PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35, 36  Suivant
AuteurMessage
ReusableFan




Nombre de messages : 1318
Date d'inscription : 15/07/2017

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyMar 19 Mar 2019 - 10:43

David L. a écrit:
Jim Bridenstine a invité Elon Musk dans l'émission Watch this space.


Sympa à écouter.

Impressionnante cette rampe d'accès, très futuriste et en même temps comme pour les avions de ligne.

Bien joué l'association NASA - Musk ! Ce dernier ne cesse jamais de clamer son amour pour la NASA, surtout qu'il pourrait à nouveau vouloir avoir des contrats lunaires....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 16622
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptySam 23 Mar 2019 - 0:39

Le vice-président américain pourrait annoncer mardi, 26 mars, que la NASA posera des hommes sur la Lune d'ici à 2025...
https://twitter.com/SciGuySpace/status/1109072812269072385

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz
Modérateur
Modérateur

Thierz

Nombre de messages : 3637
Age : 42
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptySam 23 Mar 2019 - 7:05

On est tout autant fatigués des aventures PowerPoint qui ne vont nulle part que des décisions politiques sans lendemain.

_________________
Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides.
Henry Ford

chaud Dragon Crew Demo 1 : amarrage ISS confirmé ! chaud


Thierz, 515ème membre du forum, mais 30ème plus bavard !
study Mon service de relecture de vos publications (orthographe, grammaire, typographie, mise en page...) est en pause, je manque de temps libre study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz
Modérateur
Modérateur

Thierz

Nombre de messages : 3637
Age : 42
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyMer 27 Mar 2019 - 5:54

Voilà, c'est fait, Pence demande à la Nasa de mettre des hommes sur la Lune d'ici 5 ans, PEU IMPORTE SUR QUEL LANCEUR ET AVEC QUEL VAISSEAU (ET DANS QUEL SCAPHANDRE). Ceux qui ont des lanceurs en préparation et qui cherchent des financements doivent être tout émoustillés.

_________________
Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides.
Henry Ford

chaud Dragon Crew Demo 1 : amarrage ISS confirmé ! chaud


Thierz, 515ème membre du forum, mais 30ème plus bavard !
study Mon service de relecture de vos publications (orthographe, grammaire, typographie, mise en page...) est en pause, je manque de temps libre study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz
Modérateur
Modérateur

Thierz

Nombre de messages : 3637
Age : 42
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyMer 27 Mar 2019 - 5:59

Le but affiché est très noble : il faut mettre des hommes sur la Lune. Pour quoi faire ? Pour qu'ils soient sur la Lune. Et on agite le drapeau rouge : "ne vous y trompez pas, nous sommes dans une course". Allons bon. Bigre !

_________________
Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides.
Henry Ford

chaud Dragon Crew Demo 1 : amarrage ISS confirmé ! chaud


Thierz, 515ème membre du forum, mais 30ème plus bavard !
study Mon service de relecture de vos publications (orthographe, grammaire, typographie, mise en page...) est en pause, je manque de temps libre study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard




Masculin Nombre de messages : 114
Age : 62
Localisation : Pantin 93
Date d'inscription : 03/08/2006

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyMer 27 Mar 2019 - 10:38

De grandes déclarations qui ne font pas une politique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


montmein69

Masculin Nombre de messages : 16561
Age : 68
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyMer 27 Mar 2019 - 11:48

Un article de space.com qui détaille certains aspects de ces déclarations.

https://www.space.com/us-astronauts-moon-return-by-2024.html

Rien de bien nouveau sauf peut-être l'incitation à ce que la première mission habitée à retourner sur la Lune vise un cratère de la zone du pôle sud et la recherche d'eau pour une future base permanente.

Citation :
That base will likely be built near the moon's south pole, which harbors abundant water ice on the floors of permanently shadowed craters. The NSC, which helps steer and streamline the nation's space policy, will recommend today that NASA's next crewed surface mission target that region, Pence said.

La citation de principe sur la suite à long terme soit "Mars et le beyond" est AMHA de pure forme vu les investissements à réaliser pour construire puis maintenir en service, un LOP-G, une base permanente polaire et autres activités sur le sol lunaire.
Citation :
The nation's next giant leap in space, he said, involves establishing a permanent base on the lunar surface "and developing the technologies to take American astronauts to Mars and beyond."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanch5629




Masculin Nombre de messages : 64
Age : 63
Localisation : Brest
Date d'inscription : 28/01/2018

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyMer 27 Mar 2019 - 13:53

La seule chose sûre dans tout cela est qu'à la Maison Blanche, on prépare déjà les présidentielles de 2020.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

BBspace

Masculin Nombre de messages : 1809
Age : 71
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyMer 27 Mar 2019 - 16:53

Pence a dit que l'EUS était a priori le moyen le plus simple de respecter la date de 2025 pour l'alunissage habité. Mais je verrai bien le second étage du New Glenn faire le job à meilleur prix. Pour le Lander, je verrais bien un assemblage sur le Gateway d'un engin minimal pour 4 astronautes et d'un étage de décélération (type L3 russe) apporté par un lanceur commercial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anovel
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 930
Age : 61
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyMer 27 Mar 2019 - 20:39

Une remarque en passant, l'EUS a été "gelé" car trop cher et un d&lai trop long pour la recherche et la construction.
Quant au LOP il me semble que dans la perspective d'une base lunaire il passe tout simplement à la trappe !!!
Il n'en est d'ailleurs pas fait mention dans ce plan de retour sur la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aRes


aRes

Masculin Nombre de messages : 751
Age : 40
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 24/10/2005

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyMer 27 Mar 2019 - 21:04

"the first women and the next men on the moon will both be americans astronauts launched by americans rockets from American soil" : le message est clair une femme débarquera en premier sur la Lune !

Le milieu du discours ressemble plus à un passage de savon qu'à un discours : le SLS n 'a pas le droit à l'erreur, et doit même accélérer, sinon c'est un lanceur commercial qui s'en chargera .....
Ça sent le sapin pour le SLS  megalol

La mise au point de nouveau systèmes de propulsion est citée, y compris l'énergie nucléaire. Le retour du NERVA ???


https://www.space.com/us-astronauts-moon-return-by-2024.html?jwsource=cl


Dernière édition par aRes le Mer 27 Mar 2019 - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 16622
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyMer 27 Mar 2019 - 21:14

aRes a écrit:

Ca sent le sapin pour le SLS ...

Qui vivra verra.

Deux choses sont sûres :

1. Ce n'est pas Trump, Pence et la NASA qui décident, mais le Congrès. Cela dépendra donc de sénateurs influents soutenant le SLS comme Shelby.

2. La pression a clairement été mise sur les équipes du SLS pour tenir les délais. Ils ont partiellement leur avenir en main.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Lunarjojo

Masculin Nombre de messages : 2578
Age : 65
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyMer 27 Mar 2019 - 22:56

Des Américains sur la Lune en 2025! Pourquoi pas, sauf que:

- En 2025, l'ISS sera, aux informations d'aujourd'hui, en phase terminale. Mais d'aujourd'hui à 2025, les USA devront toujours sortir les 4 Mds $ pour son exploitation. A mon avis incompatible avec des Américains sur la Lune si tôt. Je raisonne en budget constant (ou légèrement augmenté) évidement

- Toujours à budget constant, sachant que l'ISS est intouchable (accords internationaux), le LOP passe à la trappe, c'est une évidence. Pourquoi se demanderont certains? La Nasa a dépensé pratiquement 8 Mds $ pour les capsules de Boeing et de SpaceX, faites avant tout pour rejoindre l'ISS. Imaginons ce que coûteraient des capsules lunaires (j'ai cru lire ici-même qu'Orion était incapable de se mettre en orbite basse lunaire et d'en repartir), un atterrisseur lunaire permettant des séjours longues durées (je vois mal retourner sur la Lune pour y rester 2 heures, où 2 jours), voire une amorce de base lunaire (dans ce cas, à quoi bon le LOP?). Entre parenthèse, quand on voit le retard pris par le développement des capsules privées, je doute fortement que la date de 2025 puisse être tenue...

- Si les Américains poursuivent cette politique d'hommes sur la Lune, l'ISS sera sûrement abandonnée en 2015, comme le Président Trump l'avait d'ailleurs annoncé.

- Plus d'ISS, plus de LOP: les astronautes européens (entre autres) risquent d'avoir de longues vacances.... Car comme on susurre que le privé (Américain évidement) sera le fournisseur principal de cette aventure lunaire, les accords de coopération avec les autres pays risquent d'être à la portion congrue. Ce serait amusant d'ailleurs de voir les Européens apporter de l'argent à SpaceX pour un atterrisseur lunaire alors que par ailleurs, ils se font tailler des croupières par la même société....

Évidement, beaucoup trop d'inconnues subsistent pour l'avenir. Mais à la ministérielle européenne de fin d'année, si j'étais ministre, je me méfierai d'engager mon industrie spatiale sur un objectif (le LOP) qui apparemment fluctue au grès de considérations plus géo-stratégiques que spatiales proprement dites. Surtout si ces considérations sont avant tout celles des États-Unis, devant une Europe qui n'est que spectatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz
Modérateur
Modérateur

Thierz

Nombre de messages : 3637
Age : 42
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyJeu 28 Mar 2019 - 8:36

En tout cas, la NASA a la pression maintenant, et on va voir ce qu'elle a encore dans les tripes 50 ans après l'exploit lunaire. Elle va devoir se montrer agile et secouer un peu sa propre bureaucratie. Le résultat pourrait nous surprendre !

_________________
Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides.
Henry Ford

chaud Dragon Crew Demo 1 : amarrage ISS confirmé ! chaud


Thierz, 515ème membre du forum, mais 30ème plus bavard !
study Mon service de relecture de vos publications (orthographe, grammaire, typographie, mise en page...) est en pause, je manque de temps libre study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 18442
Age : 59
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyJeu 28 Mar 2019 - 8:42

Mouais, en espérant ne pas confondre vitesse et précipitation... Smile

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://developpement-orion.over-blog.com/ En ligne
Vadrouille
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

Vadrouille

Masculin Nombre de messages : 1555
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 04/10/2007

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyJeu 28 Mar 2019 - 11:46

Je reste dubitatif quant à cette annonce, qui semble un peu précipitée. Plusieurs éléments :

-D'un point de vue politique, cela traduit un certain énervement de Trump et Pence sur le programme spatial américain (vu les retards et les dépassements de budget, on ne peut pas leur donner tord). Cependant, cette annonce n'a pas vraiment l'air coordonnée avec des sénateurs influents au congrès, qui décident in fine de quoi financer. Or justement les membres du congrès, démocrates et même bon nombre de républicains, n'ont aucune envie de faciliter la tâche à l'administration Trump.
-Toujours en politique intérieure, il y aura deux présidentielles d'ici 2025, dont une qui arrive très bientôt. D'ici là, il peut y avoir beaucoup de changements.
-D'un point de vue diplomatique, cette annonce arrive de façon impromptue juste après que des pays comme le Canada ou la Corée du Sud viennent d'annoncer leur participation dans le LOP-Gateway. Autant dire que cela montre un certain mépris des partenaires internationaux, surtout si les américains décidaient de changer radicalement leurs plans.
-D'un point de vue financier, la date de 2025 semble impossible à tenir sans un budget dédié et distinct du budget actuel de la NASA. Tout simplement car les USA doivent continuer à financer l'ISS et que les investissements à consentir pour respecter cette date doivent être fait dans les 12-18 prochains mois, soit avant la prochaine présidentielle. Allez expliquer cela au congrès...
-Jeter l'ISS risque de poser un problème avec SpaceX et Boeing qui ont fait leurs nouvelles capsules. Ces industriels vont faire un travail de lobby de sorte à ce que la NASA conserve une activité en orbite basse.

Maintenant, d'un point de vue technique, on ne peut qu'apprécier le fait que les Etats-Unis assument de viser le sol lunaire, plutôt que de perdre 10 ans en orbite haute. Mais pour le moment, il y a encore beaucoup d'inconnues. Financer le LOP semble impossible avec un financement d'un atterrisseur, sans compter des étages de freinage, finaliser Orion, peut-être le SLS. Pour l'instant tout cela est confus. Or 2025, c'est demain, et s'ils veulent pouvoir tenir les délais, il leur faut clarifier leurs plans et geler une architecture de mission dès les prochains mois.

Bref, tout cela me fait surtout penser que cette annonce est un coup de fouet destiné à secouer la NASA et ses partenaires industriels. Les Chinois peuvent raisonnablement espérer mettre le pied sur la Lune vers 2030, à conditions que la CZ-9 soit financée. Les américains vont surtout chercher à se tenir prêt pour leur griller la politesse le moment venu, mais la date de 2025 me semble difficilement tenable en l'état, sauf effort budgétaire colossal comme du temps d'Apollo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 16622
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyJeu 28 Mar 2019 - 11:54

Vadrouille a écrit:

-Jeter l'ISS risque de poser un problème avec SpaceX et Boeing qui ont fait leurs nouvelles capsules. Ces industriels vont faire un travail de lobby de sorte à ce que la NASA conserve une activité en orbite basse.

Il n'est pas du tout envisagé d'arrêter l'ISS de façon anticipée... C'est plutôt le contraire qui se prépare.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 16622
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyJeu 28 Mar 2019 - 12:00

Vadrouille a écrit:

Les Chinois peuvent raisonnablement espérer mettre le pied sur la Lune vers 2030, à conditions que la CZ-9 soit financée. Les américains vont surtout chercher à se tenir prêt pour leur griller la politesse le moment venu, mais la date de 2025 me semble difficilement tenable en l'état, sauf effort budgétaire colossal comme du temps d'Apollo.

2030, c'est l'année prévue pour le premier tir de CZ-9.

Il ne faut donc pas attendre un atterrissage chinois avant le milieu de la décennie 2030-2040, surtout que la Chine va auparavant se concentrer sur son programme de station spatiale.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadrouille
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

Vadrouille

Masculin Nombre de messages : 1555
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 04/10/2007

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyJeu 28 Mar 2019 - 12:18

Tout le monde semblait s'accorder sur une prolongation de l'ISS d'ici 2028. Cette proposition a suffisamment de soutien au congrès pour passer, mais cela risque d'être un frein au financement du programme lunaire, il ne faut pas le nier.

Et oui, les chinois ne semblent pas pressés, les russes n'irons pas en orbite lunaire de si tôt. D'où mon scepticisme sur la réelle volonté des américains de viser 2025. S'ils marchent sur la Lune en 2030 ils seront probablement les prochains, sauf accélération spectaculaire du programme chinois. Nous pouvons nous réjouir de l'accélération du calendrier, mais je doute que la date annoncée aujourd'hui soit tenue... car tout simplement il n'y a rien qui les presse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anovel
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 930
Age : 61
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyJeu 28 Mar 2019 - 13:43

Certes la course à la Lune n'est que poudre aux yeux si l'on s'arrête aux états mais il se peut que des entreprises privées  mettent le pied sur l'astre sélénite avant la NASA et ce n'est pas dans mille ans c'est probablement dans moins d'une décennie !

Dans ce cas on peut même imaginer une "privatisation " de l'accès  à la Lune !

SpaceX et Blue Origin seront les premiers mais à coût sûr ils ne seront pas les seuls là où l'on peut faire de l'argent il y a des opportunistes !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz
Modérateur
Modérateur

Thierz

Nombre de messages : 3637
Age : 42
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyJeu 28 Mar 2019 - 14:14

Wakka a écrit:
Mouais, en espérant ne pas confondre vitesse et précipitation... Smile

Ah oui là ce n'est pas le moment d'avoir un gros pépin ou des décès... C'est à double tranchant...

_________________
Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides.
Henry Ford

chaud Dragon Crew Demo 1 : amarrage ISS confirmé ! chaud


Thierz, 515ème membre du forum, mais 30ème plus bavard !
study Mon service de relecture de vos publications (orthographe, grammaire, typographie, mise en page...) est en pause, je manque de temps libre study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadrouille
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

Vadrouille

Masculin Nombre de messages : 1555
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 04/10/2007

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyJeu 28 Mar 2019 - 14:43

Les partenaires privés, c'est bien, mais il ne faut pas tout mélanger : jusqu'à présent, ils sont financés par l'état américain (la NASA, le DoD ou autres). Si la NASA souhaite des investisseurs privés qui vont financer sur leur fonds propres son programme lunaire, et bien bon courage !

Le gros avantage des partenaires internationaux c'est que justement, ce sont des financements supplémentaires, et c'est cette logique que souhaitait la NASA pour le LOP. Or là, en prenant tout le monde de court, ça n'incite pas à la coopération.

De mon point de vue de Français, je pense que l'Europe ne devrait pas s'engager dans un projet lunaire dans lequel on ne partagerait pas une partie de la maîtrise d'ouvrage, sinon on est juste une vache à lait, surtout pour financer des projets coûteux et à l'utilité discutable comme le LOP. Puisque les américains n'ont pas une capacité financière illimité, on a une marge de négociation, surtout s'ils veulent démultiplier les projets et aller au sol. C'est tout un jeu de poker menteur qui va s'ouvrir dans les prochains mois/années pour définir le rôle de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florent D


Florent D

Masculin Nombre de messages : 146
Age : 27
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/01/2018

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyJeu 28 Mar 2019 - 15:14

C'est peut-être une opportunité pour l'ESA d'enfin caser leur Moon Village ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roch




Masculin Nombre de messages : 51
Age : 32
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/01/2018

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyJeu 28 Mar 2019 - 15:28

Je pense pour ma part que les responsables américains ont eu la bonne réaction: Comment supporter que le SLS prenne autant de retard (en plus, un retard qui s'allonge en permanance!) et dépasse autant le budget, alors qu'il a justement été vendu comme facile à mettre au point et peu couteux en développement compte tenu de la réutilisation d'éléments et de technologies issues du programme de la navette spatiale (moteurs, réservoirs...et sans compter qu'il reprend aussi certains développements du programme constellation)?
Comment expliquer que la NASA ait réussi dans un délai court à mettre au point le magnifique lanceur Saturn V, totalement nouveau, et maintenant patauge pour mettre au point un lanceur aux capacités inférieures, et en outre basé sur des technologies déjà éprouvées...?
 Il y a certes une question de budget mais il me semble que celui du SLS rattrappe peu à peu, au fil des années, celui du programme Appolo... mur  Après rapide recherche, il semble que le programme Apollo a coûté grosso-modo, dans sa globalité, 25 milliards de dollars (USD 1973) soit environ 129 milliards de dollars actuels (2012), tandis que celui du SLS est estimé à 43 milliards de dollars, rien qu'en coûts de développement du lanceur proprement dit (sans les couts des lancements ni ceux du développement des atterisseurs, etc).
J'ai le sentiment que la cause principale est une gabgie généralisée des sous-traitants sur l'argent des contribuables, sur fonds de gros contrats publics... Un peu comme pour le développement du F 35.
A un moment donné, il faut bien tapper du poing sur la table et remettre les choses sur les rails! Parce que ça suffit le fouttage de gueule. non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

BBspace

Masculin Nombre de messages : 1809
Age : 71
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyVen 29 Mar 2019 - 17:08

Roch a écrit:
Je pense pour ma part que les responsables américains ont eu la bonne réaction: Comment supporter que le SLS prenne autant de retard (en plus, un retard qui s'allonge en permanance!) et dépasse autant le budget, alors qu'il a justement été vendu comme facile à mettre au point et peu couteux en développement compte tenu de la réutilisation d'éléments et de technologies issues du programme de la navette spatiale (moteurs, réservoirs...et sans compter qu'il reprend aussi certains développements du programme constellation)?
Comment expliquer que la NASA ait réussi dans un délai court à mettre au point le magnifique lanceur Saturn V, totalement nouveau, et maintenant patauge pour mettre au point un lanceur aux capacités inférieures, et en outre basé sur des technologies déjà éprouvées...?
 Il y a certes une question de budget mais il me semble que celui du SLS rattrappe peu à peu, au fil des années, celui du programme Appolo... mur  Après rapide recherche, il semble que le programme Apollo a coûté grosso-modo, dans sa globalité, 25 milliards de dollars (USD 1973) soit environ 129 milliards de dollars actuels (2012), tandis que celui du SLS est estimé à 43 milliards de dollars, rien qu'en coûts de développement du lanceur proprement dit (sans les couts des lancements ni ceux du développement des atterisseurs, etc).
J'ai le sentiment que la cause principale est une gabgie généralisée des sous-traitants sur l'argent des contribuables, sur fonds de gros contrats publics... Un peu comme pour le développement du F 35.
A un moment donné, il faut bien tapper du poing sur la table et remettre les choses sur les rails! Parce que ça suffit le fouttage de gueule. non

Je suis tout à fait d'accord pour souligner la rapidité de développement de Saturn V, mais il faut rappeler que celui de son moteur F1 et même (un peu plus tard) celui du moteur J2 ont commencé avant le lancement effectif du programme Apollo. Cela dit, s'agissant des moteurs de SLS, l'antériorité est encore bien plus importante puisqu'elle se chiffre en dizaines d'années !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 16622
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA   Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 34 EmptyMar 2 Avr 2019 - 19:52

La discussion de Jim Bridenstine avec les employés du siège de la NASA le 1er avril 2019 :


_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 34 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35, 36  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: NASA et programmes gouvernementaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit