PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Orbiteurs plutoniens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
David L.
Modérateur
Modérateur



Nombre de messages : 7940
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Orbiteurs plutoniens   Jeu 28 Sep 2017 - 21:15

Syl35 a écrit:
katalpa a écrit:
2,3 milliards pour une sonde vers Pluton, c'est pas donné !

Bof, comparé à MSL + MSL 2020 (et surtout JWST) ce n'est pas si dément Wink

Effectivement, ce serait un budget de classe Flagship.

Et comparé à l'estimation de 80 Md$ pour le futur ICBM américain remplaçant du Minuteman III... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vonfeld
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 2571
Age : 51
Localisation : Achern ( Allemagne )
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Orbiteurs plutoniens   Jeu 28 Sep 2017 - 22:54

Deux remarques,

- Des planètes naines, il y en a une multitude qui ont été découvertes et qui attendent notre visite. Ne serait il alors pas plus judicieux d'envoyer une telle sonde survoler Eris, Sedna etc... Avec du bol, et de préférence une sélection minutieuse - études préalables faites à distance - ce serait l'occasion de découvrir un astre similaire mais différent à la fois ? Sacré pari. A vérifier : Pluton est elle la seule à disposer d'une telle atmosphère parmi les planètes naines à cette distance ?

- En principe, l'atmosphère de Pluton est sensé se refroidir de plus en plus sur une partie de son orbite elliptique, et finira par être précipitée au sol. Si ce modèle est toujours d'actualité*, quand est il nécessaire au plus tard d'envoyer une telle sonde là bas, pour qu'elle ne vienne pas se crasher à sa surface par manque de freinage aérodynamique, après 10 ans de voyage ? 
(*Avant le lancement de NewHorizons, alors qu'une première version de l'engin venait d'être abandonnée, on se plaignait déjà qu'à attendre trop longtemps encore, une sonde aurait plus de malchance de survoler Pluton sans plus d'atmosphère).

_________________
Vonfeld
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 7940
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Orbiteurs plutoniens   Jeu 28 Sep 2017 - 23:08

Vonfeld a écrit:
Deux remarques,

- Des planètes naines, il y en a une multitude qui ont été découvertes et qui attendent notre visite. Ne serait il alors pas plus judicieux d'envoyer une telle sonde survoler Eris, Sedna etc... Avec du bol, et de préférence une sélection minutieuse - études préalables faites à distance - ce serait l'occasion de découvrir un astre similaire mais différent à la fois ? Sacré pari. A vérifier : Pluton est elle la seule à disposer d'une telle atmosphère parmi les planètes naines à cette distance ?

Je pense que ce ne serait pas plus judicieux, mais aussi judicieux. Envoyer une sonde découvrir Eris ou Sedna serait extrêmement intéressant, mais le problème est que ces deux planètes naines sont nettement plus éloignées du Soleil que Pluton... Je n'ai pas les distances en tête actuellement, mais je crois me souvenir qu'il y a une différence significative.

Pour Eris et Sedna, seul le survol serait à envisager bien sûr. L'idéal serait une autre sonde de type New Horizons, avec plus de capacité de manoeuvre pour viser une autre cible après la mission principale... et un SLS pour le lancement à la place de l'Atlas V 551...

Pour une atmosphère autour de ces autres planètes naines, je n'ai pas d'infos, mais comme elles sont encore plus éloignées du Soleil, je suis pessimiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gasgano


avatar

Masculin Nombre de messages : 1466
Age : 63
Localisation : 91 & 44
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: P   Sam 30 Sep 2017 - 12:42

David L. a écrit:
Vonfeld a écrit:
A vérifier : Pluton est elle la seule à disposer d'une telle atmosphère parmi les planètes naines à cette distance ?
Pour une atmosphère autour de ces autres planètes naines, je n'ai pas d'infos, mais comme elles sont encore plus éloignées du Soleil, je suis pessimiste.

A ma connaissance, aucune trace d'atmosphère n'a été découverte (on en aurait entendu parler), au moins autour des TNOs dont on a pu obtenir un profil d'occultation d'étoile précis comme avec Eris (2326 km), Makemake (1430 km), Quaoar (1110 km), 2003 AZ84 (772 km) ou 2007 UK126 (638 km) ...
   
Donc Pluton reste encore la meilleure (question taille : 2377 km) & l'unique (question atmosphère) dans sa catégorie, ... en dépit de son déclassement en 2006 par l'UAI  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gasgano


avatar

Masculin Nombre de messages : 1466
Age : 63
Localisation : 91 & 44
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Orbiteurs plutoniens   Sam 30 Sep 2017 - 13:12

Vonfeld a écrit:
Deux remarques,

- Des planètes naines, il y en a une multitude qui ont été découvertes et qui attendent notre visite. Ne serait il alors pas plus judicieux d'envoyer une telle sonde survoler Eris, Sedna etc... Avec du bol, et de préférence une sélection minutieuse - études préalables faites à distance - ce serait l'occasion de découvrir un astre similaire mais différent à la fois ?

Avant ça, ne serait-il pas préférable de refaire une visite du côté de Neptune et surtout de Triton (2707 km) du style de Pluton question taille & atmosphère (+ geysers) avec (j'en rêve), par exemple, un orbiteur + un atterrisseur mobile (du genre "hopper" comme imaginé pour Pluton), le tout arrivant rapidement à destination (tir tendu) en utilisant le principe du freinage atmosphérique ("aerobraking") sur Neptune et aussi éventuellement sur Triton.
Par la même occasion et pour que la mission soit complète, on pourrait prévoir un second orbiteur autour de Neptune pour parfaire l'étude des satellites & des anneaux (entrevue avec Voyager 2 en 1989) + une sonde atmosphérique lâchée par un ballon dérivant (cerise sur le gâteau !) ...
Oui, je sais, je rêve ... Wink


Dernière édition par Gasgano le Dim 1 Oct 2017 - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadrouille


avatar

Masculin Nombre de messages : 1049
Age : 22
Localisation : Reims
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Orbiteurs plutoniens   Sam 30 Sep 2017 - 23:41

Je milite ardemment (depuis mon canapé ! Very Happy ) pour deux missions conjointes vers Uranus et Neptune. Elles n'ont été que survolée jusqu'à présent, et jamais une sonde ne s'y est mis en orbite alors que ces deux planètes sont très intéressantes, aux vues de leur taille, leurs anneaux et leurs lunes. En concevant deux sondes jumelles dans un même programme, on réaliserait de sérieuses économies.

Sans manquer de respect pour Pluton, j'ai un peu l'impression que son attrait est très lié au fait que cela soit la seule "planète" découverte par les américains, ce qui explique le fort tropisme de la NASA pour celle-ci. Notons qu'en 2006, les américains étaient vent debout contre son déclassement en planète naine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 7940
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Orbiteurs plutoniens   Sam 30 Sep 2017 - 23:57

Vadrouille a écrit:
Je milite ardemment (depuis mon canapé ! Very Happy ) pour deux missions conjointes vers Uranus et Neptune. Elles n'ont été que survolée jusqu'à présent, et jamais une sonde ne s'y est mis en orbite alors que ces deux planètes sont très intéressantes, aux vues de leur taille, leurs anneaux et leurs lunes. En concevant deux sondes jumelles dans un même programme, on réaliserait de sérieuses économies.

C'est ce qui est en cours d'étude.

Après, le problème, ce sera de trouver un créneau de financement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 7940
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Orbiteurs plutoniens   Dim 1 Oct 2017 - 0:08

Vadrouille a écrit:
Sans manquer de respect pour Pluton, j'ai un peu l'impression que son attrait est très lié au fait que cela soit la seule "planète" découverte par les américains, ce qui explique le fort tropisme de la NASA pour celle-ci. Notons qu'en 2006, les américains étaient vent debout contre son déclassement en planète naine.

Malgré le fait qu'elle ait été la seule (ex) planète découverte par un américain, le financement d'une mission vers Pluton a été difficile et plusieurs projets ont avorté parce que les crédits n'ont pas été débloqués... Donc ce n'est pas ça qui explique l'attrait actuel pour Pluton.

Ce qui l'explique, c'est qu'il s'agit de la première (ex) planète survolée depuis 1989, donc depuis 26 ans au moment du survol, soit une génération. Beaucoup n'avaient pas encore vécu d'événement comparable aux premiers survols de Jupiter, Saturne, Uranus et Pluton. Et comme les objets, Pluton et Charon, ont été surprenants et géologiquement très riches, retourner vers Pluton ne peut que susciter un grand intérêt.

De même que retourner vers Encelade et Titan, bien que ce ne soit pas un américain qui les ait découvertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Orbiteurs plutoniens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Propulsions et lanceurs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit