PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Transistor à nanotube de carbone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8513
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Transistor à nanotube de carbone   Mer 7 Sep 2016 - 16:15

Pour la première fois un nanotube de carbone a enfin permis de surpasser le silicium dans l'effet transistor. Cela fait vingt ans que l'on cherche à surpasser ce substrat et voilà qu'enfin deux professeurs de l'UW-Madison ont réussit à faire commuter cinq fois plus vite tout en écoulant cinq fois plus de courant un montage de type transistor à base de nanotube de carbone. Certes on ne sait rien sur la robustesse ni sur le prix d'un tel composant actif, mais il permet de fonder qqs espoirs pour les télécom en sans fil.

http://www.spacedaily.com/reports/For_first_time_carbon_nanotube_transistors_outperform_silicon_999.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
yoann




Masculin Nombre de messages : 5187
Age : 31
Localisation : indre et loire
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Transistor à nanotube de carbone   Mer 7 Sep 2016 - 21:45

Une nouvelle air de l'informatique s'ouvre a nous eek (en attendant de vrai ordinateurs quantiques ? ) . Et voila une nouvelle manière de repousser encore et toujours les limites de la loi de moore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4209
Age : 60
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Transistor à nanotube de carbone   Mer 7 Sep 2016 - 22:01

Rayon atomique d'un atome de carbone : 70 pm
Rayon atomique d'un atome de silicium : 117,6 pm
Ça ne permettrait de repousser la densité d'intégration limite théorique que d'un facteur ~2,8... Soit un gros node de la conjecture de Moore.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10766
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Transistor à nanotube de carbone   Mer 7 Sep 2016 - 23:36

yoann a écrit:
Une nouvelle air de l'informatique s'ouvre a nous  eek  (en attendant de vrai ordinateurs quantiques ? ) .
Jusqu'à preuve du contraire, un ordinateur quantique n'est pas un "vrai" ordinateur au sens machine de Turing. En gros, n'espère pas faire tourner KSP sur un ordinateur quantique, il n'est pas fait pour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8513
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Transistor à nanotube de carbone   Jeu 8 Sep 2016 - 7:44

Je ne sais pas quoi dire à ce sujet, mais si la commutation d'un transistor est 5 fois plus rapide qu'un autre c'est sans doute non négligeable, par contre véhiculer 5 fois plus d'énergie cela me parle en terme d'intégration encore que 5 fois plus d'énergie sur une surface moindre ne dispense pas d'évacuer la chaleur et là le problème s'aggrave (?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Transistor à nanotube de carbone   Jeu 8 Sep 2016 - 8:23

Astro-notes a écrit:
Je ne sais pas quoi dire à ce sujet, mais si la commutation d'un transistor est 5 fois plus rapide qu'un autre c'est sans doute non négligeable, par contre véhiculer 5 fois plus d'énergie cela me parle en terme d'intégration encore que 5 fois plus d'énergie sur une surface moindre ne dispense pas d'évacuer la chaleur et là le problème s'aggrave (?).
Une commutation plus rapide, c'est moins de puissance dissipée. Donc la puissance admissible pour une surface donnée (avec la nouvelle densité d'intégration présentée) est ici 5 fois plus élevée. Le facteur indiqué vient sans doute de là.

spacedaily.com a écrit:

Carbon nanotube transistors should be able to perform five times faster or use five times less energy than silicon transistors, according to extrapolations from single nanotube measurements.

La possibilité d'avoir une densité de courant maximale 1,9 fois plus élevée est également intéressante. Je me demande si cette technologie va s'imposer dans le futur pour l'électronique de puissance.

Astro-notes a écrit:

Cela fait vingt ans que l'on cherche à surpasser ce substrat
Il me semble que le substrat reste du silicium. C'est seulement la partie active qui est implantée en nanotubes de carbone (à confirmer).
Revenir en haut Aller en bas
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8513
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Transistor à nanotube de carbone   Jeu 8 Sep 2016 - 9:16

On va garder un œil dessus. Ce n'est pas la première fois que l'on annonce la fin du silicium (terme générique) pour espérer aller beaucoup plus loin en performances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Transistor à nanotube de carbone   Jeu 8 Sep 2016 - 9:24

Beaucoup ne juraient que par le graphène il y a quelques années, et...
Revenir en haut Aller en bas
 
Transistor à nanotube de carbone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Autres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit