PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
David L.
Modérateur
Modérateur



Nombre de messages : 7924
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Lun 26 Déc 2016 - 11:20

vador59 a écrit:
(début du HS)Je ne sais pas si le rapprochement est pertinent mais dans les années 90 et au début des années 2000, les chinois faisaient du dumping sur les prix, tout en proposant une gamme de lanceurs très large. Quand leur LM4C a explosé en 2006 (avec les conséquences dramatiques que l'on sait), ils se sont rendus compte que l'ordre des priorités n'était pas prix-disponibilité-fiabilité, mais fiabilité-disponibilité-prix. Depuis, ils enchainent les succès... Un hasard?

Pour un opérateur de satellites, le plus important c'est bien d'avoir la certitude que leur satellite arrivera sain et sauf en orbite. Le surcoût lié aux assurances n'est pas anodin et certains satellites ne sont même carrément pas assurés. Pas sûr que la prise de risque inconsidérée soit la stratégie payante. 

Quand à SpaceX, on en parle beaucoup, mais je ne suis toujours pas convaincu d'un modèle économique viable... (fin du HS)

Il n'y a pas eu d'échec de CZ-4C en 2006. Les échecs avec des conséquences humaines se sont produits le 14 février 1996 avec une CZ-3B (1er tir) et le 25 janvier 1995 avec une CZ-2E.

Pour SpaceX, les prochains mois et années seront intéressants à suivre et permettront de savoir s'ils ont rencontré les inévitables problèmes liés à des choix techniques nouveaux ou si la prise de risque et les marges de sécurité trop étroites sont généralisés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadéen
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1130
Age : 17
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Lun 26 Déc 2016 - 15:59

Pour revenir au sujet initial, un article de synthèse de La Tribune par Michel CABIROL :

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/arianespace-une-nouvelle-annee-incroyable-sur-le-plan-operationnel-en-2016-626927.html

Arianespace, une nouvelle année incroyable sur le plan opérationnel en 2016



Avec le dernier lancement de l'année (Ariane 5) mercredi dernier, Arianespace a réalisé une très belle année opérationnelle. Sans aucun échec contrairement à la plupart de ses rivaux, dont notamment Falcon 9 de l'américain SpaceX. La société de services de lancement a maintenu une cadence de lancements soutenue avec 11 vols réussis de sa gamme de lanceurs (contre douze en 2015) : 7 Ariane 5 (ce qui porte le record à 76 lancements réussis consécutifs), 2 Soyuz et 2 Vega.
En outre, Arianespace a atteint un nouveau record avec la mise en orbite de 27 satellites (contre 25 en 2012), représentant une masse totale injectée en orbite de 61,4 tonnes, dont 52,4 tonnes pour la seule orbite géostationnaire.
Citation :
"Notre record pour 2016 est absolument impressionnant. Ariane 5 a battu deux records, elle a emporté en orbite jusqu'à 10,7 tonnes et signe un 76e succès successif depuis 2003. Notre lanceur lourd n'a pas d'équivalent sur le marché. Nos trois lanceurs, Ariane 5, Soyouz et Vega ont placé 27 charges utiles en orbite cette année, c'est un record", s'est félicité le PDG d'Arianespace, Stéphane Israël, coiffé d'un bonnet de père noël.

Flexibilité d'Ariane 5

Arianespace a lancé en 2016 des satellites de toutes masses (de 3 kg à 6,5 tonnes), vers toutes les orbites et pour de nombreuses applications : 10 satellites géostationnaires de télécom, 7 satellites d'observation de la Terre, 6 satellites de navigation, 3 nanosatellites à vocation éducative, et, enfin, un satellite scientifique.
Le lanceur Ariane 5 a démontré une fois de plus sa flexibilité qui lui permet de transporter indifféremment des charges utiles lourdes en orbite basse, plusieurs satellites en orbite moyenne ou comme mercredi dernier un ou deux satellites sur une orbite de transfert géostationnaire en optimisant leur durée de vie opérationnelle. En août dernier, Ariane 5 a emporté une charge utile pesant plus de 10 tonnes (10.734 kg), dont 9.853 kg pour les deux satellites Intelsat, Intelsat 33e (6,6 tonnes) et Intelsat 36 (3,2 tonnes).
Citation :
"Au-delà de la fiabilité d'Ariane 5, à chaque fois démontrée par des vols parfaits, nous avons adapté le lanceur aux besoins des clients tout au long de l'année, aussi bien pour des missions commerciales avec une seule charge utile que pour des missions institutionnelles avec quatre satellites sur une orbite atypique, a estimé le PDG d'Airbus Safran Launchers (maître d'œuvre d'Ariane 5), Alain Charmeau. Dans le même temps, nous avons régulièrement augmenté la capacité d'emport, au-delà de 10.700 kg, et permis aux opérateurs qui font confiance à notre filiale Arianespace de bénéficier de lancements réussis conformes à leurs calendriers".

