PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Exposé : L'espace vecteur de tension ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADA




Masculin Nombre de messages : 7
Age : 22
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Exposé : L'espace vecteur de tension ?    Mar 18 Nov 2014 - 2:47

Bonjour à tous !

Avant toute chose, je ne sais pas si je poste au bon endroit du forum et encore moins si vous pourrez m’aider.

Dans le cadre de mes études, je dois réaliser une présentation orale sur un sujet d’actualité à caractère géopolitique. J’ai décidé d’aborder un thème qui me passionne à savoir l’espace. J’aimerais à travers cet exposé, mettre en évidence le fait que l’espace est finalement une zone de tension où les enjeux politiques, économiques et militaires sont nombreux.

Pour ce faire, je me suis essentiellement focalisé sur l’aspect militaire et politique. Dans un premier temps, j’ai commencé à mettre en évidence cette idée à travers les phénomènes de militarisation (déploiement de satellite d’écoute et de surveillance) et d’arsenalisation (exemple de la chine qui détruit un de ses satellites obsolètes en 2007). J'ai bien insisté sur cet aspect en prenant l'exemple des USA.

Dans un second temps, j’aimerais démontrer que l’espace est un véritable « outil » géopolitique qui peut influer sur les décisions gouvernementales et inversement. Je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre ! :)

J’ai 2-3 exemples qui me viennent à l’esprit :

- Par exemple, le programme spatial nord-coréen n’est pas vraiment clair dans ses intentions et entraine souvent sa condamnation par la communauté internationale.

- De même pour le programme
nucléaire iranien qui entraîne d’intenses tensions. C’est grâce à la militarisation de l’espace que les USA (notamment) dispose d’informations cruciales et prennent en conséquence des mesures.

- Et à l’inverse, les tensions
géopolitiques actuelles peuvent influer sur le développement spatiale (conflit en Ukraine avec un impact possible sur Atlas V et ISS).

Voilà dans les grandes lignes, comment j’aimerais démontrer que l’espace est une zone de tension et un « outil » pouvant influencer les décisions politiques. J’aimerais savoir si vous êtes d’accord avec ma démarche ou non, et si vous avez de meilleurs idées ou encore exemples pour étoffer mon analyse.

Je vous remercie d’avoir pris le temps de me lire.

Bonne soirée,

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13620
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Exposé : L'espace vecteur de tension ?    Mar 18 Nov 2014 - 11:40

Evidemment le sujet met le doigt sur ces tensions.

Mais tout n'est pas binaire : blanc ou noir ....

L'espace a aussi quelques petits créneaux où on parle coopération au-delà des tensions qui certes existent.
Ne pas du tout en parler ... c'est AMHA qui n'engage que moi, entrer dans le jeu des "bons et des méchants" très manichéen.

Tu ne précises pas dans quel domaine tu fais tes études ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Exposé : L'espace vecteur de tension ?    Mar 18 Nov 2014 - 11:54

De nos jours les conflits politiques liés à l'espace sont bien faible et comme tu le dis ils sont principalement lié aux pays, comme l'Iran ou la Corée du nord, qui veulent se doter d'une capacité nucléaire balistique.

Mais je pense que le plus bel exemple de l'influence de l'espace sur les enjeux politiques s'est déroulé lors du premier satellite en orbite, du premier humain dans l'espace et du premier homme sur la lune. L'URSS et les USA ont fait de 1957 à 1969 leur priorité nationale pour les programmes spatiaux. Le programme spatial a fait pleinement parti de la fameuse guerre froide et les enjeux ont été énorme. Le programme Apollo était la priorité américaine et au delà de cette bataille politique l'armée était très interessé par l'espace. N'oublions pas que l'astronautique moderne est née grace à la volonté des armée de posséder des missiles intercontinentaux. C'est l'USAF aussi qui a voulu une navette pour construire des stations militaires et d'énorme sat militaire en orbite.
Dans ces années 50 à 80 on avait de grands projets militaires et civils pour l'espace. Mais les surcouts, les crises, les déboires des navettes russes et américains ont eu raisons de ces projets imaginaires.
De nos jours les objectifs financiers ont pris le deçus sur les ambitions, sur les enjeux, et les tensions. L'espace est devenu un véritable marché commercial, l'exploration continue lentement mais surement, et l'homme se contente toujours d'apprendre à vivre dans l'espace en attendant des projets plus ambitieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
gregmclaren




Masculin Nombre de messages : 575
Age : 27
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Exposé : L'espace vecteur de tension ?    Mar 18 Nov 2014 - 13:37

Ces deux magazines parus en 2009 pour le "Diplomatie" (hors-série 09- août-septembre 2009) et en 2013 pour le "DSI" (Défense & sécurité internationale, hors série 28, février-mars 2013) pourraient t'aider dans ton travail et ta réflexion.





Pour le "Diplomatie", quelques infos ici: http://www.librairie-sciencespo.fr/revues-par-themes/revues-de-geopolitique-et-r-i/livre/diplomatie-hors-serie-n-9-geopolitique-et-geostrategie-de-l-espace/aout-septembre-2009/2000000001784.html

Pour le "DSI", des infos supplémentaires ici: http://terrealalune.blogspot.ch/2013/03/dsi-vers-la-guerre-spatiale.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacepaper.over-blog.com/
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13620
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Exposé : L'espace vecteur de tension ?    Mar 18 Nov 2014 - 21:09

LA concurrence économique sur le marché des lancements spatiaux .... est-elle matière à conflit ? Les enjeux économiques font-ils partie des tensions géo-politiques ?

Conflit à "fleuret moucheté" ? En tout cas une lutte (sans merci)  pour conquérir les marchés. Y compris entre des puissances qui "sont dans le même camp"

N'est ce pas ce qui sous-tend la fébrilité européenne pour définir la nouvelle politique Ariane 6 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmochris




Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 51
Localisation : 31
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Exposé : L'espace vecteur de tension ?    Mar 18 Nov 2014 - 21:46

ADA a écrit:

Dans un second temps, j’aimerais démontrer que l’espace est un véritable « outil » géopolitique qui peut influer sur les décisions gouvernementales et inversement. Je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre ! :)

Un bel exemple d'outil géopolitique, mais plutôt dans le sens de la détente, est la décision de Clinton en 1993 de transformer Freedom, qui n'allait nulle part, en ISS avec participation russe. Cela a débouché sur le volet "Espace" de l'accord Gore-Tchernomyrdin de 1995.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmochris




Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 51
Localisation : 31
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Exposé : L'espace vecteur de tension ?    Mar 18 Nov 2014 - 21:48

montmein69 a écrit:
LA concurrence économique sur le marché des lancements spatiaux .... est-elle matière à conflit ? Les enjeux économiques font-ils partie des tensions géo-politiques ?

Conflit à "fleuret moucheté" ? En tout cas une lutte (sans merci)  pour conquérir les marchés. Y compris entre des puissances qui "sont dans le même camp"

Ce n'est pas propre à l'Espace : cf la lutte Boeing vs Airbus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3551
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Exposé : L'espace vecteur de tension ?    Mer 19 Nov 2014 - 8:36

cosmochris a écrit:
montmein69 a écrit:
LA concurrence économique sur le marché des lancements spatiaux .... est-elle matière à conflit ? Les enjeux économiques font-ils partie des tensions géo-politiques ?

Conflit à "fleuret moucheté" ? En tout cas une lutte (sans merci)  pour conquérir les marchés. Y compris entre des puissances qui "sont dans le même camp"
Ce n'est pas propre à l'Espace : cf la lutte Boeing vs Airbus.
Euh, c'est moi qui suis trop vieux sage  ou bien Boeing et Airbus sont justement des acteurs (majeur en ce qui concerne Airbus puisque N°1 Européen) de la guerre commerciale dans le spatial?
Si on veut réellement faire le parallèle avec d'autres marchés sans lien direct avec le spatial, mieux vaudrait parler de l'agroalimentaire... et même là, j'y vois pour ma part de nombreux liens avec le spatial qui est partout (ie. surveillance des récoltes, des catastrophes naturelles, suivi des approvisionnements...) sans qu'on en soit toujours conscient. Pour tous les enjeux d'hier (mais pas d'avant-hier quand même  :) ) comme d'aujourd'hui, le spatial reste au cœur des stratégies des Etats qui souhaitent rester souverains et continuer à exercer une influence au niveau mondial.
Si je veux prendre une image, dès lors que l'accès à l'espace permet de "prendre de la hauteur" (je sais, elle était facile), cela fait des Etats qui en bénéficie des "Global players" comme disent les anglo-saxons: avant le spatial, les grandes puissances mondiales utilisaient des missions d'exploration en surface pour étendre leur influence et accroître leur empire colonial (et la Chine d'il y a 100ans n'avait pas les mêmes moyens que l'Empire Britannique d'alors donc ça n'était pas un acteur qui pesait mondialement). Aujourd'hui, plus de missionnaires (trop risqué à cause des cannibales megalol ) mais des missions spatiales (approche moins horizontale que celle du missionnaire clown ) qui jouent le rôle qu'avait jadis une flotte maritime puissante comme outil incontournable d’expansionnisme transcontinental. Et bien sûr, ce qui était vrai à l'échelle de la Terre au début du spatial le sera aussi à plus grande échelle (système solaire dans un premier temps) lorsque notre économie dispendieuse (associée à une démographie toujours aussi peu maitrisée mondialement) sera venue à bout des ressources de notre caillou donc le spatial est un outil de conquête et de suprématie, tendance que l'Homme en tant qu'espèce n'est pas prêt d'abandonner (chasser la nature et elle revient au galop).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8504
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Exposé : L'espace vecteur de tension ?    Mer 19 Nov 2014 - 10:26

J'aime bien le   megalol et aussi le  clown tu ne nous épargeneras rien ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13620
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Exposé : L'espace vecteur de tension ?    Mer 19 Nov 2014 - 12:14

Autre exemple c'est la place qu'a le spatial (?) dans l'écoute des communications par le NSA qui a défrayé la chronique il n'y a pas si longtemps.
Ecoute de ses propres citoyens US, mais aussi écoute de dirigeants de pays (parfois amis) et capacité d'écouter un pays entier.

http://www.france24.com/fr/20140319-nsa-capable-%C3%A9couter-pays-entier-etats-unis-snowden/

https://firstlook.org/theintercept/2014/05/19/data-pirates-caribbean-nsa-recording-every-cell-phone-call-bahamas/

Je n'ai pas trouvé de détails techniques si l'écoute se faisait sur des câbles ou des fibres optiques terrestres, ou aussi sur des lignes par satellite.
(programmes MYSTIC et SOMALGET)


Dernière édition par montmein69 le Mer 19 Nov 2014 - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Exposé : L'espace vecteur de tension ?    Mer 19 Nov 2014 - 12:24

Au dela des conflits militaro-géopolitique il y a aussi les conflits internes et économiques, par exemple:
- Galileo a été la source d'un énorme conflit d'interet économique entre européen
- Ariane 5ME ou Ariane 6 fait aussi état d'une guerre entre Allemand et francais. D'ailleurs depuis la création de l'europe spatiale ce n'est que conflit sur conflit entre Francais, allemand et italiens qui ont tous des divergences et ne cèdent jamais au point de devoir faire plusieurs moyens programmes pour satisfaire tout le monde au lieu d'un gros projet unique.
- Les USA sont aussi ne perpétuel conflit entre républicains et démocrates sur l'avenir du spatial américain. Les uns veulent la lune les autres non.
- On a aussi les restrictions des américains (ITAR) sur du matériel qui fait que certains sat commerciaux ou scientifiques ne peuvent pas être lancé par des fusées chinoises ou russes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3551
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Exposé : L'espace vecteur de tension ?    Mer 19 Nov 2014 - 12:49

Mustard a écrit:
...
- Les USA sont aussi ne perpétuel conflit entre républicains et démocrates sur l'avenir du spatial américain. Les uns veulent la lune les autres non.
Oui mais il n'y a pas qu'aux USA car dans tous les pays, on trouve des politiciens qui promettent la Lune clown mais jusqu'à maintenant, il n'y a que JFK qui ait tenu cette promesse. veneration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
ADA




Masculin Nombre de messages : 7
Age : 22
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: Exposé : L'espace vecteur de tension ?    Jeu 20 Nov 2014 - 23:55

Bonjour à tous !
Je vous remercie pour vos différentes réponses ainsi que pour vos idées qui m'ont permis de bien structurer mon exposé.
PB : L'espace un endroit hautement stratégique et vecteur de tension ?
Je vous transmets le lien de mon support final pour la présentation (ne me tenez pas rigueur des fautes d'orthographe, je dois le relire/modifier encore) : https://prezi.com/qgszwcacij2m/geopolitique/
Introduction : Raison(s) du sujet + Rapide historique
1ère Partie : Comme je l'avais dit dans mon post initial, je parlerais dans ma première partie des "mécanismes" de satellisation et de militarisation, et j'enchainerais avec un exemple concret Galileo qui conjugue ces 2 notions. (J'ai lu dans différents articles qu'outre les enjeux économiques, un des enjeux est d'ordre militaire. Il permettrait (certains satellites) de guider des missiles à distance sans envoyer d'homme ou d'avion sur le terrain. Je garde sous le coude les tensions générées avec les Américains et les rivalités entre pays européens (Allemagne-Italie-France) pour la suite.
Avant d'enchainer sur ma deuxième partie, j'évoque rapidement qui sont les principales puissances spatiales, et comment est régulé l'espace (traité de l'espace).
2ième Partie : Dans ma deuxième partie, je démontre dans quelle mesure l'espace est vecteur de tensions et un outil permettant d'influencer les politiques. J'ai essayé de prendre les 3 exemples qui me paraissaient les plus pertinents.
-> L'image satellitaire au service des états/institutions européennes -> Exemple de la >Corée du Nord/NSA
-> Conflit ukrainien (Impact possible sur Atlas et j'évoque la dépendance des USA à l'égard des Russes pour envoyer des hommes dans l'espace).
-> Je finis par évoquer les tensions au sein même de l'UE (rivalité avec Galileo, Ariane 5 ME vs Ariane 6). Une Europe spatiale crédible face aux autres
puissances ?
Conclusion : Je termine en répondant à la problématique, mais je relativise en évoquant une réelle coopération entre les différentes puissances (ISS, Rosetta) et je m'interroge sur le rôle futur de la Chine qui ne cesse de concurrencer les Américains.
J'ai essayé de rester dans une actualité "proche" sans trop m'éloigner dans l'histoire. Je ne sais pas si vous avez des recommandations à me faire où bien même des critiques !
PS : Je fais des études de Gestion (Finance/Droit/Comptabilité) et donc aucun rapport avec tout ce qui touche à la « science », espace… Dans le cadre d’une présentation oral, j’ai l’occasion de traiter d’un sujet  qui m’intéresse d’où ce choix !
Bonne soirée,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebas




Masculin Nombre de messages : 93
Age : 38
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: Re: Exposé : L'espace vecteur de tension ?    Ven 21 Nov 2014 - 23:50

La géopolitique c'est justement le sujet que les acteurs du spatial civil aimeraient éviter. Certains voudraient imaginer qu'il existe un secteur civil indépendant du militaire. Or c'est bien la prégnance de l'intérêt militaire qui fait que toute décision dans le domaine est éminemment politique. Ce sont à mon avis, et dans la majorité des cas, de purs rapports de forces politiques qui transcendent même les positions les plus libérales en matière économique. Dans un certain sens il est compréhensible de désirer cette séparation de la chose militaire par la pesanteur qu'elle installe mais elle est irréaliste. Irréaliste parce que le spatial est un domaine de haute technicité et que la guerre de haute intensité, celle qui détermine la survie, la domination, la soumission ou la négociation est aujourd'hui une affaire de technique plus que d'honneur ou de courage quoi qu'il en faille encore.
La course à l'espace américano-soviétique des 60's est avant tout une course à l'acquisition technique en matière balistique, le vecteur de l'arme de destruction massive. La lune a été un prétexte médiatique au financement.
Toute la conduite d'un théâtre d'opérations militaires, en particulier américain, est aujourd'hui dépendant de satellites. Cette maîtrise est indispensable, par maîtrise j'entends la permanence de l'outil militaire dans ses objectifs. Bien entendu si l'on peut avoir le monopole de cette maîtrise on peut prétendre se placer dans une position de full spectrum dominance.

Galileo est un bon exemple effectivement, les Américains ont plutôt chercher à en dissuader les Européens arguant que le GPS faisait déjà le boulot et en cherchant à en présenter l'investissement comme non rentable par un monopole sur les applications civiles qui leur autorise une certaine liberté sur les prix. Maintenant que Galileo va devenir une réalité il va plus être question de coopération mais les tensions ne cesseront pas car les Américains chercheront à rendre Galileo complémentaire du GPS et certainement à se rendre indispensable et à la manœuvre et si nécessaire par mostration d'une capacité de nuisance potentielle.
ISS est aussi un autre exemple similaire déjà existant de coopération mais qui pourtant relève d'un intérêt tactique américain : la captation d'un effort technique, scientifique et financier dont ils assurent la maîtrise principale ; même avec le retrait des navettes.
Il est probable qu'ils fassent de même pour un futur projet martien ou lunaire habité qui prendrait le relais d'ISS en proposant un package séduisant aux Européens et autres - l'Esa participe déjà à Orion – mais en s'assurant toujours la maîtrise du projet. C'est une forme de contrôle. On pourrait se demander pourquoi ils sont les seuls à proposer du rêve, des projets ambitieux ? Parce qu'ils en ont les moyens. Ces moyens reposent sur des fondamentaux économiques particuliers et uniques aujourd'hui qui reposent eux mêmes, en partie, sur une domination militaire.
Bien entendu il peut y avoir de la coopération, notamment en Europe et en matière scientifique mais c'est le haut de l'iceberg. Et même en Europe les tensions sont continues notamment entre la France et l'Allemagne. Alors peut être qu'on aimerait se plaire à ignorer ces rapports de force avec ses bons et ses méchants mais je trouve que c'est un déni de réalité.
Aujourd'hui on sait que la filière chimique impose des limites à ce que l'on peut faire et les seuls qui pourront briser ce cadre seront les intérêts militaires - recherches sur l'hypersonique ? - . C'est parce que ces intérêts géopolitiques dépassent ceux d'un simple marché des satcoms que c'est, en plus d'être illusoire, contre-productif de vouloir l'ignorer. Je dirais que c'est le résultat de l'air du temps, d'une bien-pensance, bref une idéologie pour laquelle on pourrait trouver, en creusant un peu, des intérêts politiques sous-jacents.

Voilà, je suis certain que comme vous citerez vos sources vous mentionnerez le « forum de la conquête spatiale » .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Exposé : L'espace vecteur de tension ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Autres pays-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astronomie