PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 pro/anti vols habités: le bon compromis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Olivier Sanguy




Nombre de messages : 1534
Date d'inscription : 17/09/2005

MessageSujet: Re: pro/anti vols habités: le bon compromis   Sam 15 Oct 2005 - 23:47

Henri a écrit:
Olivier Sanguy a écrit:
En effet, si le robot devient "homme", beaucoup de questions se poseront. Dont une pour l'exploration spatiale : osera-t-on le sacrifier ? Autrement dit lui faire faire un voyage sans retour comme Cassini, Voyager...
C'est ce à quoi je faisais allusion dans mon post sur les implications morales et philosophiques d'envoyer au casse pipe une machine capable de passer indéfiniment le test de Türing.

Tout à fait ! Si une machine passe ce test, on aura un superbe débat de société autant éthique que philosophique, comme tu l'annonçais.

Au fait, on a déjà tenté ce test ? Des résultats ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://oliviersanguy.wordpress.com
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4210
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: pro/anti vols habités: le bon compromis   Dim 16 Oct 2005 - 1:29

Olivier Sanguy a écrit:
Au fait, on a déjà tenté ce test ? Des résultats ?
Des milliers de gens tombent amoureux chaque jour d'un bot en chatant... mais comme on dit l'amour rends aveugle. I love you
Plus sérieusement, en l'absence de comportement émotionnel, un testeur humain expérimenté démasque les meilleurs programmes de simulation en moins de 10 minutes. Attention, certains de ces programmes sont extremement rusés, capables d'apprendre de leurs échecs et de pièger un novice.
Au Japon, une équipe travaille depuis des années sur un automate dans l'objectif de simuler à la perfection l'aspect et le comportement gestuel humain (peau, chevelure, regard, respiration, mouvements de la tête, du torse et des bras). Le but est de remplacer les hotesses d'accueil des grandes entreprises. Entre un tel automate et un bot de chat il ne manquera bientot qu'une synthèse de la parole correcte. Mais même si c'était le cas, un entretien de quelques minutes suffirait à démasquer l'imposture, mais pour combien de temps ?
Toujours au Japon, ont été fabriqués des automates androïdes capables de se relever seul quant ils chutent et capables de comprendre et exécuter des ordres oraux simples (ramasse cet objet, tiens cet objet, viens ici, etc...) mais au prix d'une puissance de calcul assez importante (un PC musclé sous linux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
CharlotMan




Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: pro/anti vols habités: le bon compromis   Dim 16 Oct 2005 - 9:19

c'est très interressant, mais pour l'instant (et pour tres longtemps encore), les robots ne font qu'imiter les emotions Humaines, ils ne les ressente pas vraiment. Je pense que la 1ere emotion ressentie serait la peur. C'est un sentiment relativement simple. Quasiment tous les animaux la ressentent, c'est une emotion essentielle a l'instinct de survie. L'amour par example est beaucoup pluis complexe...enfin je penses


Citation :

Toujours au Japon, ont été fabriqués des automates androïdes capables de se relever seul quant ils chutent et capables de comprendre et exécuter des ordres oraux simples (ramasse cet objet, tiens cet objet, viens ici, etc...) mais au prix d'une puissance de calcul assez importante (un PC musclé sous linux)

WOW ils ont inventé le chien ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22831
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: pro/anti vols habités: le bon compromis   Dim 16 Oct 2005 - 11:35

Pas évident de donner des émotions à des robots, car dans le fond leur intelligence n'est du qu'à un programme, lui meme réalisé par l'homme.

Donc quoi qu'on dise quand une machine réagit à telle chose c'est parceque l'homme l'a programmé pour cela.
Franchement on est encore bien loin, très très loin de donner à des machines des émotions et une intelligence propre et réelle.
Un robot est ce que l'homme lui a programmé d'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4210
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: pro/anti vols habités: le bon compromis   Dim 16 Oct 2005 - 11:40

CharlotMan a écrit:
...c'est très interressant, mais pour l'instant (et pour tres longtemps encore), les robots ne font qu'imiter les emotions Humaines, ils ne les ressente pas vraiment.
Attention, contrairement à il y a une trentaine d'années, les milieux de l'IA considère de plus en plus qu'il n'y a pas de différence entre intelligence artificielle et intelligence naturelle s'il est impossible de les différencier... Fait une recherche sur Google avec les mots clefs "test de turing", tu seras étonné...
Tu peux commencer par : http://fr.wikipedia.org/wiki/Test_de_Turing
Pour l'anecdote, c'est Arthur C. Clarke qui aurait inventé l'expression "test de turing" pour son roman "2001, l'odyssée de l'espace"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Olivier Sanguy




Masculin Nombre de messages : 1534
Age : 50
Localisation : Auriol - France
Date d'inscription : 17/09/2005

MessageSujet: Re: pro/anti vols habités: le bon compromis   Dim 16 Oct 2005 - 17:22

Henri a écrit:
Toujours au Japon, ont été fabriqués des automates androïdes capables de se relever seul quant ils chutent et capables de comprendre et exécuter des ordres oraux simples (ramasse cet objet, tiens cet objet, viens ici, etc...) mais au prix d'une puissance de calcul assez importante (un PC musclé sous linux)

En effet, ce n'est pas le moindre des paradoxes de la cybernétique :
Il faut plus de puissance embarquée pour "ramasser un objet" avec un robot réellement autonome que pour atterrir sur Mars. Car dans le second cas, beaucoup d'opérations ont été pré-établies.
Les japonais font des choses remarquables en robotique. Si un jour ils mettent au point un robot capable de passer l'aspirateur et ranger un appartement, ils en vendront beaucoup... Mais je m'égare du spatial, sauf si un tel robot devient un assistant d'astronautes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://oliviersanguy.wordpress.com
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8514
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: pro/anti vols habités : le bon compromis   Sam 16 Fév 2008 - 18:48

Ah, vaste sujet que le robot et l'homme.

Il n'y a à mon avis qu'une seule chose qu'un robot ne puisse faire, c'est de l'abstraction intellectuelle.
Encore que je laisse de côté les jeux de stratégie où il n'est pas si mauvais que ça (le robot).

Pour le reste, en dehors de Gagarine dont le vol se justifie pour voir le comportement de l'homme dans l'espace et Armstrong pour la symbolique de l'homme sur un autre astre, c'est vrai que sa présence dans l'espace proche terrestre et lointain ne montre pas une utilité énorme. De toute façon nos sens ne nous permettent pas de voir, sentir, peser des constituants élémentaires de notre univers, il faut en passer par des robots.

Pour le reste dire qu'un robot ne se répare pas, c'est exagéré ; la redondance est un argument pertinent désormais. De toute façon potentiellement les nano-robots (à venir) montés en chaine devraient encore changer de façon stupéfiante la souplesse et adaptativité du robot à des milieux pas seulement hostiles mais trés lointains.

Par contre que qqs hommes soient envoyés sur des stations orbitales vers Mars, Pluton, etc, pour contrôler épisodiquement le travail fait par des robots me semble utile, que certaines opérations scientifiques (épisodiques aussi) amènent des hommes sur une planète un peu comme ces missions polaires antarctiques, pourquoi pas, mais elles sont elles aussi épisodiques, les bases permanentes ne sont là que pour la politique et le symbole (antarctique).

En résumé je ne vois l'utilité de l'homme dans l'espace que pour des missions ultracourtes, dans tout le système solaire, le mot ultracourt signifiant pas permanente, des sortes d'inspecteurs pour exercer in situ leur fameux pouvoir d'abstraction intellectuelle.

Ne négligeons pas l'aspect aventureux de nos activités spatiales humaines : "premier homme sur la Lune", "premier homme sur Vénus", etc. qui ont/auront un pouvoir trés attractif sur nos imaginations.

L'homme, oui, mais à dose homéopathiques, et les robots pour le reste (le prolongement de notre bras et notre intelligence).

Oui, j'ai aussi trempé les mains dans le cambouis des robots et encore je me contentais de qqs dizaines de kilo-octets de mémoire, sur 8 ou 16 bits et 5 à 6 degrés de liberté, on est loin de MER et encore ce n'est pas de la nanotechnologie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Stan




Nombre de messages : 257
Age : 27
Localisation : France
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: pro/anti vols habités: le bon compromis   Sam 16 Fév 2008 - 19:28

D'accord avec toi, le problème c'est que l'on est trop conquérents pour ne pass le faire. Et pourquoi ne pas s'installer sur ce qui est et ce qui sera a notre portée, la surpopulation et les dangers qui guettent notre planete pourraient nous y pousser, et ce n'est pas en envoyant des robots que ca resoudra ces problèmes. Le robot esclave de l'homme c'est tentant quand meme, tant que celui ne possède pas de conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apolloman
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 11392
Age : 40
Localisation : Lédignan (30 Gard) France
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: pro/anti vols habités: le bon compromis   Sam 16 Fév 2008 - 19:30

Stan a écrit:
D'accord avec toi, le problème c'est que l'on est trop conquérents pour ne pass le faire. Et pourquoi ne pas s'installer sur ce qui est et ce qui sera a notre portée, la surpopulation et les dangers qui guettent notre planete pourraient nous y pousser, et ce n'est pas en envoyant des robots que ca resoudra ces problèmes. Le robot esclave de l'homme c'est tentant quand meme, tant que celui ne possède pas de conscience.

AMHA tu devrait plutôt écrire curieux Wink

_________________
Paul Cultrera/Apolloman
Webmaster du site http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
consacré au programme Apollo.
Modérateur du forum de la conquète spatiale http://www.forum-conquete-spatiale.fr/portal.htm
Journaliste collaborateur d'Espace et Exploration le magazine de l'aventure spatiale
http://www.espace-exploration.com/

Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde...
Knowledge is a treasure to share with everyone .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
Stan




Nombre de messages : 257
Age : 27
Localisation : France
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: pro/anti vols habités: le bon compromis   Sam 16 Fév 2008 - 19:34

C'est vrai, mais dans certain cas, je pense que c'est rvaiment le fait de vouloir conquérir qui nous pousse. Les chinois sont surement très curieux, mais ca doit bien les démangers de "conquérir" l'espace avant d'autres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skyboy




Masculin Nombre de messages : 2112
Age : 36
Localisation : 46°48'N-71°23'O
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: pro/anti vols habités: le bon compromis   Sam 16 Fév 2008 - 22:03

Apolloman a écrit:
Stan a écrit:
D'accord avec toi, le problème c'est que l'on est trop conquérents pour ne pass le faire. Et pourquoi ne pas s'installer sur ce qui est et ce qui sera a notre portée, la surpopulation et les dangers qui guettent notre planete pourraient nous y pousser, et ce n'est pas en envoyant des robots que ca resoudra ces problèmes. Le robot esclave de l'homme c'est tentant quand meme, tant que celui ne possède pas de conscience.

AMHA tu devrait plutôt écrire curieux Wink
C'est marrant, moi j'aurais plutot ecrit conquerant Wink blbl blbl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-f
Anubis




Masculin Nombre de messages : 961
Age : 29
Localisation : canada
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: pro/anti vols habités: le bon compromis   Dim 17 Fév 2008 - 9:22

En toute manière nous somme encore très loin d'un remplacement de l'humain par des robots. La principale solution pour savoir si il a déjà eu de la vie sur Mars est toujours d'envoyer des humains. Ça me fait penser que dans les années soixante on pensait que les robots remplacerait les humains dans la plupart des tâches vers 2000 alors que nous somme en 2008 et nous parvenons toujours pas à fabriquer de tel robot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
pro/anti vols habités: le bon compromis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit