PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Intelligence Artificielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 9951
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Intelligence Artificielle   Jeu 14 Juil 2016 - 10:12

Sujet déjà abordé par Giwa dans le fil qu'il a initié : VIE et INTELLIGENCE dans l'UNIVERS
et un autre fil initié par cslevine : Intelligence et bon sens.

Pour ma part j'entre dans le sujet proprement dit : l'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE.

On a pas ouvert un fil sur ce sujet précis, d'abord parce qu'il n'est pas lié seulement à l'aventure spatiale, il est même dans ce registre à étendre à l'aérospatial et tous les comptes faits, il regarde nos automates au sens général du terme. Robots dotés d'intelligence artificielle. Déjà ce sujet s'écarte de la ligne spatiale puisqu'il concerne une activité aussi terrestre (terre à terre), heureusement elle n'est pas liée à la politique pas plus qu'aux idéologies, mais elle ouvre devant nous un abîme de réflexion à commencer par la sempiternelle question : "qu'est-ce que l'intelligence". Peut-être faisons nous fausse route en cherchant à reproduire notre intelligence (que nous ne cernons pas bien), déjà rendre un robot apte à apprendre pour améliorer son service ce n'est pas si mal et pas si facile. Pour le moment on se contente (faute de mieux) à augmenter la surface de nos mémoires électroniques, et à augmenter la capacité de calcul de nos processeurs numériques en les faisant bosser en parallèle (muticore). Est-ce qu'augmenter ces arguments est suffisant pour aboutir à un début d'intelligence ? Notre cerveau et système nerveux associé lui aussi se distingue par une capacité neuronale remarquable, est ce la solution ?
En relisant (par hasard) un vieux "grimoire" de la fin des années soixante à ce sujet, écrit par De Groer de Hervé, sous le titre Mécanisme et Intelligence, (1969) l'auteur s'essaie à la démarche artificielle de l'intelligence par l'approche cybernétique, il se heurte vite à des impasses, il va même jusqu'à tâter de la fonction d'onde (et particules) pour trouver une explication entre esprit et activité réflexes dans notre cerveau. Bref ce n'était déjà pas clair en théorie à cette époque, j'ai l'impression que cela ne l'est pas plus de nos jours sauf à jouer comme dit au début de ce post sur la surface de mémoire, le nombre de processeurs et leur vitesse.

Vaste sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 23985
Age : 48
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Jeu 14 Juil 2016 - 10:47

Pour moi on parle à tord d'intelligence artificielle. a partir du moment où il y a intelligence que ce soit artificielle ou naturelle ça reste une intelligence. Mais l'intelligence c'est quoi ? j'avais lu que pour certains scientifiques c'était la notion de vie, être conscient de sa vie et de sa mort.
concernant les études actuelles sur l'IA je trouve qu'on est loin de l'intelligence. Les meilleurs programmes qui commencent à battre l'homme sont surtout le résultat d'un programme pensé par le programmeur, ce sont des programmes qui se basent principalement sur leur rapidité de calcul en analysant les millions ou millions de possibilité suivantes, ils ont aussi une énorme base de données qui se reposent sur des parties enregistrées. Bref pour moi ce n'est pas de l'intelligence, c'est du calcul de probabilité, rien de plus.
Quand au programme qui apprennent, ça reste à ma connaissance assez limité, bien loin de ce que peut apprendre un être humain.

Personnellement je pense qu'on arrivera à réaliser une véritable IA le jour où on comprendra parfaitement le fonctionnement du cerveau et qu'on pourra le copier électroniquement et informatiquement. On est encore loin d'un tel travail mais je ne doute pas qu'on y arrivera un jour ou l'autre. Mais à mon sens, de nos jour, l'IA n'existe pas et se limite ne des programmes réalisé par l'homme qui s'exécutent, obéissant à des routines et sous routines, des calcul de probabilité, des analyses mais qui sont encore loin de pouvoir soutenir une véritable conscience, une réflexion, et une compréhension de sa situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11772
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Jeu 14 Juil 2016 - 13:30

Avec le deep learning, on ne programme plus directement les IA. Par exemple, aucun humain n'aurait été capable d'écrire le programme qui a battu récemment les meilleurs joueurs de Go. Il est loin le temps (années 90) ou les IA évaluaient des milliards de coups possibles pour battre les joueurs d'échecs. Dans des jeux comme le Go, cette approche est impossible, le nombre de combinaisons possibles est supérieur au nombre d'atomes dans l'univers. Le deep learning génère des logiciels qu'on est souvent incapables de comprendre... et qui fonctionnent mieux que ce que n'importe quel humain aurait pu écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
LuckySan


avatar

Masculin Nombre de messages : 250
Age : 39
Localisation : dans les etoiles
Date d'inscription : 05/02/2015

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Jeu 14 Juil 2016 - 14:10

Un lien qui pourrait intéresser beaucoup de personnes (en anglais désolé):

http://neuralnetworksanddeeplearning.com/sai.html

En gros, l'algorithme de l'IA peut-il être un petit code de moins de 1000 lignes?

P-S: Le reste est très intéressant également, et constitue ma bible dans le domaine (dans lequel je ne travaille pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7947
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Jeu 14 Juil 2016 - 18:09

LuckySan a écrit:
Un lien qui pourrait intéresser beaucoup de personnes (en anglais désolé):

http://neuralnetworksanddeeplearning.com/sai.html

En gros, l'algorithme de l'IA peut-il être un petit code de moins de 1000 lignes?

P-S: Le reste est très intéressant également, et constitue ma bible dans le domaine (dans lequel je ne travaille pas)
Intéressant ! Partageons l'optimisme  de Michael Nielsen ! Derrière la complexité de l'Intelligence, pourquoi pas un algorithme simple ? !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Normand Calvé




Nombre de messages : 79
Age : 60
Localisation : Québec
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Jeu 14 Juil 2016 - 23:04

Je crois qu'ici il faut faire ici une distinction entre l'Intelligence Artificielle et la Conscience Artificielle

J'ai écris une nouvelle S-F qui traite du sujet et j'attend une réponse de la revue Solaris pour savoir si mon texte va être édité.

Dans ce truc je défini l'intelligence comme étant une méthode d'investigation de soi et de l'univers. C'est la démarche scientifique finalement : observer et cumuler des données, analyser ces données et élaborer un modèle du phénomène étudié, intervenir dans le réel pour expérimenter une hypothèse de solution, puis, enfin, vérifier le résultat de l'intervention pour valider l'hypothèse.
Techniquement nous pouvons programmer des machines pour qu'elles puissent suivre ce protocole, mais nous sommes encore très loin de pouvoir leur donner une conscience (à savoir si nous savons seulement ce que c'est, la conscience).

Car la conscience, c'est quoi en fin de compte ? Au premier degré il y a cette lumière intérieure qui nous dit que nous existons, qu nous sommes là; que nous respirons, que nous percevons et distinguons l'intérieur de l'extérieur, puis, à un second degré, que nous sommes (à un degré de conscience plus évolué d'animalité) d'uniques individus dans une société d'autres consciences. Il y a les émotions, les sentiments, la morale. Toutes choses que le robot ne peut pas connaître (du moins pour l'instant). Bien sûr la machine peut être programmée pour apprendre, mais peut-elle l'être pour ressentir ? Peut-elle avoir une pensée propre différente de son programmeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 9951
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Ven 15 Juil 2016 - 8:22

Je réagis à vos posts et à celui de Norman Calvé. Mais finalement pour ce que l'on pressent au sujet des robots a-t-on besoin que le robot se comprenne,  qu'il ait une vision interne de lui même et une vision externe comme on l'imagine pour nous ? Déjà qu'il exécute intelligemment la mission qu'on lui a confié, et qu'il apprenne à mieux l'exécuter la fois suivante, ce n'est déjà pas si mal. A-t-on besoin d'un robot généraliste qui sache tout faire ? ou plutôt a-t-on besoin de robots spécialisés comme celui qui conduirait notre voiture et viendrait nous chercher au travail, celui qui pendant ce temps garderait les petits enfants à la maison tout en faisant le ménage, celui qui nous aiderait à porter des charges lourdes, et celui qui irait chez le "discounter" faire les courses de la maisonnée. Attention le robot n'a pas forcément besoin de se déplacer, d'avoir des yeux et des oreilles, celui ou ceux qui un jour remplaceront les aiguilleurs du ciel, seront aptes a communiquer directement en numérique avec les pilotes automatiques des aéronefs pour assurer la fluidité de la circulation aérienne (ça, cela fait un peu plus peur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
cosmos99


avatar

Masculin Nombre de messages : 1383
Age : 45
Localisation : Normandie, St-Lô
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Ven 15 Juil 2016 - 17:03

Astro-notes a écrit:
Attention le robot n'a pas forcément besoin de se déplacer, d'avoir des yeux et des oreilles, celui ou ceux qui un jour remplaceront les aiguilleurs du ciel, seront aptes a communiquer directement en numérique avec les pilotes automatiques des aéronefs pour assurer la fluidité de la circulation aérienne (ça, cela fait un peu plus peur)
il y en a un paquet au cinéma des méchants ordi sans main.
dont celui-ci qui s'occupait engins nucléaires dans "wargames". enfin celui-ci n'était pas vraiment un méchant, il pensait qu'il faisait un jeu, en fait, non.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 9951
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Ven 15 Juil 2016 - 21:01

Bien vu cosmos99, il y avait bien aussi HAL de 2001 Odyssey de l'Espace qui n'était pas mal , lui aussi avait une excuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 9951
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Dim 1 Jan 2017 - 20:13

Voudrez pas vous gâcher ce bon début d'année, mais j'en reviens au traditionnel sujet sur l'Intelligence Artificielle (IA) et nos réactions prudentes à ce sujet. Si nous semblions tranquilles après avoir commenté le succès de Deep Blue la machine qui en 1997 avait battu le Maître des maîtres Kasparov au jeu d'échec signant désormais la suprématie de la machine et son algorithme de jeu sur le cerveau humain on avait en général botté en touche en disant "boaf" ce n'est qu'en essayant très vite tous les coups possibles que la machine avait supplanté l'humain ; le bobard est passé comme ça. Faux, archifaux, la machine n'avait pas testé tous les coups possibles, mais avait exécuté une opération essentiellement calculatoire à une vitesse telle que le cerveau de Kasparov n'avait pas pu suivre. Les spécialistes de l'intelligence humaine quoiqu'un peu bousculé par cet inattendu résultat avaient repris le dessus en arguant de la supériorité du cerveau humain dans un registre où la machine ne pouvait aller, l'abstraction intellectuelle, l'intuition, "la créativité". L'homme lui restait supérieur sans peut-être se poser la question : que veut dire créativité ? Et bien ne rêvons plus dans la règle du jeu de Go ou seule l'intuition et justement l'inattendue créativité humaine a été battue dans un célèbre combat entre AlphaGo et son incroyable algorithme basé sur les probabilités et non l'immense supposée base de données de tous les coups possibles. Elle a dans un célébrissime match de 2016, contre le Maître des maîtres de ce jeu hautement tout intellectuel, exécutée au 37e coup une opération apparemment tellement inattendue que les observateurs (qui suivaient ce match à l'international) ont pensé à une erreur de la machine mais qui en réalité a fourvoyé le joueur sur une voie de garage et l'a donc battu d'une façon fantastique. Non la machine n'a pas testé tous les coups possibles, elle a comme nous joué des probabilités et d'intuition, sa vitesse d'exécution a fait le reste. Il faut revoir notre point de vue sur l'IA et n'oublions pas que nous ne faisons pas tous les jours de l'abstraction intellectuelle dans nos activités, nous sommes bien en dessous de certaines machines et si elles ne semblent pas nous surpasser c'est tout simplement parce qu'on les a bridée par idéologie. On n'est pas au bout de nos surprises dans cette affaire où on va leur permettre de manifester cette intelligence artificielle pour piloter des machines et nous assister en les libérant un peu plus que maintenant. Je considère ça comme une menace.


Ref "Le Grand Roman Des Maths" de Mickaël Launay chez Fammarion 2016 [page 261]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
shinyblade




Masculin Nombre de messages : 353
Age : 24
Localisation : Genève
Date d'inscription : 17/06/2016

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Lun 2 Jan 2017 - 1:33

L'IA est la prochaine révolution. 

Voici deux (très longs) articles  en anglais sur l'IA qui ont la particularité de permettre à n'importe qui de comprendre les enjeux de la révolution qui arrive.

L'auteur a la particularité de très bien vulgariser le sujet et comme les articles sont très longs et bien illustrés en images et en exemples cela permet d'aller dans la profondeur du sujet. Ça se lit très bien.

A savoir aussi qu'il s'entretient régulièrement avec Elon Musk qui est également un champion dans ce domaine. 

Partie 1 :http://waitbutwhy.com/2015/01/artificial-intelligence-revolution-1.html

Partie 2 : http://waitbutwhy.com/2015/01/artificial-intelligence-revolution-2.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11772
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Lun 2 Jan 2017 - 1:42

Tu comptes nous parler de lui dans tous les sujets dans lesquels tu interviens ? Ça devient lassant... voire obsessionnel.
Et lui (ou plutôt ses ingénieurs) ne sont pas les champions des IA de demain, ce qui tourne dans les Tesla n'est pas l'aboutissement des recherches d'aujourd'hui, mais de celles d'hier. Les développements actuels en Deep Learning se font à travers le monde, et Google en est un des principaux moteurs (rien à voir avec leur voiture autonome pour ceux qui feraient des raccourcis trop rapides). D'autres labo, dont des européens, sont au top sur ces sujets.

Quant aux articles de WBW que tu cites, ils sont très bons pour le "woaw effect" auprès du public mais n'explique pas les raisons profondes du changement de paradigme de ces dernières années  (en partie puisque ces articles sont vieux de 2 ans). L'article insiste beaucoup sur les puissances de calcul alors que ça n'est que la face visible de l'iceberg. Et le fait que les ordinateurs apprennent par eux-mêmes remonte aux époques préhistoriques du Machine Learning. Les raisons des progrès des IA sont avant tout algorithmiques (on pourra rentrer dans les détails plus techniques pour ceux qui veulent), qui fait qu'en exagérant à peine, on pourrait aujourd'hui faire avec une Game Boy une IA plus performante que celles qui tournaient sur des PC 100x plus puissants en 2005. Sachant que la loi de Moore n'est plus vraiment ce qu'elle était, les merveilles des IA en cours de développement (et j'insiste, rien à voir avec ce qui tourne dans une Tesla ou une voiture Google. Rien à voir.) sont avant tout issues des développements de ces dernières années, et très peu au développement de nouveaux moyens de calcul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 9951
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Lun 2 Jan 2017 - 8:04

J'ai lu avec attention les remarques de Space Opera qui nous rappelle que les recherches en IA sont essentiellement dues à l'algorithmique. C'est sûr que cela se passe là en ce moment, mais je suis aussi convaincu que de pouvoir disposer d'énormes surfaces de mémoires et rapides d’accès dans les actuelles machines ne doit pas nuire. Mais oui, je pense que nos progrès en ce qui concerne la solution de problèmes quotidiens de notre activité intellectuelle, sont solubles avec des algorithmes très sophistiqués qui se développent dans la recherche pour le moment. Les applications viendront plus tard et peut-être ne feront-elles même pas appel à des machines gigantesques. En tous cas je n'ai aucun mal à imaginer (ou croire) que ce que nous appelons IA pratique comme par exemple celle qui habite les véhicules est très loin des préoccupation des chercheurs dans ce domaine, mais je crois aussi que les actuelles applications dites d'IA ne sont plus destinées à de simplissimes automates fussent-ils équipés d'une boucle de contre réaction. Apprendre sur le fonctionnement du cerveau humain, utiliser de solides machines de traitement de l'information, trouver de subtiles algorithmes et simuler des réactions humaines, voilà l'actuel défi sans avoir besoin d'en passer par le "woaw effect", mais pour vendre du Tesla que ne faut-il pas faire ?  scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11772
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Lun 2 Jan 2017 - 11:06

Les IA disponibles actuellement sur le marché grand public, comme les autopilot de voitures ou le profilage publicitaire à grande échelle, n'ont pas à rougir de leur niveau et auraient été inconcevables il y a 10 ans à peine.
Celles en développement qui équiperont les appareils dans 10 ans sont pourtant de nature différente et fourniront des services qui n'existent pas aujourd'hui. Ils ne feront pas simplement "mieux", ils feront surtout ce qui est actuellement réservé à l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Remas




Masculin Nombre de messages : 30
Age : 24
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 02/03/2015

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Lun 2 Jan 2017 - 11:09

J'ai moi aussi lu les articles de Tim Urban sur http://waitbutwhy.com/, je les ai trouvé intéressant, ils permettent de bien rentrer dans le sujet, tout du moins d'en avoir un bon aperçu.
J'ai aussi lu "Our final invention" qui est aussi intéressant mais qui ne rentre pas trop dans les détails techniques.

Du coup je veux bien que tu en dises plus Space Opera ou que tu nous aiguilles vers des ressources pour qu'on puisse se renseigner sur ces nouvelles méthodes. Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya


avatar

Masculin Nombre de messages : 3668
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Lun 2 Jan 2017 - 11:32

Remas a écrit:
Du coup je veux bien que tu en dises plus Space Opera ou que tu nous aiguilles vers des ressources pour qu'on puisse se renseigner sur ces nouvelles méthodes. Merci Wink
Il suffit de s'intéresser au domaine militaire où ce qui est maintenant pour le grand public existe depuis 20 ans (le "pilotage automatique 3D d'un missile SCALP n'a rien a envier à celui d'une Tesla) et ce qui sortira dans 10 ans est déjà en service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 9951
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Lun 2 Jan 2017 - 16:40

@Kostya : ça va faire mal...   eek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Kostya


avatar

Masculin Nombre de messages : 3668
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Lun 2 Jan 2017 - 21:06

Astro-notes a écrit:
@Kostya : ça va faire mal...   eek
Oops! Je n'avais pas mesuré à quel point le terrain était miné chaud .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3034
Age : 51
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Lun 2 Jan 2017 - 21:40

Astro-notes a écrit:
Il faut revoir notre point de vue sur l'IA et n'oublions pas que nous ne faisons pas tous les jours de l'abstraction intellectuelle dans nos activités, nous sommes bien en dessous de certaines machines et si elles ne semblent pas nous surpasser c'est tout simplement parce qu'on les a bridée par idéologie. On n'est pas au bout de nos surprises dans cette affaire où on va leur permettre de manifester cette intelligence artificielle pour piloter des machines et nous assister en les libérant un peu plus que maintenant. Je considère ça comme une menace.


Ref "Le Grand Roman Des Maths" de Mickaël Launay chez Fammarion 2016 [page 261]

Cette discussion sur l'IA est difficile.
D'abord, il me semble important de préciser qu'à ma connaissance, personne ne bride l'IA. C'est déjà bien assez difficile comme ça.
Je suis d'accord sur un point fondamental, la créativité, l'intuition, les émotions, la conscience, etc. ce n'est pas ça qui fait de nous un être supérieur aux machines. D'ailleurs, nous ne sommes probablement que des machines biologiques. Et cependant, même sans limite théorique, il se pourrait qu'il y ait des limites pratiques à développer des machines que je qualifierai de multi-intelligentes et sociales. J'appelle ça le mur de la complexité. Il y a 2 façons de se confronter à ce mur.
La 1ère, c'est d'essayer de construire un programme informatique qui va réaliser un traitement très complexe que nous ne sommes pas en mesure d'expliciter (de décrire avec des mots simples). Par exemple, essayez donc d'expliquer à un aveugle avec des mots à quels indices visuels vous vous référez pour reconnaître Albert Einstein. Et bien cette complexité à décrire un tel traitement constitue le premier mur de complexité. C'est pour cela qu'il n'existe aucun programme informatique capable de reconnaître une personne aussi bien que nous dans n'importe quelles conditions d'éclairage et de situation.
Et c'est d'ailleurs si difficile que les informaticiens tentent plutôt d'aborder ce genre de problème en programmant un apprentissage à partir de données, c'est-à-dire ici des milliers d'images (d'Einstein et de non Einstein par exemple). Et c'est là qu'on se confronte au 2ème mur de complexité. Certes, on a droit au deep Learning et à toutes les techniques d'apprentissage supervisé ou non supervisé, mais le hic, c'est qu'on ne sait pas bien comment connecter ces systèmes à d'autres systèmes d'apprentissage. Sans aller dans les détails techniques, en gros, on sait apprendre plein de choses, mais pas  mettre en relation les choses, ou difficilement. Et donc, on ne sait pas vraiment comment faire un robot qui apprend tout, ce qui, là encore, ne parait pas infaisable, mais seulement très complexe, au point qu'il n'est pas certain qu'on puisse résoudre le problème un jour.
Maintenant, faut-il avoir peur de l'IA ? Pour moi la réponse est évidente, oui bien sûr, et notamment parce que ce sont les humains qui les programment et que les humains sont très dangereux.
Pour ce qui concerne la peur des robots intelligents qui seraient de plus en plus intelligents et nous feraient la guerre, pour l'instant on en est très loin et on ne les voit pas encore venir. Il ne faut pas sous-estimer ces murs de complexité. Ca fait 20 ans que je vais à des conférences sur le sujet ou sur des sujets voisins et je n'ai pas vraiment l'impression qu'on est à l'aube d'une révolution.

Bien à vous
Argyre, enseignant en I.A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 9951
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Mar 3 Jan 2017 - 8:45

Point de vue intéressant à lire Argyre. Le point de vue (sans jeux de mots) que tu abordes pour illustrer la complexité de la vision et que j'ai moi aussi beaucoup suivit comme par exemple éveil de la vision chez les jeunes enfants (Piaget, Dolto) voir éducation d'un aveugle après avoir recouvré la vue ; me conforte aussi que pour dire qu'un robot qui s'éduque à la vision, cela doit être très difficile et long à faire ; sauf qu'un robot peut facilement se cloner et qu'il n'y a de ce point de vue qu'une seule éducation à faire (individuelle) pas comme nous. Mais en fin bref, le sujet est important, et oui, par petites touches le robot va acquérir de l'intelligence jusqu'à nous concurrencer dans la vie de tous les jours. Lui travaille 24/24 et 7/7 sans état d'âme, et il est vite astucieux. Je reviens sur le bridage (possible), mais j'y crois un peu, sans preuve certes, mais compte tenu de notre mentalité, je ne suis pas certain que l'on laisse faire un trop fort libéralisme sur ce sujet (peut-être à cause du fait religieux dogmatique), comme pour le clonage humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
el_slapper




Nombre de messages : 479
Age : 41
Localisation : damned, je suis localisé
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Mar 3 Jan 2017 - 11:53

Pour moi, une des vrais frontières, c'est l'écriture de code informatique automatisé.

Un code informatique, si on va dans le détail, ça n'est jamais qu'une trèèèèès looooongue suite de décisions. Je décide de lire ce que m'envoie l'utilisateur, la caméra, ou le réseau. Je décide de transformer cette information. Je décide de boucler sur toutes les informations que je reçois. Je décide d'écrire un fichier de résultat. Je décide d'envoyer un ordre au robot, à la caméra, à l'imprimante. Etc..... et cette liste complète de décisions a été conçue et écrite de manière formellement compréhensible par le silicium qui va l'exécuter(souvent - mais pas toujours - en commençant par une compilation).

Et ça prend des formes extrêmement variées, extrêmement organisées(je ne vais pas refaire les paradigmes de programmation et les différents types de routines(fonctions, procédures, méthodes, propriétés.....), le plus souvent très complexes(des milliards de lignes de code pour gérer une grande banque Française), parfois très compliquées(en info de gestion, j'ai vu 1 seul algorithme en 16 ans qui soit très compliqué, mais les gens qui codent des calculs de trajectoires de sats en croisent certainement de manière routinière).

J'ignore, pour des raisons qu'Argyre explique mieux que moi, si on parviendra à faire ça un jour. Mais si on y parvient, alors oui, les fantasmes sur l'IA et la singularité prendront corps. Je n'en suis pas convaincu - mais j'ai déjà eu tort sur d'autres sujets(notamment l'impression 3D - j'avais des réserves sur la tenue mécanique des pièces fabriquées, jusqu'au jour ou j'ai appris qu'on faisait des longerons avec).

Si ça arrive, ça veut dire que la conception de produit elle-même aurai été automatisée. l'IA dessinera des ponts, des avions, fera de la recherche scientifique par elle même, optimisera le dessin des villes, bref, nous dépouillera, pour le meilleur et pour le pire, de notre pouvoir de décision, et pas pour des détails. Mais est-ce possible? Aucune idée.


Dernière édition par el_slapper le Mer 4 Jan 2017 - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 9951
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Mar 3 Jan 2017 - 17:27

@El_slapper, oui, mais c'est certain que cela mérite réflexions. En début d'année pourquoi pas, après on passe à autre chose jusqu'à la prochaine bavure liée à l'IA d'une machine. A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 9951
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Mar 7 Fév 2017 - 20:57

Ce soir sur France Info un reportage sur un nouveau succès de l'IA ; une machine vient de prendre le dessus sur un "grand joueur de Poker" ! En plus la machine a appris à mentir. Quand je vous dis que cela va vite, va très vite. Jouer au Poker et gagner dans un jeu de menteur contre un humain, qui lui a appris à mentir dès la naissance  ! Comment fait-elle l'autruche ? Ah oui,elle se cache la tête pour ne plus qu'on la voit, ou ne plus voir le danger, je vais faire pareil.  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7947
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Mar 7 Fév 2017 - 23:54

Astro-notes a écrit:
Ce soir sur France Info un reportage sur un nouveau succès de l'IA ; une machine vient de prendre le dessus sur un "grand joueur de Poker" ! En plus la machine a appris à mentir. Quand je vous dis que cela va vite, va très vite. Jouer au Poker et gagner dans un jeu de menteur contre un humain, qui lui a appris à mentir dès la naissance  ! Comment fait-elle l'autruche ? Ah oui,elle se cache la tête pour ne plus qu'on la voit, ou ne plus voir le danger, je vais faire pareil.  Very Happy
Un peu inquiétant  ... Pour les humains  tu exagères un peu :" dès la naissance" , tout de même ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aRes


avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 38
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Intelligence Artificielle   Mer 8 Fév 2017 - 0:57

Bien que rêvant toujours de voyages humains interstellaires, je me fais de plus en plus une raison : l'IA nous aura dépassé avant que la technologie du voyage interstellaire soit au point. Et nos représentants à travers la galaxie seront des êtres éternels dépourvus d'enveloppe biologique fragile, contraignante et soumise à une horloge biologique implacable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Intelligence Artificielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Autres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com