PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Axiom Space: un module sur l'ISS, puis une station spatiale privée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David L.




Masculin Nombre de messages : 3081
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Axiom Space: un module sur l'ISS, puis une station spatiale privée   Mar 28 Juin 2016 - 18:42

Mike Suffredini, ancien responsable du programme ISS à la NASA, a annoncé le 22 juin la création d'une nouvelle société, Axiom Space, en vue de construire un module privé pour l'ISS, puis une station complète à partir de ce module après la fin de l'ISS.

http://spacenews.com/former-nasa-iss-manger-planning-commercial-space-station-venture/

Suffredini vise l'horizon 2020-2021 pour l'installation de ce module sur l'ISS.

Le fait qu'il s'agisse d'un ancien responsable de l'ISS me fait prendre ce projet au sérieux, bien sûr sous réserve du financement adéquat.

Par contre, une étude mettant en avant un marché potentiel de 37 Md$ pour une station privée entre 2020 et 2030 pour des usages publics et privés me semble totalement fantaisiste...

D'une part, si la NASA continue à investir dans l'orbite basse habitée entre 2024 et 2030, ce sera dans l'ISS... Quand l'ISS sera arrêtée, l'essentiel du budget de la NASA qui lui est consacré sera redirigé vers les programmes d'exploration habitée au-delà de l'orbite basse... qui restent à définir...

D'autre part, les projets relatifs à l'orbite basse totalement financés par le secteur privé dans le passé, proche ou récent, ne sont pas vraiment légion et envisager un tel marché de 3,7 Md$/an entre 2020 et 2030 est totalement hypothétique. Il y a eu une tentative de commercialisation de Mir pour la maintenir sur orbite après 2000, ce fut un échec. Plus récemment, le Dragon a été proposé en version laboratoire pour mener des expériences en orbite basse et... aucune commande n'est toujours envisagée...

Donc un marché de 3,7 Md$/an, tant qu'il y a un programme public comme l'ISS, c'est possible, mais sans, j'en doute fortement...

A part pour le lancement de satellites de télécommunications et d'observation de la Terre (les satellites de navigation étant financés par le secteur public), la commercialisation de l'orbite basse est toujours, à ce jour, un mirage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7431
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Axiom Space: un module sur l'ISS, puis une station spatiale privée   Mar 28 Juin 2016 - 18:56

David L. a écrit:
si la NASA continue à investir dans l'orbite basse habitée entre 2024 et 2030, ce sera dans l'ISS... Quand l'ISS sera arrêtée, l'essentiel du budget de la NASA qui lui est consacré sera redirigé vers les programmes d'exploration habitée au-delà de l'orbite basse...

Mais la NASA ne va-t-elle pas rencontrer la même problématique que Roscosmos ? Un programme BEO, c'est bien, mais est-ce que ça permet de faire tourner l'industrie ? Orion, pour l'instant, c'est trois ou quatre vols par décennie. Avoir une station LEO pour faire travailler les fabricants de fusées et de vaisseaux spatiaux, ça peut être utile dans ces conditions...

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
David L.




Masculin Nombre de messages : 3081
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Axiom Space: un module sur l'ISS, puis une station spatiale privée   Mar 28 Juin 2016 - 19:17

nikolai39 a écrit:
David L. a écrit:
si la NASA continue à investir dans l'orbite basse habitée entre 2024 et 2030, ce sera dans l'ISS... Quand l'ISS sera arrêtée, l'essentiel du budget de la NASA qui lui est consacré sera redirigé vers les programmes d'exploration habitée au-delà de l'orbite basse...

Mais la NASA ne va-t-elle pas rencontrer la même problématique que Roscosmos ? Un programme BEO, c'est bien, mais est-ce que ça permet de faire tourner l'industrie ? Orion, pour l'instant, c'est trois ou quatre vols par décennie. Avoir une station LEO pour faire travailler les fabricants de fusées et de vaisseaux spatiaux, ça peut être utile dans ces conditions...

Je pense que la part des commandes de la NASA relatives à l'ISS dans l'ensemble de l'activité des sociétés privées est beaucoup plus faible que celles de Roskosmos dans l'activité des sociétés Progress et Energia. Mais j'ai peut-être tort...

Actuellement, par le programme ISS, la NASA fait essentiellement travailler SpaceX et Orbital-ATK. Puis plus tard aussi Boeing et Sierra Nevada. Quand SpaceX perdra l'activité de desserte de l'ISS, cela se ressentira surtout dans la construction des Dragon, car pour les lancements, ils seront compensés par les autres clients. Pour Boeing, vu la taille de cette compagnie, le CST-100 n'est qu'une fraction de son activité. La fin de l'ISS sera ressentie de façon beaucoup plus significative par Orbital-ATK et plus tard par Sierra Nevada. Mais Orbital-ATK a un projet de lanceur de classe EELV, donc c'est surtout Sierra Nevada qui aura une forte diminution de commandes, cette compagnie revenant alors à la situation actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7431
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Axiom Space: un module sur l'ISS, puis une station spatiale privée   Mar 28 Juin 2016 - 19:48

David L. a écrit:
Je pense que la part des commandes de la NASA relatives à l'ISS dans l'ensemble de l'activité des sociétés privées est beaucoup plus faible que celles de Roskosmos dans l'activité des sociétés Progress et Energia. Mais j'ai peut-être tort...

Je pense que tu as parfaitement raison. Et si le PDG d'Energuia était là, il confirmerait sûrement, lui qui n'a de cesse depuis une décennie d'essayer de diversifier l'activité de sa société.
L'activité d'Energuia en dehors des vols habités se limite à quelques Bloc DM-03 pour Proton-M (un vol jusque là) et Angara-A5 (pas encore de vol réalisé) et au développement de quelques satellites, notamment militaires, mais ça représente moins de 5 par an.

Arrêter le vol habité signifierait, pour les Russes, fermer Energuia. Les Américains n'ont pas cette contrainte pour Boeing, LM ou SpaceX.

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
 
Axiom Space: un module sur l'ISS, puis une station spatiale privée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: Autres sociétés privées US-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com