PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Elon Musk et la conquête de Mars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
lambda0
Modérateur
Modérateur



Nombre de messages : 4125
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 8:45

Certains des Etats les plus riches du monde (en PIB/habitant) n'exportent  pas grand chose en matières premières ni biens manufacturés.
Les services financiers représentent la moitié du PIB du Luxembourg.
Assez immatériel comme production.
Bon, évidemment, Mars transformée en paradis fiscal et boite aux lettres de multinationales, ça risque de faire râler Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloi




Masculin Nombre de messages : 81
Age : 32
Localisation : Région lyonnaise
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 9:17

lambda0 a écrit:
Mais il s'agit précisément de transport. Si avec l'engin de Musk on devient capable de balancer comme ça des centaines de tonnes dans l'espace, on peut bien monter une centrale électrique de 50 MW, surtout si ça permet de réduire le nombre de ravitailleurs de 5 à 1.

On en revient du coup aux centrales solaires orbitales pour desservir le marché terrestre de l'électricité, voire de l'énergie. Pour peu que le surcoût du lancement plus de la tringlerie et le dispositif de transmission soit suffisamment faible pour ne pas obérer les gains (plus d'intermittence, ~5 fois plus d'ensoleillement moyen annuel), cela peut être le début d'un business qui pourrait largement épuiser même un millier de réutilisations d'un ITS-cargo LEO ou GEO.

lambda0 a écrit:
Bon, évidemment, Mars transformée en paradis fiscal et boite aux lettres de multinationales, ça risque de faire râler

Boah, nous avons quelques exemples récents montrant que les décideurs ne sont pas les derniers à tremper les doigts dans le pot de confiture.

Cela étant dit, le foncier n'est probablement pas cher aujourd'hui sur Mars ; un scénario "spéculatif" :
* la surface de Mars est de ~15e9 ha ;
* aujourd'hui l'ha n'y vaut strictement rien ;
* toutefois, dès lors que des activités industrielles s'y produisent, le terrain prendra de la valeur (ensoleillement, lieu à forte profondeur donc haute pression, forte humidité du régolite, poche aquifère, gisement ?, présence de fossiles etc...) ;
* supposons une mise aux enchères des terrains sur Mars. Si la colonisation y semble probable, une telle mise aux enchères sera prise au sérieux. Comme base de discussion hypothétique, disons que les règles pourraient être les suivantes : le projet réel de l'implantation d'une colonie permanente sur Mars permet de mettre aux enchères un carré centré sur la colonie de 1000 km x 1000 km = 100e6 ha (1/150 de la surface de Mars). Si l'on suppose le coût minimal de la colonie à 100 G$, cela veut dire que les parcelles doivent être vendues en moyenne à 1 k€/ha. Ce qui est accessible finalement à beaucoup de monde sur Terre.
* pour se donner un ordre de prix, aujourd'hui, le terrain constructible vaut entre 2 M€/ha et 25 M€/ha ; le terrain agricole vaut ~5 k€/ha
* Autrement dit, l'achat d'une parcelle aujourd'hui pourrait permettre à terme des multiplications d'un facteur <10 à plusieurs dizaines de milliers. Ce serait un pari extrêmement spéculatif et de très long terme, mais... est-ce qu'un grand nombre de personnes ne seraient pas prêtes à le faire [faible mise initiale, très grande possibilité de gain] ?.

Il y a plein de "si" colossaux ci-dessus, mais est-ce impossible ?

Mais effectivement faire de Mars le lieu de la plus forte spéculation foncière ne sera pas non plus bien vu d'un très bon oeil  Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atlantis




Masculin Nombre de messages : 756
Age : 47
Localisation : Ourém-Portugal
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 11:17

lambda0 a écrit:
Certains des Etats les plus riches du monde (en PIB/habitant) n'exportent  pas grand chose en matières premières ni biens manufacturés.
Les services financiers représentent la moitié du PIB du Luxembourg.
Assez immatériel comme production.
Bon, évidemment, Mars transformée en paradis fiscal et boite aux lettres de multinationales, ça risque de faire râler Crying or Very sad
Il faudra se passer de transactions boursières alors, car un ordre d'achat ou de vente qui prendrait entre 15 et 40 minutes de plus que sur Terre cela risque d'en refroidir plus d'un (ce qui est normal vu les températures martiennes Very Happy )!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 11:58

Il est certain qu'il sera difficile de produire des objets très complexes sur Mars, à commencer par les ordinateurs. Cependant, on est allé sur la Lune pratiquement sans ordinateur. Le besoin incontestable en haute technologie n'est pas si facile à identifier. Il serait préférable d'avoir des ordinateurs de dernière génération, des scaphandres de dernière génération, des véhicules modernes etc etc, mais tous ces objets ont en général eu des précurseurs et il y a souvent moyen de faire plus simple, éventuellement avec perte d'efficacité mais pas avec perte de la fonction fondamentale. Ce que je veux dire, c'est que même avec un commerce réduit à zéro entre la Terre et Mars dans une phase relativement précoce du processus de colonisation, les martiens pourraient s'en sortir, et par voie de conséquence, le problème du financement pourrait être un faux problème : s'il manque de l'argent, les martiens importeront moins et trouveront des solutions de rechange, c'est tout.
Ensuite, il y a un autre aspect à considérer, c'est la géopolitique. Si on démarre un processus de colonisation, une question qui me parait évidente et lancinante, c'est à qui vont appartenir les différentes régions martiennes et quelle langue on va parler dans chaque région. Je vois mal les grands pays comme la Russie, la France, l'Allemagne, la Chine, le Japon etc regarder tranquillement les Américains s'installer et contrôler des territoires martiens de plus en plus grands sans rien faire. Je crois au contraire qu'il pourrait y avoir une course à l'installation des colonies, de peur de perdre une grosse part du gâteau. Donc, dans ce contexte, ce n'est pas l'argent qui manquerait, la colonisation devenant une affaire d'état, chaque pays se dépêchant de fonder ses colonies afin de revendiquer une partie du territoire. Je sais, c'est en contradiction avec les traités internationaux, l'espace étant à tout le monde. Mais il y a plusieurs façons de contourner le problème. Il suffit que la colonie déclare son indépendance et déclare qu'elle s'approprie les ressources qui sont proches, comme tout état souverain sur son territoire. Les états peuvent également dénoncer simplement l'accord. De toute façon, personne ne viendra les déloger ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4125
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 12:10

Argyre a écrit:
...
Ensuite, il y a un autre aspect à considérer, c'est la géopolitique. Si on démarre un processus de colonisation, une question qui me parait évidente et lancinante, c'est à qui vont appartenir les différentes régions martiennes et quelle langue on va parler dans chaque région. Je vois mal les grands pays comme la Russie, la France, l'Allemagne, la Chine, le Japon etc regarder tranquillement les Américains s'installer et contrôler des territoires martiens de plus en plus grands sans rien faire. Je crois au contraire qu'il pourrait y avoir une course à l'installation des colonies, de peur de perdre une grosse part du gâteau.
Donc, dans ce contexte, ce n'est pas l'argent qui manquerait, la colonisation devenant une affaire d'état, chaque pays se dépêchant de fonder ses colonies afin de revendiquer une partie du territoire. Je sais, c'est en contradiction avec les traités internationaux, l'espace étant à tout le monde. Mais il y a plusieurs façons de contourner le problème. Il suffit que la colonie déclare son indépendance et déclare qu'elle s'approprie les ressources qui sont proches, comme tout état souverain sur son territoire. Les états peuvent également dénoncer simplement l'accord. De toute façon, personne ne viendra les déloger ...

C'est bien ce que je me disais aussi. Et si l'architecture de Musk marche vraiment, il ne faudra pas 50 ans pour qu'elle soit imitée, avec diverses variantes.
C'est encore un peu tôt, mais aux premiers essais réels de ce super booster, on peut guetter les réactions de la Chine.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz




Nombre de messages : 1536
Age : 40
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 13:09

Je ne crois pas au commerce entre la Terre et Mars. Le prix du transport est trop cher.

Par contre je crois au commerce entre martiens, une fois que le tissu industriel et la population atteindront les seuils critiques permettant l'autarcie. Mais j'ai du mal à imaginer comment en arriver à ce niveau, car c'est bien beau de dire "la Terre" alimente les martiens le temps que l'autarcie soit possible, mais c'est qui, "la Terre" ? Ça ne peut pas être des entreprises à but lucratif (retour sur investissement tellement loin et non garanti...), ni des mécènes (le montant d'un tel soutien terrestre étant bien au delà des fortunes personnelles), bref, ça ne peut être que des états, et je pense que le dirigeant qui annoncera à ses administrés qu'on va subventionner une colonisation de Mars avec leurs impôts n'est pas né.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4125
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 13:31

Aux 19ème siècle, les Etats européens se lançaient dans des aventures militaires coûteuse en Afrique pour annexer des déserts...
Ca nous est un peu passé, et je doute en effet que l'Europe participe à un mouvement pour Mars, ça se passerait plutôt entre les Etats-Unis et la Chine.
L'un a une mythologie vivante de la frontière pionnière, l'autre ne se soucie pas tant que ça de l'avis des administrés, au moins à court terme.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz




Nombre de messages : 1536
Age : 40
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 13:51

lambda0 a écrit:
je doute en effet que l'Europe participe à un mouvement pour Mars, ça se passerait plutôt entre les Etats-Unis et la Chine.
L'un a une mythologie vivante de la frontière pionnière, l'autre ne se soucie pas tant que ça de l'avis des administrés, au moins à court terme.

C'est le plus probable oui, mais je crois que ces deux-là y réfléchiront quand même à deux fois, s'ils estiment un tant soit peu la douloureuse avant de signer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 14:00

Thierz a écrit:
... et je pense que le dirigeant qui annoncera à ses administrés qu'on va subventionner une colonisation de Mars avec leurs impôts n'est pas né.

Pas si sûr. De plus, il y a un autre aspect à considérer, c'est le retour sur investissement. D'abord 1 Euro dépensé dans un tel projet ne disparait pas, il est réparti dans plusieurs poches différentes qui vont faire fonctionner l'économie et qui vont donc revenir partiellement dans les caisses de l'état à coup de TVA et impôts divers. D'ailleurs, si cette distribution contribue à renforcer la classe moyenne, celle qui s'endette pour acheter sa maison notamment, il y a plus d'argent qui entre dans l'économie et le retour par les taxes et les impôts peut être déjà supérieur à l'Euro investi. Ensuite, il y a un retour sur investissement dû aux technos dérivées du spatial, et il pourrait y avoir aussi un retour sur investissement dû à une baisse de l'anxiété sur une partie de la population (celle qui s'intéresse au spatial, même de loin), ce qui a un impact non négligeable sur les relations humaines et donc sur les maladies professionnelles et l'efficacité au travail.
Difficile de chiffrer tout cela, mais ce pourrait être extrêmement important. Certains, comme Cheminade à la dernière présidentielle, en avaient d'ailleurs fait leur cheval de bataille.
Bref, subventionner la colonisation de Mars peut aussi se défendre d'un point de vue économique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz




Nombre de messages : 1536
Age : 40
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 14:55

Thierz a écrit:
On doit pouvoir se aire une idée grossière de l'altitude, sachant que la vitesse atteinte à la séparation est de 2400 m/s.

Edit : Saturn 5 Apollo 11 atteignait cette vitesse grossièrement au MECO après ~160 secondes de vol, à l'altitude ~70 km.

Un gars ayant modélisé grossièrement la solution avec Kerbal Space Program arrive à 67 km d'altitude au bout de 148 secondes, vitesse horizontale 2100 m/s... Pour ce que ça vaut :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sebas




Masculin Nombre de messages : 93
Age : 38
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 19:26

Argyre a écrit:
Un standard, rien que ça ?
C'est aller un peu vite en besogne il me semble. Il y a des centaines de paramètres complexes à appréhender et donc des centaines d'alternatives à étudier et à approfondir pour, d'une part vérifier la faisabilité/robustesse de l'approche proposée concernant le voyage spatial, et d'autre part pour déterminer la meilleure approche pour coloniser Mars en terme de rythme, technos à apporter, organisation, etc..
Je fais un peu mon fanboy, j'ai vu sa présentation l'autre soir. Very Happy Je me base surtout sur la masse satellisable et donc, par voie de conséquence, sur le flux capacitaire qu'elle peut théoriquement engendrer. Si j'ai des questionnements sur l'ITS, que je soumettrais si j'ai le temps dans le fil idoine, il va être difficile maintenant de réfléchir à des dimensionnements plus étroits.
Argyre a écrit:
Pour ce qui est du backup de la civilisation, j'ai pratiquement la même remarque, mais dans l'autre sens : il me parait évident que l'objectif d'un backup est l'autarcie. Et donc une fois atteint un certain niveau d'autonomie, il n'y a plus de coût d'entretien de la colonie, elle est capable de s'entretenir toute seule.
Comme Henri, je réponds que « niveau d'autonomie » n'égale pas autarcie. Je parle d'une sauvegarde à iso-complexité proche, un million de colons me semblerait même insuffisant. Pour dire l'entreprise titanesque. Sinon, relis mon message.
Argyre a écrit:
Quant à l'éthique, c'est un argument qui me fait toujours bondir, car personne ne remet en cause les coûts faramineux du football, du cinéma, et de plein d'autres activités qui ne sont pas plus utiles à court terme que le spatial. En plus, là, s'agissant d'une sauvegarde de la vie et de l'humanité en cas de catastrophe planétaire …
Pour moi, le divertissement (football) et la culture (cinéma) font partie intégrante de la vie humaine et de ses échanges. Et c'est même parfois ce qui la rend appréciable. Selon mon point de vue, tu compares des propositions non-équivalentes.
Sur l'éthique, qui peut se payer une place de ciné et qui peut se payer un séjour sur Mars ?
Comme les Teslas à 60 000 euros. Les « sans-dents » ne peuvent pas s'en payer mais crachent quand même au bassinet au travers de primes publiques à 10 000 euros pour que des aisés puissent s'en acheter plus facilement. De même, envoyer des touristes encore plus fortunés sur Mars grâce à des proportions d'argent public encore plus grandes pose un problème éthique, ou de justice si tu préfères. Cela me semble évident. Mais initialement, quand j'ai écrit éthique, j'ai pensé au choix entre investir des sommes faramineuses pour un backup à 1 million de Martiens et investir pour protéger ce qui peut encore l'être sur Terre. Parce qu'avec les ordres de grandeur visées par un tel projet on est largement au dessus de tous les budgets spatiaux même décuplés et qu'il faut faire des choix qu'on espère les plus efficaces.
Sinon, relis mon message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebas




Masculin Nombre de messages : 93
Age : 38
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 19:35

Atlantis a écrit:
[…]"Il y a ceux qui veulent rester à la maison et ceux qui veulent partir. Tout ce qu'il faut, c'est que les premiers restent donc à la maison MAIS qu'ils n'empêchent pas les seconds de partir."
En fait son argumentation portait sur un certain sentiment de trahison que ressentirait ceux qui reste envers ceux qui veulent partir, ce sentiment (majoritairement inconscient) se traduisant par un certain ressentiment (involontaire) et par un refus de financement de l'activité spatiale en générale par peur de rendre possible un jour ce départ, cet abandon.[…]
Ce genre d'explication psychologisante ne marche que jusqu'à ce que l'on demande aux intéressés ce qu'ils en pensent.
Si cela est adressé en réponse à mon message, demande moi et je te répondrais, pour ce qui me concerne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebas




Masculin Nombre de messages : 93
Age : 38
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 19:50

Toutes vos propositions (Henri, Lambda0, Eloi - j'adore l'idée du Marsball) me font penser au commerce triangulaire imaginé par Zubrin et mentionné dans l'article cité de Heidmann. Admettons qu'il y ait un minier, producteur d'uranium sur Mars, ex nihilo pour l'exemple ; si les deux sociétés martienne et terrestre ne sont pas étanches alors, il est rationnel pour ce producteur de produire au moins cher. Comme je disais dans mon premier message sur ce forum, il y a certainement autant de minéraux à retirer de la croûte océanique que dans tout le système solaire. Même si on en était encore à la fission uranium et que l'on avait épuisé les réserves actuelles, je dirais qu'il serait plus rationnel pour ce producteur de venir creuser la croûte océanique sur Terre.
Mars n'aurait donc pas de production à échanger avec la Terre. Mars pourrait toujours avoir une économie de services, c'est entendu. Mais elle ne serait alors qu'une excroissance de l'économie terrestre et ne pourrait servir de sauvegarde. C'est plutôt elle-même qui devrait être continuellement sauvegardée.
J'ai l'impression de redire mon message de la page 4. Je m’arrêterais donc là pour pas trop saouler.

Je pense que vous sous-estimez l'implacabilité de notre système économique, le capitalisme.
À mon sens il y aurait quatre possibilités, ou un mélange des quatre, pour une colonisation de Mars :
- technologie très avancée et gratuite que j’appellerais la techno-magie,
- changement d'organisation de nos sociétés qui remplacerait le capitalisme,
- une terraformation préalable de Mars,
- un post-humain ou trans-humain adapté pour vivre aux conditions martiennes, voir cyborg, robot ou Cylon quelconque.
La 1ère et la 4° sont finalement identiques car elles supposent l'élimination de la difficulté technologique pour l'homme.
Personnellement, celle qui m'intéresse le plus, est le 2, puis la 3. La 1 ère me semble utopique et la 4° ne m'intéresse pas car homo sapiens est mon espèce. chaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4125
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 20:11


_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz




Nombre de messages : 1536
Age : 40
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mer 5 Oct 2016 - 21:47

Ils ne flippent pas vraiment, ils se disent plutôt qu'il pourrait bien y avoir un nouveau gâteau à partager, et qu'ils aimeraient bien en avoir une part. Il fallait bien s'attendre à ce que les gens se bagarrent un peu pour la partie juteuse du programme : le transport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4125
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Jeu 6 Oct 2016 - 8:24

Musk parle de Mars et de l'avenir, ce représentant de Boeing parle de Saturn V et de la guerre froide, tout en étant convaincu (ou faisant semblant de l'être) que le premier homme à fouler le sol de Mars y sera arrivé par une fusée de Boeing (le SLS ? scratch ).
Boeing s'inquiète bien qu'émerge une possibilité, au moins théorique, d'atteindre Mars avec des solutions moins coûteuses que les leurs.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8536
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Jeu 6 Oct 2016 - 9:53

Qu'est-ce qu'il ressort de toutes ces réflexions ? Un Boeing et ses multiples briques (SLS) pour assembler en orbite LEO le grand vaisseau martien capable d'acheminer et de retourner un équipage plutôt restreint, ou Space X qui voit grand avec un gros colis double, plus un "flight refueling" pour amener une toute petite colonie sur Mars avant de la rapatrier sur Terre (?). Cette vision oblitère les longues recherches encore indispensables pour trouver de l'eau (condition sine qua non) de façon à envisager mieux que le court poser d'un drapeau sur Mars entouré par deux ou trois cosmonautes (guère plus à cause de l'eau à acheminer) et retour au plus vite sur Terre. Pour le moment il faut bien dire que le nouvel arrivé sur le devant de la scène, E Musk et son Space X, a désinhibé les aficionados du voyage humain sur Mars. Devrais-je croire qu'une première mission martienne serait comme le montre la vision Space X ou alors la vision plus modeste battis au tour du SLS/Orion + qqs modules vie pour au moins faire le voyage aller retour sans poser sur le sol martien ?
J'avoue que la tournure prise par les différents fils du FCS sur ce sujet me laisse perplexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
bed31fr




Masculin Nombre de messages : 392
Age : 39
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Jeu 6 Oct 2016 - 10:09

Boeing fait preuve de réalisme, les rêves de Musk sont bien jolis mais totalement irréalistes, il ne fait aucun doute dans mon esprit que le premier homme sur Mars sera envoyé par la NASA via le SLS, dans les années 40 environ (c'est mon pronostic).
Je souhaite à SpaceX le plus de réussite possible mais ils ont tant à prouver que pour l'instant aucune des divagations de Musk ne tient la route. On en reparlera dans 3 ou 4 ans s'ils ont enfin réussi à envoyer un homme dans l'espace et fait voler la FH, ça sera déjà un grand exploit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 4125
Age : 49
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Jeu 6 Oct 2016 - 10:22

J'ai bien parlé d'émergence de possibilité théorique, et je ne fais pas de pronostics...
Enfin... je doute quand même bien que la NASA reçoive un jour mandat pour envoyer une petite expédition sur Mars tant que cela coutera des centaines de milliards de dollars parce que des sous-traitants proposent des solutions sur-coûteuses.
Space X a déjà montré sa capacité à abaisser notablement les coûts de lancement avec la F9, et Boeing s'inquiète qu'ils arrivent à faire pareil avec les engins qui permettraient d'aller vers Mars. Rien de bien étonnant à cela.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz




Nombre de messages : 1536
Age : 40
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mar 11 Oct 2016 - 11:55

J'ai un peu réfléchi à ces annonces de Elon Musk et aux réactions que ça a suscité. Au final voici ce que je pense : la vision d'Elon Musk arrive trop tôt. Je m'explique.

Elon Musk souhaite que l'espèce humaine s'établisse sur Mars, et tout bien pesé, pour que l'espèce humaine s'établisse sur Mars, un moyen de transport de masse n'est qu'une partie de la solution. On est tous d'accord ici je pense pour dire que le vrai challenge n'est pas tant le vaisseau que faire vivre des humains dans les conditions exceptionnellement hostiles de Mars. Certes, il y a plein de ressources exploitables, mais au prix d'efforts d'automatisation et d’industrialisation sans précédents.

Or, arriver comme une fleur et présenter le moyen de transport peu cher que tout le monde est censé attendre, c'est une erreur. Comme si des centaines d'industriels attendaient impatiemment que le voyage soit abordable pour se lancer à la conquête de Mars. Les technologies de pointe à mettre en oeuvre sur Mars pour extraire de l'eau, ou même simplement terrasser et creuser un peu le sol pour faciliter l'installation, ne sont pas à la portée de beaucoup de monde. En clair, le bulldozer martien aura plutôt tendance à être conçu par une entreprise spatiale que par une entreprise de construction de machines BTP, type Catterpillar.

Or, les entreprises spatiales, telles que les agences ou les compagnies privées, plus ou moins subventionnées, ne sont pas intéressées par la construction de bulldozers, d'unités ISRU, voire même d'habitats planétaires. Aujourd'hui encore, elles sont surtout motivées par une chose essentielle, même s'il s'agit d'un simple outil : le lanceur et ce qui tourne autour. On est toujours dans un système où le prestige va à "celui qui a la plus grosse" (fusée), et non au simple passager qui va construire la base, s'assurer que les colons auront à boire, auront chaud, auront de la lumière, auront de l'air à respirer. On le voit avec la réponse épidermique de Boeing, on pense le deviner avec les plans pas vraiment annoncés de Blue Origin : les gens veulent leur propre moyen de transport, et j'entrevois peu d'issues où une collaboration va se mettre en place autour du moyen de transport ITS pour établir une base, même temporaire, sur Mars.

Bref, tant qu'il y aura une telle cristallisation autour du prestige de la fusée, ce crains qu'on entre plus dans une logique de compétition que de collaboration. C'est en ceci que je pense que l'initiative de Musk arrive trop tôt : ceux qui l'entendent ne se sentent pas autant concernés par la colonisation de Mars que par les profits que ça pourrait générer (ou pas). Et on imagine mal que ceux qui auraient les moyens techniques de réfléchir à des bases martiennes s'y mettent en partant du principe qu'on feront transiter tout ça sur des vaisseaux SpaceX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13635
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mar 11 Oct 2016 - 12:13

E. Musk est probablement conscient de la difficulté de mettre au travail sur les "aménagements du support vie" des sociétés privées et même des agences spatiales.
Il fera peut-être une exception sur la fourniture d'énergie (vu qu'une de ses sociétés fabrique des panneaux solaires), et peut-être sur l'ISRU (vu qu'il faudra bien des ergols pour que son scénario à base d'A-R des vaisseaux ITS se tienne). Il pourrait subventionner des équipes universitaires/startup ou créer un pôle de recherche-maison en embauchant.
Il a peut-être des plans pour tenter des expérimentations in-situ avec l'utilisation de Red Dragon lancé par Falcon Heavy.
Sauf que le contexte n'était pas vraiment favorable pour annoncer cela. Le premier vol de la FH restant d'un délai hypothétique .... il faut déjà un retour en vol réussi de la Falcon 9 ... et comme la concernant, des "évolutions" sont encore dans les cartons .... il faudra les intégrer dans la FH. Bref cela tient un peu de la course à l'échalote.
La "vision" gomme tous ces détails ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7489
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mar 11 Oct 2016 - 12:20

Effectivement pour la colonisation de Mars, c'est peut-être un peu tôt car il y a une sacré infrastructure à mettre en place !

Par contre je vois un grand mérite à Elon Musk et Space X : c'est d'avoir montrer que pour se déplacer dans le système solaire régulièrement , la propulsion chimique suffit à condition  d'avoir des fusées et vaisseaux réutilisables pour éviter les conquêtes sans lendemain car ces engins gigantesques sont trop onéreux pour être jeter   .... Pas besoin de fusées nucléaires ou d'autres types de propulsion encore plus exotiques !
D'ailleurs les ergols chimiques ne sont qu'un moyen de stocker l'énergie nécessaire  et ceux-ci peuvent avoir été synthétiser préalablement  au moyen de l'énergie solaire ou nucléaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoann




Masculin Nombre de messages : 5191
Age : 31
Localisation : indre et loire
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mar 11 Oct 2016 - 18:59

tiens donc, Musk provoquerai t'il des inspirations ou ambitions jusqu'au niveau présidentiel ?

http://fr.euronews.com/2016/10/11/mars-la-nouvelle-frontiere-selon-barack-obama

diantre, sa mériterai un sujet a lui-seul !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.




Masculin Nombre de messages : 3150
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mar 11 Oct 2016 - 19:35

yoann a écrit:
tiens donc, Musk provoquerai t'il des inspirations ou ambitions jusqu'au niveau présidentiel ?

http://fr.euronews.com/2016/10/11/mars-la-nouvelle-frontiere-selon-barack-obama

diantre, sa mériterai un sujet a lui-seul !

Discours d'un président à un mois de l'élection de son successeur... Un président qui, en début de mandat, a mis 6 mois pour nommer un administrateur à la tête de la NASA...

Donc, intervention sans aucune importance...

https://twitter.com/SciGuySpace/status/785832868547334144
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gergovi




Masculin Nombre de messages : 4140
Age : 60
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 29/03/2014

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mar 11 Oct 2016 - 20:34

Effectivement Musk semble en avance d'une centaine d'années avec son scénario pour Mars ; mais si la dégradation du climat s'accélère vraiment dramatiquement dans les années qui viennent, il y aura peut-être des tas d'entreprises qui s'engageront dans son projet .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.




Masculin Nombre de messages : 3150
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Elon Musk et la conquête de Mars   Mar 11 Oct 2016 - 21:11

Gergovi a écrit:
[...] mais si la dégradation du climat s'accélère vraiment dramatiquement dans les années qui viennent, il y aura peut-être des tas d'entreprises qui s'engageront dans son projet .

Si la dégradation du climat s'accélère vraiment... la situation économique sera impactée et les entreprises, mais aussi les états, auront certainement moins de ressources à investir dans un projet qui sera encore moins prioritaire...

La priorité à court, moyen et long terme, c'est d'arrêter de dégrader la biosphère. Une colonie martienne ne concerne que le très long terme, ne concernerait qu'une infime minorité de la population terrestre et ne sauverait que... 0,0000... % de la biodiversité.

Il n'y a pas photo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Elon Musk et la conquête de Mars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: SpaceX-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com