Au moins neuf satellites de plus dans le carnet de commandes

En dépit d'un marché de lancement peu actif, Arianespace avait réussi à signer à un mois et demi de la fin de l'année six lancements pour Ariane 5 : un satellite de télécoms pour le compte de l'opérateur américain ViaSat (Viasat-2), deux pour le ministère de la défense français (deux satellites de télécoms militaires Comsat-NG), un satellite de communication pour le compte de l'agence spatiale indienne (ISRO) et, enfin, deux gros satellites pour des clients non révélés. Arianespace pourrait peut-être annoncer en début d'année le premier contrat de lancement pour Ariane 6.
En outre, cerise sur le gâteau, l'opérateur britannique Inmarsat a retiré début décembre du carnet de commandes de SpaceX le lancement d'un satellite au profit d'Arianespace. "Ce satellite devait à l'origine être envoyé par SpaceX. Cependant, du fait d'un délai dans le calendrier de lancement de SpaceX, Inmarsat et Hellas-Sat ont pris la décision de confier le lancement de ce satellite à Arianespace", a expliqué Inmarsat dans un communiqué. Il doit être lancé dorénavant à la mi-2017 depuis la base de Kourou en Guyane. Il est destiné à enrichir l'European Aviation Network (réseau aérien européen), un système destiné à permettre aux compagnies aériennes de fournir du WiFi aux passagers des avions sans interruption pendant les vols. Il doit être géré en partenariat par Inmarsat et la société Hellas-Sat.
Pour sa part, le petit lanceur italien Vega a obtenu deux contrats, CERES (Capacité de Renseignement d'origine Electromagnétique Spatiale) pour le compte du CNES et de la direction générale de l'armement (DGA) et le satellite ADM-Aeolus, mission clé dans le cadre du programme européen Earth Explorer. Enfin, Soyuz pourrait débloquer son compteur d'ici à la fin de l'année. Au total, Arianespace avait gonflé début décembre son carnet de commandes de neuf nouveaux satellites (contre 14 contrats en 2015). Pour autant, Stéphane Israël gardait espoir de signer encore des contrats d'ici à la fin de cette année. Notamment pour le lanceur russe Soyuz.
Citation :
"Des projets s'accélèrent et il y a des négociations dans les tuyaux depuis le mois d'octobre. Nous avons des espoirs de signature d'ici à la fin de l'année", confirme-t-il.
"Nous avons un programme de lancements complet jusqu'à fin 2018", avait également précisé Stéphane Israël. Pour pouvoir lancer de nouveaux satellites en 2017 et 2018, la société de lancement européenne doit par exemple attendre que des fenêtres de lancement (slots) se libèrent grâce à un éventuel retard de fabrication d'un satellite. À moins qu'Airbus Safran Launchers (ASL) n'introduise un lanceur supplémentaire dans ses cadences comme il l'a récemment fait.

Un marché commercial qui va se compliquer en 2017

"Le marché est calme", avait souligné à La Tribune le PDG d'Arianespace, Stéphane Israël à l'occasion du lancement de quatre satellites de la constellation Galileo. Pour deux bonnes raisons, selon lui : les opérateurs des flottes de satellites sont sous pression en raison des tensions sur leur rentabilité et sur leurs prix, des surcapacités en orbite invoquées par certains, et de deux lanceurs majeurs cloués au sol. "Ces différents paramètres provoquent un certain attentisme de nos clients, avait-il expliqué. Ensuite, pour les projets qui seront à lancer au cours de la décennie 2020, les opérateurs misent sur de nouvelles perspectives de croissance, grâce notamment aux marchés de la connectivité et de la mobilité, avec le cas échéant des constellations".
Arianespace doit également faire face à la forte agressivité commerciale d'ILS, qui casse à nouveau les prix des lancements des gros satellites, avait constaté Stéphane Israël. Et à l'image de la baisse des prix de lancement des petits satellites qu'il avait obtenu fin 2013 en vue de limiter les effets de l'arrivée tonitruante de SpaceX, il constate une pression accrue sur les prix des gros. Au point de les ajuster à la baisse ? Cette tactique avait été payante en 2014 et 2015, Arianespace raflant la quasi-intégralité des petits satellites sur le marché. En sera-t-il de même avec les gros? A ce stade, Stéphane Israël était resté prudent, insistant sur le différentiel de fiabilité entre Ariane et ses concurrents, et s'interrogeant sur la performance réelle du Falcon 9, au vu des risques pris par l'opérateur pour la pousser.
Bref, le marché des lancements va être très, très chaud à l'horizon à partir de 2017, puis de la prochaine décennie. D'autant que l'alliance entre Lockheed Martin et Boeing dans le cadre d'United Launch Alliance (ULA) va arriver en 2020 elle aussi sur le marché commercial avec le Vulcan, successeur de l'Atlas et du Delta. ULA souhaite réaliser 20% de son chiffre d'affaires sur le marché commercial, pour compenser ce que lui a chipé SpaceX sur le marché américain. Sans oublier le lanceur indien GSLV en bonne voie de maturation, le futur lanceur japonais H3 en voie de développement et, enfin, les projets de Jeff Bezos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10365
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Lun 26 Déc 2016 - 16:46

Ben, il y a du monde sur les carneaux !  eek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 7924
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Mar 27 Déc 2016 - 1:35

Hadéen a écrit:

[...] Sans aucun échec contrairement à la plupart de ses rivaux, dont notamment Falcon 9 de l'américain SpaceX. [...]

La plupart de ses rivaux ? scratch scratch scratch

L'auteur de l'article imagine des échecs qui n'existent pas... Sur le marché commercial, seul SpaceX a perdu un satellite en 2016 !

- Lockheed Martin CLS a lancé avec succès 2 satellites (Worldview-4 et Echostar-XIX/Jupiter-2)
- ILS a lancé avec succès 2 satellites (Eutelsat-9B/EDRS-A et Intelsat-31/DLA-2)
- CGWIC a lancé avec succès 1 satellite (Belintersat-1)
- Eurockot a lancé avec succès 1 satellite (Sentinel-3A)

SpaceX a lancé avec succès SES-9, JCSat-14, Thaicom-8, Eutelsat 117 West B, ABS-2A, JCSat-16 mais perdu Amos-6 (non lancé).

Les échecs de CZ-4C et Soyouz-U étaient hors du marché commercial et l'anomalie du lanceur Proton le 9 juin n'a pas eu d'impact sur la charge utile.

Si j'ai oublié des opérateurs de lancements commerciaux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James T Kirk


avatar

Masculin Nombre de messages : 111
Age : 53
Localisation : cadran Alpha
Date d'inscription : 19/06/2016

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Mar 27 Déc 2016 - 20:40

Hadéen a écrit:
Space Opera a écrit:
Petit rappel sur le délicieux rapport Fioraso:




S'agissant de Madame Fioraso, Elle devrait savoir, tout comme Dordain du reste, que la politique des petits pas permet de faire progresser les systèmes tout en évitant de prendre de trop gros risques. L'A5E d'aujourd'hui n'a plus grand chose à voir avec les exemplaires de qualification. Changement de procédés d'industrialisation, suppression d'équipements inutiles, augmentation de la performance, réduction des méconnaissances, etc...

Bref, un lanceur peut parfaitement s'améliorer tout en gardant une certaine approche conservative pour éviter les risques inconsidérés qui eux, mettent carrément en péril tout le programme.

Mais bon, je dois être un vieux c.. réactionnaire... affraid

Space Opera a écrit:
Clairement le rapport n'est pas d'accord avec toi:
Rapport Fioraso a écrit:
elles ne peuvent se permettre de financer que les projets peu risqués et risquent -justement- de passer ainsi à côté d’innovations disruptives. Or le retour sur investissement d’une innovation de rupture (disruptive  innovation) est en moyenne sept fois supérieur à celui d'une innovation incrémentale.

En gros, l'amélioration à "petits pas" comme tu l'appelles n'a pas du tout l'air de les intéresser, notamment pour des raisons de retour sur investissement. Dit autrement, ils disent qu'on fait un meilleur lanceur en changeant beaucoup de choses et en prenant de gros risques de fiabilité qu'en améliorant petit à petit le lanceur et en le laissant super fiable.
Et même qu'on perd 7 fois moins d'argent (et de clients?) en faisant péter quelques fois sa fusée au profit de nettes améliorations.




Hadéen a écrit:
Mais bon, je dois être un vieux c.. réactionnaire... affraid
Je pense surtout que tu es habitué à ce que la fiabilité du lanceur soit le critère n°1 qu'on peut offrir à un client... ce qui a du sens d'un certain côté.
Mais si les décideurs et les clients changent doucement de positionnement à cause d'entreprises du "New Space" qui font autrement et qui obtiennent des résultats intéressants malgré tout, les paradigmes changent en même temps. Quand on voit le CNES qui réfléchit sérieusement à faire comme SpaceX avec Ariane XX (atterrissage avec barge), c'est bien qu'ils sont prêts quelque part, comme Musk avec ses atterrissages ratés, à filmer les explosions en HD et à les poster sur Twitter en disant: "Wouaw on y était presque, pas grave on fera mieux la prochaine fois".

Hadéen a écrit:
Space Opera a écrit:
Il y a 2 écoles en train de se former, y compris au CNES. Le CNES qui ne veut rien changer à la virgule près peut très bien se transformer en CNES qui est prêt à faire quelques folies au prix de quelques explosions...
Ceci dit, le CNES n'est pas vraiment réputé pour être un endroit "New Space", mais peut-être me feront-ils mentir si un jour les mentalités de nos politiciens changent au point d'imposer de changer celle de nos agences.
Et puis avec ASL, le centre de décision est complètement chamboulé, avec probablement un autre type de management. Je ne sais pas si c'est bien ou mal, mais en tout cas ça laisse imaginer quelques changements de mentalité.
En final, je crois que ce débat n'est pas si pertinent car nous mélangeons deux choses. D'un côté, pour innover franchement avec pleins de ruptures technologiques et autres hasardeuses idées révolutionnaires et dans le cadre de la conception et de la qualification, oui, il faut sans doute accepter des risques importants et des "explosions" inattendues. De l'autre, dès qu'un objet (en l'occurrence ici on parle de lanceurs) est qualifié et est en service opérationnel, on s'attend à ce qu'il soit fiable, disponible et financièrement abordable.

Space Opera a écrit:
Citation :
Le problème c'est qu'avec les lanceurs, on peut rarement se permettre des vols d'essai à l'infini. SpaceX a opté pour une autre approche: accepter être étiqueté comme étant "moins fiable" et l'assumer Et ils espèrent bien tirer profit de cette acceptabilité du risque pour révolutionner le spatial (c'est leur ambition affichée du moins).
Votre échange est intéressant et l'on voit bien les deux approches opposée entre les Américains (SpaceX) et les Européens (Le CNES, les ministres, etc... (devrais-je dire le privé et l'institution?) attendons de voir la direction prise par ASL qui va avoir maintenant les coudées franches).
C'est vrai que les deux approches ont leurs défauts et leurs avantages:
la régularité et la fiabilité par Arianespace et l'innovation et la rupture de paradigme par SpaceX pour ce qui est des avantages mais la stagnation et le manque de prise de risques donc d'innovation pour Arianespace et à contrario le risque d'échecs par SpaceX pour les inconvénients.

Mon opinion sur tout ca est tout comme vous mitigée.
D'une part je suis heureux de la formidable régularité et des 76 succès consécutifs d'Ariane qui lui confère une très bonne fiabilité et c'est je le pense aussi ce que recherche les opérateurs pour la mise en poste de leurs satellites.
Mais d'autre part, je suis aussi très heureux de la petite révolution qu'a insufflé SpaceX avec sa marche forcée et ses innovations continues dont la réutilisation dont je suis persuadé que c'est vraiment l'avenir des lanceurs spatiaux à terme, comme tout autres moyens de transport. Cela faisait longtemps que comme beaucoup j'attendais que cela bouge enfin dans le spatial!

Pour résumé tout ça, je pense que Spacex a vraiment donné un coup de pied dans la fourmilière spatiale avec toutes ces innovations et que c'est le choix qu'il a fait pour se distinguer des autres opérateurs de lanceurs spatiaux (avec effectivement son but annoncé de conquête de Mars au bout du chemin).
Mais je pense aussi qu'une fois toutes ces "nouveautés" au point: la récupération et réutilisation d'étages, la Falcon Heavy, etc... le souhait des clients de sécurité de mise en poste de leurs satellites (en somme les règles du commerce) reprendra un peu le dessus et que pour "assurer son petit commerce" justement d'opérateur de lancements fiables et garder la confiances des clients Musk se calmera un peu sur les innovations de ce point de vue comme toute entreprise régulière.
Même si je reste persuadé aussi qu'il ne rentrera pas tout à fait dans le rang non plus, ce n'est pas du tout son tempérament...

Pour terminer avec le "presque HS" souhaitons un rapide retour en vol à la F-9 et encore de très nombreux vol à Ariane 5 avant d'être remplacée par sa petite sœur A6!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el_slapper




Nombre de messages : 495
Age : 41
Localisation : damned, je suis localisé
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Mer 28 Déc 2016 - 11:40

Cette histoire de risque est aussi une question de rapport taille/valeur. Quand on s'appelle SES et qu'on lance des satellites en quantité industrielle, on préfère un 9/10 à moitié prix qu'un 9/9 à plein tarif. C'est parfaitement rationnel. Quand on s'appelle le James Webb Space Telescope, l'échec n'est pas une option, et tant pis si ça double le prix du lancement. Là aussi, c'est parfaitement rationnel. Pour moi, les deux approches sont complémentaires. Reste à savoir laquelle concerne le plus de monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadéen
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1130
Age : 17
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Mer 28 Déc 2016 - 14:14

el_slapper a écrit:
Cette histoire de risque est aussi une question de rapport taille/valeur. Quand on s'appelle SES et qu'on lance des satellites en quantité industrielle, on préfère un 9/10 à moitié prix qu'un 9/9 à plein tarif. C'est parfaitement rationnel. Quand on s'appelle le James Webb Space Telescope, l'échec n'est pas une option, et tant pis si ça double le prix du lancement. Là aussi, c'est parfaitement rationnel. Pour moi, les deux approches sont complémentaires. Reste à savoir laquelle concerne le plus de monde.
J'ajouterais quand même que pour SES, cela ne leur coûte rien, car ils sont trés largement assurés. JWST, personne de non européen ne paye vraiment, c'est l'ESA qui assume les coûts comme contribution de l'agence au programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
josé


avatar

Masculin Nombre de messages : 522
Age : 71
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Mer 28 Déc 2016 - 17:18

l 'Esa assume les coûts au programma JWST : participation financière
uniquement ou collaboration technique et surtout instrumentale ?  scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
josé


avatar

Masculin Nombre de messages : 522
Age : 71
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Mer 28 Déc 2016 - 17:55

je reviens sur ma question : il me semble que l 'ESA fournirait un spectromètre
ultra froid (?) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadéen
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1130
Age : 17
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Mer 28 Déc 2016 - 18:13

josé a écrit:
l 'Esa assume les coûts au programma JWST : participation financière
uniquement ou collaboration technique et surtout instrumentale ?  scratch
L'ESA assume au moins le coût du lancement. Financent ils autre chose ? Tu as sûrement raison, mais je n'en sais rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 8450
Age : 32
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Mer 28 Déc 2016 - 18:17

L'ESA fournit l'le spectrographe NIRSpec et une partie du spectrographe MIRI, qui sont deux des quatre instruments du JWST.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.kosmonavtika.com
josé


avatar

Masculin Nombre de messages : 522
Age : 71
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Mer 28 Déc 2016 - 18:32

merci pour ces précisions,  plus on s'approchera du lancement du JWST,
nous aurons des détails et descriptions des multiples instruments et
j'espère en français ! étant tout nul en anglais  !   surprise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katalpa


avatar

Féminin Nombre de messages : 517
Age : 50
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Jeu 29 Déc 2016 - 9:22

Beau succès d'Arianespace et de Lucien Israël.

Un beau bilan 2016, mais c'est au niveau du nombre de lancement et de satellites mis en orbite qu'on voit les vrais concurrents d'Arianespace : Elon Musk parle beaucoup mais Space X n'est pas encore dans un groupe de tête où je placerais plutôt l'agence spatiale chinoise et ULA en compagnie de nos européens de Kourou.
Les russes sont dans une situation compliqué, car ils ont réorganisé tout une partie de leur secteur spatial.

Oublié les tracas du vol V231 et très bientôt la constellation Galileo va pouvoir commencer son activité, avec d'autres satellites Galileo encore à lancer pour pouvoir agir à plein rendement. Ca me donne une occasion de saluer l'Esa et Arianespace, l'autonomie et les partenariat sont la bonne voie pour se développer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacquesabeasis.cabanova.fr
Wakka
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 13225
Age : 57
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Jeu 29 Déc 2016 - 9:28

katalpa a écrit:
Beau succès d'Arianespace et de Lucien Israël

scratch Stéphane plutôt non ?

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://developpement-orion.over-blog.com/
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 7924
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Jeu 29 Déc 2016 - 11:19

katalpa a écrit:

Un beau bilan 2016, mais c'est au niveau du nombre de lancement et de satellites mis en orbite qu'on voit les vrais concurrents d'Arianespace : Elon Musk parle beaucoup mais Space X n'est pas encore dans un groupe de tête où je placerais plutôt l'agence spatiale chinoise et ULA en compagnie de nos européens de Kourou.
Les russes sont dans une situation compliqué, car ils ont réorganisé tout une partie de leur secteur spatial.

Le vrai concurrent d'Arianespace, c'est SpaceX. ULA et la Chine ne sont pas les concurrents d'Arianespace !

La Chine ne peut accéder au marché commercial du fait des règles Itar et LM CLS (via ULA) ne peut faire des lancements commerciaux que ponctuellement, du fait du planning institutionnel chargé et du coût de l'Atlas V. Arianespace, logiquement, ne peut accéder aux marchés institutionnels chinois et américains.

Comment, alors qu'ils ne peuvent accéder aux mêmes satellites, Arianespace, ULA et la Chine pourraient-ils être concurrents ???  scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadéen
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1130
Age : 17
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Jeu 29 Déc 2016 - 12:20

David L. a écrit:
katalpa a écrit:

Un beau bilan 2016, mais c'est au niveau du nombre de lancement et de satellites mis en orbite qu'on voit les vrais concurrents d'Arianespace : Elon Musk parle beaucoup mais Space X n'est pas encore dans un groupe de tête où je placerais plutôt l'agence spatiale chinoise et ULA en compagnie de nos européens de Kourou.
Les russes sont dans une situation compliqué, car ils ont réorganisé tout une partie de leur secteur spatial.

Le vrai concurrent d'Arianespace, c'est SpaceX. ULA et la Chine ne sont pas les concurrents d'Arianespace !

La Chine ne peut accéder au marché commercial du fait des règles Itar et LM CLS (via ULA) ne peut faire des lancements commerciaux que ponctuellement, du fait du planning institutionnel chargé et du coût de l'Atlas V. Arianespace, logiquement, ne peut accéder aux marchés institutionnels chinois et américains.

Comment, alors qu'ils ne peuvent accéder aux mêmes satellites, Arianespace, ULA et la Chine pourraient-ils être concurrents ???  scratch

Clairement ! La Chine est relativement hors jeu avec ITAR. Quant à ULA, habitué aux prix qu'ils font pour de DoD, ils ne visent  pas vraiment le commercial concurrentiel. Les challengers d'AE ce sont SpaceX et PROTON pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadéen
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1130
Age : 17
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Jeu 29 Déc 2016 - 15:28

Wakka a écrit:
katalpa a écrit:
Beau succès d'Arianespace et de Lucien Israël

scratch Stéphane plutôt non ?

Lucien megalol Va pas être content le Stéphane !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 8450
Age : 32
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Mar 3 Jan 2017 - 18:54

Je cherche désespérément le press kit de ce vol sur le site d'Airbus, mais sans succès. Le plus récent que je trouve est celui de VA230. Ils ont arrêté la diffusion ? Cool

J'espère que non, car ils sont vraiment de bien meilleure qualité que ceux d'AE !!!

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.kosmonavtika.com
Hadéen
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1130
Age : 17
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Mar 3 Jan 2017 - 19:16

nikolai39 a écrit:
Je cherche désespérément le press kit de ce vol sur le site d'Airbus, mais sans succès. Le plus récent que je trouve est celui de VA230. Ils ont arrêté la diffusion ? Cool

J'espère que non, car ils sont vraiment de bien meilleure qualité que ceux d'AE !!!
Celui d'AE qui est trés bien  blbl  est aussi celui d'ASL puisque c'est sa filiale... Y'a rien non plus sur le site d'ASL ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 8450
Age : 32
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Mar 3 Jan 2017 - 19:19

Hadéen a écrit:
Y'a rien non plus sur le site d'ASL ?

Non Cool

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.kosmonavtika.com
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10365
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]   Mer 4 Jan 2017 - 4:59

Economie de Com sans doute !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
 
Lancement Ariane 5 ECA VA234 / Star One D1 + JCSat-15 - 21/12/16 [Succès]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit