout <<"\n"<<"Poussee de l'emdrive en newton [0.000001;100] => ";
    cin >> pou_EMd;

    if((pou_EMd<0.000001)||(pou_EMd>100))
    {
      cout <<"\n"<<"ATTENTION";
      cout <<"\n"<<"La poussee doit etre entre [0.000001 et 100] newton";
      reponse=PAS_BON;
    }
    else
    {
      reponse=OK_BON;
    }
  }
  while(reponse==PAS_BON);
}

//***********************
//*** Fonction calcul ***
//***********************

void class_emdrive::calcul()
{
  //*** Ensemble des calculs ***
  temps=(2*mas_EMd*ene_EMd)/(pou_EMd*pou_EMd);
  vitesse=(pou_EMd/mas_EMd)*temps;
  distance=0.50*(pou_EMd/mas_EMd)*temps*temps;

  energie_cinetique=0.5*(pou_EMd*temps*pou_EMd*temps)/mas_EMd;
  energie_consommee=ene_EMd*temps;

  cout <<"\n"<<"--------------------------------------------------------------";
  cout <<"\n"<<"*** Au-dela de ce temps, E. cinetique > E. consommee ***";
  cout <<"\n"<<"Temps en seconde  = "<<temps;
  cout <<"\n"<<"Temps en minute   = "<<temps/60.0;
  cout <<"\n"<<"Temps en heure    = "<<temps/3600.0;
  cout <<"\n"<<"Temps en jour     = "<<temps/86400.0;
  cout <<"\n"<<"Temps en annee    = "<<temps/31536000.0;
  cout <<"\n";
  cout <<"\n"<<"Vitesse en m/s    = "<<vitesse;
  cout <<"\n"<<"Vitesse en km/s   = "<<vitesse/1000.0;
  cout <<"\n";
  cout <<"\n"<<"Distance en m     = "<<distance;
  cout <<"\n"<<"Distance en km    = "<<distance/1000.0;
  cout <<"\n"<<"Distance en s.Lu  = "<<distance/299792458.0;
  cout <<"\n";
  cout <<"\n"<<"Energie cinetique en joule   = "<<energie_cinetique;
  cout <<"\n"<<"Energie cinetique en K.joule = "<<energie_cinetique/1000.0;
  cout <<"\n"<<"Energie cinetique en M.joule = "<<energie_cinetique/1000000.0;
  cout <<"\n"<<"Energie cinetique en G.joule = "<<energie_cinetique/1000000000.0;
  cout <<"\n";
  cout <<"\n"<<"Energie consommee en joule   = "<<energie_consommee;
  cout <<"\n"<<"Energie consommee en K.joule = "<<energie_consommee/1000.0;
  cout <<"\n"<<"Energie consommee en M.joule = "<<energie_consommee/1000000.0;
  cout <<"\n"<<"Energie consommee en G.joule = "<<energie_consommee/1000000000.0;
  cout <<"\n"<<"--------------------------------------------------------------";  
}

//*********************
//*** FONCTION MAIN ***
//*********************

int main()
{
  //*** EMdrive object ***
  class_emdrive ob_emdrive;

  type_reponse reponse;
  reponse=OUI;
  m2op rep;

  do
  {
    ob_emdrive.masse();
    ob_emdrive.power();
    ob_emdrive.pouss();
    ob_emdrive.calcul();

    cout <<"\n"<<"Voulez-vouz recommencer (0 c'est non, autre c'est oui) => ";
    cin >> rep;
    if(rep==0)
    {
      reponse=NON;
    }
  }
  while(reponse==OUI);

  return 0;
}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4457
Age : 61
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Ven 13 Mai 2016 - 19:22

Le travail W d'une force F exercée sur une longueur l (c'est à dire ton Et) est égal à F*l.
La puissance P (ton Eco) dans le repère d'inertie lié au point de départ est donc par simple dérivation par rapport au temps F*v = F*a*t.
L'énergie cinétique Eci = ½*m*v² = ½*m*a²*t² d'où par dérivation par rapport au temps une puissance identique m*a²*t = F*a*t.
En termes de travail total et d'énergie finale : W = F*½*a*t² = ½*F²t/m et Eci = ½*m*a²*t² = ½*F*a*t = W. Pas de désaccord donc...
D'où vient le problème, c'est qu'il faut une puissance croissante avec la vitesse pour maintenir l'accélération dans ce cas de figure : Car P = F*v

On n'est absolument pas dans le cas de figure de la fusée qui s'allège au fur et à mesure qu’elle accélère en s'appuyant sur l'action et la réaction dans son repère... Là on serait plutôt dans le cas de figure de l'action et la réaction entre le mobile et un "fluide" hypothétique immobile par rapport au repère de départ...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Bip




Nombre de messages : 195
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Ven 13 Mai 2016 - 19:27

Un historique de l'affaire, mis à jour :

http://www.digitaltrends.com/cool-tech/emdrive-news-rumors/


et le système cryogénique concurrent mais apparenté, Cannae annonce un nouveau résultat :

http://cannae.com/another-successful-superconducting-demo-completed/


Récemment le physicien McCulloch dit avoir mis au point une théorie explicative. Pour cela il ré-invente la notion d'inertie, peut-être liée à l'effet quantique Unruh vu par un observateur accéléré, (rayonnement que McCulloch limite par l'horizon de Rindler  pour d'ailleurs remplacer la théorie astronomique de la Matière noire) : cela peut donc aller très loin (principe de Mach) et dépasser le cadre de ce forum.  Prudence donc.

L' Emdrive est une cavité résonante, l'onde produite y rebondit des milliers de fois en phase . McCulloch applique sa théorie aux photons dans cet état particulier à l'intérieur de la cavité.
C'est très différent du raisonnement (contesté) de Shawyer qui était relativiste et pas quantique.

En tout cas la théorie de McCullouch calcule le bon ordre de grandeur de la poussée anormale observée !  (en supposant que les mesures sont valides).

http://www.ptep-online.com/index_files/2015/PP-40-15.PDF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4457
Age : 61
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Ven 13 Mai 2016 - 22:44

Bip a écrit:
...En tout cas la théorie de McCullouch calcule le bon ordre de grandeur de la poussée anormale observée !  (en supposant que les mesures sont valides).

http://www.ptep-online.com/index_files/2015/PP-40-15.PDF
Ce papier explique pas mal de choses, comme le mouvement de rotation anormal des galaxies sans introduire l'hypothèse de la matière noire, mais malheureusement au prix de l'hypothèse d'une masse du photon, ce qui est fort de café... scratch

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Bip




Nombre de messages : 195
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Ven 13 Mai 2016 - 23:34

non, la masse du photon n'est pas une nouveauté : puisqu'il a une énergie il a une masse.
(vous devez confondre avec la masse au repos des particules, nulle pour le photon (jamais au repos en fait) )

cependant j'avoue ne pas avoir encore tout lu. Et les idées de MacCulloch sont très loin d'être partagées par les professeurs d'université.
Cette théorie d'allure improvisée est cependant préférable à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4457
Age : 61
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Ven 13 Mai 2016 - 23:47

Le photon au repos ça n’existe pas. Il se déplace toujours à la célérité de la lumière quel que soit le repère...
Son énergie est E = cp et il n'y a pas de terme en m dans cette relation contrairement à la relation générale d'une particule dotée d'une masse m : E2 = m2c4 + c2p2.

De manière plus générale, un photon n'est pas dévié dans un champ gravitationnel parce qu'il aurait une masse, mais parce qu'il suit une géodésique... Et quand il "remonte" un champ gravitationnel il est décalé vers le rouge car il perd de l'énergie...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Bip




Nombre de messages : 195
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Dim 15 Mai 2016 - 18:35

McCulloch, génie auto-proclamé, vient de poster une "explication plus simple" de MiHsC & EMdrive :

http://physicsfromtheedge.blogspot.fr/2016/05/clearer-explanation-of-mihsc-emdrive.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argonaute




Masculin Nombre de messages : 207
Age : 40
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Jeu 2 Juin 2016 - 4:40

Henri a écrit:
Le photon au repos ça n’existe pas. Il se déplace toujours à la célérité de la lumière quel que soit le repère...
Son énergie est E = cp et il n'y a pas de terme en m dans cette relation contrairement à la relation générale d'une particule dotée d'une masse m : E2 = m2c4 + c2p2.

De manière plus générale, un photon n'est pas dévié dans un champ gravitationnel parce qu'il aurait une masse, mais parce qu'il suit une géodésique... Et quand il "remonte" un champ gravitationnel il est décalé vers le rouge car il perd de l'énergie...


    No   Tu étais bien parti au début pourtant


  Des photons ne peuvent pas suivre une géodésie puisqu'ils n'ont justement pas de masse ! non  La géodésie n'étant que la cartographie d'un champ de gravité/pesanteur sur le temps

 Cela ne peut affecter que des objets qui ont une masse ! Hors les photons n'en ont pas, donc ce n'est pas le champ de gravité (et donc pas la géodésie)

  La seule chose qui explique pourquoi un photon dévie de son chemin a proximité d'un objet massif : C'est la courbure espace temps provoquée par l'objet massif en question, et pas sa gravité qui ne concerne que les objets & particules qui ont une masse !

  C'est pourquoi on voit par exemple les photons dévier en astronomie quand ils sont sur le chemin d'une galaxie très massive, au point d'en déformer sévèrement l'image qu'on recoit des galaxies autour par "lentilles gravitationnelles" mais attention a ce mot car il utilise a tord le mot gravité

   Les photons se contentent simplement de glisser sur la courbure espace temps locale imposée par l'immense masse de l'objet qui la déforme, et cela peut aller jusqu'a se faire piéger dans la courbure espace temps comme dans le cas d'un trou noir créant une fosse-singularité d'ou le photon ne peut pas sortir

  Mais la gravité n'y est pour rien (et donc la géodésie non plus) c'est vraiment qu'une question de courbure espace temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4457
Age : 61
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: EMDrive - Propulsion du futur ?   Jeu 2 Juin 2016 - 8:02

La géodésie EST la courbure de l'espace... En RG (Relativité Générale) la gravité n'est plus une force mais le résultat de la courbure de l'espace-temps... La RG remplace toute interprétation de type champ/force gravitationnel par une interprétation purement géométrique, toute distribution de masse/énergie déforme effectivement l'espace-temps, les géodésiques cessent ainsi d'être des droites et deviennent des courbes. On n'a plus affaire à un espace euclidien mais à un espace de Riemann. Les particules de toutes natures (dotées de masse ou pas) suivent ces géodésiques. Un photon qui approche le voisinage d'une concentration de masse/énergie sera "dévié" comme le serait un objet doté de masse. C'est un changement complet de paradigme, ton dernier post est par contre marqué par une conception hybride qui mélange mécanique newtonienne et RG.
Pour le reste c'est des maths très ardues certes (calcul tensoriel) mais de simples maths... Dans beaucoup de domaines la mécanique newtonienne est largement suffisante pour atteindre les précisions souhaitées, et même quand on veut calculer grossièrement le rayon de l'horizon des événements d'un trou noir, entre le calcul rigoureux de la RG (métrique de Schwarzschild) et un simple calcul newtonien classique, on n'aboutit qu'à un rapport de l'ordre de 2 entre le résultat classique et le résultat relativiste... Par contre pour atteindre la précision ultime souhaitée pour le GPS il faut appliquer le formalisme de la RG dans toute sa rigueur.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)


Dernière édition par Henri le Jeu 2 Juin 2016 - 14:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
 
EMDrive - Propulsion du futur ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Propulsions et lanceurs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com