PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 SpaceX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 30 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Henri
Modérateur
Modérateur



Nombre de messages : 4645
Date d'inscription : 22/09/2005

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyMer 15 Juin 2011 - 10:50

Il ne faut pas non plus prendre les assureurs pour des idiots... La Falcon 9 a certes un taux de réussite de 2/2 c'est à dire 100%, mais l'estimation bayésienne prédictive de premier niveau de la probabilité moyenne de succès du troisième tir n'est que de 75%.
La formule à utiliser pour calculer cette probabilité est la suivante :
(k+1)/(n+2)
avec k le nombre de succès et n le nombre de tentatives.
On a pour la Falcon 9 :
k = n = 2, donc on obtient bien une estimation de la proba de réussite pour un troisième tir de 0,75. Wink

Pour les autres lanceurs, voir ce lien :
http://www.spacelaunchreport.com/log2011.html#rate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Kostya


Kostya

Masculin Nombre de messages : 3759
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyMer 15 Juin 2011 - 17:58

C'est déjà beaucoup mieux que la même estimation faite sur le tir Ariane 503 megalol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
CosmoS


CosmoS

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 51
Localisation : 31
Date d'inscription : 13/11/2005

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyJeu 16 Juin 2011 - 1:53

Henri a écrit:
(...) La Falcon 9 a certes un taux de réussite de 2/2 c'est à dire 100%, mais l'estimation bayésienne prédictive de premier niveau de la probabilité moyenne de succès du troisième tir n'est que de 75%.
La formule à utiliser pour calculer cette probabilité est la suivante :
(k+1)/(n+2)
avec k le nombre de succès et n le nombre de tentatives.
On a pour la Falcon 9 :
k = n = 2, donc on obtient bien une estimation de la proba de réussite pour un troisième tir de 0,75. Wink
C'est intéressant, mais quel est l'intervalle de confiance que l'on peut associer à cette estimation ?
D'autre part, j'ai trouvé quelque part que cet estimateur était "plus crédible" que l'estimateur classique k/n (alors qu'il a pourtant l'inconvénient d'être biaisé, contrairement à k/n) mais le document ne dit pas pourquoi. Cool Serait-ce justement parce que l'intervalle de confiance obtenu est meilleur ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CosmoS


CosmoS

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 51
Localisation : 31
Date d'inscription : 13/11/2005

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyJeu 16 Juin 2011 - 2:25

Kostya a écrit:
C'est déjà beaucoup mieux que la même estimation faite sur le tir Ariane 503 megalol
Effectivement !
Enfin, comme tu sais, le vol 501 n'était pas du ressort des probabilités (sauf à parler de proba de succès de 0 exactement SpaceX - Page 21 Sweat10 ), donc forcément, ça fausse un peu l'estimation. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

Henri

Masculin Nombre de messages : 4645
Age : 63
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyJeu 16 Juin 2011 - 13:02

CosmoS a écrit:
Henri a écrit:
(...) La Falcon 9 a certes un taux de réussite de 2/2 c'est à dire 100%, mais l'estimation bayésienne prédictive de premier niveau de la probabilité moyenne de succès du troisième tir n'est que de 75%.
La formule à utiliser pour calculer cette probabilité est la suivante :
(k+1)/(n+2)
avec k le nombre de succès et n le nombre de tentatives.
On a pour la Falcon 9 :
k = n = 2, donc on obtient bien une estimation de la proba de réussite pour un troisième tir de 0,75. Wink
C'est intéressant, mais quel est l'intervalle de confiance que l'on peut associer à cette estimation ?
D'autre part, j'ai trouvé quelque part que cet estimateur était "plus crédible" que l'estimateur classique k/n (alors qu'il a pourtant l'inconvénient d'être biaisé, contrairement à k/n) mais le document ne dit pas pourquoi. Cool Serait-ce justement parce que l'intervalle de confiance obtenu est meilleur ? scratch
En fait le raisonnement est assez simple :
1er tir on postule 1 chance sur 2 ; k=0 n=0 => p=1/2 (on ne sait rien de la proba, on dit 50-50)
2ème tir après un échec, on postule 1 chance sur 3 pour le suivant ; k=0 n=1 => p=1/3 (malus)
2ème tir après une réussite, on postule 2 chance sur 3 pour le suivant ; k=1 n=1 => p=2/3 (bonus)
3ème tir après deux échecs, on postule 1 chance sur 4 pour le suivant ; k=0 n=2 => p=1/4 (malus supplémentaire)
3ème tir après un échec et une réussite (ou l'inverse), on postule 1 chance sur 2 pour le suivant ; k=1 n=2 => p=1/2=2/4 (retour à la case départ)
3ème tir après deux réussites, on postule 3 chance sur 4 pour le suivant ; k=2 n=2 => p=3/4 (bonus)

En fait c'est une estimation qui part du principe que tant que le nombre d'échecs est égal au nombre de réussites la proba est 1/2, mais que si on réussit souvent sur un petit nombre d'essais ça peut être du bol et si on échoue souvent sur le même petit nombre d'essais ça peut être de la malchance...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
SpaceX - Page 21 1458782828-discovey2001-terre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
CosmoS


CosmoS

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 51
Localisation : 31
Date d'inscription : 13/11/2005

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyJeu 16 Juin 2011 - 16:39

Henri a écrit:
CosmoS a écrit:
Henri a écrit:
(...) La Falcon 9 a certes un taux de réussite de 2/2 c'est à dire 100%, mais l'estimation bayésienne prédictive de premier niveau de la probabilité moyenne de succès du troisième tir n'est que de 75%.
La formule à utiliser pour calculer cette probabilité est la suivante :
(k+1)/(n+2)
avec k le nombre de succès et n le nombre de tentatives.
On a pour la Falcon 9 :
k = n = 2, donc on obtient bien une estimation de la proba de réussite pour un troisième tir de 0,75. Wink
C'est intéressant, mais quel est l'intervalle de confiance que l'on peut associer à cette estimation ? (...)
En fait le raisonnement est assez simple :
1er tir on postule 1 chance sur 2 ; k=0 n=0 => p=1/2 (on ne sait rien de la proba, on dit 50-50)
(...)
J'avoue que le raisonnement m'échappe Embarassed et je ne comprends pas le sens que l'on peut donner à l'estimation à partir 0 données statistiques (n=0 et k pas défini), si ce n'est que l'estimateur (k+1)/(n+2) permet d'éviter la division par 0 dans ce cas (contrairement à l'estimateur k/n).
En fait, je me demandais dans quelle mesure on pouvait avoir confiance en une estimation de p réalisée à partir de 2 points statistiques seulement.
A part ça: si je ne me suis pas trompé dans les calculs, l'estimation par (k+1)/(n+2) à partir de 2 lancements (n=2) sera en moyenne égale à (p/2)+(1/4). Cela signifie que pour n=2, (k+1)/(n+2) est un estimateur de (p/2)+(1/4) et non de p (l'estimateur est biaisé, contrairement à k/n dont l'espérance mathématique est bien p, et ceci quel que soit n).
Du coup, l'estimation de 0,75 que tu donnais (à partir de statistiques sur 2 vols réussis), puisqu'elle porte sur (p/2)+(1/4), revient en fait à estimer p à 1 ! Tout est cohérent. Pas besoin d'affoler les assureurs. Wink
Si on fait la même estimation à partir d'un nombre infiniment grand de lancements, le biais tend vers 0 et l'estimateur (k+1)/(n+2) devient équivalent à (k/n) (mais il faut pas être pressé Wink ), mais ça ne dit toujours pas pourquoi cet estimateur serait "plus crédible" (comme je l'ai lu) ou préférable à l'estimateur classique k/n.
Peut-être que cet estimateur a un intérêt en terme de variance (je n'ai pas fait le calcul), mais dans tous les cas, je suppose que pour n=2, elle risque d'être grande.
Pour résumer: à partir de statistiques sur 2 vols seulement, je crois qu'on ne peut pas dire grand chose ! (à vérifier numériquement s'il y a un spécialiste et amateur Wink ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exocet


Exocet

Masculin Nombre de messages : 623
Age : 46
Localisation : Fra/De/FL/TX
Date d'inscription : 03/12/2010

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptySam 18 Juin 2011 - 10:13

montmein69 a écrit:
Il n'est pas exclu qu'il y ait aussi une part de "bluff" dans ce genre d'annonce (on ne sait pas si le contrat est verrouillé ou si Thaicom peut changer de prestataire sans trop de pénalités).
Il doit y avoir des clauses de sortie avantageuses pour Thaicom, du genre "SpaceX devra avoir réalisé 4 lancements dont 2 lancements en GTO avant la date de lancement contractuelle" etc ...
Rappelons qu'à ce jour, la Falcon 9 n'a jamais volé avec sa coiffe commerciale qui sera la configuration utilisé en dehors des lancements Dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 18262
Age : 58
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyMer 6 Juil 2011 - 7:56

une vidéo d'animation datant d'environ 6 mois sur l'approche et l'arrimage de la capsule Dragon a l' ISS


_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://developpement-orion.over-blog.com/
Nomonono




Masculin Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 08/12/2010

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyMer 6 Juil 2011 - 20:39

Space X a passé avec succès les tests de la falcon 9 Cots 2.

Le troisième essais fixe d'une durée de 60 sec est visible ici :

http://www.spacex.com/multimedia/videos.php?id=61&cat=recent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre


Argyre

Masculin Nombre de messages : 3331
Age : 53
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyMer 6 Juil 2011 - 21:04

CosmoS a écrit:
J'avoue que le raisonnement m'échappe Embarassed et je ne comprends pas le sens que l'on peut donner à l'estimation à partir 0 données statistiques (n=0 et k pas défini), si ce n'est que l'estimateur (k+1)/(n+2) permet d'éviter la division par 0 dans ce cas (contrairement à l'estimateur k/n).
...
Pour résumer: à partir de statistiques sur 2 vols seulement, je crois qu'on ne peut pas dire grand chose ! (à vérifier numériquement s'il y a un spécialiste et amateur Wink ).

En fait, dans le cas de 2 vols, je pense qu'il est préférable de donner l'intervalle de la probabilité a posteriori plutôt qu'une probabilité. De manière logique, au 3ème essai, si c'est à nouveau une réussite, ce sera 100% et si c'est un échec, ce sera 66/100. On en déduit que la probabilité est dans l'intervalle [0,66 ; 1].
Si on tient à avoir une probabilité, on peut commencer par établir l'intervalle, c'est à dire : [ k/(n+1) ; (k+1)/(n+1)]
et prendre le milieu des 2 bornes, soit (2k+1)/(2n+2). A noter que c'est aussi un estimateur et qu'il n'y a pas de problème pour 0, puisque ça donne 1/2. Pour 1 réussi sur 1 essai, ça fait 0,75 et pour 1 échec sur 1 essai, ça fait 0,25.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree


patchfree

Masculin Nombre de messages : 6134
Age : 64
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyMer 6 Juil 2011 - 21:10

Je ne doute pas, pour ma part, de la possibilité que SpaceX réussisse ses lancements. Il faut attendre pour voir, mais de nos jours (la conquête du cosmos a plus de 50 ans...), avec ce qu'on connait de l'expérience du passé, il est possible de réussir des lancements dès les premières tentatives (voir l'exemple du premier étage de l'Angara mais sans doute n'est-il pas le seul).

Par contre que les lancements SpaceX soient moins chers que les autres cela reste à prouver lorsque le lanceur sera opérationnel et en production.

En effet je n'ai rien lu qui techniquement puisse concourir à abaisser le coût des lancements... Si quelqu'un peut me contredire je suis preneur de toute information en ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grysor


grysor

Masculin Nombre de messages : 3086
Age : 46
Localisation : bretagne rennes
Date d'inscription : 09/06/2006

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyJeu 7 Juil 2011 - 11:47

États-Unis. Les sociétés privées à l’assaut du marché de l’espace

Le 8 juillet, l’agence spatiale américaine NASA lancera une navette dans l’espace pour la dernière fois. Pour l’Amérique, c’est une page de l’Histoire qui se tourne, après avoir dominé la conquête spatiale depuis plus d’un demi-siècle. Mais plusieurs sociétés privées sont déjà candidates pour prendre la relève avec un grand défi : envoyer des hommes en orbite à moins cher et le tôt possible.

[url=
]États-Unis. Les sociétés privées à l’assaut du marché de l’espace[/url]

lien http://www.ouest-france.fr/actu/actualite-video_-USA-les-societes-privees-a-l-assaut-du-marche-de-l-espace_43225-1863392--------18473_actu.Htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya


Kostya

Masculin Nombre de messages : 3759
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyVen 8 Juil 2011 - 11:03

patchfree a écrit:
...
En effet je n'ai rien lu qui techniquement puisse concourir à abaisser le coût des lancements... Si quelqu'un peut me contredire je suis preneur de toute information en ce sens.
Non, sur le plan technique, il n'y a effectivement aucune raison pour qu'on arrive à baisser le coût des lancements sans qu'intervienne une rupture technologique soit dans la motorisation, soit dans les ergols voire les deux à la fois (d'ailleurs, l'idée de la récupération du premier étage ne semble pas faire long feu...). Néanmoins, industriellement, il y a de nombreux gisements de réduction des coûts par rapport aux programmes classiques enfermés aux Etats-Unis et encore plus en Europe dans des montages alambiqués tous aussi peu optimisés les uns que les autres et qui ont déjà conduit à l'augmentation substantielle des coûts de fabrication des programmes classiques antérieurs.
Ce matin à France Info, le commentateur a très justement rappelé à quel point la navette au moment du lancement du programme en janvier 72 avait déjà sensiblement dérivé du concept initial mieux optimisé, tout cela pour satisfaire l'électorat de tel ou tel état à une époque où Nixon était déjà en campagne électorale ce qui lui valut d'ailleurs une victoire écrasante aux élections de l'automne 72 (le Watergate n'avait pas encore pris assez d'ampleur).
Ariane n'est pas en reste avec le carcan bien connu des retours géographiques qui multiplie le coup des programmes européens par 2 ou 3 par rapport à un montage industriel mieux optimisé. Cela se ressent évidemment plus sur le coup du développement (où il faut trainer des boulets imposés par leurs délégués bien que souvent peu compétitifs ou/et peu compétents) mais aussi sur ceux des récurrents. La seule chose qui en fait un peu baisser le prix lot après lot, c'est l'amortissement dégressifs du développement mais le montage industriel n'est quasiment jamais optimisé (sauf exception comme la disparition d'une entité suite à des restructurations industrielles).
SpaceX a plus que jamais les coudées franches sur ce plan là et Musk ne cache pas d'ailleurs sa satisfaction de pouvoir décider seul de qui il embarque sur Falcon (son argument de la maitrise complète de la "supply chain" fait baver beaucoup de concurrents). Je pense même qu'une fois qu'il aura fini de toucher les subventions de la NASA pour le développement et rembourser les avances, il se pourrait bien qu'il se tourne vers des partenaires industriels hors Etats-Unis (en particulier sur les éléments les moins critiques technologiquement) le tout pour réduire les coûts de ses lanceurs en phase de production (SpaceX est certainement moins organisée comme une société dédiée à la production que comme un bureau d'études de R&D). Cela dit, en optimisant le montage industriel, il n'obtient pas apparemment les meilleures performances qui soient car l'expertise ne se trouve pas non plus souvent chez les "moins disants" (par exemple, il ne suffit pas de débaucher quelques experts chez les concurrents pour s'improviser "motoriste" comme ça par enchantement Wink).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Outan


Outan

Masculin Nombre de messages : 827
Age : 36
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/08/2007

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyVen 8 Juil 2011 - 19:22

Kostya a écrit:
patchfree a écrit:
...
En effet je n'ai rien lu qui techniquement puisse concourir à abaisser le coût des lancements... Si quelqu'un peut me contredire je suis preneur de toute information en ce sens.
Non, sur le plan technique, il n'y a effectivement aucune raison pour qu'on arrive à baisser le coût des lancements sans qu'intervienne une rupture technologique soit dans la motorisation, soit dans les ergols voire les deux à la fois (d'ailleurs, l'idée de la récupération du premier étage ne semble pas faire long feu...). Néanmoins, industriellement, il y a de nombreux gisements de réduction des coûts par rapport aux programmes classiques enfermés aux Etats-Unis et encore plus en Europe dans des montages alambiqués tous aussi peu optimisés les uns que les autres et qui ont déjà conduit à l'augmentation substantielle des coûts de fabrication des programmes classiques antérieurs.
Ce matin à France Info, le commentateur a très justement rappelé à quel point la navette au moment du lancement du programme en janvier 72 avait déjà sensiblement dérivé du concept initial mieux optimisé, tout cela pour satisfaire l'électorat de tel ou tel état à une époque où Nixon était déjà en campagne électorale ce qui lui valut d'ailleurs une victoire écrasante aux élections de l'automne 72 (le Watergate n'avait pas encore pris assez d'ampleur).
Ariane n'est pas en reste avec le carcan bien connu des retours géographiques qui multiplie le coup des programmes européens par 2 ou 3 par rapport à un montage industriel mieux optimisé. Cela se ressent évidemment plus sur le coup du développement (où il faut trainer des boulets imposés par leurs délégués bien que souvent peu compétitifs ou/et peu compétents) mais aussi sur ceux des récurrents. La seule chose qui en fait un peu baisser le prix lot après lot, c'est l'amortissement dégressifs du développement mais le montage industriel n'est quasiment jamais optimisé (sauf exception comme la disparition d'une entité suite à des restructurations industrielles).
SpaceX a plus que jamais les coudées franches sur ce plan là et Musk ne cache pas d'ailleurs sa satisfaction de pouvoir décider seul de qui il embarque sur Falcon (son argument de la maitrise complète de la "supply chain" fait baver beaucoup de concurrents). Je pense même qu'une fois qu'il aura fini de toucher les subventions de la NASA pour le développement et rembourser les avances, il se pourrait bien qu'il se tourne vers des partenaires industriels hors Etats-Unis (en particulier sur les éléments les moins critiques technologiquement) le tout pour réduire les coûts de ses lanceurs en phase de production (SpaceX est certainement moins organisée comme une société dédiée à la production que comme un bureau d'études de R&D). Cela dit, en optimisant le montage industriel, il n'obtient pas apparemment les meilleures performances qui soient car l'expertise ne se trouve pas non plus souvent chez les "moins disants" (par exemple, il ne suffit pas de débaucher quelques experts chez les concurrents pour s'improviser "motoriste" comme ça par enchantement Wink).

Je ne suis pas un adepte des "+1", mais pour une fois je suis entièrement d'accord alors:

+1

lolnasa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17121
Age : 38
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyJeu 11 Aoû 2011 - 12:56

SpaceX prévoit de rénover une installation existante de Cap Canaveral, de sorte à traiter de façons multiples, ses fusées Falcon 9 pour le lancement.
«Avoir des installations de traitement supplémentaire pour à la fois préparer des lanceurs, mais également des charges utiles, nous permettra d'augmenter notre taux de lancement", a déclaré le porte-parole de SpaceX, Bobby Block. La société compte actuellement un total de 20 lancements déjà sous contrat, dont 13 pour la NASA. Néanmoins la société de Musk espère lancer des falcon de façons « mensuelle » à compter de 2015.

SpaceX désirerait de procéder à l'adaptation d’un ancien hangar pour Delta II.
Cette installation, la compagnie privé l’appelle déjà aujourd'hui « Hangar X ». Il serait capable de traiter jusqu'à deux fusées, alors qu’une Falcon 9 serait déjà au pas de tir SLC-40. Plus récemment, le conseil de « space-florida » aurait approuvé 5 millions de dollars pour ce désormais «grand projet de construction ». Le financement devrait provenir du ministère des Transports et sa construction pourrait être terminée d'ici un an. Les coûts du projet au total n'ont évidemment pas été divulgués, mais selon des sources, la contribution de Space-x, serait nettement plus conséquente que celle de l’État.

http://www.floridatoday.com/article/20110811/NEWS02/108110312/State-vows-7M-boost-SpaceX-Brevard?odyssey=tab|topnews|text|Space%20News
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17121
Age : 38
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptySam 20 Aoû 2011 - 0:33

SpaceX - Page 21 C9c30_10

Musk parle d’une autre troisième base de lancement ... au Texas?
Musk a déjà exprimé le fait que SpaceX pensait à établir une base de lancement supplémentaire pour les futurs lancement de ses fusées Falcon, de sorte à pouvoir compléter ses installations de Cap Canaveral Air Force Station en Floride et de Vandenberg Air Force Base en Californie. Le pad de Vandenberg est pour le moment annoncé comme futur pas de tir pour la Falcon Heavy, conçu pour des lancements USAF, tels que ceux qui étaient lancés par delta4H. Le mois dernier, les responsables de la société ont laissés entendre que SpaceX serait prêt à investir jusqu'à 50 millions de dollars dans le Port Spatial situé au sud de Houston. Musc aurait cependant indiqué qu'il n'avait pas encore décidé où la troisième base serait précisément établie, mais aurait fait comprendre qu’un accent était fermement mis sur le facteur « expansion des opérations ». Il a également expliqué pourquoi une base supplémentaire est désormais programmée dans les plannings de SpaceX:

« Nous avons notre centre de lancement principal, qui est celui de Cap Canaveral en Floride.
Nous avons mis en œuvre le processus de développement pour nos installations de lancement de Vandenberg en Californie.
Aujourd’hui, nous avons la ferme intention de développer une troisième base de lancement. Le Texas est effectivement l'un des états éventuels, mais nous continuons également à porter nos recherches sur un certain nombre d'endroits autres… Puerto Rico, potentiellement un autre lieu en Floride, à Hawaii potentiellement..mais il ya quelques autres endroits qui pourraient travailler avec nous, dans le cas où nous prenions une décision pour du long terme »
.

Il poursuit par « Ce troisième site de lancement ouvrira assez tôt, peut-être dans trois ou quatre ans.
Nous voulons donc nous assurer que la décision que nous allons prendre, est la bonne décision. Toutefois, nous devons lancer nos fusées depuis trois sites de lancements, de sortes à être en mesure de pouvoir gérer l'ensemble de la demande-lancement que nous avons été mesure d'obtenir. ... Ce serait un site de lancement purement commercial, tandis que ceux de Cap Canaveral et de Vandenberg sont en réalité des bases aériennes gérées par USAF et la NASA, nos lancements commerciaux devront être lancés depuis un site de lancement purement commercial…. »
(A suivre)
http://cosmiclog.msnbc.msn.com/_news/2011/08/18/7409909-spacex-looks-for-an-extra-base
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17121
Age : 38
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyLun 12 Sep 2011 - 21:45

Il y aurait eut une petite anomalie moteurs sur la falcon9, durant le vol du 8 décembre 2010.
Il s’agirait vraisemblablement d’une anomalie moteur dénommée « oxidizer-rich shutdown » (désolé, je n’ose pas traduire cette expression si technique) selon l'ancien astronaute de la NASA Ken Bowersox (aujourd'hui, vice-président de SpaceX), qui aurait de plus ajouté que l’anomalie pourrait avoir probablement endommagés les turbines des turbopompes moteur, ce jour là. Notons néanmoins qu’en dépit de l'anomalie-moteur citée ci-dessus, la capsule dragon avec été mise sur orbite avec succès, lors de la mission du 8 décembre dernier. Remarquons également que la porte-parole de Space-x, Kirstin Brost Grantham, rassure dans l'article ci-dessous et rappelle que l'anomalie vécue le 8 décembre 2010, ne constitue aujourd'hui aucune menace pour le prochain vol de démonstration (COTS2/3) toujours annoncé pour le 30.11.11. "L’anomalie moteur en question, n'est pas une anomalie catastrophique pour un moteur tel que le moteur Merlin", a déclaré Bowersox. «Nous avions déjà vécu cela sur les bancs d'essai....nous savons ce qu’elle fait endurer à nos moteurs et nous savions donc que ce n'était pas un risque pour la mission."
http://www.spacenews.com/civil/spacex-acknowledges-falcon-engine-anomaly-during-latest-launch.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaby-light


gaby-light

Masculin Nombre de messages : 400
Age : 33
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2010

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyLun 12 Sep 2011 - 22:09

Ce qui les embete je crois c'est qu'au final ils veulent pouvoir réutiliser le bloc moteur et avec un defaut comme ça, il deviendrait inutilisable et donc que ça engendredrais des couts supplementaires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya


Kostya

Masculin Nombre de messages : 3759
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyLun 12 Sep 2011 - 23:46

Le moteur s'est en quelque sorte noyé mais à cause d'un mélange trop riche en oxydant et non, comme on l'entend le plus souvent pour les moteurs aérobies, par excès de carburant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
futureal-6




Masculin Nombre de messages : 86
Age : 31
Localisation : Atlanta
Date d'inscription : 04/04/2007

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyMar 13 Sep 2011 - 4:11

Bonsoir,

Je reviens tous juste d'une conférence donnée par SpaceX ( sur le campus de GeorgiaTech, à Atlanta par 4 employés de SpaceX).
Première chose qui frappe, même si on peut s'en douter, mais c'est à quel point ils admirent et ne tarissent pas d'éloge au sujet de leur patron, Elon comme ils l'appellent, ils disent qu'ils est très présent au jour le jour, que l'entreprise est organisée non pas hiérarchiquement ( pas plus de 4 ou 5 personnes entre le plus bas et le CEO) mais plutot de " à plat ". Autre chose, tout le monde partage le même bureau, pas de priviliégiés même pas le boss.
Contrairement à ce qui a pu être dit par Kostya : " SpaceX est certainement moins organisée comme une société dédiée à la production que comme un bureau d'études de R&D" c'est tout l'inverse !!! Ils le disent eux même : " on est là pour construire et designer des fusées, pas pour gratter du papier" et ca se voit dans leurs recrutements, très peu de PhD mais au contraire beaucoup de bachelor's ( bac+4 en France ).
Les employés le disent, eux même, on n'a rien inventé, on a juste pris ce qui existait déjà, on l'a optimisé drastiquement pour le rende plus efficace, mais notre objectif est de construire mieux que les autres pas de développer le prochain moteur nucléaire.

De plus, si ils proposent des prix aussi bas, c'est bien, pour le moment en tout cas, grace à une maitrise de leur chaine de production et pas par un apport technique ou rupture technologique. C'est en faisant pratiquement tout eux même ( 85% ) qu'ils arrivent à maitriser leurs couts de production. Histoire ( certainement légendée ) racontée pendant la conf : au début de l'aventure SpaceX, ils ont demandé à un sous traitant de faire une partie en 3 fois moins de temps et pour moins cher qu'habituellement, le sous traitant a répondu que ca faisait des décénies qu'ils faisaient comme ca et que c'est pas eux qui allaient lui dire comment faire.... Elon Musk a acheté l'entreprise sous traitante et là fait à sa facon !!! alors oui c'est romancé mais clairement, c'est par une meilleur maitrise de leurs procédés qu'ils arrivent aux résultats qui sont les leurs en ce moment.

Ensuite, ils affichent clairement leurs ambitions : Elon Musk veut Mars !!! Ils disent que tous ce qu'ils développent à plus ou moyen long terme c'est dans cet objectif ! Il se voit plus comme étant un taxi, ie transport de Terre à Mars, mais n'ont pas prévu pour le moment de développer des infrastructures pour sur place, ils envisagent plutôt une collaboration.

Voilà en particulier ce qu'il y avait à retenir de la conf.


Dernière édition par Futureal-6 le Mar 13 Sep 2011 - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin

nikolai39

Masculin Nombre de messages : 9457
Age : 33
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 15/05/2006

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyMar 13 Sep 2011 - 11:18

Merci pour ce compte-rendu très intéressant Futureal-6 !

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.kosmonavtika.com
Kostya


Kostya

Masculin Nombre de messages : 3759
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyMar 13 Sep 2011 - 15:22

Futureal-6 a écrit:
...
Première chose qui frappe, même si on peut s'en douter, mais c'est à quel point ils admirent et ne tarissent pas d'éloge au sujet de leur patron, Elon comme ils l'appellent, ils disent qu'ils est très présent au jour le jour, que l'entreprise est organisée non pas hiérarchiquement ( pas plus de 4 ou 5 personnes entre le plus bas et le CEO) mais plutot de " à plat ". Autre chose, tout le monde partage le même bureau, pas de priviliégiés même pas le boss.
Là, il y a effectivement des gisements importants d'économie et quand je pensais à une organisation efficace, j’envisageais notamment moins de middle management. Cela étant, il ne faut pas rêver, "Elon" continue à se déplacer en jet privé et non en classe Eco sur vols réguliers. Wink
Futureal-6 a écrit:
.Contrairement à ce qui a pu être dit par Kostya : " SpaceX est certainement moins organisée comme une société dédiée à la production que comme un bureau d'études de R&D" c'est tout l'inverse !!! Ils le disent eux même : " on est là pour construire et designer des fusées, pas pour gratter du papier"
Ca, c'est pas joli de confondre bureau d'études R&D et administration bureaucratique. Dans R&D, le D, c'est pour "Développement" et donc il y a des résultats au-delà des Etudes. A ne surtout pas confondre avec R&T où le T figure "Recherche et Technologie" et donc n'a pas pour vocation première de conduire à des développements autres que des démonstrateurs technologiques. Un bon exemple: http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/9456-st-recherche-et-technologie.php
On est très loin du monde industriel rentable là... donc effectivement aux antipodes de ce que fait SpaceX.
Futureal-6 a écrit:
.et ca se voit dans leurs recrutements, très peu de PhD mais au contraire beaucoup de bachelor's ( bac+4 en France ).
Les employés le disent, eux même, on n'a rien inventé, on a juste pris ce qui existait déjà, on l'a optimisé drastiquement pour le rende plus efficace, mais notre objectif est de construire mieux que les autres pas de développer le prochain moteur nucléaire.
Donc, c'est encore plus clair: ils n'inventent rien d'autres que des processes industriels efficaces. Pour cela, effectivement, pas besoin de PhD (de toute façon, ils sont tellement rares aux USA comparés au Bachelor's), quelques têtes bien faites et pragmatiques (en tant que futur An2009, tu vois bien de quoi il s'agit, non ?) doivent suffire et ça explique aussi des coûts salariaux qui ne doivent certainement pas être trop élevés. Tu ne parles pas des Masters, ils ont quelle proportion de Masters (Bac+6) ?
Futureal-6 a écrit:
De plus, si ils proposent des prix aussi bas, c'est bien, pour le moment en tout cas, grace à une maitrise de leur chaine de production et pas par un apport technique ou rupture technologique. C'est en faisant pratiquement tout eux même ( 85% ) qu'ils arrivent à maitriser leurs couts de production.
La maitrise de la supply chain est d'autant meilleure qu'on réalise tout en interne mais quand on passe à la série, cette approche ne peut durer longtemps. SpaceX n'a pas encore atteint cette taille critique et c'est là qu'on verra jusqu'où leur monde d'organisation tient la route.
Futureal-6 a écrit:
Histoire ( certainement légendée ) racontée pendant la conf : au début de l'aventure SpaceX, ils ont demandé à un sous traitant de faire une partie en 3 fois moins de temps et pour moins cher qu'habituellement, le sous traitant a répondu que ca faisait des décénies qu'ils faisaient comme ca et que c'est pas eux qui allaient lui dire comment faire....
Jusque là pas de légende, on vit cela tous les jours quand on traite avec des sous-traitants quelque soit l'industrie concernée.
Futureal-6 a écrit:
Elon Musk a acheté l'entreprise sous traitante et là fait à sa facon !!! alors oui c'est romancé mais clairement, c'est par une meilleur maitrise de leurs procédés qu'ils arrivent aux résultats qui sont les leurs en ce moment.
Peut-être que c'est là qu'est la légende car il m'avait semblé lire quelque part que Musk avait débauché des têtes d'autres entreprises plus anciennes du secteur pas qu'il avait pratiqué la croissance externe. Au contraire, il se vante partout de ne faire que de la croissance interne.
Futureal-6 a écrit:
Ensuite, ils affichent clairement leurs ambitions : Elon Musk veut Mars !!! Ils disent que tous ce qu'ils développent à plus ou moyen long terme c'est dans cet objectif ! Il se voit plus comme étant un taxi, ie transport de Terre à Mars, mais n'ont pas prévu pour le moment de développer des infrastructures pour sur place, ils envisagent plutôt une collaboration....
Oui, enfin là, pour vraiment aller sur Mars, il va quand même qu'ils fassent un peu de recherche et d'innovation ailleurs que dans les méthodes de fabrication mais ils semblent l'avoir compris puisqu'ils parlent de collaboration donc ils n'ont pas encore les ressources internes nécessaires aux innovations indispensables pour atteindre Mars.

Merci beaucoup pour nous avoir parlé de cette conférence

Kostya
P.S.: Je ne savais pas qu'il y avait un accord de double diplôme entre ENSAM Angers et Georgia Tech ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
futureal-6




Masculin Nombre de messages : 86
Age : 31
Localisation : Atlanta
Date d'inscription : 04/04/2007

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyMar 13 Sep 2011 - 15:48

Pour la proportion de Master elle est pas trés importante, en tout cas moindre que ce que j'imaginais, 11% de PhD, 22% de master et le reste de Bachelor's ....
Ce que je voulais faire comprendre par la vision de la R&D et de la production par SapceX, c'est qu'ils se définissent eux même comme une société qui construit ( donc produit ) et non comme une société qui a pour vocation de faire uniquement de la R&D, ils perçoivent la R&D comme l'application directe de la recherche à la production de leur fusée. Ils n'engagent pas des personnes ( PhD par exemple ) pour faire une étude sur un moteur, ou une structure technologiquement trés avancée mais qui ne sera jamais montés sur leurs fusées.
Aprés, on peut critiquer cette vision de l'entreprise, notament au vu de leurs objectifs ( Mars), mais c'est ainsi que fonctionne l'entreprise et qu'ils se definissent.

PS: Kostya je vois que tu es trés bien renseigné, je ne sais pas comment tu as eu ces infos me concernant :) pour répondre à ta question si il y a un accord entre l'ensam et GeorgiaTech ( Lorraine ) et il s'agit d'un an à GeorgiaTech Lorraine puis 6 mois à Atlanta, mais c'est dans le département mécanical, ce n'est pas ce que je fais, j'ai remplacé ma 3ème année aux Arts par un Master de deux ans en Aerospace à Atlanta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya


Kostya

Masculin Nombre de messages : 3759
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyMar 13 Sep 2011 - 17:36

Futureal-6 a écrit:
Pour la proportion de Master elle est pas trés importante, en tout cas moindre que ce que j'imaginais, 11% de PhD, 22% de master et le reste de Bachelor's ....
C'est la même proportion que la moyenne nationale et rien de moins (c'est aussi très proche de ce qu'on constate au Royaume-Uni). D'après le dernier recensement (2009), sur environ 200M d'Américains de plus de 25 ans, seulement 1,3% ont obtenu un doctorat, 7,6% sont post-graduate (soit Master et +) et 19% ont un Bachelor (undergraduate). Si l'on considère que les industries High-Tech telles SpaceX embauchent principalement des diplômés de l'enseignement supérieur, il n'y a rien d'étonnant à ce que l'écrasante majorité soit des Bachelors puisque les universités en forment au moins 10 fois plus que de PhD. La proportion entre PhD et Master et elle de un pour deux, ce qui correspond bien à la population de SpaceX. Ce qui fausse notre vision depuis la France, c'est que le niveau Ingénieur (Bac+5) a tellement été dévalorisé durant la seconde moitié du 20ème siècle que certaines Industries High Tech emploient maintenant près de 80% d'ingénieurs (ou niveau Bac+5) mais le plus souvent pour faire du travail de Bachelor (voire moins) justement. Nous sommes globalement sur-qualifiés et donc trop chers. C'est aussi basé sur la croyance infondée dans notre pays que le potentiel à faire carrière se mesure à la qualification en sortie d'école. Les Américains savent bien que ce n'est pas le cas (il n'y a qu'à mesurer la proportion de leurs grands patrons de l'industrie qui ne sont même pas graduate) et c'est pour cela que leurs statistiques OCDE en matière d'éducation sont meilleures que les nôtres.
Futureal-6 a écrit:
Ce que je voulais faire comprendre par la vision de la R&D et de la production par SapceX, c'est qu'ils se définissent eux même comme une société qui construit ( donc produit ) et non comme une société qui a pour vocation de faire uniquement de la R&D, ils perçoivent la R&D comme l'application directe de la recherche à la production de leur fusée. Ils n'engagent pas des personnes ( PhD par exemple ) pour faire une étude sur un moteur, ou une structure technologiquement trés avancée mais qui ne sera jamais montés sur leurs fusées.
Aprés, on peut critiquer cette vision de l'entreprise, notament au vu de leurs objectifs ( Mars), mais c'est ainsi que fonctionne l'entreprise et qu'ils se definissent.
Non, c'est un approche qui a le mérite d'être cohérente et on en peut que leur souhaiter le succès. Toutefois, les innovations dans le spatial continueront à venir des centres de recherches tels les Draper Labs (à but non-lucratif, désolé d'insister ! Wink ) ou celui de l'Université d'Arizona (Tucson) qui emploient eux majoritairement des post-graduates et une forte proportion de PhD. Leurs vocations n'est simplement pas la même: ils contractent avec l'industrie pour lui apporter leur expertise mais laisse celle-ci faire son métier qui est de produire. Je reste persuadé que Musk ne pourra pas arriver sur Mars sans passer par ce genre de coopération car les difficultés du Merlin montre déjà qu'on se s'improvise pas motoriste y compris en tentant de reproduire des technologies supposées déjà éprouvées.

Futureal-6 a écrit:
...
PS: Kostya je vois que tu es trés bien renseigné, je ne sais pas comment tu as eu ces infos me concernant :) pour répondre à ta question si il y a un accord entre l'ensam et GeorgiaTech ( Lorraine ) et il s'agit d'un an à GeorgiaTech Lorraine puis 6 mois à Atlanta, mais c'est dans le département mécanical, ce n'est pas ce que je fais, j'ai remplacé ma 3ème année aux Arts par un Master de deux ans en Aerospace à Atlanta.
Malgré mon âge, je m'intéresse encore beaucoup à l'éducation car il faut assurer la relève. C'est donc une césure comme on dit aujourd'hui. Bon séjour à Atlanta et pas trop de Coke, ça n'est pas bon pour les caries What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
futureal-6




Masculin Nombre de messages : 86
Age : 31
Localisation : Atlanta
Date d'inscription : 04/04/2007

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyMar 13 Sep 2011 - 19:49

Citation :
" Non, c'est un approche qui a le mérite d'être cohérente et on en peut que leur souhaiter le succès. Toutefois, les innovations dans le spatial continueront à venir des centres de recherches tels les Draper Labs (à but non-lucratif, désolé d'insister ! ) Leurs vocations n'est simplement pas la même: ils contractent avec l'industrie pour lui apporter leur expertise mais laisse celle-ci faire son métier qui est de produire. Je reste persuadé que Musk ne pourra pas arriver sur Mars sans passer par ce genre de coopération car les difficultés du Merlin montre déjà qu'on se s'improvise pas motoriste y compris en tentant de reproduire des technologies supposées déjà éprouvées."

Je partage totalement ton avis, sur SpaceX et sur les centres de recherches, pour avoir fait un stage chez Draper Labs, je peux confirmer qu'ils ne sont pas du tout dans la même optique que SpaceX et que l'innovation est une de leur principale motivation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya


Kostya

Masculin Nombre de messages : 3759
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

SpaceX - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: SpaceX   SpaceX - Page 21 EmptyMer 14 Sep 2011 - 9:39

Futureal-6 a écrit:
....
Je partage totalement ton avis, sur SpaceX et sur les centres de recherches, pour avoir fait un stage chez Draper Labs, je peux confirmer qu'ils ne sont pas du tout dans la même optique que SpaceX et que l'innovation est une de leur principale motivation.
Comme quoi, on peut s'entendre Wink ainsi que sur le fait que la principale motivation d'"Elon", c'est de gagner de l'argent en profitant au max de la manne que constitue le COTS. Ce qui pourrait lui arriver de mieux, c'est de revendre SpaceX à un grand groupe industriel une fois qu'il aura acquis la certitude qu'il a assez pressé le citron. Il s'agit pour lui de renouveler dans le spatial ce qu'il a déjà fait avec Zip2 et Paypal et entreprend très certainement de faire avec Tesla motors (pas besoin d'être extra-lucide pour se douter que la prochaine bulle financière est là). Mis à part son envie folle d'effectuer lui même un vol suborbital (histoire d'imiter son compatriote Shuttleworth issu du même monde de la bulle Internet) en tant que touriste, je ne parierais pas un Euro sur son intérêt sincère pour le secteur spatial: sa présence aux côtés de SpaceX est avant tout une posture destinée à "motiver les troupes". il y a bien dans ce secteur des patrons d'agence spatiale qui aurait préférer devenir médecin alors on peut bien y trouver des programmeurs géniaux qui souhaitent s'envoyer en l'air.SpaceX - Page 21 45200
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
 
SpaceX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 21 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 30 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: SpaceX-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit